petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 Oh Silent Night feat. Bloom Rajaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: Oh Silent Night feat. Bloom Rajaël    Mer 18 Jan - 8:51

Une soirée. Encore. Le Capitole ne vivait qu’au rythme des fêtes extravagantes et c’était à celui qui saurait organiser la meilleure. Aramis ne se plaignait pas. Il avait tout fait pour en arriver à cette vie. De grands sacrifices, des décisions extrêmes et si l’occasion lui était donnée de revenir en arrière et de faire des choix différents, il prendrait sûrement le même chemin. Celui qui l’avait mené ici même, sur ce grand parterre devant l’entrée d’une des plus impressionnantes salles de réceptions. Félix était à l’intérieur, en train de compter fleurette à quelques belles de nuit ou bien à parler politique avec ces messieurs. À moins qu’il n’affiche un visage confiant quant au dénouement des Hunger Games de cette année alors même qu’il était rongé par l’anxiété et la désolation à ce sujet précis. Félix était un homme du peuple... parce qu’il voulait bien l’être. Il maîtrisait le sujet à la perfection et surtout, à volonté. On ne faisait pas plus fin manipulateur.

Quoi qu’il en soit, l’imposant homme de main lève le nez au ciel. La lune était belle ce soir, bien ronde et si lumineuse que même les lumières du Capitole n’arrivaient à l’effacer complètement. Il en connaissait une, une belle étoile brillante. Mais que de l’extérieur puisque sous son masque, elle était rongée, noircie, quasi morte. Et ce soir, Aramis était l’ombre qui allait l’éteindre. Le géant blond ne venait jamais à ces fêtes pour se faire voir ou pour s’amuser. Il était le second de Kennedy, celui qui lui servait de garde du corps. D’esclave. Dieu qu’il détestait ce mot. Ce n’était pas sa réelle condition tout comme sa langue n’avait jamais quitté sa bouche. Parfois, il se demandait si Félix ne faisait pas exprès d’enfoncer le clou avec cette prétendue condition d’esclave pour l’avoir davantage sous sa main. Non. Il savait que c’était le cas. Mais peu importe tout ça. Ce soir, il n’aurait pas besoin de mots même s’il crevait littéralement d’envie de les cracher au visage parfait de celui qu’il attendait. Aramis savait être menaçant en un seul regard.

Et justement, alors qu’il baisse ce même regard pour en revenir aux quelques retardataires, il le voit. Bloom Rajaël était un homme superbe. D’ailleurs, il y avait quelques demoiselles et même messieurs qui s’étaient retournés lorsqu’il était sorti de la voiture l’accompagnant jusqu’ici. Il reboutonnait le veston de son complet sur mesure d’une main assurée. Aramis se demande à quel point Rajaël doit se forcer pour qu’elle ne tremble pas... Aramis a un pas vers lui... mais le regard de sa cible semble soudainement s’être ancré sur un but précis puisque son joli minois prend quelques airs de prédateur et qu’il commence à avancer dans une direction précise. Aramis tourne la tête pour apercevoir... son patron. Mais qu’est-ce qu’il faisait dehors, celui-là ? C’était justement le cas qu’il tenait à éviter. Ce soir, il ne voulait pas que ce sale petit con vienne pourrir l’esprit de Félix. Ce dernier avait déjà bien assez à gérer... Heureusement, il ne semblait pas avoir remarqué ni Rajaël, ni son homme de main.

Un des deux sera plus rapide pour atteindre son but, il va sans dire. Et ce soir, c’est Aramis. Sa longue foulée, merci à son mètre quatre-vingt-seize, le propulse rapidement vers Rajaël et il se pose comme une fleur sur son chemin bien avant qu’il ne soit à portée d’oreille de Kennedy. Le regard vert comme les feuilles se fait plus sombre ce soir, la lune n’étant pas assez claire pour faire rivalité à la froideur du muet. Si c’est possible, son regard durcit encore davantage alors qu’il avance d’un pas vers Rajaël, dans le but avoué de le faire reculer. Et lentement, très lentement, il effectue un petit signe négatif de la tête. Non. Pas ce soir. Pas auprès de son maître. Il irait se faire beau pour un autre, le petit drogué de bonne famille. Félix avait beau dire, Aramis avait peur que ce soit lui qui se fasse manipuler et pas l’inverse. Pour une fois, peut-être son maître avait-il trouvé quelqu’un pour rivaliser avec lui sur ce plan-là. Mais Félix avait quelque chose qui manquait au jeune styliste : lui.

Le silence retombe. Aramis réalise avec délectation que tout le monde est rentré pour continuer à se saouler, se goinfrer ou se montrer dans la salle de réception. Les portes se referment et la haute silhouette d’Aramis enveloppe presque celle bien plus menue de Rajaël à présent. Il le pousse, sans brusquerie, mais sans lui laisser l’illusion de pouvoir lutter contre non plus, histoire qu’ils ne restent pas au milieu de la place. Aramis tenait à être un peu moins à découvert. Non. Il ne comptait pas blesser le styliste. C’eût été stupide. Comme signer son arrêt de mort. Mais il voulait lui faire penser à cette rencontre silencieuse encore longtemps après qu’elle eût lieu dès qu’il croiserait Félix... et sa fidèle ombre.
Revenir en haut Aller en bas
 

Oh Silent Night feat. Bloom Rajaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 6 :: anciens rps-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.