petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 III.5 - arène des 15ème hunger games (d1, d5 & d9)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MAITRE DU JEU
△ correspondances : 2122
△ points : 472
△ à Panem depuis le : 20/04/2011
△ humeur : joueuse
△ âge du personnage : cinquante-quatre ans
△ occupation : interviewer et personnalité préférée des capitoliens



MessageSujet: III.5 - arène des 15ème hunger games (d1, d5 & d9)   Dim 22 Déc - 18:00


Chapitre 5
“ le capitole ouvre ses portes ”
Les habitants visitent l'arène des quinzièmes hunger games avec l'hôte/hôtesse de leur district ainsi que leurs vainqueurs des jeux. Ils peuvent vagabonder dans le lieu qui a vu Eddard Stathain inscrire son nom dans l'histoire en remportant les hunger games. L'environnement est un symbole de la chute du district treize, des ruines encore fumantes perdues dans une forêt sombre.

district un ✤
14 novembre, de 10h à 18h

district cinq ✤
13 novembre, de 10h à 18h

district neuf ✤
12 novembre, de 10h à 18h



infos pratiques.
Vous trouverez le calendrier de chaque visite juste au-dessus dans l'intrigue. Merci d'y être attentifs ! Et bien évidemment, vous pourrez créer des sujets entre vous si vous souhaitez développer avec un autre membre en particulier. N'oubliez pas alors d'ajouter dans le titre la mention 'III,5.'

Vous pouvez poster à la suite de ce message, uniquement si vous appartenez au district 1, 5 ou 9 tout en étant attentifs aux jours puisque, je le répète, les différents districts ne se rencontrent pas une raison évidente.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mockingjay.forumgratuit.fr
Invité



MessageSujet: Re: III.5 - arène des 15ème hunger games (d1, d5 & d9)   Jeu 2 Jan - 16:42


    13 novembre.
    10 heures.
    La visite de l'arène des 15ème Hunger Games allait commencer pour le district 5.

    Maïa sentit une boule se former dans sa gorge. Elle avait fait partie des habitants tirés au sort pour partir en direction du Capitole pour quelques jours au cours desquels ils participeraient à divers événements. Dés le départ, la jeune fille avait été tiraillée entre l'excitation à l'idée de se rendre au Capitole et l'horreur de ce qu'elle allait découvrir. Finalement, c'est le second sentiment qui avait pris le dessus; surtout à présent qu'elle s’apprêtait à visiter l'arène de l'un de ces jeux horribles durant lesquels voyaient s’entre-tuer des adolescents, voir même des enfants, et auxquels le reste des habitants de Panem était obligé de participer à travers le visionnage des jeux de la faim sur des écrans géants ou des téléviseurs.

    Ce n'était pas n'importe quelle arène. C'était l'arène des 15ème Hunger Games. Eddar Stathain du district 5 avait remporté ces jeux au cœur de ruines fumantes perdues dans une forêt sombre. Symbole des restes du district 13. Rien qu'à la vue de la corne d'abondance, centre de l'arène, où débuterait la visite, Maïa avait déjà envie de fuir à toutes jambes. Terrifiée et honteuse de se retrouver ici en tant que "touriste". Pourtant, elle ne pouvait plus faire demi-tour. Ou plutôt, elle ne pouvait pas. Déjà, l'hôte de son district appelait son nom avec le même air jovial et enthousiaste qu'il présentait lors de la Moisson.

    "Maïa Ravenclaw !" Silence. "Est-elle là ?" D'un pas timide, peu certain et qui ne lui ressemblait pas, elle avança finalement vers ce dernier. "Oh oui, elle est bien là ! Le suivant donc..."

    Postée derrière celui dont le visage la répugne autant que celui de tous les autres habitants du Capitole, elle reste immobile. Prêtant à peine attention à l'arène. Du moins, s'efforçant de ne pas la regarder. L'air même est chargé de terreur. Comme si les sentiments ressentis par les pauvres tribus s'étant retrouvés, pour la plupart, contre leur gré dans cette arène, avaient imprégné les lieux. Il faut dire aussi que les ruines fumantes et la forêt sombre semblaient comme un avertissement, une menace. En jetant un regard derrière elle, elle remarqua quelque chose qui s’instillait à l'orée de la forêt. Une sorte de bracelet, à moitié recouvert par les herbes et jauni par le temps. Ils ne laissaient quand même pas les objets abandonnés ou perdus par les tribus sur place ? Un expression horrifiée traversa le visage de la jeune fille alors qu'elle tournait toujours le dos au groupe qui l'accompagnait.Apparemment si... Certainement pour plus de réalisme ou on ne sait qu'elle autre fantaisie du Capitole. Ses pensées se tournèrent alors vers le bracelet qui lui avait offert sa mère. En hommage à son propre frère mort au cours des jeux. Maïa le caressa doucement du doigt. Elle aurait aimé connaître son oncle, et surtout, elle aurait aimé qu'il puisse vivre au delà de ses quinze ans...

    Un mouvement de l'hôte la ramena finalement à la réalité et elle se tourna pour pouvoir suivre le reste groupe. Sourde aux explications de leur guide, ce séjour au Capitole avait suffit à la changer. Elle toujours si souriante, positive. Pas pour autant aveugle à ce qui se passait, mais il était dans se nature de sourire ainsi. Pour les autres... Et pour elle-même aussi. Sinon, elle ne sait pas comment elle aurait pu tenir jusque là. Dans une nation comme celle de Panem, chacun s'efforçait de trouver ses propres forces, ses propres outils pour résister. Ceux qui ne le pouvaient pas devenaient fous ou se contentaient d'être portés par leurs proches. Aujourd'hui, Maïa aurait bien eu besoin de quelqu'un sur lequel s'appuyer. Mais de même que les tribus lâchés dans l'arène se retrouvaient seuls, elle n'avait personne. Puis, le ton enjoué de l'hôte lui donnait véritablement envie de vomir. S'agissait-il d'une sorte de musée ou d'exposition ? Les tribus morts n'étaient-ils que des acteurs à ses yeux ? Était-il à se point pro-capitole ? Ou peut-être, comme beaucoup, essayait-il juste de survivre. De faire en sorte de ne pas fâcher le gouvernement et de ne pas s'attirer ses foudres. De même que les habitants tirés au sort paraissaient chanceux mais voyaient pour certains cela comme un fardeau, l'hôte devait chaque année exécutait la tâche la plus terrible et ingrate soit-il.

    Dans les rangs du petit groupe, personne ne parlait pour le moment. Personne n'osait prononcer le moindre mot.
    Les six habitants du district 5 écoutaient, impuissants, le discours appris à la lettre par leur guide.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 11
△ correspondances : 1464
△ points : 11
△ multicomptes : Charlie la Pacificatrice, Juju le Rebelle & Gold la rêveuse (Ex Elyas)
△ à Panem depuis le : 09/01/2013
△ humeur : Se sent vide et abandonné, désespéré par la chute de Coin et l'échec de la rébellion.
△ âge du personnage : Vingt-six ans
△ occupation : Sniper dans l'armée du Treize


can you save me?
statut:
relationships:


MessageSujet: Re: III.5 - arène des 15ème hunger games (d1, d5 & d9)   Ven 10 Jan - 0:06

12 Novembre, 10 heures.

Ils ont vraiment tout planifié. Tout, jusque dans les moindres détails, même les plus sordides. Afin de contenter leurs invités d’honneur, ils se sont efforcés de rendre cette visite la plus interactive possible, allant jusqu’à les placer dans des caissons de verres qui, autrefois, ont conduit de malheureux tributs à une mort certaine, les plongeant dans un monde impitoyable où une seule règle prévaut : tuer ou être tué. Confiné dans ce lieu exigu, ma vieille amie, la claustrophobie, ne tarde pas à refaire surface après des années de silence. Ils savent que m’infliger cette visite est une torture mentale, et pourtant, ils m’y obligent et se délectent de mes tourments. Pour avoir osé remporter ces Jeux, ils ne me laisseront jamais en paix. Et je me rappelle. Je ne me rappelle que trop bien. De la peur qui faisait battre mon cœur ; si vite, si fort. De l’angoisse qui me nouait la gorge et qui m’étreignait la poitrine, m’empêchant de respirer à ma guise, me coupant le souffle aussi efficacement qu’un coup de poing en pleine cage thoracique. Je me souviens de mes jambes tremblantes qui peinaient à supporter mon poids, et de mes mains moites que j’essuyais frénétiquement sur ma tenue sans que cela n’y change quoi que ce soit. J’étais sûr alors que j’allais mourir dans cette Arène, que je vivais là mes derniers instants. Jamais je n’ai cru à ma victoire, pas une seule seconde. J’avais fait des adieux déchirants à mes parents et à ma petite sœur, convaincu que c’était la dernière fois que je les voyais, la dernière fois que j’avais la chance de leur dire à quoi point je les aimais, à quel point j’avais été fier d’être leur fils et le frère d’une petite sœur adorable. Et puis contre toute attente, j’étais revenu. Mais une part de moi, la meilleure part, était restée dans cette Arène à tout jamais. Je n’étais plus qu’une coquille vide, mort à l’intérieur, aussi mort que tous ces tributs qui ne s’en étaient pas sortis. Au fond, peut-être mieux valait-il mourir dans l’Arène. Tout était tellement plus simple alors.

C’est alors que la plateforme sur laquelle je me tiens vacille légèrement sur ses fondations avant de se hisser lentement vers la lumière salutaire. Et je me tiens à présent dans l’Arène qui a accueilli les 15èmes Hunger Games, qui se sont déroulés il y a maintenant soixante-cinq années de cela. Nous n’étions pas encore nés pour assister à ce massacre, mais nul doute que le spectacle était aussi sanglant que tous ceux qui le suivirent. Je cherche rapidement des yeux ma sœur parmi les autres « heureux élus » du District Neuf tirés au sort pour participer aux festivités. Et je ressens un soulagement injustifié quand je la repère, à quelques mètres sur ma droite. Elle n’est pas ici pour se battre à mort contre d’autres innocents et pourtant, je ne peux m’empêcher de m’inquiéter terriblement à son sujet. Ces lieux maudits m’oppressent, me troublent, réveillent en moi d’horribles souvenirs. Je tente de faire bonne figure, mais cela me parait hautement improbable. Insurmontable. Je sens la menace d’une crise poindre son nez, mais je lutte contre moi-même pour me contrôler. Pas ici, pas maintenant. Il est tout simplement hors de question que je me donne en spectacle, hors de question d’avoir ne serait-ce qu’un seul instant de faiblesse devant ma sœur. Pourtant, je la vois qui me fixe de ses grands yeux interrogateurs, et je sais en mon for intérieur qu’elle a compris le mal qui me consume.



"No time for goodbye" he said, as he faded away. "Don't put your life in someone's hands, they're bound to steal it away. Don't hide your mistake, cause they'll find you, burn you", then he said "If you wanna get alive, run for your life." - "This is my last time" she said, as she faded away. "It's hard to imagine, but one day, you'll end up like me", then she said "If you wanna get alive, run for your life." If I stay it won't be long 'til I'm burning on the inside. If I go I can only hope that I make it to the other side.©️ caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: III.5 - arène des 15ème hunger games (d1, d5 & d9)   Sam 18 Jan - 19:25

12 Novembre, 10 heures
Tout est allé rapidement. On nous a fait défiler, et puis aujourd'hui, nous visitons une ancienne arène. Je n'ai parlé que très peu à Elyas. L'autre est resté muet depuis le début. Ou il a sûrement dû dire quelques phrases, mais peu importantes  pour que je m'en souvienne. Mon attention n'a été que trop portée sur tout ce que je découvrais. Ma concentration aussi, d'ailleurs, et c'est peu-être pour cela que je ne me suis pas rendue compte qu'on allait dans ces tubes en verre utilisés par les anciens tributs, jusqu'à ce que j'y sois réellement, trop plongée dans mes pensées. Mais maintenant que je suis seule dans cette pièce, et dans ce tube, je réalise ce qu'ils ont vécu.
On ne nous montre pas ces images de coulisses, à la télé. Ce doit être le dernier moment d'intimité que le Capitole leur laisse, le dernier moment où ils sont vraiment eux-mêmes. Avant de disparaître à jamais et de rentrer dans cette infernale arène, avant de perdre tout ce qu'il avait cru posséder avant, d'un seul coup d'élévation.
J'ai l'impression de voir ce qu'ils ont vu. Qu'as fait Jeremiah, quand il s'est retrouvé à ma place ? Elyas ?
Mon ignorance et ma peur me paralysent, je n'ose même pas toucher la vitre, et je sursaute à la légère élévation qui me monte dans l'arène.
On y est.
Elyas, à ma gauche. Je sais très bien que je ne suis pas en train de faire les jeux, mais j'ai quand même l'impression de les revivres. Combien de fois ais-je vu des tributs à ma place, ne pouvant plus se tenir, et ayant ne serais-ce qu'un millimètre de peau dépassé, exploser, se désintégrer d'un coup sec pendant le compte à rebours ?
Je ne sais plus.
L'écœurement  arrive jusqu'à moi comme du poison. C'est horrible, comment, pendant toutes ces années, je ne me suis pas rendue compte de tout ça    ?
De ces derniers sentiments que pouvaient avoir les tributs pendant les derniers instants du compte à rebours ? Je ne voyais que quand ils finissaient les jeux, quand la gloire et la richesse les attendaient, mais pas la peur. Pas l'humilité ni l'adrénaline. Pas la panique.
Une minute.
Je tourne lentement la tête vers Elyas. Est-ce qu'il ressent la même chose ?
Il a déjà affronté les jeux, lui. 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: III.5 - arène des 15ème hunger games (d1, d5 & d9)   

Revenir en haut Aller en bas
 

III.5 - arène des 15ème hunger games (d1, d5 & d9)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 3 :: Intrigues-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.