petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 VI,3. Résidence du district Sept

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MAITRE DU JEU
△ correspondances : 2122
△ points : 472
△ à Panem depuis le : 20/04/2011
△ humeur : joueuse
△ âge du personnage : cinquante-quatre ans
△ occupation : interviewer et personnalité préférée des capitoliens



MessageSujet: VI,3. Résidence du district Sept   Dim 3 Juil - 13:22

79th Hunger Games
Résidence des équipes


Les tributs et leurs équipes passeront la majorité de leur temps dans ces résidences pour se reposer et préparer leur stratégie. N'hésitez pas à utiliser cette catégorie pour développer les réflexions de vos tributs mais aussi des équipes de préparation.

Vous pouvez créer vos propres sujets pour développer des rencontres précises (merci d'indiquer V,3 dans vos titres) et utiliser ce sujet pour évoquer des événements impossible à mettre en scène dans un rp (par exemple la découverte de la chambre, un monologue interne...) I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mockingjay.forumgratuit.fr
avatar
CAPITOL
△ correspondances : 697
△ points : 33
△ multicomptes : Siwan
△ à Panem depuis le : 27/07/2015
△ humeur : Perdu
△ âge du personnage : 24 insomnies
△ occupation : Styliste du district 7


can you save me?
statut: En relation libre avec un PAUVRE agriculteur
relationships:


MessageSujet: Re: VI,3. Résidence du district Sept   Mar 5 Juil - 17:38


Résidence des équipes






On veut croire aux révoltes des dieux, et de Satan quand il se fait passer pour l'un d'eux.


J'avais attendu là. Fantôme. Toute la nuit.
J'avais fui la fête folle et furieuse.
Et j'avais fini par m'endormir.
Quand je me suis réveillé. Il faisait noir. Noir et froid. Et j'avais peur. Vraiment trop. Une peur qui me tue. Comme la petite mort. Une peur qui écrase mon cœur. Sous un amas de gravats laissé à l'abandon. Là. Juste là. Oui. Un mur vient de s'effondrer. Une roche. Une falaise. Ils viennent. Ils viennent pour m'ensevelir. Me fouailler. À tout jamais. Comme si je n'avais jamais été là. Comme si je n'avais jamais existé. Comme si je n'avais été que de passage. Comme si en réalité je n'étais plus rien. Rien d'autre qu'un spectre grandissant. Un spectre gavé d'ambroisie. Un spectre embastillé dans le monde des mortels. Oublié des dieux depuis l'éternel. Et des puissants. Un spectre vivant. Qui subit le même sort que son frère mort. Son frère qu'il a tué. Son jumeau. Son siamois. Son sang.
Mais qui a-t-il de réel ?
Qui a-t-il de faux ?
Quand un monde enchanteur nous berce d'illusions allègres. Un jeu maudit. Qui ne vaut pas même une chandelle. L'effet pervers d'une vie absolutiste. La démence qui s'empiffre goulûment dans mes veines.
Je reste médusé. Blotti dans l'obscurité taciturne. Qui fait désormais partie intégrante de mon âme corrompue. Je les avais vus à la télé. Pendant la moisson. J'avais pleuré. Je m'étais arraché les tripes. À me demander. Seriner. Et si tout ça était vain. Si je m'infligeais un pensum insupportable. Un châtiment barbare. Pour rien. Ma cause. Redorer mon image. Une cause oiseuse. Qui ne saura au mieux que me plonger au plus profond. Dans les méandres de la folie surhumaine. Dans un dédale sans retour.
Eurydice. Une mignonnette au teint de carrare. À la chevelure d'ange. Oui. Un ange déchu. Andro. Sa peau d'ébène. Son regard perdu dans le lointain. Ravalant les sanglots de l'acmé qui se dessine à son horizon. Qui se dresse comme un roc. Un aigle. L'aigle de Panem.
Deux gosses égarés.
Deux gosses oubliés.
Deux gosses condamnés.
Oui. Ma mère m'avait prévenu. Ici. Beaucoup d'appelés. Mais peu de vainqueurs. Tel est le jeu. Et on ne tergiverse jamais avec les règles. Car en amont de cet échiquier. Nous ne sommes tous que des pions. Et même le roi peut s'écrouler. Sinon nuire à jamais. Échec et mat.
Et puis, une annonce. Le train était arrivé au Capitole. Ils allaient débarquer. Alors. Je me suis évadé de ce fauteuil. Négligé. À peine éclairé des luminescences de l'écran. De l'étendard flottant de Panem. Et je suis parti me réfugier. Sauver le peu d'être qu'il me reste. Le côté sain du Bloom que je suis. Qui n'a par enchantement pas encore été contaminé. Par cette peste qui me ronge incessamment.
Enfin. Au bout de deux heures. Je décide de sortir. Sortir de l'abysse des enfers. Me délivrer du feu ardent qui m'asphyxie de son opaque fumée. J'ouvre la porte de la chambre. Discret. Clandestin. Presque timide. Mais c'est ma place ici. Pour une fois je dois être quelque part. Et ne pas traîner. Dans les bas-fonds d'une capitale enfiévrante. Qui ne dort jamais. J'avance. Dans un couloir sombre. Bordée de placards. Je me souviens. C'est là que je me suis caché. La première fois que j'ai pris le train. Pour le Sept. Là où j'étais resté. Lové. Pour ne pas avoir à affronter ces démons vicieux qui m'embaument. Pour ne pas avoir à affronter Ethan. Un vainqueur. Un meurtrier. J'arrive au bout de l'allée. J'hésite encore. J'ai une mine effroyable. Un corps tressaillant. Voilé simplement d'une couverture qui s'enroule tout autour de moi. Serpentant ma dépouille nue, grêle et fade. Quand la porte disparaît. Je me retrouve dans le wagon restaurant. L'hôtesse est là. Mes narines frémissent sous son parfum oriental. Que je hume d'ici. Je suis fait comme un rat. Je l'abats du regard. Me cantonne à mon mutisme d'or. Et puis. J'abaisse mes prunelles ténébreuses. Je longe le mur. En le caressant du bout de mes doigts grelottants. Je viens prendre un verre. Prendre un verre. Rien qu'un verre. Après. Je pourrai repartir. Replonger. Dans l'antre de la névrose. Sans ne croiser personne. Sinon peut-être Ethan. Ça ne m'aurait pas vraiment dérangé. Il est devenu un maître d'arme pour moi.
Non. Je ne suis pas prêt à affronter d'autres spectres.
Deux autres âmes vivantes et pourtant trépassées. Depuis que leur nom est sorti de cette boule de verre. Depuis que leur nom a franchi les lèvres de l'hôtesse. Pour prouver la véracité du moment.
Échec et mat.

HRP.

© Great Thief



DES VERRES DE VIN QUI ME DONNAIENT L'AIR DE VAINCRE. ALORS QUE JE PERDAIS MES MOYENS FACE A TON REGARD DIVIN. — GEORGIO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t8823-autumn-bloom-rajael-no-pain-no-gain http://www.mockingjay-rpg.net/t8847-bloom-le-diable-dans-la-peau http://www.mockingjay-rpg.net/t9549-bloomy-baby-lelele#244434
 

VI,3. Résidence du district Sept

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 6 :: 79th HG :: rps avant et pendant les jeux-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.