petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 I wanna go - Mia & Luan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: I wanna go - Mia & Luan   Dim 26 Oct - 17:57

Mia attendait nerveusement qu'on vienne la chercher, assise dans une des salles d'attente du quartier général des Pacificateurs à Panem. Oh, bien sûr, elle ne craignait rien : elle avait demandé ce rendez-vous d'elle-même, et les gardiens de la sécurité n'avaient aucun reproche à lui faire. Mais le lieu lui faisait froid dans le dos. Trop sobre, trop mystérieux. Elle n'ignorait pas qu'il servait aussi de prison, et cela se sentait dans l'atmosphère. Ou peut-être était-ce un effet de son imagination. En tout cas, elle n'était pas à son aise.
Elle bougea un peu. Le siège couvert de tissu rouge sur lequel elle était assise n'était pas particulièrement confortable. Plus fonctionnel qu'élégant, à l'image des Pacificateurs...
Elle repassa dans sa tête les mots qu'elle allait prononcer d'ici quelques minutes. Elle était là afin de demander l'autorisation de se rendre dans les districts, dans le cadre de sa fonction de conceptrice des Jeux. En effet, maintenant que la 77ème édition s'était achevée avec la victoire de la jeune Brooke, du district 8, et que les concepteurs avaient pris quelques semaines de vacances pour se reposer de la frénésie des Jeux, il fallait se préparer pour la 78ème. Les agitations donnaient aux Hauts Juges l'envie d'une édition plus populaire : Mia s'était donc dit qu'il n'y avait rien de mieux qu'un voyage dans les districts pour trouver des idées qui plairaient aux téléspectateurs. On connaissait trop bien le Capitole, mais ce n'était pas là que germaient les graines de rebellion...
Mia n'avait pas de hautes fonctions dans l'organisation des Jeux, et pouvait donc se permettre de s'absenter dans ce but de recherches. Qui sait, elle ramènerait peut-être de son voyage un concept innovant qui serait le clou des 78ème Jeux ? Mais il valait mieux qu'elle ne rêve pas trop, pour ne pas être déçue.
Elle avait obtenu l'accord de ses supérieurs : restait à obtenir l'autorisation de quitter Panem de la part des Pacificateurs. Ce n'était pas une simple formalité : les agitations faisaient que les gardiens de l'ordre étaient plus méfiants, ce que Mia comprenait tout à fait. Elle espérait simplement que cela ne jouerait pas en sa défaveur. Mais pouvait-on la soupçonner de déloyauté, elle qui vouait sa vie à l'organisation des Jeux ?
Elle entendit soudain une porte s'ouvrir, et elle releva la tête. Elle n'était pas partie trop loin dans ses pensées, prête à réagir dès qu'un interlocuteur pointerait le bout de son nez...
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: I wanna go - Mia & Luan   Lun 24 Nov - 17:28

« Madame Merryweather ? » Une grande jeune femme d'environ vingt-cinq ans et aux cheveux verts sapin venait d'entrer dans la pièce, le regard attentif. Rapidement, ses yeux se posèrent sur la seule personne présente dans la salle et elle s'en approcha, sourire aux lèvres. « Veuillez me suivre, s'il vous plaît, je vais vous accompagner... le bureau est un peu difficile à trouver lorsqu'on ne connaît pas le coin, hahaha. » Très chaleureuse, la secrétaire patienta que la conceptrice se soit levée avant de lui tendre la main pour la saluer correctement, puis elle ouvrit la marche le long du couloir principal, ceci jusqu'à arriver finalement au niveau d'un ascenseur qui les emmena toutes deux quelques dizaines de mètres plus haut. À première vue, on ne se serait pas tellement crus au quartier général des pacificateurs, si ce n'était pour les quelques personnes qui avaient une arme à feu maintenue dans un holster au niveau de la cuisse. Il fallait bien avouer que la décoration était certes sobre, mais que grâce aux grandes vitres qui laissaient passer toute la lumière du jour nécessaire à l'intérieur, le bâtiment n'avait presque plus rien d'austère lorsqu'on quittait les sous-sols.

Après avoir tourné deux fois à gauche dans les couloirs de l'étage, l'accompagnatrice de Mia s'arrêta enfin devant une porte comme les autres, à la différence près qu'elle possédait une plaque dorée pour indiquer qui y travaillait. Dans un nouveau sourire, la demoiselle se tourna alors vers la Capitolienne avant de prendre la parole. « Juste un instant, s'il vous plaît... » La secrétaire toqua deux coups, puis entra dans la salle pour annoncer la visiteuse avant de revenir rapidement à l'extérieur en soupirant et en haussant les épaules. « Il a l'air de bonne humeur, vous avez de la chance... je vous en prie, entrez donc. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: I wanna go - Mia & Luan   Ven 5 Déc - 18:24

Une personne entra finalement dans la pièce. Une assistante, à voir son apparence. Avec ses cheveux verts, elle n'avait pas vraiment la carrure d'une Pacificatrice. Elle déclara sur un ton d'une politesse parfaite :

- Madame Merryweather ?

Mia se leva et répondit de manière semblable :

- C'est moi.

La secrétaire lui sourit et annonça :

- Veuillez me suivre, s'il vous plaît, je vais vous accompagner... le bureau est un peu difficile à trouver lorsqu'on ne connaît pas le coin, hahaha.

Mia ne sourit que faiblement à la tentative d'humour de l'assistante. Elle était trop tendue pour cela. Elle suivit la femme à travers le bâtiment : elles empruntèrent un ascenseur, puis parcoururent quelques dizaines de mètres dans des couloirs, en tournant plusieurs fois. Machinalement, Mia mémorisa le chemin : un réflexe lorsqu'on travaillait à la conception d'arènes parfois labyrinthiques... Elles croisèrent quelques personnes, mais aucune ne marqua Mia : tous avaient l'air d'employés de bureaux classiques du Capitole. Peut-être était-ce l'apparence normale des Pacificateurs lorsqu'ils ne portaient pas leur armure.
Elle profita du trajet pour repasser dans sa tête une dernière fois les arguments qu'elle allait présenter à la personne qu'elle rencontrerait. Luan Rivaï - Sécurité du Capitole. Elle lut ce nom sur une plaque collée sur la porte devant laquelle la secrétaire s'arrêta finalement. Cette dernière poussa la porte en annonçant :

- Juste un instant, s'il vous plaît...

Par l'entrebaillement, Mia eut le temps d'apercevoir un homme assez jeune, aux traits asiatiques. Pas plus, car le battant se referma. Peu de temps : l'assistante ressortit au botu de quelques secondes en disant :

- Il a l'air de bonne humeur, vous avez de la chance... je vous en prie, entrez donc.

Mia fronça les sourcils en entendant la remarque. La secrétaire se voulait peut-être rassurante, mais elle venait d'insinuer que l'homme n'avait pas un bon caractère en temps normal... Rien de mieux pour stresser encore plus la jeune conceptrice. Mais il n'était plus temps de reculer, à présent. Elle poussa donc à son tour la porte du bureau et entra.
Elle se retrouva face à l'Asiatique qu'elle avait entraperçu une minute plus tôt. Contrairement aux personnes qu'elle avait croisées dans les couloirs, lui donnait bien l'air d'appartenir aux Pacificateurs. Il y avait de la force dans son aura, quelque chose d'indéfinissable...
Mia était intimidée. Mais elle devait se forcer à parler : il serait embarassant qu'elle reste muette. Elle tendit donc la main en lâchant un classique :

- Bonjour, monsieur Rivaï.

Puis elle tenta d'énoncer l'objet de sa visite, mais sa timidité la rattrapa et elle ne put que bredouiller :

- Je viens pour... Les districts... Hm... Demander une autorisation. Pour les visiter. Pour mon travail. Je suis, euh, conceptrice pour les Jeux. Et donc j'aurais besoin de m'y rendre, pour une idée pour la prochaine édition.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: I wanna go - Mia & Luan   Ven 26 Déc - 13:49

Je rangeais rapidement mon matériel dans une fourre en plastique lorsque ma secrétaire entra pour m'annoncer l'arrivée de la visiteuse. Mia Merryweather, casier judiciaire complètement vierge, une jeune conceptrice des hunger games. Elle n'avait pas donné les détails concernant l'objet de sa venue, mais j'imaginais bien que si je la recevais ici aujourd'hui, c'était surement pour des questions de districts. C'était notre bureau qui s'occupait de toutes les questions d'autorisations diverses et variées, pour la simple et bonne raison que les contrôles de sécurité se devaient d'être impeccables et que je ne faisais pas confiance aux fonctionnaires, surtout après la récente révolte. Je savais aussi que monsieur le président cherchait en quelques sortes à intimider le peuple en lui faisant comprendre que la Loi était à chaque coin de rue pour surveiller les faits et gestes des habitants (surtout dans les districts), donc ça devait bien l'arranger que ce soit la centrale des pacificateurs qui administre les laisser-passer.

Bref, je fis signe à la jeune femme de faire entrer mon invitée, puis me levais par politesse en attendant que cette dernière pénètre dans la pièce, ce qui ne tarda pas à arriver. Brune, yeux clairs, elle donnait l'impression d'avoir un esprit assez vif, ce qui semblait normal pour une conceptrice, mais je ressentis néanmoins assez vite une certaine nervosité chez elle. Malheureusement pour la demoiselle, je n'étais pas très... empathique dans mon genre, disons, donc son malaise ne m'empêcha pas de rester totalement neutre en face d'elle, au point que je ne cherchais pas du tout à m'adapter en fonction de sa gêne pour la mettre un peu plus en confiance. Bienvenue chez les pacificateurs...

« Bonjour, Madame. »

Je tendis la main à mon tour pour serrer la sienne fermement, puis l'invitais à s'asseoir avant de faire de même en restant bien droit en face d'elle pour lui faire comprendre que j'étais attentif à ce qu'elle avait à me dire.

Je viens pour... Les districts... Hm... Demander une autorisation. Pour les visiter. Pour mon travail. Je suis, euh, conceptrice pour les Jeux. Et donc j'aurais besoin de m'y rendre, pour une idée pour la prochaine édition.


Oulah... petit chaton intimidé. Ne me dites pas que c'était moi qui lui faisait comme ça peur, si ? Pour le coup, je me sentis presque obligé de forcer un petit sourire afin de la détendre quand même, bien que ce n'était pas du tout dans mes habitudes. Je n'étais pas le type d'homme qu'on définissait par défaut comme étant « gentil », mais ça ne faisait pas de moi un méchant non plus, je pense. Contrairement à bien d'autres collègues, je n'avais pas la fibre vicieuse... je faisais juste ce qu'on attendait de moi et mon attitude était simplement rigide. J'avais aussi tendance à être très exigeant envers les gens, ce qui pouvait porter à confusion... mais c'est tout.

« D'accord... Y'a-t-il des endroits en particulier que vous teniez à visiter ? »


Je croisais mes mains devant mon menton un instant, puis me levais à nouveau pour m'approcher d'une armoire en trainant un peu ma jambe blessée avant de sortir un dossier rempli de formulaires pour les laisser-passer.

« Certaines régions sont actuellement encore en sursis à cause de la récente rébellion et nous les considérons comme étant à risque, alors je ne pourrais pas forcément vous autoriser à y aller pour des raisons de sécurité. On n'aimerait pas avoir à signaler un kidnapping de plus... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: I wanna go - Mia & Luan   Mer 14 Jan - 22:18

Aux salutations de Mia, le Pacificateur répondit de manière tout à fait classique :

- Bonjour, Madame.

Madame ? Le titre décontenança Mia. Elle était habituée à ce qu'on l'appelle Mademoiselle : étant la plus jeune de ses soeurs, ainsi que l'une des benjamines de l'équipe de conception des Jeux, on lui marquait rarement un respect dû à son âge. Elle mit cela sur le compte du protocole rigide des Pacificateurs.
Luan lui serra la main et l'invita d'un geste à s'asseoir, avant de prendre place à son tour derrière son bureau. Aux explications confuses de Mia sur les raisons de sa présence en ces lieux, il répondit de manière concise et précise :

- D'accord... Y'a-t-il des endroits en particulier que vous teniez à visiter ?

Il fouilla dans une armoire pour en sortir un dossier. Lorsqu'il l'ouvrit, Mia vit qu'il contenait des laissers-passers vierges. Rassurant : cela voulait dire qu'a priori, il était tout à fait ouvert à sa demande. Il lui expliqua toutefois :

- Certaines régions sont actuellement encore en sursis à cause de la récente rébellion et nous les considérons comme étant à risque, alors je ne pourrais pas forcément vous autoriser à y aller pour des raisons de sécurité. On n'aimerait pas avoir à signaler un kidnapping de plus...

Mia hocha vigoureusement la tête en signe de compréhension. Elle aussi était au courant de l'actualité, et elle ne voulait surtout pas poser de problèmes aux forces de sécurité ! Juste faire quelques recherches pour améliorer les prochains Jeux... Elle jugea donc opportun de demander l'avis du Pacificateur :

- A vrai dire, je ne souhaite pas visiter de région en particulier. N'importe quel district fera l'affaire : je n'en ai encore visité aucun et je pense que cela pourrait m'inspirer. Indiquez-moi celui qui vous semble le plus sûr, et j'irai dans celui-là.

La balle était dans le camp de Luan : Mia tenait à se montrer docile et respectueuse de l'ordre. Elle n'était pas une agitatrice, loin de là ! Elle s'ouvrit même au Pacificateur quant à l'objet exact de ses recherches, se disant que cela pourrait peut-être lui permettre de lui conseiller le district le plus adapté :

- Je pense que lors de prochains Jeux, nous pourrions accorder plus d'importance à l'entourage des tributs. Les filmer et passer les bandes dans l'arène, par exemple. Je suis sûre que nous obtiendrions des réactions intéressantes... Et totalement contrôlée puisque nous choisirions ce que nous montrerions, et à quel moment. Avant d'explorer plus avant cette piste, je voudrais cependant voir à quoi ressemblent les districts en vrai. Ce serait dommage qu'ils ne soient pas photogéniques, nos téléspectateurs du Capitole détesteraient.

Le spectacle : c'était le maître mot des concepteurs des Jeux, l'objectif qu'ils cherchaient à atteindre. Certaines équipes de développement réfléchissaient à des produits à injecter aux tributs pour que leur sang soit plus rouge à l'écran, d'autres passaient des heures à tester des explosifs pour que les mines posées dans l'arène fassent l'effet de petits feux d'artifice. Pour ce projet en particulier, Mia voulait exploiter la théâtralité des rapports humains : n'était-ce pas la personnalité des tributs (largement fabriquée par Caesar Flickerman) qui émouvait le plus les téléspectateurs ? Elle espérait que Luan serait sensible à ses arguments...
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: I wanna go - Mia & Luan   Mar 3 Fév - 11:04

Ouuuuuuuh. Là, il fallait que je me retienne. Que je me morde fort la langue pour éviter de dire le fond de mes pensées suite à l'intervention de la jeune femme, car ça n'aurait pas été professionnel du tout. Sensible a ses arguments, je l'étais, en effet, mais pas dans le bon sens du terme. Je n'avais jamais été particulièrement doué pour la diplomatie ou pour me taire lorsque que j'avais juste envie de gueuler sur le type d'en face pour lui souligner à quel point il réfléchissait comme un dégénéré mental a mes yeux, mais en tant que chef pacificateur dans un lieu civilisé comme la capitale de Panem, c'était le genre de chose -difficiles au vu de mon caractère explosif- que je me devais d'apprendre à faire. On ne pouvait pas punir une conceptrice des jeux comme on le ferait avec ses recrues lorsqu'ils déblatéraient des bêtises, alors c'était à moi de faire des efforts, pour le coup.

Du calme, Luan... ce n'est pas de sa faute si elle parle de vies humaines de la sorte. On l'a éduquée comme ça, elle n'a jamais été mise au milieu d'un bain de sang, alors elle ne comprend pas le concept... allez, ne t'énerves pas.

Bien que je restais ainsi tranquille en apparence, mes mains qui avaient glissé sous le bureau s'agrippèrent à mes genoux jusqu'à ce que ma blessure à l'articulation gauche commence à me faire souffrir, mais je ne laissais néanmoins rien transparaître, restant ainsi silencieux pendant de longues secondes suite aux justifications de la demoiselle concernant sa volonté de visiter les districts pour aller a la rencontre des citoyens.

On se calme... on respire profondément.

Finalement, mes lèvres bougèrent et je remis mes avants-bras sur le bureau en me saisissant d'une plume.

« Très bien... »

Ce serait dommage qu'ils ne soient pas photogéniques
Ce serait dommage qu'ils ne soient pas photogéniques
Ce serait dommage qu'ils ne soient pas photogéniques

J'allais inscrire « district deux » sur ma fiche au moment où cette phrase repassa en boucle dans ma tête et me fis soudainement changer d'avis. Non, vraiment... je veux dire... l'ignorance de cette enfant... c'était... même pour elle et pour sa culture générale, ça ne devrait pas être permis de la laisser dans cet état de naïveté. Tout bien réfléchi, il est vrai qu'au capitole, on nous lavait le cerveau depuis l'enfance pour nous mettre de fausses idées en tête et qu'au final, j'aurais sans doute finis comme Miss Merryweather aujourd'hui si je n'avais pas eu un parcours si particulier qui m'avait confronté à la réalité de Panem... et tout de suite, cette prise de conscience m'aida ainsi drastiquement à relativiser ses propos... ce qui était quand même un gros progrès d'attitude pour moi, quand on connaissait mon côté rigide.

Ainsi, ma main inscrivis un tout autre chiffre sur le papier.

« Le district trois est très représentatif de la réalité, vous verrez... et nous n'avons pas de soucis avec la sécurité, là-bas. Je vous propose également le quatre. » Je levais les yeux sur elle un instant. « Ca devrait vous plaire... » Oui. Elle verrait le contraste entre un district misérable et un autre rempli de carrières, comme ça. J'espérais que ça lui permettrait d'avoir un minimum de prise de conscience, mais ça, ce n'était pas de mon ressors. Après avoir signé en bas de la feuille, je me redressais donc sur mon siège et croisais mes mains devant moi pour venir redéposer mon regard sombre sur les iris bleus de mon interlocutrice. « Vous semblez engagée dans votre métier, c'est admirable de votre part... je vous encourage d'ailleurs à parler avec la population indigène pour mieux saisir ce que vous recherchez. Mais... êtes vous déjà sortie du Capitole auparavant pour voir autre chose que les anciennes arènes ? Et sinon, pourquoi pensez-vous qu'on n'autorise pas les déplacements trop fréquents ? » Je penchais légèrement la tête sur le côté et enfin, un sourire étrange s'afficha sur mon visage lisse, bien que marqué par quelques cicatrices légères. Savez-vous ce qui vous entoure, mademoiselle?
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: I wanna go - Mia & Luan   Sam 14 Fév - 10:34

Le chef de la sécurité au Capitole écouta les arguments de Mia jusqu'au bout, puis lâcha un sec :

- Très bien...

Malgré ses deux mots encourageants, il semblait contrarié. Mia s'inquiéta : allait-il accéder à sa demande ? Cependant, son air renfrogné ne reflétait sûrement que sa réflexion, car après quelques instants, il proposa à la jeune conceptrice :

- Le district trois est très représentatif de la réalité, vous verrez... et nous n'avons pas de soucis avec la sécurité, là-bas. Je vous propose également le quatre. Ca devrait vous plaire...

Même si elle ne s'était jamais rendue dans ces deux districts, ni dans aucun autre, Mia connaissait bien la géographie de Panem. Le district 3 était celui de la technologie : en tant que conceptrice, elle avait une affinité particulière avec ses productions. Certains des artefacts mis en place dans les arènes étaient d'ailleurs manufacturés là-bas. En plus de rencontrer des citoyens, le voyage là-bas pourrait donc être intéressant... Quant au district 4, c'était celui de la pêche. Mia verrait la mer : elle pourrait peut-être dégager une journée pour se promener ?
En tout cas, ce choix de districts lui convenait tout à fait, et elle sourit, ravie. Luan lui demanda ensuite :

- Vous semblez engagée dans votre métier, c'est admirable de votre part... je vous encourage d'ailleurs à parler avec la population indigène pour mieux saisir ce que vous recherchez. Mais... êtes vous déjà sortie du Capitole auparavant pour voir autre chose que les anciennes arènes ? Et sinon, pourquoi pensez-vous qu'on n'autorise pas les déplacements trop fréquents ?

A ces questions, contrairement aux précédentes, Mia n'avait pas de réponse toute prête à fournir... Pour se laisser le temps de la réflexion, elle commença donc par remercier Luan de son choix de districts :

- Le trois et le quatre me conviennent parfaitement, merci. Je ne m'y suis jamais rendue, et pour répondre à votre question, je ne suis effectivement sortie du Capitole que pour visiter les anciennes arènes. Quasiment toutes, mon métier oblige. Je n'ai jamais eu l'occasion de me rendre dans le reste de Panem : je n'en ai jamais ressenti le besoin jusqu'à aujourd'hui, et de toute façon, étant donné qu'il faut demander une autorisation, je n'avais pas à le faire sans raison sérieuse.

De fil en aiguille, ses propos lui donnèrent une idée pour répondre à la dernière question de Luan :

- J'imagine que vous n'autorisez pas les déplacements trop fréquents parce qu'ils n'ont pas lieu d'être. L'organisation de Panem apporte l'ordre à notre peuple : autoriser les gens à bouger, ce serait mettre en péril cet ordre, et déséquilibrer notre société. Je me trompe ?

Cela lui fit penser qu'elle n'avait qu'une vague idée de la façon dont il lui faudrait se comporter dans les districts. Comment les visiteurs du Capitole étaient-ils censés agir parmi la population normale ? Mia estima qu'il valait peut-être mieux poser la question maintenant à Luan plutôt que de se retrouver désemparée au cours de son voyage. Elle demanda donc au Pacificateur :

- D'ailleurs, avez-vous des recommandations particulières à me faire quant au comportement à suivre au cours de mon voyage ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I wanna go - Mia & Luan   

Revenir en haut Aller en bas
 

I wanna go - Mia & Luan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 4 :: anciens rps-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.