petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 ARAMIS feat. Lee Pace - DONE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: ARAMIS feat. Lee Pace - DONE   Lun 2 Jan - 9:25



Aramis de la Rose
❝ WHO AM I LIVING FOR? ❞
Notre sujet répond au nom d’Aramis de la Rose. Nul doute que ce prénom sied fort bien aux longs cheveux d’argent de l’homme duquel il est question. Mais s’arrêtent là les ressemblances avec son homologue pseudo-historique. Ses 36 printemps ne peuvent guère plus le classer dans la catégories des jeunes hommes et encore moins le contexte socio-politique dans lequel il évolue, surtout depuis qu’il s’est établit au sein du Capitole. Fait esclave d’apparence, il l’est d’ailleurs probablement plus qu’on ne le lui avait promis, mais être homme de main le satisfait pleinement si c’est celui de Félix Kennedy.

Vous ne saurez lui tirer un mot puisque son rôle consiste en grande partie à faire croire qu’il s’est fait couper la langue, comme le bon esclave qu’il devrait être. Ainsi donc muet, froid et même austère, il n’est pas homme qu’on apprécie aborder. Et lorsqu’on s’approche de son maître, on essaie toujours de le garder dans notre champ de vision. Sans nul doute parce qu’Aramis inspire la crainte. On peut comprendre. Du haut de son mètre quatre-vingt-seize, difficile de s’imaginer qu’on puisse rivaliser avec une telle bête. Finement musclé, il possède une force qu’on ne saurait sous-estimer. Le terme « homme de main » prend tout son sens lorsqu’on le voit à l’oeuvre. Lorsqu’il fut recruté par Kennedy, Aramis était pro-Capitole. Maintenant ? Il suit les lubies de son maître. Ne cherchez pas à comprendre. De toute façon, il ne pourra guère vous l’expliquer...

about games and relative.
Pour Félix Kennedy. C’est un brin intense et Aramis en est conscient. Il est aussi lucide sur un autre point : la pareille ne lui sera jamais rendu. Pourtant, il n’hésiterait pas à se mettre entre un danger et Kennedy. Et donc oui, en ce sens, il serait entièrement prêt à mourir pour l’homme. Si on connaissait tous leurs secrets, on aimerait penser que c’est uniquement dût à quelques sombres manipulations de Kennedy. Et Dieu sait que l’homme est né pour ça ! Mais Aramis est beaucoup plus conscient de sa situation qu’on le penserait. Et peut-être même que Félix lui-même pense qu’il a été un fin manipulateur sur ce coup-là. Mieux vaut le laisser croire. Mais ce n’est pas l’entière vérité. Il possède bien plus Aramis qu’il ne le saura jamais. La manipulation n’a rien à voir là-dedans, même si ce fut sûrement le cas à une époque.
Ils sont au nombre de deux pour Aramis. La principale, c’est sans contredit la discrétion. Étonnamment, malgré sa très haute stature (1m96, rappelons-le), cet homme est capable de surgir de l’ombre comme un diable hors de sa boîte. S’il ne veut pas être entendu, on ne l’entend pas. S’il ne veut pas être vu, on ne le voit pas. C’est entre autres sa discrétion qui en fait un homme craint, pour lequel on a autant de fascination que de répulsion. Quant à la seconde, c’est sans contredit sa force. Il vaut mieux ne pas la sous-estimer. Mais en général, on se tient à carreau quand un tel géant s’approche d’un air menaçant. Il n’a pas de capacités surhumaines, mais sait très bien où appuyer pour arracher un hurlement à sa proie et y mettre la force nécessaire pour blesser, éventuellement de façon grave.
Il y a très peu de choses que ce grand homme stoïque et froid aime réellement. Le visionnage des jeux le rend, pour la plupart du temps, relativement indifférent. Il les regarde principalement parce que Félix adore le concept. Ce n’est toutefois pas de la torture pour lui et il n’est absolument pas contre. De toute façon, pourquoi serait-il contre quelque chose qui plaît tant à cet homme auquel il se dévoue corps et âme ? On en revient simplement toujours au fait qu’Aramis n’est pas homme de grandes passions et qu’il ne se laisse pour la plupart du temps jamais envahir par ses émotions.
Dès qu'on parle de rébellion, les valeurs d'Aramis sont très nettes. Dans ce cas-ci, il considère qu'ils n'ont eu que ce qu'ils méritaient. Il y a des raisons pour lesquelles le monde est ainsi fait à présent. Panem n'est probablement pas parfait, mais c'est avec l'expérience qu'on crée la perfection et Aramis croit sincèrement que lorsqu'ils auront trouvé le bon chef... Enfin, c'est une autre histoire ça, n'est-ce pas ? Quoi qu'il en soit, ces rebelles sont la lie de l'humanité. Ils ne font rien pour aider les leurs, semant la discorde plutôt que de mettre l'épaule à la roue. Ce sont des poids morts qu'il faut éradiquer. Sincèrement, en quoi mériteraient-ils autre chose que son dégoût ?
Qu'on soit clair à ce sujet : Aramis ne les pose pas sur un piédestal, pour sa part. Sinon, c'est au cas par cas... Ça dépend grandement de leur personnalité, au final. On peut gagner les jeux sans avoir la personnalité d'un guerrier. Ceux-là finissent généralement misérables, rongés par les remords, la culpabilité... Il en a vu, des vainqueurs aux yeux vitreux, au teint livide et aux cauchemars qui les font hurler comme des fillettes la nuit. Ceux-là le dégoûtent. Et il y a les autres. Ceux qui sont conscients de leur chance et qui profitent de leurs pseudo avantages. Ceux-là, il les porte déjà un peu plus dans son coeur, pour peu qu'il en ait un.
N'étant pas né au Capitole mais y ayant atterri par la force des choses et, surtout, grâce à Kennedy, Aramis a une conscience très aiguë du luxe dans lequel ses citoyens vivent. Il ne lui viendrait pas à l'esprit de s'en plaindre, si ce n'est que les fêtes incessantes et beaucoup trop tape-à-l'oeil ont le don de l'ennuyer profondément. C'est toutefois bien peu cher payé pour avoir droit à autant de confort sur une base quotidienne. Ainsi, bien qu'Aramis ne se concentre guère sur les avantages superficiels du Capitole, il en apprécie la nourriture, le confort et la sécurité. C'est suffisant pour faire de lui un homme satisfait.
Fut un temps où Aramis voulait rejoindre leurs rangs. Et ce désir n’a jamais vraiment changé, mine de rien. Peut-être parfois regrette-t-il même un peu de ne pas avoir suivit cette voie, bien que ce soit un regret toujours très éphémère. Quoi qu’il en soit, il n’est donc pas surprenant d’apprendre qu’envers et contre tous, Aramis est du côté des Pacificateurs. Il soutient leurs actions, convaincu qu’ils ont besoin d’eux. Après tout, on a beau créer des lois et les règlements qui y sont associés, comment diable ceux qui les font pourraient s’assurer qu’ils sont respecter sans les bras et le courage de ces hommes-là ? Certains tendent trop à l’oublier, ce qui déplaît profondément à Aramis.
Aramis croit surtout que c'est encore une autre invention farfelue de l'homme, difficile à atteindre parce que cet animal étrange veut toujours plus qu'il ne possède et qui ne sert qu'à se compliquer la vie. Alors oui, il y croit : au bonheur artificiel et éphémère qui fini irrémédiablement par vous exploser au visage. Vous l'aurez compris, Aramis n'est pas homme de grande émotions. Peut-être que ça cache quelque chose d'autre, même si jamais en cent ans il ne l'admettra. Peut-être que lui aussi voit son bonheur qui miroiter au nez, s'éloignant dès qu'il étire la main et lui promettant de n'être jamais siens...
C’est le genre de question qu’on n’ose pas poser à un homme comme Aramis si on a pas soi-même quelques petits travers douteux. Parce qu’on redoute la réponse. Et celle-ci est simple : sans l’ombre d’un doute. On pourrait croire Aramis sociopathe vu le peu d’émotions qui le traversent dans ce genre de situation. Notez le temps employé. Le conditionnel ne s’applique pas dans ce cas-ci parce que la main a déjà été levée et le coup, pour sa part, été fatal. Son regard vert reste toujours aussi froid, même dans ce genre de situation. Notre homme n’en est pas un de grandes émotions et de valeurs sociales inégalées.
Sans conteste à une certaine sécurité. Pas celle à laquelle on pense d'emblée. Aramis est capable de se défendre seul contre la violence, le danger. Mais, avoir de la nourriture à sa table à tous les jours, un toit au-dessus de sa tête, un lit confortable... Ça, c'est la vraie sécurité, celle que même le plus grand des guerriers n'est pas certain de pouvoir s'offrir à Panam. Et pour le moment, on lui offre tout ça. Or, il sait que ce n'est pas une finalité et même s'il profite de ces avantages depuis maintenant la moitié de sa vie, Aramis craint un jour qu'on ne lui l'enlève. Alors il fait de son mieux pour atteindre les objectifs qu'on lui fixe...


tell us your story.

Aramis était assis dans un grand fauteuil confortable. Lorsqu’il croise les jambes, sa tunique révèle, jusqu’à la cuisse, un pantalon noir suivant les lignes de son corps. Il pose ses bras sur les accoudoirs, lesquels sont rapidement recouverts de la fabrique qui composait ses amples manches. Et son regard d’un vert émeraude scrute sans le quitter l’homme qui faisait les cents pas dans la pièce. Félix Kennedy était un bel homme auquel les dix-huit dernières années n’avaient rien enlevé, au contraire. Mais c’était aussi un homme d’une grande passion et les jeux de la faim lui donnaient toujours cette petite flamme qui, semblait-il, ne semblait pouvoir être allumée par pratiquement rien d’autre… sauf par quelques petites occasions marquées. Par exemple, cette soirée où il avait demandé à Aramis de signer ce contrat avec le Diable qu’il sait si bien être.

Le grand blond n’avait pas grandi au Capitole, ce qui était relativement rare lorsqu’on y habitait. Pourtant, il était natif du district deux. Il n’avait pas à se plaindre. Ça aurait largement pu être pire : onze fois, même. Sa famille était modeste. Ses ambitions aussi. Le petit garçon qu’il était à l’époque ne le resta pas longtemps. Dès ses onze ans, il commença l’habituel entraînement dans l’éventualité de devenir un tribut dont le district pourrait être fier, mais aussi un Pacificateur si la moisson ne le fauchait pas. Venant d’une famille modeste, il avait au moins toujours de la nourriture sur sa table et un toit au-dessus de sa tête même si le luxe n’était pas au rendez-vous. C’est ainsi qu’il n’eût pas à faire inscrire son nom sur le registre et pu probablement plus facilement se glisser entre les différentes pioches, le hasard aidant aussi grandement.

C’est à ses dix-huit printemps qu’Aramis avait rencontré Félix. Il ne lui avait pas sauté dessus façon bus avec son idée loufoque. Cet homme était un fin manipulateur. Il avait tâté le terrain avant toute chose. Lui avait tourné autour, façon loup qui surveille sa proie. Il y avait eu des paroles doucereuses, des sourires, des compliments. Puis finalement, un beau jour (ou soir, pour être exact), la proposition était tombée comme un cheveu sur la soupe. Aramis était jeune, naïf… et bien que forgé pour le combat autant physiquement que mentalement, il avait encore beaucoup à apprendre sur le chemin de la maturité. Il avait eu de grandes craintes. C’était tout un défi. Feindre être muet ? La langue coupée ? Donc, garder la bouche close, ne pas dire un mot, apprendre le langage des signes éventuellement… tout en sachant que peu le comprendraient et qu’il devrait donc faire un trait sur bien des moments importants d’une quelconque vie plus personnelle.

C’était aussi dire adieu à ses ambitions de devenir Pacificateur, ambitions qu’il avait pris au sérieux dès le début de son entraînement, dans l’éventualité où il ne participerait jamais aux Hunger Games. Mais alors qu’il observait l’homme s’agiter devant ses iris verts, Aramis se souvenait très bien pourquoi il avait accepté. Charismatique, intelligent et séduisant. L’homme a un petit soupir en se souvenait de cette nuit-là, de la pluie qui tombait drue et de son dernier mot sans être complètement à couvert : oui. Ça avait tout changé, indéniablement. Et justement ce soir, ils étaient dans un lieu complètement fermé. Chez l’homme, là où personne ne pouvait se faufiler comme bon lui semblait.

« Tu devrais t’assoir et te calmer un peu. » La voix était basse, vibrante et masculine. Elle n’était pas souvent utilisée, ce qui donnait de l’emphase à ce petit côté rauque qu’elle possédait déjà à la base. Une belle voix, en somme. Mais qui n’était pas un atout, vu la vie qu’il menait. Elle avait empli l’espace sans être portée dans toute la pièce pour autant. Une prestance qui n’était pas comme celle de Félix, qui savait projeter sa voix avec toute l’élocution des grands hommes. « Ce n’est qu’un jeu, après tout. »

Une phrase qui semblait banale, mais qui revêtait un caractère relativement glauque quand on savait qu’Aramis parlait des Jeux de la Faim. Ils avaient toujours eu le don d’exciter Félix au possible. Il ne comprenait vraiment pas, mais ne jugeait pas non plus. Ce n’est pas comme si l’homme était le seul au Capitole à trouver ces jeux particulièrement divertissants. Finalement, le regard d’Aramis quitte son maître pour se poser sur le grand écran. Ils le regardaient habituellement là où Félix pouvait bien se faire voir, mais pas ce soir. Lui ne savait pas pourquoi. Ce n’est pas lui qui prenait les décisions. Ça n’avait d’ailleurs jamais été le cas et s’il avait pris conscience de certaines choses seulement après la signature implicite de son contrat avec le Diable, Aramis avait néanmoins toujours su qu’il ne dirigerait pas. Ça lui allait comme ça.

Parfois, il s’interrogeait sur la vraie nature de leur mission. Il réalisait, s’il y réfléchissait bien, qu’elle avait été de plus en plus floue sur les bords, si on peut dire. Les rebelles, d’accord. Et c’était bien ce qui l’avait ultimement motivé à accepter, mine de rien. Aramis avait quelques valeurs bien ancrées en lui et s’il y avait bien une catégorie d’hommes qu’il abhorrait, c’était les rebelles. Groupe de quelques humains qui ne servaient à rien si ce n’était à semer le chaos dans tout Panem et qu’il fallait absolument éradiquer… D’un petit geste impatient de la main, le géant renvoie une longue mèche blonde et lisse qui avait glissée devant son regard alors qu’il avait tourné la tête vers son maître en suivant les rouages de sa mémoire. C’est dingue comme tout le renvoyait à cet homme. Mais il avait toujours été là pour lui depuis… En fait, c’était exactement la moitié de sa vie. C’était long.

Est-ce que sa famille lui manquait ? Non. Son père était un peu trop rude. Sa mère levait le nez sur sa façon particulière de corriger son fils unique. Et le reste de la famille lui avait toujours été antipathique. Il les avait d’ailleurs croisés une fois, une seule. Ils s’étaient rendus dans le district deux. Exceptionnellement, il va sans dire. Ils sortaient très, très rarement du Capitole. Ça avait été une rencontre sans émotion pour Aramis, qui était un temple de froideur et de self control. On aimait même le qualifier de sociopathe dans son dos. Mais il entendait les bruits et les murmures. Ça lui coulait dessus comme l’eau sur le dos d’un canard, pour être franc. Sa vie personnelle, quant à elle, était comme supposée dès le début : dans un néant des plus complets. Est-ce que ça lui posait problème ? Rarement. Encore une fois, Aramis était homme de peu d’émotions.

Finalement, dans un petit soupir, il se relève. Le bruissement de tissu qui suit sa progression jusqu’à un minibar s’interrompt lorsqu’il cesse de bouger, servant un verre d’excellent bourbon dans lequel il ajoute deux petits cubes métalliques et glacés. Il va jusqu’à Félix, lui tendant le verre.

« Le sort te sera favorable. Tu as toujours raison. »

Ces mots résonnent encore subtilement dans la pièce lorsque quelques coups résonnent à la porte d’entrée. Les lèvres d’Aramis sont à nouveau scellées et avec elles, leur secret. Dans un nouveau bruissement de tissu, il tourne les talons, allant ouvrir à l’invité impromptu. Jamais il ne pouvait délier les lèvres bien longtemps…


reality is here.

Hellow ! Moi c'est LaMarquise ou Aramis (sans blague, rien à voir avec le personnage, c'est juste une belle coïncidence je suppose...   ). J'ai totalement craqué sur ce scénario. Ça fait un long moment que je connais le forum, il est dans mes favoris depuis ma première visite. Mais ce scénario m'a fait craquer. Ça fait des heures que je squatte en invité pour essayer de tout saisir (a) J'ai vu tous les films. Je dois lire les livres mais j'ai toujours deux millions de livres à lire donc c'est un petit peu compliqué xD Mon père est super fan, alors je dois vraiment les lui voler   Je vais donc probablement avoir pas mal de questions (a) (je réalise que je suis hyper répétitive dans ce petit carreau, c'est grave   *ferme YouTube*)  

FEATURING Lee Pace © COPYRIGHT merci google img




Dernière édition par Aramis de la Rose le Mar 3 Jan - 17:00, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 7
△ correspondances : 381
△ points : 74
△ multicomptes : Adonis/Robin/Félix
△ à Panem depuis le : 05/06/2016
△ humeur : bouh
△ âge du personnage : 18 ans



MessageSujet: Re: ARAMIS feat. Lee Pace - DONE   Lun 2 Jan - 10:49

Je ne te connais pas mais je t'aime déjà.

OMG tu es la bonne nouvelle de ma journée ♥ et de cette semaine qui s'annonce pourrie aussi !!! Je te remercie sincèrement de prendre mon scénario, ça va pouvoir faire avancer Félix grandement ♥ j'ai tellement hâte de voir ce que tu vas en faire *-* ! J'ai des partiels cette semaine, assez lourds, du coup je passerai sans forcément poster ou quoi mais ensuite, je suis libre ( comme Dobby, ou presque ). Mais si tu as besoin de QUOI QUE CE SOIT, n'hésite surtout pas à venir m'en parler par MP ! Oh mon Dieu je te jure j'en ai les larmes aux yeux qu'il soit pris, je commencer à sérieusement douter :'( ! Merci encore de le tenter, bon courage à toi et surtout...

BIENVENUE ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: ARAMIS feat. Lee Pace - DONE   Lun 2 Jan - 11:04

Aw c'est trop mignon ♥ Je tâcherai d'être un bon Aramis xD Courage pour cette semaine. Je serai toujours là à ton retour de toute façon ! Je t'ai déjà envoyé un mp sur Félix, mais c'est pour trois fois rien. Tu m'en donnerais des nouvelles (a)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 4
△ correspondances : 263
△ points : 4
△ multicomptes : yorell t. moon (✝)
△ à Panem depuis le : 26/05/2016
△ humeur : d'outre-tombe
△ âge du personnage : dix-huit ans
△ occupation : tribut (79th)


can you save me?
statut: célibataire et c'est très bien comme ça
relationships:


MessageSujet: Re: ARAMIS feat. Lee Pace - DONE   Lun 2 Jan - 12:17

Bienvenue par ici LaMarquise Je crois qu'on se connait, mais je ne suis pas sûre ! Néanmoins excellent choix de PV, je suis certaine que tu sauras le jouer à merveille du coup je te souhaite bon courage pour ta fiche ♥️


    There are so many ways to be brave.

    Sometimes bravery involves laying down your life for something bigger than yourself, or for someone else. Sometimes it involves giving up everything you have ever known, or everyone you have ever loved, for the sake of something greater. Sometimes it is nothing more than gritting your teeth through pain, and the work of every day, the slow walk toward a better life.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9374-quinn-h-liddell-goddamn-right-you-should-be-scared-of-me http://www.mockingjay-rpg.net/t9403-d4-quinn-h-liddell-i-was-red-and-you-were-blue http://www.mockingjay-rpg.net/t9404-d4-quinn-h-liddell-beautiful-lies
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 3366
△ points : 51
△ multicomptes : aucun.
△ à Panem depuis le : 19/08/2015
△ humeur : terrifié.
△ âge du personnage : 18 ans.
△ occupation : agriculteur.


can you save me?
statut: romance naissante avec un (riche) styliste.
relationships:


MessageSujet: Re: ARAMIS feat. Lee Pace - DONE   Lun 2 Jan - 14:34

Ce scéna Bienvenue par ici et bonne chance pour ta fiche chou



HOUSE OF MEMORIES

i don't want to be afraid - the deeper that I go, it takes my breath away; heart to heart and eyes to eyes, is this taboo? (c) signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t8896-gospel-for-the-fallen-ones-maxwell http://www.mockingjay-rpg.net/t8901-d9-maxwell-can-t-you-help-me-save-my-life http://www.mockingjay-rpg.net/t8902-d9-maxwell-make-me-robot#231683
avatar
DISTRICT 4
△ correspondances : 341
△ points : 2
△ multicomptes : ( dead : Heavin, Isralae) Le fou Rajaël
△ à Panem depuis le : 14/06/2016
△ humeur : Morte
△ âge du personnage : 16 piges
△ occupation : Pêcheur & tribut


can you save me?
statut: Bitch
relationships:


MessageSujet: Re: ARAMIS feat. Lee Pace - DONE   Lun 2 Jan - 16:11

Owwwii on fait le Félix fan club
Bienvenue par ici, et excellent choix I love you
Tu fais une heureuse

Surtout si tu as des questions n'hésite pas


(IN)ACHEVÉE
Que le pécheur pèche encore, et que l'homme souillé se souille encore. — apocalypse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9436-siwan-jorah-kill-or-be-killed
avatar
DISTRICT 10
△ correspondances : 346
△ points : 0
△ à Panem depuis le : 17/12/2015
△ humeur : la mort dans l'âme
△ âge du personnage : à tout jamais 18 ans


can you save me?
statut: amoureuse de la liberté
relationships:


MessageSujet: Re: ARAMIS feat. Lee Pace - DONE   Lun 2 Jan - 18:51

Aaaaawww le scéna d'Adodo chou Tu fais une heureuse très heureuse chou
Bienvenue parmi nous Pour ce qui est des livres HG, c'est pas grave pour ta liste de livres à lire, les HG se lisent tellement vite que ça retardera pas trop le reste de tes lectures
Bon courage pour ta fiche


mon cœur est un ectoplasme
Hello darkness, my old friend, I've come to talk with you again. Because a vision softly creeping left its seeds while I was sleeping. And the vision that was planted in my brain still remains within the sound of silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9151-rain-take-a-walk-on-the-wild-side http://www.mockingjay-rpg.net/t9174-d10-rain-the-fallen-and-solitary-queen http://www.mockingjay-rpg.net/t9173-d10-rain-acid-memories
Invité



MessageSujet: Re: ARAMIS feat. Lee Pace - DONE   Lun 2 Jan - 21:03

Quinn ; Ooh ! Vu ton avatar, j'ose supposer qu'on s'est croisées sur un forum asiatique. C'est quoi ton p'tit pseudo ? chou Merci pour l'accueil, j'espère que tu as raison et que je saurai jouer Aramis

Maxwell ; Il a l'air aimé le petit Aramis Merci !

Siwan ; C'est Aramis le leader du club mais ça risque d'être un peu ennuyant du coup. Il n'est pas très amusant dans la vie ce monsieur Merci pour l'accueil et je n'hésiterai pas non ! ♥️

Khaleesie ; J'avais remarqué pour les livres, j'ai feuilleté un peu le premier. Mais c'est une histoire d'ordre de priorité à ce stade Ça va peut-être enfin me pousser à les remonter dans la liste. C'est mon père qui va être heureux Bref, merci miss ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 11
△ correspondances : 11154
△ points : 74
△ multicomptes : hunter, pepper-swann (leevy, ivory)
△ à Panem depuis le : 08/05/2011
△ humeur : indifférente
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: célibataire, coeur occupé par un revenant
relationships:


MessageSujet: Re: ARAMIS feat. Lee Pace - DONE   Mar 3 Jan - 0:33

Bienvenue parmi nous chou Très bon choix de scénario, Leeeeee
Bon courage pour ta fiche et si tu as des questions n'hésite pas chou



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6442-get-along-with-the-voices-inside-of-my-head-alexiane http://www.mockingjay-rpg.net/t152-11-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die-alexiane
Invité



MessageSujet: Re: ARAMIS feat. Lee Pace - DONE   Mar 3 Jan - 11:22

Merci miss, je n'hésiterai pas non
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 11
△ correspondances : 11154
△ points : 74
△ multicomptes : hunter, pepper-swann (leevy, ivory)
△ à Panem depuis le : 08/05/2011
△ humeur : indifférente
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: célibataire, coeur occupé par un revenant
relationships:


MessageSujet: Re: ARAMIS feat. Lee Pace - DONE   Mar 3 Jan - 21:30

Ta fiche est très bien chou Ton écriture est très agréable Je n'ai rien à redire de mon côté, mais j'attends l'avis de @Félix J. Kennedy pour te valider I love you



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6442-get-along-with-the-voices-inside-of-my-head-alexiane http://www.mockingjay-rpg.net/t152-11-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die-alexiane
Invité



MessageSujet: Re: ARAMIS feat. Lee Pace - DONE   Mar 3 Jan - 21:44

Oh merci fake angel Je me permet de le tagger sur ce compte : @Andro P. Graham
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 7
△ correspondances : 381
△ points : 74
△ multicomptes : Adonis/Robin/Félix
△ à Panem depuis le : 05/06/2016
△ humeur : bouh
△ âge du personnage : 18 ans



MessageSujet: Re: ARAMIS feat. Lee Pace - DONE   Mer 4 Jan - 14:49

Je viens de lire ta fiche et elle est tout simplement parfaite. Tu as compris Aramis et tu es allée bien au-delà ! J'aime aussi le fait qu'il soit un peu déçu de ne pas être devenu pacificateur, son côté complètement détaché de tout sauf de Félix. C'était vraiment ce que je recherchais et c'est tout simplement PARFAIT pour ma part, je valide ta fiche sublime et j'ai hâte d'être à vendredi soir pour pouvoir profiter d'un rp avec mon nouvel Aramis *-* ♥️ merci encore d'avoir pris mon scénario, entre tes mains, il est vraiment parfait, je n'ai rien à redire ♥️ !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 166
△ points : 73
△ multicomptes : Reed, Charlie, Julian & Gold
△ à Panem depuis le : 21/02/2016
△ humeur : Je-m'en-foutiste jusqu'au bout.
△ âge du personnage : 23 ans.
△ occupation : Mentor au Capitole, médecin au Neuf ; ses talents de Vainqueur sont la peinture et l'écriture. Son premier livre raconte son expérience dans l'Arène, et il reste son plus gros succès à ce jour.



MessageSujet: Re: ARAMIS feat. Lee Pace - DONE   Mer 4 Jan - 16:52

Bienvenue en retard


  “For a few to be immortal, many must die.” © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: ARAMIS feat. Lee Pace - DONE   Mer 4 Jan - 16:59

Merci, Aedan ♥️

Oh wow ça faisait plaisir à lire de si bon matin ça Maintenant j'espère que mon jeu sera à la hauteur ! Ce sera tout un défi de rp sans dialoguer mais j'ai bien hâte de tester ça
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ARAMIS feat. Lee Pace - DONE   

Revenir en haut Aller en bas
 

ARAMIS feat. Lee Pace - DONE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Carte d'identité :: Identités Perdues-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.