petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 78HG/J1 - Bloodbath Capitole Party #gemma&iron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: 78HG/J1 - Bloodbath Capitole Party #gemma&iron   Mar 22 Juil - 9:50

Le bilan de cette première journée de Jeux est affreusement décevant. D’abord les morts sont moins nombreux qu’il l’avait escompté, le massacre n’a pas franchement été impressionnant et Nathael Brightcourt, son tribut masculin, fait en prime partie des victimes. Ce crétin s’est fait abattre sans porter UN SEUL coup ! Seetah n’a pas fini de le charrier avec cette histoire, étant donné que c’est Swann, sa petite protégée, qui s’est chargée de l’éliminer… L’avait-elle pour cible ? Sa meilleure amie aurait-elle tout manigancé ? Pensait-elle l’atteindre avec ce mauvais coup ? Pensait-elle qu’il courrait à sa rencontre ? Si c’est ce qu’elle s’imagine, alors elle se fourre le doigt dans l’œil ! Hors de question qu’il lui accorde ce qu’elle désire…  
Mais le pire de tout reste malgré tout que Virani n’ai pas réellement vengé son co-tribut. Cette sale petite conne s’est contentée de blesser la fille du deux. Certes, la blessure était peut-être mortelle et Swann aurait fini par y passer, mais en attendant : c’est le garçon du six qui a fait tout le travail et fait raisonné le coup de canon.
Il n’y a pas que Seetah pour jouer contre lui… Tout le monde a l’air de s’être ligué pour lui mener la vie impossible, à commencer par Elyas, le mentor du neuf qui passe son temps à le frapper ou le menacer de le faire. Pathétique imbécile ! Si sa sœur n’est pas foutue de venger ses amis, lui vengera son honneur bafoué, parole de Flickerman…

Mais pour l’heure, il lui faut se présenter à une des plus grosses soirées organisées cette semaine. Le Président y fera même une courte apparition d’après la rumeur. Pas qu’Iron soit très désireux d’échanger quelques mots avec ce vieux croulant minaudant, mais ça reste la soirée qu’il préfère durant toute la période des Jeux. Une soirée où l’excitation est à son comble, où tout est possible. Les tributs sont encore nombreux en lice, les premières gouttes de sang ont été versées et les pronostiques vont bons trains.
Evidemment, il devra rester concentrer sur son objectif durant un moment : celui de rallier des sponsors à sa cause et celle de Virani. Mais il s’accordera tout de même quelques délictueux moments de répits. Il l’a bien mérité ! Après tout ce qu’il vient de traverser et ce qu’il traverse encore. Il n’oublie pas les propos d’Elyas à propos de son destin, étroitement lié à celui de sa blondasse de frangine. Il sait ce qui l’attend si Virani ne remporte pas ces Jeux, mais n’a aucune envie de la voir gagner. Oh bien sûr, ça servirait sa carrière, un vainqueur est toujours bon à prendre, mais il est hors de question qu’il laisse le rang des Chesterfield se gonfler au Capitole. Il en paiera le prix s’il le faut, mais il ne laissera pas ça arriver. Lui vivant : jamais.
En attendant, il doit vivre avec cette pression sur les épaules, ce nœud au creux de l’estomac et cette rage qui bouillonne en lui mais doit restée dissimulée au monde entier…

La voiture d’Iron Flickerman s’immobilise face à l’imposante demeure où se tient la petite sauterie, ayant évidemment pour thème le Bain de Sang. Rien ne vaut une soirée costumée pour se détendre un peu et évacuer les tensions accumulées !
Pour l’occasion, le capitolien porte à nouveau un costume d’un blanc immaculé, comme au temps de la Moisson, dans lequel sont dissimulées des petites poches de teinture rouge sang, qui viendront éclabousser le vêtement toutes les demi-heures. En fin de soirée, il sera donc tout de rouge vêtu, pour le plus grand plaisir des convives. Du moins l’escompte-t-il.    
Pour le maquillage, il s’est surtout contenté de faire disparaître les dernières traces de son combat avec Elyas sous une tonne de fond de teint, avant de faire apparaître quelques peintures de guerres pour souligner ses yeux azurés. Ses lèvres, bien entendue d’un rouge sanguin, sont étirées en un sourire carnassier lorsqu’il s’extirpe du véhicule sous les caméras. Il est hélé de toute part et doit se prêter durant de longues minutes au jeu des photographes et autres journalistes présents sur les lieux. On fait évidemment référence à la mort de Nathael (il fait semblant d’être très ému), ont lui pose des questions sur l’avenir de son autre tribut, la douce et pétillante Virani (il joue l’enthousiasme et tien un discours plein d’espoir et de confiance), on lui parle de sa récente interview pour le magazine Vogue Panem, de sa sœur, de l’Arène, et ça dure, ça dure, ça dure…

Lorsque son gosier devient un peu très sec à son goût (il l’a pourtant bien hydrater toute la journée et a consommé plusieurs cocktails durant sa préparation), il cherche la première excuse pour fuir. Il en voit une parfaite en la personne de Gemma Mubstin qui en a apparemment terminé et s’apprête à grimper le grand escalier menant à l’intérieur.
Il s’excuse auprès du journaliste qui le questionnait présentement et se rapproche de la jeune femme en accélérant le pas, avant d’attraper tout à coup son bras pour la contraindre à se tourner vers lui, ce qu’elle fait.
« Gemma ! Par tous les dieux, vous embellissez d’année en année ! » s’exclame-t-il avant de faire mine de déposer quelques baisers sur ses joues, prenant garde de ne pas entrer en contact avec elle pour ne pas ruiner leur maquillage respectif. Et puis il ajoute plus bas. « Entrons ensemble s’il vous plait. Si je dois répondre à une seule de leur question à nouveau, Panem connaitra un second bain de sang à n’en pas douter… »
Il lui sert son sourire le plus charmeur et lui propose son bras pour qu’elle s’en saisisse.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 6
△ correspondances : 4141
△ points : 0
△ multicomptes : Ø
△ à Panem depuis le : 16/04/2012
△ humeur : Floue.
△ âge du personnage : Vingt-et-un
△ occupation : Danseuse.


can you save me?
statut: as free as the wind
relationships:


MessageSujet: Re: 78HG/J1 - Bloodbath Capitole Party #gemma&iron   Sam 26 Juil - 6:01




Les doux rayons du soleil couchant faisaient briller le parquet de sa chambre. Depuis plusieurs heures déjà, Gemma peaufinait la tenue qu'elle allait porter ce soir-là. Pour cette soirée qui marquait le début des Jeux, aucun écart ne serait permis. Car il lui incomberait désormais de se plier en quatre pour attirer les sponsors. Son statut de jeune vainqueur ne suffirait pas cette année. Elle allait devoir user de tous les instruments qui se trouvaient en sa possession, et saisir chaque moment, chaque opportunité. Comme lors des Jeux. Or, au Capitole, il n'est pas de meilleur outil que l'image. La construire, la travailler. La radicaliser, la renverser. En deux ans, Gemma avait fait son possible pour comprendre cette société fascinante, afin d'y faire sa place. Chaque jour était une nouvelle découverte, et elle en savourait chaque instant. Pour cette soirée cependant, elle ne devrait pas se contenter d'observer telle une convive passive. Il lui faudrait se faire remarquer, aller vers les gens et attirer les gens vers elle. Se montrer assurée, confiante dans les chances de son tribut. Et elle le ferait, pour Kylian. Pour Kylian et pour elle. Car au travers de son tribut, c'était son propre statut, sa propre existence aux yeux des autres, qui était mise en jeu.

Fière de ses résolutions, Gemma mit la touche finale à son maquillage, en marquant le contour de ses lèvres rouges au crayon argent. En mettre plein la vue, tel était son objectif lorsqu'elle avait commandé sa tenue pour ce soir. Attirer les regards, tout en attisant la curiosité. Et le résultat était à la hauteur de ses espoirs. Avec précaution, elle se leva du siège de sa coiffeuse et traversa la pièce jusqu'à la porte, sans jeter un regard vers la glace fixée sur le mur opposé. L'heure n'était plus à la contemplation, mais à l'action. Déterminée, Gemma s'engouffra dans l'ascenseur, quittant ainsi l'appartement réservé à l'équipe du district six. Une voiture l'attendait devant l'entrée de l'immeuble. Sans perdre de temps, Gemma monta à bord et attendit que l'on referme derrière elle, puis le véhicule démarra. Une dizaine de minutes plus tard, le chauffeur lui indiqua qu'ils étaient arrivés. Elle inspira profondément, replaça une mèche de cheveux derrière son oreille. Quand on vint ouvrir sa portière, elle était prête.

Une nuée de flashs l'attendait à sa sortie. Un large sourire peint sur le visage, elle s'extirpa du véhicule, dévoilant sa tenue à la dizaine de paire d'yeux avides qui l'entourait. La coupe de sa robe était des plus basiques : sans manches, le bustier légèrement décolleté, et évasée à partir de la taille. Pourtant, la pièce était unique. Car son originalité venait, non pas de sa forme, mais de son tissu. Un tissu si parfaitement miroitant que, accroché à un mur, il aurait été impossible de le distinguer d'une véritable glace. Ainsi vêtue, chacun des mouvements de Gemma captivait l'oeil. La lumière se réflétait sur chaque fibre du tissu et les photographes furent éblouis par leurs propres flashs. Quelques secondes passèrent avant que les journalistes, jusque là simples spectateurs, ne viennent à sa rencontre. La plupart des questions qui lui furent posées traitèrent de son apparence : d'où venait l'idée du tissu-miroir, qui l'avait conçu, puis quelles crèmes elle avait utilisées, si elle avait vu un chirurgien, etc. Les questions relatives aux Jeux et à son rôle de mentor ne vinrent qu'ensuite. Dans tous les cas, Gemma n'eut pas de difficultés à répondre. Face aux micros, toute son angoisse disparaissait. Les mots sortaient d'eux-mêmes, le sourire et les rires qui ponctuaient ses réponses étaient sincères. Comme lors de sa première interview, quand elle n'était encore qu'une tribut parmi d'autres, elle se sentait à l'aise, à sa place, à communiquer à cette foule anonyme. Cependant, le temps passait, et il était temps de rejoindre les festivités. Si bien que sans laisser le temps à quiconque de lui poser une autre question, elle acheva sa dernière réponse par une rapide politesse et commença à gravir avec assurance les escaliers menant à l'entrée. Ses résolutions toujours en tête, elle n'entendit pas les pas précipités derrière elle, et sursauta lorsqu'une main surgie de nulle part agrippa soudain son bras. Elle se tourna alors vers le propriétaire de la mystérieuse main, et, reconnaissant Iron Flickerman, l'une des étoiles du Capitole, elle ne peut retenir un sourire timide, presque gêné. « Gemma ! Par tous les dieux, vous embellissez d’année en année ! » Son sourire s'agrandit encore, et elle se redressa pour ne pas se donner l'air d'une adolescente en extase. Avec précaution, elle répondit à son embrassade, soulagée que son fond de teint masque ses éventuels rougissements. Ne sachant que répondre, elle cligna plusieurs fois des yeux, dévoilant des paupières elles aussi miroitantes. « Entrons ensemble s’il vous plait. Si je dois répondre à une seule de leur question à nouveau, Panem connaitra un second bain de sang à n’en pas douter… » Son silence ne semblait pas embêter l'homme à ses côtés, et c'est avec un rire à peine nerveux qu'elle saisit le bras qu'il lui tendait.

A vrai dire, elle n'avait aucune idée de la façon dont son attitude était perçue, que ce soit par Iron lui-même ou bien par les journalistes qui ne devaient pas avoir raté une miette de leur rencontre. Du fait de la distance, de l'éclairage, du maquillage, il se pourrait bien que personne n'ait remarqué ses réactions. Ce qui n'empêchait pas Gemma de s'en vouloir intérieurement. Rien ne justifiait qu'elle se comporte de la sorte, peu importait qu'Iron Flickerman soit l'une des personnalités les plus en vue. Car elle-même en était une. Par sa victoire, elle s'était assurée une place parmi ces gens ; elle était leur égale. Pour se le prouver à elle-même, elle voulut relancer la conversation ; mais elle réalisa immédiatement qu'elle en était incapable. Parler à quelqu'un n'était pas la même chose que parler à une masse, ou à un micro. On ne pouvait entamer une conversation de la même manière qu'on entame un discours. Tout un lot de conventions sociales étaient à prendre en ligne de compte, conventions que Gemma, du fait de son goût pour la solitude, n'avait jamais daigné intégrer. Si bien qu'elle ne dit rien, et pria pour qu'Iron reprenne la parole.

Lorsqu'ils pénètrèrent dans la villa, une foule de sensations inonda Gemma. Les lumières éblouissantes, la musique encore douce, les odeurs exotiques en provenance des buffets, ... Son regard sautait d'un détail coloré à l'autre, captivé par la beauté des lieux, par la beauté des gens. Le Capitole lui avait tant manqué. Elle savait qu'elle devait chérir chaque instant passé en cet endroit, car les souvenirs qu'elle en garderait ne lui rendrait jamais entièrement honneur. Doucement, petit à petit, elle commença à se détendre. Sa tension des dernières minutes s'évapora du même coup. Peu importe qu'elle ne se débrouille pas parfaitement, elle apprendrait avec le temps. Ici, elle avait trouvé sa place, et ne comptait l'abandonner à personne.



Gemma ❖ You can't forget but you can move on
 


To know more about my life...*

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: 78HG/J1 - Bloodbath Capitole Party #gemma&iron   Sam 26 Juil - 10:43

Ses paupières papillonnent tandis qu’elle garde le silence, comme s’il l’avait abrutie par sa simple présence. Pourtant ce n’est pas lui qui irradie et propage sa lumière éblouissante sur tous les convives et photographes. Il n’y a plus qu’à espérer que l’éclairage de la pièce où ils se rendent d’un même pas sera plus clément et leur évitera de tous finir aveugles...
Mais Iron, qui est un amoureux des belles choses et, plus particulièrement des belles choses insolites, ne s’en plaint finalement pas beaucoup. Elle a fait très fort avec cette tenue et marquera assurément les esprits. Bon sang, on ne remarquera même certainement qu’elle avec une robe pareille ! Et une fois l’œil attiré par ce jeu de miroirs la faisant passer pour un phare, ils n’auront d’autre choix que de chercher à observer ses formes et à s’oublier dans son décolleté… Non, vraiment : Gemma a fait fort ce soir. Iron n’ira pas jusqu’à admettre qu’elle le surpasse de ce point de vue, mais il compte bien s’attarder encore un peu à ses côtés, histoire de profiter un peu de sa lumière.
Cette pensée pourrait devenir très contrariante pour lui qui méprise courtoisement les vainqueurs des Jeux, mais curieusement ce n’est pas le cas. Peut-être parce que Miss Mubstin fait partie de ceux qui semblent rester à leur place et se font discrets la plupart du temps. Peut-être parce qu’actuellement, la jeune femme le dévore des yeux alors que tout Panem s’attendrait à voir l’inverse se produire.
Certainement pour cette raison en réalité. Elle est splendide dans cette tenue mais a eu l’air de s’effacer dès son arrivée. Avec son rire nerveux, son silence impressionné et ses papillonnades, elle lui donne l’impression de se croire nue plutôt qu’autre chose. C’est cette idée plus que son propre humour qui le fait sourire de plaisir tandis qu’ils s’éloignent toujours plus des photographes, bras-dessus, bras-dessous. Elle le fait sentir comme un putain de preux chevalier alors que c’est elle qui a revêtu une armure scintillante et qu’il ne porte qu’un ensemble qui sera barbouillé de sang d’ici à la fin de cette soirée.

« J’espère que cette soirée sera un tantinet plus excitante que cette première journée d’Hunger Games » finit-il par lancer à son adresse, sur le ton de la confidence, pendant qu’ils découvrent le décor. « Etant donné la moyenne des scores et surtout, la moyenne d’âge de nos chers tributs, je m’attendais à quelque chose de plus…sanglant, dirais-je ! Je ne suis pas contre les surprises et les rebondissements, mais j’ai trouvé ça un peu décevant. Et je trouve qu’il y a d’ores et déjà bien trop d’alliances à mon goût. »
Il continue de lui faire la conversation, sans se soucier que la mentor ne réponde que par des hochements de tête ou des sourires complices un peu crispés. Iron a toujours su apprécier le son de sa propre voix à sa juste valeur…  
« Ceci dit, votre tribut – Claire, c’est bien cela ?- a su mettre un peu de piquant dans cette journée ! J’ai retenu mon souffle en la voyant dégringoler de cette falaise ! » lui sourit le capitolien avant de s’intéresser quelques secondes au décor pour repérer le coin le plus attractif de cette soirée pour lui : le bar. Il se fiche bien de ce que Gemma a à dire à propos de sa tribut de toute manière et ne l’écoute commenter ses propos que d’une oreille distraite, avant de l’interrompre. « Me permettez-vous de vous offrir un verre, Mademoiselle Mubstin ? Et je ne parle pas de simplement en prendre un sur le présentoir, je compte mettre la main à la patte ! Voyez-vous, je prépare les meilleurs cocktails du Capitole selon mes proches et quelques autres ! Ceci dit, ils sont déjà trop éméchés au moment de la dégustation pour être réellement objectifs j’en ai peur » plaisante Iron en entrainant déjà la jeune femme vers le coin restauration. « Qu’est-ce qui vous ferai envie ? Je vous dois bien ça, vous m’avez sauvé de ces journalistes et vous régalez mes yeux depuis mon arrivée. Ma mère va être folle de rage de ne pas être la créatrice de la plus envoutante tenue de la soirée… »  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: 78HG/J1 - Bloodbath Capitole Party #gemma&iron   

Revenir en haut Aller en bas
 

78HG/J1 - Bloodbath Capitole Party #gemma&iron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 4 :: anciens rps-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.