petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 Prudrian - At the same time, I wanna hug you I wanna wrap my hands around your neck -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: Prudrian - At the same time, I wanna hug you I wanna wrap my hands around your neck -   Jeu 19 Juin - 17:13


IT MUST BE TRUE LOVE


Mon père la serre dans ses bras en riant et accentuant son accent capitolien insupportable. Ma mère l'embrasse à son tour en pleurant de joie. Elle se retourne vers moi et me tire les joues comme lorsque j'étais gamins. « J'ai cru...que tu aimais les hommes à force d'attendre de te voir sans femmes. Mon bébé a enfin trouvé son âme sœur ! » Je ris de gêne, me joignant à mon épouse rouge écarlate. Je passe un bras autour de sa taille et l'embrasse avec tendresse. Mes parents roucoule en susurrant des mots d'extase. Et lorsqu'ils nous laissent enfin seul dans notre appartement, j'éclate d'un rire bruyant. Je tend la main pour un 'high five' avec ma meilleure amie. Elle rit autant que moi, imitant mes idiots de parents naïfs. Je lui dépose un baiser affectueux sur le front et attrape mon agenda, le consultant en prenant le même air sérieux que mon père lorsqu'il lit quelque chose d'important. Je tourne les pages rapidement. 15H. Et meeerde...moi qui voulais évitez Prudence c'est raté. On m'a foutu avec cinq vainqueurs à interviewer pour le journal dont je m'occupe. Alexane, Elyas, Noa, Dahlia et Prudence, et je me doutais que la nouvelle avait vite circulé jusqu’à elle. ''Adrian Evans, le journaliste, fils du haut juge Micha Evans, en couple avec la célébre styliste du quatre. Shell Rosendale.''

Shell travaille pour son district. Nous sortions à peine de la moisson que les petits tributs ravageait déjà les journaux et la télévision, c'était donc le bon moment d'annoncer mon faux couple avec mon amie. Pour tout dire cela remonte à quelques années que je la protège mais il n'y a jamais eu questions d’ambiguïté entre nous, ou du moins pas que je sache. Nous sommes très amis mais rien de plus.
La seule appréhension que j'avais par rapport à la nouvelle est la réaction de Prudence, ma chère Prudence que je n'avais pas vu depuis ce fameux soir où elle m'avait avoué m'aimer puis m'avais rejeté pour son beau vainqueur blond aux gros muscle. Je lui en voulais mais je ne me permettais pas de lui manifester. Elle se contentais de m'évitez et c'était mieux ainsi, même si sa présence me manquait terriblement.  

J'attrape mon sac à bandoulière et mes lunettes et après un autre petit bisou sur la joue, je m'enfuie rejoindre celle qui aurait pu être mon amante. Je parcours la ville, d'un pas lent et arrive enfin jusqu'à mon cabinet. Enfin, je rentre dans ma salle à interview et attend la rouquine, sachant très bien qu'il n'y auras pas d'interview. Nous allons parler...ou plutôt nous engueuler mais nous devions de toute façon avoir cette conversation un jour ou l'autre. J'attends encore un bon quart d'heure quand enfin elle arrive et je devine déjà à sa tête qu'elle a reçu la nouvelle. J'affiche un sourire ironique, sans prenant peine de la regarder...oui je lui en voulais encore de m'avoir fait croire qu'il y aurais quelque chose entre nous. Je remet mes lunettes en place préparant le coup d'envois de la bombe. Je ne lâche pas mon sourire pour autant, je gribouille sur mon calepin comme si de rien n'était. « Asseyez vous Mlle Thornlfield...ou peut-être devrais-je dire Madame Chesterfield ? ».

Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Prudrian - At the same time, I wanna hug you I wanna wrap my hands around your neck -   Mar 1 Juil - 14:42


IT MUST BE TRUE LOVE



Je reçois les nouvelles, Les magasines, les actualités des Panem. Surtout en ce moment il faut dire avec les jeux. J'ai rendez-vous avec Adrian dans une heure. Je n'ai plus de nouvelles de lui. Il ne me parle plus depuis que je l'ai fuit alors qu'on était prêt à faire l'amour. Je l'ai fuit et une part de moi regrettera toujours. Je ne sais plus quoi faire. Je ne voulais pas le perdre, il m'avait promis et je me retrouve totalement seule, Elyas est inexistant ses temps ci, je crois que notre couple ne va pas tarder à prendre fin, je n'en peux plus de cette situation, bien que je l'aime. Je prend les magasines de presse que l'une des domestiques de passe. Je tombe alors nez à nez avec Adrian. Pas littéralement. Il est dans les bras d'une magnifique brune. Apparemment elle s'appelle Melwin et elle est surement de son âge et cent fois plus parfaite que moi. Il n'a pas mis longtemps à m'oublier, il n'a fait que me mentir et je me sens totalement trahie. Il va m'entendre, il est hors de question que je traite avec lui dorénavant. Je lis l'article.. les journalistes s'en donnent à coeur joie, fiancé. Et bien c'est une sacrée nouvelle, il ne tarde pas, il fonce. Il est hors de question que je lui reparle, ce n'est qu'un Capitolien de plus. Il me dégoûte, je lui faisais tellement confiance. Dire que je dois me rendre chez lui.. enfin que je dois le retrouver pour une interview. Je vais m'en donner à coeur joie. Je finis de me faire préparer et je prend un taxi pour aller à ce rendez vous. Je n'arrive pas à sourire, qui sourirait dans un moment pareil, j'apprend que tout ce qu'il a pu me dire n'est que foutaise. On arrive légèrement en retard, c'était volontaire. J'entre dans cette pièce. Je suis habillée de manière un peu extravagante, trop peut-être.. la moisson est là, Poppy se lâche pour me rendre un peu le sourire. Je la laisse faire. Il commence à parler, je ne m'assoie pas. Sa phrase pourrait me faire sortir de mes gonds mais non. Il veut jouer on va jouer. " Mademoiselle pour l'instant, le mariage est pour bientôt d'ailleurs.. " Je joue la même carte. " Comme le votre me semble-t-il. Je vous pensais tellement plus sincère que ça. A croire qu'ici aussi vous êtes un enfoiré. " Je souris légèrement. Je m'assoie enfin en face de lui. " Alors que voulez vous savoir ? On me pose beaucoup de questions en ce moment sur ma vie sexuelle, vous aussi vous aimeriez savoir qu'Elyas et moi faisons l'amour sans aucun soucis.. c'est magique d'être dans ses bras.. je crois qu'aucun homme ne pourra jamais l'égaler. " Je le regarde, j'insiste. Je joue sa carte, un sourire ironique aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Prudrian - At the same time, I wanna hug you I wanna wrap my hands around your neck -   Mer 2 Juil - 9:56


IT MUST BE TRUE LOVE


Mon regard se pose sur sa robe si extravagante, si incroyable. Elle la rend belle, encore plus qu'elle ne l'est déjà. Une envie furibonde de lui retirer,me prend. Je ne peux pas. Je ne peux plus. Pour la sécurité de Prudence, je dois m'éloigner d'elle. Tout devient trop compliqué et les soupçons à notre égard, détruirait ma couverture. Autre du fait qu'elle en aimait un autre, je savais qu'elle ne m'avait pas complètement oublié non plus. Elle m'avait presque avouer m'aimer. Elle reste debout et répond à ma première attaque avec élégance. Sa réponse est un poignard à l'entente du mot « mariage ». J'ai envie de lui hurler dessus, de frapper Elyas et de renverser tout ce qu'il y a dans cette pièce. Je reste sage. Je me calme. Je prend une longue inspiration pour répondre, en gribouillant toujours, ne prenant pas la peine de la regarder. « Ravi qu'il est fait sa demande. J’espère que vous trouverez une date convenable, Melwin et moi avions du passer des heures. ». J'arrête de gribouiller et pose mon calepin sur la table pour la regarder dans les yeux. Ses beaux yeux bleus azur. Ses yeux qui m'avaient appartenu une nuit. Une -presque- nuit. Elle ne se rendait pas compte qu'elle pouvait éveiller chez moi cette faim et ce désir si intense. Une envie de la prendre dans mes bras, de la couvrir de baiser et de lui promettre que tout iras bien. Ça aurait du être elle que j’épouserais, elle qui me rendrait heureux. «  Comme le votre me semble-t-il. Je vous pensais tellement plus sincère que ça. A croire qu'ici aussi vous êtes un enfoiré. »
Finalement, Prudence qui semblait n'en avoir rien à faire, était bel et bien jalouse. J'aurais du exploser de joie mais encore une fois une douleur s'installe dans ma poitrine et m’empêche de sourire. Je me sens coupable. Je me sens terriblement sale de ne pas lui avoir dit la vérité. J'aimerais me rattraper mais c'est idiot. Je n'arrive pas à supporter son regard plein de reproche, je baisse ma tête vers mes chaussures, honteux. « On fait la paire ma belle... » dis-je en reprenant difficilement ce même sourire narquois qu'elle affichait. Elle s'assit enfin et je vois à son regard que quelques chose va tomber. Une vérité, une insulte peut-être ? Nan...bien pire encore... "Alors que voulez vous savoir ? On me pose beaucoup de questions en ce moment sur ma vie sexuelle, vous aussi vous aimeriez savoir qu'Elyas et moi faisons l'amour sans aucun soucis.. c'est magique d'être dans ses bras.. je crois qu'aucun homme ne pourra jamais l'égaler. "
Mon cœur fait un bond dans ma poitrine et tambourine de plus en plus fort. Je sens mes joues rougir et se mettre en feu, mes pupilles se dilatent, je serre des poings pour tenter de me contrôler. Elle l'avait avec lui et pas avec moi. Elle l'aimait pour de vrais alors que moi je finirais avec ma meilleure amie dont le mariage ne traduisait rien d'un amour passionnée. C'est plus fort que moi, j'ai besoin de lui faire comprendre que je souffre en était un enfoiré. J'allais m'abaisser à son niveau...encore une fois. « Oh j'en suis ravis...il est tellement exceptionnel qu'il vous faut aller dans les bras d'autres hommes n'est-ce pas ? Quel chanceux de vous avoir mademoiselle... »
J'avais bel et bien vu la dispute il y a quelques mois entre Tywin et Elyas et je n'avais aucun doute de la raison, j'étais un des invités de la fameuse soirée. Sans oublier aussi notre nuit ensemble, où nous avions presque assembler nos deux âmes. Je desserre doucement les poings et essaye de reprendre un visage enjoué et amusé. Elle avait le don pour me faire perdre tout mes moyens.
Je regrette tout de suite mes paroles. J'avais promis de ne jamais la blesser et me voilà à pratiquement l'insulter sous peine d'avoir eut mal au cœur. Je ne suis pas comme ça, elle ne mérite pas ça. Je sais combien c'est dure de vivre au capitole et j'y suis aller un peu fort. Je me mords la lèvre en me débarrassant du sourire moqueur. Je suis sincère, je l'ai toujours était pour elle. Je rattrape mon calepin et recommence à dessiner, un peu lasse. Je soupire, j'ai mal de la savoir avec lui. J'ai besoin d'explication, pas d'une dispute. Je ne relève pas la tête en lui posant une autre question. « Vous l'aimez vraiment plus que tout...hein ? Je ne comprend pas ce qu'il a de plus que d'autres garçons...» Je continue de gribouiller, silencieux puis réussi à relever mes yeux sur elle en récupérant un faux sourire en coin. « Je le déteste tellement... ».

Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Prudrian - At the same time, I wanna hug you I wanna wrap my hands around your neck -   Mer 2 Juil - 13:06


IT MUST BE TRUE LOVE


Je me serais parfaitement passée de ce genre de rendez-vous. Je n'ai pas du tout envie de le voir maintenant que je suis au courant. Je me sens totalement faible et naïve. Comment il a pu me faire un truc pareil ? Je n'arrive pas à comprendre ? J'avais l'impression qu'il était sincère mais à croire que je suis pas encore totalement immunisée contre les personnes me voulant du mal au Capitole. De toute façon une personne qui fréquente Iron ne peut pas être une bonne personne. C'est clair, il était forcément de son coté, dans le même genre. Me voilà maintenant condamnée à vivre avec un regret. Il pourrait tout divulguer, si cela se trouver il a même filmer la scène. Je tente de ne pas y penser, ma réputation partirait en lambeau je crois. J'ai sincèrement envie d'arrêter de me battre et repartir maintenant pour mon district. J'en ai marre de ce monde. Je préfère être loin et faire comme si de rien n'était. C'est relativement moins insupportable. Il est d'emblée dans l'ironie, il sait que je ne suis pas en position de force. Cela me fait relativement peur, je ne veux pas qu'Elyas sache ce qui se passe. Je joue aussi bas que lui. Apparemment cela l'amuse ce genre de situation alors j'ai bien l'intention de le faire douter et peut-être voir aussi s'il joue un jeu ici. Tout le monde le fait ici alors je me pose des questions. En tout cas il me dégoûte, je ne veux plus rien avoir à faire à lui. On joue bas et je le provoque. Je doute que cela lui fasse du mal puisqu'il s'est totalement moqué de moi, mais ne sait-on jamais. Je veux qu'il est mal au coeur comme il m'a planté ce couteau. Je relève alors la tête pour le regarder lorsqu'il parle de mes aventures ? Surement la sienne, il n'est pas au courant de celle avec Tywin et c'était bien avant que cela soit officiel avec Elyas, mais je ne peux le lui dire je ne sais plus de quoi il est capable et je ne veux pas vraiment me foutre dans la merde plus que je le suis. " Je n'ai jamais eu d'aventure, puisque personne ne compte sauf Elyas. Les flirtes sont pour amuser la galerie, vous savez très bien que l'on doit tous jouer un jeu ici, si j'ai eu des aventures comme vous le dîtes.. et bien elles n'ont aucune importance, vraiment " en tout cas j'ai l'impression que je touche une corde sensible alors je ne vais surement pas m'arrêter là maintenant. Il tente de savoir ce que je lui trouve à ce Elyas. Mais un tas de chose que j'ai perdu chez lui. " Il est présent, il m'aime et il ne cherche pas à être une autre personne avec moi, alors oui, c'est surement l'homme de ma vie " Je le regarde.. Il le déteste. Je crois que là, je sors de mes gonds. Je me redresse en me levant. J'arrête de jouer parce que cela m'exaspère. " PARDON ? " Je m'écarte de lui et de la table. " Tu le détestes ? Mais tu te prends pour qui ? C'est toi l'enfoiré dans l'histoire, ne vient pas me faire la morale parce que tu ne connais pas cette histoire, la mienne. Tu m'as menti, tu sais combien je te déteste moi ? J'avais confiance en toi. Et bah tu sais quoi je te souhaite tout le bonheur du monde avec cette fille mais ne cherche plus à me voir, compris ? Nous c'est fini, on arrête ! " Je reprends mes affaires et je vais alors pour partir.

Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Prudrian - At the same time, I wanna hug you I wanna wrap my hands around your neck -   Ven 4 Juil - 11:11


IT MUST BE TRUE LOVE


Elle doit sûrement penser que je suis un doublon de Iron. J'aurais pu lui faire croire le contraire, la laisser partir, la laisser me haïr et l'oublier avec le temps. Je ne suis pas assez courageux pour ça. Je ne pourrais pas ne plus la voir. Je lui avais promis d'être un ami, d'être une personne présente pour elle. Je lui avais promis que je la protégerais et ce n'est pas en la provoquant ou en lui mentant que j'y arriverais. Je suis juste incapable d'oublier Prudence Thornfield. Elle doit savoir la vérité mais les mots ne sortent pas. C'est lorsqu'elle explose de haine que j'arrive à comprendre mon erreur. Prudence n'a jamais joué avec moi. Elle m'a aimé, elle est jalouse et moi qui aurait cru apprécier sa jalousie, cela me rend encore plus minable. Elle se lève et s'écarte de la table avec brutalité. Elle est prête à prendre la porte, je me lève à mon tour et la laisse marcher vers la sortie. Tout va trop vite, ses insultent commence à tourbillonner dans ma tête. Je la rattrape, lui attrape doucement le poignet. « S'il te rend heureuse c'est le principal. Je n'ai pas le droit de le détester, je le sais, mais c'est plus fort que moi et...Je suis sûrement un enfoiré mais je ne t'ai jamais mentit moi. » J’insiste un peu trop sur le ''moi''. Je la relâche mais continue de la regarder, il n'y a plus de sourire, plus de tendresse, plus de jeu. Juste une tension électrique. Elle ne me fais pas confiance après tout ce que j'ai fait pour elle. Elle ne me crois encore comme un capitolien sans cœur qui ne souhaitait que jouait avec elle. Je n'ai jamais joué et je lui en veux de croire le contraire. « Je suis pas idiot. Je sais que nous n'avions aucun avenir, tu me l'as très bien fais comprendre. Ça été vraiment dure de le réaliser, puis de te voir avec lui..Je ne comprend pas pourquoi je m'accroche désespérément. Mais je suis sincère avec toi. Je l'ai toujours été et je comprend pas pourquoi tu me détestes. »
Le la regarde, presque implorant. Je n'aime pas la voir en colère, j'en souffre. Mais je suis incapable de revenir comme avant, comme un gentil ami. Je ne suis pas son ami. Je suis plus. Je n'aime pas la voir avec Elyas, comme elle n'allait pas aimer me voir avec Melwin. Nous sommes pris au pièges tous les deux, sauf qu'elle, a des véritables sentiments pour son futur époux. Pas moi. J'ai envie de l'embrasser, de m'excuser mais je n'ai pas le droit de flancher. « Ne pars pas. Je t'en prie. Pas encore... »
Son départ est à chaque fois une douleur dévastatrice, un poids énorme qu'on lâche. Je ne veux plus la quitter.  

Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Prudrian - At the same time, I wanna hug you I wanna wrap my hands around your neck -   Mar 29 Juil - 19:50


IT MUST BE TRUE LOVE


L'horreur de ses retrouvailles. Comment j'ai pu être aussi naïve. Je ne pensais pas l'être autant, j'avais l'impression de comprendre un peu le monde, mais je ne suis qu'une abrutie qui a cru qu'un homme pouvait l'aimait,  vraiment l'aimer, de par autre chose que l'image que je renvoie. Je suis totalement bouleversée de me retrouver à coté de lui. Je me pince les lèvres mais le sujet tombe forcément sur ce que nous ressentons tous les deux. Je suis pleine de rancoeur, je lui en veux autant que je m'en veux, je suis tombée dans le panneau et je n'ai rien vu venir. J'allais coucher avec lui, tromper Elyas que j'aime.. faire n'importe quoi pour un mec qui apparemment ne vaut pas mieux qu'Iron. Je ne peux pas rester ici, je dois trouver un moyen de partir, de ne plus le recroiser, être le plus loin possible, nous deux c'est terminé, je veux espérer d'un jour je l'aurais oublié au point de penser qu'il ne sait rien passé entre nous, jamais et qu'il n'y aura plus jamais rien. J'esquive et je commence à partir, j'aurais dû me douter qu'il me retiendrait.. Je sens la pression de sa main sur mon poignet. Je me retourne de force face à lui et je récupère ma main. Je le regarde durement, je crois qu'il n'osera plus s'approcher de moi, il ne faut plus, je le repousserais, je ne lui fais plus du tout confiance, c'est terminé. Il m'a menti et il dit que non ? Pour lui c'est Elyas le fourbe ? Oh mais je crois qu'il se méprend totalement. " Tu rigoles j'espère, tu ne comprend pas pourquoi je te déteste, tu prétends ne pas mentir. Mais qui es-tu pour juger de cela, tu te mens à toi même à ce point ? Le Capitol te rend fou Adrian. Elyas  avait des raisons de me mentir, il voulait me protéger, qu'as-tu fait pour cela ? Tu m'as menti en me promettant des sentiments qui n'existent même pas et tu prétends être honnête, tu prétends ne pas comprendre, retourne voir ta nouvelle fiancée, moi j'ai des jeux à préparer. Tu m'a manipulé et je m'en rend compte que maintenant. " Je déglutis, je suis tellement dure dans mes propos que je ne me reconnais pas du tout, je n'ai pas l'habitude d'être aussi virulente. J'inspire..  Je lui manque, autant qu'il me manquait jusqu'à ce que je vois les actualités. Je baisse les yeux. Je suis totalement perdue, je ne sais pas ce que je suis censée faire, qui le saurait dans ce genre de moment que j'aille lui demander des conseils ? Je le regarde un moment.. " C'est qui cette fille, je veux la vérité, sinon c'est la dernière fois que tu me vois. J'ai eu assez de mensonges dans ma vie tu ne crois pas, si je te manque vraiment, si vraiment tu prétends tenir à moi, tu me dois la vérité sinon je passe cette porte et on coupe les ponts c'est terminé, je ne te ferais plus jamais confiance. " Mes yeux sont dans les yeux, je ne le quitte pas.. j'attend des explications, je vois parfaitement le mensonge dans les yeux des gens, il le sait.. alors je veux qu'il réponde maintenant.


(c) about today.


Dernière édition par Prudence L. Thornfield le Jeu 31 Juil - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Prudrian - At the same time, I wanna hug you I wanna wrap my hands around your neck -   Mer 30 Juil - 11:21


IT MUST BE TRUE LOVE


Confiance et mensonge sont deux opposés. Je ne sais pas ce que je dois faire. Lui mentir serait la protéger, elle finirait par sortir définitivement de ma vie. Je n'aurais plus à me languir d'elle et je ne serais plus une plaie pour elle. Couper les ponts avec Prudence serait la meilleure chose à faire pour nous deux. Cela me brûlera de l’intérieur longtemps mais je finirais par m'en remettre comme je m'en suis remis pour Lucia.
Pourtant je ne peux pas me permettre de refaire l'erreur que j'ai faite avec Lucia... En finir avec Prudence serait l'abandonner et je n'ai pas le droit. Je lui avais promis d'être là pour elle. Une promesse est une promesse.

Ces mots sont cruel, elle me traite de menteur, de lâche. Elle n'a pas tord mais je n'ai jamais mentit sur mes sentiments. Je ne suis pas Iron et elle devrait savoir que jamais je ne la briserais.
Elle garde ses yeux sur moi, elle veux la verité. J'hésite une dernière fois et soupire. Je me retourne et me rassois sur mon siège en évitant son regard. Non, je n'arriverais pas à quitter Prudence. J'en suis incapable.
« Elle s'appelle Odessa. Nos familles étaient très proche et je la connais depuis toujours. Mes parents et les siens nous mettaient la pression sur notre situation amoureuse. Mes parents attendent "l'heritier Evans" mais je ne pouvais pas me fiancer à n'importe qui. Odessa est...comme moi. Une rebelle et nous avons décidé de faire croire à Panem notre histoire. Ce n'est que pour nous protéger l'un l'autre...Je ne l'aime pas Prudence, et elle ne m'aime pas non plus. Je ne te mens pas et encore une fois je suis en train de bousiller ma couverture pour toi.  »
Je releve la tête pour la regarder. Je ne sais pas si elle me crois mais je ne me sens plus en tord. Je n'ai rien fait, je n'ai ni mentit ni trahis sa confiance.
J'arque un sourcil en la regardant, un peu agacé. Si madame faisait une crise c'est qu'il y avait une once de jalousie derrière tout ça.
« Mais de toute façon, même si Odessa et moi étions véritablement en couple, je ne vois pas ce que cela te ferais...Tu as Elyas. Tu vas passer le restant de tes jours avec l'homme de ta vie, contrairement à moi et à elle. »
Je soupire de nouvelle et me mords légèrement la lèvre inférieur. Mon regard se pose sur le sien. Un silence et je reprend la parole en peu honteux.
« Je suis désolé..j'aurais du t'en parler mais au fond je savais pas trop si ça t'étais égal ou pas. »
La preuve que non.  

Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Prudrian - At the same time, I wanna hug you I wanna wrap my hands around your neck -   Mar 26 Aoû - 17:17


IT MUST BE TRUE LOVE



Je pose la question, bah oui j'ai envie de savoir pourtant je me dis.. que ça va être juste pire lorsqu'il va me dire qu'il tient à cette fille et qu'il s'est fiancé avec parce qu'il l'aime. Non, je ne supporterais pas du tout cette idée. Je ne veux finalement pas savoir mais j'ai posé la question c'est trop tard. Mais qu'est-ce qui m'a pris de m'attacher à un type comme lui, ok Adrian a tout du garçon parfait seulement on ne peut pas être ensemble, on ne peut absolument pas espérer vivre un truc, il est trop vieux pour moi, j'ai à peine 18 ans.. et lui presque 10 de plus et je dois avouer que c'est un peu frustrant mais on doit arrêter. De plus je suis tout autant amoureuse d'Elyas. Je ne supporterais pas l'idée d'en perdre l'un des deux. Je ne veux pas choisir et pourquoi ça m'arrive à moi, j'aurais dû retourner avec Constance dans le 3 d'ailleurs c'est surement ce que je ferais après les jeux. Vraiment j'ai autant besoin de recul que n'importe qui dans ma situation. Je le regarde.. il s'installe à nouveau sur cette chaise.. j'ai envie d'être dans ses bras, c'est affreux, j'ai juste envie d'être dans ses bras, de profite mais si je fais ça c'est Elyas qui prendrait.. non, mais pourquoi les deux ne peuvent pas être heureux ? Je découvre juste l'amour et je me retrouve dans cette situation. Je devrais aller m'enterrer dans un couvent mais je crois qu'il n'y en a plus maintenant qui voudrait m'accepter. J'inspire.. il commence son discours. Je sais parfaitement comment termine ce genre de couple fictif.. avec Elyas c'était ce que nous étions et voilà maintenant que nous sommes presque tout l'un pour l'autre. Je baisse la tête, je n'apprécie pas c'est affreux ce que je ressens c'est de la jalousie.. je suis totalement mal. Je déteste cette fille, elle n'a pas le droit de prendre la place qui devrait me revenir de droit. " On sait tous comment ce genre de relation termine. " Je croise les bras contre ma poitrine, j'ai l'impression d'être un monstre à le torturer de la sorte à le repousser et à l'aimer.. le vouloir encore. Je le regarde.. " Je ne sais pas ce que cela changerait oui.. " Je baisse les yeux.. j'inspire encore et je me mord la lèvre. " Tu as promis de ne jamais me laisse.. je sais je suis horrible de te demander tout ça.. je le sais.. mais je peux pas avancer si tu n'es pas dans ma vie.. Certes j'aime Elyas, je t'aime aussi.. et j'arriverais jamais à faire un choix, mais sois juste présent.. " Je souris tristement, je renifle un peu.. J'avance jusqu'à lui.. Je le tire par la main. " Là tu vois je veux être dans tes bras, je suis une starlette, je fais ce que je veux non ? " Je ris légèrement, je tente de détendre l'atmosphère.
(c) about today.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Prudrian - At the same time, I wanna hug you I wanna wrap my hands around your neck -   Mer 27 Aoû - 11:26


IT MUST BE TRUE LOVE



Je fait de non de la tête lorsqu'elle parle des fausses relations. Je sais très bien que jamais Odessa et moi allions nous mettre en couple.Nous sommes complices et inséparable, certes, mais nous sommes meilleur amis, pas plus. Il n'y a jamais eu de sentiments de mon côtés et ni du sien. Elle n'allait sûrement pas me croire mais ce n'était juste plus important. Je n'appartenais pas à Prudence, elle avait fait son choix et Elyas était l'heureux elu. J'ai 25 ans, elle à peine 18 et pourtant l'âge n'est pas un problème pour moi. C'est une des filles les plus mature que je connaisse.
Elle baisse des yeux et se mords les lèvres et j'ai juste envie de la prendre contre moi et de la couvrir de baisers doux et passionnée. Elle m'aime encore, mais elle l'aime aussi et je n'arrive pas à comprendre pourquoi. Pour moi, ce n'est rien d'autre qu'un assassin, un traître, un lâche et un menteur. C'était de la torture psychologique de voir le meurtrier de Lucia devenir l'homme de Prudence.
Je m'approche d'elle, si près que je sens son souffle chaud. Je caresse d'une main sa joue droite, en la regardant dans les yeux. La starlette comme elle se surnomme me demande de la prendre dans ses bras. Je la regarde toujours, finissant par lâcher un petit sourire en coin. Je passe mon premier bras autour de sa taille, pour l'entourer et la ramener contre moi peu à peu. Je continue de caresser sa joue en me rapprochant d'elle d'avantage. Je n'ai plus aucun scrupule à la voler du vainqueur du district neuf. Il m'a ôter les seules femmes qui comptait pour moi. Je la serre un peu plus pour la rassurer, mais j'ai juste envie de l'embrasser. J'approche mes lèvres des siennes, mais dévie au dernier moment. Mon baiser se pose sur le coin de ses lèvre. « La starlette est heureuse ? »
Mon sourire ne s’efface pas tandis que nous nous contentons de nous regarder en silence. « Tu es belle Prudence. » Je finit par l'entourer de mes deux bras et de la câliner tendrement. Je l'aime. Je l'aime plus que lui et je vais lui prouver 



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Prudrian - At the same time, I wanna hug you I wanna wrap my hands around your neck -   Jeu 28 Aoû - 22:17


IT MUST BE TRUE LOVE



Je me sens totalement vide. J'ai l'impression que lorsqu'on se dispute il emporte une part de moi part avec lui. C'est une abomination, je ne devrais pas l'aider, je devrais juste être avec Elyas.. Elyas qui me délaisse un peu plus chaque jour, ce que pour le moment j'arrive à concevoir.. mais en même temps.. j'ai du mal à le voir s'éloigner, il va surement perdre sa soeur, il va s'en doute la voir mourir.. et je ne peux que trop savoir ce que cela fait, mais j'ai l'impression que mon aide ne l'intéresse pas. Mon coeur est un peu plus meurtri chaque fois qu'il m'évite je crois. Je le vois.. Un verre d'alcool à la main dans la pièce où les mentors parlent alliances. Il n'a pas cherché à me dire quoique se soit, mes tributs sont morts pas un mot. Dans ce genre de moment je ferme les yeux.. et j'avance, souriante, pimpante, c'est le rôle que l'on me demande de tenir. je me dégoûte parfois de m’interdire de pleurer mais dans ce monde qui est vraiment heureux ? Trop peu, l'injustice est partout, alors mon cas n'est pas vraiment le seul, je ne vois pas pourquoi je dois me plaindre. Adrian m'explique tout, ce n'est pas tellement sans jalousie que je réceptionne la nouvelle mais je prend sur moi, il faut que je me contrôle, que je ravale mes sentiments, que je ne fasse pas de bêtises comme une fois cela a failli, j'aime tellement Elyas, je suis aveuglée parce qu'il est. Je ne sais pas même si Elyas 'aime, jamais il ne me l'a dit, je n'en ai pas la moindre idée, j'ai l'impression d'avoir subi trop pour un comme lui, peut-être qu'il faudrait songer à ce que cela s'arrête.. tout me trotte dans la tête, partir, le laisser. Rester, l'aider et l'aimer, il a besoin d'aide, il a besoin qu'on l'aime, il ne le sait pas, il ne eut pas qu'on le montre. Adrian c'est différent, plus fort, plus résistant.. le simple fait qu'il ne soit jamais loin pour moi m'irait.. même si pour lui ce n'est sans doute pas aussi fort. Je me permet alors de faire en sorte qu'on ne parte pas fâché. Je réclame un câlin, être dans ses bras, son odeur. Il se laisse faire et me serre contre lui, je ferme les yeux, je savoure, mes doigts dans ses cheveux.. Je grave ce moment parfait.. qui ne semble pas assez long. Il s'écarte un peu de moi.. pourquoi perd-t-il son sourire ? " satisfaite.. " il caresse mon visage, je souris légèrement et je le regarde dans les yeux. Son compliment veut dire tellement plus.. je me laisse faire lorsqu'il me reprend dans ses bras. Je frissonne. J'inspire son odeur.. " ça devrait rester comme ça Adrian.." la torture des sentiments, ce que je lui fais endurer.. " je te demande pardon pour tout ça.. "je ne bouge pas mon visage niché dans son cou, je ne fais rien de mal non ? Mais cette notion semble si abstraire ici..
(c) about today.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Prudrian - At the same time, I wanna hug you I wanna wrap my hands around your neck -   Dim 7 Sep - 17:28


IT MUST BE TRUE LOVE



Elle s'excuse...ses paroles sont aussi douce que du coton et m'atteigne lentement. Sa peau contre la mienne et je la crois presque à moi, rien qu'à moi. Plus de Elyas...juste elle et moi. Je la rendrais heureuse, je serais avec elle, je l'accompagnerais dans tout ses problèmes et je sais que ça seras encore plus dur de la voir repartir dans son district. J'ai envie qu'elle vienne habiter chez moi et que l'on vive ensemble. Mais c'est à présent impossible, le monde me voit au côté d'Odessa Wells et elle d'Elyas Cherstefield.
Elle enfouit sont visage dans mon cou et je frissonne doucement. Sa peau délicate et son parfum m'enivre. Je caresse doucement ses cheveux flamboyant, fermant les yeux en soupirant. "Ne t'excuses pas...je comprends..."
C'est tellement étrange, intense, d’éprouver quelque chose d'aussi fort. Je pense que même Lucia ne m'avait jamais fait sentir aussi vivant. Prudence et la rébellion était les deux raison de mon accélération cardiaque.
Je sens son cœur battre dans sa poitrine, je continue de la serrer tendrement contre moi. J'aimerais tant la déposer sur mon bureau, l'engloutir de baisers jusqu’à ce que la tentation soit si insupportable qu'elle craque. Sa tête se décolle de mon cou et j'en profite pour embrasser le sien, toujours en l'entourant d'une infime tendresse. Le cou, son point sensible.
Je soupire dans son cou, je ne tiendrais pas. Elyas n'existe plus pour moi et j'aimerais qu'elle l'oublier enfin. Juste aujourd'hui. Je me redresse et murmure au creux de son oreille, la voix un peu tremblante. J'aimerais tellement te rendre enfin heureuse. Que tu oublies tout tes soucis juste une journée. Qu'on oublie tout, tout les deux.
Et je me doute que mes rêves ne deviendront pas réalité... Je me doute que dans quelques secondes elle répète le nom de son âme sœur et passe la porte encore une fois pour le rejoindre et se plier à lui et ses désirs.
Je passe une main dans sa nuque et me force à regarder ses magnifiques yeux bleu en silence, attendant sa réponse. On est proche, peut-être un peu trop...son regard reflète le désir  que je lui porte. J'esquisse un petit sourire et prend sa main. Main dans la main, ensemble, juste nous deux. Rien que nous deux pour une fois. "Je ne veux plus te perdre à nouveau..." 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Prudrian - At the same time, I wanna hug you I wanna wrap my hands around your neck -   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prudrian - At the same time, I wanna hug you I wanna wrap my hands around your neck -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 4 :: anciens rps-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.