petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 78HG/J4 - I'm not just anyone, you know #silver&iron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: 78HG/J4 - I'm not just anyone, you know #silver&iron    Dim 3 Aoû - 17:11

C’est inacceptable.
« C’est inacceptable ! » s’insurge Iron, furieux.
Il s’attendait à rencontrer quelques difficultés en approchant des portes de la salle de contrôle, bien entendu, mais il ne s’attendait pas à être reçu de cette manière odieuse ! Est-ce que c’était un coup de Silver ? Est-ce qu’elle a demandé à ses chiens de garde d’être plus radicaux s’ils venaient à lui faire face ? Iron est tenté de croire à cette hypothèse. C’est tout à fait le genre de cette sale pute égoïste et suffisante ! Elle tient de leur père… Cependant, s’il n’était pas aussi agacé et vexé, Iron pourrait réaliser qu’il aurait agit exactement de la même manière à sa place, peut-être même qu’il aurait fait pire… Les chiens ne font pas des chats après tout.
Mais en l’occurrence, c’est elle qui occupe le poste de Haut-Juge et c’est lui qui se fait refouler comme un malpropre. Comme un putain de moins que rien… Ca le met en rage.
« Vous savez QUI je suis ? »
« Vous êtes Iron Flickerman » soupire un des deux Pacificateur auquel il fait face.
« Parfaitement ! Je suis Iron Flickerman et j’EXIGE d’entrer ! »
« Mais je vous l’ai dit : vous ne pouvez pas. Cet endroit est réservé au personnel habilité. Et avec tout le respect que je vous dois, Monsieur Flickerman : vous n’êtes PAS habilité. »
« Qu’est-ce que vous pensez que je vais faire là-dedans au juste, hm ? Que je vais saboter les Jeux ? Que je vais dévoiler des informations sur ce que j’aurai vu à ma tribut pour l’avantager ? Et comment je réaliserai ce prodigue je vous prie ? » demande-t-il en approchant son visage à quelques centimètre à peine de celui de l’homme qui lui tient désagréablement tête depuis son arrivée.
« Vous êtes ivre. »
Iron se recule, estomaqué par le toupet de son interlocuteur. Lui ? Ivre ? Il n’a bu que quelques verres depuis l’aube ! Et de toute manière : en quoi cela le regarde-t-il ? Pour qui se prend-t-il ?
« Ecoute-moi bien, sac à merde… »

Mais avant qu’il ait pu aller au bout de ses pensées, la porte dans le dos des deux péquenauds s’ouvre enfin, sur Silver en personne. Madame a donc daigné lever son cul princier ! Pour ses beaux yeux uniquement ou pour une toute autre raison ? Pour le foutre elle-même à la porte ou pour venir expliquer à ses gorilles qu’ils sont virés ? Iron n’est pas certain qu’elle soit là pour lui tomber dans les bras et le gratifier de sourires mielleux en le sermonnant de ne pas avoir donné signe de vie plus tôt…
Quoi qu’il en soit, le capitolien se débarrasse immédiatement de son masque haineux pour arborer un sourire pour pub de dentifrice.
« Soeurette chérie ! » minaude-t-il en écartant les bras, ne s’attendant pas une seule seconde à ce qu’elle vienne s’y précipiter. Elle n’est pas Gold. Et il n’est pas certain qu’il saurait comment réagir lui-même si elle venait un jour à se jeter dans ses bras.. Probablement qu’il la repousserait. Mais bref !
« J’étais justement en train d’expliquer à ces gentlemen qu’ils devaient faire erreur et qu’il était inenvisageable que ma Silver me laisse moisir sur le pas de cette porte... »
Affichant toujours un sourire radieux, il rabaisse ses bras et la fixe de manière équivoque. Autrement dit : si tu ne me donne pas raison, tu vas le payer très cher, petite sœur.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
CAPITOL
△ correspondances : 929
△ points : 0
△ multicomptes : ◭ kathleen & asha
△ à Panem depuis le : 27/02/2012
△ humeur : ◭ grumpy
△ âge du personnage : ◭ trente trois ans
△ occupation : ◭ haute-juge


can you save me?
statut:
relationships:


MessageSujet: Re: 78HG/J4 - I'm not just anyone, you know #silver&iron    Dim 10 Aoû - 19:39



❝ WHAT WERE YOU EXPECTING ? ❞


Les ordres fusent. Les Jeux battent leur plein, et il faut que tu supervise le tout. Le stress ne fait qu'ajouter à ton humeur d'ordinaire déjà si mauvaise. La moindre erreur était tout bonnement inacceptable ! Tu t'étais déjà montrée assez claire les deux années précédentes, mais un rappel n'était jamais de trop avec les équipes de branquignoles qu'on te refilait à chaque fois. Jusqu'à maintenant, tout se déroulait bien. Et c'était loin d'être terminé. Tes doigts pianotent inconsciemment sur la table en dessous d'eux, guettant la moindre occasion de créer une surprise dans l'arène, pour tes chers petits tributs. Le public aime ça, les événements imprévus. Le pire étant qu'il ne faut pas grand chose pour les contenter. Un rien semble les ravir, tant qu'il y a du sang et des enfants qui crèvent pour leur bon plaisir. « C'est juste un jeu ! » clament certains. Et aucun ne s'amuse à questionner la moralité de ces actes, parce qu'ils s'amusent, et que c'est tout ce qui compte. Ils s’émeuvent à la moindre amourette de tributs, au handicap de certains autres. Les sponsors se bousculent au portillon, prêts à débourser des sommes faramineuses pour leurs favoris. Tes yeux balayent les caméras une à une, histoire de ne rien laisser passer.

Ce n'est que lorsqu'une main importune s'aventure à tapoter sur ton épaule, que tu détournes le regard, sourcils froncés et lèvres pincées. Tu as clairement spécifié que tu ne voulais pas être dérangée lorsque tu étais en salle de contrôle. Sous aucun prétexte. Le malheureux qui avait osé t'extirper de ta bulle recule d'un pas et commence à bafouiller. « V-votre frère tente d'entrer ici depuis plusieurs minutes déjà. » tu serres la mâchoire, d'ores et déjà agacée. « Et ? » ton assistant dégluti difficilement, ne sachant pas vraiment ce qu'il devait faire. « Heu... Je-il... enfin je... » tu le stoppes net dans son cafouillage d'un geste de main. Décidément, Iron ne changerait jamais. Toujours le premier à t'emmerder quand tu travailles. N'a-t-il donc pas des tributs à sponsoriser ? Des faveurs à gagner ou que sais-tu encore ? Tu poses la tablette sur la table, avant de te diriger vers la sortie. Le sas s'ouvre, et tu tombes nez à nez avec ton frère, qui a visiblement l'air de ne pas être très sobre.

Tandis qu'il affiche un sourire faussement radieux, toi, tu restes stoïque. Tu arques légèrement un sourcil quand il écarte les bras, comme s'il attendait que tu viennes lui donner une accolade amicale. Tu lâches un soupir exaspéré, tandis que ses bras retombent le long de son corps. « Qu'est-ce que tu n'as pas compris dans l'écriteau « Réservé au personnel autorisé » ? » tu questionnes en montrant ledit panneau se trouvant à droite de la porte d'un signe de tête. « Et, jusqu'à preuve du contraire... Tu n'es pas autorisé à entrer dans cette salle. » tu continues en affichant un sourire à ton tour. Après tout, ton frère fait parti d'une équipe de district, et une de leur gamine est toujours en lice. Le genre d'informations se trouvant dans cette salle sont trop précieuses pour être partagées avec n'importe qui. Peut-être que s'il avait été juge, il aurait eu le droit d'entrer. Peut-être. « Plus sérieusement, Iron. Tu peux m'expliquer à quoi rime ton petit cirque ? » tu n'as pas de temps à perdre avec un homme ivre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: 78HG/J4 - I'm not just anyone, you know #silver&iron    Sam 16 Aoû - 15:36

Iron jette un coup d’œil rieur en direction du petit panonceau que lui désigne sa sœur. Comme s’il allait se laisser arrêter par quelques lettres… C’est mal le connaitre franchement ! Pourtant, Silver n’a jamais été du genre naïve, à quoi est-ce qu’elle s’attend ? A ce qu’il lâche le morceau parce qu’on le lui demande gentiment ou parce qu’il est écrit quelque part qu’il ne peut pas ? Allons…
Elle continue sur sa lancée et lui rappelle qu’il n’appartient pas au personnel autorisé à pénétrer dans la salle de contrôle des Jeux. Le capitolien se contente de continuer de sourire, l’œil brillant de malice (et parce qu’il est déjà bien imbibé), et sa cadette finit par lui rendre son sourire faux. Encore qu’il se doute qu’il y a bien un peu de triomphe derrière ce sourire… Un peu de moquerie et de satisfaction malsaine… Parce qu’elle, elle est bien évidemment autorisée à entrer là. Elle gère même carrément tout ce qui se trame derrière cette porte qu’on s’acharne à laisser fermer devant lui.
Cette petite garce est en train de le narguer, comme elle en a l’habitude. Elle irait jusqu’à mouiller sa putain de petite culotte en dentelle fine si leur père pouvait être témoin de la scène et la voir le rabaisser et le remettre à sa place… Ouais, cette petite salope jouirait certainement...
Par moment, Iron se figure qu’il aimerait être une souris pour pouvoir assister aux échanges entre ces deux-là, mais une part de lui (certainement l’instinct de survie en réalité) est persuadé qu’en réalité, il n’aimerait pas ça du tout. Ca le pousserait probablement à dépasser le fantasme pour véritablement étriper son géniteur et sa frigide de sœurette chérie. Et il ne peut pas se le permettre. Ils ne méritent pas qu’il gâche la vie qu’il s’est créée.

« Plus sérieusement, Iron. Tu peux m’expliquer à quoi rime ton petit cirque ? » le questionne finalement Silver, retrouvant effectivement une expression plus grave.
Il voit rouge. Elle le prend de haut. Elle le juge, il le voit bien… Son ton déjà las, comme si elle devait gérer ce genre de situation impossible tous les deux jours, sa posture hautaine, son regard accusateur… Ce qu’il peut la détester quand elle se met à jouer ce petit jeu…
Mais il ne doit rien laisser paraitre. Alors l’hôte du district neuf continue d’afficher ce petit sourire en coin qui fait craquer les demoiselles. Mais pas sa sœur. Non, pas la Reine des Glaces !
« Mon petit cirque ? Outch… Tu me blesses, Silver » minaude-t-il en portant ses mains à son cœur quelques secondes sans se dépeindre de son air réjoui. « Je voulais te voir, c’est tout. Je n’ai pas droit de vouloir rendre visite à ma petite sœur, à qui j’ai tout appris et qui m’apporte tant de fierté ? J’ai essayé de te joindre mais tu devais être trop occupée pour me répondre. Ou me rappeler… Donc j’ai décidé de venir ! C’est ce qu’on dit, non ? Si la montagne ne vient pas à toi, alors va à la montagne ! » lance le capitolien, avant de servi un clin d’œil complice à Silver qui n’a pas l’air dans les meilleures dispositions et continue de faire la gueule.
En même temps, sait-elle faire autre chose ?      

Iron décide qu’il est tout de même temps de mettre un peu d’eau dans son whisky sec et de calmer le jeu. Il sait qu’il ne parviendra à rien avec cette façon de faire. Silver est une tête de mule et elle n’a aucune patience. En tout cas, pas avec lui. Elle tient ça de leur cher père qui ne lui a jamais fait le moindre cadeau ou accordé le moindre crédit… Pas qu’il en ait mérité mais tout de même !
« Je sais bien que tu es débordée avec les Jeux – moi-même j’ai un emploi du temps de ministre en ce moment, et pourtant, il ne me reste qu’une seule tribut à gérer – mais je me suis dit que ça nous ferait sans doute du bien à l’un comme à l’autre de nous accorder une pause. Hunger Games ou pas, il nous faut tout de même bien nous sustenter, non ? » tente Iron, venant s’appuyer au mur près de lui, les bras croisés sur sa poitrine. C’est que le décor commençait à remuer un peu trop pour son estomac fragile… S’il lui vomit dessus, Silver le fera certainement pendre…
« Tu ne vas pas m’obliger à supplier tout de même…? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
CAPITOL
△ correspondances : 929
△ points : 0
△ multicomptes : ◭ kathleen & asha
△ à Panem depuis le : 27/02/2012
△ humeur : ◭ grumpy
△ âge du personnage : ◭ trente trois ans
△ occupation : ◭ haute-juge


can you save me?
statut:
relationships:


MessageSujet: Re: 78HG/J4 - I'm not just anyone, you know #silver&iron    Mer 8 Oct - 14:35



❝ WHAT WERE YOU EXPECTING ? ❞


Il le sait pourtant, que tu n’as pas de temps à perdre avec ses enfantillages. Il le sait, et comme d’habitude, il n’en a rien à faire. En fait, il le fait même exprès. Ça aurait été n’importe qui d’autre que lui, tu aurais pu éventuellement avoir  un doute, mais il s’agit d’Iron ici. Ton cher frère qui n’avait toujours pas digéré le fait que le vieux Tybérius t’ai nommée pour la succession. Alors, pour ton aîné, n’importe quel prétexte est bon pour venir t’emmerder. Cependant, tu dois bien lui accorder qu’il est difficile à décourager. Sans doute l’une de ses rares qualités. Si ce n’était la seule. « Mon petit cirque ? Outch… Tu me blesses, Silver » fait-il, prenant un air faux au possible. Tu roules des yeux, laissant échapper un soupir exaspéré. Comme si c’était le moindre de tes soucis. Qu’il en vienne aux faits.

Et blah blah blah. Tu l’écoutes débiter ses âneries sans broncher. Distraitement, tu jettes des coups d’œil à ta montre. Bien sûr qu’il avait essayé de t’appeler. Et bien sûr que tu n’avais daigné lui répondre. Sérieusement, à quoi il s’attendait de ta part ? Il est parfaitement au courant que déjà en temps normal, tu n'es pas des plus prompte à le laisser envahir ton espace personnel. Et que, une fois la période des jeux arrivée, c'est encore pire. Tu es encore plus tendue et de mauvaise humeur qu'habituellement - car oui, c'est possible. Certes, c'est bien malgré toi, mais le résultat est toujours là. Pas ta faute si tu ne supporte pas l'échec.

Et pourtant, il n’a toujours pas dit pourquoi il est venu te voir, et ça commence à t’agacer. Il sait pertinemment que tu n’aime pas tourner en rond à attendre pour rien, même s’il ne s’agissait que de quelques minutes. Pour lui, qu’est-ce que ça représentait, après tout ? Il ne faisait que ça, perdre son temps. Mais de ton point de vue, c’est tout autre chose.

Et le voilà qui te propose d'aller manger, avant d'aller s'appuyer sur le mur à côté de vous. Tu arques un sourcil, presque... Intriguée. Presque. Il a quelque chose à te demander, c'est clair. Pour quelle autre raison aurait-il fait le déplacement ici ? Pas pour le plaisir de ta compagnie, c'estcertain.

« Tu ne vas pas m’obliger à supplier tout de même…? » fait-il alors que tu ricanes légèrement. Oh voyons Iron.

« C'est pourtant si tentant. » tu lâches, un léger sourire amusé collé à tes lèvres. Décroisant les bras, tu jettes un dernier regard à ta montre. Bien. Tu as un peu d'avance sur ton planning, de quoi prendre une pause, et contenter ton frère. Tes yeux se posent de nouveau sur lui, et tu lui offres un sourire mielleux. « Je suppose que je peux offrir une demi heure de mon temps à mon très cher frère. » autant dire qu'il a de la chance de se voir accorder ta bonne grâce pour ce coup-ci. Ou peut-être pas. Tout dépend de ce qu'il avait en tête exactement.

Tu lèves une main en l'air, lui faisant signe de patienter quelques instants, avant de retourner dans la salle dont tu étais sortie quelques instants plus tôt. Attrapant la tablette de contrôle, tu pianotes quelques vérifications dessus avant de la tendre à ton assistant qui la récupére en te fixant du regard. « Je serai de retour d'ici une petite heure si tout va bien. » sans prendre la peine de le regarder, tu te diriges de nouveau vers la porte. « Faites moi savoir s'il y a le moindre soucis. » tu siffles en sortant, sur un ton assez équivoque. Aucun problème ne devait arriver en ton absence, ou il en prendrait pour son grade. C'est aussi simple que ça.

Nouveau faux sourire à ton frère. « Je te suis. » lui dis-tu en effectuant un geste de main vers l'ascenceur tout proche.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: 78HG/J4 - I'm not just anyone, you know #silver&iron    Mer 8 Oct - 20:03

Il sourit. Intérieurement évidemment, il bouillonne. Il se voit refermer ses mains autour de son cou et serrer, serrer. Iron voit son visage noircir, ses yeux écarquillés par la surprise s’injecter de sang. Il veut les voir éclater. Il veut sentir le sang gicler sur son propre visage rieur. Il veut sentir l’odeur de sa pisse et de sa merde quand ses sphincters lâcheront au moment où elle rendra son dernier soupir. Il veut voir sa langue de vipère être éjectée de sa bouche de menteuse… Sa bouche de sale pute ingrate.  
Mais en attendant que ce jour arrive, il se contente de sourire. C’est ce qu’on a toujours attendu de lui : qu’il sourit et prenne les choses comme un homme, en fermant sa gueule. C’est ça : être un Flickerman. Toujours Et contrairement à ce que pense son père, il est tout à fait à la hauteur…

Sa sœur s’éloigne quelques instants, certainement pour prévenir ses sbires imbéciles de son absence. Ils vont pouvoir respirer à nouveau et savoureront ce répit. Ces enfoirés devraient le remercier !
Le sourire d’Iron s’élargit encore tandis qu’il se tourne vers l’homme qui garde les portes de la salle où tout se joue. La foutue salle de contrôle des Hunger Games. Il lui suffirait d’en forer l’entrée pour faire gagner sa tribut… Mais il ne veut pas voir Virani gagner. Qu’elle crève. Qu’ils crèvent tous autant qu’ils sont. Si ça ne tenait qu’à lui, les Hunger Games prendraient de toutes autres proportions et l’entièreté des districts s’affronterait jusqu’à l’annihilation de cette sous race de bouseux dégénérés.  
« Belle journée n’est-ce pas ? » demande-il aux deux pacificateurs d’un ton léger.
« En effet... »
« Profitez-en bien. Il se pourrait que ce soit la dernière pour vous » enchaine Iron en leur adressant un clin d’œil, avant de pointer son index contre sa tempe pour mimer un coup de feu.
Les deux hommes échangent un coup d’œil, se demandant probablement s’il est sérieux, s’il a le pouvoir de leur faire le moindre tort. Silver reparait au moment où Iron étend ses bras pour leur tapoter l’épaule à chacun. .

« Je te suis » lâche sa sœur d’un ton aussi mielleux que celui dont il use lui-même et qui laisse clairement pensé qu’elle aimerait elle aussi l’abattre de ses mains.
Iron lance un dernier sourire aux deux hommes avant de se détourner pour s’approcher de l’ascenseur qu’il appelle lui-même. Apparemment, cette tâche n’est pas assez noble pour sa cadette… Quelle foutue pimbêche.
Sans se dépeindre de son sourire tranquille, Iron s’appuie au mur, les bras croisé sur sa poitrine, l’observant longuement, d’abord sans un mot. Elle a l’air agacée. C’est un véritable plaisir.
« Alors ? Comment vies-tu ces jeux, sœurette ? J’ose espérer que tu ne ressens pas trop les affres de la pression sur tes frêles petites épaules… » minaude-t-il avant de se décoller du mur pour justement passer dans son dos et faire mine de vouloir la masser.
Evidemment, Silver le repousse. Elle ne supporte pas les contacts physiques. Surtout les siens. Inutile de préciser que du coup, il adore venir la tripoter et la mettre mal à l’aise…
Il ricane et s’éloigne d’un pas, levant les mains en signe de reddition.

« Après toi » poursuit Iron alors que les portes de l’ascenseur s’ouvrent devant eux. « Mon chauffeur nous attend dehors. Je nous ai réservé une table dans un restaurant à quelques rues d’ici. Tu m’en diras des nouvelles ! »
Il s’engouffre dans la cabine et va s’appuyer négligemment contre le miroir du fond, dans lequel il finit par s’admirer quelques instants. Heureusement qu’il a un bon maquilleur…et un bon fournisseur de pilules magiques.
« Tu as eu le plaisir de croiser notre cher père ces temps-ci ? Je n’ai plus eu cette chance depuis un moment personnellement » dit-il, histoire de faire la conversation.
Il emploie un ton dégagé mais au fond…le sujet est sensible.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: 78HG/J4 - I'm not just anyone, you know #silver&iron    

Revenir en haut Aller en bas
 

78HG/J4 - I'm not just anyone, you know #silver&iron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 4 :: anciens rps-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.