petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 He shoot me down bang bang - Nohr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 20
△ points : 0
△ multicomptes : Casanoa le vainqueur fou
△ à Panem depuis le : 24/12/2016
△ humeur : Cynique
△ âge du personnage : 23 ans
△ occupation : Prostituée connue du district



MessageSujet: He shoot me down bang bang - Nohr    Dim 25 Déc - 0:05



NOHR ISLA WEAVER
❝ WHO AM I LIVING FOR? ❞

Nohr c'est la lumière. C'est une petite étincelle virevoltante, enfant surprise pour sa famille. Elle n'était pas voulue. Car ses parents, intelligents, ne voulaient pas voir quelqu'un qu'ils aiment vivre sous la dictature de Panem. Et pourtant elle est arrivé une soirée de Novembre, dans ce couple heureux du district neuf. La famille est l'une des plus pauvre du district, sa mère ne travaille pas pour des raisons de santé, et son père travaille comme la plupart des autres habitants, dans les champs de céréales pour un salaire minime. Les parents Weaver ont toujours surprotégé la petite Nohr, l’empêchant de sortir jusqu'à ce qu'elle soit en âge d'aller à l'école. Nohr vivait dans un petit cocon familiale très rassurant, se contentant de faire la cuisine et lire.

 Car la petite Weaver a toujours aimé lire. Oui, elle se servait dans la petite bibliothèque abîmé par les mites de sa mère. Elle attrapait une chaise et la faisait grincer contre le parquet poussiéreux pour pouvoir grimper et attraper les vieux bouquins secrets que sa mère refusait de lui lire le soir avant qu'elle s'endorme. Elle aimé écouter les histoires de sa mère, s'imaginant souvent comme l'héroïne qui gravit chaque obstacle avec difficulté, mais qui finit toujours par réussir et parfois se marier avec l'homme de ses rêves. Grande romantique, à sept ans, elle se baladait seule avec ses quelques livres dans son sac et regardait plus loin les autres enfants qui jouaient entre eux sans se préoccuper d'elle. Elle était tout le temps seule et semblait s'en accommoder. Elle ne vivait qu'à travers ses milliers d'aventures extraordinaires qu'elle s'imaginait, où elle épousait souvent Elyas Chesterfield, l'enfant le plus incroyable -d'après elle- du district neuf. Les autres la considérait comme l'enfant étrange qui ne parle pas. Timide, elle n'a jamais osé discuter avec d'autres personnes que ses parents. Les autres enfants l'ont surnommé alors la "muette"

Son père est exécuté sur la place publique. "Voleur" ils ont dit. Pas de jugement. Alors, il est mort, devant tout le monde, abattu comme un chien devant sa femme et sa fille. Pas de grande funéraille, pas de discussions autour de ses souvenirs. Un homme bon Pligno Weaver, qui laissa une petite lumière s'éteindre. Nohr s'est endurcie après la mort de son père. Elle a compris que Panem n'était pas aussi paisible qu'elle le pensait. Elle réalise l'injustice, mais sa mère lui interdit de contester. Elle n'a qu'onze ans, quand ce drame divise sa famille.

Les années passent, Nohr grandit et sa mère vieillit. Sa mère est sa seule amie au district, la solitude commence à la peser et la jeune fille ne sent plus la force à reporter ses rêves dans les livres enfantins. Elle ne croit plus aux contes de fées, encore moins lorsqu'elle voit Elyas partir pour les jeux. Elle n'a plus d'espoir pour une vie meilleure, pour une vie juste. A seize ans pour ne pas prendre de tesserae, Nohr commence à vendre sa chevelure blonde à la centrale. Un homme lui propose de travailler pour lui contre plus d'argent en échange de son corps. Elle refuse et voit sa mère souffrir de sa maladie.
Et il revint. Vainqueur, grand. Riche et célèbre Chesterfield, honorant le district. Il est revenu et étrangement il est le seul venu apporter des médicaments hors de prix à sa mère.  
Nohr a recommencé à croire à ses contes de fées, oui, la lumière recommence à briller doucement, pensant que sa vie n'est peut-être pas magique, mais vivable. Elyas devient son ami, son seul ami du district. Et sa mère se rétablit un petit peu. L'argent est toujours une priorité mais l'aide du vainqueur leur permet de manger.

Puis elle meurt.

La petite lumière est de nouveau seule. Toute seule. Elyas est au capitole, elle ne sait-où, avec elle ne-sait-qui, s'offrant en spectacle, pantin de Panem. Alors elle finit par accepter, persuadé que ce n'est que la seule solution. Elle accepte de travailler pour les services d'un brigand de la centrale, s'offrant aux plus riches du district, parfois même aux pacificateurs solitaires.  La muette devient petit à petit l'ambulante", la séduisante prostituée du district neuf, qu'on dit épargnée des jeux grâce à son disgracieux métier. Elle serre des poing, des dents et se laisse faire en essayant de ne plus hurler, afin de récolter un peu de quoi manger. Elle pense que c'est comme ça, pas autrement. Qu'il n'y aucune autres solutions pour vivre dans ce district. Elle se satisfait de l'argent des grossiers hommes en manque d'amour et attend désespérément le retour de Elyas pour passer une réelle nuit avec lui où elle n'aura pas besoin de demander de l'argent en échange de sa tendresse. Juste sa compagnie. Juste son amitié. Juste un moyen de se rappeler qu'elle est encore vivante, qu'elle n'est pas un simple automate livré à faire plaisir aux hommes. Elyas est sa seule bouffée d'air et elle en tombe éperdument amoureuse.

Elyas se fiance à Prudence. Elle craque. Petite lumière épuise ses dernières ressources. Elle n'a plus de reperd, envie de rien. Syndrome dépressif à ce qu'on dit. Les bijoux, la soumission, l'argent sale la dégoute. Son employeur ne la laisse pas partir, ne la laisse pas quitter le métier qui la ronge depuis déjà presque quatre ans. Elle ne supporte plus son reflet, son statut de femme docile. Elle prend conscience de la montée de la rébellion et peu à peu, elle s'en rapproche, s'en y intéresse. Finalement incapable de quitter son métier, la gâchette contre sa tempe, elle rejoint secrètement la rébellion du district neuf. Ses nuits passés aux côtés de pacificateurs et hommes véreux lui offre des renseignements. Elle se fait passer pour une pauvre enfant naïve, posant des questions innocentes, récoltant ainsi de quoi venger son père, sa mère et sa propre vie.

Lumière dangereuse devenue brulante.

about games and relative.
(choisissez au moins cinq questions qui sont les plus pertinentes pour la présentation de votre personnage, et supprimez les autres ainsi que le spoiler. répondez en un minimum de cinq lignes.)



Elle rit doucement et replace une mèche derrière son oreille en battant des cils. Ce n'est pas très compliqué à deviner... Le rouge monte à ses joues. Nohr est séduisante, elle plait. Son employeur l'a rendue charmante, une chair douce et tendre à acheter. Elle en joue parfois, elle connaît ses charmes, elle sait qu'elle plait, elle connaît son pouvoir enivrant. Elle s'est toujours défendu par ses sourires tendre. Elle est la goutte de poison qui s'infiltre dans les veines de ses victimes et qui tuent tout en douceur, lentement. Elle joue de sa sensualité, elle apprend à se camoufler derrière un masque de séduction. Elle garde tout en elle, parfaite petite menteuse. Parfaite automate qui cachent ses sentiments, qui les enfouient et les transforment en poussière.

Elle les admire, les envient. Ils sont tous incroyable, beaux, riches. La vie parait plus simple en apparence, ils sont connus mondialement. Il n'y a qu'eux qui brillent. Puis y'en a qu'un. Celui dont elle est terriblement amoureuse. Elle rougit en le voyant, elle n'est vivante qu'en sa présence. Elle l'envie, lui et tous les autres. Elle n'a jamais eu le courage se porter volontaire, et peut-être qu'elle le regrette maintenant. Elle n'avait rien à perdre, elle est seule aujourd'hui. Plus personne pour la pleurer. Mais elle ne l'a pas fait, alors elle les regarde, de ses grand yeux bleu, leur adresse des sourires désolé. Mais il n'y en a qu'un qui compte, un seul sincère. Elle le voit meurtrit, perdu, effrayé de tout. Elle le voit souffrir chaque soirée qu'elle passe discrètement à ses cotés. Elle le voit pleurer parfois, et comprend petit à petit que ces belles images ne sont rien que des fausses. Elle comprend peu à peu, que leur vies si "belle" est peut-être la plus difficile d'entre toutes.

Oh...merveilleuse ! Les gens sont si gentils... Tellement gentils qu'ils riaient de sa timidité lorsqu'elle était enfants. Aucune main tendue vers la petite Weaver, devenue orpheline. Elle déteste son district. Elle déteste les gens qui y habitent et qui ne l'a remarque que depuis quelques années. Ceux qui l'appellent "l'ambulante", ceux qui se payent leurs nuits à ses côtés. Ceux qui l'enfonce peu à peu dans sa pierre tombale. Elle n'avouera jamais qu'elle ne rêve que de vengeance. Elle n'avouera jamais avoir mendier sans signe d'attention de personne. Que la vie là bas est la pire, qu'on meurt de froid et de faim chaque jour. Elle ne l'avouera pas car c'est comme ça et que ses idées rebelles sont enfouit au fin fond d'elle même, verrouillée pour garder le secret.

Les pacificateurs aiment la petite Weaver depuis ses activités nocturnes. Ils lui laissent dépasser le couvre feu en ajoutant qu'elle leur doit une nuit. Ils sont solitaire et pas méchant avec elle. Ils la respectent assez pour lui laisser un bon pourboire si la nuit leur a plu. Ils se détendent grâce à elle, du moins ceux qui l'utilise. Mais elle sait ce qu'ils ont fait, à son père, à sa famille. Elle sait tout et la rébellion, la trahison lui permettra de faire tomber petit à petit ces assassins.

Nohr y a toujours cru. Rêveuse, elle lisait ses livres enfantins en imaginant sa propre vie remplie d'aventures. Elle a toujours cru au "Happy Ending". Comme chaque héro d'histoire, elle vit des choses difficiles, passant par quelques drames mais elle se rassure en imaginant son bonheur. Sa fin heureuse à elle. Elle perd petit à petit espoir mais son attachement à la rébellion lui offre une nouvelle vision de Panem où le bonheur finira par s'établir dans la cité entière. Elle n'agit que pour ce but là, ce but égoïste d'un bonheur durable.  

Elle s'étend dans le luxe, dans les centaines de bijoux qu'on lui offre en échange de son corps. Elle prétend aux yeux de tous que l'or la satisfait, qu'elle ne jure que par ce qui brille. Elle se donne l'image d'une femme amoureuse de l'argent, de la gloire. Pourtant, secrètement, elle aspire à la vengeance. Elle respire par la rébellion, par la fin de la dictature. Ceux qui ont brisé sa famille sont les premières cibles et elle n'aspire, ne vit qu'à travers ce désir de les faire souffrir à leur tour.

JE VIENS D'UN MILIEU défavorisé, AINSI, POUR MOI, LA NOURRITURE tient bien plus de la légende . DU COUP, MON NOM A 0 RISQUES D'ÊTRE TIRE AU SORT. J'EXERCE LE MÉTIER DE prostituée ET POUR TOUT VOUS DIRE, J'en souffre chaque jour, chaque heures même. JE SUIS DANS LE 9ÈME DISTRICT. AYANT 23 ans JE ne peux plus PARTICIPE(R) AUX HUNGER GAMES ET j'appréhende. ENFIN, J'ATTESTE QU'EN CRÉANT CE PERSONNAGE, J'ACCEPTE DE LE LIVRER À LA BARBARIE DES JEUX S'IL EST TIRÉ AU SORT.

reality is here.

DC de casanoa   .

FEATURING celebrity © COPYRIGHT frostingpeetaswounds.tumblr





LOVE 'TILL OVBLIVION




Dernière édition par Nohr I. Weaver le Dim 8 Jan - 12:29, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 20
△ points : 0
△ multicomptes : Casanoa le vainqueur fou
△ à Panem depuis le : 24/12/2016
△ humeur : Cynique
△ âge du personnage : 23 ans
△ occupation : Prostituée connue du district



MessageSujet: Re: He shoot me down bang bang - Nohr    Dim 25 Déc - 0:06


tell us your story.

PROPOSITION 1:



21 décembre 2310:

Cher journal,
Maman est morte ce matin. Il n'y avait personne autour d'elle, autour de nous deux. On a toujours été seule après tout. Il m'est arrivé de songer à sa mort, à essayer d'accepter qu'elle était humaine comme nous tous, et que ses sourires bienveillant s’éteindrait un jour. Comme nous tous. J'ai dressé un drap blanc au dessus d'elle, pour la couvrir parce que je me suis dit qu'on devait avoir froid quand on meurt. Et puis c'est ce qu'on fait au district quand quelqu'un n'est plus. On le cache, on dit quelques prières et on brûle le corps pour ne plus jamais en parler. On ne parle pas des choses tristes, y'a tellement de malheur déjà. J'sais pas. C'est étrange comme coutume.
Pour papa on avait fait des funérailles très simple avec quelques personne seulement. Je crois que mes parents n'étaient pas vraiment appréciés au district. Ils n'avaient pas d'amis, pas de proches. On étaient toujours tous les trois dans notre petite maison minable. On se contentait de ça, des quelques grains de blés dans nos assiette et de la joie qu'on s'apportait mutuellement.
Maman me lisait des histoires quand papa partait travailler. Parfois des histoires sur le capitole et je me rappelle que j'écoutais, sagement, en imaginant notre salon se métamorphosait aux couleurs de cette grande ville. La ville incroyable, magique, où le luxe régnera toujours. J'imaginais qu'on dansait au milieu du salon, dans des grandes robes de bal qui tourbillonnait au rythme de la musique. Et puis Elyas m'invitait à danser, alors on danserait toute la nuit ensemble. J'aurais pu être la belle fille inconnue au bras du grand vainqueur Chesterfield. Ca aurait été un belle histoire...
Maman me disait qu'elle ne connaissait pas très bien l'endroit mais que là bas on mange toujours à sa faim. J'ai toujours eu un peu peur des Hunger Games, mais chaque années j'hésitais à me porter volontaire, juste pour peut-être avoir une minime chance de voir ces grands bâtiments, ces habits extravagants, et la nourriture couler à flot. Mais, ma mère était une femme très simple, elle me disait qu'on avait pas besoin de ça pour être heureux, et que elle, elle était heureuse au district neuf avec nous. Elle aurait échangé sa place contre rien au monde. C'était une belle vision. J'ai toujours essayé de penser comme elle, de me dire que les choses viennent comme elles sont et qu'on doit s'en contenter. Je n'ai pas d'amis, tant pis c'est ainsi. On m'appelle la muette, okay pas grave. Il y avait un véritable refus de notre part de ressentir la souffrance, et c'était tout simplement beau. Parfait même.
Alors Maman est morte, et c'est pas grave, c'est comme ça. Ils m'ont laissé toute seule, tous les deux, et c'est pas grave. Et j'aimerais continuer d'y croire encore et encore que c'est simplement "pas grave", mais ça en devient impossible.


21 décembre 2315:


Cher journal,
je t'ai oublié après la mort de maman. Je n'avais plus réellement le temps ou l'envie d'écrire. Je ne sais pas trop où j'en suis dans ma vie. Je pense que j'avance les yeux bandés, sur une corde aussi fine qu'un petit filet. Mais pour la première fois de ma vie, je n'ai pas peur de tomber. Je me sens prête à ça. Un homme, nommé Aiden, m'a sortis la tête de l'eau. Il m'a parlé de beaucoup de choses, dont de rébellion. Je ne savais pas trop quoi en penser au début, maman et papa ont toujours essayé de m'écarter de ses idéaux qu'ils disaient "dangereux". Je crois qu'ils ne seraient pas très fier de moi aujourd'hui, de toute manière... J'aimerais juste qu'ils sachent que c'est pour eux. Ce Aiden, m'a donc raconté chaque réseaux, il m'a montré les points forts et faible de la rébellion. C'est un réseau beaucoup plus fort que je ne le pensais. Puis il m'a dit que je pourrais les aider, que je pourrais être utile à la cause. J'ai longuement hésité, puis j'ai accepté. Je n'ai rien à perdre, tu vois? Je pense qu'aider une cause qui en vaut la peine m'aidera à redevenir celle que j'étais. Il m'a donc demandé de me servir de mon métier. Je ne l'avais pas écrit par honte, mais Siryus Lockart m'a engagé presque de force pour son organisation secrète. On est plusieurs filles au district qui travaille pour lui, certaine on eu même la chance de partir au capitole pour une soirée. On vends notre corps, notre âme pour les désireux solitaires. Je gagne bien ma vie ainsi. Mais au fur et à mesure j'ai l'impression de vendre ma dignité et mon être. Je pense que papa et maman comprendrait, je n'avais pas le choix. Aujourd'hui, j'embrasse la rébellion en échangeant mon corps contre des secrets, des renseignements. Aiden est fier de moi je crois.
Je ne l'ai pas encore dit à Elyas. Il est mon seul ami au district. Tu te rappelles des premières pages que j'ai écrites. Je faisais des louanges sur ce beau blond. Il n'est pas le même qu'autrefois. Enfaite il est complètement diffèrent de celui que je m'étais imaginé. C'est quelqu'un de bien, de droit avec moi. Mais je sais qu'il n'a pas encore le courage de rejoindre notre cause. Il lui faudra du temps, surtout depuis que Virani est parti.
Je pense te bruler ce soir, maintenant chaque secret doit rester au fond de moi même. Je n'ai pas le droit à l'erreur, on compte sur moi. Il serait bête que quelqu'un tombe sur toi. Je voulais te remercier pour toutes ces années d'écoutes. Je pense avoir grandi et ne plus avoir besoin d'encre pour extérioriser.
Merci pour tout et peut-être réécrirais-je, une fois ma mission accomplie, dans un monde meilleur.






LOVE 'TILL OVBLIVION




Dernière édition par Nohr I. Weaver le Dim 8 Jan - 12:47, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 166
△ points : 73
△ multicomptes : Reed, Charlie, Julian & Gold
△ à Panem depuis le : 21/02/2016
△ humeur : Je-m'en-foutiste jusqu'au bout.
△ âge du personnage : 23 ans.
△ occupation : Mentor au Capitole, médecin au Neuf ; ses talents de Vainqueur sont la peinture et l'écriture. Son premier livre raconte son expérience dans l'Arène, et il reste son plus gros succès à ce jour.



MessageSujet: Re: He shoot me down bang bang - Nohr    Dim 25 Déc - 0:09

crac crac

Bonne chance pour ta fiche, mais je sais déjà que ce sera parfait I love you Merci de prendre mon scénario


  “For a few to be immortal, many must die.” © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 20
△ points : 0
△ multicomptes : Casanoa le vainqueur fou
△ à Panem depuis le : 24/12/2016
△ humeur : Cynique
△ âge du personnage : 23 ans
△ occupation : Prostituée connue du district



MessageSujet: Re: He shoot me down bang bang - Nohr    Dim 25 Déc - 0:11

crac crac crac crac

Merciiii, roh tu me fais rougir ! Je vais faire au mieux pour que Nohr te plaise et te donne envie de quitter Prue (sorry )



LOVE 'TILL OVBLIVION


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 4
△ correspondances : 341
△ points : 2
△ multicomptes : ( dead : Heavin, Isralae) Le fou Rajaël
△ à Panem depuis le : 14/06/2016
△ humeur : Morte
△ âge du personnage : 16 piges
△ occupation : Pêcheur & tribut


can you save me?
statut: Bitch
relationships:


MessageSujet: Re: He shoot me down bang bang - Nohr    Dim 25 Déc - 11:55

Moooh bb, ça me rappelle quand je jouais Gabriella sur le forum
Bon courage pour la suite, et puis avec Elyas



(IN)ACHEVÉE
Que le pécheur pèche encore, et que l'homme souillé se souille encore. — apocalypse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9436-siwan-jorah-kill-or-be-killed
avatar
DISTRICT 12
△ correspondances : 171
△ points : 63
△ à Panem depuis le : 28/05/2016
△ âge du personnage : 24 ans
△ occupation : Vainqueur lassé et papa à plein temps.



MessageSujet: Re: He shoot me down bang bang - Nohr    Dim 25 Déc - 12:11

Merciiii choupinou chou
Il nous faudra un piti lien avec Bloomy quand il passe au 9

edit: Rooh j'ai oublié de changer de compte


TWO HANDS LOOKING FOR EACH OTHER.
— TWO HANDS DIGGING IN EACH OTHER WOUNDS. —

“C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de 50 étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute, il se répète sans cesse pour se rassurer : « Jusqu’ici tout va bien... Jusqu’ici tout va bien... Jusqu’ici tout va bien. » Mais l’important, c’est pas la chute. C’est l’atterrissage..”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 3366
△ points : 51
△ multicomptes : aucun.
△ à Panem depuis le : 19/08/2015
△ humeur : terrifié.
△ âge du personnage : 18 ans.
△ occupation : agriculteur.


can you save me?
statut: romance naissante avec un (riche) styliste.
relationships:


MessageSujet: Re: He shoot me down bang bang - Nohr    Dim 25 Déc - 13:55

UNE COPINE DU NEUF
REBIENVENUE PAR ICI Bonne chance pour ta fiche What a Face



HOUSE OF MEMORIES

i don't want to be afraid - the deeper that I go, it takes my breath away; heart to heart and eyes to eyes, is this taboo? (c) signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t8896-gospel-for-the-fallen-ones-maxwell http://www.mockingjay-rpg.net/t8901-d9-maxwell-can-t-you-help-me-save-my-life http://www.mockingjay-rpg.net/t8902-d9-maxwell-make-me-robot#231683
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 20
△ points : 0
△ multicomptes : Casanoa le vainqueur fou
△ à Panem depuis le : 24/12/2016
△ humeur : Cynique
△ âge du personnage : 23 ans
△ occupation : Prostituée connue du district



MessageSujet: Re: He shoot me down bang bang - Nohr    Dim 25 Déc - 14:50

Yes Maxou 9 powaa
Il nous faudra un lien au top

Merciii



LOVE 'TILL OVBLIVION


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 4
△ correspondances : 341
△ points : 2
△ multicomptes : ( dead : Heavin, Isralae) Le fou Rajaël
△ à Panem depuis le : 14/06/2016
△ humeur : Morte
△ âge du personnage : 16 piges
△ occupation : Pêcheur & tribut


can you save me?
statut: Bitch
relationships:


MessageSujet: Re: He shoot me down bang bang - Nohr    Dim 25 Déc - 18:55

Oui au passage j'embarquerai Maxou Dorian


(IN)ACHEVÉE
Que le pécheur pèche encore, et que l'homme souillé se souille encore. — apocalypse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9436-siwan-jorah-kill-or-be-killed
avatar
DISTRICT 7
△ correspondances : 381
△ points : 74
△ multicomptes : Adonis/Robin/Félix
△ à Panem depuis le : 05/06/2016
△ humeur : bouh
△ âge du personnage : 18 ans



MessageSujet: Re: He shoot me down bang bang - Nohr    Lun 26 Déc - 18:49

Aya rebienvenue ♥️


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 11
△ correspondances : 11154
△ points : 74
△ multicomptes : hunter, pepper-swann (leevy, ivory)
△ à Panem depuis le : 08/05/2011
△ humeur : indifférente
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: célibataire, coeur occupé par un revenant
relationships:


MessageSujet: Re: He shoot me down bang bang - Nohr    Lun 26 Déc - 21:21

Rebienvenue chez toi chou
Bon courage pour cette fiche



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6442-get-along-with-the-voices-inside-of-my-head-alexiane http://www.mockingjay-rpg.net/t152-11-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die-alexiane
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 20
△ points : 0
△ multicomptes : Casanoa le vainqueur fou
△ à Panem depuis le : 24/12/2016
△ humeur : Cynique
△ âge du personnage : 23 ans
△ occupation : Prostituée connue du district



MessageSujet: Re: He shoot me down bang bang - Nohr    Mar 27 Déc - 11:09

Merci les amours



LOVE 'TILL OVBLIVION


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 2
△ correspondances : 1251
△ points : 52
△ multicomptes : avery j. hawthorne
△ à Panem depuis le : 30/12/2015
△ humeur : perplexe
△ âge du personnage : vingt-six ans
△ occupation : apprentie charpentier - a abandonné sa formation de Pacificatrice au bout de presque deux ans.


can you save me?
statut: single
relationships:


MessageSujet: Re: He shoot me down bang bang - Nohr    Mar 27 Déc - 14:56

reBienvenue et plein de bisous tout plein


I said it before, I won't say it again, Love is a game to you, it's not pretend. Maybe if I fall asleep, I won't breathe right, Maybe if I leave tonight, I won't come back —— IMAGINE DRAGONS.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9168-every-scar-will-build-my-throne#236103 http://www.mockingjay-rpg.net/t9190-d2-erin-leventhorpe http://www.mockingjay-rpg.net/t9189-d2-erin-i-feel-nothing-at-all
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 20
△ points : 0
△ multicomptes : Casanoa le vainqueur fou
△ à Panem depuis le : 24/12/2016
△ humeur : Cynique
△ âge du personnage : 23 ans
△ occupation : Prostituée connue du district



MessageSujet: Re: He shoot me down bang bang - Nohr    Jeu 29 Déc - 15:06

Oh merci pleins de bisous belle Erin



LOVE 'TILL OVBLIVION


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 12
△ correspondances : 74
△ points : 30
△ à Panem depuis le : 10/10/2016
△ humeur : sceptique
△ âge du personnage : 23 ans
△ occupation : minière



MessageSujet: Re: He shoot me down bang bang - Nohr    Mer 4 Jan - 18:16

Bienvenue et bon courage pour ta fichette chou


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: He shoot me down bang bang - Nohr    

Revenir en haut Aller en bas
 

He shoot me down bang bang - Nohr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Carte d'identité :: Bienvenue à Panem-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.