petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 Les retrouvailles, les terrifiantes retrouvailles... | ft. Noa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: Les retrouvailles, les terrifiantes retrouvailles... | ft. Noa   Lun 20 Avr - 8:57


les retrouvailles, les terrifiantes retrouvailles...



Après le fameux rendez-vous au centre de contrôle du 13, après les révélations sordides, je me retrouvais escortée jusqu'à ma chambre. A partir de cet instant j'allais devoir faire vite. N'emporter que le strict minimum, rester un dernier moment seule avec moi-même. Ensuite les événements s’enchaîneraient et je regretterais peut être la tranquillité que m'offrait ma chambre.
J'arrive devant ma porte et me stoppe. Je ne sais pas comment le demander, ni même si j'ai le droit. Le stress s'installe dans mes veines et puis je réalise. Je vais avoir la chance de sortir de ce tombeau, d'aller à la surface et même d'y vivre, de retrouver mon frère. Il n'existe qu'une faible chance que je revoie toutes les personnes qui ont vécu à mes côtés durant tant d'années. Alors oui, qu'importe si j'offusque pendant quelques secondes l'homme qui se tient juste derrière mon épaule. Je ne me retourne pas, je n'ose pas à affronter son regard. Est-ce que vous pourriez rester à l'extérieur s'il vous plaît? Bien entendu mademoiselle. Je vous attends ici. Un poids disparaît de mes épaules et je pénètre alors dans ma chambre. De toutes façons je n'ai que très peu d'effets personnels depuis que je vis dans le district 13.
***

Nous en sommes déjà à la moitié du voyage et je m'habitue petit à petit aux paysages environnants. Assise sur ma banquette je sens le bras de ma poupée à travers mon sac de toile en train de s'enfoncer dans mon ventre. Son poing me fait mal mais je ne bouge pas. D'ailleurs je suis immobile depuis plus d'une heure. J'ai ce goût amer dans ma bouche. Alors que j'étais en train de faire mes bagages mon regard s'était posé sur ma table de nuit. L'unique tiroir renfermait ce que j'avais considéré pendant longtemps comme un trésor. Mais j'allais revoir Noa dans quelques heures à peine, à quoi cela servait-il que j'emporte avec moi toutes ces lettres griffonnées. Et puis une fois dans le train je regrettais. Les dirigeants m'avaient prévenus, mon grand-frère ne me connaissait plus, j'avais accepté un semblant de mission. Les jours seraient difficiles, les nuits encore plus et puis j'avais accepté de retourner à une vie normale comme tout citoyen de Panem. Avec ses droits, comme marcher à l'air libre mais également ses devoirs c'est à dire s'exposer au tirage au sort lors des Hunger Games.
***

Nous sommes arrivés mademoiselle Wayne. Nous ne pouvons pas vous accompagner plus loin. Restez discrète dans les rues et dirigez vous directement au village des vainqueurs. Bon courage! Tout avait été solennel, c'était à cet instant précis que j'aurai eu besoin d'une accolade mais il n'y eut rien. Le voyage avait été difficile à organiser car nous devions pas nous faire repérer, j'allais devoir continuer sur cette lancée.
***

Le village des vainqueurs est un endroit si impressionnant, je ne m'en souvenais plus. Depuis mon arrivée j'ai rasé les murs, mais arrivant enfin à mon objectif je n'ai plus à me cacher. Seulement à me fondre dans la masse. J'aperçois la maison où vit Noa. Mes pas ralentissent, je ne veux pas me précipiter par peur d'être déçue, d'être rejetée. Je n'arrive toujours pas à croire qu'il puisse m'avoir oublié. j'ai eu tellement de mal à renouer des liens avec mon grand frère lors de son retour de l'arène. Des semaines de travail et de compromis, tout perdre une fois de plus me serait insupportable.Je monte sur le perron et toque à la porte fermement à trois reprises.

Si ça se trouve ils ont tout faux. Noa se souvient très bien de moi. C'est une surprise en fait. Il va ouvrir la porte, il va me voir, avoir le sourire jusqu'aux joues et puis il me prendra dans ses bras et me fera virevolter. C'est une surprise... Ils se trompent.... S'il vous plait, faites qu'ils se trompent...

Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Les retrouvailles, les terrifiantes retrouvailles... | ft. Noa   Lun 27 Avr - 10:21


it's the things we love most that destroy us
Lily & Noa


J'insiste sur le contour de son museau et de ses yeux. Mon crayon hésite et finit par tracer un grand trait aux côté du cerf que je dessine depuis bientôt trois heures. Je suis adossé à notre arbre, le grand chêne de la foret qui nous servait de reperd à Gaëlle et moi. Les choses ont changés et depuis qu'elle m'y a emmené chasser pour me faire retrouver quelques souvenirs perdu, j'y passes à présent me journée seul à dessiner la nature autour de moi. Je me suis procuré un carnet à dessin à la veine qui m'a valu deux écureuils que Gaëlle avait chassé. Il paraîtrait que l'ancien Noa trouvait détente en tuant des animaux. Moi rien que l'idée d'avoir une autre source de sang sur mes mains me répugne. C'est comme s'il était une toute autre personne pour moi et je vois que Gaëlle commence à le comprendre aussi. Je vois dans son regard que ce n'est pas moi qu'elle aime, c'est lui...ou c'est moi. Le moi qui n'existe peut-être plus.

Le cerf ne s'enfuit pas tout de suite lorsque je me lève. Je ne dois pas lui faire de peur avec la gueule détruite que j'ai. J'ai l'impression de perdre cinq kilo par jour, je n'ai jamais faim ni soif et je pourrais rester allongé des heures à attendre que mon heure vienne...mais elle ne vient pas. Les médecins du capitole appellent quelque fois ou passent voir ma santé. Je ne comprend pas vraiment les termes médicaux mais sous leur regards pleins de pitié, je devine que c'est assez grave. Je crois que ça touche directement les poumons d'après un autre médecin du district.

J'ai les jambes qui tremblent un peu et je me soutiens grâce à l'arbre. J'attrape ma canne qu'on m'a confectionné au capitole et je quitte très lentement ma forêt. Je passe la barrière avec beaucoup de difficulté et je suis surpris de voir à quel point je m’essouffle vite. Je croise quelques visages familiers qui me salue poliment tout en gardant leur distance. Il faut dire qu'une vainqueur dechu n'est pas une bonne fréquentation. Je traverse le village des vainqueur et une petite silhouette devant ma porte m'intrigue. Je ne reçois jamais de visite autre que les médecins et styliste pour des événements spéciaux. Je m'approche silencieusement de ma maison. C'est une petite fille, je ne vois que son dos couvert de cheveux châtain. Elle toque, elle ne semble pas m'avoir vu derrière elle. Je racle ma gorge pour lui montrer ma présence et lui sourit tendrement lorsqu'elle se retourne, apeuré.

Bonjour. Tu cherches quelque chose, ou quelqu'un?

Etrange...elle m'est familière. Je la connais...oui je la connais mais d'où..
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
 

Les retrouvailles, les terrifiantes retrouvailles... | ft. Noa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 4 :: anciens rps-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.