petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 slow dancing in a burning room - gaëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: slow dancing in a burning room - gaëlle   Dim 2 Aoû - 17:45



Gaëlle Sansa Edreen
❝ WHO AM I LIVING FOR? ❞
Gaëlle. Celle qui a tout perdu. Celle qui n’est plus que l’ombre d’elle-même. Celle qui attire la mort contre son gré. Des Edreen, il ne reste plus qu’elle. L’unique survivante. La rescapé. Une mère qui est morte alors qu’elle avait cinq ans, premiers prémices d’un destin brisé. Son père, elle détourne toujours le regard quand elle en parle. Et elle serre toujours les poings. Ses yeux, ils irradient, ils enflamment, ils pulvérisent. Elle lui en veut, à son père. De ne pas avoir été présent dans son passé, de ne pas avoir su s’occuper de ses trois gamins. L’alcool était devenu sa seule famille, le bouffant un peu plus chaque jour et le faisant sombrer dans un état catatonique. Alors c’est Gaëlle qui a du s’imposer comme le chef de la famille, comme la mère protectrice qu’elle n’a jamais eu. Elle a grandi trop vite, Gaëlle, trop de responsabilités faisant crouler ses épaules chétives. Mais elle était heureuse, la gamine. Parce qu’elle avait ses deux petits frères qu’elle chérissait énormément. Parce qu’au-delà de la faim, du froid et de la pauvreté, il y avait toujours de l’espoir. Elle était comme ça, Gaëlle. Joviale, souriante, généreuse, aimante. Un petit rayon de soleil dans un ciel bien sombre. Une adulte dans le corps d’une gamine. Et puis il y a eu la déchéance de la famille Edreen. Un de ses frères qui meurt lors des 73th Hunger Games, le second qui ne tarde pas, victime d’une pneumonie. Gaëlle ne s’est jamais pardonnée la perte de ses petits frères. Si elle avait eu plus d’argent, si elle les avait emmené loin de ce District tombant en ruines… Ses frères et elle n’auraient pas eu à prendre tous ces tesserae, et elle aurait pu payer tous les frais médicaux nécessaires. Sans parler de son père qui, devant la perte de sa femme, puis de ses garçons, décida de se suicider devant les yeux larmoyants de l’ainée, la laissant orpheline et traumatisée. De son passé, Gaëlle ne garde qu’une haine nourrie par la culpabilité. Trop d’injustices, trop de sacrifices, trop d’innocents massacrés.

Native du District 12, elle a néanmoins toujours espéré s’en échapper. Son vœu s’est réalisé lorsqu’elle a fui pour le D13 quand elle avait dix-huit ans. Une liberté qui fut de courte durée quand elle fut contrainte de retourner dans le D12 après un an et demi d’entrainement avec les rebelles. N'ayant jamais encaissé la perte de ses frères, et devant les injustices croissantes dans les Districts, soutenir cette cause résonna en elle comme une évidence. Alors quand elle eut l'opportunité de fuir, Gaëlle le fit, accompagnée de Noa, son meilleur-ami, et de Lily, sa petite sœur. Au D13, Gaëlle reçut l'entrainement d'un soldat. La journée était rythmée par l'effort. Et elle adorait ça. Ne plus penser à rien, se coucher tellement exténuée que le sommeil ne tardait pas à venir. Une aubaine pour cette gamine toujours hantée par ses démons. Parallèlement, Gaëlle trouva un intérêt particulier pour la médecine, et devint soigneuse. Sauver des vies, à défaut d'avoir pu sauver celles de ses frères. Son chemin vers la rédemption.

Âgée à présent de vingt-et-un ans et mesurant un mètre soixante-cinq, on ne peut pas dire qu’elle fasse peur à grand monde. Mais sous ses traits angéliques et son regard d’un noir pénétrant se cache une boule de nerfs qui n’hésitera pas à faire feux si nécessaire. Les tragédies l’ont beaucoup affectées, plus qu’elle ne vous le montrera. Gaëlle, elle cache en elle une colère qu’elle accumule depuis bien trop longtemps. Une colère qui fait des ravages et qui est à deux doigts de la submerger complètement. Oeuvrer pour la rébellion au D13 était sa raison de vivre. L'impression qu'enfin elle était utile, qu'elle servait à quelque chose. À présent qu'elle est de retour au D12, Gaëlle n'est plus que l'ombre d'elle-même.  Perdue dans un monde où elle n'arrive plus à trouver sa place ou ses repères.


about games and relative.
Pour lui. Pour elle. Pour eux. Pour tous les rebelles, tous les innocents, tous les laissés pour compte. Pour tous les manipulés du Capitole. Gaëlle voue une haine féroce envers le Capitole et envers tout ce despotisme. Il y a eu trop de morts autour d’elle pour qu’elle continue à fermer les yeux. Alors elle a décidé de se battre. D’ouvrir les yeux et de dire non à la répression. Elle sait que c’est un choix risqué, qu’elle risque à tout moment de se faire tuer. Mais Gaëlle, elle a plus rien à perdre. Le Capitole lui a déjà tout pris. Sa famille, l’étincelle joviale dans son regard, et pour finir le Noa qu’elle connaissait et qu’elle aimait. Son Noa. C'est pour lui qu'elle est entrée dans la résistance : pour qu'ils aient un avenir meilleur, radieux, heureux. Mais à présent il n’est plus que l’ombre de lui-même, qu'un vulgaire pantin du Capitole. Et Gaëlle, elle commence à perdre espoir de le retrouver un jour.

Beaucoup trop. Son petit frère, tout d’abord, qui fut appelé pour participer aux 73th Hunger Games. Onze ans, c’est trop jeune. Et si Gaëlle, alors âgée de quatorze ans, aurait pu se porter volontaire, elle l’aurait fait. Car il ne pouvait pas survivre. Trop jeune, trop immature, trop gentil. Son petit frère s’est fait tuer dans les premières minutes du jeu. Il n’avait aucune chance, et même si Gaëlle s’y était préparée, sa perte fut un déchirement, le commencement de sa déchéance. Il y eu ensuite cette année de malheur, où elle perdit ensuite son deuxième frère, puis son père. Le bouquet final. Gaëlle avait perdu toute sa famille, et elle trouva refuge chez Noa. Ce même Noa qui fut appeler l’année d’après pour participer aux 74th Hunger Games. Comme si Gaëlle était maudite, comme si elle était vouée à perdre tous ceux qu’elle aimait. Mais Noa revint. Dernier survivant et grand vainqueur. Il avait contré la malédiction, il était revenu auprès d'elle.

Le visionnage des Jeux est une torture autant qu’une addiction. Une curiosité cruelle. Gaëlle déteste les Hunger Games, source de ses cauchemars depuis la perte de son petit frère lors de la 73ème édition. Mais elle ne peut pas s’empêcher de les regarder. Pour savoir. Alors, chaque année, elle se met devant sa télévision, roulée en boule dans son canapé. Et elle regarde, avec beaucoup d’appréhensions, les tributs de son district se faire traquer, puis massacrer. Quel soulagement cela fut lors du discours du nouveau Président lorsqu’il annonça que cette année les Hunger Games étaient annulés… Enfin, les Districts pourraient avoir un peu de répit.

La révolte a été l’opportunité pour Gaëlle, Noa et sa petite sœur de quitter le Douze pour rejoindre le Treize. Gaëlle avait foi en cette rébellion, qui avançait et se propageait comme une traînée de poudre. Elle aurait aimé y prendre part, et regrette de ne pas avoir pu le faire. Mais elle était encore novice en la matière, et cela aurait joué en sa défaveur. Alors elle s’est entraînée, plus motivée que jamais. Même après que la révolte ait échouée, et encore plus après qu’elle ait assisté en direct via les écrans du Treize aux exécutions qui touchèrent tous les districts. Gaëlle regrette cet échec, mais y voit de l’espoir. Cette révolte a tout de même duré presque une année, et a mis en difficulté le Capitole. Il n’est pas invincible. Et à présent que le Président Snow est mort et qu’il règne un climat chaotique au sein de la capitale, une nouvelle opportunité devrait se présenter.

Malheureusement non, et ce depuis longtemps. Gaëlle a subi trop de pertes pour qu’il y ait encore du bonheur en son cœur. Sa famille lui a été arrachée, membre après membre. Laissant un trou béant en elle. Un trou suintant, douloureux, qui s’est rempli de haine et de culpabilité. À un moment, Gaëlle a cru qu’elle pourrait être heureuse. Que sa vie n’était pas si pourrie que ça. Elle était alors au Treize, et suivait des entrainements pour devenir un soldat. En parallèle elle suivait une formation pour être soigneuse. Pour sauver des vies, à défaut d’avoir pu sauver celles de sa famille. Il y avait alors la révolte dans tous les districts, l’espoir qu’un jour meilleur puisse arriver. Et puis elle était avec Noa, plus proche de lui que jamais, malgré toutes les séquelles qu’il gardait de sa participation aux Hunger Games et de la perte de sa mère. Il y avait Lily aussi, la petite sœur de Noa qui devint en quelque sorte la petite sœur qu’elle n’avait jamais eu. Au Treize, Gaëlle avait le sentiment de servir à quelque chose, d’être utile. Elle était avec Noa et Lily, sa nouvelle famille. Et puis la révolte a échoué, la morosité est tombée dans le Treize qui a pleuré ses morts. Et le soufflet est redescendu aussi vite qu’il était monté. Noa lui a été arraché par le Capitole, et lui est revenu en morceaux éparpillés. Impossible à réparer. Pour lui, Gaëlle a quitté le Treize et ses espoirs de combattre avec les rebelles pour redevenir la fausse fiancée de Noa dans le Douze, aux mains du Capitole qui les tient à présent en laisse. Un échec cuisant. Avec l’espoir d’un bonheur envolé.

JE VIENS D'UN MILIEU favorisé DEPUIS QUE JE SUIS OFFICIELLEMENT FIANCÉE À NOA WAYNE. AINSI, POUR MOI, LA NOURRITURE est abondante. J'EXERCE LE MÉTIER DEsoigneuse, BIEN QUE J'AI REÇU UN ENTRAINEMENT DE SOLDAT LORS DE MON PASSAGE AU D13. ET POUR TOUT VOUS DIRE, JE pense avoir trouvé ma voie. JE SUIS DANS LE 12ÈME DISTRICT. AYANT vingt-et-un ans JE ne peux plus PARTICIPER AUX HUNGER GAMES ET j'en suis plus que ravie et soulagée. ENFIN, J'ATTESTE QU'EN CRÉANT CE PERSONNAGE, J'ACCEPTE DE LE LIVRER À LA BARBARIE DES JEUX S'IL EST TIRÉ AU SORT.



tell us your story.

La bague tourne inlassablement autour de son doigt. Geste devenu machinal, depuis le temps. Signe qu’elle est plongée dans ses pensées. Gaëlle observe devant elle, le regard lourd. À ses pieds siègent quatre pierres tombales. Celles de sa mère, de son père, et de ses deux frères cadets. De tous les membres de la famille Edreen, si l’on ne compte pas Gaëlle. La seule survivante. La rescapée. Elle a un sourire peiné à cette pensée. Elle se surprend de plus en plus souvent à vouloir échanger les rôles. À mourir pour laisser à un de ses frères la chance de vivre. De s’épanouir. Et non de survivre comme elle le fait depuis qu’ils sont partis. Elle est persuadée qu’ils auraient été heureux. Qu’ils auraient réussi à faire quelque chose de leur vie. Alors qu’elle, elle est juste perdue. Détruite, consumée de l’intérieur. Qu’un tas de cendres qui attend que le vent l’éparpille aux quatre coins du globe. Elle pousse un profond soupir, et se baisse pour déposer une gerbe de fleurs devant chaque tombe. « Vous me manquez tellement. » qu’elle souffle d’une petite voix, brisée par l’émotion, par le manque et par la culpabilité de ne rien avoir pu faire pour empêcher ces morts. Et puis son regard se pose sur la bague qu’elle porte à son annulaire droit. Sa bague de fiançailles. Elle caresse du bout des doigts son bord poli, s’arrête un instant sur la pierre précieuse qui loge au creux de son support. Y’a de la douceur qui perce dans ses yeux sombres. Parce qu’elle repense à Noa. Son Noa. Son meilleur-ami depuis qu’elle a quoi, douze ans. Son Tout. L’Amour de sa vie. Son fiancé. Son futur-mari. Elle se souvient de sa demande en mariage, plutôt précipitée. De la surprise se lisant dans son regard en découvrant le joyau. Une merveille, qui a du lui coûter très cher et qui fait pâlir d’envie tout le District 12. Combien de repas cette simple bague pourrait payer ? Gaëlle chasse cette pensée. Mais trop tard. La voilà engloutie dans un bourbier qui la submerge et qui l’asphyxie. L’Amour, la joie, la passion de deux amants qui se retrouvent et qui se jurent de s’aimer pour l’éternité. Que de la poudre aux yeux, des artifices gorgés de faux-semblants. Si Gaëlle avait bel et bien était surprise par la demande en mariage de Noa, elle avait cependant très vite compris que ce n’était qu’une illusion. Qu’un alibi pour qu’elle reste en vie après l’acte de rébellion provoqué par Noa lors de sa participation aux Hunger Games. Le mariage, c’était pour la médiatiser. Pour qu’elle ait un nom, un visage, une existence. Qu’elle devienne intouchable. La mère de Noa n’avait pas eu cette chance, et une grimace déforme les traits de Gaëlle tandis qu’elle se remémore son exécution. Une nouvel perte, un nouveau deuil à faire.

La révolte émanant du Treize et se répandant dans les autres Districts avait été l’occasion de quitter le Douze. De fuir les caméras, cette existence repue d’illusions et faux-semblants, et surtout de s’éloigner du Capitole et du Président Snow. Direction le Treize. Direction la résistance. Direction un nouveau départ, une nouvelle vie. Tout effacer, pour tout recommencer sur de meilleures bases. La meilleure période de sa vie. Jusqu’au départ de Noa pour une mission suicide. Gaëlle l’avait vécu comme une trahison. Elle l’avait supplié de ne pas y aller, qu’il se ferait prendre, que c’était inévitable. Mais il ne l’avait pas écouté. Et il aurait du. L’annonce de sa capture par la Président Coin s’était résumée par un coup de poignard dans le cœur. Et par une longue agonie. Noa, prisonnier. Noa, torturé. Noa, probablement tué. De nouveau, Gaëlle avait perdu pied, avait sombré. Son Noa, son Tout, n’était plus. Il lui avait été arraché par le Capitole. Comme tous les autres. Très vite sa détresse s’était muée en hargne, ses larmes en détermination pour éradiquer le Capitole. Si Lily n’avait pas été présente, Gaëlle se serait surement engagée dans une mission suicide. Pour les retrouver. Être à leurs côtés. Heureuse et libérée. Mais Gaëlle n’avait pas plié le genou, elle s’était redressée et avait continué à s’entrainer. Pour Lily. Jusqu’à ce que les caméras du Capitole fassent un flash spécial, jusqu’à ce qu’elles annoncent le retour de Noa. Sorti d'un pseudo coma. Gaëlle avait assisté, médusée, à son retour dans le Douze. Pendant un long moment, elle avait cru à une farce, à une plaisanterie de Snow pour la faire souffrir. Et, dans un sens, elle n’avait pas eu tort. Le piège, il était bien réel. Et la souffrance n’avait pas tardé à suivre non plus. Gaëlle avait sauté dans le premier hovercraft sans se retourner. Elle savait que ce ne pouvait pas être aussi simple, que Snow ne pouvait pas faire un tel cadeau. Mais elle ne pouvait pas rester au Treize en laissant Noa seul. Alors elle était retournée dans le Douze, l’avait retrouvé lui. Physiquement pareil, mais psychologiquement déglingué. Modelé par le Capitole pour ne plus avoir aucun souvenir de sa vie passé. Formaté pour être une parfaite petite marionnette pro-Capitole. De ce constat, Gaëlle était restée sans voix.

D’un geste sec, la voilà qui retire sa bague, et qui la pose dans la paume de sa main. Elle l’enfouit en son creux, portant son regard vers le cimetière. L’envie de la balancer la chatouille. De mettre fin à cette mascarade. Un an que ça dure. Un an qu’elle joue les pantins pour le Capitole. Sourire béatement devant les caméras, se réjouir de voir que Noa est sorti de son coma et qu’il est sur la bonne voie de la guérison. Jouer à la gentille pro-capitole pour ne pas qu'elle les fasse tuer Noa et elle. Reprendre les mensonges et les faux-semblants comme avant leur départ pour le Treize. Des conneries. Noa est brisé, envolé à tout jamais. Ne reste de lui qu’une pâle copie. Mais peut-elle lui en vouloir ? Bien sûr que non. Noa a fait des efforts cette année. Il a pris conscience de sa manipulation, de ses faux souvenirs, et s’est engagé à changer. À redevenir le Noa d’avant. Mais peut-il seulement y arriver ? De plus en plus, Gaëlle en doute. Et elle en souffre beaucoup. « Gaëlle ! » Une voix dans son dos, un appel. Elle sort de ses pensées qui l’assaillent, les chasse d’un revers de la main. Noa. Un sourire se dessine sur ses lèvres, tandis qu’il la rejoint et qu’il l'enlace avec douceur et réconfort. Il y a eu des hauts et des bas. Des rires et des larmes. De l’espoir et de la résiliation. Mais ils se sont promis de ne jamais s’abandonner, de toujours rester ensemble, quoi qu’il advienne. « Rentrons chez nous. » qu’elle murmure, remettant discrètement la bague à son doigt.

reality is here.

Ah que coucou vous !   On me connait sur la toile sous le pseudonyme de fauve. J'ai vingt-deux ans, et je viens d'emménager en région parisienne. Ça fait plusieurs années que je tourne autour de cette merveille, sans avoir trouvé le courage pour me jeter à corps perdu dans votre univers trèèès vaste et trèèèès complet. Et puis j'ai craqué sur le scénario de Noa (pas bien de céder à la tentation  Arrow). Donc me voilà ! J'ai lu les livres, bien que ça remonte à un petit moment déjà.  

FEATURING Emma Watson © COPYRIGHT ewatsondaily.tumblr




Dernière édition par Gaëlle S. Edreen le Mer 5 Aoû - 17:00, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: slow dancing in a burning room - gaëlle   Dim 2 Aoû - 17:51

:mimi:

Après tout ce qu'on a vu en mp, BIENVENUE et merci de t'investir autant chou

Haate de rp's avec toi
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: slow dancing in a burning room - gaëlle   Dim 2 Aoû - 17:55

Spoiler:
 

Merci à toi de réussir à me supporter moi et mon harcèlement.
On est promis à de grandes choses tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: slow dancing in a burning room - gaëlle   Dim 2 Aoû - 18:01

J'aimes les questions harcelantes
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: slow dancing in a burning room - gaëlle   Dim 2 Aoû - 18:06

Ah bah avec moi tu vas être servi. I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 4
△ correspondances : 163
△ points : 0
△ à Panem depuis le : 30/07/2015
△ humeur : Moqueuse mes enfants, pourquoi changer les habitudes d'un vieux routard ?
△ âge du personnage : 45 années à fouler le sol de ce ravissant lieu de villégiature qui porte le doux nom de Panem.
△ occupation : Vainqueur à pleins temps depuis quelques décennies déjà, il a donc aussi déjà endossé le rôle de mentor mais s'occupe aussi en écrivant quelques romans.


can you save me?
statut: Qui peut bien vouloir aimer un cynique pareil ?
relationships:


MessageSujet: Re: slow dancing in a burning room - gaëlle   Dim 2 Aoû - 18:09

Welcome demoiselle ^^ Bon choix de scénar
Bonne chance pour cette fiche ^^





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t8842-the-wolf-changes-his-coat-but-not-his-disposition http://www.mockingjay-rpg.net/t8846-d4-laissez-passer-votre-aine-mes-enfants-egidius-eideard
avatar
DISTRICT 8
△ correspondances : 2406
△ points : 12
△ multicomptes : Robin D. Bates / F. J. Kennedy
△ à Panem depuis le : 01/04/2012
△ humeur : Blasé.
△ âge du personnage : 35 ans
△ occupation : [i]Chef[/i] Pacificateur du D08


can you save me?
statut: Single.
relationships:


MessageSujet: Re: slow dancing in a burning room - gaëlle   Dim 2 Aoû - 18:34

Héhéé ! Bienvenue à toi =3 ça va faire du bien de voir des gens au D12 \o/ bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: slow dancing in a burning room - gaëlle   Dim 2 Aoû - 19:24

Merci vous deux ! Oui, il faut faire de la propagande pour le 12, ça va pas du tout !
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: slow dancing in a burning room - gaëlle   Lun 3 Aoû - 17:42

Je suis absente une semaine et voir un peu plus mais je donne mon approbation totale pour cette fiche à l'avance. (Tout est vu et revu et rerevu en mp et la fiche m'a l'air déjà très intéressante. Pas besoin d'attendre que je valide lorsqu'elle aura terminé.. :mimi:

Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: slow dancing in a burning room - gaëlle   Lun 3 Aoû - 17:49


Bonnes vacances si tu pars, tu vas me manquer. I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 11
△ correspondances : 11154
△ points : 74
△ multicomptes : hunter, pepper-swann (leevy, ivory)
△ à Panem depuis le : 08/05/2011
△ humeur : indifférente
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: célibataire, coeur occupé par un revenant
relationships:


MessageSujet: Re: slow dancing in a burning room - gaëlle   Lun 3 Aoû - 20:58

Bienvenue parmi nous chou
Bonne chance pour la fin de ta fiche



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6442-get-along-with-the-voices-inside-of-my-head-alexiane http://www.mockingjay-rpg.net/t152-11-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die-alexiane
avatar
DISTRICT 5
△ correspondances : 8987
△ points : 28
△ multicomptes : raven, gwendal, eurydice (denahi)
△ à Panem depuis le : 22/12/2011
△ humeur : désabusé
△ âge du personnage : trente quatre ans
△ occupation : médecin de campagne ~ bras droit du chef des rebelles


can you save me?
statut: the one that got away
relationships:


MessageSujet: Re: slow dancing in a burning room - gaëlle   Lun 3 Aoû - 21:33

Bienvenue sur MJ chou
Bon courage pour la fin de ta fiche I love you



⊹ we all want love, we all want honor
but nobody wants to pay the asking price
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t1349-thybalt-strawberry-fields-forever http://madebyumita.tumblr.com
Invité



MessageSujet: Re: slow dancing in a burning room - gaëlle   Lun 3 Aoû - 21:49

Merci vous deux. **
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: slow dancing in a burning room - gaëlle   Mar 4 Aoû - 0:27

Welcome here, dear. Super choix d'avatar ! chou
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: slow dancing in a burning room - gaëlle   Mar 4 Aoû - 7:33

Que dire du tiens ?  chou Merci !  fake angel


Dernière édition par Gaëlle S. Edreen le Mer 5 Aoû - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: slow dancing in a burning room - gaëlle   

Revenir en haut Aller en bas
 

slow dancing in a burning room - gaëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Carte d'identité :: Identités Perdues-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.