petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 There is no bravery without fear - Zallow S. Blake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
DISTRICT 4
△ correspondances : 11
△ points : 0
△ multicomptes : //
△ à Panem depuis le : 12/12/2016
△ humeur : Joyeuse
△ âge du personnage : 16 ans
△ occupation : Entraînement au combat & Pêche dans le District 4



MessageSujet: There is no bravery without fear - Zallow S. Blake   Mar 20 Déc - 10:58




ZALLOW SOHN BLAKE
❝ WHO AM I LIVING FOR? ❞
Hey, moi c’est Zal.
Si je me présente sous ce surnom, c’est parce que les gens l’utilisent, et non-pas que je l’aime.
Ah, sérieusement, je me demande d’où provient cette manie des gens d’utiliser des surnoms pour montrer aux autres de manière plus subtile qu’on les affectionne.
Hé, non ! Partez pas, pas tout de suite !
Bon, d’accord, je rentre dans le vif du sujet.
Je m’appelle Zallow, Zallow Blake plus exactement, et je suis né dans le District 4.
J’ai 16 ans, un âge dangereux en somme, et je ne fais pas uniquement référence aux conneries de l’adolescence, mais un peu plus à ces foutus Jeux de la faim à vrai dire.
Rah, et pourtant, je suis membre dans le centre de formation & d’entraînement au combat du District 4, quand je ne suis pas en train d’accompagner mon père à la pêche.
Je dois vous avouer que ça ne m’enchante pas vraiment, ce centre de formation.
Je suis quelqu’un de démonstratif et de têtu, ça, je ne peux pas le nier, mais l’avantage de cet inconvénient, c’est qu’il s’accompagne d’une féroce détermination. Ah, ça, oui !
Pourtant, on ne dirait pas, hein !
A première vue, j’ai l’air d’être assez souvent dans la lune. C’est ce que mes professeurs disent.
Et pourtant, à défaut de venir d’un district aisé, je fais partie de ce pourcentage de la population qui l’est beaucoup moins, alors en général, je n’ai pas beaucoup de temps pour me plonger dans de longues réflexions sur des questions existentielles.
En ce qui concerne mon physique, je ne me suis jamais trouvé comme étant quelqu’un de beau, malgré les plaisanteries de ma meilleure amie : Ylianna.
J’ai une taille un peu au-dessus de la moyenne pour un garçon de 16 ans.  Je sais que je semble peu baraqué, mais je suis néanmoins doté de puissants muscles, longs et toniques, liés à de nombreuses années de nage dans le district 4.   Le teint un peu bronzé, aux cheveux châtains clairs presque blonds, j’arbore des yeux en amande d’un marron commun.
Pour ce qui est de mes goûts, je sais que c’est peu original, mais j’aime regarder un coucher de soleil, sur la mer, même si en général je préfère le faire seul, loin de toutes ces carrières du centre d’entraînement.
J’aime sentir le poids d’un trident le long de mon bras, c’est un contact qui m’est apaisant, qui fait écho aux fois où j’ai le temps d’accompagner mon père à la pêche.
S’il y a une odeur que j’apprécie tout particulièrement, c’est celle du cuir, et si je devais avoir un son préféré, ce serait celui qui émane de mes phalanges lorsque je les fais craquer.

about games and relative.
(choisissez au moins cinq questions qui sont les plus pertinentes pour la présentation de votre personnage, et supprimez les autres ainsi que le spoiler. répondez en un minimum de cinq lignes.)

Je vis dans le district 4. De toute évidence, et de manière générale, c’est loin d’être le plus pauvre. Cependant, pas toute la population n’est aussi aisée qu’on le croit. En effet, je vis dans un quartier pauvre, de pêcheurs, et la vie n’a toujours été aussi facile qu’on puisse le croire. Depuis tout petit, je nage, comme une bonne partie des habitants du district, mais moi, je nage « beaucoup ». Mon père est pêcheur, alors déjà, je l’accompagnais durant mon enfance.
Tout allait bien, pour moi.
Puis mon père m’inscrit à ce foutu centre de formation, où je suis désormais obligé d’y passer le plus clair de mon temps en compagnie de tous ces branleurs arrogants que j’horripile.

Comme tout citoyen du district 4 qui se respecte, très tôt déjà, j’ai appris à nager.
De plus, j’ai appris de nombreux rudiments de la pêche avec mon père, et mes capacités en terme de survie à proximité/en mer sont très élevées. La pêche m’a appris à manier le trident, (entraînement renforcé de plus « grâce » au centre de formation et d’entraînement des carrières),  nouer des filets, et fabriquer des hameçons.
De plus, le centre de formation m’a fourni un entraînement de carrière : j’ai donc de la force et une grande agilité, je sais lancer des couteaux, manier une lance  et je fais tout ça malheureusement très bien.

Sincèrement ?
Je flippe. J’en fais des cauchemars ensuite pendant deux semaines, en parallèle aux jeux qui se déroulent et qui viennent ajouter des éléments et des visages en contenu additionnel à mes cauchemars. Fantastique, n’est-ce pas ?
J’ai pris les tesserae chaque année, mon nom est donc écrit sur vingt inscriptions différentes. Alors, oui certes, il y a des milliers d’inscriptions, mais le sort ne m’est pas particulièrement favorable.

Je les plains. Ce sont pour la plupart des âmes tourmentées, qui vivront jusqu’aux restants de leurs jours avec des visions atroces, où chaque nuit, ils se réveilleront ruisselants de larmes, et de sueurs, pourvu que ce ne soit de sang.
Alors, oui, ils ont l’air d’avoir la vie facile : ils sont riches, célèbres, mangent ce qui semble être de la bouffe extra, mais ils n’ont pas dû gagner une compétition.
Les Hunger Games ne sont pas une compétition : on envoie des enfants dans une arène, avec des armes et de la nourriture, puis on organise leur massacre, qu’ils feront eux-mêmes, et pour couronner le tout, on filme, et on force leurs parents à regarder leurs enfants se faire arracher leurs membres, dévorer par des créatures monstrueuses, décapiter par un autre enfant, ou mourir tout simplement, seul, dans un blizzard si froid que même vous, sur la place publique, face à cet écran géant, vous frissonnez en voyant ce gamin s’éteindre.

] Veuillez m’excuser de cette remarque, mais je trouve cette question particulièrement stupide.
Pourquoi est-ce que j’envisagerai immédiatement ma mort future, alors que s’il y a bien une chose à laquelle je suis déterminé : c’est survivre.
Même si je n’ai pas envie de me battre, quel que soit la cause, je sais qu’il adviendra un moment où il le faudra, car nous vivons dans un monde où les tensions règnent, où des présidents se font assassiner, où des enfants – peut-être moi, dans un futur proche – sont envoyés se faire massacrer dans une arène.
Si je dois me battre, ce ne sera pas pour des idéaux, car je n’en n’ai pas vraiment.
Non. Je me battrais de toutes mes forces, pour ma famille, pour mes amis, pour la vie.
Alors je mourrais bien des années plus tard, dans mon lit, vieux et fatigué, vétéran d’un sinistre combat révolu.
Mais qui sait ce que le sort nous réserve ? Peut-être mourrais-je de maladie, ou alors ce sera sous les coups d’un autre malheureux qu’on nomme « Tribut », ou peut-être ce sera en héros, me sacrifiant pour une noble cause. *rire*
Je n'ai pas peur de mourir, j'ai peur de ne pas avoir assez vécu...

Tss… Ah, le bonheur. Il n’y a pas d’idée plus abstraite que le bonheur.
La question n’est pas de savoir si le bonheur est accessible, ou pas. Arrêtez deux secondes de rêver, s’il vous plaît, et écoutez. Je ne vous parle même pas du monde dans lequel nous vivons, car pour parler de bonheur, il faut savoir dissocier ce qui est matériel, de ce qu’il ne l’est pas.
Et le bonheur, chers amis, n’existe purement pas.
Attention, je ne dis pas que tout est merdique, et qu’il faudrait plutôt se suicider à la naissance, hein !
Dans la vie, il n’y a pas réellement de bonheur, où l’on est heureux tout le temps, et tout va bien.
Car celle-ci – la vie – n’est pas uniquement constitué de fleurs, de bébés, d’odeurs de pins et de longues brasses au soleil dans le District 4. Elle s’accompagne aussi de moments difficiles, et douloureux.
C’est pourquoi vous ne serez jamais heureux.
Vous aurez dans votre vie, de petites périodes, des moments, où vous ressentirez d’intenses plaisirs, et vous vous direz « c’est l’bonheur ! », et vous aurez bel et bien raison.
Mais si le bonheur n’était pas éphémère, il ne porterait pas ce nom-là.

Ma foi, pour ceux qui sont en haut de la pyramide, c’est la joie, les fêtes, et ce genre de choses futiles qui nous dépassent, nous, dans les Districts.
Panem et Circenses, du Pain et des Jeux – le parfait mode de vie en théorie – est un système qui reste néanmoins à double tranchant, car qu’il s’agisse du consommateur ou du boulanger, les deux n’ont aucun contrôle sur leurs vies : la différence est que le premier ne sait pas qu’il est dans une illusion, contrairement au deuxième, qui est en mesure d’ouvrir les yeux.
Si j’étais un dictateur, je pense que j’aurais adopté la même organisation que celle de Panem.
Néanmoins, je ne me situe pas du bon côté du système, alors je préfèrerais encourager ce qu’on appelle une « démocratie » qui m’a l’air plus juste, mais apparemment, nos ancêtres avaient aussi adopté cette approche, et aujourd’hui, nous sommes les héritiers de leurs merdes.

Ca dépend qui, de quelle façon, et dans quel but.
Mais je ne suis absolument pas fermé au fait de tuer, car selon moi, quand on vit dans un monde de bouchers, soit on s’adapte, soit on se fait abattre. C’est aussi simple que ça. Mais sachez en tout cas, que je perçois bel et bien « tuer » de « sacrifier », car si je suis prêt à tuer, puisque la fin justifie les moyens, en revanche, je suis ne suis pas sûr d’agréer un sacrifice au nom d’une cause. Si je dois tuer pour survivre, alors il s’agit bel et bien d’un meurtre, et non d’un sacrifice. Rah, je m’embrouille, toujours à chercher trop loin, moi !
S’il/elle est mort, dans tous les cas, ça ramène à la même chose, non ?
Alors, oui, je suis sûr de pouvoir tuer.
Les remords, c’est une autre histoire…




(les résidents du capitole n'ont pas à remplir le paragraphe ci-dessous, merci de le supprimer dans ce cas! - remplissez le paragraphe en choisissant le champ qui correspond à votre personnage. il vous est bien sûr possible de changer le texte pour que cela colle mieux, mais garder la trame de départ tout de même. message à supprimer quand la fiche est postée.)


JE VIENS D'UN MILIEU plutôt défavorisé, AINSI, POUR MOI, LA NOURRITURE est plus ou moins difficile à obtenir. DU COUP, MON NOM A 20 CHANCES/RISQUES D'ÊTRE TIRE AU SORT. J'EXERCE LE MÉTIER DE pêcheur et "étudiant" au centre d'entraînement des Carrières ET POUR TOUT VOUS DIRE, J'adore le premier et hais le second. JE SUIS DANS LE Quatrième DISTRICT. AYANT 16 ans JE peux PARTICIPE(R) AUX HUNGER GAMES ET j'appréhende la prochaine moisson à défaut d'être entraîné. ENFIN, J'ATTESTE QU'EN CRÉANT CE PERSONNAGE, J'ACCEPTE DE LE LIVRER À LA BARBARIE DES JEUX S'IL EST TIRÉ AU SORT.

tell us your story.

PROPOSITION 1: Racontez ici votre histoire en une vingtaine de lignes minimum. Donnez-lui la forme que vous souhaitez, mais pas besoin de faire de longs pavés, présentez l'essentiel. Vous pouvez utiliser la forme de la biographie, du journal intime, ou alors nous vous conseillons une anecdote qui pourra faire transparaître le caractère de votre personnage. Bref, cette partie est libre.

Thème -

Ouais.
Time to Strike
J’ai pas pu m’empêcher d’érafler cet enfoiré, mais je ne voulais pas lui faire de mal, juste lui faire peur, pour qu’il comprenne.
Mais finalement, ça ne me dérange pas tant que ça.
Je souris à cette pensée.
Décidément je ne les porterai jamais dans mon cœur, ces carrières.

Ce matin, j’étais tranquillement parti pour ma première bonne journée de merde de la semaine, et à notre petit-déjeuner de pains que nous faisions avec nos rations de mes tesserae, avec lesquelles nous broyons des petits morceaux de poissons attrapés par mon père de la pêche de la veille, nous faisions en sorte de prendre quelques forces.
Celui-ci, voyant ma mine dégoûtée, non pas par notre bouillie qui fait office de petit-déjeuner, mais bien par cette nouvelle semaine, a tâché de me conseiller de faire en sorte pour rassembler mes « piètres sentiments positifs », et de faire en sorte d’être quelque peu joyeux, de la façon à ce que je passe une journée passable.

Les deux premières années, j’en ai beaucoup voulu à mon père de m’avoir inscrit au centre de formation et d’entraînement au combat du District Quatre, et puis au bout d’un moment, j’ai fini par comprendre qu’il faisait ça dans le but de me protéger, de me conférer le pouvoir nécessaire à ma survie.
En effet, le risque de voir son nom tirer au sort de la moisson des Hunger Games était mince, même si je prenais des Tesserae chaque année, mais il n’était pas inexistant.

En partant de chez moi, j’ai néanmoins décidé de suivre le conseil de mon père :
Alors dans la joie et la bonne humeur, je me suis élancé à travers le pâté de maison à toute vitesse pour un échauffement avant d’arriver au centre, où je me répugnerais de la compagnie des autres carrières.
Je zigzaguais entre les maisons.
Sautais par-dessus les murets.
Élançait mon corps sur les toits quand ceux-ci m’étaient accessibles, tandis que je sentais déjà mon cœur accélérer son rythme afin de soutenir les efforts demandés par mes acrobaties.
C’est l’un des rares exercices du centre de formation que je n’ai pas hésité à travailler, et dont je continue de m’exercer même en dehors de mes heures d’entraînement, les parcours d’obstacles, le travail d’agilité : apprendre à me mouvoir sur terre aussi bien que dans l’eau était devenu pour moi une nouvelle motivation.
« Wow ! », Les avant-bras légèrement écorchés à l’impact, mais tout va bien : je venais de bondir en avant, afin de me rattraper au toit quelques mètres devant, où je suis désormais accroché avec mes bras.
Je me redresse, et remonte sur le toit, avant de repartir dans une course effrénée qui me mène bientôt à proximité de la mer.
Je m’arrête sur le toit d’une maison, à quelques mètres du début de la plage, un petit muret passe le devant des maisons en bord de plage.
Je fixe un océan dont les couleurs sont lentement réveillées par le soleil levant : « c’est magnifique…. »

Une pensée me vint alors, tandis que je fixe les vaguelettes qui viennent lécher le bout de la plage.
« Certains sont si pauvres qu’ils ne possèdent que de l’argent… »
J’étais désormais résolu à passer une bonne journée.
Je me redresse lentement, déroulant peu à peu ma colonne vertébrale.
Je ferme les yeux quelques secondes, avant de les rouvrir pour me concentrer sur l’entièreté de mes sens, comme lorsque je suis à l’affut des poissons armé de mon trident.
Je fais ensuite craquer les phalanges de mes doigts : Ah, j’adore ce bruit.
Je fais face à l’appendice de mon enfance dont la couleur s’inspire du ciel, et expire un bon coup, avant de sauter.

Mes muscles se bandent à leur utilisation, avec puissance, et soutiennent agréablement mon atterrissage sur le muret.
J’enchaîne avec audace, non sans une pointe de défi en posant ma main sur le bord du muret, et faisant basculer tout mon corps à l’envers, avant d’atterrir une nouvelle fois sur mes pieds, et de m’élancer promptement.
Je sens une tension intense mais familière à travers tout mon corps, et exécute un saut périlleux magistral vers l’avant.
Je reprends pieds avec le sol, un par un, sur le sable de la plage.
Là, j’y suis.
Je le vois.
L’Océan.




Je ferme ensuite les yeux devant ce moment magique.
Ca y’est, j’ai trouvé le meilleur instant de la journée.
Celui qui m’aidera à trouver le sommeil.
Time to Sleep












reality is here.

Salut, moi c'est Max, ou Maxime. (bien que je déteste mon prénom), j'ai 16 ans. Ah, d'ailleurs j'ai 17 ans dans 10 jours mes ptits loups, (le 18 janvier pour être exact). Pour ce qui est de mon pseudo, c'est Zallow Blake - mais juste Zal, en HRP, déjà parce que c'est plus court, plus simple, mais en plus parce que ça nous rapproche, petit(e) coquin(e)   Pour ce qui est des livres & films & Univers, j'ai tout lu, tout vu, et ouais ça me plaît. Après j'imagine que c'est assez mainstream mais bon, hein, j'aime ça, "et moi j't'emmerde". Putain, je m'égare masse, et case même des citations d'Bénabar, Je crains... xD
Pour ce que j'en ai vu, le forum m'a l'air plutôt cool, et les gens ont l'air sympa. ^^
Au plaisir de bientôt RP avec vous, mes grenouilles.

Max

FEATURING celebrity © COPYRIGHT frostingpeetaswounds.tumblr




Dernière édition par Zallow Blake le Mer 11 Jan - 17:02, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
CAPITOL
△ correspondances : 180
△ points : 54
△ multicomptes : Adodo et Robin
△ à Panem depuis le : 22/11/2015
△ humeur : Méfiant.
△ âge du personnage : 50 ans.
△ occupation : Conseiller.



MessageSujet: Re: There is no bravery without fear - Zallow S. Blake   Mar 20 Déc - 12:14

Bienvenue officiellement



The crown...
So close I can taste it
I see what's mine and take it
Finders keepers, losers weepers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 166
△ points : 73
△ multicomptes : Reed, Charlie, Julian & Gold
△ à Panem depuis le : 21/02/2016
△ humeur : Je-m'en-foutiste jusqu'au bout.
△ âge du personnage : 23 ans.
△ occupation : Mentor au Capitole, médecin au Neuf ; ses talents de Vainqueur sont la peinture et l'écriture. Son premier livre raconte son expérience dans l'Arène, et il reste son plus gros succès à ce jour.



MessageSujet: Re: There is no bravery without fear - Zallow S. Blake   Mar 20 Déc - 13:02

Welcome


  “For a few to be immortal, many must die.” © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 10
△ correspondances : 346
△ points : 0
△ à Panem depuis le : 17/12/2015
△ humeur : la mort dans l'âme
△ âge du personnage : à tout jamais 18 ans


can you save me?
statut: amoureuse de la liberté
relationships:


MessageSujet: Re: There is no bravery without fear - Zallow S. Blake   Mar 20 Déc - 18:05

Bienvenue parmi nous chou
Courage pour ta fiche


mon cœur est un ectoplasme
Hello darkness, my old friend, I've come to talk with you again. Because a vision softly creeping left its seeds while I was sleeping. And the vision that was planted in my brain still remains within the sound of silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9151-rain-take-a-walk-on-the-wild-side http://www.mockingjay-rpg.net/t9174-d10-rain-the-fallen-and-solitary-queen http://www.mockingjay-rpg.net/t9173-d10-rain-acid-memories
avatar
DISTRICT 2
△ correspondances : 1251
△ points : 52
△ multicomptes : avery j. hawthorne
△ à Panem depuis le : 30/12/2015
△ humeur : perplexe
△ âge du personnage : vingt-six ans
△ occupation : apprentie charpentier - a abandonné sa formation de Pacificatrice au bout de presque deux ans.


can you save me?
statut: single
relationships:


MessageSujet: Re: There is no bravery without fear - Zallow S. Blake   Mar 20 Déc - 20:45

Toujours un plaisir de te lire
Courage pour la suite ! (Et cette photo est mieux, tu as bien fait de changer What a Face)

BIG BISOUS


I said it before, I won't say it again, Love is a game to you, it's not pretend. Maybe if I fall asleep, I won't breathe right, Maybe if I leave tonight, I won't come back —— IMAGINE DRAGONS.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9168-every-scar-will-build-my-throne#236103 http://www.mockingjay-rpg.net/t9190-d2-erin-leventhorpe http://www.mockingjay-rpg.net/t9189-d2-erin-i-feel-nothing-at-all
avatar
DISTRICT 4
△ correspondances : 341
△ points : 2
△ multicomptes : ( dead : Heavin, Isralae) Le fou Rajaël
△ à Panem depuis le : 14/06/2016
△ humeur : Morte
△ âge du personnage : 16 piges
△ occupation : Pêcheur & tribut


can you save me?
statut: Bitch
relationships:


MessageSujet: Re: There is no bravery without fear - Zallow S. Blake   Mer 21 Déc - 12:42

UN D4
Je sors spécialement Sisi pour te souhaiter la bienvenue, j'adore le début, bon courage pour la suite Dorian


(IN)ACHEVÉE
Que le pécheur pèche encore, et que l'homme souillé se souille encore. — apocalypse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9436-siwan-jorah-kill-or-be-killed
avatar
DISTRICT 11
△ correspondances : 11154
△ points : 74
△ multicomptes : hunter, pepper-swann (leevy, ivory)
△ à Panem depuis le : 08/05/2011
△ humeur : indifférente
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: célibataire, coeur occupé par un revenant
relationships:


MessageSujet: Re: There is no bravery without fear - Zallow S. Blake   Mer 21 Déc - 19:24

Bienvenue parmi nous officiellement chou
Bon courage pour la fin de ta fiche et je file te réserver Tom
Par contre, ton avatar n'est pas à la bonne dimension, aurais-tu besoin d'un coup de main de ce côté là ? I love you



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6442-get-along-with-the-voices-inside-of-my-head-alexiane http://www.mockingjay-rpg.net/t152-11-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die-alexiane
avatar
DISTRICT 4
△ correspondances : 11
△ points : 0
△ multicomptes : //
△ à Panem depuis le : 12/12/2016
△ humeur : Joyeuse
△ âge du personnage : 16 ans
△ occupation : Entraînement au combat & Pêche dans le District 4



MessageSujet: Re: There is no bravery without fear - Zallow S. Blake   Jeu 22 Déc - 10:12

Ah, volontiers pour le changement de dimensions de l'avatar ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 11
△ correspondances : 11154
△ points : 74
△ multicomptes : hunter, pepper-swann (leevy, ivory)
△ à Panem depuis le : 08/05/2011
△ humeur : indifférente
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: célibataire, coeur occupé par un revenant
relationships:


MessageSujet: Re: There is no bravery without fear - Zallow S. Blake   Sam 24 Déc - 23:00

Alors, je vois que c'est tout simplement l'image qui n'est pas à la bonne taille. Le format sur le forum est de 200*320 pixels, et le lien de l'image est à ajouter dans le champ ''Lier l'Avatar à partir d'un autre site'' dans le profil Tu peux trouver des avatars sur Bazzart si tu connais ce site
Et si je suis pas claire ou que tu as encore besoin d'un coup de main, hésite pas à m'envoyer un message privé, qu'on regarde ça ensemble



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6442-get-along-with-the-voices-inside-of-my-head-alexiane http://www.mockingjay-rpg.net/t152-11-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die-alexiane
avatar
DISTRICT 12
△ correspondances : 74
△ points : 30
△ à Panem depuis le : 10/10/2016
△ humeur : sceptique
△ âge du personnage : 23 ans
△ occupation : minière



MessageSujet: Re: There is no bravery without fear - Zallow S. Blake   Mer 4 Jan - 18:19

Tom Holland chou chou chou
Mon bébé chat quoi

Bienvenue et bon courage pour ta fichette chou


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 11
△ correspondances : 11154
△ points : 74
△ multicomptes : hunter, pepper-swann (leevy, ivory)
△ à Panem depuis le : 08/05/2011
△ humeur : indifférente
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: célibataire, coeur occupé par un revenant
relationships:


MessageSujet: Re: There is no bravery without fear - Zallow S. Blake   Jeu 5 Jan - 0:05

Des nouvelles ? I love you



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6442-get-along-with-the-voices-inside-of-my-head-alexiane http://www.mockingjay-rpg.net/t152-11-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die-alexiane
avatar
DISTRICT 4
△ correspondances : 11
△ points : 0
△ multicomptes : //
△ à Panem depuis le : 12/12/2016
△ humeur : Joyeuse
△ âge du personnage : 16 ans
△ occupation : Entraînement au combat & Pêche dans le District 4



MessageSujet: Re: There is no bravery without fear - Zallow S. Blake   Ven 6 Jan - 18:11

Désolé ! '^^
En ce moment j'avais pas trop le temps pour compléter ma fiche mais ne vous inquiétez pas, mes grenouilles, je vais tâcher de finir ça au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 2
△ correspondances : 1251
△ points : 52
△ multicomptes : avery j. hawthorne
△ à Panem depuis le : 30/12/2015
△ humeur : perplexe
△ âge du personnage : vingt-six ans
△ occupation : apprentie charpentier - a abandonné sa formation de Pacificatrice au bout de presque deux ans.


can you save me?
statut: single
relationships:


MessageSujet: Re: There is no bravery without fear - Zallow S. Blake   Dim 8 Jan - 12:05

t'as intérêt
kidding courage petit loup


I said it before, I won't say it again, Love is a game to you, it's not pretend. Maybe if I fall asleep, I won't breathe right, Maybe if I leave tonight, I won't come back —— IMAGINE DRAGONS.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9168-every-scar-will-build-my-throne#236103 http://www.mockingjay-rpg.net/t9190-d2-erin-leventhorpe http://www.mockingjay-rpg.net/t9189-d2-erin-i-feel-nothing-at-all
avatar
DISTRICT 11
△ correspondances : 11154
△ points : 74
△ multicomptes : hunter, pepper-swann (leevy, ivory)
△ à Panem depuis le : 08/05/2011
△ humeur : indifférente
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: célibataire, coeur occupé par un revenant
relationships:


MessageSujet: Re: There is no bravery without fear - Zallow S. Blake   Lun 9 Jan - 21:00

J'en prends note, merci des nouvelles I love you
Je t'accorde un délai jusqu'au 16 janvier, fais-moi signe s'il te faut plus I love you



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6442-get-along-with-the-voices-inside-of-my-head-alexiane http://www.mockingjay-rpg.net/t152-11-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die-alexiane
avatar
DISTRICT 4
△ correspondances : 11
△ points : 0
△ multicomptes : //
△ à Panem depuis le : 12/12/2016
△ humeur : Joyeuse
△ âge du personnage : 16 ans
△ occupation : Entraînement au combat & Pêche dans le District 4



MessageSujet: Re: There is no bravery without fear - Zallow S. Blake   Lun 9 Jan - 21:39

Fini !

(en fait je l'avais fini avant que tu postes ton message... ;-Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: There is no bravery without fear - Zallow S. Blake   

Revenir en haut Aller en bas
 

There is no bravery without fear - Zallow S. Blake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Carte d'identité :: Bienvenue à Panem-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.