petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 Joshua ► The worst things in life come free to us

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 330
△ points : 14
△ multicomptes : n. ethan fawks-williams
△ à Panem depuis le : 23/08/2014
△ âge du personnage : dix-sept années pour toujours
△ occupation : volontairement mort


can you save me?
statut:
relationships:


MessageSujet: Joshua ► The worst things in life come free to us    Mer 27 Aoû - 2:16



Joshua Garrett Wheatfield
❝ Si je dois crever, autant crever en grand spectacle ❞
JE VIENS D'UN MILIEU défavorisé, AINSI, POUR MOI, LA NOURRITURE se fait rare. DU COUP, MON NOM A quatorze CHANCES D'ÊTRE TIRE AU SORT. J'EXERCE LE MÉTIER D'agriculteur ET POUR TOUT VOUS DIRE, J'en ai rien à foutre. JE SUIS DANS LE neuvième DISTRICT. AYANT dix-sept ans JE peux PARTICIPER AUX HUNGER GAMES ET j'attends la prochaine moisson avec impatience. ENFIN, J'ATTESTE QU'EN CRÉANT CE PERSONNAGE, J'ACCEPTE DE LE LIVRER À LA BARBARIE DES JEUX S'IL EST TIRÉ AU SORT.

Ta faux flanche l’air qui se trouve autour de toi et coupe la poussière qui s’élève de tes pieds. T’es un travailleur gamin, un vrai de vrai. Après tout t’es né dans ce district pourri ; le neuf qu’on dit ! Celui où tout le monde a un putain de champ dans son jardin mais que personne arrive à se faire de l’argent avec. Eh bien oui Joshua. Si tout le monde a la même chose, plus personne en veut. C’est un cercle vicieux mais toi t’es têtu. Ou intelligent, à vrai dire je ne saurai pas trop comment te décrire de ce côté–là. Du coup tous les jours tu passes par le champ couper du blé et le vendre. Parce que maintenant c’est toi qui gère ta famille. Du haut de tes dix-sept ans même si t’es pas bien grand. T’as plus dans la largeur d’épaules.
T’es comme ça, toi. Tu cherches l’égoïsme pur dans tout ce qui vit. Toi tu aimes la liberté. Celle que le monde t’offre et que le système essaye de t’enlever. Mais le système ce n’est pas que tu l’aimes pas, c’est surtout que tu en as rien à foutre gamin. Ce que tu cherches c’est ton égoïsme. Tant que tu peux être libre quitte à désobéir aux règles, tant que quelqu’un vient pas chercher à t’en foutre plein la gueule, tu continues ta vie comment on te la donne.
Mais toi ton égoïsme du moment c’est ton frère. Le petit dernier. Sept ans qu’il a ! Un jour ton père a failli lui fracasser le crâne avec la casserole qui chauffait dans la cheminée. Toi ça t’a énervé et t’allais te jeter dessus. Parce que Joshua il a le sang chaud. Mais ta mère s’est enroulée autour de celui que t’as voulu protéger et à ce moment-là t’as capté que ta vie se dérobait sous tes yeux. Parce que t’es qu’un petit con. Ce jour-là t’as capté jusqu’où ton égoïsme pouvait aller. Quand tu as tué ton père de mains froides, tu as compris que tu étais capable d’aller jusqu’au meurtre pour cet égoïsme qui fait fonctionner ton cœur et tes veines.

Depuis t’es bien solitaire. Et ça fait plus d’un an que la maison fonctionne sous tes muscles. Au début quand ton père rentrait bourré tu prenais des tesserae. T’as continué trois ans à en accumuler trois chaque année. Là c’est plus possible, t’as bien vite capté que même eux ne servait à rien. Ce ne sont pas les céréales qu’on te donne qui vont changer grand chose. Surtout que c’est sans doute celles que tu fais pousser derrière chez toi et que tu vends sur le marché.
Le matin c’est retraite dans les bois. Tu lances une machette que t’as volée un jour dans le district, tu lances des flèches sur ton arc de bois. En gros tu reviens avec la bouffe du dîner. L’après-midi c’est l’école obligatoire. Mais quand t’étais jeune t’étais le genre de gamin à vouloir tout apprendre trop tôt. Car ta mère elle te disait qu’on pourrait s’en sortir si tu y arrivais. Mais c’est faux. Du coup maintenant quand ta pouffe de prof elle te parle, tu tournes la tête par la fenêtre ou tu lui rétorques un truc bien débile genre « t’es plus belle en fermant ta bouche ». Je ne dirai pas que ta prof c’est un canon, mais toi et le respect ça fait deux. Joshua, explique-moi pourquoi tu ne donnes jamais de respect à personne ?
Un jour je me suis dit que c’est parce que tu te sentais au fond du gouffre, que ta vie elle tenait à cause de tes efforts. Sûrement qu’à cause de ça t’es bien au-dessus des autres. Oui, c’est sûrement ça, t’es supérieur Joshua, beaucoup trop pour ces bouffons.

La soirée après le diner tu finis à couper du bois dans la forêt avec la hache de ton vieux crevé. Elle sent meilleur que lui, c’est déjà ça. C’est sans doute celle que tu préfères le plus dans ce monde. Elle te réchauffe pendant les hivers, elle t’a déjà servie à menacer ton frère qui arrivait sans prévenir. Ah oui. Tu l’avais lancée sur lui quand il était venu te dire bonjour dans la forêt. Il est pacificateur. Tu l’avais pris pour un autre. C’est lui qui ramène le plus d’argent pour les soins. Heureusement qu’il s’y attendait et qu’il avait baissé la tête. Et quand t’as envoyé machinalement le fendu vers lui rien qu’à la voix grave montant dans une gorge humaine, tu nous as tous fais comprendre que tuer un Homme du gouvernement ce n’était pas si difficile pour toi. Alors tuer vingt-quatre idiots dans une arène construite par des idiots, c’est un jeu d’enfant, non ?
Tu es qu’un idiot gamin.


about games and relative.
Vous savez, quand on vit d'un champ de blé dont une partie des récoltes doit être vendue pour maintenir le loyer et l'eau, on garde seulement un ou deux sacs pour un trimestre, et c'est pas suffisant. Les poissons j'ai jamais réussi. Pour la chasse, ça reste toujours rare dans nos forêts du neuf. Du coup je sais bien qu'un jour je crèverai de faim accompagné de ceux qui m'entourent.
Mais un jour j'ai réfléchis. J'étais dans mon lit, les bras croisés sous ma nuque, mirant le plafond moisi du bois qui annonce l'effondrement au prochain hiver, et une idée macabre m'est passée par la tête. J'arriverai pas à faire tenir les pousses de la récolte pour l'an prochain. Et là je signerai la perte de tout le monde et je crèverai à coup sûr. Sauf que l'année prochaine ce sera mon avant-dernière moisson. Si je dois mourir dans tous les cas, autant essayer le tout pour le tout. L'an prochain, j'essayerai l'arène. Et j'en ai bien rien à foutre de ce qu'on me dira. J'ai pas envie de crever en essayant rien. Je hausserai mon nom à la pouffe qui nous sert d'hôtesse et accompagnerait l'équipe de préparation. Parce que si je meurs, au moins j'aurai essayé. Si j'en sors vivant, je signe la survie totale de ma famille. Et de moi-même.

Depuis que mon père a poussé son dernier souffle, que mon frère est occupé à faire entendre la loi depuis son poste de Pacificateur, moi, j'ai perdu du poids. Et j'ai pris du muscle. C'est clair que passer sa journée à couper un champ de blé avec une faux de plusieurs kilos ça aide. Porter les bûches de bois qu'on a coupé dans la forêt sur plusieurs kilomètres pour atteindre la bicoque pourrie c'est plus un exploit maintenant. Ah ouais, la hache ! C'est de ça que je me sers pour le bois. Et c'est encore pire que la faux, ce foutu truc. Parce que c'est aussi moi qui m'occupe d'aller couper du bois en forêt pour le feu de cheminée, la hache je connais ça autant que le septième district. Je ne sais pas trop si je devrai m'en vanter - parce qu'un bûcheron ça doit pas être aussi sexy que ça - mais au moins on a jamais froid...
Mais ce qui nous a le plus sauvé la vie ces dernières années, c'est quand j'ai compris que les tesserae ne valaient rien dans ce district de naze. J'en ai pris deux par ans les premières années et c'était pas pour autant que mon ventre arrêtait de crier la dalle. Du coup en rentrant de l'école, un jour, j'ai choppé sur un étalage une machette miniature, à peine plus grandes que mes paumes, et je me suis exercé au lancer. Depuis, j'amène peut-être des lapins avec une tête en moins par inadvertance, mais la nourriture reste bonne.
Mais le plus gros de la chasse c'est sans doute les oiseaux. C'est gros et nourrissant. Accessoirement c'est dégueulasse mais qui s'en préoccupe ? Un arc tordu taillé dans du bois fait l'affaire. Trois ans que ça dure. Je vise pas droit. J'ai pas assez les moyens de m'en payer un bon ni les rudiments de tailler le bois parfaitement. Mais au moins, j'arrive à viser pour nourrir quatre personne. Et aux pires, je suis habitué à rien bouffer...
Ah, j'ai essayé la pêche. Parce qu'on a un lac au neuvième district. Mon père m'avait prêtée sa canne à pêche avec laquelle il me frappait souvent quand je n'amenais aucun poisson. Apparemment mon don pour la pêche à pas changer : j'aurai plus de chance de voir un poisson sauter de lui-même dans mon sceau qu'en capturer un avec ma ligne...

Le problème avec les vainqueurs c'est qu'ils ont tous une histoire derrière eux. Et devant eux aussi. Du coup tu en as pas un qui est fichu de sortir normal de l'arène. Si un jour ce serait mon cas, je me demande bien comment je finirai. Vivant mais sûrement fou. Les vainqueurs ce sont ces gens qui se sont tellement accrochés pour retrouver ce qu'ils voulaient qu'ils ont réussi, même en prenant des vies, même en massacrant des os avec une hache après la mort du cadavre, même en tuant la personne qui vient de son district, même en manipulant jusqu'au bout, même en les tuant un par un en restant caché, même en faisant toutes ces choses. Il faut pas être un idiot pour comprendre qu'ils sont complètement brisés. Mais au moins ils sont en vie. Au moins ils ne connaissent plus les malheurs des gens comme moi, comme nous, qui pouvons mourir de faim à tout moment. Les vainqueurs je les admire pour avoir réussi. Et je préfère être brisé que mort affamé ou travailler toute ma vie pour finir par crever triste malade. Les vainqueurs sont la puissance de notre système.

Le rôle des pacificateurs, apparemment, c'est d'équilibrer les comportements des individus afin de garder la paix au sein des districts. Alors qu'on m'explique pourquoi ils font preuve de violence s'il vous plait. Si on laissait plus de liberté aux individus, ils gueuleraient pas à la révolte tous les quatre matins quand il manque une sardine dans leurs assiettes... En plus, les pacificateurs auraient moins de boulot, le stress diminuerait et l'ambiance serait plus sympathique. J'en souffle d'exaspération tellement il faudrait vraiment leur dire de péter un coup des fois...
Non, sérieusement, un pacificateur - et j'assume de le dire devant mon frère - ça sert à rien.

Habituellement, la moisson, je m'en fous personnellement. Ce qui est difficile c'est le regard de ses proches. Tu as beau dire que tu seras pas tiré au sort, et que même si ça arrivait, c'est le jeu, t'en as toujours un pour pleurer ton sort avant ta mort, toujours. Par contre je crois qu'on a tous compris que je ne verrai pas ma dernière moisson. Je crèverai sûrement de faim ou de fatigue avant. Ma seule solution c'est de survivre jusqu'à l'an prochain, attendant désespérant. J'en palpite d'avance. C'est carrément idiot, c'est carrément dingue, c'est tout sauf intelligent, mais quand tu captes que tu dois servir de télé-réalité aux bouffons qui composent le Capitole pour survivre, tu la fermes et tu ne dis rien : tu te portes volontaire. Même au district neuf.

C'est pas comme si je l'avais déjà pas fait... Un membre de ma famille, en plus. Le gars qui m'a donné la vie. C'est pas comme si je pouvais faire pire. Puis la prochaine fois que je tuerai un Homme ce sera sûrement durant les jeux. Et dans ce guêpier, il faut tuer pour survivre. Survivre c'est ce dont j'ai besoin pour parvenir à mes fins, pour parvenir à l'égoïsme que je désire, pour devenir riche et bien entretenu. Quand je pense à ces mots, ça me fait mal. Parce que certains dans les arènes doivent penser comme moi. D'autres n'ont rien voulu et ont finis avec la vie en moins.
Pour le moment dans mon idiotie finie, je pense en être encore capable. Mais eux ne m'ont rien fait. Alors peut-être que le jour-même j'hésiterai. Pour le moment je préfère fermer les yeux et attendre, vas savoir si j'arriverai complet jusqu'à ce jour.

J'aspire au pire égoïsme qu'il soit. Ma vie je la vois libre, je la veux libre. Je ne me soumets à aucunes règles car elles sont idiotes. Je ne participerai pas à la pseudo-liberté que veulent nous offrir les rebelles. Pour moi, la liberté c'est qu'on vienne pas me faire chier quand je veux piquer une tête dans le lac, quand je veux passer ma journée au champ tailler les récoltes, quand je veux fracasser des oiseaux pour le dîner, quand je veux pas voir l'idiote qui me sert de professeur.
Je sais que mentalement j'aurai du mal à vivre sans ma famille. Peut-être mon âge, peut-être mon frère qui me défendait devant l'abruti de paternel avant les coups de ceintures, peut-être ma mère qui a dû se prendre trois bons coups dans l'épaule ou sur la joue, peut-être mon petit frère qui ne doit pas connaître ça. Ouais, ça doit être mon âge. Ou mon désir de me montrer bon. Les deux cas relèvent de l'égoïsme je pense. De ma liberté. J'aspire aussi à me foutre de la gueule des nouvelles modes des femmes du Capitole, quand on les voit à la télévision, mais ça c'est secondaire.







tell us your story.
Tu n’as jamais été quelqu’un d’intéressant. Tu fais partie de ces personnes que l’on croise dans les rues du district sans qu’une attention soit prêtée ; tu n’attires pas le regard autant qu’on pourrait le croire. Après tout tu ne fais que marcher au milieu de tous. Ce qui est intéressant chez une personne c’est son passé. Car c’est le passé qui forge. Mais toi ton passé se résume à ta survie, à rien d’autre. Dans ce système, tout le monde désire avoir ce même passé. Il signe une continuité. C’est pour ça que toi, t’es inintéressant.
Mais tu as quelque chose en plus. Quelque chose que les autres n’ont pas. Tu as subit la vie durement donc tu as décidée de lui répondre. Et c’est cette réponse qui a signé ce petit plus, cette petite chose à écrire dans ton inintéressante vie. Gamin, je vais te rappeler ce qui t’es arrivé ce jour-là. Ce qui t’es passé par la tête pour faire une connerie aussi grande que toi – même si t’es pas bien grand. Tu as fait cette chose sans sourciller et aujourd’hui tu n’y penses même plus.
Comme si ça ne te faisait rien. T’es qu’un putain de monstre.


Il est malade. Malade à en crever. Tu entends sa toux depuis ta chambre. Mais ce n’est pas ça qui mesure son taux d’infection parce que les cloisons ne sont pas bien épaisses et la maison pas bien grande. C’est ce petit truc dans sa toux que même les voisins entendent qui te faire dire ça. Ce petit truc qui te fait dire que bientôt il va y passer.
C’est sans doute grave ce qu’il a. Mais c’est facilement soignable aujourd’hui. Même au neuvième district, oui. Du coup après l’école c’est à toi que reviens la tâche de passer à la pharmacie avec les quelques billets sales que ta vieille mère t’as passés. Tu rentreras à l’intérieur et tu prendras deux sachets dans un même sac. Deux sachets de la même taille qui contiennent tous deux des pilules d’une différente couleur. L’une rouge, l’une bleue. Mais outre sa couleur, ce qui change au traitement est la quantité de ces pilules à prendre. Et toi tu l’as bien compris lorsque tu as lu l’ordonnance ce matin.

Ton histoire elle n’est pas très longue. Elle n’est pas très difficile à comprendre, sans plus. C’est juste des mathématiques, de la logique, de l’horreur, du dégoût.
T’es encore sorti de l’école en retard par rapport à l’heure normale aujourd’hui. Ta vieille morue de professeur a voulu te voir à la fin du cours. Quand je te dis qu’il faudrait essayer de la respecter un peu plus et de ne pas lui rétorquer les horreurs que tu lui balances à la gueule… Je te l’avais dit Joshua, plusieurs fois. Du coup aujourd’hui quand l’insulte elle a fusée, tu t’es fait convoquer. C’est normal et tu le sais. Mais même avec ça tu préfères souffler au ciel en sortant du bâtiment et tirer dans un caillou. Elle te fait chier ta morue de prof’.

Tu n’oublies pas de passer par la rue de la pharmacie, oh non. Tu n’oublies pas parce que toute la journée tu as laissé ton regard dévier vers l’extérieur, vers la fenêtre, bien au-delà, vers le ciel. Ton regard il a dévié parce que tu pensais encore à quelque chose. Cette chose tu te l’étais demandée, tu avais pesés les pours et le contres. D’ailleurs tu le fais encore. Tu grommèles en bougeant ta mâchoire dans tous les sens, en collant tes iris le plus haut possible, en balançant les bras quand tu es seul et à gueuler on-ne-sait quelle idiotie. La vie est bien compliquée.

Au final tu ressors avec la poche sous une pointe d’inquiétude, sous une pointe d’hésitation. Ton regard dévie toujours vers son contenu. Puis à gauche, puis à droite, pour vérifier si quelqu’un mesure ton taux de concentration en ce moment-même. Il est tellement haut que tu te demandes si ton front n’en devient pas rouge. Et finalement tu te perds dans une pensée.
Elle date de la semaine dernière. Le poing arrive dans ta mâchoire et ta tempe se fracasse contre la cheminée. T’as perdue connaissance près d’une vingtaine de secondes, brûlé de sang. Arraché de ta torpeur tu vérifies ta tempe et tu sens de tes doigts frêles la blessure en cicatrisation.
La deuxième pensée qui te vient en tête c’est celle de début de la semaine quand ton frère bien plus âgé que toi s’est pris la planche en bois de cuisine dans la tête. Son nez a coulé la même texture que toi, ce rouge foncé tellement sale que tu vois bien souvent sur tes blessures.
La troisième pensée, quelques pas après, est la pire. Six ans. Six putain d’années qu’il a ton petit frère. Innocent jusqu’à la moelle. Et pourtant ce gros tas de puterie réussi à rentrer bourré, à joindre ses poings, à les charger derrière ses épaules avec l’intention de percuter le crane du gosse. T’es trop loin. T’aurais un flingue tu lui aurais enfoncée une putain de balle dans la tête à ce connard. Mais t’es trop loin et t’as que dalle sur toi. Finalement c’est un corps féminin qui se dresse devant le mioche. Elle enrobe l’innocence de ses bras et hurle à la douleur qui vient d’arriver sur sa colonne vertébrale.
Et ta torpeur te lâche au beau moment. Ce beau moment qui te fait revoir les trois scènes de ce mois. Ces trois scènes que tu aurais préférées oublier. Tu comprends que si elles se sont éteintes à ce moment-là, ce moment où ton donneur de gêne a donnés de ses poings sur toute la famille, ces pensées absurdes, c’est qu’il y a une raison.

Tu te faufiles dans la ruelle de droite. Un faible mécanisme car tu es droitier, sûrement. Caché derrière un tonneau, assis à terre, tu plonges tes deux mains dans le sac et en sors les deux boîtes. Ce qui te prend à ce moment-là j’en salive encore. J’en ris tellement tu deviens fou.
Tu échanges les deux contenus.

Ton vieux il est mort. Au district vous êtes trop pauvre pour confirmer la cause de la mort. Eux ils disent que la maladie l’a rongé. Toi tu sais qu’il fait une overdose et que c’est à cause de toi. T’es qu’un monstre d’avoir tué le mec qui t’a donnée la vie. Mais au fond de toi tu sais qu’il aurait pu la reprendre à tout moment. Et pas que la tienne. Alors tu t’en fous. Ce que t’as fait ce jour-là, pour toi, c’est qu’une avancée vers la survie, vers ton égoïsme.




reality is here.
BONSOIR.
C'est fresh tout ça !
Alors moi vous pouvez m'appeler Christian - ou Christelle pour les intimes. Ou un truc qui commence par Chris. Les paris sont ouverts ! Je crois avoir dix-huit ans, je suis presque sûr de ce que j'avance. Bon, j'ai lu les deux premiers tomes de Hunger Games et j'attends d'être riche pour avoir le troisième - non actuellement j'attends juste que mes pieds trouvent l'envie de sortir de mon asociabilité et d'aller à la librairie du coin. J'ai un peu kiffé Haymitch tout au long des deux tomes parce que j'ai tendance à aimer soit les méchants, soit les alcooliques. Surtout les alcooliques. Et j'ai détesté Gale parce qu'il sert littéralement à rien hein, faut pas s'en cacher. J'aurai pu payer moins cher en enlevant l'encre qui parle de lui et garder une Terre avec grande force écologique - d'ailleurs Ségolène Royal elle garde son rôle de ministre.

Moi mon héro c'est Elyas Chesterfield. Parce qu'il est classe Elyas. Je l'aime beaucoup Elyas. Dédicace à toi Field, tu es mon modèle avec AMOUR et VODKA. Surtout VODKA !
J'ai jamais goûté de sushis en vrai.

J'ai envie de polluer cette partie de ma fiche autant que je peux. Parce que au moment où j'écris ça je ne sais pas comment écrire la psychologie de Joshua ou son histoire. Mais je ne sais pas quoi dire ici non plus. Alors parlons des crêpes ! Dans les crêpes tu mets de la farine, une pincée de sel, du rhum (beaucoup de rhum parce que c'est bon le rhum), une cuillère à soupe d'huile d'olive, les œufs, un demi-litre de lait, du sucre vanillé et tu mélanges tout tout tout tout.

J'atteste en créant ce personnage que je me mets hors d'atteinte des pédophiles de ce forum.  
Surtout Bloom et Tywin.

FEATURING celebrity © COPYRIGHT frostingpeetaswounds.tumblr




Dernière édition par Joshua G. Wheatfield le Dim 7 Sep - 22:06, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t8078-joshua-the-worst-things-in-life-come-free-to-us http://www.mockingjay-rpg.net/t8174-d9-joshua-garrett-wheatfield-if-it-is-to-die-then-i-d-rather-die-in-beauty http://www.mockingjay-rpg.net/t8891-09-joshua-garrett-wheatfield
Invité



MessageSujet: Re: Joshua ► The worst things in life come free to us    Mer 27 Aoû - 2:50

J'ai tellement aimé tes hors sujets dans ta description (et je suis d'accord pour Gale Rolling Eyes Et vive Haymimi o/) Mais c'est quoi ce favoritisme pour Elyas là Et pour les crêpes, un verre de rhum, c'est meilleur encore What a Face

Bref, bienvenue (ou re sûrement, vu que tu connais déjà du peuple ici ) Et bon courage pour terminer ta fiche Oh et j'adore ton pseudo !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 8
△ correspondances : 757
△ points : 0
△ multicomptes : /
△ à Panem depuis le : 10/01/2014
△ humeur : un mort n'a pas d'humeur
△ âge du personnage : dix-sept ans pour l'éternité
△ occupation : héritier de l'empire stylistique de ma mère


can you save me?
statut: mort, éternel célibataire
relationships:


MessageSujet: Re: Joshua ► The worst things in life come free to us    Mer 27 Aoû - 7:06

Tu m'as tué de rire xD
Bon courage pour ta fiche fake angel





« 2295 - 2313 »
I learned a long time ago that some people would rather die than forgive. It's a strange truth, but forgiveness is a painful and difficult process. It's not something that happens overnight. It's an evolution of the heart. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6862-yorell-t-moon-don-t-blink http://www.mockingjay-rpg.net/t6874-08-yorell-t-moon-rebirth-maj-le-05-07 http://www.mockingjay-rpg.net/t6875-d8-yorell-t-moon-diary
Invité



MessageSujet: Re: Joshua ► The worst things in life come free to us    Mer 27 Aoû - 7:13




Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Joshua ► The worst things in life come free to us    Mer 27 Aoû - 7:42

Alors comme ça on préfère Elyas ?

(t'as raison pour tyty et bloom)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 11
△ correspondances : 1464
△ points : 11
△ multicomptes : Charlie la Pacificatrice, Juju le Rebelle & Gold la rêveuse (Ex Elyas)
△ à Panem depuis le : 09/01/2013
△ humeur : Se sent vide et abandonné, désespéré par la chute de Coin et l'échec de la rébellion.
△ âge du personnage : Vingt-six ans
△ occupation : Sniper dans l'armée du Treize


can you save me?
statut:
relationships:


MessageSujet: Re: Joshua ► The worst things in life come free to us    Mer 27 Aoû - 9:12

VOUZICI Je vous aime aussi Même si t'as un nom en field Mais je te pardonne. Tkt, on se fera des rp où on picolera de la vodka avec amour dans ma grande maison. Bon courage pour finir ta fiche.



"No time for goodbye" he said, as he faded away. "Don't put your life in someone's hands, they're bound to steal it away. Don't hide your mistake, cause they'll find you, burn you", then he said "If you wanna get alive, run for your life." - "This is my last time" she said, as she faded away. "It's hard to imagine, but one day, you'll end up like me", then she said "If you wanna get alive, run for your life." If I stay it won't be long 'til I'm burning on the inside. If I go I can only hope that I make it to the other side.©️ caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Joshua ► The worst things in life come free to us    Mer 27 Aoû - 10:31

Ainsi tu aimes Elyas... we're so NOT gonna be friends
Bienvenue quand même (et j'ai jamais mangé de sushis non plus, parait que c'est criminel or whatever)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 7
△ correspondances : 852
△ points : 0
△ multicomptes : tris fanshawe (d2)
△ à Panem depuis le : 24/08/2013
△ âge du personnage : 18 y.o


can you save me?
statut: condamnée
relationships:


MessageSujet: Re: Joshua ► The worst things in life come free to us    Mer 27 Aoû - 12:44

:love2

(ou comment passer par les smileys quand on a rien à dire. Rebienvenue BTW)


I GUESS I FORGIVE YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Joshua ► The worst things in life come free to us    Mer 27 Aoû - 16:19

T'es un comique toi. What a Face
J'suis totalement d'accord, Gale sert à rien. Haymitch ftw. M'enfin bref, bienvenue. Dorian
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 7
△ correspondances : 999
△ points : 0
△ multicomptes : léo. (04)
△ à Panem depuis le : 10/11/2012
△ âge du personnage : 31 ans.
△ occupation : mentor.


can you save me?
statut: alone
relationships:


MessageSujet: Re: Joshua ► The worst things in life come free to us    Mer 27 Aoû - 17:26

I don't like U.



I WASN'T LISTENING

Couldn't quite see what the future held and as days went by it would tell itself. Let it struggle just a little bit more ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t5186-gargaria-la-barbare http://www.mockingjay-rpg.net/t5254-07-khloe-madness http://www.mockingjay-rpg.net/t5255-07-khloe-insanity
avatar
DISTRICT 5
△ correspondances : 5710
△ points : 0
△ à Panem depuis le : 18/06/2012
△ humeur : I'm a fucking monster.
△ âge du personnage : 38 y.o.


can you save me?
statut: It doesn't hurt me anymore.
relationships:


MessageSujet: Re: Joshua ► The worst things in life come free to us    Mer 27 Aoû - 19:27

Bienvenue sur MJ !



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6374-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die http://www.mockingjay-rpg.net/t3544-a-man-chooses-a-slave-obeys http://www.mockingjay-rpg.net/t3545-nature-nurture http://six-ways-to-misbehave.tumblr.com/
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 13212
△ points : 2
△ multicomptes : dely, ridley, dahlia
△ à Panem depuis le : 23/04/2011
△ humeur : mélancolique
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : garde d'enfants


can you save me?
statut: célibataire
relationships:


MessageSujet: Re: Joshua ► The worst things in life come free to us    Mer 27 Aoû - 21:54

Bienvenue
Par contre ça va pas de dire que c'est Elyas ton préféré


'CAUSE I STILL DO DEPEND ON YOU
SO DON'T SAY THOSE WORDS, THAT RUN ME THROUGH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t19-avalon-why-does-my-heart-cry http://www.mockingjay-rpg.net/t82-avalon-can-t-live-without-you http://www.mockingjay-rpg.net/t74-avalon-journal-de-bord
avatar
DISTRICT 11
△ correspondances : 11154
△ points : 74
△ multicomptes : hunter, pepper-swann (leevy, ivory)
△ à Panem depuis le : 08/05/2011
△ humeur : indifférente
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: célibataire, coeur occupé par un revenant
relationships:


MessageSujet: Re: Joshua ► The worst things in life come free to us    Jeu 28 Aoû - 12:17

Bienvenue parmi nous bonne chance pour ta fiche I love you
Je file te réserver ton avatar pour la semaine I love you

Et sinon, il y a de la place que pour une Christelle, je suis pas d'accord Arrow Arrow Tu seras Christian donc innocent innocent



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6442-get-along-with-the-voices-inside-of-my-head-alexiane http://www.mockingjay-rpg.net/t152-11-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die-alexiane
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 330
△ points : 14
△ multicomptes : n. ethan fawks-williams
△ à Panem depuis le : 23/08/2014
△ âge du personnage : dix-sept années pour toujours
△ occupation : volontairement mort


can you save me?
statut:
relationships:


MessageSujet: Re: Joshua ► The worst things in life come free to us    Jeu 28 Aoû - 14:23

Merci tout le monde !

Thunder ► Merci pour le nom.
Tywin ► Toi je t'aime.
Elyas ► Je t'avais diiiis qu'il y avait un "field" parce que Elyas était son modèle.
Gargaria ► You love me  
Avalon ► Jalouse ?
La grosse ( ) ► Alors je réserve Christine ( C'est ce que je voulais écrire en plus. Je vois pas pouvoir j'ai écris Christelle. C'était le nom de ma directrice de centre aéré en Maternelle. Et au centre on m'enfermait dans les toilettes avec mon assiette parce que je voulais pas manger )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t8078-joshua-the-worst-things-in-life-come-free-to-us http://www.mockingjay-rpg.net/t8174-d9-joshua-garrett-wheatfield-if-it-is-to-die-then-i-d-rather-die-in-beauty http://www.mockingjay-rpg.net/t8891-09-joshua-garrett-wheatfield
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 11511
△ points : 0
△ multicomptes : ◭ silver & asha
△ à Panem depuis le : 21/05/2011
△ humeur : ◭ lasse.
△ âge du personnage : ◭ vingt-quatre ans.


can you save me?
statut: hum
relationships:


MessageSujet: Re: Joshua ► The worst things in life come free to us    Lun 8 Sep - 10:53



Tu viens d'être validé(e), mais il reste encore plusieurs endroits où tu devras passer pour que nous puissions mettre à jour quelques informations.Voici donc les liens que nous te demandons de visiter à présent.

Pour commencer, pour les vainqueurs et les membres ayant des proches morts aux jeux, n'oubliez pas de les recenser ici. Si tu fais partie des potentiels tributs, va inscrire ton personnage dans les registres ici. Il faudra ensuite que tu recenses le métier de ton personnage ici. Si ton personnage est de la famille du maire de son district, tu peux le recenser ici pour éviter toute incohérence. Il est tout à fait possible que ton bonhomme soit un rebelle. Nous avons mis en place un registre avec leur hiérarchie. Tu le trouvera ici.
Tu peux ensuite recenser le district de ton personnage ici. Pour cela, tu auras besoin de créer ta fiche de liens ici et ton journal de bord ici.
N'oublie pas de vérifier que ton avatar est bien réservé dans le bottin ici, des oublis peuvent parfois être faits. Tu pourras aussi créer un scénario ici.
Il ne te reste plus qu'à passer de bons moments sur mockingjay I love you




they were kids that i once knew.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9145-harper-congratulations-you-re-still-alive http://www.mockingjay-rpg.net/t9156-harper-we-knew-wed-die-before-we-lived
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Joshua ► The worst things in life come free to us    

Revenir en haut Aller en bas
 

Joshua ► The worst things in life come free to us

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Carte d'identité :: Bienvenue à Panem-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.