petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 KENNEDY-FAWKES ∞ « Guns can be useful after all. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
DISTRICT 7
△ correspondances : 617
△ points : 0
△ à Panem depuis le : 03/02/2012
△ humeur : Combattif
△ âge du personnage : 29 ans.


can you save me?
statut: C'est compliqué
relationships:


MessageSujet: KENNEDY-FAWKES ∞ « Guns can be useful after all. »   Ven 6 Sep - 10:04


clay lawrence kennedy-fawkes
❝ WHO AM I LIVING FOR? ❞
BEFORE :
Spoiler:
 

Je m'appelle Clay Lawrence Kennedy-Fawkes, j'ai presque 29 ans. Certains d'entre vous pensent me connaître mais sûrement font-ils erreur. Je ressemble trait pour trait à mon frère jumeau, Julian, chose normale pour de vrais jumeaux me direz-vous. Originaire d'une famille modeste du District 7, j'ai malheureusement dû quitter celui-ci, la faute aux médias et au statut de mon jumeau, être chef des rebelles ne passe pas inaperçu à Panem. Ma petite vie tranquille s'arrêta donc il y a maintenant un peu plus d'un an, et depuis lors, un tas de choses me sont arrivées... Ce serait trop long à expliquer ici. Etant médecin dans mon district natal, j'ai pu améliorer mes compétences, résidant à présent au District 13 et étant un membre à part entière malgré ma sainte horreur de l'absence de lumière. Aujourd'hui, je suis donc toujours médecin, mais un ordre étant un ordre, je me retrouve avec une arme dans les mains, destiné à devenir un soldat, comme tous les autres, alors que je suis des plus pacifiques, en temps normal.

L'on me décrit souvent de naïf et de trop gentil. Ce sont là, ma plus grande qualité et mon plus grand défaut. Je travail actuellement sur la naïveté, et pour tout vous dire, j'avoue être beaucoup moins dupe depuis que mon cousin, Raven m'a sorti des griffes du Capitole. A force de recevoir des coups, je peux à présent vous dire que je suis quelqu'un de : discret, parfois mystérieux, avenant envers autrui, courageux, déterminé et rebelle. Rebelle ? Apparemment ce trait de caractère semble être héréditaire, mais dans mon cas, il a juste mis du temps à se révéler au grand jour. Inutile alors de vous dire que je ne supporte pas la façon de faire du Capitole. J'avais déjà un souci avec les Hunger Games qui m'avaient arraché mon frère pendant de longues journées (heureusement pour moi il s'en est sorti), mais aujourd'hui, les choses sont bien pires. Je n'ai d'yeux que pour un seul Pacificateur, celui qui m'a fait mordre la poussière pendant des semaines, celui à cause de qui, je me suis retrouvé amnésique pendant au moins un mois, sans parler des autres séquelles. J'ai nommé, monsieur Blackbird-Crowley. Il serait sûrement la seule personne que je souhaiterais tuer en ce bas monde, et pourtant je suis non-violent. J'ai bien changé en deux années, et je ne veux plus jamais être manipulé ou me faire marcher sur les pieds. Concernant les séquelles physiques, grâce à ce cher Pacificateur, je me retrouve avec le symbole du Capitole gravé dans la chaire de mon dos. Ayant eu les jambes brisées, j'ai un signe distinctif, par rapport à mon jumeau, je boite légèrement dès que j'appuie sur ma jambe droite. Au moins, peut-être que l'on ne nous confondra plus...  


about games and relative.
(choisissez au moins cinq questions qui sont les plus pertinentes pour la présentation de votre personnage, et supprimez les autres ainsi que le spoiler. répondez en un minimum de cinq lignes.)


Ce n'est que partie remise. A dire vrai, je n'ai pas vraiment tout compris. Au début de la révolte j'étais complètement amnésique et peinais à me remettre de mes blessures. Je n'ai vraiment pris part à "la révolte" qu'à partir de Janvier. Et encore... Cantonné au Treize je n'ai pas fais grand chose hormis me remettre sur les rails de la médecine. C'est triste que le Treize ait échoué, et toutes ces morts n'en sont que plus dures à avaler, mais à qui la faute ? Le Treize était-il seulement prêt contre l'armement du Capitole ? Qui a sous-estimé l'autre ? Je ne pense pas que les dirigeants d'une guerre devraient être si confiants en leur "potentielle victoire". D'après ce que j'ai compris de cette révolte... C'est bien à cause de ce genre d'attitudes que l'on en est arrivé là.

Pour être honnête, je m'y sens pas vraiment bien, mais à force de vivre sans la lumière du jour, j'ai fini par m'y habituer - en quelques sortes. Je ne m'y ferais jamais vraiment, la forêt me manque énormément mais ce ne serait pas sûr pour moi de sortir, je l'ai compris il y a bien longtemps maintenant. Alors je me contente d'ignorer les longs couloirs et je me focalise sur mes rares occupations. Rares peut-être... Mais qui sont très prenantes.

L'homme ferait tout pour survivre. Je ne peux pas blâmer les vainqueurs des jeux pour toutes les morts qu'ils ont sur la conscience. Ayant eu l'expérience de mon jumeau, je sais que ce n'est pas facile, de gagner. Gagner a un prix, et dans le fond... Je pense que gagner est tout de même une malédiction. Je ne les envie pas, mais j'éprouve de la compassion pour eux. Bien sûr, je ne souhaite à personne de mourir, mais ce qu'il serait encore mieux, ce serait d'anéantir totalement les jeux de la faim.

Oui, un peu, mais pas en prenant les armes. Je me suis surtout inquiété des morts et des blessés. J'ai tout fais pour être le plus efficace possible auprès de ceux-ci. J'ai été confronté à la mort même si je n'ai tué personne avec aucune arme. Le pire moment aura sûrement été le bombardement du Treize. C'était la panique... Partout, et je pense moi-même avoir échappé de peu au pire.

Je ne les supporte pas, ça répond à votre question ? Pourtant, je garde en mémoire deux pacificateurs différents. Pour l'un, je lui voue une haine sans borne depuis qu'il a essayé de me manipuler et de me tuer. Pour l'autre, et bien qu'il m'ait plus ou moins torturé, il fut également celui qui m'aida lorsque je me trouvais dans les ténèbres. Je pense que tous les Pacificateurs ne sont pas "mauvais", pour certains, ce n'est pas un choix, mais ils sont très peu. La grande majorité se complait dans ses actes malsains, et ceux-là, je ne les apprécie vraiment pas.





JE VIENS D'UN MILIEU défavorisé/..., AINSI, POUR MOI, LA NOURRITURE tient bien plus de la légende. DU COUP, MON NOM A plus aucune CHANCES D'ÊTRE TIRE AU SORT. J'EXERCE LE MÉTIER DE médecin-soldat ET POUR TOUT VOUS DIRE, J'j'adore soigner les gens, mais les tuer ce n'est clairement pas un passe-temps.... JE SUIS DANS LE 13ÈME DISTRICT. AYANT bientôt 29 ans JE ne peux plus PARTICIPER AUX HUNGER GAMES ET j'appréhende la prochaine moisson. ENFIN, J'ATTESTE QU'EN CRÉANT CE PERSONNAGE, J'ACCEPTE DE LE LIVRER À LA BARBARIE DES JEUX S'IL EST TIRÉ AU SORT.

tell us your story.

Spoiler:
 





Septembre 2311, sous-sols du District 13.

« Bonjour Clay, comment vous sentez vous ? ».

La voix de la jeune femme résonnait à mes oreilles comme une douce mélodie, calme, apaisée et si avenante. L’on m’avait dit être au mois de Septembre, c’était bien de le savoir, j’avais perdu toute notion du temps qui pouvait bien s’écouler à l’extérieur de ces murs. Pourtant, il n’y avait pas si longtemps, je savais parfaitement dans quel endroit je me trouvais, et quel était mon but dans la vie. J’étais censé aider les gens, malades, blessés, toutes sortes de cas différents à traiter avec les seuls moyens du bord. Malheureusement, tout avait basculé, et mon monde protégé devint un enfer. Enfer dont je ne me souvenais pas. Plus. J’étais arrivé au District Treize pour la seconde fois grâce à Raven H. Abernathy, mon cousin. Du moins, c’était ce qu’il m’avait dit. A mon réveil dans cette pièce sordide, il était devenu le seul repère acceptable dans ce coin, avec peut-être cette jeune femme, blonde, au teint claire qui me disait quelque chose mais dont je ne me souvenais pas encore. J’avais beau me répéter son prénom dans ma tête, rien ne semblait vouloir revenir. Pour ça, on m’avait visiblement attribué un « psy », censé m’aider à récupérer une once de mémoire et de souvenirs. Jusqu’à présent, cela ne semblait pas vraiment fonctionner, je me méfiais encore de la plupart des gens ici et ne supportais que la présence de Raven. Inutile de préciser que lorsqu’on avait osé me mettre Julian sous le nez, j’avais tout bonnement pété un fusible… Se trouver face à un double alors qu’on ne savait déjà pas remettre de l’ordre dans ses propres affaires, ça avait de quoi vous faire devenir dingue. C’était sûrement pour cette récente crise que la brune était là, alors que je ne la voyais que quelques heures par semaine, normalement. C’était la seconde fois de la journée, ce n’était donc, sûrement pas prévu. Malchance pour elle, je n’étais pas d’humeur à parler de choses que j’ignorais, je n’avais pas plus avancé depuis sa dernière visite. A dire vrai, je faisais peut-être juste un déni. Un jumeau, Raven m’avait pourtant prévenu, mais je n’arrivais pas à m’y faire malgré cette sensation étrange quand il s’était trouvé dans la même pièce que moi. L’on m’avait alors dit que je lui en voulais peut-être inconsciemment, pour quelles raisons ? Je ne les connaissais pas encore, la barrière de mes souvenirs étant bien trop épaisse. J’avais beau leur dire, ils ne voulaient pas démordre. Selon eux, je serais forcément amené à retrouver la mémoire, mais si ça ne revenait jamais ?

« Vous n’avez rien à me raconter ? ». Mes prunelles se reposèrent sur la jeune femme, je l’avais presque oublié, m’égarant dans des souvenirs beaucoup trop récents pour être intéressants. « Que s’est-il passé avec votre frère ? ». Bien sûr, qu’elle était au courant, pourquoi le demander ? Plissant le nez, je me contentai de croiser les bras, fuyant presque son regard à présent, je n’étais pas d’humeur à ça. Et puis… Bien qu’on soit le portrait craché l’un de l’autre, lui n’avait visiblement aucune séquelle visible. Etions-nous seulement censé nous entendre ? Le problème, avec ce genre d’amnésie, c’est que tout le monde vous mettait au pied du mur, pour tout, c’était comme… S’il vous racontait une vie qui ne semblait pas être la vôtre malgré des détails pertinents et qui pouvaient être cohérents avec votre caractère. Les choses auraient peut-être été plus simples, si le Capitole n’avait pas essayé d’abuser de cette amnésie en m’inventant une vie. En attendant, je ne devais faire qu’avec des ressentis qui m’étaient propres, et autant vous dire que ceux-là… Ils n’étaient pas franchement faciles à analyser. Surtout quand vous étiez pris de migraines à force de trop penser. D’ailleurs, sans que je ne m’en rende vraiment compte, je passais ma main sur mon front en fronçant les sourcils, une migraine arrivait, trop de choses en une journée, et je n’aspirais qu’à une chose. « Où est Raven ? ».



Octobre 2311, sous-sols du Treize.

« Je n’y arrive pas, c’est toujours bloqué. » avais-je rétorqué à l’attention de la brune au calepin désespérément rempli de notes futiles. Puis j’avais croisé les bras, en me redressant sur mon fauteuil, qu’on avait eu la décence de me prêter pour que mes jambes prennent l’habitude de rester pliées un certain temps. « Ca va finir par revenir, ne vous inquiétez pas. ». Je lâchais un soupir lasse, cela faisait déjà plus d’un mois et bien qu’on me raconte différentes scènes de ma vie, rien ne semblait vouloir faire « tilt ». Fronçant les sourcils, l’air soudain boudeur, je finis par l’observer. « Il n’y aurait rien de plus… Direct ? Je veux dire, ça fait plus d’un mois que je n’arrive pas à franchir cette barrière, il doit bien y avoir une raison non ? ». La réflexion médicale semblait l’emporter sur le reste, et bien que je ne m’en rende pas compte sur le moment, cela sautait clairement aux yeux du psy et de ceux qui m’entouraient de temps à autre, à savoir Callie et Raven. Concernant Julian, ce jumeau qui me ressemblait trait pour trait, je n’avais pas voulu le revoir… C’était beaucoup trop perturbant, comme si ma barrière psychique s’affolait dès qu’il entrait dans mon champ de vision. C’est à ce moment précis de ma réflexion que la psy leva les yeux et reprit la parole. « Il y aurait bien un moyen. ».

Novembre 2311, quelque part au District Treize,

L’on avait essayé l’hypnose, pour essayer de se rapprocher au mieux de mes souvenirs cachés au fin fond de mon esprit, mais cela ne donnait pas grand-chose. Il restait bien une technique, qui pouvait marcher mais se révéler traumatisante. La psy n’évoqua pas l’idée tout de suite, préférant se concentrer sur des pratiques plus courantes comme les discussions ou l’hypnose. Voyant que ma patience atteignait des limites, elle finit par cracher le morceau, un jour. Il fallait progresser ou bien laisser tomber et se reforger une identité. Je n’étais pas résolu à errer dans un monde aussi dangereux, et en pleine révolte, sans me souvenir de quoi que ce soit hormis du lien qui m’unissait à mon cousin. Lorsqu’elle évoqua l’idée d’une mise en situation, je ne compris pas tout de suite ce qu’elle voulait dire par-là. A dire vrai, je ne me rappelais pas de mes cauchemars, pourtant, j’en avais, plein, à ce qu’on m’avait dit, mais concernant quoi ? Je ne savais pas. Oh, le Capitole m’avait dit que j’avais été torturé, mais par qui ? Et surtout… Pourquoi le Treize se donnerait-il tout ce mal pour m’aider à recouvrir la mémoire ? Sur le moment, je fus perdu dans un trop plein d’informations. Surtout que je commençais seulement à réellement me remettre de mes blessures physiques. Je boiterais à vie, les différents médecins me l’avaient dit, et quand même ils avaient osé me prévenir, la nouvelle ne m’avait fait ni chaud ni froid, dans le fond je le savais déjà. Pour une raison qui m’était inconnu. Je connaissais l’état de mes jambes et j’avais su bien avant eux les conséquences que cela aurait sur mon quotidien. Je n’étais cependant pas à plaindre, je n’étais pas plus handicapé que ça.

L’entreprise eut lieu un après-midi de Novembre, sans que je n’en comprenne réellement les enjeux. Obéissant, car je souhaitais plus que toute chose recouvrer la majeure partie de ma mémoire, je les laissai faire. Entrant dans une petite pièce, je ne m’attendis toutefois pas à ce que la porte se referme dans un cliquetis métallique, me glaçant le sang par la même occasion. Aucune lumière, dans un espace clos. Sur le moment je ne m’inquiétai pas, mais la panique se fit bientôt sentir dans mes veines, tandis que je subissais quelque chose que j’avais déjà subi par le passé. Il n’en fallut pas plus à mon esprit pour se remettre dans le décor, jouant d’illusions d’optiques et sensorielles, sans que personne ne me demande quoi que ce soit. J’entendis bientôt les cris, et les bruits de pas dans le couloir, pourtant, en réalité, personne n’hurlait ou ne bougeait, j’étais seul face à mon esprit malade.

Bientôt, des images se remirent en place, et je me retrouvai prostré dans un coin de la pièce, pièce qui me rappelait une cellule. La douleur de mes jambes se fit plus forte, comme si le sang ruisselait sur celles-ci. Puis, ce fut bientôt des scènes et des paroles, d’abord floues, puis de plus en plus nettes. Le Capitole m’avait bel et bien menti.

Je ne sais encore aujourd’hui combien de temps je suis resté dans cette pièce à revivre des évènements bloqués dans ma mémoire. Nul doute qu’aux hurlements qui finirent par me prendre, l’on m’extirpa de cet endroit. Ensuite, tout ne fut plus que déclics. Il me fallut bien deux jours pour me remettre des émotions, mais lorsque je pus me souvenir de tout ce que j’étais, et ce que j’avais vécu, j’enfermai à nouveau cette mauvaise expérience à double tour. Je m’étais retrouvé, mais en étais-je heureux, à présent ? Je ne savais pas vraiment…



Avril 2312, District Treize

La révolte s’est mal terminée, surtout pour les rebelles. Sûrement que ma pensée risquait de paraître égoïste, mais aucun de mes proches n’était mort dans la bataille. Enfin si, il y avait bien quelqu’un qui nous avait quittés. A dire vrai, chaque mort annoncée était horrible et à déplorer. Si bien qu’il m’avait fallu quelques heures pour enterrer la crise de panique m’ayant prise aux tripes. Je n’aimais pas faire de l’empathie, malheureusement je ne pouvais renier ce que j’étais. Il m’avait fallu du temps pour me souvenir de tout, du temps pour accepter les tristes vérités. Je m’étais inquiété pour mon District, j’avais même pris le risque de m’y rendre pendant la révolte. Décembre passé, j’étais remis sur pieds, et on avait eu besoin de moi, en tant que médecin. J’avais quitté le coin reculé de l’infirmerie, et j’entretenais de bonnes relations avec tous ceux qui étaient proches de moi. Même Julian. J’avais fini par lui pardonner. Dans le fond, ça avait toujours été le cas, j’avais simplement eu du mal à m’habituer au fait que jamais plus je ne vivrais normalement, dans un district recouvert de forêt. Peu de temps après ma convalescence, j’avais commencé à découvrir une haine sans borne pour un seul de ces pacificateurs : Hunter. Quelle ironie que mon jumeau et mon cousin l’aient en horreur également. A croire que Blackbird-Crowley prenait un malin plaisir à persécuter ce côté de la famille.

Les mois, depuis décembre, s’étaient écoulés à une vitesse folle, et maintenant que la révolte avait échoué, je rencontrais quelques problèmes d’ordres éthiques avec Coin. Être un soldat ne me faisait toujours pas envie, et ce, même si j’avais dû prendre au moins une fois les armes de la rébellion. Je m’étais endurci, et non sans l’aide de Raven, mais je restais toujours indéniablement cette personne prête à prendre le risque de se faire sauter par une bombe dans le but de sauver la vie à une personne innocente. J’avais cependant appris à ne pas sauver tout le monde. Ceux qui choisissaient de massacrer ne méritaient la vie sauve qu’en dernière place. Bien sûr, je n’étais pas de ceux à avoir la rancune tenace, et bien que la majorité des pacificateurs aient choisi leur chemin, j’en aurai sûrement sauvé un ou deux si j’avais pu. On restait toujours fidèle à soi-même, et moi, en l’occurrence, j’avais clairement une bonté d’âme. C’était là un défaut aussi grand qu’une qualité.

Pour l’heure, et depuis le mois d’Avril, je me suis pas mal renfermé sur moi-même, je reste toujours proche des miens : Callie, Julian, Raven et sa petite fille. Maintenant que Miléna n’est plus là, je mets un point d’honneur à vouloir l’épauler, autant qu’il a pu le faire, et le fait encore en se plaçant comme mon « supérieur » direct. Une chance que Coin n’a pas rechigné l’idée, sinon je crois bien que j’aurai pu faire un scandale. J’étais médecin avant tout, et non pas soldat. Sûrement que la pilule passe un peu mieux, depuis que je partage un but commun avec mon cousin. Hunter ferait clairement mieux de faire attention à ses arrières. Malgré les festivités annoncées, et les méfiances de la population envers les rebelles, je sais toujours me mêler dans la masse, je resterais toujours un civil avant tout. En revanche, et bien que l’on arrive à me différencier à présent de mon jumeau, de par mes séquelles physiques, je ne me ferais plus avoir comme ça a pu être le cas. Je compte bien me venger moi-même, et aider Raven à accomplir la sienne. La seule personne que je pourrais bien tuer de sang-froid, la seule et sûrement l’unique, c’est bien lui. Ce pacificateur de mes deux.



reality is here.

Vous me connaissez déjà  
Texas-Flood alias TF, je n'ai plus 22 printemps mais presque 24 maintenant ! *en avait 22 en arrivant ici XD* Je refais une fiche de présentation afin de remettre Clay à jour et de pouvoir repartir sur de bonnes bases :waii:CLAY A MOLETTE IS BEING BACK !

FEATURING jensen ackles © ANTIQUERS




❝MAYBE REBELLION IS WITH GUN ANYWAY...❞
« The cycle repeated, as explosions broke in the sky. And you were there at the turn, caught in the burning glow... And I was there at the turn, waiting to let you know. » - sign:pepperland





Dernière édition par Clay L. Kennedy-Fawkes le Dim 22 Sep - 13:31, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magna-veritas.forumactif.com
Invité



MessageSujet: Re: KENNEDY-FAWKES ∞ « Guns can be useful after all. »   Ven 6 Sep - 10:44

rebienvenue mon Claychou   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 1
△ correspondances : 340
△ points : 1
△ multicomptes : RIP Zoé E. Williams & D. Aileen Carter-Lewis
△ à Panem depuis le : 01/06/2013
△ âge du personnage : 38 ans



MessageSujet: Re: KENNEDY-FAWKES ∞ « Guns can be useful after all. »   Ven 6 Sep - 10:51

Clayichouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu !

Bonne chance pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 1
△ correspondances : 2260
△ points : 0
△ à Panem depuis le : 30/05/2012
△ humeur : ۞ idéaliste
△ âge du personnage : ۞ vingt-quatre ans
△ occupation : ۞ vendeuse de bijoux


can you save me?
statut: ۞ mariée à un pacificateur, le coeur appartenant à thybalt
relationships:


MessageSujet: Re: KENNEDY-FAWKES ∞ « Guns can be useful after all. »   Ven 6 Sep - 11:40

OMG MA CLAY À MOLETTE
heureuse de te revoir parmi nous ! bonne chance pour la suite de ta fiche



~ you just walked away and i just watched you, what could i say.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 13
△ correspondances : 2104
△ points : 1
△ multicomptes : thybalt, gwendal, eurydice (denahi)
△ à Panem depuis le : 22/01/2012
△ humeur : la mort de Coin, dont les idées commençaient à lui déplaire, a donné un nouvel élan à son implication dans la lutte contre le Capitole
△ âge du personnage : trente-six ans
△ occupation : lieutenant-colonel dans l'armée du 13 (chef de section, tireur d'élite) ~ membre du conseil de décision post-Coin


can you save me?
statut: veuf & père célibataire
relationships:


MessageSujet: Re: KENNEDY-FAWKES ∞ « Guns can be useful after all. »   Ven 6 Sep - 12:04

crac crac crac crac crac crac crac crac
(re)bienvenue, même si t'étais pas vraiment parti
Bon courage pour ta nouvelle fiche I love you


when the day has come that I've lost my way around, and the seasons stop and hide beneath the ground, oh, you tell me to hold on, but innocence is gone and what was right is wrong ⊹ bleeding out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t2125-raven-war-can-change-everything-hate-can-only-change-us http://dawnoftimes.tumblr.com
avatar
DISTRICT 7
△ correspondances : 617
△ points : 0
△ à Panem depuis le : 03/02/2012
△ humeur : Combattif
△ âge du personnage : 29 ans.


can you save me?
statut: C'est compliqué
relationships:


MessageSujet: Re: KENNEDY-FAWKES ∞ « Guns can be useful after all. »   Ven 6 Sep - 12:10

Merciiii tout le monde vous êtes trop choux !   


❝MAYBE REBELLION IS WITH GUN ANYWAY...❞
« The cycle repeated, as explosions broke in the sky. And you were there at the turn, caught in the burning glow... And I was there at the turn, waiting to let you know. » - sign:pepperland



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magna-veritas.forumactif.com
avatar
DISTRICT 7
△ correspondances : 852
△ points : 0
△ multicomptes : tris fanshawe (d2)
△ à Panem depuis le : 24/08/2013
△ âge du personnage : 18 y.o


can you save me?
statut: condamnée
relationships:


MessageSujet: Re: KENNEDY-FAWKES ∞ « Guns can be useful after all. »   Ven 6 Sep - 12:46

OMFG COOP !  
Ca s'est du scoop


I GUESS I FORGIVE YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 7
△ correspondances : 617
△ points : 0
△ à Panem depuis le : 03/02/2012
△ humeur : Combattif
△ âge du personnage : 29 ans.


can you save me?
statut: C'est compliqué
relationships:


MessageSujet: Re: KENNEDY-FAWKES ∞ « Guns can be useful after all. »   Ven 6 Sep - 15:05

MDRRR que fais-tu là toua ? Moi je suis là depuis longtemps  


❝MAYBE REBELLION IS WITH GUN ANYWAY...❞
« The cycle repeated, as explosions broke in the sky. And you were there at the turn, caught in the burning glow... And I was there at the turn, waiting to let you know. » - sign:pepperland



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magna-veritas.forumactif.com
avatar
CAPITOL
△ correspondances : 1699
△ points : 0
△ multicomptes : avalon, ridley, dahlia
△ à Panem depuis le : 17/09/2011
△ humeur : appréhende l'avenir
△ âge du personnage : trente-deux ans
△ occupation : hôtesse du district onze et autres occupations au Capitole


can you save me?
statut: célibataire
relationships:


MessageSujet: Re: KENNEDY-FAWKES ∞ « Guns can be useful after all. »   Ven 6 Sep - 16:36

reBienvenue Claychou
Comme dit dans ton absence, si t'as besoin d'Avalon pour t'aider, n'hésite pas à me demander

Bonne chance pour cette nouvelle fiche I love you



WE'RE JUST A BUNCH OF BROKEN ROBOTS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9072-winslow-broken-robots http://www.mockingjay-rpg.net/t9088-delysia-echoes-in-rain http://www.mockingjay-rpg.net/t2747-delysia-why-is-everbody-so-serious
Invité



MessageSujet: Re: KENNEDY-FAWKES ∞ « Guns can be useful after all. »   Dim 8 Sep - 19:22

Re-bienvenu chez toi ! I love you
Bon courage pour cette nouvelle fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 5
△ correspondances : 5710
△ points : 0
△ à Panem depuis le : 18/06/2012
△ humeur : I'm a fucking monster.
△ âge du personnage : 38 y.o.


can you save me?
statut: It doesn't hurt me anymore.
relationships:


MessageSujet: Re: KENNEDY-FAWKES ∞ « Guns can be useful after all. »   Dim 8 Sep - 19:29

REBIENVENUE CLAYCHOU DVBJDEJVBJVBDJ MY AMOR I love you



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6374-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die http://www.mockingjay-rpg.net/t3544-a-man-chooses-a-slave-obeys http://www.mockingjay-rpg.net/t3545-nature-nurture http://six-ways-to-misbehave.tumblr.com/
avatar
DISTRICT 6
△ correspondances : 4141
△ points : 0
△ multicomptes : Ø
△ à Panem depuis le : 16/04/2012
△ humeur : Floue.
△ âge du personnage : Vingt-et-un
△ occupation : Danseuse.


can you save me?
statut: as free as the wind
relationships:


MessageSujet: Re: KENNEDY-FAWKES ∞ « Guns can be useful after all. »   Dim 8 Sep - 19:38

Rebienvenue et bonne chance pour ton relancement de perso chou


Gemma ❖ You can't forget but you can move on
 


To know more about my life...*

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 7
△ correspondances : 617
△ points : 0
△ à Panem depuis le : 03/02/2012
△ humeur : Combattif
△ âge du personnage : 29 ans.


can you save me?
statut: C'est compliqué
relationships:


MessageSujet: Re: KENNEDY-FAWKES ∞ « Guns can be useful after all. »   Dim 8 Sep - 19:42

Merciii les choux chou

URIAH > AIDENICHOU JE T'AI RECONNU *sort*

SWAINOU > tu sais que Clay a gardé le couteau papillon d'Ydris ? Et j'exige un lien avec Swainou

MUFFIN > Merciii beaucoup chou


❝MAYBE REBELLION IS WITH GUN ANYWAY...❞
« The cycle repeated, as explosions broke in the sky. And you were there at the turn, caught in the burning glow... And I was there at the turn, waiting to let you know. » - sign:pepperland



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magna-veritas.forumactif.com
avatar
DISTRICT 5
△ correspondances : 5710
△ points : 0
△ à Panem depuis le : 18/06/2012
△ humeur : I'm a fucking monster.
△ âge du personnage : 38 y.o.


can you save me?
statut: It doesn't hurt me anymore.
relationships:


MessageSujet: Re: KENNEDY-FAWKES ∞ « Guns can be useful after all. »   Dim 8 Sep - 19:46

Oh le couteau
*pleure*
Non mais c'est sûr que je veux un lien yo
Déjà je vais me retrouver au treize soon



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6374-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die http://www.mockingjay-rpg.net/t3544-a-man-chooses-a-slave-obeys http://www.mockingjay-rpg.net/t3545-nature-nurture http://six-ways-to-misbehave.tumblr.com/
avatar
DISTRICT 11
△ correspondances : 11154
△ points : 74
△ multicomptes : hunter, pepper-swann (leevy, ivory)
△ à Panem depuis le : 08/05/2011
△ humeur : indifférente
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: célibataire, coeur occupé par un revenant
relationships:


MessageSujet: Re: KENNEDY-FAWKES ∞ « Guns can be useful after all. »   Dim 8 Sep - 19:51

Rebienvenue parmi nous et bonne chance pour cette nouvelle fiche chou chou 
HUNTIE EST CITE DANS TA FICHE, HUNTIE EST CITE DANS TA FICHE    
(c'est l'aboutissement de toute une vie)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6442-get-along-with-the-voices-inside-of-my-head-alexiane http://www.mockingjay-rpg.net/t152-11-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die-alexiane
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: KENNEDY-FAWKES ∞ « Guns can be useful after all. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

KENNEDY-FAWKES ∞ « Guns can be useful after all. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Carte d'identité :: Tributs morts-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.