petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 Pourquoi ne pas se battre ? Pourquoi se battre ? - Kate et Zoé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
DISTRICT 4
△ correspondances : 320
△ points : 0
△ multicomptes : Amarinda C. Carter, D. Aileen Carter-Lewis (RIP)
△ à Panem depuis le : 23/06/2011
△ âge du personnage : 19 ans


can you save me?
statut:
relationships:


MessageSujet: Pourquoi ne pas se battre ? Pourquoi se battre ? - Kate et Zoé   Ven 5 Aoû - 20:37

Pour la première fois depuis mon arrivée au Capitole, je m'étais retrouvée seule dans ma chambre pendant la journée. La veille, je n'avais pas eu une seule minute pour moi. Mon équipe de préparation s'était d'abord occupée de moi pendant presque toute la matinée. Enfin, ma styliste avait apporté mon costume pour le défilé. Ma robe était sublime; Daisy s'était surpassée. Elle faisait beaucoup d'efforts pour être gentille avec moi, mais j'étais d'humeur massacrante et j'avais ignoré ses tentatives de faire la conversation. La fille que je voyais dans le miroir ne pouvait être moi; c'était un être superficiel et surnaturel du Capitole. J'avais le trac, il faut bien l'avouer. Je pouvais à peine faire trois pas sans trébucher sur la queue de poisson de mon costume de sirène. Finalement, tout s'était bien passé; le public m'avait acclamée alors que le char de mon district faisait le tour du Grand Cirque. Je n'étais pas tombée et les jets d'eau avaient parfaitement fonctionné. Après le défilé, j'avais parlé avec mon mentor, Prim Delweet. D'après elle, notre district avait fait sensation et les spectateurs nous adoraient déjà. J'avais passé le reste de la journée à élaborer ma stratégie pour l'arène, à amadouer les carrières et à parler avec ma meilleure amie, June. Je m'étais rendue dans ma chambre aux alentours de minuit. Je devais dormir le plus possible pour être assez forte le jour où je serai lâchée dans l'arène. Plus facile à dire qu'à faire. J'oserais parier que tout le monde avait pleuré, cette nuit. Même les carrières. Pourtant, je m'étais endormie assez rapidement après avoir sangloté pendant un bon quart d'heure, le visage enfoui dans mon oreiller. Ce matin, j'avais déjeuné avec Jane et Owen, deux carrières absolument détestables. J'avais fait de mon mieux pour parraître intéressée et enthousiasmée par leurs récits de bagarres et de tueries. A présent, je tournais en rond dans ma chambre et je me sentais terriblement seule. Ce que j'étais sensée faire, je le savais: aller au centre d'entraînement. Mais je n'avais pas du tout envie de revoir les carrières, et June n'était pas encore sortie de sa chambre. Y aller seule me faisait presque peur.

Comme je devenais folle entre ces quatre murs, je sortis au bout d'une heure et je me rendis quand même au centre d'entraînement. Lorsque j'entrai, je restai bouche bée devant tous ces stands différents. Il y avait des armes dont je ne connaissais même pas le nom mais que les carrières maniaient comme si elles ne pesaient rien. Je ne faisais absolument pas le poids, je m'en rendais bien compte, alors je décidai d'aller à l'atelier des plantes. Après tout, je ne savais presque rien des plantes commestibles, de celles qui guérissent et de celles qui tuent. J'appris beaucoup de choses; l'instructeur était un homme plutôt taciturne, mais cela me plaisait. Soudain, une voix moqueuse derrière moi dit : “Alors, Zoé, on a peur de toucher aux armes ?”. Je soupirai et me retournai pour regarder mon interlocuteur dans les yeux; comme je m'y attendais, c'était Jane. La carrière semblait encore douter de mes capacités; peut-être ne m'étais-je pas montrée assez cruelle ou sanguinaire. Sans dire un mot, je pris le trident qu'elle avait à la main et le lançai à l'autre bout de la salle, en plein coeur d'un mannequin en paille. Va chercher, Jane, mon bon chien ! M'exclamai-je d'un ton provocateur. Elle devint toute rouge, et sa colère grandit encore lorsqu'un autre carrière éclata de rire. Alors Jane, tu doutes encore de mes capacités à survivre dans l'arène ? Va donc persécuter quelques petits tributs du 7 ou du 9 si ça te chante, mais ne me dérange plus avec tes gamineries. Le poing de Jane partit tellement rapidement que je ne le vis presque pas arriver. Par pur réflexe, je m'écartai de sa trajectoire et donnai en même temps une tape dans le dos de Jane. Emportée par son élan, elle tomba en avant et se retrouva le nez dans les plantes. L'instructeur se mit aussitôt à vociférer parce qu'elle avait ruiné son stand et qu'elle avait été en contact avec des plantes toxiques. Un homme baraqué en uniforme surgit comme de nulle part. Il attrapa Jane par le col comme un chaton misérable. Son co-tribut la suivit alors qu'on l'emenait hors de la salle pour la porter à l'infirmerie. Le Pacificateur s'adressa à moi d'une voix sévère : On ne se bat pas avant le début des Jeux, fillette. Sinon... Son expression cruelle laissait deviner la suite. Je ne me battais pas, monsieur, je me défendais. Répondis-je. L'instructeur des plantes arrêta de se lamenter pour dire au Pacificateur qu'en effet je n'y étais pour rien et que Jane était tombée toute seule en voulant donner un coup de poing. L'homme partit enfin, me laissant seule au beau milieu de la salle. L'incident n'était pas passé inaperçu; la moitié de la salle m'observait. Je soupirai; je m'étais déjà fait une ennemie parmi les carrières alors que je devais tout faire pour gagner leur confiance. Je devrais réparer ça...La fille de l'atelier d'à côté me regardait. Je lui souris et dis avec une petite révérence moqueuse: Zoé Williams, district 4, pour vous servir.


❝ You and I'll be safe and sound. ❞

SAFE AND SOUND

MJ AWARDS ! I love you ZOZOLEX 4EVER ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 11511
△ points : 0
△ multicomptes : ◭ silver & asha
△ à Panem depuis le : 21/05/2011
△ humeur : ◭ lasse.
△ âge du personnage : ◭ vingt-quatre ans.


can you save me?
statut: hum
relationships:


MessageSujet: Re: Pourquoi ne pas se battre ? Pourquoi se battre ? - Kate et Zoé   Dim 14 Aoû - 12:15

« Des gémissements dans le noir, des sanglots saccadés, des cris inhumains… C’était presque devenu mon quotidien depuis quelques années déjà. Non, pas de méprise, ce n'étaient pas les miens. Enfin... Il ne me semblait pas en tout cas. En réalité, ils provenaient d'affreux cauchemars. Le premier mauvais rêve de ce type remontait à mes sept ans environs. En fait, depuis la première édition des Hunger Games que j'avais réellement suivit. Cela faisait des années que j'entendais toutes ces choses, toutes les nuits. Au début, c'était certainement à cause de l'angoisse de pouvoir perdre un jour un être aimé dans les Jeux. Puis ce qui était mon pire cauchemar était devenu réalité. A partir du jour où mon meilleur ami avait été tiré au sort, ce n'étaient plus des images simplement tirées de mon esprit que je voyais dans ma tête, mais bel et bien celles vues lors des diffusions des Jeux. Lors de cette période, je le voyais sans cesses succomber aux coups d'un carrière, ou alors tomber dans un foutu piège des juges. Puis cela avait continué, avec mon frère. Et le tout avait empiré quand il avait été tué. Sauf que cette année, ce n'était ni la mort prématurée de Nolan, ni celle de Jeremiah que je voyais. Mais bel et bien la mienne. Pourquoi ? Pourquoi accepter d'aller livrer bataille ? Alors qu'au fond de moi je sentais que je ne reviendrai pas ? Pour quelle sombre raison, avais-je capitulé ? Pourquoi avais-je accepté le traitement de faveur auquel on avait le droit avant le début des Jeux ? J'aurai eu plus vite fait de tenter de mettre fin à mes jours maintenant, cela aurait évité bien des peines dans l'arène. Mais en fait... Non. Enfin, si j'agissais de la sorte, j'allais passer pour une couarde, et il était quasi certain que mon district en subirait les conséquences. Enfin, les personnes étant supposées avoir des liens avec moi. Dans les deux cas de toute manière, j'avais perdu face au Capitole.
Ce matin là, je m'étais réveillée en sueur, la respiration saccadée et douloureuse. Je ne pouvais même pas dire l'heure qu'il était, ni combien de temps j'avais réussi à dormir. Tout ce que je savais à ce moment précis, c'était que j'avais besoin de réfléchir un peu. Je m'étais levée avec difficulté, pour ensuite me diriger vers la salle d'eau. Sans rire, cette salle de bain devait faire à elle seule la taille de ma pauvre ruine de maison. J'allumais l'eau, me débarrassais rapidement de mes vêtements trempés en les jetant à terre pour finalement me mettre sous le jet. L'eau était glaciale, mais je n'en avais cure, ça me remettrait les idées en place. Je laissais l'eau couler sur mon corps pendant un moment, m'habituant peu à peu à la température. Bref. Une fois sortie de là, je retournais dans ma chambre, enfilais mon survêtement avec l'énorme '9' dans le dos, puis rejoignis mon équipe dans la salle à manger. Enfin non, ce sont eux qui me rejoignirent ensuite, étant la première arrivée. Le petit déjeuner se passa dans le calme, tout en ayant parfois le droits à quelques commentaires sur les autres tributs lors du défilé, et ce qu'on pourrait retenir d'eux lors des prochaines séances d'entraînement.

Enfin bref. Une fois le repas terminé, mon co-tribut et moi même prirent l’ascenseur pour nous rendre au gymnase. Comme convenu, je restais relativement loin du stand des arcs et arbalètes. Pour aujourd'hui, je me contenterai d'observer, et d'essayer différents ateliers. Le matin même, je me battais avec Jane, faisait connaissance avec Alexianne, puis sonna le repas du midi. Une pause dans ce surplus d'émotions n'avait pas été du luxe. Après quoi, ce fut l'heure de retourner pratiquer. En passant devant celui sur la pêche, je me rendis compte que je ne savais absolument pas comment m'en sortir face à des poissons. Cela pourrait éventuellement m'être utile, sait-on jamais. Avec Rory, nous nous installèrent devant l'homme qui s'occupait de ça, et doucement, il commença à nous montrer comment fabriquer ses propres hameçons, quels sortes d'appâts utiliser et d'autres choses qui pourraient nous être utiles. On resta un moment à cet endroit, jusqu'à ce que de l'agitation n'attire notre attention. Etrangement, je ne fus pas surprise de voir qu'une nouvelle fois, Jane faisait partie des troubles fêtes. Elle provoquait une blondinette qui lui répondit en envoyant un trident dans une cible un peu plus loin. Avec un léger sourire, je regardais la scène qui se déroulait devant moi, contente de voir que même une carrière du quatre n'appréciait pas Jane. Tant mieux, les conflits internes me faciliteraient la tâche quand viendra le moment de les achever. Je les regardais ensuite se battre, même si ce fut particulièrement rapide. Une nouvelle fois, Jane se retrouva par terre. Cependant la blonde sembla vouloir me chercher des ennuis également. « Zoé Williams, district 4, pour vous servir. » dit-elle en faisant une petite courbette. Je la toisais un moment, cherchant à savoir ce qu'elle attendait en me parlant de la sorte. Peut-être cherchait-elle à affirmer ses positions parmi le groupe de carrière ? « Qu'est-ce que tu me veux ? » lui demandais-je en fronçant les sourcils. « T'as pas d'autres copains de carrières à aller assommer plutôt ? » continuais-je avec un léger rictus. »



they were kids that i once knew.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9145-harper-congratulations-you-re-still-alive http://www.mockingjay-rpg.net/t9156-harper-we-knew-wed-die-before-we-lived
avatar
DISTRICT 4
△ correspondances : 320
△ points : 0
△ multicomptes : Amarinda C. Carter, D. Aileen Carter-Lewis (RIP)
△ à Panem depuis le : 23/06/2011
△ âge du personnage : 19 ans


can you save me?
statut:
relationships:


MessageSujet: Re: Pourquoi ne pas se battre ? Pourquoi se battre ? - Kate et Zoé   Sam 20 Aoû - 20:37


Quand je voyais comment les carrières maniaient les armes du centre d'entraînement, j'avais l'impression d'être toute petite. Un moucheron que le Capitole pouvait écraser avec son petit doigt, une fourmi que l'arène briserait facilement, une araignée qui se balançait désespérément au bout de son dernier fil. Je ne faisais pas le poids, je le savais depuis le début. D'accord, j'étais plutôt habile avec un trident, mais il n'y en avait presque jamais dans l'arène. Le lancer de couteaux était mon point fort, mais que pourrais-je faire avec un malheureux projectile face à des carrières armés jusqu'aux dents ? Bref, je n'étais pas trop de bonne humeur. Je regrettais déjà le 5ème petit pain et la ration royale de chantilly dans mon chocolat chaud; je me sentais malade et triste, et je n'avais envie de rien. J'essayais de me concentrer sur l'atelier des plantes - en vain, car je n'arrivais pas à penser à autre chose qu'à mon district, ma famille et ma mort certaine dans l'arène. C'est alors que Jane vint m'embêter, ce qui me rendit vraiment furieuse. Pourquoi étaient-ce toujours les carrières comme elle qui gagnaient ? Notre conversation vira presque à la bagarre, mais un Pacificateur intervint et Jane sortit de la salle en compagnie d'un autre carrière. Je lâchai un soupir; j'avais attiré l'attention de toute la salle. Une fille au stand de pêche me regardait avec méfiance; je lui souris et me présentai avec une petite courbette moqueuse: Zoé Williams, district 4, pour vous servir. La fille ne répondit pas tout de suite; elle m'observait comme si j'étais vraiment une carrière, avec dégoût et mépris.  Qu'est-ce que tu me veux ?T'as pas d'autres copains de carrières à aller assommer plutôt ?  Finit-elle par dire d'un air franchement pas sympathique. Elle était prudente et n'aimait pas les carrières; cela me plaisait, j'avais besoin de ce genre d'alliées. Enfin, je ne devais pas rêver non plus, cette fille semblait plutôt prête à me planter un couteau dans le dos. Houlà, quel accueil ! Ils sont tous comme toi, dans ton district ? Demandai-je en levant les yeux au ciel. Je ne sais pas comment ça se passe chez toi, mais dans le district 4, quand on rencontre quelqu'un pour la première fois, on se présente et on ne lui mange pas le nez ! Je lui volai le clou et la ficelle qu'elle tenait à la main d'un geste rapide. Dis-moi, est-ce que tu crois tout ce que tu vois ? Par exemple, Jane a l'air assez innocente quand elle se tait, alors que c'est une furie assoiffée de sang. Alors...quand tu dis que les carrières sont mes copains...ne pourrais-tu pas te tromper ? On t'a appris à ne pas te fier aux apparences ? Je lui souris et fabriquai un hameçon en quelques mouvements. Tu peux me croire... Je défis rapidement le hameçon et lui rendis son fil et son clou. Ou pas. Je lui fis un clin d'oeil et ajoutai: A toi de choisir. Je devinais bien que cette fille ne serait pas facile à convaincre, mais il me fallait des alliés et elle avait l'air parfaite pour ce rôle. Je devrais être prudente; c'était du genre à envoyer son poing dans la figure des carrières, et elle pensait sans doute que j'en étais une. Je pris tranquillement une ficelle qui traînait par terre et commençai à faire et défaire des noeuds compliqués en attendant qu'elle se décide à me répondre. Je n'avais pas parlé fort, afin qu'elle soit la seule à m'entendre. Je voulais que les autres pensent que j'étais une carrière; c'était mon rôle, j'avais choisi de faire double jeu depuis le début. Si cette fille se révélait mauvaise alliée, je lui ferais croire que ma gentilesse n'avait été qu'une ruse de carrière et mon image serait sauvée. J'espérais qu'elle se montrerait un peu plus sympathique et ouverte; j'avais vraiment envie de savoir qui elle était et d'où elle venait. N'était-ce pas la fille du district neuf, celle qui était déguisée en oiseau lors du défilé ? Elle devait sûrement être bonne en chasse alors, ce qui est une qualité utile dans l'arène. Comment s'appelait-elle encore ? Je ne m'en souvenais plus très bien. Catherine ? Carrie ? Catalina ? Non, ce n'était pas ça, mais je n'étais pas loin. J'eus une petite pensée pour sa famille, dans ce district lointain que je ne connaissais pas bien. Avait-elle encore ses deux parents ? Des frères ou soeurs ? Une meilleur amie, un amoureux ? Tant de vie étaient brisées pendant les Jeux, tant de famille perdaient un être cher. Je repensai au jour où Théo était revenu de l'arène; il avait tellement changé...Ensuite, il s'était mis à boire. Etait-ce ça que l'arène faisait avec les tributs ? Les rendre fous ? Les réduire à l'état de bêtes qui s'entretuent pour un morceau de lapin cru ? Je ne serai pas comme ça me dis-je pour m'encourager. Je montrerai au Capitole que quoi qu'il fasse, il n'a aucune emprise sur mes pensées et mon désir de liberté. . Je ne voulais pas devenir une marionette impuissante dans les mains cruelles des Juges et pour cela, il me fallait des alliés.

Désolée c'est un peu court mais je n'ai pas beaucoup de temps avec les HG...Et je ne sais pas comment déplacer le sujet dans les RPs du passé, tu peux le faire s'il te plaît ? chou



❝ You and I'll be safe and sound. ❞

SAFE AND SOUND

MJ AWARDS ! I love you ZOZOLEX 4EVER ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pourquoi ne pas se battre ? Pourquoi se battre ? - Kate et Zoé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pourquoi ne pas se battre ? Pourquoi se battre ? - Kate et Zoé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 1 :: rps avant et pendant les jeux-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.