petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 FINLEY&ALEXIANE ► at every occasion i'll be ready for your funeral - J6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
DISTRICT 11
△ correspondances : 11154
△ points : 74
△ multicomptes : hunter, pepper-swann (leevy, ivory)
△ à Panem depuis le : 08/05/2011
△ humeur : indifférente
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: célibataire, coeur occupé par un revenant
relationships:


MessageSujet: FINLEY&ALEXIANE ► at every occasion i'll be ready for your funeral - J6   Dim 6 Nov - 19:41



De la chance. J'avais eu extrêmement de chance d'avoir été la première à me rendre au festin. J'avais ainsi pu attraper une trousse de médicament ainsi qu'une bouteille d'eau avant de fuir. Malgré le fait que j'avais rencontré la stupide tribut du six en route, je n'avais pas été blessée, ce qui était une chance. J'accumulai les blessures depuis le début des jeux, et c'était une incroyable sensation que d'avoir pu fuir sans me faire couper un doigt au passage. J'avais marché durant des kilomètres. Je ne pouvais pas estimer un nombre, mais mes pieds étaient en compotes. Je désirai m'éloigner le plus possible du festin, là où de nombreux tributs étaient en train de se battre. Alors que je m'éloignai, j'entendis des grognements. Les juges avaient lâché les mutations génétiques. J'avais couru, jusqu'à perdre mon souffle, et jusqu'à ne plus entendre le moindre bruit provenant de ses bestioles meurtrières. Je continuai cependant de marcher, en guettant les alentours. J'étais très discrète et mes pas ne s'entendaient pas. Je profitai de ses quelques instants de tranquillité pour m'hydrater. J'avais deux bouteilles d'eau dans mon sac, dont l'une était déjà finie. Je n'avais pas encore trouvé de source d'eau potable, ainsi la moindre goutte était précieuse. Finalement, après encore quelques mètres de marche, je m'appuyai contre un arbre, en restant debout au cas où je devrai fuir. Je bus encore quelques gorgées d'eau, sans pour autant être complètement satisfaite. Je ne pouvais pas boire plus, au risque d'écouler mes réserves. Je ne savais pas dans quelle zone je me trouvais. Encore moins si celle-ci était dangereuse. J'en profitai pour reprendre mon souffle. Soudain, un bruit se fit entendre. Un grognement, des petits souffles ainsi que des raclements de pas au sol. Une mutation génétique, encore et toujours. Bon sang, je pourrai jamais avoir deux minutes à moi dans cette foutue arène. Je repris chemin, essayant d'être le plus discrète possible. Quand, soudain, je me retournai brusquement à l'entente de pas rapprochés. Un sanglier d'une taille imposante se trouvait à quelques mètres de moi. Il semblait me sentir, sans pour autant me voir. Ni une, ni deux, je sortis mon couteau de ma poche avant de grimper rapidement au premier arbre que je trouvai. Je montai jusqu'à la dernière branche qui pouvait tenir mon poids, coupant mon souffle afin d'éviter d'être repérée. Je restai ainsi, en position immobile durant des longues minutes. J'avais l'impression que cette bestiole ne partirait jamais, et que j'étais foutue. Malgré tout, ma discrétion m'avait sauvée, une fois de plus. J'appuyai ma tête contre l'arbre, fermant mes yeux et laissant couler une larme sur ma joue. Je voulais tellement rentrer chez moi. Depuis combien de temps étais-je coincé dans cette arène ? Trop longtemps. Sept jours, peut-être moins, peut-être plus. Je ne savais plus. Je n'avais plus aucun repère. Rouvrant mes yeux, je regardai mes mains, qui étaient dans un état plus qu'horrible. Il me manquait toujours un doigt, ma peau était éclatée et j'avais du sang séché dont je n'arrivai pas à me débarrasser. Le sang de mes adversaires, de ceux que j'avais tué. Contrairement à ce que l'on pouvait croire, j'éprouvai d'intenses remords. Je n'étais pas insensible, et chaque nuit j'étais hantée. La seule personne dont le crime me satisferait, ne serait l'assassin de Kathleen. Finley. Même sa Juliette, je ne lui en voulais pas autant, bien même qu'elle remontait sans cesse dans ma liste de ceux à abattre. Je fis glisser ma tête sur le côté, en essuyant mes quelques larmes. Je ne pouvais pas être aussi vulnérable et me montrer ainsi aux caméras. Et c'est alors que mon regard se posa sur une chevelure que je pouvais reconnaitre entre milles.

Finley. Il était là. À quelques mètres de moi. Il ne m'avait pas remarqué. Il avançait doucement, avant de s'arrêter au bas de l'arbre que j'occupai. Je resserrai ma prise sur mon poignard, et sans réfléchir, je quittai mon arbre pour sauter sur mon ennemi. Je n'avais pas pris le temps de m'assurer qu'il n'était pas armé. J'étais trop enragée, beaucoup trop prévisible et surtout impulsive. L'atterrissage fut très sec, mes mains le subissaient, mais qu'importe. Je me relevai brusquement, fonçant tête baissée sur le jeune homme, le plaquant à terre. Mon couteau était toujours en main, et je le plantai à quelques centimètres de son coeur. Il devait agoniser. Je n'allais pas lui permettre de mourir en quelques secondes. En parlant de temps, il semblait s'être arrêté. Mon attaque fut rapide, brusque et efficace. Il ne s'était pas passé plus de cinq minutes entre le moment où je l'avais aperçus et celui où je l'avais poignardé. « Tu ne me connais pas, mais moi, je te connais. Et je connais également beaucoup ta stupide petite amie. Elle m'a laissé un souvenir, d'ailleurs. » Je montrai mon main bandée sur laquelle où pouvait clairement distinguer la perte d'un doigt. Je lui faisais la conversation. C'était stupide, incroyablement stupide. Mais il devait savoir pourquoi je m'attaquai à lui. Ce n'était pas gratuit. C'était une simple vengeance. Stupide motif, mais je devais l'éliminer. Pour Kathleen, et également pour moi. Ce serait un adversaire de moins. Je m'approchai chaque jour du district onze, de mon retour. « Tu te souviens de Kathleen ? Celle que tu as tuée ? Tu lui passeras le bonjour de ma part. » dis-je avant de serrer les dents, de prendre mon poignard dans les mains et de lui le planter une nouvelle fois dans le torse. Je faisais cela à l'aveuglette, je voulais simplement éviter son coeur. « Mais avant cela, joli coeur, ton visage est bien trop charmant. Tu n'as pas beaucoup subi au sein de cette arène. Je vais améliorer cela. » Un sourire sadique étira mes lèvres, avant que mon poing s'abatte sur son visage. Encore et encore. Pendant quelques instants, le visage de Skyler remplaça celui de Finley, provoquant les coups les plus douloureux. Je m'arrêtai finalement, reprenant mon souffle et basculant sur le côté, horrifiée par ce que je venais de faire. Je m'étais officiellement transformée en monstre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6442-get-along-with-the-voices-inside-of-my-head-alexiane http://www.mockingjay-rpg.net/t152-11-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die-alexiane
 

FINLEY&ALEXIANE ► at every occasion i'll be ready for your funeral - J6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 1 :: rps avant et pendant les jeux-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.