petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 mon nom sur tes lèvres me fera vivre à jamais (gaëlle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
DISTRICT 12
△ correspondances : 81
△ points : 70
△ multicomptes : aucun dédoublement connu à ce jour.
△ à Panem depuis le : 01/07/2016
△ âge du personnage : elle a fêté ses vingt-quatre ans quelques semaines auparavant, triste de ne pas avoir pu le passer avec les deux hommes de sa vie, noa et mylo, leur fils d'un an.
△ occupation : elle passe ses journées à s'entraîner avec les troupes rebelles pour vaincre le capitole.


can you save me?
statut: c'est compliqué - elle a quitté son petit-ami et son fils pour le district treize, afin d'assurer sa protection.
relationships:


MessageSujet: mon nom sur tes lèvres me fera vivre à jamais (gaëlle)    Ven 1 Juil - 21:28



gaëlle ygrid edreen
❝ WHO AM I LIVING FOR? ❞
dans le district douze où elle avait ouvert les yeux pour la première fois, tout le monde connaissait la petite erdeen. de par le rayon de soleil qu'elle était, jeune enfant innocente, beaucoup de femmes disaient qu'elle apportait un peu de réconfort dans leurs coeurs lorsqu'elle souriait ; comme une petite fée venue les réconforter le temps d'un instant. elle était heureuse, elle considérait son petit frère eljia comme la prunelle de ses yeux, prête à le défendre peu importe le prix. sa mère était son modèle, c'est pour ça qu'elle a voulu devenir guérisseuse, la jolie enfant. plus jeune, gaëlle ne comprenait pas pourquoi ils étaient obligés de regarder la télévision, tout le monde la même chose, tous les jours pendant une dizaine de nuits. elle voyait souvent sa maman pleurer, son père restait impassible devant ces scènes, sa maman lui disait souvent que tout irait bien, qu'elle n'irait pas là-bas. mais elle ne comprenait pas la belle enfant, ce qu'était la moisson. puis elle a grandi, elle a vu l'ampleur du capitole, son pouvoir sur les différents districts, son impact sur leur vie. elle a pris doucement conscience de l'horreur, de l'atrocité de ce monde et de leur pauvreté à tous, son sourire s'est peu à peu fané. son envie d'aider les plus pauvres, les malades et les autres s'est alors amplifiée ; elle savait qu'elle ferait tout et n'importe quoi pour rendre leur vie un peu moins difficile, si elle le pouvait. orpheline de mère, elle est rapidement devenue une mère et une femme afin de s'occuper au mieux de son petit frère alors que son père sombrait doucement mais sûrement dans l'alcool sans qu'elle ne puisse intervenir. elle commence alors à entretenir des pensées rebelles, anti-capitole mais gaëlle essaye de les faire taire, elle sait qu'ils pourraient la tuer uniquement pour avoir pensé à la rébellion, à un monde libre. quand la moisson des 73th hunger games se profile, elle n'arrive pas à dormir ; elle sent que ça va mal se passer. va-t-elle partir aux jeux ? si c'est le cas, elle sait qu'il est impossible qu'elle survive face aux tributs de carrière ; ceux qui s'entraînent depuis leur jeune âge afin de participer aux jeux. seulement, ce n'est pas son nom qui retentit dans le district, c'est celui de son petit frère. et là, c'est l'horreur, la tristesse et la rage coulent dans ses veines, elle ne peut même pas se porter volontaire pour lui. elle aurait bien imploré noa de le faire mais elle ne pouvait pas ; elle ne pouvait demander un tel sacrifice à son meilleur ami. elle a offert un médaillon à son frère pour qu'il sache qu'elle serait toujours avec lui, elle lui a dit de se cacher, de ne pas essayer de se battre contre les carrières ; il mourrait bien trop vite. et d'un côté, elle ne veut pas le voir dans ces atrocités. elle s'excuse mille fois, en pleurs, serrant son petit frère dans ses bras, elle ne veut pas l'abandonner. quand elle l'a perdu, c'est la rage qui a pris le dessus ; elle comptait bien se venger, elle a la haine contre le capitole. la pitié n'a plus de place dans son être. quelques semaines plus tard, c'est la mort qui s'abat sur son père, la voilà totalement seule. tout le monde la connaît, la belle enfant du district douze. la jeune orpheline, la petite fée désenchantée.  

depuis un peu plus de onze mois, la jeune brune a disparu du district douze, laissant derrière elle l'homme qu'elle aimait et son fils d'à peine un an maintenant, noa et mylo. parfois, elle pense à eux dont elle n'a aucune nouvelle depuis son arrivée au district treize, elle s'inquiète de savoir comment ils vont ; s'ils sont toujours en vie. elle sait que si elle était restée au district douze, elle serait morte pour avoir assassiné un pacificateur sous l'ordre de cyrillus, plus d'un an avant son départ ; son départ pour le treize a été reporté puisqu'elle a décidé de rester pour noa, pour s'occuper de lui ; c'est ainsi que l'amour est né et que leur fils a vu le jour. c'est pour lui sauver la vie qu'elle s'est jetée dans la rébellion, finalement. elle ne veut pas que son fils connaisse les atrocités des hunger games. alors elle s'entraîne chaque jour avec les troupes afin de vaincre le capitole. elle compte bien aider à libérer les districts. autant la jeune femme est frêle, comme sans défense alors qu'elle est bien plus habile qu'on ne le croit. c'est l'envie de justice et de vengeance qui l'anime, l'envie de revoir les hommes qu'elle aime. elle a toujours été courageuse, gaëlle, dans sa vie. elle a traversé des épreuves dans sa vie qui lui ont forgé un fort caractère. elle reste tout de même une jeune femme gentille et avenante, elle s'inquiète pour les gens de son district, pour ceux des autres districts, pour les tributs, les enfants menacés par les jeux, elle ne peut pas s'empêcher de s'inquiéter pour les autres. elle a toujours été d'un naturel généreux et c'est peut-être ce qui l'a poussé à devenir guérisseuse dans son district natal, à chasser pour les plus démunis. elle n'a plus cette innocence caractéristique à l'enfant qu'elle était, le rayon de soleil de son district, elle est devenue bien plus mature, elle est devenue une femme bien décidée à vivre pour la liberté. pourtant, elle rêve toujours, elle aimerait que ce monde d'horreur ne soit qu'un cauchemar et qu'elle se réveille dans sa maison, avec noa et mylo.

about games and relative.


sa mort, elle ne l'a jamais imaginée, la belle gaëlle. elle n'aime pas imaginer le dernier jour de sa vie, parce que chaque image qu'elle image lui montre l'horreur du monde. elle se dit souvent qu'elle va peut-être mourir au combat avec le capitole, sans avoir revu son fils, sans avoir pu être certaine de lui offrir un monde meilleur. si elle pouvait s'imaginer une mort rêvée, elle se verrait bien entourée de son mari, ses enfants et pourquoi pas ses petits-enfants dans un monde en paix ; quelque chose qu'elle n'a jamais connu auparavant. elle essaye de se créer un avenir idyllique, tout en restant consciente que son rêve est pour le moment inaccessible si le monde ne se bouge pas.

la petite orpheline du district douze n'a presque plus personnes pour qui elle pourrait se sacrifier, il ne lui reste que noa, son meilleur ami, celui pour qui elle a des sentiments. et leur fils, mylo, il est tout jeune, tout petit, innocent, il ne mérite pas de vivre dans un monde si horrible, il ne mérite pas d'être obligé de regarder les hunger games, des enfants s'entre-tuer pour espérer revenir un jour à la maison. pour eux, elle pourrait tout faire, c'est en partie aussi pour eux qu'elle est partie pour le district treize.

gaëlle a observé, impuissante, la montée de son petit frère vers l'estrade des hunger games. elle l'a vu, juste avant qu'il ne prenne le train qui l’emmènerait dans les bras de la mort, dans l'arène de ces terribles jeux. et encore aujourd'hui, elle s'en veut d'avoir laissé son petit frère, son seul frère entre les mains de ces monstres sans avoir rien pu faire. elle n'aurait jamais pu se porter volontaire pour lui, personne ne pouvait le faire alors elle est restée là. elle n'a rien dit, rien fait. elle l'a encouragé quand elle l'a vu, tout en sachant qu'il était trop jeune pour survivre à ça. elle l'a observé, au bout de quatre longues journées, mourir de froid. elle le revoit parfois dans ses rêves, il la hante et elle espère de tout coeur pouvoir un jour le venger, afin qu'il puisse enfin reposer en paix. son petit bout d'homme. elle y a observé son meilleur ami, noa, l'année qui a suivi. elle ne savait pas s'il reviendrait mais elle l'a quand même encouragé ; il est revenu, il avait gagné. mais il n'était plus le même. elle détestait le capitole alors que lui, l'adorait. elle ne comprenait pas son changement et quand il est enfin revenu, qu'il a été diagnostiqué bipolaire, elle s'en est occupé. il restait son meilleur ami, le père de son enfant.

elle ne peut pas dire qu'elle est mal dans les sous-terrains du district treize, elle sait qu'elle est à sa place pour le moment et que, un jour ou l'autre, la bataille va commencer et qu'elle y prendra part en espérant un monde meilleur. seulement, elle se sent seule, même si la solitude est sa meilleure amie depuis longtemps. elle pense souvent à noa et mylo au district douze, elle aimerait tant prendre contact avec eux et essayer de les revoir pour apaiser son inquiétude. alors pour se changer les idées, elle passe son temps à s'entraîner avec les troupes, elle se sentait en sécurité quand elle est arrivée ; plus que dans son district natal. maintenant, ce n'est plus forcément le cas : ulysse est mort et le nouveau régime mis en place parvient à presque lui faire peur. fermeture des frontières, pacificateurs en masse dans chaque district, tous les efforts pour une "libération" des districts avaient été réduits à néant à la mort d'ulysse. elle ne craint pas pour sa vie, elle n'a jamais eu peur de mourir. mais elle a tellement peur pour les gens des autres districts, pour ceux qu'elle aime, les seuls qui comptent.

bien qu'elle ne soit plus éligible depuis cinq ans, gaëlle ne se sent jamais sereine lorsque la moisson arrive au district douze. aucun de ses amis ou des gens qu'elle aime n'est éligible mais elle déteste voir ces enfants monter sur l'estrade et lire la peur dans leurs yeux. elle se rappelle encore de ce qu'elle a lu dans les yeux d'eljia, son petit frère lorsqu'il est monté ; il a cherché son regard, cherchant peut-être du réconfort et elle n'a jamais su lâcher son regard. elle se souvient encore de l'impassibilité de son père à l'entente du nom de son seul fils, elle se souvient qu'il n'est pas allé voir eljia, la laissant seule pour réconforter son petit frère. l'année suivante, c'est son meilleur ami qui a été appelé et elle a cru qu'elle ne le reverrait jamais. dans un sens, elle avait peut-être raison ; quand il est revenu, ce n'était plus le noa qu'elle connaissait, il était un vainqueur, idolâtrant le capitole autant qu'elle le détestait. elle déteste la moisson car, quand on a la chance de revenir dans son district, ceux qui reviennent ne sont que des robots du capitole.

du sang sur les mains, elle en a déjà, la jeune femme. gaëlle a tué son père, à petit feu. partout dans le district douze, on raconte qu'il est mort d'une maladie inconnue et que la jeune fille n'a pu que soulager très légèrement son père ; personne n'a jamais su qu'elle mettait du poison dans ses repas, une dose tellement faible que personne ne s'est jamais douté de rien. violent et alcoolique, il la rendait malade. elle ne pouvait mourir pour lui, elle ne voulait pas mourir alors elle s'en est débarassé. et une seconde fois, quelques années plus tard, le sang a coulé sur ses mains ; elle a écouté les ordres de cyrillus, chef des rebelles du district douze et elle a offert la mort à un pacificateur de son district de naissance. prendre la vie de cet homme ne fut pas chose facile pour une si frêle femme mais elle était animée par la vengeance, par l'envie de liberté alors elle l'a fait. elle aurait pu être tuée pour avoir commis un tel acte, mais ils ne l'ont jamais attrapée. elle s'est enfuie, abandonnant mylo afin de se protéger, et lui aussi. le chef des pacificateurs avait appris qu'elle était l'assassin et avait voulu l'arrêter mais trop tard ; mise au courant par cyrillus, il ne lui a pas fallu longtemps pour faire ses adieux. elle n'a pas eu le choix de partir, et c'est une décision qui lui a fait mal au coeur mais elle le fait pour offrir une vie meilleure à son enfant.




JE VIENS D'UN MILIEU défavorisé, AINSI, POUR MOI, LA NOURRITURE tient bien plus de la légende. DU COUP, MON NOM A une dizaine voire une vingtaine de RISQUES D'ÊTRE TIRE AU SORT. J'EXERCE LE MÉTIER DE rebelle dorénavant, ancienne guérisseuse du district douze ET POUR TOUT VOUS DIRE, J'aime ma vie mais ils me manquent. JE SUIS DANS LE 13ÈME DISTRICT. AYANT vingt-quatre ans JE ne peux plus PARTICIPE(R) AUX HUNGER GAMES ET j'appréhende la prochaine moisson, comme la majorité des gens. ENFIN, J'ATTESTE QU'EN CRÉANT CE PERSONNAGE, J'ACCEPTE DE LE LIVRER À LA BARBARIE DES JEUX S'IL EST TIRÉ AU SORT.

reality is here.

coucou tout le monde.   alors je m'appelle audrey mais vous pouvez me retrouver sous le pseudo olympienne.  fake angel j'ai vingt ans, je viens du petit pays qu'est la belgique.    votre forum est magnifique et je pense que l'intégration est super facile d'après les membres que j'ai déjà croisé sur la chatbox.  chou  je suis ouverte à toutes sortes de liens, n'hésitez pas à proposer sinon je viendrais vous harceler.  chou

FEATURING emma watson © COPYRIGHT frostingpeetaswounds.tumblr




Dernière édition par Gaëlle Y. Edreen le Ven 8 Juil - 22:58, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9507-mon-nom-sur-tes-levres-me-fera-vivre-a-jamais-gaelle
avatar
DISTRICT 12
△ correspondances : 81
△ points : 70
△ multicomptes : aucun dédoublement connu à ce jour.
△ à Panem depuis le : 01/07/2016
△ âge du personnage : elle a fêté ses vingt-quatre ans quelques semaines auparavant, triste de ne pas avoir pu le passer avec les deux hommes de sa vie, noa et mylo, leur fils d'un an.
△ occupation : elle passe ses journées à s'entraîner avec les troupes rebelles pour vaincre le capitole.


can you save me?
statut: c'est compliqué - elle a quitté son petit-ami et son fils pour le district treize, afin d'assurer sa protection.
relationships:


MessageSujet: Re: mon nom sur tes lèvres me fera vivre à jamais (gaëlle)    Ven 1 Juil - 21:29


tell us your story.

2308. La moisson n’avait jamais été quelque chose que le district douze attendait avec impatience, si Gaëlle avait pu faire en sorte que les hunger games n’existent pas, que la moisson ne soit qu’un mauvais rêve, elle l’aurait fait. Encore une année de plus, ils sont alignés devant l’estrade où les deux victimes prendront place ; il est tellement rare que l’un des tributs du district douze gagne, tout le monde sait que ceux qui montent sur cette estrade ne revienne jamais. La jeune fille intercepte le regard paniqué de son petit frère et lui lance un sourire qu’elle veut rassurant ; eljia n’a que douze ans, c’est la première année qu’il est éligible aux jeux, son nom n’étant inscrit qu’une seule fois, il n’a presque aucune chance d’être choisi. Elle n’écoute pas vraiment le discours de l’hôtesse, il est toujours le même, elle en fait trop. Les paillettes dans les cheveux, sur ses vêtements, les couleurs vives, tout est de trop chez les gens qui vivent au capitole, même son discours est exagéré. Elle le sait, Gaëlle, qu’elle ne regrette absolument pas d’envoyer deux pauvres enfants aux jeux, peu importe l’âge de l’enfant concerné. Un nom retentit dans le district silencieux, le tribut féminin a été choisi ; ce n’est pas elle. Elle ne peut s’empêcher d’être soulagée de ne pas y être envoyée, même si l’enfant envoyée cette année n’a pas l’air beaucoup plus vieille que son petit-frère. La pauvre enfant, offerte aux carrières. Elle voit la main de l’hôtesse plonger dans la boule des tributs masculins, son cœur se serre, c’est un mauvais pressentiment qui s’empare d’elle mais elle n’y fait pas attention, met ça sur le compte du stress. Gaëlle a l’impression que l’hôtesse traîne, qu’elle aime jouer avec le stress des habitants du district douze. Les secondes donnent l’impression d’être des heures avant qu’enfin, elle déplie le papier entre ses doigts. « Le tribut masculin de ces 73th Hunger Games sera… » Gaëlle a l’impression qu’elle fait traîner la révélation pour son propre et malsain plaisir. « Eljia Edreen. » Le prénom résonne dans le district vide de bruit, le cerveau de la jeune brune se déconnecte. C’est impossible, ce n’est pas lui qu’on vient d’appeler, c’est quelqu’un d’autre. Son esprit lui joue des tours, il y avait tellement peu de chances, c’est impossible. Seulement, elle croise le regard empli de larmes de son petit-frère et elle aurait tant envie de se porter volontaire si seulement elle le pouvait. Malheureusement, elle ne peut pas. Elle observe les autres jeunes hommes éligibles avec l’infime espoir que quelqu’un se porte volontaire mais, au fond, elle sait que personne ne fera ça ; personne n’est assez fou pour se vouer à une mort certaine. Elle essaye de sourire pour rassurer son frère, en vain. Son expression d’horreur est figée et elle tente de retenir des larmes, elle sait qu’il ne reviendra jamais.

Le moment des adieux a sonné, elle tente de reprendre contenance, elle ne veut pas qu’il voit ses yeux rouges à force d’avoir pleuré. Son père n’a pas voulu lui rendre visite, il est déjà rentré chez eux, Gaëlle se doute qu’il est certainement dans son canapé, à boire comme tous les jours. Il a sombré dans les ténèbres, refusant même de venir dire au revoir à son fils, son seul fils, son plus jeune enfant. Alors elle attend devant ces grandes portes qu’on lui accorde le droit d’aller voir son petit-frère, oh si seulement c’était elle et pas lui. Elle donnerait son âme au diable pour prendre sa place dans le train qui l’emmènera aux cieux. Elle sait qu’il n’est pas faible, mais elle sait aussi qu’il n’a pas la force pour battre les autres, il n’est pas assez mature pour éviter les pièges, pas assez résistant pour survivre aux carrières. Un pacificateur lui fait signe d’entrer, elle n’a pas longtemps pour lui dire au revoir, elle le sait. Elle le regarde, il a l’air terrorisé malgré qu’il essaye de le cacher, il essaye de faire bonne figure mais elle le connaît. Gaëlle se jette dessus pour le serrer dans ses bras, elle l’étreint presque à l’étouffer. « Eljia.. Si seulement j’avais pu, je te jure qu- » « Je sais, Gaëlle. » Il lui répond d’une voix si calme qu’elle manque de ne pas reconnaître l’enfant qui est monté sur l’estrade. Il avait l’air résolu à mourir lors des hunger games, elle ne pouvait pas supporter cette vision. Elle savait qu’il était terrorisé à l’idée d’y aller mais qu’il ne voulait rien montrer pour la rendre fière. Elle sort un médaillon de sa poche, il a appartenu à sa mère, à elle et maintenant il lui revient. Elle lui tend et il le prend sans hésitation. « Garde-le près de ton cœur. Et dans l’arène, n’essaye pas de te battre, cache-toi le plus possible. Je t’aime. » Elle le sert une dernière fois contre elle avant d’être obligée de le quitter, sous ordre d’un pacificateur. Elle le regarde s’éloigner afin de monter dans le train. La porte se referme et elle se met à pleurer, à hurler qu’on lui rende son frère.

Ils sont devant la télévision, comme chaque année, obligés de regarder les hunger games. Tous les jours, Gaëlle se voit obligée de suivre les aventures des tributs de chacun des districts : vingt-quatre enfants donnés en spectacle au capitole et à ses habitants, pour leur pur plaisir. Le bain de sang avait déjà éliminé un bon nombre de tributs mais, comme elle lui avait conseillé, eljia avait fui le bain de sang et essayait le plus possible de rester loin des autres tributs. Il était trop jeune et trop inexpérimenté pour tenter de combattre les autres enfants à ses côtés dans l’arène. Il n’avait pas voulu faire d’alliance, ne s’y était pas risqué. C’était le quatrième jour des jeux et elle ne pouvait détourner les yeux de l’écran. Son père était assis dans son canapé, une bouteille à la main. « Il va mourir, ne te fais pas d’illusion. » Son ton était calme, neutre. Il se fichait de savoir que son fils allait mourir, Gaëlle le savait bien. Elle se tourna vers son père, du moins l’homme qui était assis dans le canapé de son salon. « Tu ne peux pas dire ça comme ça. Tu te fiches vraiment que ton fils meurt ?! » Elle hausse la voix, son père commence à l’exaspérer. Il n’est pas venu dire au revoir à Eljia, il regarde les hunger games avec un intérêt presque malsain. Il irait même jusqu’à soutenir les tributs de carrière et pas son propre fils. « Il va mourir, il est trop faible. » Il hausse les épaules et elle tourne la tête vers l’écran ; son petit-frère a l’air mal en point. Il est blanc comme la mort, grelotte. Ses yeux sont éteints, la mort est déjà à sa porte. Elle voit les yeux de son frère se fermer et elle sent les larmes lui monter aux yeux en entendant le canon résonner ; il est mort. Il a évité les tributs, les lieux dangereux et s’est longtemps caché mais c’est le froid qui l’aura tué. Elle sent son estomac se retourner, lutte pour ne pas rejeter son dîner, elle a les larmes aux yeux. C’est elle qui aurait dû mourir dans l’arène, il était trop jeune. Le capitole payera.

2311. Elle a rejoint les rebelles du district douze depuis un moment, la belle Gaëlle. Orpheline du district douze, le capitole lui a aussi pris son meilleur ami, l’homme qu’elle aime, Noa. Elle est bien décidée à se venger, plus rien ne la rattache à ce district. Son être bouillonne à l’idée d’avoir un jour la chance de venger son petit-frère, tous les tributs morts dans les jeux. Elle rêve d’un pays où la paix régnerait enfin. Cyrillus, le chef des rebelles de son district, l’a appelée afin de lui proposer une mission. Ils ne se voient que tous les deux, personne ne doit être au courant de la mission qu’il va lui confier, c’est ce qu’il lui a dit. Elle le voit, il lui fit signe de le suivre et ils s’éloignent, s’écartent des gens, essayent de ne pas être suivis ou écoutés. « Tu as le droit de refuser, Gaëlle. » Elle hoche doucement la tête mais elle sait qu’elle ne refusera jamais une mission. Sa haine est bien trop présente dans son être, si ça peut aider à les venger, à se venger du capitole alors elle le fera. Et il lui raconte alors enfin, elle doit assassiner un pacificateur de son district. Elle est petite, menue et discrète, ça devrait être facile. Innocente comme elle est et gentille, elle ne devrait pas être suspectée directement après cet acte. « Quand ? » Elle le regarde, il voit les flammes qui brillent dans ses yeux. Elle est déterminée, c’est pour ça qu’il l’a acceptée dans les rebelles du district. Elle avait cette soif de vengeance, de justice, elle n’hésiterait pas. Elle savait ce qu’elle voulait et elle comptait bien y arriver. « Quand tu seras prête. » La jeune femme hoche doucement la tête. Le temps de mettre son plan en place et elle passera à l’action. Son être se régale déjà, la révolte est déjà en place, dans l’ombre et ils ne se doutent de rien.

L’assassinat d’un pacificateur dans le district douze affole la population, si le responsable se fait prendre, il mourra, tout le monde le sait. Gaëlle mieux que personne. Elle en parle avec le chef rebelle, elle sait que personne ne l’a vue, qu’ils ne la soupçonneront pas maintenant. Ce qu’elle sait aussi, c’est qu’elle veut agir dorénavant, elle sait que la rébellion s’organise dans le district treize. Il lui propose de les rejoindre là-bas, elle ne tarde pas à accepter. Son voyage et son départ s’organisent pendant des semaines, des mois. Si elle part subitement après l’assassinat, elle aurait été bien trop facilement accusée. Alors ils attendent et elle reprend une vie normale, guérisseuse dans le district. Elle se fait discrète, ne cause pas d’ennuis. Elle continue d’aider les habitants de son district comme elle le peut. Elle attend simplement le jour où il lui dira que son départ est pour maintenant. Le jour de son départ se rapproche mais un évènement bouleverse sa vie, ses plans. Un jour, dans le district douze, elle reconnait sa silhouette. « Noa… » Il est rentré, différent de quand il est parti. Ils ne se disputent plus ; il est diagnostiqué bipolaire. Tout se mélange dans son esprit et finalement, elle repousse ses plans. Abandonne ses idées de rébellion et clame qu’elle s’occupera de son meilleur ami. Départ avorté.

2314. Depuis son retour, elle s’occupe de lui. Dévouée à son meilleur ami, l’homme qu’elle aime, l’homme devenu son petit-ami, elle a presque vécu recluse, ne sortant que pour des courses. Ils étaient heureux, durant tout ce temps passés ensemble. Et là, la jeune femme tombe enceinte. La nouvelle serait bien heureuse mais déjà l’idée des hunger games la hante. Elle ne veut pas de ça pour son enfant. Une nuit de douleur et enfin son fils voit le jour ; Mylo. A la seconde même où elle le voit, il devient sa raison de vivre. Elle le serre contre son cœur et des larmes se mettent à couler, elle ne veut pas que son fils vive l’angoisse d’être moissonné, elle ne veut pas qu’il meurt aux hunger games, elle ne veut pas qu’il vive comme eux. Elle a l'impression de l'offrir au capitole, se rappelle à quel point ils sont impuissants face à leur destin. Et pourtant, elle sait que la rébellion est en place dans son district et dans le district treize, elle a pourtant l'impression de condamner son enfant. « Je suis désolée.. Tellement désolée. » Elle répète inlassablement comme une perpétuelle litanie en serrant le nouveau-né contre son cœur. Elle regarde son petit-ami, les yeux emplis de larmes. « Quelle vie lui a-t-on offert… » Sa phrase n’est qu’un murmure et elle continue à pleurer jusqu’à l’épuisement, elle s’endort, encore fatiguée de l’effort fourni et de ses larmes, Mylo pleurant contre son sein. Et dans ses rêves, elle voit ses ambitions rebelles revenir peu à peu, pour l'avenir de son fils. Pour qu'il vive dans un pays en paix, pour qu'elle puisse enfin avoir la famille unie et heureuse dont elle a toujours rêvé.

Chaque jour qui passe, elle regarde grandir son fils, souriante mais elle n’en oublie pas les hunger games et le malheur qui l’attend s’ils n’agissent pas très vite. Elle reprend doucement contact avec le chef rebelle mais ne participe à aucune mission. Ce serait prendre bien trop de risques alors qu’elle est enfin heureuse avec son petit-ami et son fils de presque un mois. Elle ne veut pas tout perdre, le meurtre du pacificateur est resté sans coupable à ce jour et elle en est bien contente. Ses idées révolutionnaires ne la quittent plus, elle compte agir mais elle est tiraillée à l’idée de quitter les deux hommes de sa vie. Un soir, alors qu’elle se réveille la nuit, Mylo et Noa dorment paisiblement, elle reçoit la visite du chef rebelle. Elle le fait entrer rapidement, il ne faut pas que quelqu’un le voit rôder autour de sa maison. « Que se passe-t-il ? » Elle murmure, ne veut pas réveiller les deux hommes qui dorment à l’étage. « Il est- » Elle le coupe, lui fait signe de parler doucement. « Il est au courant. Ton départ pour le district treize se fait ce soir. » Elle est choquée par la révélation, n’est pas prête à tout quitter comme ça. Mais elle n’a pas le choix, elle le sait. Soit elle part, soit elle sera tuée pour meurtre d’un pacificateur. « Je ne peux pas… » « Tu dois y aller.. Ou tu mourras. Tu n’as plus le temps. » Elle pense à son fils d’à peine un mois qui dort à l’étage du dessus. Il est avec son père, elle sait qu’ils sont en sécurité. Elle n’a rien à craindre là-dessus. Elle n’a pas envie de les quitter mais c’est pour leur offrir un monde meilleur. « Deux secondes… » Elle attrape rapidement un bout de papier, leur écrit d’abord une lettre qu’elle déchire. Quatre mots gribouillés sur un bout de papier et elle attrape son sac, passe le pas de la porte. Le district treize n’attend plus qu’elle.

2315. Onze mois se sont écoulés depuis son arrivée au district treize, les entraînements s’arrêtent rarement. Elle n’est pas là pour se faire des amis, elle s’entend bien avec les gens mais sans plus, elle est là pour s’entraîner et enfin faire payer au capitole. Elle veut se venger des dirigeants de ce monde sombre, ce monde où ils regardent les plus pauvres mourir, bien assis dans leurs canapés, un verre de champagne à la main, rigolant du destin des habitants des districts. Elle est animée par sa volonté de justice, de voir un monde en paix, d’offrir un avenir à son fils, Mylo. Il devrait avoir presque un an maintenant, elle se demande parfois à quoi il ressemble. Elle aimerait tant les revoir tous les deux. Une jeune femme la rejoint, c’est aussi une rebelle ; elle vient du district onze, tout aussi pauvre que le sien. Elle a fui son district afin de se battre, elle a les même idéaux que Gaëlle. Elles s’apprécient, se parlent parfois et la jeune femme sait à quel point ça fait du bien de pouvoir se reposer sur quelqu’un. « Tout va bien, Gaëlle ? » La brune se tourne vers la blonde et hoche doucement la tête, un petit sourire aux lèvres. « Je pensais à mon district. » Elles marchent, elles reviennent d’un entraînement, il est tard et elles ne tarderont pas à aller dormir. « Tu restes très discrète sur ta vie là-bas. » Gaëlle sourit un peu, elle n’aime pas parler de sa vie. Elle n’aime pas parler de ceux qu’elle a laissé là-bas, elle préfère laisser croire qu’elle n’avait pas d’attaches, c’est plus facile. « Quelqu’un te manque ? » Pour la première fois depuis son arrivée au district, elle se laisse enfin la chance de parler avec quelqu’un. Elle sait qu’elle peut lui faire confiance. La jeune femme hausse les épaules, baisse le regard avant de se tourner vers celle qu’elle peut considérer comme une amie. « J’ai laissé mon petit-ami et mon fils là-bas. » Son amie ne répond pas, elle n’attend pas de réponse particulière. « Je les ai quitté que mon bébé n’avait qu’un mois. Il doit avoir un an maintenant. » Gaëlle sourit et se met à imaginer son fils et son petit-ami au district douze, elle prend la résolution de prendre chaque mission se déroulant vers là afin de les apercevoir, juste histoire de savoir s'ils vont bien. S'ils sont en sécurité, s'ils ne manquent de rien. Mais elle a confiance en Noa, elle sait qu'il s'occupera bien de son fils, de leur fils. Son amie a l'air bouché-bée de la révélation, pourtant Gaëlle n'est pas la seule à avoir quitté une famille. « Tu les reverras. » La jeune femme hoche la tête. « J'espère pouvoir leur offrir un monde meilleur. » Elles se regardent en souriant, arrivant à leur dortoir. Elles ont besoin de repos, la journée de demain sera longue.




Dernière édition par Gaëlle Y. Edreen le Ven 8 Juil - 22:46, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9507-mon-nom-sur-tes-levres-me-fera-vivre-a-jamais-gaelle
avatar
DISTRICT 4
△ correspondances : 341
△ points : 2
△ multicomptes : ( dead : Heavin, Isralae) Le fou Rajaël
△ à Panem depuis le : 14/06/2016
△ humeur : Morte
△ âge du personnage : 16 piges
△ occupation : Pêcheur & tribut


can you save me?
statut: Bitch
relationships:


MessageSujet: Re: mon nom sur tes lèvres me fera vivre à jamais (gaëlle)    Ven 1 Juil - 23:07

HEY jolie Gaëlle version 2
Bienvenue sur MJ I love you avec la jolie Emma

Et bon courage pour le reste de ta fiche, j'adore déjà le début


(IN)ACHEVÉE
Que le pécheur pèche encore, et que l'homme souillé se souille encore. — apocalypse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9436-siwan-jorah-kill-or-be-killed
avatar
DISTRICT 8
△ correspondances : 2406
△ points : 12
△ multicomptes : Robin D. Bates / F. J. Kennedy
△ à Panem depuis le : 01/04/2012
△ humeur : Blasé.
△ âge du personnage : 35 ans
△ occupation : [i]Chef[/i] Pacificateur du D08


can you save me?
statut: Single.
relationships:


MessageSujet: Re: mon nom sur tes lèvres me fera vivre à jamais (gaëlle)    Sam 2 Juil - 8:58

Bienvenue choupette OwO ! Bon courage pour ta fichette OwO !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 2
△ correspondances : 1251
△ points : 52
△ multicomptes : avery j. hawthorne
△ à Panem depuis le : 30/12/2015
△ humeur : perplexe
△ âge du personnage : vingt-six ans
△ occupation : apprentie charpentier - a abandonné sa formation de Pacificatrice au bout de presque deux ans.


can you save me?
statut: single
relationships:


MessageSujet: Re: mon nom sur tes lèvres me fera vivre à jamais (gaëlle)    Sam 2 Juil - 10:18



Bon courage pour ta fiche ! Hâte d'en lire plus What a Face


I said it before, I won't say it again, Love is a game to you, it's not pretend. Maybe if I fall asleep, I won't breathe right, Maybe if I leave tonight, I won't come back —— IMAGINE DRAGONS.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9168-every-scar-will-build-my-throne#236103 http://www.mockingjay-rpg.net/t9190-d2-erin-leventhorpe http://www.mockingjay-rpg.net/t9189-d2-erin-i-feel-nothing-at-all
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 1696
△ points : 2
△ multicomptes : - j. baÿs-galor
△ à Panem depuis le : 09/10/2011
△ humeur : - découragé, désemparé et plein d'autres rimes tarées.
△ âge du personnage : - vingt-quatre ans.
△ occupation : - (ancien?) chef rebelle du district neuf, pilier d'infirmerie


can you save me?
statut:
relationships:


MessageSujet: Re: mon nom sur tes lèvres me fera vivre à jamais (gaëlle)    Sam 2 Juil - 10:19

La jolie Emma I love you
Bienvenue sur le forum et bon courage pour ce qu'il te reste à écrire !




Darkness is your candle.
building walls ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 3366
△ points : 51
△ multicomptes : aucun.
△ à Panem depuis le : 19/08/2015
△ humeur : terrifié.
△ âge du personnage : 18 ans.
△ occupation : agriculteur.


can you save me?
statut: romance naissante avec un (riche) styliste.
relationships:


MessageSujet: Re: mon nom sur tes lèvres me fera vivre à jamais (gaëlle)    Sam 2 Juil - 14:08

Bienvenue et bonne chance pour la suite de ta fiche



HOUSE OF MEMORIES

i don't want to be afraid - the deeper that I go, it takes my breath away; heart to heart and eyes to eyes, is this taboo? (c) signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t8896-gospel-for-the-fallen-ones-maxwell http://www.mockingjay-rpg.net/t8901-d9-maxwell-can-t-you-help-me-save-my-life http://www.mockingjay-rpg.net/t8902-d9-maxwell-make-me-robot#231683
avatar
DISTRICT 10
△ correspondances : 346
△ points : 0
△ à Panem depuis le : 17/12/2015
△ humeur : la mort dans l'âme
△ âge du personnage : à tout jamais 18 ans


can you save me?
statut: amoureuse de la liberté
relationships:


MessageSujet: Re: mon nom sur tes lèvres me fera vivre à jamais (gaëlle)    Dim 3 Juil - 12:46

Bienvenue Gaëlle numéro 2
Bon courage pour finir ta fiche, et pour la compétition du coup


mon cœur est un ectoplasme
Hello darkness, my old friend, I've come to talk with you again. Because a vision softly creeping left its seeds while I was sleeping. And the vision that was planted in my brain still remains within the sound of silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9151-rain-take-a-walk-on-the-wild-side http://www.mockingjay-rpg.net/t9174-d10-rain-the-fallen-and-solitary-queen http://www.mockingjay-rpg.net/t9173-d10-rain-acid-memories
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 13212
△ points : 2
△ multicomptes : dely, ridley, dahlia
△ à Panem depuis le : 23/04/2011
△ humeur : mélancolique
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : garde d'enfants


can you save me?
statut: célibataire
relationships:


MessageSujet: Re: mon nom sur tes lèvres me fera vivre à jamais (gaëlle)    Dim 3 Juil - 17:43

Bienvenue sur le forum chou I love you
J'ai vu que tu avais parlé avec l'autre membre qui tente le personnage dans le sujet du scénario alors tu es au courant de la compétition I love you Ce sera donc à Noa de prendre la décision finale

Bonne chance pour la suite de la rédaction fake angel


'CAUSE I STILL DO DEPEND ON YOU
SO DON'T SAY THOSE WORDS, THAT RUN ME THROUGH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t19-avalon-why-does-my-heart-cry http://www.mockingjay-rpg.net/t82-avalon-can-t-live-without-you http://www.mockingjay-rpg.net/t74-avalon-journal-de-bord
avatar
DISTRICT 5
△ correspondances : 8987
△ points : 28
△ multicomptes : raven, gwendal, eurydice (denahi)
△ à Panem depuis le : 22/12/2011
△ humeur : désabusé
△ âge du personnage : trente quatre ans
△ occupation : médecin de campagne ~ bras droit du chef des rebelles


can you save me?
statut: the one that got away
relationships:


MessageSujet: Re: mon nom sur tes lèvres me fera vivre à jamais (gaëlle)    Dim 3 Juil - 19:12

Bienvenue sur MJ chou
Bon choix de scénario Et le second prénom j'aime trop I love you
Bon courage pour la fin de ta fiche, et que la meilleure gagne du coup



⊹ we all want love, we all want honor
but nobody wants to pay the asking price
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t1349-thybalt-strawberry-fields-forever http://madebyumita.tumblr.com
avatar
DISTRICT 12
△ correspondances : 171
△ points : 63
△ à Panem depuis le : 28/05/2016
△ âge du personnage : 24 ans
△ occupation : Vainqueur lassé et papa à plein temps.



MessageSujet: Re: mon nom sur tes lèvres me fera vivre à jamais (gaëlle)    Lun 4 Juil - 18:05

C'est très beau ce que tu as écris fake angel
Je suis très fan chou

Bienvenue! je suis super content que tu tentes ce scénario
Et bonne chance pour la suite mi amor


TWO HANDS LOOKING FOR EACH OTHER.
— TWO HANDS DIGGING IN EACH OTHER WOUNDS. —

“C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de 50 étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute, il se répète sans cesse pour se rassurer : « Jusqu’ici tout va bien... Jusqu’ici tout va bien... Jusqu’ici tout va bien. » Mais l’important, c’est pas la chute. C’est l’atterrissage..”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 11
△ correspondances : 11154
△ points : 74
△ multicomptes : hunter, pepper-swann (leevy, ivory)
△ à Panem depuis le : 08/05/2011
△ humeur : indifférente
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: célibataire, coeur occupé par un revenant
relationships:


MessageSujet: Re: mon nom sur tes lèvres me fera vivre à jamais (gaëlle)    Mer 6 Juil - 0:47

Bienvenue parmi nous chou bonne chance pour la fiche de ta fiche



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6442-get-along-with-the-voices-inside-of-my-head-alexiane http://www.mockingjay-rpg.net/t152-11-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die-alexiane
avatar
DISTRICT 12
△ correspondances : 81
△ points : 70
△ multicomptes : aucun dédoublement connu à ce jour.
△ à Panem depuis le : 01/07/2016
△ âge du personnage : elle a fêté ses vingt-quatre ans quelques semaines auparavant, triste de ne pas avoir pu le passer avec les deux hommes de sa vie, noa et mylo, leur fils d'un an.
△ occupation : elle passe ses journées à s'entraîner avec les troupes rebelles pour vaincre le capitole.


can you save me?
statut: c'est compliqué - elle a quitté son petit-ami et son fils pour le district treize, afin d'assurer sa protection.
relationships:


MessageSujet: Re: mon nom sur tes lèvres me fera vivre à jamais (gaëlle)    Ven 8 Juil - 22:52

Merci beaucoup tout le monde pour cet accueil de fou ! chou

J'espère avoir bien incarné la jolie Gaëlle et j'ai hâte de vous croiser en rp chou


I have kissed honey lips, Felt the healing finger tips. It burn like a fire, This burning desire. I have spoke with tongue of angels, I have held the hand of the devil. It was warm in the night, I was cold as a stone. But I still haven't found what I'm looking for.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9507-mon-nom-sur-tes-levres-me-fera-vivre-a-jamais-gaelle
avatar
DISTRICT 12
△ correspondances : 171
△ points : 63
△ à Panem depuis le : 28/05/2016
△ âge du personnage : 24 ans
△ occupation : Vainqueur lassé et papa à plein temps.



MessageSujet: Re: mon nom sur tes lèvres me fera vivre à jamais (gaëlle)    Sam 9 Juil - 11:37

J'aime beaucoup ta fiche ! Tu as très bien cerné le personnage chou

Pour l'instant, je valide à 100/100 mais je devrais attendre un peu des nouvelles de l'autre Gaëlle


TWO HANDS LOOKING FOR EACH OTHER.
— TWO HANDS DIGGING IN EACH OTHER WOUNDS. —

“C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de 50 étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute, il se répète sans cesse pour se rassurer : « Jusqu’ici tout va bien... Jusqu’ici tout va bien... Jusqu’ici tout va bien. » Mais l’important, c’est pas la chute. C’est l’atterrissage..”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 12
△ correspondances : 81
△ points : 70
△ multicomptes : aucun dédoublement connu à ce jour.
△ à Panem depuis le : 01/07/2016
△ âge du personnage : elle a fêté ses vingt-quatre ans quelques semaines auparavant, triste de ne pas avoir pu le passer avec les deux hommes de sa vie, noa et mylo, leur fils d'un an.
△ occupation : elle passe ses journées à s'entraîner avec les troupes rebelles pour vaincre le capitole.


can you save me?
statut: c'est compliqué - elle a quitté son petit-ami et son fils pour le district treize, afin d'assurer sa protection.
relationships:


MessageSujet: Re: mon nom sur tes lèvres me fera vivre à jamais (gaëlle)    Sam 9 Juil - 14:31

Merci beaucoup Noa, je suis contente de ne pas avoir dénaturé Gaëlle chou

J'attendrais le temps qu'il faudra, je suis patiente chou


I have kissed honey lips, Felt the healing finger tips. It burn like a fire, This burning desire. I have spoke with tongue of angels, I have held the hand of the devil. It was warm in the night, I was cold as a stone. But I still haven't found what I'm looking for.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9507-mon-nom-sur-tes-levres-me-fera-vivre-a-jamais-gaelle
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: mon nom sur tes lèvres me fera vivre à jamais (gaëlle)    

Revenir en haut Aller en bas
 

mon nom sur tes lèvres me fera vivre à jamais (gaëlle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Carte d'identité :: Bienvenue à Panem-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.