petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 (commun) this is halloween

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
CAPITOL
△ correspondances : 1699
△ points : 0
△ multicomptes : avalon, ridley, dahlia
△ à Panem depuis le : 17/09/2011
△ humeur : appréhende l'avenir
△ âge du personnage : trente-deux ans
△ occupation : hôtesse du district onze et autres occupations au Capitole


can you save me?
statut: célibataire
relationships:


MessageSujet: (commun) this is halloween   Dim 20 Oct - 16:06




this is halloween

Je n'avais jamais été autant occupée que cette année. C'était de la pure folie ! Des jeux, l'anniversaire de Panem, les fêtes toutes les semaines, voire même tous les jours si on se débrouille à être invité partout – mais c'était tout de même un peu trop fatiguant –, et maintenant un événement tout aussi excitant ! La fête annuelle de la peur était sur le point de débuter. Tout le monde décorait ses appartements, tout comme les rues, les magasins et lieux en tout genre. Cette année cependant, notre Président était trop occupé avec ses conseillers à gérer l'anniversaire de l’État pour nous ouvrir les portes de son manoir. Mais, pas d’inquiétudes ! Il y avait toujours quelqu'un au Capitole pour organiser la soirée à ne rater sous aucun prétexte. Et puis, ce n'était pas plus mal de voir du changement. Ce soir, c'était chez un certain Appius Huckleberry que les festivités allaient avoir lieu. Tout le monde le connaissait au Capitole, c'était l'illustre rédacteur en chef de notre revue par excellence, Vogue Panem. Autant dire que j'étais particulièrement excitée de le revoir, surtout après ma dernière couverture qui avait été un franc succès. Peut-être même allais-je décrocher un nouvel article, ou même une couverture pour les mois à venir. Mais bon, pour cela il fallait quand même que je sorte un de mes tributs en vie, et bonjour la gloire !

Bref. Il était temps maintenant pour moi de me préparer pour faire bonne impression, du moins pour que l'on se souvienne de moi. Sans bien sûr apparaître dans les magazines affreux, je laissais ça pour les amateurs du style. Le thème de la soirée était intéressant bien qu'assez déroutant. Nous devions venir vêtus comme d'anciens tributs. C'est-à-dire, comme dans l'arène ? Ou alors pendant la Moisson, le défilé... ? Ce n'était pas vraiment précisé, mais il était hors de question que je porte un vulgaire uniforme banal et tellement cliché. Alors, j'avais opté pour une tenue portée pendant les interviews. Par chance, j'avais des contacts chez des créateurs, alors j'avais pu en avoir une copie parfaite ! C'était une robe exceptionnelle, avec de la lumière qui scintillait, une des fille du disitrtc cinq l'avait porté quand j'y étais hôtesse, et wow, je l'avais trouvé génialissime ! A moi les projecteurs ce soir, j'allais être la plus éblouissante. Et gare à celle qui aurait copié mon idée !

Je me dirigeai donc vers la fête de l'année avec des amis dans une voiture d'exception. Il était temps de profiter comme jamais d'une soirée effrayante, avec plein de petits cupcakes sucrés et décorés à merveille. Halloween était vraiment ma période de l'année préférée ! Avec Noël, la Moisson, les jeux, la tournée du vainqueur et aussi les défilés de mode à l'automne et au printemps, sans oublier les festivals de musique l'été et aussi le carnaval à la fin de l'hiver !



WE'RE JUST A BUNCH OF BROKEN ROBOTS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9072-winslow-broken-robots http://www.mockingjay-rpg.net/t9088-delysia-echoes-in-rain http://www.mockingjay-rpg.net/t2747-delysia-why-is-everbody-so-serious
Invité



MessageSujet: Re: (commun) this is halloween   Dim 20 Oct - 17:40

Raisonnablement en retard. C'était ainsi qu'Owain qualifiait son choix pour ne pas arriver pile à l'heure indiquée sur le carton d'invitation qui traînait sur son bureau. Il aimait la période d'Halloween, particulièrement pour les festivités qui s'y rattachaient ... Pff, mais de qui se moquait-on, les festivités au Capitole c'était toute l'année. A vrai dire de façon purement personnelle il n'y avait pas meilleure période aux yeux d'Owain que celle du printemps, puisque c'était généralement à cette époque là que se déroulaient les défilés des nouvelles collections, l'un des deux évènements pour lesquels il travaillait d'arracher-pied tout le reste de l'année, l'autre étant bien entendu la période des jeux durant laquelle il avait pour mission de rendre physiquement acceptable une pauvre petite chose venue des districts. Il s'agissait d'ailleurs justement du thème de la soirée à laquelle il se rendait ce soir-là, les tributs ... ces pauvres enfants peu gâtés par la nature et à qui l'on offrait la chance immense de profiter du faste de la capitale pendant quelques jours, avant qu'ils ne divertissent leurs hôtes dans des arènes toujours plus intrigantes et intéressantes. Si de base l'idée de se grimer en garçonnet sauvageon n'était pas pour motiver le styliste, il n'avait pas mis longtemps à décider que tribut ou pas il était hors de question de renoncer à son confort et à son luxe personnel, aussi s'était-il tourné vers les tenues de défilés. Et il n'avait pas eu à réfléchir longtemps avant d'arrêter son choix sur cette tenue que portait un tribut du district quatre il y avait de cela ... oh, au moins dix-neuf ou vingt ans. Mais si cette tenue l'avait marquée c'était parce que c'était celle qui lui avait donné l'envie de devenir styliste ; Une tenue créé par le styliste Mohani Baccara, à l'époque où son sens du style n'était pas encore totalement has been. Heureusement qu'Owain avait été là pour prendre la relève, en sachant évoluer à travers les styles et les modes, hm.

Vêtu d'un pantalon écru, de mocassins assortis et d'une veste marine rappelant les images d'armada peuplant encore certains livres, c'est donc à une heure à ses yeux tout à fait raisonnable que le blond avait pris la direction de la demeure d'Appius Huckleberry, illustre rédacteur en chef de Vogue Panem avec qui il avait eu plusieurs fois l'occasion de collaborer par le passé. L'heure raisonnable, c'était celle à laquelle on arrivait sans avoir encore rien loupé d'important, mais avec l'assurance de ne pas être parmi les premiers et donc de s'ennuyer en attendant que l'ambiance ne s'installe. Adressant quelques sourires - plus ou moins de façade suivant les personnes - et quelques poignées de main, il n'avait pas fallut longtemps à Owain pour trouver la direction du buffet ... pas qu'il n'ait pas déjà eu sa dose de boisson alcoolisée pour la journée, mais qu'on se le dise un Owain totalement sobre n'était pas véritablement lui-même. Et c'est donc d'une voix mielleuse et presque excessivement enjouée que le styliste avait interpelé la beauté qui faisait des ravages non loin de lui « Delysiaaa ! » Allant à sa rencontre d'une démarche nonchalante, son verre de liquide rouge vif à la main, il avait pris le temps de faire un tour complet autour d'elle avant de lui accorder un regard admiratif ; Mais pas trop non plus, y'avait un degré d'admiration qu'il ne réservait qu'à ses propres créations, cela allait de soit. « Tu es ... lumineuse, c'est le cas de le dire ! » Riant tout seul à son jeu de mots, il avait porté son verre d'alcool à ses lèvres, tout en laissant ses yeux se balader un instant sur les courbes de la jeune femme, s'arrêtant quelques secondes sur son décolleté avantageux sans la moindre gène, avant de remonter enfin à son visage et de sourire à nouveau « Je me doutais bien que cette soirée ne se ferait pas sans toi. Tu ne t'ennuies pas trop, depuis la fin des jeux ? » Il se demandait toujours un peu ce que pouvaient bien faire de leurs vies tous ces capitoliens qui ne s'intéressaient de manière pratique ni à la politique ni à la mode ... Sa mère passait elle son temps à boire, lorsqu'elle n'avait pas la chance de s'occuper d'un gagnant. Pauvre femme, hm.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CAPITOL
△ correspondances : 1699
△ points : 0
△ multicomptes : avalon, ridley, dahlia
△ à Panem depuis le : 17/09/2011
△ humeur : appréhende l'avenir
△ âge du personnage : trente-deux ans
△ occupation : hôtesse du district onze et autres occupations au Capitole


can you save me?
statut: célibataire
relationships:


MessageSujet: Re: (commun) this is halloween   Ven 25 Oct - 13:20


A peine arrivée à la soirée, je n'avais pu m'empêcher de me diriger vers le buffet en espérant y trouver quelques petits amuses-bouches aussi délicieux que possible, ainsi qu'une petite coupe de cocktail dont seul le Capitole connaissait les secrets. Par chance, mes vœux s'exaucèrent dans la seconde suivante lorsque l'on vint me porter tout ce dont j'avais besoin sur un plateau. A croire que les serveurs pouvaient détecter nos envies dès notre arrivée, mais bon, il ne fallait pas être un génie pour savoir ce que nous, habitants du Capitole, attendions dans une soirée mondaine comme celle-ci. En observant mes voisins, j'eus le soulagement de remarquer que je n'étais pas la seule à avoir opter pour une tenue issue des interviews ou des défilés. Mais soyons honnêtes, qui aurait eu le mauvais goût de choisir un uniforme affreux que les pauvres tributs portaient dans l'arène ? J'espérais quelques personnes parmi ceux qui je ne supportais pas, mais il ne fallait pas rêver, seuls les excentriques oseraient, et je ne tenais pas à faire la première page d'un magazine prônant un style abominable. De mon côté, j'étais très bien dans ma tenue, admirée par la plupart qui n'avait pas eu une idée de génie comme moi. Il fallait dire qu'avec l'obscurité de la salle, thème Halloween oblige, ma tenue ne pouvait pas vraiment passer inaperçue.

C'est alors que j'entendis quelqu'un m’interpeller. « Delysiaaa ! » Une voix comme celle-ci... Ce ne pouvait être que mon ami Owain ! Je l'accueillis à mes côtés avec un grand sourire. Enfin quelqu'un d'agréable avec qui m'extasier et me moquer des autres ! C'était temps quand même. « Owain ! Enfin ! J'ai cru que tu ne viendrais jamais ! » Peut-être devais-je prendre son habitude de toujours me faire désirer, mais avec les événements de l'an passé, je ne voulais absolument pas passer aux oubliettes ! Et la meilleure façon était de me montrer un peu partout avec des tenues remarquables, comme aujourd'hui. « Tu es ... lumineuse, c'est le cas de le dire ! » Je ris en même temps que lui alors qu'il venait d'admirer ma tenue. Je savais qu'il trouvait la robe géniale, mais jamais il ne me l'avouerait, c'était habituel chez les stylistes. Après tout, j'étais aussi réticente à encenser les autres hôtes ou hôtesses qui réussissaient à ramener un tribut des jeux. « Merci... » dis-je de façon faussement gênée alors que j'adorais tous les compliments que je pouvais recevoir. Je cherchais un jeu de mots digne du sien pour commenter sa tenue, mais malheureusement je n'étais pas très inspirée ce soir. Peut-être était-ce l'effet des cocktails... « Toi aussi tu es superbe ce soir... Ils devraient faire ce genre de thème plus souvent ! » Manquant d'un mot d'esprit pertinent, je pris parti d'énoncer un simple compliment qui était tout aussi vrai. Bien évidemment, je ne prêtai pas attention au regard insistant du styliste sur mes courbes, j'y étais habituée. Et puis, il ne fallait pas être très pudique pour vivre au Capitole de toute façon. « Je me doutais bien que cette soirée ne se ferait pas sans toi. Tu ne t'ennuies pas trop, depuis la fin des jeux ? » Réfléchissons quelques secondes... J'étais allée à de nombreuses soirées et puis... Voilà. La vie des hôtes et hôtesses n'était pas très palpitante en dehors des jeux. Enfin, ça dépendait pour lesquels, mais de mon côté, je ne faisais pas grand chose quand les jeux étaient terminés. C'était épuisant tout de même ! « Soirées et soirées, comme d'habitude ! Et avec l'anniversaire de Panem on peut dire que j'ai été gâtée ! A ce rythme, on ne va pas voir les prochains jeux arriver ! Et toi, tu as travaillé sur tes créations je suppose ? » Le pauvre devait avoir un travail monstre avec toutes les créations à dessiner et à faire. Les défilés d'automne était peut-être passés, mais je suppose qu'il devait déjà penser à ceux du printemps et même aux prochains jeux !



WE'RE JUST A BUNCH OF BROKEN ROBOTS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9072-winslow-broken-robots http://www.mockingjay-rpg.net/t9088-delysia-echoes-in-rain http://www.mockingjay-rpg.net/t2747-delysia-why-is-everbody-so-serious
Invité



MessageSujet: Re: (commun) this is halloween   Sam 26 Oct - 18:26

Le styliste ne se faisait absolument pas de souci quant au fait de ne pas être arrivé accompagné, d'ailleurs c'était plus souvent le cas que le contraire. Il se laissait vivre sur l'instant, et si concernant son travail il était d'une précision millimétrée, dans sa vie de tous les jours hors de question d'organiser quoi que ce soit à l'avance ... alors arriver quelque part en étant déjà accompagné de quelqu'un, cela allait totalement à l'encontre de sa vision des choses. Il repartait en revanche rarement seul, inutile de le préciser ... mais ça, cela dépendait de qui il rencontrait en cours de route, et à qui il daignait accorder son attention au fil de la soirée. Pour l'heure en tout cas la soirée d'Halloween ne faisait que commencer, et Owain avait jeté son attention sur la jolie Delysia, avec laquelle il travaillait de nouveau en période de jeux puisqu'ils avaient tous deux hérité du district onze. Par obligation plus que par envie, on s'en doute. « Owain ! Enfin ! J'ai cru que tu ne viendrais jamais ! » Bien sûr que si, elle savait bien comme tout le monde ici qu'Owain n'était pas le genre de personne à louper une occasion de se montrer. Non, il pratiquait simplement l'air et la manière de se faire désirer, chose qui lui plaisait plus que de raison sans doute ... Mais elle apprendrait ça avec le temps, et les années. « Ce n'était pas le moment de vexer cette vieille branche d'Appius ! » avait-il en tout cas répondu sur le ton enjoué de la plaisanterie, avant de boire une gorgée de son cocktail et de laisser échapper un léger soupir de satisfaction en sentant l'alcool lui réchauffer l'intérieur de la gorge. Parce qu'il était bien luné il avait même accordé à l'hôtesse la générosité d'un compliment sur sa tenue, sans en faire des tonnes non plus parce qu'il ne s'agissait pas de faire l'éloge de ses concurrents, même passés. « Merci ... » Quoi, en attendait-elle plus ? Elle devait bien se douter pourtant que de la part d'un styliste elle ne pouvait pas espérer mieux. Elle aurait même pu avoir moins que ça, en fait. « Toi aussi tu es superbe ce soir ... Ils devraient faire ce genre de thème plus souvent ! » Machinalement l'homme avait filé un coup d'ongle sur une poussière venue se loger sur le bas de sa manche ; Peu importait que cela ne soit qu'une poussière, il n'était pas question que sa tenue soit autrement qu'impeccable. Et souriant à nouveau il avait pourtant répondu avec fausse modestie « Oh, oui il y avait un moment que je cherchais comment recycler cette vieillerie. Elle avait fait sensation à l'époque. » Il parlait de cette époque comme s'il s'agissait d'un autre âge, mais après tout c'était peut-être le cas ... quel âge pouvait bien avoir Delysia à l'époque, neuf ans, dix peut-être ? Bweh, il préférait ne pas faire le calcul, et ne pas se souvenir à nouveau à quel point elle était jeune, quand lui était ... vieux, bien trop vieux à son propre goût. Histoire de faire dévirer la conversation ailleurs, Owain avait fini par lui demander innocemment à quoi elle occupait ses journées, maintenant que les jeux étaient terminés et qu'il était certain qu'elle ne ferait pas elle non plus partie de la tournée du vainqueur. Pas qu'Owain s'en plaigne, lui, il avait ses propres raisons pour ne pas avoir spécialement envie de quitter son Capitole durant l'hiver, par les temps qui courraient. « Soirées et soirées, comme d'habitude ! Et avec l'anniversaire de Panem on peut dire que j'ai été gâtée ! A ce rythme, on ne va pas voir les prochains jeux arriver ! Et toi, tu as travaillé sur tes créations je suppose ? » Il avait secoué positivement la tête, tout en jetant un regard circulaire autour de lui pour voir qui d'autre était arrivé entre temps ; Personne d'intéressant de son point de vue. Appius avait-il donc à ce point-là perdu le sens de ce qu'il fallait inviter ou non pour réussir une soirée ? « Tu sais ce que c'est, le travail laisse peu de temps pour s'ennuyer. Je ne devrais peut-être pas le dire mais je suis bien satisfait de ne pas m'être occupé d'un vainqueur cette année, j'ai bien trop de choses à faire pour aller courir les rues dans les coins reculés de Panem. » Surtout dans le contexte actuel des choses, à ce que j'avais pu en comprendre grâce aux demandes et sous-entendus de Pepper, la dernière fois que nous nous étions vus. « Tu crois que le Président nous prépare quelque chose, pour l'anniversaire de Panem ? Quelque chose d'inhabituel, j'entends ... toutes ces fêtes se ressemblent affreusement trop ces derniers temps, je tuerai pour un peu d'inédit. » Et là-dessus il avait descendu d'un trait ce qui restait de son verre en voyant un Muet arriver à sa portée avec un plateau ; Y déposant son verre vide il en avait attrapé un autre, plein, d'une couleur verte aussi éclatante qu'engageante.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CAPITOL
△ correspondances : 1699
△ points : 0
△ multicomptes : avalon, ridley, dahlia
△ à Panem depuis le : 17/09/2011
△ humeur : appréhende l'avenir
△ âge du personnage : trente-deux ans
△ occupation : hôtesse du district onze et autres occupations au Capitole


can you save me?
statut: célibataire
relationships:


MessageSujet: Re: (commun) this is halloween   Dim 27 Oct - 19:37


Après quelques temps avec des gens aussi hypocrites qu'inintéressants, j'avais eu la chance d'entendre mon collègue styliste du district Onze m'interpeller pour me sauver des vieux gâteux qui n'arrivaient même plus à tenir leurs verres correctement. Je lui fis alors remarquer qu'il était en retard, très en retard, trop en retard ! Je détestais ça, attendre, seule à désespérer devant un buffet rempli de petits gâteaux et coupes de cocktail que j'adorais plus que tout. Bien évidemment, j'avais eu envie de me faire remarquer moi aussi par cette arrivée décalée, mais c'était risqué dans mon cas alors... « Ce n'était pas le moment de vexer cette vieille branche d'Appius ! » Je ris à sa plaisanterie, même si j'espérais au fond de moi que personne n'avait entendu cette petite remarque blagueuse mais qui pouvait nous coûter un prochain article, ou même une couverture du plus célèbre mensuel de la ville ! Il y avait toujours deux ou trois vautours rôdant dans ces soirées pour pourrir la réputation des gens en racontant tout et n'importe quoi. Nous passâmes ensuite aux compliments qui étaient de rigueur ce soir ! Chacun avait fait plus d'efforts que d'habitude, et c'était très réussi. Surtout pour moi, mais bon, j'évitais de trop le répéter. Il y avait déjà trop de jaloux... Cependant, je fus presque déçue de la simple remarque du styliste. 'Lumineuse' ? C'est tout ? Il aurait pu se forcer un peu même s'il n'avait pas signé la tenue. A croire qu'il ne savait pas que les femmes du Capitole ne jurait que par la flatterie. Mais bon, il était tout excusé. Je savais bien qu'il était plus impressionné qu'il voulait bien l'avouer. « Oh, oui il y avait un moment que je cherchais comment recycler cette vieillerie. Elle avait fait sensation à l'époque. » Il avait bien choisi ! C'était classe, même sobre, ce qui était assez étonnant en vérité, mais c'était ce qui faisait le charme de la tenue. « J'adore ! Si les gens pouvaient avoir aussi bon goût que nous... Tu aurais vu la tenue du juge Burgess... » Je dis ces derniers mots tout bas pour que l'on évite de les noter, même si mon dégoût pour les juges n'était pas un grand secret au Capitole. Mais honnêtement, tout le monde devait penser la même chose. Quelle idée de se vêtir très... légèrement dirons-nous quand on n'a pas vraiment le même corps sculptural que les jeunes vainqueurs ?!

Owain changea de sujet pour me demander de quoi pouvaient bien être faites mes journées depuis la fin des jeux. En vérité, il avait pointé là l'un des gros problèmes des hôtes et hôtesses. Nous ne faisions rien, ou presque, en dehors des jeux. Personnellement, je n'avais aucune envie de m'éparpiller dans d'autres domaines comme d'autres qui se lançaient dans une carrière de chanteur raté... Assister à des soirées me suffisait amplement. Je lui renvoyai la pareille pour savoir comment se passait son travail. « Tu sais ce que c'est, le travail laisse peu de temps pour s'ennuyer. Je ne devrais peut-être pas le dire mais je suis bien satisfait de ne pas m'être occupé d'un vainqueur cette année, j'ai bien trop de choses à faire pour aller courir les rues dans les coins reculés de Panem. » De toute façon, les tributs que nous avions reçus cette année n'avaient pas été très prometteurs. Ils étaient morts rapidement, et sans vraiment se donner beaucoup de mal pour survivre plus longtemps. « J'espère quand même que l'année prochaine sera la bonne ! Je commence à m'impatienter !  C'est assez lassant de s'occuper que de tributs peu motivés... » En même temps, au district Onze c'était bien rare de se retrouver avec des brutes prêts à tuer tous les concurrents pour pouvoir retourner chez eux. Heureusement qu'Alexiane Hawthorne était là pour sauver l'honneur. « Tu crois que le Président nous prépare quelque chose, pour l'anniversaire de Panem ? Quelque chose d'inhabituel, j'entends ... toutes ces fêtes se ressemblent affreusement trop ces derniers temps, je tuerai pour un peu d'inédit. » Très bonne question. Il était vrai que ce n'était pas exceptionnel pour le Capitole d'avoir des festivités régulièrement, mais je supposais que dans les districts c'était le cas. Cependant, j'avais entendu parler de quelque chose d'inouï récemment. « J'ai entendu des bruits de couloir l'autre jour... Je ne suis pas certaine mais il paraît que l'on doit s'attendre à quelque chose d'extra ! Je reste sceptique tout de même, des personnes inventeraient n'importe quoi pour se faire remarquer... » Mais bon, vous savez, entre les rumeurs et la réalité... Personne ne savait ce qui était vrai et ce qui ne l'était pas. « Je pense que s'il y a vraiment quelque chose on sera vite mis au courant ! Je sens qu'on va bien s'amuser si surprise il y a ! » Owain avait réussi à me rendre encore plus enthousiaste pour la soirée et les jours à venir ! La perspective de nouvelles animations inédites me rendait toute folle !



WE'RE JUST A BUNCH OF BROKEN ROBOTS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9072-winslow-broken-robots http://www.mockingjay-rpg.net/t9088-delysia-echoes-in-rain http://www.mockingjay-rpg.net/t2747-delysia-why-is-everbody-so-serious
Invité



MessageSujet: Re: (commun) this is halloween   Mer 30 Oct - 8:49

Halloween ? Prudence n'avait jamais réellement eu l'occasion de fêter ça. Pas le temps, pas l'argent. Pour quoi faire ? Elle n'en avait jamais vu l'intérêt. Sauf quand il s'agissait de faire des farces avec Adrian quand elle était petite. Mais ils n'avaient jamais eu besoin d'un jour particulier pour ça. E

En tant que vainqueur, Prudence se devait d'être présente. Au moins cette année. C'était la règle du jeu, elle devait apparaître partout. Pour représenter le district, pour plaire au Capitole, ce genre de futilités qui lui passaient complètement par-dessus la tête. Elle faisait ce qu'on lui disait, ce n'était pas comme si elle avait eu le choix.

Pour ce qui était du costume, son styliste n'était pas allé cherché bien loin, il avait voulu lui refaire porter celui qu'elle avait revêtu lors des interviews quelques mois plus tôt. Mais Prudence avait refusé. Elle avait exigé de porter non pas le sien, mais celui de son frère. Ce costume vraiment magnifique. Richement bordé, perlé, elle ne pouvait même pas identifier toutes les étoffes utilisées. Coordonné à celui qui avait été le sien bien sûr. Elle avait demandé à ce qu'on lui ramasse entièrement les cheveux sous une perruque brune. Pour ressembler à son frère. Son styliste l'avait prévenue que cela pouvait passer pour une provocation, mais la jeune fille était bien au-delà de toutes ces considérations. Et il fallait être aveugle pour ne pas s'en rendre compte. Il suffisait de croiser son regard vide. Sous la tonne de maquillage dont on l'avait tartiné.

On lui avait demandé de sourire, alors elle souriait. Elle n'avait pas envie de manger, elle avait déjà perdu plusieurs kilos depuis la fin des jeux. Elle n'avait plus d'appétit, elle ne mangeait que lorsqu'on la forçait. Elle n'avait rien trouvé de mieux que de se tenir debout dans un coin, un verre à la main. Elle ne connaissait personne au Capitole au final. Quelques autres vainqueurs, et encore, ils n'étaient pas nombreux... Lincoln, Teagan ? Ses anciens préparateurs. Alors que tout le monde la connaissait. Au moins, sa chevelure flamboyante était dissimulée, on ne lui sautait pas dessus. Il fallait y regarder à deux fois pour la reconnaître.

On lui tendit une coupe de champagne, elle la prit par automatisme. Elle allait être rapidement ivre, elle n'était pas habituée à boire. Et en plus, elle n'avait rien dans l'estomac. La musique était trop forte. Que faisait-elle ici ?


Dernière édition par Prudence L. Thornfield le Mer 30 Oct - 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: (commun) this is halloween   Mer 30 Oct - 10:44


La jeune fille demanda expressément aux maquilleuses de hâter leur travail : elle allait finir par être vraiment en retard ! Et elle ne voulait pas laisser aux habitants du Capitole une mauvaise impression, alors qu'elle avait été conviée par le créateur de mode dont elle était l'égérie entre deux reportages, à quelques jours de la présentation de la nouvelle collection de celui-ci. Un dernier jet de laque sur son chignon alambiqué, et les maquilleuses la libérèrent. Elle enfila un manteau bordeaux rehaussé de fils d'or sur sa longue robe brune sertie de fleurs brodées d'un rouge écarlate, se regarda une dernière fois dans un immense miroir et fila vers sa voiture. Sa tenue était inspirée de celle d'une ancienne Tribut du District Onze, à ceci près que les couleurs avaient été foncées et les fleurs de cerisier remplacées par des coquelicots. Le chauffeur démarra sans attendre pour la conduire à la réception d'Halloween où se réunissait tout le gratin du Capitole. Gia adorait ces soirées où, porteuse d'une nouvelle création d'Ugo Von Moerlheim, elle était le centre de tous les regards. La longue limousine noire se faufila avec grâce le long des rues capitoliennes, et déboucha sur une place illuminée, à l'entrée de la demeure d'Appius Huckleberry, le rédacteur en chef de Vogue Panem. La jeune rousse se remémora la dernière interview qu'elle avait donnée à ce magazine ; elle lui semblait distante de plusieurs années alors qu'il ne s'était écoulé que six ou sept mois depuis. Le chauffeur lui ouvrit la portière et elle se laissa glisser au-dehors de la limousine. Une rapide vérification des plis de sa robe et elle entra, d'un pas léger et assuré malgré ses quatorze centimètres de talons, dans la salle où se tenait la réception. Cela faisait quelques mois -depuis avril, en fait- qu'elle n'avait pas eu le temps de se rendre à l'une de ces soirées, et elle appréhendait quelque peu son retour, même si elle se savait toujours aussi populaire. Gia se dirigea vers le buffet pour prendre un verre et un petit four ; selon elle, on avait toujours l'air plus sûr de soi avec un verre à la main, et ce verre permettait aussi de savoir quoi faire de ses bras. On lui servit une flûte de champagne dans laquelle flottait une framboise, d'un rose soutenu absolument magnifique. La jeune mannequin jeta un regard autour d'elle ; il lui semblait ne connaître personne ! A moins que... N'était-ce pas Delysia Winslow, l'hôtesse du Cinq, dans cette robe étincelante ? A croire que la lumière émanait d'elle. Il lui semblait avoir déjà aperçu l'homme avec qui elle discutait, mais où ? Sûrement lors de l'une de ces fastueuses réceptions qui étaient légion au Capitole. Alors qu'elle détaillait la décoration -magnifique, quoi qu'un peu clinquante- de la salle, un incongru intercepta son regard. Elle avait suivi avec passion les Jeux, et il lui semblait que cette personne était Adrian Thornfield, le Tribut du Trois, qui était censé être mort ! Qui avait eu le mauvais goût de se déguiser en Tribut décédé ? Certes, le thème de la soirée était les Tributs, mais Gia avait compris qu'il fallait s'inspirer de leurs tenues -celle qu'ils portaient au Capitole, bien entendu, pas les hardes qu'ils portaient chez eux - et non se déguiser en Tributs !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (commun) this is halloween   

Revenir en haut Aller en bas
 

(commun) this is halloween

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 3 :: Intrigues-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.