petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 girls just wanna have fun | pv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: girls just wanna have fun | pv   Dim 31 Juil - 14:00

    Juillet 3010
    23 Heures ~ Dortoirs


    Yeux grands ouverts, je les sent briller tels ceux des enfants devant une glace appétissante. Mieux encore. Ce défilé est une réelle friandise. Les costumes sont tous somptueux, ou du moins la plupart. Les districts 5 et 7 sont pitoyables. Les jeunes tributs sont presque à plaindre. Malgré l'ambiance festive et chaleureuse, les acclamations baissent discrètement à la vue de ces deux chariots. Heureusement pour eux, certains sponsors ne se basent que sur les notes des juges, et non sur la présentation au défilé. Les stylistes de ces deux districts sont tout à fait affligeants, nombreux sont les personnes consternées d'une telle horreur dans un spectacle de cette classe et de ce prestige ! Peut-être est-ce le fait de ne jamais revoir ses tributs qui ne leur donnent pas l'envie de se surpasser ? En effet, les districts riches possèdent toujours de beaux costumes, de formidables stylistes. Mais n'allons pas nous apitoyer sur le sort de ces-derniers, il faut mettre du cœur dans son métier, surtout lorsqu'il est aussi plaisant ! Un immense sourire anime mes lèvres rouges, alors que je passe ma main dans mes longs cheveux blonds. Bien que grande admiratrice des modes extravagantes du Capitole, mes cheveux et ma peau n'ont jamais changé de couleur. Effrayée petite par une opération ayant largement raté, l'angoisse de ressembler à un hareng surpasse depuis longtemps l'envie de suivre les houleuses tendances de la belle capitale de Panem. Je jette un regard aux alentours et m'avance vers le Grand Cirque. L'équipe de préparation de chaque tribut détient toujours de bonnes places pour l'interview de Caesar Flickerman, il faut cependant aller les chercher à temps. Personne n'a la bonté de nous les donner, et si elles ne sont pas encore prises le matin du jour J, les places sont vendues au plus offrant. Je me glisse entre la foule, joue des coudes. Les gens admirent les derniers chars entrer dans le Cirque, peu sont déjà partis. Les tributs des premiers districts sont déjà descendus, lorsque j'entre dans une petite porte je ne vois ni Zoé ni June. Elles ont dû partir avec leur équipe de préparation se changer.
    De différentes musiques résonnent un peu partout, fredonnée par un tribut en souvenir de son District ou chantée en cœur par des habitants du Capitole déjà saoul. Je me glisse vers un bureau et attend quelques instants. La porte est fermée, une conversation animée en sort. Curieuse, mon oreille se laisse attirée par l'envie d'écouter. Personne aux alentours. Je m'approche de l'entrée, et entend quelques mots. Inadmissible, sécurité, peu de pacificateurs. Ils ne semblent pas parler de cette année, mais d'il y a quelques temps, ou peut-être s'inquiètent-ils déjà de la protection de l'année prochaine. Une jeune femme ouvre violemment la porte, à peine ai-je le temps de me reculer, et en sort énervée. Je pouffe en voyant sa perruque arc-en-ciel tenant à moitié sur sa tête, elle me lance un regard noir. Il me semble reconnaître l'hôtesse du District 5, mais les cheveux et la peau de cette femme changent trop souvent pour que je puisse en être sûre. J'entre dans le bureau et cache un léger sourire amusé devant l'air ahuri du jeune homme regardant partir l'autre femme. « La place pour l'interview du Grand Cirque de Daisy Hankins. » De sa voix fluette et peu masculine, il me dit la chercher et la tend. En le remerciant, je tourne sur mes talons et marche, guillerette, vers l'ascenseur. J'appuie sur le bouton 4, et m'apprête à rentrer en chantonnant une chanson du Capitole. « And girls just wanna be pretty ! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 11
△ correspondances : 11154
△ points : 74
△ multicomptes : hunter, pepper-swann (leevy, ivory)
△ à Panem depuis le : 08/05/2011
△ humeur : indifférente
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: célibataire, coeur occupé par un revenant
relationships:


MessageSujet: Re: girls just wanna have fun | pv   Dim 31 Juil - 16:38

    Le défilé de présentation des tributs avait eu lieu cet après-midi. Je ne peux pas dire que cela me réjouissait, étant donné que cela voulait dire que j'approchais à petits pas de ma mort certaine. Cependant, je n'avais malheureusement pas le choix d'y assister ou non. Cette année, les stylistes avaient largement été inspirés par la mythologie, et j'en avais fait les frais. Ma surprise fut grande quand je découvris mon costume. Oui, je n'appelle pas ça une tenue, mais bel et bien un costume. J'avais secrètement prié pour que je ne me retrouve pas nue devant le Capitole tout entier, comme certains tributs les années précédentes. Bref, mon costume n'était pas si moche que cela et, dieu merci, je n'allais pas me retrouver totalement nue. Le district onze étant le district de l'agriculture, je ressemblais à un arbre pour le défilé. Demeter dans la mythologie, il parait. Ce n'est pas trop mon truc, alors je m'étais contentée d'enfiler ma tenue et d'écouter les ordres de mon styliste. Je portais une jupe composée de branchages d'arbre, ce qui n'était pas des plus confortables. D'autres branches liées les unes des autres me servaient de haut, laissant apparaitre mes épaules ainsi que mon ventre. Mes cheveux étaient noués en une tresse qui donnait un effet décoiffé et quelques fleurs étaient déposées un peu partout sur ma crinière. C'était bien la seule chose que j'avais apprécié durant le défilé.

    Par chance, je n'étais pas la plus à plaindre. Certains tributs n'étaient pas gâtés, ressemblant plus à des thons grandeur nature plutôt qu'à des adolescents. Le défilé était long, trop long. J'avais cru m'endormir sur mon char. Heureusement que les applaudissements des habitants du Capitole me tenaient éveillée. D'ailleurs, je n'ai jamais compris les tributs avaient le droit à autant d'honneur. Ce n'était pas des applaudissements pour nous donner du courage, c'était des applaudissements de joie. Le Capitole tenait vraiment aux jeux, c'était flippant qu'autant de monde se réjouisse de notre mort prochaine. Quoi qu'il en soit, une fois que le défilé se termina, je remplis mes quelques obligations avant de partir le plus rapidement possible. Je n'avais qu'une envie : me débarbouillé. J'avais l'impression d'être une route fraichement goudronnée avec la dose de maquillage que mon équipe de préparation m'avait mise sur le visage. Je repartis en direction des dortoirs, afin de me reposer après cette soirée épuisante. Les couloirs étaient déserts, à croire que tout le monde fait la fête à l'extérieur. Dans l'ascenseur, je croisai un pacificateur qui me reluquait bizarrement. Il fallait absolument que j'enlève ce costume. Après avoir été dans ma chambre et m'être changée, optant pour un simple t-shirt accompagné d'un jeans, j'enlevai la tonne de maquillage que me brulait la peau. Sérieusement, qu'est-ce qu'ils foutent dans leurs produites, le Capitole ? Deux heures de plus avec ce fond de teint et ma peau fonderait sur place. Mes cheveux me plaisaient et je décidai de les garder ainsi jusqu'au lendemain. Je redescendis me chercher une bouteille d'eau et un casse-croûte à la cafétéria, ni vu, ni connu et je repartis faire le chemin inverse. Cette fois-ci, j'étais seule dans l'ascenseur qui me conduirait au onzième étage, mais pas pour longtemps. Au quatrième étage, la machine s’arrêta net pour laisser entrer quelqu’un. Une jeune femme blonde chantonnant – elle n’avait pas une voix affreuse d’ailleurs, qui ne semblait pas m’avoir remarqué. Elle avait l’air plus que ridicule, mais elle avait au moins le mérite de m’avoir fait sourire. « Bonsoir. » lui dis-je une fois qu’elle entra dans l’ascenseur. « Jolie voix ! » continuai-je en souriant. « Vous êtes la styliste de quel district ? » demandai-je à peine fut-elle entrée. Étant donné la façon dont elle était habillée, il était évident qu’elle était styliste. Trop jeune pour être mentor et trop simple pour être maquilleuse.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6442-get-along-with-the-voices-inside-of-my-head-alexiane http://www.mockingjay-rpg.net/t152-11-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die-alexiane
Invité



MessageSujet: Re: girls just wanna have fun | pv   Lun 1 Aoû - 12:26

    Le Capitole est si magique. Une immense vitre se trouve entre l'entrée du Grand Cirque et l'ascenseur, donnant sur la ville. Elle semble être foncée pour voir sans être vus, cependant tous les regards sont rivés vers la fenêtre. Chacune des lumières brille telle une étoile. Je me sens de suite enfantine, candide, à regarder ainsi ma ville natale à la manière d'un étranger. Plus simple et plus dure, la vie dans les autres District est différente d'ici. Au Capitole, toutes les meilleures technologies se retrouvent pour former une valse du luxe. Vêtements de créateurs, maquillages faits d'or et d'argent, ordinateurs allant à la vitesse de la lumière. Lors de mes différents voyages, j'entends les gens critiquer notre vie, la trouver trop fastueuse et absurde. Ils disent que seuls amis et familles peuvent s'autoriser à vous faire sourire dans ce monde façonné par des guerres, des catastrophes naturelles, des famines et des maladies. Ils s'exclament sans honte que la possession matérielle n'est que superficielle. Qu'en un claquement de doigt, tout nous apparaît. Et qu'avec ce même claquement de doigt, tout peut nous disparaître. Cette d'idée me fait longuement frissonner, je n'ose pas m'imaginer sans cette magnifique vie que j'ai au Capitole. Fêtes, champagne, banquet. Ceux et celles faits dans la maison du président Snow dépassent de loin des Districts. Plates, froides, pauvres, avares de joie. Tournées lors des tournées des Districts, seuls quelques chants et danses me font les envier. Ici, danser ou chanter n'est pas très courant. Peu de gens apprécient ces arts que je qualifie de forts intéressants, forts plaisants. Vomir pour remanger parait soudain futile face à la joie que provoque dans les Districts ces deux activités.
    Les portes de l'ascenseur s'ouvrent, cependant je ne fais pas attention à son intérieur. Je pose un pied quand une voix m'interpelle. Je relève la tête, étonnée, et me fige. Une jeune femme brune se tient là, jeune femme que je dévisage longuement. Je dois paraître si stupide ! J'esquisse un petit sourire gêné, mais ne sais pas trop comment réagir. Finalement, j'entre totalement et les portes se referment derrière moi. Mes yeux rient, mon visage garde cependant un air évasif. « Bonjour ... » Dans ma longue robe dorée et mes petits escarpins assortis, je semble vêtue pour aller à un grand bal, alors que cette jeune fille simplement vêtue, paraît moins insignifiante. Du moins, aux yeux des tributs et non aux nôtres, nous devons l'être. Insignifiants. « Merci. » mes joues rougissent naturellement au compliment, flattée. « District 4. Tribut du quel ? Dans les derniers, je me trompe ? Je crois vous avoir vue vers la fin. » Les étages descendent rapidement. 3. 2. 1. L'ascenseur s'arrête, les portes s'ouvrent au premier étage, mais personne ne s'y trouve. Après un rapide coup d'œil, je ré-appuie sur le 0. L'ascenseur tangue, la porte reste ouverte, nous ne descendons plus.


Court court désolée =x

Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 11
△ correspondances : 11154
△ points : 74
△ multicomptes : hunter, pepper-swann (leevy, ivory)
△ à Panem depuis le : 08/05/2011
△ humeur : indifférente
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: célibataire, coeur occupé par un revenant
relationships:


MessageSujet: Re: girls just wanna have fun | pv   Mar 2 Aoû - 14:38

    Étant observatrice, je ne pus m'empêcher de détailler l'ascenseur. Et encore une fois, le luxe du Capitole me saute aux yeux. Tout, dans les moindres détails, est luxueux. Rien que le prix de l'ascenseur devait suffire à nourrir mon district, le onze, pour une décennie. Cependant, cette richesse me faisait peur. Depuis la dernière fois où je m'étais rendue au Capitole, pour un repas, et que j'ai bien failli retourner dans mon district les pieds en avant, j'étais méfiante. Méfiante du genre à observer les moindres recoins afin de m'assurer qu'un pieu n'allait pas sortir du sol ou qu'un poison n'allait pas venir m'asphyxier sous forme de gaz. Mon regard se posa à nouveau sur la jeune femme blonde. « Bonjour ... » Dit-elle en entrant. Je m'attarde un peu plus longtemps sur sa tenue. Elle semblait être une décoration de Noël, brillant de mille feux. Pas de doute, la jeune femme est native du Capitole. J'en suis sûre et certaine désormais, prête à mettre ma main au feu. Étant donné sa tenue, qui est ravissante je dois l'avouer, elle est un sens certain du style. Je lui aurais bien dit ''jolie tenue'', mais je me retins. Trop de compliments en si peu de temps, j'aurais l'air louche. Du style jeune femme lesbienne cherchant victime dans un ascenseur vide par un soir sombre. Et je suis loin, très loin, d'être une psychopathe.

    « District 4. »
    Je repense soudain au district quatre et à ses tributs. Autant les deux garçons m'ont parus fade, je n'ai pas réellement fait attention à eux, autant les deux jeunes filles, Zoé et June étaient éblouissantes. Leurs costumes étaient incroyables et étant donné l'ovation qu'elles ont reçus, c'est un avis largement partagé par le Capitole tout entier. Dès le premier coup d'oeil, on reconnaissait le district quatre, district de la mer. Certains tributs ne pouvaient pas en dire autant, il fallait rivaliser d’intelligence pour deviner à quoi leurs costumes faisaient référence. Selon moi, les costumes des tributs de quatre étaient très chargés, mais c'était mes préférées de tout le défilé. « District quatre ? Waouh, bravo pour vos tenues ! Elles étaient splendides ! » Dis-je, les yeux pétillants. « Tribut du quel ? Dans les derniers, je me trompe ? Je crois vous avoir vue vers la fin. » Quelle mémoire ! J'étais plutôt simple face à mes camarades, étonnant donc qu'elle se souvienne de moi. À moins que le fait d'être à moitié nue l'ait marquée. « Exact ! District onze pour vous servir. » lui répondis-je, mimant une révérence. La demoiselle avait bien remarqué que j'étais tribut. Ma tenue actuelle, très simple, me trahissait sûrement. Seuls mes cheveux semblaient un minimum sophistiqué. L'ascenseur repart et nous arrivons au rez-de-chaussée. La jeune femme ne sort pas et je m'ose à une question. « Vous allez à quel étage ? » L'ascenseur tangue légèrement, je me retiens à la barre posée contre le mur. La porte reste cependant ouverte. Que se passe-t-il ? Le Capitole est censé être assez riche pour s'assurer que son matériel puisse fonctionner durant des années et résister aux catastrophes les plus meurtrières.

    Pas de souci, on avance plus vite ainsi ^^





Dernière édition par Alexiane R. Hawthorne le Sam 17 Sep - 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6442-get-along-with-the-voices-inside-of-my-head-alexiane http://www.mockingjay-rpg.net/t152-11-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die-alexiane
Invité



MessageSujet: Re: girls just wanna have fun | pv   Mar 16 Aoû - 15:13

    Cette richesse n'est pas la plus extravagante du Capitole. Les maisons des hauts Juges, et mieux encore, de Snow, sont dotées d'une richesse flamboyante, hors norme. Avec seulement leur argent personnel, ils pourraient nourrir Panem entier. Cependant, n'est-ce pas ce qu'ils font déjà ? En leur offrant du travail pour s'acheter de quoi manger, et, mieux encore, en leur donnant des cadeaux et montagne d'argent pour les gagnants des Hunger Games et leur district. Leur générosité n'a pas de limite. Ils sont adulés de tous, moi y comprit. La beauté de ces lieux montre d'ailleurs cette puissante bonté. Donner cette magnificence à un enfant comme dernier souvenir auquel s'accrocher avant de partir jouer. Jouer, et distraire le monde.
    Le District 4. Un District souvent vainqueur. Où les tributs se pressent pour venir, puis revenir. Pour être acclamé comme il se doit, découvrir les plus beaux territoires de chaque district, s'émerveiller de la magnificence du Capitole. S'en imprégner pour ensuite y vivre et ne jamais repenser à la tristesse. Nos innombrables fêtes, jeux, nos immenses boutiques, nos splendides défilés. Malgré tout cela, je dois le dire. Le District 4 est magique. Je suis une grande fan des poissons qu'ils nous offrent, et j'adore me baigner. C'est un parfait endroit pour prendre des vacances bien méritées après des Hunger Games épuisants. « District quatre ? Waouh, bravo pour vos tenues ! Elles étaient splendides ! » Ça phrase me touche en plein cœur, je rougis sur toutes mes pommettes et pouffe de manière lamentable. Les juges et autres stylistes sont souvent avares en compliments, les enfants, eux, sont très chaleureux. Hélas, je n'en verrai qu'un après. C'est soit cela, soit je m'ennuie tout l'été. « Merci. Merci beaucoup ! » Mon cœur se serre. Je m'étais promise de ne pas parler aux tributs. Les voir se faire blesser me brise à chaque fois, après seulement quelques paroles échangées. Je suis trop fragile. Trop faible. « Exact ! District onze pour vous servir. » Plusieurs choses se bousculent dans ma tête. Déjà, d'un côté, les beaux costumes du 11. Habillés de branchages, les tributs ont fait sensation. Entre dénudés et habillés, de manière simple et sophistiquée, ils ont intrigués les gens du Capitole. Très peu de personnes du Capitoles connaissent l'antiquité et les mythologie grecques ou romaines, cependant cette poignée d'habitants ont suffi pour enflammer les foules et leur expliquer chaque légende. Les sirènes. Le caducée d'Hermes. Demeter. Quelques mots suffisaient pour exciter chacun d'entre nous. Puis, d'un autre côté, le District 11. Très grand, où un nombre considérable de personnes habitent. Peu accueillant, vraiment porté sur l'agriculture. Les pacificateurs y sont malveillant, et même un habitant du Capitole n'est pas forcément bien traité. Je n'aime pas ce District, mais les gens ne sont pas forcément aussi méchants que les pacificateurs. Étrangement, et aussi étonnant que cela puisse paraître, cela ressemble même au contraire. « Vous étiez très jolie. Vous et votre ... camarade. » Camarade. J'ai l'air d'une idiote. Je ne me souviens même pas de leur nom. Je me souviens d'avoir remarquer que la fille avait un prénom commençant par un A et le garçon par un B. Cela s'arrête hélas là ... Je regarde l'ascenseur tanguer. Je passe la tête hors de l'ascenseur, et laisse échapper un bougonnement. Trop performant, impossible qu'il ait un bug. Non, ce n'est pas du tout ça. Un petit garnement au Rez-de-Chaussé s'est amusé à nous amener là, mais vu le nombre de personne ici, impossible de reconnaître le coupable. « Vous allez à quel étage ? » Je me tourne vers la jeune femme. Je la dévisage quelques instants. Peut-être souhait-elle sortir du bâtiment. « Je ne sais pas, je souhaitais faire un tour. On ne peut pas trop sortir d'ici, surtout avec cette foule dehors. Et vous ? »


Ou pas hélas é_é

Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 11
△ correspondances : 11154
△ points : 74
△ multicomptes : hunter, pepper-swann (leevy, ivory)
△ à Panem depuis le : 08/05/2011
△ humeur : indifférente
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: célibataire, coeur occupé par un revenant
relationships:


MessageSujet: Re: girls just wanna have fun | pv   Sam 17 Sep - 16:51

    L'ascenseur était vide, ce qui me perturbait au plus haut point. J'étais consciente que la plupart des habitants du Capitole, des préparateurs, des dirigeants et les tributs étaient encore dehors, après le défilé. Ils faisaient probablement la fête, enfin sauf les tributs. Qui aurait l'idée de fêter sa mort prochaine ? Les dirigeants, habitants et préparateurs, eux, devaient s'en donner à coeur joie. Ils connaissaient enfin les visages des nouveaux combattants de l'arène. Quel bonheur pour eux. Le moment tant attendu depuis les derniers jeux. Mais que nous soyons que deux était louche. Pas que cela me déplaisait, au contraire. C'est juste que, c'était étonnant. Vraiment. « Merci. Merci beaucoup ! » C'était normal. Enfin, je crois. Quand des costumes sont réellement époustouflants, c'est la chose à dire, en principe. Et ses costumes l'étaient. Oh oui, elle avait fait du bon boulot. Elle semblait si jeune pourtant. À croire que le talent était précoce au Capitole. Et puis, si je mourais dans l'arène, j'aurais au moins dit ce que j'avais pensé de ces costumes. « Vous étiez très jolie. Vous et votre ... camarade. » Une teinte poudrée rose envahit mes joues. Je ne savais pas si elle était sincère ou si elle disait cela parce que j'avais complimenté ses tenues quelques minutes auparavant. Même si, honnêtement, j'espérai que la première option soit la bonne. Je ne suis pas habituée à recevoir des compliments. Je ne viens pas du Capitole, je ne suis pas riche, extravagante et je ne porte pas de somptueux habits. Ainsi, au district onze, les compliments se font rare, très rare. Hormis mon frère et mon meilleur ami, je n'avais jamais entendu une flatterie provenant de quelqu'un d'étranger. Je baissai légèrement la tête, tentant de cacher mes joues rosées. Cependant, c'était probablement trop tard. Ma gêne avait dû se voir avant que je baisse la tête. Tant pis. « Merci. » dis-je en relevant la tête avec un léger sourire timide. « Brody. Il s'appelle Brody. » L'intonation de ma voix n'était pas méchante ni sarcastique, je me contentai simplement de préciser son prénom, sans même émettre une pointe d'indignation. Après tout, nous sommes vingt-quatre tributs. Impossible de se souvenir de tous les prénoms. Même moi je n'avais pu en retenir qu'une demi-douzaine. Je connaissais celui de mon co-tribut masculin, tout à fait normal vous allez me dire. Quant aux autres prénoms que j'étais parvenue à retenir, c'était ceux des personnes que j'avais rencontrés durant ses quelques jours de préparation. En repensant au défilé, je dois bien admettre que Brody et moi étions très bien assortis. Malgré nos pauvres moyens dûs à notre district, nos costumes avaient fait leur effet, peut-être auprès de potentiels sponsors ? C'est beau de rêver. Après le petit bug émit par l'ascenseur, j'étais curieuse de savoir à quel étage elle souhaitait se rendre. Je posai donc la question. « Je ne sais pas, je souhaitais faire un tour. On ne peut pas trop sortir d'ici, surtout avec cette foule dehors. Et vous ? » La foule. Oh oui, elle était immense, oppressante et partout. Je n'ai jamais aimé la foule. Peut-être parce que je suis habituée à être seule ou accompagnée de mes proches, qui se limite au nombre de deux ou trois. Durant le défilé, je ne savais plus où donner de la tête. Les gens s'étaient collés les uns aux autres pour nous voir durant quelques minutes. Cependant, ça allait. Je supportais, étant donné que j'étais sur mon char. Et dès que mes pieds touchèrent à nouveau le sol, ce fut la panique. J'étais insignifiante aux yeux de la plupart des personnes présentes pour le défilé. Je n'étais qu'un tribut qui irait se faire prochainement massacrer dans l'arène. J'avais été bousculée de tous les côtés et j'arrivais à peine à respirer. Ainsi, repartir prendre un bain de foule n'était pas une idée qui me plaisait. Sans parler du rez-de-chaussée, où le luxe m'étoufferait à nouveau. Bizarrement, l'ascenseur était un lieu qui me rassurait presque. Nous n'étions que deux, le luxe était présent, mais moins tape à l'oeil que dans les couloirs. Et même cette jeune styliste me réconfortait. Elle avait une certaine chaleur en elle, un visage doux qui n'inspirait pas à la méchanceté, et sa voix était calme et posée. Bien qu'habitante du Capitole, elle n'avait rien à voir avec ses montres de foires, mise à part sa tenue, peut-être. Les pro-capitole me donnait froid dans le dos, avec leur coupe de cheveux exubérante, leurs yeux de couleurs que je n'avais jamais vues ou leurs visages incrustés de diamants. Vraiment, j'avais des frissons rien qu'à imaginer l'un d'eux. Un silence s'était installé pendant que j'étais dans mes pensées, silence que je m'empressai de briser. « Oh, je hais cette foule. » dis-je, accompagné d'un léger rire. « Je ne sais pas non plus. Je comptais aller me coucher, puis je voulais descendre à la cafétéria et là... hum, je ne sais pas où me rendre. » Un léger sourire s'afficha sur mes lèvres, je passai pour une girouette ne sachant pas ce qu'elle souhaite. « C'est bête, mais j'ai presque envie de rester dans cet ascenseur. » déclarai-je en m'appuyant contre la paroi. C'était une invitation détournée afin de savoir si elle souhaitait rester avec moi. J'espérai. J'avais un coup de blues. Besoin de parler. La froideur du Capitole m'avait atteinte en pleine figure et rencontrer cette styliste qui semblait être entourée d'un halo de chaleur me faisait du bien. « Quel est votre prénom ? » demandai-je, curieuse de mettre un prénom sur ce doux visage. « Ce sont vos premiers jeux ? » Les mots étaient sortis tous seuls de ma bouche. La curiosité m'avait devancée. Je devais savoir. Savoir si elle avait déjà vécu cette expérience, elle qui me semblait si jeune.

    je suis vraiment désolée de ce gros retard de réponse Embarassed



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6442-get-along-with-the-voices-inside-of-my-head-alexiane http://www.mockingjay-rpg.net/t152-11-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die-alexiane
Invité



MessageSujet: Re: girls just wanna have fun | pv   Mer 26 Oct - 20:03

    Ces moments si simples et seuls sont rares au Capitole. N'est-ce pas d'ailleurs très étrange ? Pourquoi donc personne ne se trouve ici avec nous ? Mais j'esquisse un petit sourire gêné, et repense à ce qu'elle dit, tout en essayant de ne pas souligner impoliment son rougissement. Elle avait été agréable quelques secondes auparavant lorsque j'étais entrée, et cela est particulièrement appréciable. « Brody. Il s'appelle Brody. » Malgré les jolies tenues de leur défilé, il n'avait pas attiré mon regard. Suis-je la seule ? Certains ont beaucoup plus de charisme, attirent plus l'oeil. Si j'avais pu être une sponsor, j'aurai préféré donner mon argent à une personne comme cette fille à mes côtés. Oui, j'aurais l'impression de donner mon argent à quelqu'un pouvant gagner. Oui, elle me semble digne de confiance, comme quelques autres. J'ai presque envie de leur souhaiter bonne chance. Ce genre de personnes ne méritent pas de mourir, non, ils méritent de vivre et de revenir chez eux. D'aller vivre au Capitole pour les plus ambitieux ! Oh, je serai vraiment attristée que cette adorable jeune fille à mes côtés meure. Rares sont les tributs gentils. Ils sont souvent hautains, se trouvent mieux que moi, jeune styliste sans expérience ! Je n'ai rencontré dans le passé que des tributs du District 1, voir du 2. Eux, forts et indépendants, sont toujours les préférés des sponsors lors des défilés. Ils pensent être meilleurs qu'une "jeune écervelée du Capitole" telle que moi. Alors cette mignonne jeune fille du District 11 m'apporte plus de sympathie que pour tous les autres tributs réunis - exceptés Zoé. La mort de connaissances est toujours attristante. Surtout lorsqu'elle est terrible et insupportable pour quelqu'un comme moi ! « Ton allié ? » Oui, après cette longue réflexion, je repense à Brody. Sera-t-il l'un des premiers morts, quittant le jeu seul et sans allié ? Peut-être. Il n'avait pas l'air d'être l'un des plus appréciés parmi les autres enfants. « Oh, je hais cette foule. » Je souris. Bien au contraire, les fêtes et banquets peuplés sont ce que je préfère. Cependant, elle ne doit pas connaître celles du Capitole ! Comme c'est attristant pour elle ! J'aimerai l'emmenée à celle de demain, si seulement cela était possible ! Il n'y en a pas le soir des défilés pour les tributs. Il n'y en a aucune pour les tributs, hélas. « Je ne sais pas non plus. Je comptais aller me coucher, puis je voulais descendre à la cafétéria et là... hum, je ne sais pas où me rendre. C'est bête, mais j'ai presque envie de rester dans cet ascenseur. » Alors que mes yeux sont captivés par les jolis boutons de toutes les couleurs dans l'ascenseur, je me retourne vers elle, intriguée et amusée. Oh oui, j'aimerai faire connaissance avec cette adorable fillette. Cependant, ici ? Dans une pièce si petite ? « Il y a un petit café peu fréquenté au rez-de-chaussée ... Si tu aimes les cappuccinos ! » Ce mot égaye mon visage entièrement. Hmmm. La mousse tendre et fondante de cette boisson. Ou bien les chocolats viennois délicieux. « Quel est votre prénom ? Ce sont vos premiers jeux ? » Mes doigts se posent instinctivement près du bouton pour ouvrir les portes, attendant seulement sa réponse, tout en écoutant ses questions. Je pousse un petit soupir nostalgique, repensant à mes premiers Hunger Games. Malheureusement pour eux, 23 tributs sur 24 ne reviennent jamais aux jeux de la faim ! Les autres deviennent mentor et ont la chance de pouvoir vivre dans les plus belles maisons de Panem. « Daisy, pour ses seconds Hunger Games ! Et toi ? A ... Alix ? Tu n'es jamais venue au Capitole, je me trompe ? » je demande dans un petit rire. Elle semble désorientée. Comme tous les nouveaux ici, chaque année !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 11
△ correspondances : 11154
△ points : 74
△ multicomptes : hunter, pepper-swann (leevy, ivory)
△ à Panem depuis le : 08/05/2011
△ humeur : indifférente
△ âge du personnage : vingt-deux ans
△ occupation : mentor


can you save me?
statut: célibataire, coeur occupé par un revenant
relationships:


MessageSujet: Re: girls just wanna have fun | pv   Jeu 27 Oct - 23:24

    Je ne savais plus à quelle heure nous vivions. N'ayant pas de repères, je ne me rendais pas compte si cela faisait longtemps que nous discutions, toutes les deux. C'était plutôt agréable, en fait de compte. Même si cette fille était l'incarnation parfaite du Capitole. Et surtout, elle devait être littéralement en admiration devant le président Snow, j'en étais sûre. Si on m'avait dit que je me retrouverai à discuter avec une Pro-Capitole, j'aurai ri aux larmes. Déjà, je n'aurai jamais pensé me retrouver ici, mais discuter avec une anomalie vivant ici, cela aurait été le sommet. Et pourtant. La demoiselle blonde face à moi m'apaisait et me rassurait. « Ton allié ? » J'eus un léger rire. La jeune femme semblait déjà avoir oublié le prénom de mon allié. Cependant, elle pouvait être pardonnée. En vivant au Capitole, elle devait en voir, des gens. C'était donc normal qu'elle ne se souvienne pas des prénoms des tributs qu'elle croise. J'espérai simplement qu'elle se souvenait des siens, surtout qu'elle en avait quatre cette année. Elle semblait finalement se rappeller de Brody, et je me contentai de lui adresser un simple sourire. « Il y a un petit café peu fréquenté au rez-de-chaussée ... Si tu aimes les cappuccinos ! » Je ne savais pas quoi répondre. Je n'avais jamais goûté à des ... capicini ? Cappucin ? Même le mot m'était totalement inconnu. Je n'avais jamais bu de café de ma vie. Je n'avais aucune idée du goût que cela pouvait avoir. Il parait que c'est fort, mais bon. Quant à l'autre boisson qu'elle a nommée, j'avais beau réfléchir, je n'avais jamais entendu parler de cela. Mais était-je prête à lui avouer cela, à elle, si habituée au luxe du Capitole ? La jeune femme devrait probablement boire de ces boissons tous les jours. Je pris un air sûr de moi, lui adressant un sourire des plus hypocrites, qui était l'équivalent à un sourire franc au Capitole. « Oh, j'adore ça ! Par contre, ne connaissant pas les lieux, je préfère vous suivre. » dis-je en m'écartant légèrement sur le côté, afin qu'elle passe devant moi. La suite s'était enchaînée très vite. Je désirais connaître son prénom, rien de bien grave en soit. Cependant, je n'étais parvenue à retenir les mots de ma bouche quand je lui avais demandé si ces jeux étaient ses premiers. « Daisy, pour ses seconds Hunger Games ! Et toi ? A ... Alix ? Tu n'es jamais venue au Capitole, je me trompe ? » Daisy. Un très joli prénom, doux. C'était un prénom qui convenait parfaitement à mon interlocutrice. Son visage était si agréable et rassurant, qu'elle ne pouvait pas porter un prénom dur. « C'est un très joli prénom. » dis-je en lui adressant un petit sourire. Ainsi donc, Daisy participait à ses secondes Hunger Games. Vu son âge, j'aurai plutôt pensé que c'était sa première année, mais cela revenait au même en fin de compte. Elle semblait pourtant si optimiste. Se réjouissait-elle à ce point des jeux ? De regarder de pauvres jeunes se faire massacrer sans pitié ? Je ne pouvais pas le croire. Pas venant d'une jeune femme à l'apparence si délicate. « Alexiane. » J'aurai voulu utiliser un ton des plus secs, mais ma voix était relativement douce. « Vous avez vu juste. C'est la première fois que je viens ici. » De toute manière, c'était très facile à deviner. Je ressemblai à une pauvre paysanne avec ma tenue des plus simples, face à cette jeune femme qui brillait de mille feux dans sa robe couleur or. Je n'avais pas ma place au Capitole, c'était tellement évident. Comme le nez au milieu de la figure. Vraiment, je ressemblai à une touriste. « Alors, on va le prendre ce café ? » dis-je avec un petit sourire. J'avais besoin de sortir de cet ascenseur, et vite. J'avais envie de m'asseoir, de déguster une délicieuse boisson que je connaitrai qu'une seule fois dans ma vie. Et, pourquoi pas, de discuter plus longuement avec Daisy. Le sujet de conversation n’allait pas changer de celui que nous avions déjà abordé dans l’ascenseur. Les jeux, les tributs, le défilé au cirque ou la diffusion des jeux. Je laissai échapper un soupir, m’appuyant contre la paroi en attendant que Daisy ouvre le chemin.

    Pas terrible, désolé



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t6442-get-along-with-the-voices-inside-of-my-head-alexiane http://www.mockingjay-rpg.net/t152-11-this-is-survival-of-the-fittest-this-is-do-or-die-alexiane
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: girls just wanna have fun | pv   

Revenir en haut Aller en bas
 

girls just wanna have fun | pv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 1 :: rps avant et pendant les jeux-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.