petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 stay with me (perso)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: stay with me (perso)   Jeu 30 Oct - 16:53

Disparition d'Adam - réaction d'Enora



Stay with me
And now, i'm alone again

Le jour se levait à peine sur le district deux. Les nuits se rafraîchissant, j'avais passé celle-ci entre les pleurs et les cris de l'orphelinat. Qu'allait-il falloir que je fasse à ces gamins pour comprendre que je n'en avais rien à faire de leurs cauchemars ? « Enora ... ai peur ... » Pas mon problème gamin, va jouer ailleurs tu veux, j'ai d'autres chats à fouetter en ce moment. « Enoraaaaaa (je déteste lorsqu'il appuie sur le a de cette manière) tu me fais une tresse ? » Non mais sérieusement, t'as vu l'état de tes cheveux ? Tu t'es roulé dans la boue avec ou bien quoi?Il est vrai que ces enfants ne m'avaient rien fait, mais leurs déboires ne m'intéressaient pas. J'avais bien assez des miens. Surtout que j'avais récemment découvert l'appartenance de mes parents au mouvement rebelle. J'avais dû remettre en cause tout ce que j'avais toujours cru savoir sur eux. Revoir les raisons de ma vengeance également. Après tout, ils étaient des hors-la-loi, c'était tout à fait légitime de la part du gouvernement de vouloir leur tête. Néanmoins ... Ce n'était pas des personnes mauvaises. Et l'on pourrait me dire tout ce que l'on voudra, je sais que l'un comme l'autre était bon envers autrui. Ils étaient des anges, auxquels on a arraché les ailes. Ce fut aussi l'occasion pour moi de me situer par rapports aux dits rebelles. Si mes parents œuvraient pour cette cause, cela signifie-t-il que je devrais en faire de même ? Vous me voyez réellement œuvrer pour autre chose que ma propre survie ? Moi pas en tout cas. Pourtant le doute s'est immiscé en moi d'une façon que je ne m'explique pas. « Enora, il nous faut de la nourriture pour l'orphelinat, prend ton manteau et va nous chercher ce qu'il y a sur cette liste » la voix de la cuisinière m'avait tiré hors de mes pensées, me ramenant de manière brutale sur terre « Et ne tarde pas trop. » Je poussai un grognement sans accorder de réponse à la femme, attrapant le bout de papier qu'elle me tendait. Pourquoi c'était toujours à moi que l'on refilait les corvées ? J'étais peut-être la plus âgée, mais n'allait pas me dire qu'un gosse de quinze ans pourrait pas se débrouiller lui aussi. Néanmoins, je n'ai pas intérêt à discuter. C'est qu'on ne m'a pas à la bonne dans le coin. À la réserve en revanche, les gens m'apprécient beaucoup plus. Ils me connaissent comme "la fille de l'orphelinat", celle qui a perdu ses parents alors qu'elle n'était qu'une enfant, ça aide à se faire bien voir. Je me contente d'enfiler un gros pull à capuche, nattant mes cheveux de manière approximative, et me met en route, mon éternelle besace portée en bandoulière.

À la réserve, on ne peut pas dire que l'ambiance soit particulièrement chaleureuse. Il faut dire que ce n'est pas une qualité très répandue dans le district. Entre les pacificateurs, et les carrières, pas de grands comiques à l'horizon. Néanmoins, on trouve à la réserve quelques femmes qui aiment bien papoter, se raconter les derniers ragots, dont l'un tombe par mégarde dans mes oreilles « Tu as entendu ce qu'il s'est passé cette nuit ? » je ne leur prête pas plus d'attention que cela, et me dirige vers le comptoir, donnant à la personne s'y trouvant la liste de l'orphelinat « Oui, le fils Blake a disparu n'est-ce pas ? » Mon sang ne fait qu'un tour, et je tourne légèrement la tête vers les deux femmes qui sont en train de discuter « À tous les coups, ce gamin a fuit le district ! Il était sur une bien mauvaise pente de toute façon. » Non, il n'aurait jamais fait ça. « Tu crois ? Je ne sais pas ... c'est un bon garçon. » Le vendeur me parle, distraite je le remarque à peine. Je lui donne la précision dont il a besoin avant d'à nouveau me concentrer sur la conversation « Si tu veux mon avis, il ne valait pas mieux que ses parents ! » La deuxième s'apprête à dire quelque chose lorsque tout à coup, elle s'interrompt. Je me rends compte qu'elle est en train de me regarder, et que je me suis fait prendre en train d'écouter leur discussion. Par habitude, je prends un air embarrassé, baissant la tête et fixant mes pieds « E-Excusez moi ... c'est juste que ... je connais Adam alors j'ai été trop curieuse » « Tu es la fille Whitson non ? » je relève la tête, et perçoit du dédain dans la voix de mon interlocutrice. Si je le pouvais, je lui arracherais la gorge, rien que pour avoir osé prendre ce ton en parlant de ma famille. À la place, je hoche maladroitement la tête « Alors tu étais de mèche avec ce voyou ? » "ce voyou", décidément cette femme mériterait de mourir. Cette fois-ci je relève la tête et soutient son regard. Je devrais trouver une parade, mais je n'y arrive pas. Adam ... il était tout sauf un voyou « J'étais amie avec sa soeur à l'école, avant qu'elle ne disparaisse. Adam s'est toujours montré très généreux avec moi, il n'avait rien d'un voyou » ma voix est calme, posée, sûre. Je sens le regard surpris du vendeur se poser sur moi : il ne s'attendait probablement pas à ça de la part de la petite orpheline qu'il connait si bien. Qu'il pense connaître en tout cas.  « Ah ! Je n'en attendais pas moins de la part de la fille de ces traîtres. » Je me mords la gueule, me retenant de l'envoyer au diable. Je prends une profonde inspiration, gardant mon calme. Non, cette mégère ne m'aura pas, je m'y refuse. « Vous croyez tout connaître sur tout le monde n'est-ce pas ? Pourtant vous avancez qu'Adam se serait enfuit ... quelle grossière erreur. Il n'aurait jamais fait ça, il était bien trop impliqué à aider les démunis, pendant que vous dépensez votre argent en futilité. » Cette femme ne savait rien de moi, ni même de mes parents, ni même d'Adam. Si elle avait ne serait-ce qu'une idée de qui j'étais, elle ne s'adresserait pas à moi de la sorte, c'est certain. Tout à coup, la deuxième femme s'avance d'un pas vers moi, timidement, visiblement embêtée « Allons, rien ne sert de s'énerver ... Nous ne savons de toute façon pas ce qu'il s'est passé ...  » Elle avait raison. Plus ou moins. De mon côté, j'étais persuadée d'une chose : si Adam avait disparu, ce n'était pas de sa volonté. Si j'accusais les pacificateurs ? bien évidemment. J'hoche la tête en signe d'approbation, donne l'argent au vendeur, et m'éclipse sans demander mon reste.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
 

stay with me (perso)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 4 :: anciens rps-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.