petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 THADEUS ▬ death is not an option

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: THADEUS ▬ death is not an option   Jeu 8 Sep - 15:39


❝ WHO AM I LIVING FOR? ❞

« Bien, puisque nous en arrivons au stade des présentations, autant le faire dans les règles de l'art non ? Parfait. Je suis le Capitaine Thadeus Caleb Blackwood. Mais, Capitaine Blackwood sera amplement suffisant pour vous. Ne vous avisez surtout pas de me donner des surnoms idiots tels que Thad. Surtout pas Thad. Vous ne voulez pas savoir de quoi je suis capable quand on me contrarie. Sérieusement. Sans quoi, j'ai quarante-cinq ans, et je suis natif du district deux. Pendant toute mon enfance, j'ai été entraîné au cas où j'en vienne à participer aux Jeux. Je n'ai jamais eu la chance d'y aller, mais il est certain que si tel avait été le cas, je serai rentré vainqueur chez moi. Mes parents ont toujours été en faveur du Capitole, et je dois bien avouer que moi aussi. Je ne vois aucune raison de lui en vouloir pour quoi que ce soit, nous avons toujours été bien traités, nous avons des privilèges et vivons en bonne santé. Je conçois cependant que tout le monde n'a pas cette chance, mais bon. Je ne suis pas tout le monde. Et je remercie le ciel d'être tombé du bon côté de la balance. Les forts écrasent les faibles, ça a toujours été comme ça, et ça le restera jusqu'à la fin. Je suis fils unique et mes parents sont toujours en vie. Ils profitent d'une retraite paisible et bien méritée au district deux. Quand j'ai eu dix-huit ans, j'ai commencé ma formation de Pacificateur. Je dois l'avouer, ça n'a pas été simple, mais aujourd'hui je remercie mes instructeurs pour toutes ces épreuves que j'ai eu à passer. Sans eux, je ne serai pas le même homme à l'heure qu'il est. Au cours de ma carrière, j'ai été amené à diriger plusieurs districts. Je pense qu'à chaque fois, ils étaient heureux de se débarrasser de moi. Preuve que je faisais bien mon boulot. Il y a deux ans de ça, j'étais en faction dans le district huit, en tant que responsable. Autant dire que là-bas, ils ne riaient pas tous les jours, mais au moins nous n'avions aucun problème de discipline. Les fauteurs de troubles étaient fouettés jusqu'à perte de conscience, ou alors exécutés sur la place publique. Balle dans le crâne, pendaisons, lapidations... Ce n'était pas notre imagination aux châtiments qui nous faisait défaut. C'est fou comme l'esprit humain peut se montrer particulièrement pervers et plein de ressources insoupçonnées. Puis, il y a deux ans, le président Snow m'a dépêché spécialement pour accomplir une tâche de la plus haute importance. La traque massive des criminels à travers Panem. Enfin, des rebelles plus particulièrement. Je ne suis plus rattaché à un district en particulier, désormais Panem est mon royaume, et je traque ces renégats. Je n'aurai de cesse de les pourchasser tant qu'ils oseront encore s'interposer. Ma mission a prit d'autant plus d'importance depuis quelques temps, surtout à cause de ce message diffusé avant le début des Jeux. A croire que ces imbéciles des districts pensent pouvoir se soulever contre le Capitole. Il y a quelques années, j'ai perdu une jambe dans un regrettable incident au district onze. Aujourd'hui, je vis avec une prothèse mécanique pour compenser la perte de mon membre. Ca a tendance à effrayer les jeunes. »


about games and relative.


Couverte de gloire. Oui bon, rêver c'est beau, mais qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ? Dans un monde comme le notre, il y n'y a que deux catégories de gens. Les gagnants et les perdants. Personnellement, je ne fais, et ne ferais jamais partie de la seconde solution. J'ai été élevé pour être un homme fort, pour servir ma patrie et faire en sorte qu'elle reste grande et puissante. Cependant, je suis de loin supérieurs à tous ces petits cafards des districts. Je suis l'exterminateur, et eux la vermine que je pulvérise. Aucun d'entre eux n'aura ma peau, et encore moins si c'est un rebelle.
Il n'y a pas grand chose pour lesquelles je serai prêt à sacrifier ma vie. Si ce n'est mes idéaux, ainsi que le président peut-être. Il fait un excellent travail, et je suis fier qu'il m'ait choisit pour la chasse aux rebelles. Ensuite, je n'ai pas réellement de proches pour lesquels je pourrai prétendre mourir, donc je ne saurai vraiment vous répondre sur ce point. Peut-être qu'un beau jour quelqu'un aura ce mérite. Que je meurs pour cette personne. Mais pour le moment non. Il faut dire que la plupart de mes relations se cantonnent à mes victimes, ou à mes collègues qui me trouvent parfois trop... Dur ?
Comme tout bon Pacificateur qui se respecte, j'ai reçu une formation très poussée, qui a eu pour effet d'améliorer ma condition physique, ainsi que mon mental. Malgré mon âge, et ma jambe de métal, je suis encore en bonne forme. Mon sang froid et mon calme olympien pourraient en faire parti également. Je sais me montrer très persuasif quand il le faut, et je ne fais preuve d'aucune clémence envers les parias. Bon d'accord, ça m'arrive parfois, mais uniquement quand je suis de bonne humer. Dans ces cas là, j'achève souvent mes victimes rapidement, plutôt que de les faire souffrir pendant de longues heures. Indulgent pas vrai ?
Etant fils unique, je ne peux prétendre avoir un frère ou une sœur qui y soit allé. En revanche, mon oncle Bartholomé y a participé quand il était jeune. Je ne l'ai jamais connu, mais j'ai eu la chance de voir son édition des Jeux. Malgré qu'il soit mort là-bas, j'aurai été ravi de le connaître. Quand j'étais gosse, j'admirais sa bravoure, et la manière avec laquelle il arrivait à contourner les obstacles, et abattre ses cibles. Il avait cette rage de vaincre, mais malheureusement pour lui, un autre tribut l'avait fait tomber dans un piège des juges, et ainsi causé sa mort.
Si j'apprécie les Jeux ? Et comment ! Plutôt deux fois qu'une même ! Voir tous ces nuisibles s’entre tuer, essayer de survivre, se trahir ou je ne sais quelle autre fourberie, c'est vraiment agréable. Ca permet de penser à autre chose. Et puis, c'est bien fait pour eux. Après tout, ils ont mérités ce qui leur arrive. Quand on défie le Capitole, il ne faut pas s'attendre à recevoir des fleurs en récompense. Ils ne récoltent que ce qu'ils ont semés. Et puis, c'est juste du spectacle après tout. Rien de bien impressionnant, même si cette édition soixante-quinze semble prometteuse.
Comme vous l'aurez certainement compris, je suis là spécialement pour stopper ce mouvement pour le moins futile. Depuis près de deux ans, j'ai arrêté bon nombre d'activistes anti-Capitole. La plupart ont été exécutés en public à titre d'exemple. Enfin, les plus insignifiants d'entre eux. Des jeunes âgés de quatorze à dix-huit ans la plupart du temps. Les plus âgés, et surtout s'ils sont soupçonnés d'appartenir à un groupuscule plus important, sont amenés dans les geôles du Capitole, où tous les moyens sont bons pour leur arracher des informations. Dès que j'ai le temps, je m'occupe personnellement de leur cas. Et, selon mes humeurs je pratique parfois la torture physique, préférant nettement la psychologique. Mais quelques doigts coupés ou je ne sais quoi, défoulent de temps à autre.

JE VIENS D'UN MILIEU très favorisé, AINSI, POUR MOI, LA NOURRITURE a toujours été abondante. DU COUP, MON NOM N'A aucune chance d'être tiré au sort. J'EXERCE LE MÉTIER DE pacificateur ET POUR TOUT VOUS DIRE, J'adore ça. JE N'AI POUR AINSI DIRE aucun DISTRICT A CHARGE, POUR LA SIMPLE ET BONNE RAISON QUE JE bouge tout le temps pour effectuer les missions dont je suis responsable. AYANT quarante-cinq ans JE ne peux plus PARTICIPER AUX HUNGER GAMES ET pour le moment, je me délecte de voir tous ces petits tributs s'entretuer. ENFIN, J'ATTESTE QU'EN CRÉANT CE PERSONNAGE, J'ACCEPTE DE LE LIVRER À LA BARBARIE DES JEUX S'IL EST TIRÉ AU SORT.

reality is here.


Devinez What a Face

FEATURING john barrowman © COPYRIGHT it's a pandorica.tumblr





Dernière édition par Thadeus C. Blackwood le Jeu 22 Sep - 16:06, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: THADEUS ▬ death is not an option   Jeu 8 Sep - 15:40

tell us your story.



« Je soupirais une énième fois devant le silence de mort des deux personnes face à moi. Comment pouvaient-ils être obstinés à ce point là ? Leurs vies étaient menacées, mais ils préféraient rester muets. Pourtant, un simple nom aurait largement suffit à me contenter, mais au lieu de ça, il fallait que ce petit couple joue les héros. Ils avaient beau nier, je savais pertinemment qu'ils étaient venus en aide à ce type que je traquais depuis maintenant une petite semaine. Il y a trois jours, un de mes hommes avait réussi à le blesser assez grièvement, mais il avait tout de même eu la force de se trouver un abris. Désormais, il était presque aussi introuvable que le menton d'une obèse en train de rire. Cependant, il ne savait pas à qui il avait à faire. « Allons. Vous abusez de ma patience je trouve. » leur dis-je en m'arrêtant devant eux. Lui, un grand brun aux larges épaules me défiait du regard, tandis que sa compagne, une charmante blondinette, tenait la main de leur petite fille en gardant la tête baissée. Cette gamine devait avoir environ six ans. Peut-être plus, peut-être moins, je n'en savais fichtre rien. Et je m'en fichais un peu pour être tout à fait honnête. J'avançais de quelques pas, me contentant de regarder leur bicoque en bois. Un vrai petit nid d'amoureux ma parole. Pendant que mes hommes fouillaient l'intérieur, moi je restais dehors, avec les occupants de ladite maison. Ils étaient encore en tenue de nuit, et il ne faisait pas chaud. Je voyais leur petite grelotter et claquer des dents. « On vous a déjà dit qu'on ne connaissait pas votre homme ! Laissez nous tranquille ! » lança l'homme. Je me retournais vers lui, tout en affichant un petit sourire amusé. « Allons monsieur Davis, je suis sûr que vous savez ce que vous risquez en me mentant. Vous ne faites qu'aggraver votre cas. Je sais que vous avez caché ce fugitif, tout ce que je vous demande, c'est : qui où est-il maintenant ? » Blondie avait la tête baissée, tandis que le boy-scout me toisait du regard avec un mépris certain. Et aucun ne répondit à ma question. Devant leur entêtement et leur mutisme consternant, je soupirais de nouveau, totalement exaspéré par leur attitude. Ils voulaient jouer aux plus cons avec moi ? Parfait. Je gagnais toujours à ce jeu là. Je les toisais du regard, les bras croisés, faisant quelques pas. « Bien. Je ne comptais pas en arriver là, mais puisque vous avez réussi à me mettre de mauvaise humeur... » Ma voix était froide, tranchante et dénuée de tout sentiment. L'homme se raidit. « Qu'est-ce que vous allez faire ? » demanda-t-il soudain inquiet. « Quelque chose qui me désole fortement, croyez le bien. » Je me plantais devant lui. D'un claquement de doigts en direction de la gamine, puis un second vers la maison, mon homme de main savait dès lors comment agir. Il empoigna la fillette, l'arrachant des bras de sa mère qui était retenue par un autre des mes hommes. La petite hurlait de peur alors que Hopkins l'emmenait dans la bicoque de bois. Comme pris d'une rage soudaine, ce cher Davis se redressa et m'attrapa par le col. « Vous avez intérêt à la laisser partir ! » siffla-t-il, prêt à me tordre le cou au moindre faux mouvement. Je lui adressais un sourire narquois, tandis que je lui envoyais un coup de boule. Il s'effondra par terre, se tenant le nez entre les mains. Avant qu'il ne reprenne ses esprits, je dégainais mon revolver, pour aller lui loger une balle dans le crâne. La blonde lâcha un cri de stupeur avant d'éclater en sanglot. « Il commençait sérieusement à me fatiguer. » dis-je en lançant un regard méprisant au cadavre qui se vidait de son sang. « Madame veuve Davis, où en étions-nous déjà ? » la questionnais-je en souriant froidement. Elle me regarda de ses yeux humides. « Je... » commença la jeune femme, que j'interrompis en levant une main. Mon second était enfin revenu de la maison. Comme convenu dans ces cas là, il ligotait l'enfant et faisait en sorte qu'on l'entende crier, puis avait déversé un jerrican d'essence jusqu'à l'entrée. « Votre temps de parole est malheureusement terminé. » Je sortis une cigarette de mon étui, et la portais à la bouche. Après quoi, je fouillais la poche de mon manteau, pour y dégoter mon paquet d'allumettes. Je craquais le petit bout de bois, allumais mon poison, tirais une bouffée en fermant les yeux. Un volte face lent, puis je projetais le bout de bois incandescent sur la flaque d'essence. Elle s'embrasa, diffusant une chaleur intense autour d'elle. Petit à petit, les flammes se diffusèrent sur les murs de la maison. Blondie Veuve-Davis hurla en entendant les cris de sa gamine. « Vers le district huit ! Il est parti là-bas avec Elias Harrington ! Pitié laissez là sortir ! » elle était totalement hystérique. Sourire en coin. Une poutre de la maison s'effondra, les supplications de la petites s'étaient tues, la femme pleurait. Je soupirais. « Puissent les âmes torturées trouver le repos éternel dans le trépas. Seigneur accueille cette enfant à tes côtés. » murmurais-je en m'éloignant, suivi par mes hommes. J'avais mon renseignement, la femme vivrait. Seule, mais elle vivrait. Elle était là, prostrée devant sa maison en flammes, à côté du cadavre de son mari. Je déplorais tant de violence. Si seulement ils m'avaient donné ce renseignement dès le début, tout ça aurait pu être évité. Dommage. Enfin, d'un côté ça faisait des nuisibles en moins. »





Dernière édition par Thadeus C. Blackwood le Jeu 22 Sep - 16:12, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: THADEUS ▬ death is not an option   Jeu 8 Sep - 15:42

OWAAAI bienvenue sur MJ chou I love you
Ravie de voir une nouvelle recrue dans le prestigieux club des BlackMachins Arrow
J'aime beaucoup ton prénom, et je te souhaite bonne chance pour ta fiiiiche What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: THADEUS ▬ death is not an option   Jeu 8 Sep - 15:53

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 11
△ correspondances : 11154
△ points : 74
△ multicomptes : hunter, pepper-swann (leevy, ivory)
△ à Panem depuis le : 08/05/2011
△ humeur : indifférente
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: célibataire, coeur occupé par un revenant
relationships:


MessageSujet: Re: THADEUS ▬ death is not an option   Jeu 8 Sep - 16:01

    My amooooooooooooooooor chou chou chou I love you I love you
    Rebienvenue ma jolie What a Face
    Un pacificateur + Black machin, je sens qu'un lien va être obligé avec mon DC
    Bonne chance pour ta fifiche 👅



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6442-get-along-with-the-voices-inside-of-my-head-alexiane http://www.mockingjay-rpg.net/t152-11-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die-alexiane
Invité



MessageSujet: Re: THADEUS ▬ death is not an option   Jeu 8 Sep - 16:04

JOooooooooooooooooohn il est drolement vilain mais sexy What a Face

En tout cas c'est coool tu as craqué pour un TC What a Face

Bon courage pour ta fiche chou
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 11511
△ points : 0
△ multicomptes : ◭ silver & asha
△ à Panem depuis le : 21/05/2011
△ humeur : ◭ lasse.
△ âge du personnage : ◭ vingt-quatre ans.


can you save me?
statut: hum
relationships:


MessageSujet: Re: THADEUS ▬ death is not an option   Jeu 8 Sep - 16:09

je saaaaaaaais je suis tellement faible

Mais merci à tout(e)s What a Face



they were kids that i once knew.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9145-harper-congratulations-you-re-still-alive http://www.mockingjay-rpg.net/t9156-harper-we-knew-wed-die-before-we-lived
Invité



MessageSujet: Re: THADEUS ▬ death is not an option   Jeu 8 Sep - 17:55

Re-bienvenue Kat' ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: THADEUS ▬ death is not an option   Jeu 8 Sep - 23:29

oooohh, le méchant Pacificateur !!
Il nous faudra un lien avec mon DC également What a Face

(re)bienvenue !
& bon courage pour ta fiche (:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 13212
△ points : 2
△ multicomptes : dely, ridley, dahlia
△ à Panem depuis le : 23/04/2011
△ humeur : mélancolique
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : garde d'enfants


can you save me?
statut: célibataire
relationships:


MessageSujet: Re: THADEUS ▬ death is not an option   Ven 9 Sep - 21:37

super choix d'avatar, très original I love you (tu te l'es réservé ?)
(re)bienvenue


'CAUSE I STILL DO DEPEND ON YOU
SO DON'T SAY THOSE WORDS, THAT RUN ME THROUGH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t19-avalon-why-does-my-heart-cry http://www.mockingjay-rpg.net/t82-avalon-can-t-live-without-you http://www.mockingjay-rpg.net/t74-avalon-journal-de-bord
Invité



MessageSujet: Re: THADEUS ▬ death is not an option   Dim 11 Sep - 15:55

J'AVAIS MÊME PAS DIT BIENVENUE À MA FEMME!
Bienvenue, ma polygamiste de femme. chou
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: THADEUS ▬ death is not an option   Lun 12 Sep - 9:10

Citation :
Mes parents ont toujours été en faveur du Capitole, et je dois bien avouer que moi aussi.

On va bien s'entendre alors chou

Brefouille Re-Bienvenuuue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: THADEUS ▬ death is not an option   Lun 12 Sep - 15:47

Re-bienvenue parmi nous chou I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: THADEUS ▬ death is not an option   Jeu 22 Sep - 15:55

merci vous êtes chous, on va bien s'amuser vous allez voir Arrow

bon plutôt que de faire traîner encore en longueur, j'ai raccourci What a Face

Ava mon amour, je te laisse l'honneur de me valider si l'envie te prends
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 13212
△ points : 2
△ multicomptes : dely, ridley, dahlia
△ à Panem depuis le : 23/04/2011
△ humeur : mélancolique
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : garde d'enfants


can you save me?
statut: célibataire
relationships:


MessageSujet: Re: THADEUS ▬ death is not an option   Jeu 22 Sep - 17:37

Je te valide I love you Pas besoin de te mettre le petit message, tu sais quoi faire (mais si tu le veux, hein, j'éditerai )


'CAUSE I STILL DO DEPEND ON YOU
SO DON'T SAY THOSE WORDS, THAT RUN ME THROUGH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t19-avalon-why-does-my-heart-cry http://www.mockingjay-rpg.net/t82-avalon-can-t-live-without-you http://www.mockingjay-rpg.net/t74-avalon-journal-de-bord
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: THADEUS ▬ death is not an option   

Revenir en haut Aller en bas
 

THADEUS ▬ death is not an option

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Carte d'identité :: Identités Perdues-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.