petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 IV, 2. Time is running out (D1, Bloom, Sappho, Tywin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: IV, 2. Time is running out (D1, Bloom, Sappho, Tywin)   Ven 27 Juin - 21:12


Time is runnig out # Bloom, Sappho & Tywin


Je ne sais absolument pas pourquoi je suis là. Je n'ai pas ma place ici, au cœur de ces jeux qui, au fond de moi-même m'ont toujours répugné. J'ai beau être, ou du moins ressembler à une capitolienne jusqu'au bout des ongles, et avoir été le plus clair de ma vie en faveur du gouvernement actuel, je ne comprends pas, et n'ai en fait jamais compris en quoi regarder des gamins s’entre-tuer à la télévision a un tel engouement ici, et dans quelques districts. Je n'ai jamais révélé ma véritable opinion sur ces jeux, qui à mes yeux ne relèvent que d'une unique chose : le sadisme. On m'aurait posé la question il y a de cela quelques mois, j'aurais dit que cela ne me gênait pas, qu'en dépit de certaines morts que je trouvais parfois un peu trop violentes à mon goût, ces jeux représentaient en eux-mêmes un divertissement comme un autre. Parce que c'est à la télé, et qu'au fond on se dit tous que ce n'est que de la pure comédie, que ce n'est pas réel.
Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Je me retrouve nez-à-nez avec la réalité, et je ne peux plus me défiler. Je suis contrainte d'être là, moi, la fille d'un traître qui a jadis profité de ces Hunger Games pour tenter un acte de rébellion qui lui a valu la vie, et ma réputation par la même occasion. Il  est clair que le Capitole cherche à me tester. A voir si je suis moi aussi une traître. Mais même si aujourd’hui j'épouserais volontiers la cause rebelle et souhaiterais la chute rapide du régime, je ne serai pas assez idiote pour tenter quelque chose seule, avec un si faible impact, et à donner si facilement ma vie.
De toute façon je ne peux pas dévoiler mes véritables sentiments, car cela me coûterait cher, et que je ne connais personne de l'équipe de préparation du district Un. Ni mes tribus d'ailleurs. Ce sont des carrières, et ils doivent idolâtrer le gouvernement. Par cette pensée qui me traverse l'esprit, je me rends à l'évidence que même  le district qui m'a été attribué a été minutieusement choisi. Je suis piégée, et qui plus est sous une épée de Damoclès. Je ne sais vraiment pas quoi faire, ni même comment je dois agir et me tenir. Lors des repas avec les mentors, les deux tributs et l'hôtesse du district, je me fais très discrète. Et quand je peux manquer un dîner, je ne m'en prive pas.

Je n'ai jamais parlé avec les deux tributs que j'ai à ma charge. Mais j'ai suivi leur moisson avec attention. Ils se sont tous les deux portés volontaires pour les Hunger Games. L'une pour remplacer sa cousine, et l'autre par pure ambition j’imagine, comme il n'était pas rare d'observer ce genre de comportement dans ce district. Je sais même que souvent certains gosses se préparent chaque jour et subissent un entrainement intensif dans l'unique but d'avoir l'honneur de se présenter aux jeux avant leur majorité. Les deux tributs que j'ai cette année, Jade et Bloom doivent être des pro-Capitoliens dans l’âme. Je ne leur ai quasiment jamais adressé la parole. Quand je les croise ou que mon regard rencontre le leur, je ressens un certain malaise qui m'envahit. La seule raison possible de ce mal-être est que je les vois déjà mort. Des cadavres inertes, au regard vitreux, victimes de la folie du Capitole. Car même si le Un vient à gagner cette année, ce qui n'est nullement impossible, au moins un de mes deux tributs devra mourir. Il ne peut y avoir qu'un seul vainqueur. Au défilé du Grand Cirque, je les ai presque ignorés. Carrément ignoré, ouais. J'ai laissé les deux tenues que j'avais confectionnées pour eux, pour ce jour, à leurs préparateurs, et je suis promptement allé les voir avant qu'ils montent sur leur char pour leur dire quelques mots banals d'encouragement. Puis, ils s'étaient   lancés sous une pluie d'acclamations capitoliennes, et j'avais rejoint les premières loges du Grand Cirque, ou je mettais les pieds pour la toute première fois de ma vie, impressionnée. J'avais décidé de porter la même tenue que ma tribut, Jade, pour afficher une solidarité incassable au sein du district Un. Les gens me dévisageaient puis passaient leur regard de moi à Jade en train de défiler sur son char, ébahis.

Aujourd'hui, avec du recul, je me rends compte de mon mauvais comportement envers les deux carrières. Même s'ils se sont portés volontaires pour affronter la mort, et qu'ils paraissent prêts à surmonter cette épreuve sans aucune crainte, je pense qu'un minimum de réconfort leur serait la bienvenue. Hormis les autres tribus qui leurs adressent une rage sans pareille, il ne leur reste au final plus que leur équipe de préparation pour les accompagner dans ces jeux. Et je pense que c'est mon rôle. Je dois ravaler mon égoïsme et côtoyer ma crainte de m'attacher à deux personnes qui risquent de mourir d'ici quelques jours, car je m'attache trop facilement.

Me lier d'amitié avec Jade ne devrait pas être compliqué, j'ai toujours été très  sociable et ouverte d'esprit, et plus particulièrement avec d'autres filles. C'est pourquoi je décide d'abord de m’attaquer à Bloom Folk-Snyder, pour me débarrasser du plus difficile. Le garçon en question est plutôt grand, et a un visage assez fermé, ce qui contraste fortement avec son visage, ses cheveux blonds et ses yeux bleus. J'ai souvent cherché à l'éviter, mais aujourd'hui je ne me défilerai pas.
Je sors de ma chambre, et me dirige vers le salon, où il doit se trouver. Effectivement, je le trouve assis là, sur le canapé confortable et moelleux, à regarder des vidéos sur le téléviseur mis à disposition. Il étudie peut-être les autres tributs, qu'en sais-je, ce n'est  pas à moi de mener des stratégies de survie, tout ce que je peux faire, c'est convaincre les Capitoliens d’envoyer des parachutes aux tributs du Un.
Je toussote pour me faire remarquer, et pour qu'il sache que je suis là et qu'il se retourne. Je baisse les yeux vers le sol et m'approche du canapé afin de m'y installer, près de Bloom. Puis, je cherche à croiser son regard et lui dis d'une voix claire et cristalline :

- Bloom, il me semble que je ne me suis pas présentée, je m'appelle Heavin. Heavin Jacker. Je suis ta styliste, même si j'imagine que tu le sais déjà.

J'ai essayé de me montrer gentille et sure de moi. Je le regarde dans l'attente d'une réponse.

HRP.

© Great Thief
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: IV, 2. Time is running out (D1, Bloom, Sappho, Tywin)   Jeu 3 Juil - 10:15

Spoiler:
 


only bad people live to see their likeness set in stone
C'est passablement fiévreux que je passai la porte de l'ascenseur et filai vers ma chambre, une main serré contre mon cœur, ce traître, bousculant Sappho sans même m'en excuser. Là, je m'affalai sur mon lit, recroquevillé, et respirai profondément, tentant de faire taire les battements affolé de mon cœur. Quelle stupidité m'avait donc amené ici-bas ? La quête vers la victoire ne m'apparaissait plus aussi simple désormais, mais bel et bien ardue. Je désenchantai. J'étais né pour me trouver dans l'arène, pourquoi eut-il fallu qu'une maladie, quelle qu'elle soit, dusse m'empêcher d'atteindre mon but ? L'idée même avait quelque chose de stupide. Et pourtant. Je ne rêvais pas. Mon cœur m'avait bel et bien lâché en cette dernière journée d'entraînement commune, devant Claire qui plus est ! Je ressassai inlassablement sa proposition. Était-ce une si bonne idée, finalement ? J'avais accepté sans réfléchir, encore sous le choc de cette attaque incongrue. Et il m'étonnerait grandement que Jade ou Swann acceptent la nouvelle venue à bras ouverts. Les questions se bousculaient dans ma tête sans que je puisse trouver réponses. Je jurai silencieusement. Les Jeux n'étaient-ils pas sensés être une partie de plaisir ? Je découvrais une face de ceux-ci qui ne me plaisait guère.

Mon rythme cardiaque revenu à la normale, je m'autorisai à relativiser. Je filai tout d'abord sous la douche, dans le but chimérique de m'éclaircir les idées, puis, les cheveux encore ruisselants, allai au salon ou j'allumai le projecteur et repassai en boucle les dernières informations diffusées au sujet de l'équipe du district Six. Si le sort me les imposait comme alliés, autant en savoir le maximum sur eux.

La moisson tout d'abord, rien de bien folichon. Claire était si choquée qu'elle en a perdu l'équilibre. Son co-tribut, Kylian apparemment, fut rejoint par une multitude de gosses avant de grimper les marchés de l'hôtel de ville. Je haussai les sourcils. Les rituels d'adieux des district périphériques m'avaient toujours parus bien pittoresques.

J'allais m'emparer de la télécommande afin de voir ce qu'en disaient les paris mais n'en eu pas l'occasion. Un toussotement discret me fit tourner la tête et je vis une jeune femme prendre place à mes côtés. Bloom, il me semble que je ne me suis pas présentée, je m'appelle Heavin. Heavin Jacker. Je suis ta styliste, même si j'imagine que tu le sais déjà. Je lui lançai un regard suspicieux. Je n'avais en effet qu'entraperçus ma styliste depuis mon arrivée au Capitole, s'étant faite d'une discrétion absolue. Habitué par son absence, la voir en chair et en os face à moi frôlait l'irréel. Quelque peu agacé qu'elle apparaisse dans un moment inopportun comme celui ci, je répondis d'un ton sec mais qui voulait néanmoins respectueux. Vous imaginez bien. Puis, car malgré tout intrigué. Pourquoi vous êtes là ? Avant de m'allonger de tout mon long sur le sofa, le bruit diffus du projecteur encore allumé en fond sonore.

Revenir en haut Aller en bas
 

IV, 2. Time is running out (D1, Bloom, Sappho, Tywin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 4 :: 78th HG :: rps avant et pendant l'intrigue-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.