petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 sometimes alone ♦ with. Zane.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: sometimes alone ♦ with. Zane.   Mer 24 Aoû - 5:29


Seule. J'avais grandement besoin d'être seule à ce moment précis. Je me sentais étouffer, j'avais de la difficulté à respirer et le monde commençait à tourner. Je n'étais pas habitué à être le centre d'attention, ni même à être autant entourée. Au bout d'un moment, à force d'être autant entouré, j'avais presque fini par craindre les grands espaces et cela en à peine quelques jours ... C'est fou comme ma vie avait changé en si peu de temps. Passé de l'enfant mal-aimé à la tribut dorloté m'avait causé un grand choc, pour ne pas dire un énorme. La première fois que j'avais dû, faire face à mon équipe de préparation, ces derniers avaient eu affaire à mon sale caractère présent pendant les moments de stress. Je leurs avait presque sauté au visage, je n'étais pas habitué à être ainsi manipulé telle une poupée. En fait, ce qu'ils faisaient ne représentait pas grand choses à mes yeux. Ils me maquillaient, me coiffaient, m'habillaient et tout cela pourquoi ? Dans le seul et unique but, de me rendre belle aux yeux des gens du Capitole, pour leurs beaux yeux et leurs beaux billets ... Mais en fait, cela ne servait à rien ... À rien du tout. Dans quelques jours, ils me regarderaient mourir telle une poupée brisée, teintée de rouge et habillée de vêtements simples, de vêtements comme je les aimais bien. Au fond, qui avait-il de mal à être celle que j'étais vraiment ? Qui avait-il de mal à me présenter aux gens de la Capitole comme une fermière du 10 ? Qui avait-il de mal à être moi, bon dieu ? Chaque fois que j'arborai une tenue, de nouvelles chaussures, une nouvelle coiffure ou encore une nouvelle manucure, ce n'était pas moi. Non. Je ne devenais alors qu'un tribut, un tribut sans âme, belle aux yeux de tous, mais néanmoins sans âme. Je perdais pieds et j'avais bien du mal à m'accrocher, m'accrocher à qui j'étais, qui j'étais vraiment. Au fond, j'avais peine à vouloir m'accrocher ... À quoi bon ? J'allais finir par sombrer d'ici quelques jours et au moment où je sombrerais, mon âme partirais pour de bon ... Cette fois-là, elle ne reviendrait pas, elle ne referait pas surface lorsque je retirerais enfin ce costume hideux qui me collait à la peau. Non. Lorsque ce moment arriverait, mon âme s'éteindrait pour de bons, en même temps que mon corps et après, seulement après, un coup de canon annonçant définitivement ma mort résonnerait à l'intérieur de l'arène.

De nouveau, à cette pensée, ma tête se remit à tournée. Au final, peut-être qu'être seule n'était pas la meilleure solution. Le silence, ce tout nouveau silence laissait trop de place à la réflexion, trop d'espace pour mon imagination. Portant mes mains à mes oreilles, de manière à ne plus entendre mes pensées - mouvement bien inutile, mais réalisé pendant un moment de désespoir -. Fermant les yeux, j'appuyai mon dos contre l'un des murs du couloir de mon étage. Ma chambre n'était pas loin, ou plutôt ma suite, mais je n'avais guère le courage de m'y rendre. J'avais peur, peur de m'y retrouver seule, une fois de plus, à ruminer davantage sur ma défaite à venir. En fait, je finissais toujours par chasser ses sombres pensées, en les remplaçant par de plus positives, mais elles revenaient toujours au galop. Au fond, comment aurais-je pu, ne pas y penser ? Quel tribut n'y pensait pas dites-moi ? Quel tribut, choisis lors de la moisson, ne songeait pas au moins une fois à sa mort ? Sa mort, qui soit dit en passant, serait diffusé sur toutes les télévisions de Panem ! Sa mort, qui serait hué par certains et acclamé par d'autres ? Pour certaines familles, la mort d'un tribut signifiait une chance de plus pour leur fils, leur fille, leur frère, leur soeur, leur petit-fils, petite-fille ou peu importe ... Mais pour d'autres, le coup de canon annonçait le décès d'un être cher à leurs yeux. Les mains, toujours désespérément positionnée sur mes oreilles, je me laissais glissé le long du mur immaculé, pour finalement me retrouver assise sur le sol. De toute manière, qui pourrais-je bien dérangé assise ici ? Personne, personne n'allait venir s'occuper de moi ... Au fond, ce soir, il n'y avait aucun événement, je ne devais me pavaner devant personne, alors personne n'avait besoin de moi où que ce soit ... « Rester ici, ne pas bouger ... »
Revenir en haut Aller en bas
 

sometimes alone ♦ with. Zane.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 1 :: rps avant et pendant les jeux-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.