petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 Family Portrait ⚓️ Heavin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: Family Portrait ⚓️ Heavin   Lun 30 Juin - 20:35


Poppy essuya son front d'un revers de main & redoubla d'effort en agitant son éventail en dentelle blanche. D'épaisses lunettes de soleil cachant ses yeux, la styliste observait la foule d'un air absent. Quelques minutes encore, elle se trouvait dans un salon, à assister à la moisson. Chaque année, c'était la même agitation, la même folie qui s'emparait des habitants du Capitole, & chaque année, Poppy se devait de sourire, de rire & de s'extasier devant ce spectacle qui la répugnait au plus haut point. Elle avait suivi les annonces les unes après les autres, avec le plus grand détachement possible, en mangeant des sablés au citron du bout des lèvres, un verre de vin doux à la main.

Ralphie serait son cinquième tribut. Après Prudence, il allait devoir mettre le paquet, les juges attendaient toujours plus des tributs du précédent district vainqueur. & il en était de même pour leurs stylistes... La jolie blonde n'aurait jamais cru que sa vie allait autant changer après la victoire de Prue. Ses commandes explosaient, on la conviait à tous les repas, à toutes les soirées, on la complimentait, admirait ses tenues... & puis, elle avait dû faire face à la jalousie, comme celle qu'éprouvait sa mère. La première fois qu'elle avait entendu sa mère la dénigrer au cours d'une soirée, elle s'était dit que ce n'était pas possible, qu'elle avait du mal entendre, ou alors que sa mère s'excuserait honteusement le lendemain. & puis, elle s'était souvenue que sa mère était la femme qui l'avait faite élevée par une nourrice, qui ne l'avait toujours vue que comme un joli sac à main qu'elle pouvait emmener en soirée de temps en temps, qui était froide, impénétrable, cassante & même blessante. & finalement, une année après, elle s'y était faite.

Un rire d'enfant au loin la sortit de ses pensées. Tout l'incommodait. La chaleur, le bruit, l'exaltation des habitants du Capitole, la nouvelle Moisson & son attitude faussement désinvolte face à cet événement. Si seulement elle était plus courageuse, si seulement elle osait entrer réellement en opposition face au Capitole. Si seulement. Heureusement, elle avait rendez-vous avez Heavin, & cette seule nouvelle réussissait à lui remonter un peu le moral. La jolie blonde était comme sa petite soeur, une petite sœur qu'elle avait envie de protéger & de serrer dans ses bras. Cela faisait presque 20 ans qu'elles se connaissaient désormais. Heavin avait été un pilier de sa vie, même si jusqu'à la majorité de Poppy, elle n'avait pas pu prendre position contre ses parents & renouer le contact avec la jeune fille. Encore un signe de son manque de courage... Elles n'avaient jamais vraiment parlé de cette période, se concentrant uniquement sur la stylisme, & parfois, Poppy se réveillait en sueur la nuit à l'idée qu'Heavin puisse lui en vouloir.

« Hey, voilà mon apprentie préférée! Tu as été longue! J'ai failli le dessécher. »lança Poppy de son air enjoué. Pourtant, dans ses yeux, on voyait toute l'inquiétude qui l'agitait face à cette nouvelle moisson. Mais ce n'était pas l'endroit pour en parler, le Capitole était connu pour être un nid de vipères...
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Family Portrait ⚓️ Heavin   Mar 1 Juil - 20:45


Family Portrait # poppy


Assise sur une chaise couverte de velours, cela fait déjà plusieurs heures que je suis là, dans le fond de ma boutique de joaillerie et de stylisme, qui était à feu mon père, Capp Jacker, le traître du Capitole. Au début de cette belle et chaude journée, j'avais décidé d'ouvrir mon commerce qui, depuis que je suis bien située, fonctionne à merveille. Mais je n'ai pas le temps. Plus le temps de m'occuper de quoi que ce soit d'autre que mes tributs, Jade et Bloom. De préparer tous les costumes nécessaires pour cette session des Hunger Games, la première à laquelle je participe. Et pour la toute première fois de ma vie, je devrais être obligée de suivre en détail les jeux, que j'ai en réalité toujours fuis. Aujourd'hui, je suis déboussolée. Je ne sais plus quoi faire. J'ai l'impression que je ne suis jamais à ma place, où que je sois. Depuis le lancement de cette nouvelle session des jeux avec la moisson des tributs, je m'isole sans cesse. Et j'ai peur. Pourtant, ça ne me correspond pas du tout. Moi, la gentille Heavin, souriante, plaisante même avec ceux qu'elle n'aime pas, ouverte et sociable. Je ne me retrouve plus moi-même.

J'ai donc décidé de fermer ma boutique très tôt ce matin. De toute façon les clients n'affluent pas à cette heure, trop occupés à faire la grasse matinée. Je me suis calée dans un coin, derrière les comptoirs blindés de bijoux plus extravagants les uns que les autres, et j'ai pris mon carnet à croquis. Bien sure, j'avais déjà depuis de longues semaines confectionné les tenues pour le défilé au Grand Cirque. Mais maintenant que je sais à quoi ressemblent mes deux tributs, et que j'ai leurs mensurations, je m'attache à rectifier les quelques détails. Puis, cela fini, je tourne la feuille pour faire face à une page blanche. Bien sure je pourrais prendre quelques spécimens de ma propre collection, mais pour ces deux gosses, je désire quelque chose de nouveau, qui leur corresponde vraiment et qui vaille le coût pour ce grand événement que représentent ces Hunger Games. Je me lève et fait le tour de ma boutique, en observant à la fois les bijoux et les vêtements enfilés sur des mannequins métalliques. Tout ce qui se trouve ici est fait de mes propres mains, et quand je recule dans le fond de mon commerce pour avoir une vue  d'ensemble, je suis fière de moi. Enfin un domaine dans lequel je vaux quelque chose, même si dans la majorité des districts, on se moque bien des stylistes comme moi, et de tous ces fringues qui ne sont, pour eux, bons qu'à la revente, pour avoir enfin de quoi nourrir toutes les bouches de leurs familles.
Mais je sais que ces bouts de tissus ont déjà permis à des vainqueurs de gagner les jeux, par leur démarquage, car bien souvent les Capitoliens ne jugent les tributs que par ce qu'ils portent tel ou tel jour, et ce sont les Capitoliens qui envoient les parachutes dans l'arène, et ces offrandes peuvent valoir la vie dans les arènes. Je pense avoir une position importante dans ces jeux puisque j'influence en quelques sortes le jeu. Mais je ne me sens pas prête à assumer une telle responsabilité. Ce ne sont que des gosses, et je m'en veux déjà tellement avant même que les jeux n'aient débuté.
Finalement je me laisse tomber sur le banc de l'entrée, dépitée. Je ferme mon cahier à croquis, restée sur une page vide. Pour les tenues des interviews, je ferais peut-être mieux de demander conseil au mentor, Tywin. Je sais que parfois les mentors veulent faire passer une imagée particulière de leurs tributs. La gentille fille du Un, ou le gamin ravageur. Je ne suis pas de taille à élaborer une telle stratégie, je ne fais que de coudre et dessiner au fond.

Je ferme quelques instants les  yeux, la tète en arrière, appuyée contre le mur or. Je les réouvre brusquement. Poppy. Je l'avais complètement oubliée. Je me lève et me dirige promptement vers l'arrière-boutique pour me débarrasser de mon tablier de joaillerie. Je secoue ma robe rouge et verte et mets par dessus un poncho rosé. Je passe la main dans mes cheveux tressés en fines mèches, et sors dans la rue, en fermant la boutique derrière moi. Par chance le luxueux restaurant que nous avions choisi n'est qu'à une centaine de mètres. Je le rejoins au pas de course en quelques minutes, et je la vois, sur la terrasse, en plein soleil. Avec son éventail et ses lunettes.
Poppy est la personne envers laquelle j'ai le plus confiance. Je sais que tout ce que je lui raconte parvient aux oreilles d'une tombe, et que quoi qu'il advienne elle ne me trahira jamais. Alors quand je lui ai dit que j'étais la nouvelle styliste du Un, elle a immédiatement proposé de m'aider. Étant  elle-même styliste dans ces jeux, et qui plus est celle de la dernière vainqueur, Prudence, elle m'a tout appris, tout ce qu'il faut connaitre des Hunger Games. Je lui dois tellement, elle qui me soutient en dépit de ma minable réputation.
Elle m'interpelle.

- Voila mon apprentie préférée ! Tu as été longue ! J'ai failli me dessécher.

Je la regarde, les yeux brillants. Ah, je suis heureuse de la voir. Elle représente une des rares choses qui me maintiennent en vie. Je me marre.

- Il aurait peut-être mieux valu, après tout !

Encore riante, je m'installe et prends mon aise. Puis je retrouve mon calme. Une question me brûle les lèvres. J'ai vraiment besoin d'aide à ce sujet car en fin de compte, il représente mon plus gros souci dans ces jeux. Alors, voyant que  personne ne faisait attention à nous aux alentours, je lui demande :

- Plus sérieusement. J'ai besoin d'un conseil. Dis-moi comment fais-tu pour ne pas trop t’attacher à tes tributs ?

J'appelle le serveur d'un revers de main, qui nous apporte aussitôt un plat imposant de mets exquis, avant même que nous ne commandions quoi que ce soit. J'attends que le serveur nous laisse, puis je regarde Poppy. Je sais que ce n'est pas l'endroit idéal pour en parler, car on ne parle pas de ce genre de chose en publique. Mais la question me démangeait trop. Moi, je n'ai rien à perdre ici, mais je peux salir la réputation de Poppy qui est devenue une styliste reconnue. Il faudrait peut-être que je garde le silence. Je me reproche déjà intérieurement d'avoir posé cette question.

HRP : voilà dis-moi si ca peut coller le resto ducoup fake angel ?

©️ Great Thief
Revenir en haut Aller en bas
 

Family Portrait ⚓️ Heavin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 4 :: anciens rps-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.