petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 J2 √ the snow dances as they fall (katell, lucas & lily)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: J2 √ the snow dances as they fall (katell, lucas & lily)   Jeu 26 Juil - 15:28


« the snow dances as they fall. »




Comme ils en avaient convenus la veille, Lily et Lucas se dirigèrent vers les montages après ce qu’ils jugèrent être une nuit plus ou moins courte. Pour Lily, trouver le sommeil ne fut pas très compliqué. Elle réussit même à dormir sur ses deux oreilles. La présence de Lucas la rassurait énormément. Elle n’était plus seule et cela suffisait à lever la pression qui pesait sur ses épaules depuis le début des Jeux. Même si sa faiblesse était toujours la même. Même si elle savait que quoi qu’il arrive, elle finirait sans doute par mourir sous le feu des projecteurs. Dans les Hunger Games, il ne fallait pas compter sur la chance. C'est donc dans la nuit persistante que Lucas et Lily tracèrent leur route jusqu’au pied des montagnes. Ils cherchèrent le chemin le plus sur pour y grimper sans trop de risques, guettant en parallèle la présence d’éventuels tributs cachés dans les reliefs. Tout semblait aller bien. La montagne était calme et semblait regorger de gibier facile à prendre. La chasse n’était pas vraiment leur but premier étant donné leur stock plutôt important de nourriture, mais Lucas et Lily jugèrent bon de le noter dans un coin de leur tête puisque toute information était bonne à prendre à ce stade. Ils ne tiendrait pas éternellement avec leurs provisions en poudre de toute façon. Cependant, si les deux tributs ne cherchaient pas de nourriture, leur voyage avait un but bien "précis". En fait, ils se déplaçaient. Purement et simplement. Sans autre motivation que d’éviter d’attirer le courroux des juges ou de jouer aux proies faciles. Ne jamais rester au même endroit. C'était l'une des règles simples mais pourtant indispensables dans les Jeux. Presque aussi évidente que celle du feu et de ses funestes conséquences en fait.

Une fois que les deux tributs eurent grimpé suffisamment haut, Lily proposa qu’ils se séparent afin de chercher un nouvel abri pour la journée (et éventuellement pour la nuit). Ils commençaient à fatiguer à force d’escalader par-ci par-là. Elle convint difficilement Lucas, qui n’était pas vraiment pour qu’ils se dispersent. Elle dût d'ailleurs lui promettre de ne pas trop s’éloigner et de le rejoindre au moindre signe de danger pour qu'il accepte.

Une fois qu’elle eut « signé » ce contrat verbal, Lily se dirigea à gauche, vers une pente accrue qu’il lui fallait monter malgré la fatigue. Lucas lui avait ordonné de prendre cette direction de sorte à ce qu’elle puisse filer rapidement vers lui si elle était poursuivie. Elle n'avait pas pu négocier. Elle grimpa donc en prenant gare à tout ce qui l’entourait. L’arène regorgeait de surprises et elle ne tenait pas à se faire attaquer ou à glisser malencontreusement. Cela ne faisait pas une mort très digne. Elle finit par se hisser sur un petit plateau couvert de neige. Un peu pentu mais assez stable pour qu’elle s’y aventure. Quelque chose retenait son attention près d’un rocher. Elle était trop loin pour discerner quoi. La curiosité l’emporta sur la prudence et elle avança jusqu’à la pierre à pas de loup. À quelques mètres, elle pu distinguer la nature de la petite chose qui gigotait dans ce qu’elle devina être un piège : un bébé renard polaire. Lily regarda autour d’elle. Si un piège avait été installé ici, un tribut devait trainer dans les parages. Pourtant elle ne voyait et n'entendait personne. Elle fit le tour du plateau avec prudence, baladant son regard dans tous les coins. Pas un signe de vie. Elle savait très bien que le camouflage était le point fort de plusieurs de ses concurrents, mais le petit renard l’appâtait énormément. Elle voulait se risquer à essayer de le prendre. Pour faire un repas décent mais aussi pour prouver à Lucas qu’elle pouvait être utile, parfois. C’était plus une question de fierté qu’autre chose, mais c’était important pour elle.

Elle revint vers le renard après quelques minutes à épier le moindre mouvement suspect. Le piège était bien ficelé. Trop bien ficelé. Lily n’était pas très bonne avec les systèmes trop élaborés. Elle tenta de défaire les cordages qui maintenaient le piège pendant de longues minutes sans y parvenir. Tellement concentrée dans son ouvrage qu’elle ne remarquât ni les bruits de pas dans la neige, ni l’ombre qui s’étendit dans son dos.



Dernière édition par Lily Ann Ayling le Lun 6 Aoû - 22:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: J2 √ the snow dances as they fall (katell, lucas & lily)   Jeu 26 Juil - 21:39


the snow dances as they fall
❝ j 2 - a v e c . l i l y . & . l u c a s ❞

Avoir laissé Iugo derrière moi et m’être séparée de Frenchie me laisse un arrière gout amer. Je sais qu’il le fallait, que Iugo ne pouvait se déplacer sans nous retarder l’une ou l’autre mais… maintenant que nous nous étions trouvé, je trouve ça écœurant de devoir nous séparer ; même pour un lapse de temps assez court. On ne sait jamais qui l’on peut croiser, ce qui peut se passer. Ici, les juges sont rois. Sur un coup de tête, ils peuvent nous faire faire les plus grosses conneries, nous mettre au pied du mur, nous obliger à tout faire, tout surmonter. Ensemble, on est plus fort. N’est-ce pas là l’idée que nos mentors avaient en tête ? N’est-ce pas ce qu’ils nous ont expliqué, ce qu’ils nous ont dit de faire ? Rester ensemble. Je soupire lassement. Fallait bien que l’on chasse un peu, nous ne pouvons pas rester les bras liés les uns aux autres pendant toue la période des jeux non plus. Cela nous tuera bien plus vite que si nous nous séparons. Je réfléchi de trop, ne prend pas assez de distance. Après avoir vu mon co-tribu se faire décapiter sous mes yeux, faut croire que j’ai envie de garder mes alliés près de moi. Juste au cas où.

Je tire sur l’un des nœuds de mon énième piège. J’ai eu un mal de dingue à trouver de quoi les fabriquer mais, par bonheur et un hasard de chien j’ai déniché ce qu’il fallait dans une grotte pas très loin d’ici. Faudrait que j’en parle aux DOUZE d’ailleurs. Elle n’est pas trop mal pour nous servir d’abri. La neige n’y entre pas et, cela nous permettra de rester au sec le temps d’une pause. Surement l’un des seules dans toute cette saleté d’arène, ce n’est pas un détail à négliger.

Serrant un peu plus la racine qui me sert de corde, je souris en entendant un petit cri désespéré non loin. Ca y est. L’un de mes bébés à fonctionné, nous avons de quoi manger. Je me relève, après avoir vérifié que tout est en règle, et me met à courir. Revenir au camp avec de quoi se nourrir sera une manière de montrer à Frenchie et Iugo que je ne leur suis pas inutile. Je n’ai peut-être pas su sauver mon co-tribu, je peux me débrouiller quand même pour essayer de leur sauver les leurs -et la mienne- pendant quelques jours. Pour être honnête, j’ai surtout très peur ; peur qu’ils me laissent tomber, qu’ils partent tous les deux en se disant que cela ne sert à rien de s’encombrer avec une intruse. Qu’est-ce qui les empêche de le faire après tout ? Tenir parole ne servira à rien ici. C’est bien beau mais, à un moment donné, se sera chacun pour sa peau et en avant la musique. Allez hop que je te taillade la gorge durant ton sommeil, vas-y, viens que je te poignarde dans le dos… Pour ça, je fais ce que je peux pour leur montrer que je ne suis pas superflue, qu’il faut me garder pour x ou y raisons.

Je ne mets pas longtemps à retrouver mon chemin car, je n’oublie jamais le positionnement de mes pièges. Ce que j’avais oublié en revanche, c’est que d’autres tribus pouvaient passer par là et tenter de me voler mon bien. « Hey ! Qu’est-ce tu fais ?! » Je suis folle, je sais. Me faire remarquer ainsi, sans arme ni moyen d’attaque en vue ne peut être que suicidaire mais… sur le coup, je n’y ai pas pensé. Je recule du nombre de pas que je viens d’avancer. « Ca serait trop te demander de laisser ça à sa place ?! C’est moi qui ai posé ce piège, pas toi ! » Mais, je pense qu’elle n’en a rien faire. « Laisse ça ! » Je cours et m’abaisse sans réfléchir -oui encore- près de la tribu du Huit. Je tente de récupérer l’animal apeuré mais, ses mains sont déjà cramponnées dessus. Je ne tiens pas à lui faire de mal ni même à la tuer mais, j'aimerais lui faire peur, histoire qu'elle me laisse tranquille et reparte tranquillement. Je rêve en somme... « T’es sourde ou stupide ? Je t’ai dit… -je tire sur un nœud pour libérer l’animal- de lâcher ça ! » dis-je finalement en lui prenant le renard polaire des mains. Seulement, il ne se laisse pas faire et m’échappe, se défilant en courant. « T'’as vu ce que t’as fait ? » En colère d'avoir laisser filé le premier gibier dans l'arène, je perds le contrôle et lui saute dessus, mes mains sur sa gorge. J'ai dit que je ne voulais pas la tuer ? J'ai du me tromper...

Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: J2 √ the snow dances as they fall (katell, lucas & lily)   Ven 27 Juil - 17:53


« the snow dances as they fall. »




« Hey ! Qu’est ce que tu fais ? » Dans un sursaut conséquent à la surprise qui la saisit violemment, Lily se retourna en trombe. Elle n'avait rien vu en inspectant les lieux, mais il y avait bien un tribut. Ou plutôt une, puisque c’est une voix féminine qui venait de s’élever dans les airs. Dans un coin, elle sortit de l'ombre, visiblement mécontente de voir son piège entre les mains d'une autre. Lily sonda d'abord son visage, mais ce furent les cheveux clairs de la tribut qui lui révélèrent son identité : la fille du dix, dont elle avait oublié le nom – et ce malgré les efforts qu’elle avait fait pour retenir tous les participants lors de son « séjour » au Capitole. De toute façon, cela n’avait pas vraiment d’importance au sein de l'arène. Un nom ne représentait rien dans les Hunger Games. Chaque participant devenait un tribut du moment où son nom sortait de l’urne de la Moisson. Et même après sa mort, il restait un tribut. Aux yeux du monde, ils n’étaient rien de plus que ça. Tous autant qu'ils étaient.

La fille du dix s’éloigna aussi vite qu’elle était apparue, semblant peser le pour et le contre de son geste. Lily soupira intérieurement : une nouvelle « pacifiste » ? Peut-être, peut-être pas. Dans tout les cas, elle avait le temps de fuir en lui rendant son bien... de survivre de la même façon... Mais la tentation était toujours aussi forte malgré l'occasion qui se présentait. La tribut adverse ne semblait pas porter d’arme et donnait l’impression de vouloir lui laisser le choix de la raison. Elle était visiblement sans défense... conciliante. Deux défauts dans les Jeux. Lily savait qu’elle pouvait très bien cacher son jeu comme bon nombre de tributs l’avaient fait lors des précédentes éditions, mais elle refusait aussi de baisser les bras. Si elle le faisait, elle passerait pour une faible une seconde fois. Elle ne se laisserait pas encore voler entre les plumes. Son district la regardait. Peut-être que des gens avaient foi en elle. Elle devait les remercier de leur confiance. De leur soutien. Agir comme le tribut qu'elle était. Même rien qu'un peu. Alors, en ignorant les avertissement de la tribut du dix, elle prit le risque qu’elle jugea bon de prendre et continua de défaire le piège d’une seule main, n’attendant que la réaction de l’autre fille pour prendre une décision finale. Quelques secondes passèrent et le piège sembla finalement se délier de lui-même. Rapidement, Lily s'empara du bébé renard afin d’être sûre qu’il ne file pas une fois qu’elle l’aurait libéré. Là, la réaction de la fille du dix ne se fit pas attendre. « Laisse ça ! T’es sourde ou stupide ? Je t’ai dit… de lâcher ça ! » Lily, prise de court, n’eut pas le temps de glisser sur le côté. La tribut adverse défit la dernière boucle du piège et le renard fila aussi vite que le vent. « T'as vu ce que t’as fait ? » Lily était aussi dépitée que la fille du dix. Cependant, sa colère n’était pas égalable. Un air étrange s’empara de la fille, puis elle s’élança rapidement. Lily ne vit rien venir, et lorsqu’elle comprit, il était déjà trop tard. Les mains de la tribut se serraient déjà autour de sa gorge.

« G-gh… »

Elle tenta de la supplier de la lâcher, mais ses mots se coupèrent avec son souffle. Il fallait qu’elle réagisse vite avant de s’étouffer aussi lamentablement qu'elle s'était laissée attrapée. La fille du dix ne devait pas avoir de quoi se défendre si elle tentait de la faire disparaître de cette façon. Elle allait agir en conséquence. Elle n'avait pas le choix. Résolue, elle glissa lentement sa main dans la poche de son blouson et empoigna fermement son petit couteau en espérant que sa lame serait suffisante à blesser son assaillante. Elle ne perdait rien à essayait de toute façon. Tout en contrôlant les tremblements qui commençaient à la prendre, elle réfléchit quelques secondes à l’endroit qu’elle pourrait frapper. Il fallait au moins détourner l’attention de la tribut. Suffisamment longtemps pour qu'elle puisse s'enfuir. Alors elle pointa rapidement son couteau là où sa peau était à découvert. D’un coup hasardeux, elle réussit à lui entailler la joue. Pas très profondément mais assez pour qu’un léger flot de sang se repende sur elle et sur le sol. La tribut, sans doute plus surprise que mal au point, lâcha Lily qui se carapata là où elle le pouvait. Le chemin de fuite était dans le dos de la tribut du dix, qui ne tarderait pas à se remettre de ce coup qu’elle venait de recevoir. Lily avait l’avantage, mais ce n’était pas fini. Derrière elle, il y avait le vide. En face, la tribut. Elle allait devoir se battre pour survivre.

Elle regarda son couteau, encore marqué par le sang de la fille. Comment faire pour l’éliminer avec ça ? Elle imagina un instant les milliers de coups qu’elle devrait lui donner pour avoir l’avantage et prendre sa vie. Mais même en pensée, elle s’en voyait incapable. Elle ne pouvait pas tuer. Pas directement en tout cas. Elle préférait les moyens plus lâches. Les pièges, les poisons… Mais certainement pas ce genre de charcutage digne des carrières et des tributs sans morale. Pourtant, si elle voulait retrouver Lucas en un seul morceau, elle devait se résoudre à devoir blesser l’autre fille. Après ce qu’elles venaient de se faire mutuellement, il était évident qu’elles ne se laisseraient plus filer.



Spoiler:
 


Dernière édition par Lily Ann Ayling le Lun 6 Aoû - 22:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: J2 √ the snow dances as they fall (katell, lucas & lily)   Mer 1 Aoû - 0:18





Le sommeil avait été de courte durée pour Lily et Lucas, mais certainement pour tout les autres tributs également. De toute façon, cela ne changeait pas de l'habitude des deux jeunes du district 8. Cependant, chacun avait pu se reposer paisiblement, l'un veillant sur l'autre pendant la nuit. Lucas avait monté la garde sans fléchir. En observant Lily dormir tranquillement, l'espoir d'un futur meilleur lui était revenu, et il s'était rappelé pourquoi il se battrai dans l'arène.

Au réveil, ils avaient appliqués à la lettre les conseils de Silk et s'étaient mis d'accord pour se diriger vers les montagnes. L'endroit leur permettrai sans doute d'avoir une vue d'ensemble sur l'arène, et ils trouveraient peut-être une ou deux proies à chasser, le problème n'étant pas un manque de nourriture, mais avoir quelque chose d'autre que de la purée d'aliment en poudre leur ferait certainement le plus grand bien. Ils se déplacèrent efficacement et atteignirent rapidement les montagnes. Leur ascension ne fut pas des plus compliquées, après tout, ils étaient en bonne forme et n'avaient pas subis de blessures sérieuses au court du premier jour. Ils se contentèrent de bouger avec prudence, ne sachant pas quel genre de danger pouvait surgir dans cet endroit. Lorsque la montée devint plus ardue, Lucas plongea dans un silence concentré, à la fois pour économiser son souffle, mais aussi pour faire le point sur les morts diffusés la veille. Le souvenir de sa macabre rencontre était encore très vif dans son esprit, et il ne souhaitait pour rien au monde qu'une chose pareille lui retombe dessus avec Lily.

Aussi lorsque la jeune fille proposa qu'ils se séparent pour débusquer du gibier ou repérer quelques plantes comestibles - bien que vu la température, il y ai peu d'espoir d'en trouver -, l'idée ne plut franchement pas au jeune tribut. Mais après une rapide discussion bien argumentée, Lucas céda finalement. Il ne pourrait de toute façon pas monter la garde nuit et jour auprès de Lily, il fallait bien qu'il tire un trait sur ce caractère protecteur décuplé vu les circonstances et qu'il laisse Lily se débrouiller toute seule. Il réussit tout de même à obtenir qu'elle emprunte le passage pour monter, ainsi elle pourrait dégringoler la pente plus rapidement vers lui en cas de fuite d'un danger imminent.

Ainsi, une fois qu'ils se furent séparés, la nervosité de Lucas augmenta d'un cran. Au moindre craquement, ses muscles se tendaient, et chaque secondes qui passaient il craignait d'entendre un coup de canon... Cependant rien ne vint. Avec le temps, il commença à se concentrer un peu plus sur son exploration. Il croisa une sorte de chouette blanche qui l'épia avec de grandes yeux perçants. Son imagination lui joua certainement un tour lorsqu'il eu la vague impression que cette maudite chouette le suivait. Il accéléra le pas pour la semer lorsqu'un rugissement lointain lui rappela que la discrétion était de rigueur.

Soudainement, alors que Lucas avait pris le temps d'observer prudemment autour de lui sans faire de bruit en s'immobilisa quelques instants pour s'assurer qu'aucune brindille ne crissait de façon louche autour de lui, un mouvement attira son attention dans un petit bosquet tout près de lui. Tous ses muscles se tendirent et sa respiration se fit presque inaudible. N'osant faire le moindre geste, il se contenta de tendre le cou dans la direction d'où venait ses suspicions. Qui se confirmèrent aussitôt qu'il aperçut un petit renard polaire en train de se lécher la patte. Visiblement, il ne l'avait pas encore aperçut, le vent semblait jouer en sa faveur, aussi sortit-il son couteau de la plus lente des façons qu'il soit avant de faire un pas. La neige crissa sous sa botte mais le renard n'y prêta pas attention. Lucas pouvait désormais le voir correctement. Il était petit, mais largement suffisant pour servir de bon repas pour deux personnes. Mais dans son immobilisation, en tendant l'oreille, Lucas entendit des cris. Visiblement, un tribut était en train de crier après un autre. Quelque part non loin de lui, les choses bardaient pour deux concurrents.

Aussitôt, l'idée que Lily puisse avoir fait une mauvais rencontre le percuta, et l'inquiétude le regagna. Perdant la sérénité qui l'avait poussé à rester immobile face à sa proie, Lucas se jeta sur le renard sans hésiter, le petit mammifère eut à peine le temps de relever la tête en couinant que le jeune tribut abattit tout son poids sur lui pour l'empêcher de fuir, il aurait été dommage de laisser un bon repas s'enfuir ainsi. Il sentit la petite boule de poil se débattre sous son ventre, mais déjà blessée, elle semblait avoir du mal à s'appuyer sur sa patte arrière, sans doute foulée, ce qui donnait un sacré avantage à Lucas. Aussi ne tarda t-il pas à l'attraper fermement par une patte pour assurer sa prise. L'animal tenta de se débattre en griffant et mordant, mais sans perdre de temps, Lucas mit fin à la bataille d'un mouvement de couteau rapide. Il ne prit pas le temps de prêter attention au sang qui se répandit sur le pelage de l'animal, sur la neige et sur son manteau. Il se releva aussitôt que l'animal eut rendu son dernier soupir, l'enfourna dans un coin de son sac, et la fierté d'avoir abattu son premier gibier dans l'arène n'eut pas le temps de le rendre joyeux ; il s'élança aussitôt vers les cris pour s'assurer au moins que Lily était en sécurité, loin de cet affrontement.

Après une brève course à vive allure, sans prendre gare à ne pas trébucher, Lucas aperçut enfin la scène de loin : il reconnut sans difficulté Lily, étranglée par une autre fille à la chevelure très claire, visiblement bien décidée à la tuer par suffocation. « Lily.. ! » Le prénom lui échappa dans un murmure, la surprise qui le frappa comme un coup de poing dans l'estomac l'empêcha d'articuler un mot de plus. Aussitôt, tout fut très clair pour le jeune garçon, il s'élança sans prévenir. Le temps que Lily se dégage de l'emprise de son adversaire d'un coup de couteau au visage, Lucas les rejoignis aussi vite qu'il le put sur le plateau rocheux par les chemins escarpés de la montagne.

Alors que la seconde d'avant Lily se trouvait coincée entre le vide et la jeune fille du district 10, Lucas, qui avait complètement perdu le contrôle de lui-même, sauta sur la jeune fille sans prévenir pour l'envoyer à terre afin de l'empêcher de faire quoi que ce soit à Lily. Il la percuta avec violence dans le dos pour lui faire perdre l'équilibre et l'écrasa de tout son poids face contre terre pour l'empêcher de riposter comme il venait de le faire avec le renard. Oubliant complètement la présence de Lily, il ne pensait plus qu'à une chose : Danger – Tribut. « Ne bouge pas ! » Il hurla d'une voix autoritaire pour lui faire comprendre qu'il ne lui laisserait aucune chance en cas de désobéissance. Son souffle était court et rapide, l'adrénaline courrait ses veines et la colère guidait ses gestes avec impulsivité. Avant même que les jeux ne commencent, il avait été clair avec lui-même : Il ne tolérerait pas que l'on fasse de mal à Lily. Il était nettement apparut que les attentions de la jeune fille étaient hostiles. Aussi la colère et la peur aveuglait son habitude de clémence et le rendait soudainement bien moins sympathique pour la première fois depuis le début des jeux. « Tu n'aurais jamais du faire ça. » Menaça t-il d'une voix emplie de colère. Il ne trembla pas en menaçant la jeune fille du couteau couvert de sang frais du renard, la contemplant d'un regard noir. C'est à cet instant qu'il se rendit compte qu'il oubliait qui il était, et que Silk avait raison. L'envie de tuer cette jeune fille sur le champ le démangeait. Non pas par véritable plaisir, mais surtout par désespoir. C'est cet instant d'hésitation, saisi par l'horreur de la situation, que Lucas laissa l'opportunité à la jeune fille de lui échapper.


Spoiler:
 


Dernière édition par Lucas Mandrake le Dim 5 Aoû - 23:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: J2 √ the snow dances as they fall (katell, lucas & lily)   Dim 5 Aoû - 14:59


the snow dances as they fall
❝ j 2 - a v e c . l i l y . & . l u c a s ❞

Je n’ai pas le temps de comprendre que je me fais plaquer au sol. Comme si le sang dégoulinant de ma joue ne suffisait pas, cela me fait un mal de chien que de me faire ratatiner comme ça. « Maaais ! » Je me débats difficilement mais, comprends assez vite ce qui m’arrive. Lilly. N’était-ce pas la co-tribut du grand type ? Il m’avait marqué leur du défilé et, je reconnais aussitôt sa voix lorsqu’il me menace. « Ne bouge pas ! » Une odeur de sang frais me monte au nez. Le mien, le sien, celui d’un autre ? Peu m’importe. Je n’ai pas à lui obéir, je n’ai pas envie de lui faire ce plaisir. Lui donnant un coup de coude, je réalise que je n’ai définitivement pas l’avantage. Je le touche à peine, c’est con. J’essaye de me débattre encore mais, c’est toujours pareil, je le fais en vain. Il est plus fort, je dois bien finir par l’avouer. J’ai beau m’être entrainée comme une forcenée avec mes frères, à l’entrainement, Lucas reste le plus fort et je dois me faire une raison. Je suis foutue. Oui, voilà. Je mourais comme j’ai vécu. Malgré tous mes efforts pour faire ce qui est bien et juste, je me fais finalement couillonner par un duo de petits voleurs. Je me fais non seulement chiper mon gibier mais, je tombe aussi dans un piège qui me coutera la vie. Surement. Peut-être. Je ne sais pas. Je ne sais plus. Je n’ai plus envie de savoir, j’ai juste envie que cela se finisse.

Je vois le visage de ma mère qui me sourit, là, sur la neige devant moi. Elle penche la tête et me dit d’être forte, de ne pas avoir peur. Comme à ma première moisson. Elle me dit d’avoir confiance, que cette fois, je ne risque rien. « Tu n’aurais jamais du faire ça ! » Mon dos me fait mal, mes jambes aussi. A force de me débattre comme une folle, de les secouer dans tous les sens, j’ai l’impression qu’elles ont doublé de poids. « Je n’ai rien fait ! C’est elle ! » Dis-je quand même en me calmant un peu. Certes, je la tenais à la gorge mais... ce n'est pas ma faute, à moi ! Sentant une lame sous ma gorge, je n’ai pas d’autre choix que me calmer après tout. L’odeur de sang revient aussitôt, m’obligeant à retenir une nausée. A-t-il tué quelqu’un avant de venir ? Serait-ce vraiment mon tour ? Je profite d’un moment d’inattention pour rouler rudement vers la droite et me défaire de ses griffes. « Je… » Je me lève maladroitement, sur mes gardes. « Je ne faisais que récupérer ce qui est à moi. » Je fusille Lily du regard, scrutant la lame du couteau à Lucas. Il y a du sang dessus ! Le mien ? Je sens mon pouls s’accélérer et passe une main sur la gorge par peur qu’il ne me l’ai tranchée sans que je m’en rende compte. Je suis peut-être déjà morte après tout. Ceci ne serait qu’un rêve. Pourquoi ne m’achèvent-ils pas ? Avec leurs couteaux, ils pourraient le faire sans problèmes. Sauf si… c’est déjà fait.

J’avance d’un pas, je n’ai rien à perdre. Mes yeux ne quittent pas le couteau qui me nargue encore et encore. « Je ne ferais rien contre vous, ce serait idiot de ma part. » Je lève les yeux au ciel mais, je ne suis pas sure qu’ils le voient dans la pénombre de la nuit. « Vous pourriez pu me tuer mais, vous ne le ferez pas, n’est-ce pas ? » Je repose mon regard sur Lily et essaye de l’amadouer par le chantage. « Tu m’as volé quelque chose d'essentiel mais, nous sommes dans l’arène donc… je peux comprendre. J’aurais surement fait la même chose si j’avais trouvé un bébé renard piégé et, tout seul. Un gibier facile à attraper, pourquoi s’en priver… » Lucas m’impressionne mais, je ne le montre pas. « Je n’ai pas envie de devenir un monstre pour ça. Et toi ? » Mon souffle se stabilise peu à peu. « De toutes façons, personne ne l’a eu donc, cela revient au même… » Je rêve ou, je me justifie devant des ennemis ?! Faut vraiment que je change de tactique, que je devienne moins humaine. Je ne survivrais pas longtemps, je le sens. Si les tribus devant moi décident de me foncer dessus sans prévenir, que puis-je faire sinon subir leur attaque ? Rien. Je suis définitivement foutue. Une main essuie ma joue, une autre leur propose une trêve, une seule…



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: J2 √ the snow dances as they fall (katell, lucas & lily)   Dim 5 Aoû - 22:07


« the snow dances as they fall. »




Un bruit – une voix – un autre bruit... puis un sursaut. Tout se déroula très vite. Presque trop. Lily ne se rendit compte de l’apparition soudaine de son co-tribut que lorsque celui-ce plaqua Katell – elle se souvint soudain de son prénom – contre le sol. Il était dans une colère noire et cela lui allait si mal qu’elle avait encore du mal à croire qu’il se trouvait sous ses yeux, prêt à la défendre au péril de sa propre sécurité (voir de sa vie). Elle n’était pas aussi brave. Mais l’admiration ne compensait pas tout et c’est bien la frayeur qui se lisait plus particulièrement sur le visage de Lily. Lucas n’était plus lui-même. Il lui faisait presque peur. Si elle avait douté de sa capacité à tuer au vu de son incroyable indulgence, elle était ici confrontée à un Lucas combatif et criant à la vengeance. Elle le regarda longtemps sans réagir, tandis qu’il paraissait menacer la fille dont les cheveux semblaient se fondre dans la neige. Elle se sentait mal d'avoir provoqué quelque chose de ce genre et de rester ainsi spectatrice. Le laisser se risquer pour elle de cette façon n'était pas une bonne chose. Seulement, et même si ce n’était pas son combat, Lucas semblait animé par un devoir de protection qu’on aurait plus juré suicidaire qu’admirable au sein des Hunger Games. « Je ne faisais que récupérer ce qui est à moi. » Lily ne reprit conscience de sa situation que lorsqu’elle croisa le regard furieux de Katell, qui avait (miraculeusement) réussi à échapper à l’emprise Lucas. L’accusation pesait sur elle. Elle était coupable et le savait très bien. Mais elle ne ressentait pas le besoin de se justifier. Les Jeux étaient les Jeux, la tribut du dix le savait tout aussi bien qu’elle. « Je ne ferais rien contre vous, ce serait idiot de ma part. Vous pourriez pu me tuer mais, vous ne le ferez pas, n’est-ce pas ? » Lily ne répondit pas et se contenta d’agripper son couteau de toutes ses forces. La fille s’était montrée hostile, elle ne voyait aucune raison de lui accorder sa confiance. L’épargner ou non tombait alors sous le sens. Indépendamment de son caractère, elle visualisait maintenant son couteau planté entre ses deux yeux avec précision. La peur du danger et l’instinct de protection, sans doute. « Tu m’as volé quelque chose d'essentiel mais, nous sommes dans l’arène donc… je peux comprendre. J’aurais surement fait la même chose si j’avais trouvé un bébé renard piégé et, tout seul. Un gibier facile à attraper, pourquoi s’en priver… » Le regard de la tribut se tourna de nouveau vers Lily lorsqu’elle prononça ce discours. Malgré tout, elle ne parvenait pas à retrouver sa clémence. « Je n’ai pas envie de devenir un monstre pour ça. Et toi ? » Lucas se tenait toujours au même endroit. Lily ne distinguait pas ses intentions futures et cela la troublait énormément. « De toutes façons, personne ne l’a eu donc, cela revient au même…»

Les mots de Katell n’avait décidément aucun effet. Elle était dangereuse. Juste dangereuse. De plus, elle semblait démunie. « Tuer ou être tué » dit et disait le célèbre diction. Le choix de Lily était vite fait. Elle fit quelque pas dans la neige et s’approcha de Lucas en maintenant ses distances avec la tribut du dix. Arrivée au niveau de son co-tribut, elle posa sa main sur son bras et planta son regard dans le sien, espérant que son air suffirait à traduire toutes ses choses horribles qu’elles voulait lui suggérer. Leurs vies ou la sienne ? La décision ne tenait qu’à lui. Elle priait juste pour qu’il fasse le bon choix. Pas le choix de la vie… mais celui de la survie.



Dernière édition par Lily Ann Ayling le Lun 6 Aoû - 23:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: J2 √ the snow dances as they fall (katell, lucas & lily)   Lun 6 Aoû - 1:43





La jeune fille coincée sous l'emprise de Lucas eu beau se débattre, le jeune homme resta impassible tendis qu'elle s'agitait sous lui, tentant de le frapper sans que cela ne lui fasse grand chose. En cet instant, la jeune tribut aurait pu le poignarder, il se serait contenté de lui rendre froidement la pareille sans jamais vaciller. Jamais Lucas n'avait pu avoir pareil comportement. Il était hors de lui, et même plus. La nuit dernière il avait déjà eu peur pour la vie de Lily, la simple pression que la jeune fille venait d'exercer sur la gorge de Lily sous les yeux de Lucas venait de le rendre fou. Cependant, lorsqu'elle tenta désespérément de se justifier en faisant passer cela pour un acte défensif, Lucas eu la présence d'esprit d'hésiter quelques secondes...qui suffirent à la jeune fille pour le basculer sur le côté afin de se relever.

A peine à terre, le jeune garçon bondit sur ses pieds pour faire face à nouveau. Mais la jeune fille était déjà sur ses appuis, prête à bondir hors de portée. Tendis que Lucas fulminait sans la quitter des yeux, elle continuait de parler. Visiblement, elle accusait nettement Lily de lui avoir dérober quelque chose, mais quoique ce soit, il n'aimait pas le regard qu'elle lui jetait et en gage de réponse, il resserra sa poigne sur le couteau ensanglanté tendis qu'elle passait une main à sa gorge d'un air inquiet. Cette fois-ci, il n'hésiterai pas. Cependant, une nouvelle fois il n'alla pas au bout de ses pensées, surpris par le geste de son adversaire qui venait de faire un pas vers eux en gage de paix. Ses premiers propos étaient certes cohérents - il aurait fallu être un idiot ou un carrière pour se lancer dans un combat à un désarmé contre deux armés - Mais comment pouvait-elle affirmer avec autant d'assurance qu'ils ne la tueraient pas ? Presque frustré par de tels propos, Lucas fit un pas en avant à son tour en lui jetant un regard noir, histoire de lui faire comprendre qu'y aller au culot n'était pas la meilleure des idées après ce qu'elle venait de faire. Il lui répondit d'un air froid et implacable : « Ça reste à voir. » Pourtant, elle ne le savait peut-être pas, mais elle avait frappé juste. Lucas avait beau être dans une colère noire, au fond de lui, il resterait incapable de mettre un terme à la vie d'un autre. Que ce soit dans le contexte des Hunger Games ou pas. Ainsi, malgré les airs les plus menaçants possibles qu'il avait pris jusque là, il se trahit par un regard triste vers le sol, comme incapable de soutenir le regard accablant de vérité que la jeune tribut posait sur eux. Lucas n'était pas et ne serait pas un tueur. Il ignorait comment, mais la jeune fille semblait avoir pu le deviner au premier regard. C'était sans doute ce qui lui avait permis d'oser faire ce pas vers eux malgré l'hostilité visible dont il avait fait preuve.

Soudain, alors qu'elle s'adressait à Lily en parlant d'un bébé renard dérobé par Lily, Lucas comprit. C'était sans doute le renard dans son sac dont elle était en train de parler ? Après tout, la petite bête qu'il avait rapidement abattu boitait, certainement blessée lorsque le violant piège s'était refermé sur lui. Et c'est ce qui avait permis à Lucas de lui mettre la main dessus. Cependant, il ne raconta rien des précédents évènements, se contentant de sourire brièvement en coin d'un air presque amusé en sentant le poids du dit-gibier dans son sac. Elle accusait Lily alors qu'il détenait la proie convoitée qu'il avait lui-même tué. Malgré son agacement face à une accusation mal dirigée, il répondit d'une voix plus contrôlée tendis que Lily gardait le silence dans son dos. « Si tu voulais garder ta proie il fallait concevoir un piège plus efficace. De toute évidence ni toi ni Lily ne détenez le renard en question. » Cette discussion était plus qu'agaçante. A peine avait-il prononcé ces mots qu'il fronça les sourcils dans l'espoir de mettre fin au débat. Après tout, comme l'avait dit Katell, dans l'ambiance des jeux il était ridicule de se disputer pour une proie qui avait pris la fuite. Enfin.. Qui était censé l'avoir prise. Mais alors que Lucas s'impatientait et s'indignait presque de la scène qui se jouait là, la jeune tribut posa à nouveau ses yeux sur lui en l'accablant d'une nouvelle question presque rhétorique. Alors que Lucas serra les dents sans trouver de réponse valable, la jeune adversaire semblait agir avec un calme presque parfait. Dans un soupir presque inaudible, Lucas se fit la rapide réflexion qu'il aurait presque pu s'agir de Lily en face de lui. Peut-être que quelqu'un dans l'arène attendait aussi son retour dans la plus grande des angoisses... Cependant, son geste restait impardonnable pour une partie de lui-même. Aussi lui répondit-il avec la même froideur dont il avait précédemment fait preuve : « Tu semblais pourtant en avoir envie jusqu'à ce que j'arrive non.. ? » A nouveau son agacement frôla le niveau de la colère et il trépigna sur place pour se retenir de lui sauter dessus sans vouloir en entendre d'avantage. Décidément, cette jeune fille semblait vouloir arranger les évènements à sa faveur. Seulement, que serait-il advenu si Lucas n'était pas intervenu au bon moment ? Cela revenait au même ? Oh non. Elle se trompait sur tout la ligne. Si là était son seul argument pour ne pas s'entre-tuer, comment réagirait-elle si Lucas lui dévoilait le renard égorgé dans son sac ? Cela lui donnerait-il un argument valable pour venir leur briser la nuque à tous les deux ? Il eu à peine le temps d'émettre un petit rire agacé que Lily s'avança jusqu'à lui en posant une main sur son bras. A ce contact, Lucas perdit son air mauvais pour poser un regard perçant mais inquiet sur elle. Cependant, elle lui renvoya un regard qui voulait tout dire de ses intentions prochaines. A ce simple contact visuel, Lucas fronça des sourcils, surpris et presque apeuré par une telle agressivité de la part de la jeune fille. Après tout, elle avait gardé un tel calme à ses côtés depuis le début des jeux qu'elle avait toujours temporisé les sautes d'humeurs du jeune garçon. Mais aujourd'hui, elle semblait plus que les encourager.

D'abord déboussolé par un tel comportement, Lucas hésita un instant sur ses prochains gestes. Il posa un regard pensif sur le sol pendant une fraction de seconde. Puis, conscient qu'il mettait tout le monde en sursis, il soupira en fermant un instant les yeux. Quoi qu'il arrive, les deux jeunes filles venaient de le rendre responsable de la suite des évènements. Il eut un sourire nerveux à cette pensée qui ne dura qu'une seconde. Katell essuya sa joue ensanglantée au moment où Lucas posa à nouveau son regard sur elle. Il se faisait moins agressif, mais toujours froid, et déterminé. Lily avait raison. L'heure n'était probablement plus à la pitié. Il était temps de céder à Silk. Aussi eut-il un rire jaune - probablement la nervosité - avant de secouer la tête : « Je ne crois pas non. En aucun cas ça ne revient au même... » Il laissa un instant sa phrase en suspens avant de reprendre, plus violemment. « J'ai le renard. » Dévoila t-il d'abord pour voir quel effet cela ferai à la jeune fille de perdre son dernier argument de paix. « Et tu as voulu étrangler Lily. Tu as essayé de la tuer ! » S'exclama t-il alors à nouveau plein de colère sur un ton accusateur en pointant son couteau plein de sang vers son adversaire-coupable. Ces paroles faisaient vibrer son corps entier sous la tension de la colère. Le jugement rendu serait implacable. En aucun cas il ne pouvait permettre que l'on touche à Lily, que la tentative ai été vaine ou pas. « Et maintenant que tu es prise au piège, tu oses venir pleurer en essayant de me culpabiliser ? Tu oses implorer paix et clémence entre nous ?! » Lucas hurlait presque, à nouveau complètement hors de lui, comme si cela était inconcevable. Jamais il n'avait éprouvé pareille colère, même à l'encontre des injustices dont il avait été victime tout au long de sa courte vie. Et maintenant que Lucas avait la rage, il lui sembla que rien ne pourrait l'apaiser, pas même d'écorcher vif cette pauvre fille démunie face à eux. Au fond de lui, il voulait bien plus. Il voulait tuer et torturer tous les responsables de cette colère. Tous les responsables de ces Jeux. Tous, autant qu'ils sont. La pauvre tribut qui se tenait en face d'eux n'était au fond qu'une victime. Sa seule erreur avait été de s'en prendre à Lily.

Aussi, avec un regard presque triste et rempli de regrets, il la contempla à nouveau. Ce serait probablement le dernier regard compatissant aux lueurs sympathiques qu'il aurait de la journée. « Tu aurais du réfléchir avant que tout cela n'arrive. » Déclara t-il d'une voix presque triste avant de poursuivre d'un air soudainement beaucoup plus sombre : « Maintenant, tu vas mourir. » Et à ces mots, il s'emmura à nouveau dans cette colère sourde pour faire disparaître le Lucas qui avait jusqu'ici fait preuve de gentillesse et de compassion et resserra à nouveau sa prise sur son couteau. Katell avait intérêt à courir vite, car plus grand chose ne semblait pouvoir l'arrêter dans sa décision désormais.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: J2 √ the snow dances as they fall (katell, lucas & lily)   Mer 15 Aoû - 11:51


the snow dances as they fall
❝ j 2 - a v e c . l i l y . & . l u c a s ❞

Je ne vois qu’une seule solution pour ma survie, la fuite. J’ai beau être en colère, en vouloir au monde entier pour ce que ces deux là viennent de me faire, je ne vois pas d’autre alternative. Si je reste, je risque ma peau. Si j’attaque, je meurs à coup sur. Sans arme, sans personne pour m’aider, je ne pourrais jamais tenir face à Lucas et Lily. Je le sais, pas besoin d’être un génie pour le savoir. Il me faudrait une lance, un couteau, n’importe quoi. Une arme, une seule. A la place, j’ai un briquet. Suuuper, je vais aller loin avec ça. Prise de panique, je commence à reculer de quelques pas, face à un Lucas menaçant. Je louche sur la pointe de son couteau, me répétant sans cesse « j’ai le renard » dans ma tête. Pourquoi ? Pourquoi s’acharner à me faire du mal alors qu’un coup de lame à ma gorge aurait suffit ? Pourquoi toute cette mascarade alors qu’ils s’en sortent vainqueurs dans le plus beau des complots ? J’en ai marre. J’aurais du rester avec Frenchie. J’aurais très bien pu faire mes pièges avec elle. Cela nous aurait certainement ralenties mais, au moins, je n’aurai pas frôlée la mort d’aussi près. Je fixe Lily une dernière fois, avec une pointe de tristesse et… me mets à courir aussi vite que je le peux dans le sens inverse par lequel je suis arrivée.

Je ne sais plus quoi penser. J’ai toujours été du genre à vouloir discuter, à vouloir trouver une entente mais, ça, c’était avant que je n’entre dans l’arène. Iza m’avait prévenu que les choses étaient différentes, que les gens changeaient une fois la mort aux trousses. Je n’avais pas voulu le croire, j’aurais dû. Ailleurs, jamais je ne me serais défilé. Fuir n’est pas dans mes habitudes mais, sans arme, à quoi bon tenir tête à quelqu’un qui me veut voir morte ? Ailleurs, jamais je ne m’en serais pris à quelqu’un qui a faim. Chez moi, j’aurais même partagé ce foutu renard en dix s’il le fallait, pour que tout le monde ait sa petite part de viande à mâcher. Qu’est-ce qui m’a pris ? Sérieusement, je m’en veux. J’en veux à Lucas qui me court après comme un meurtrier qui cherche à attendre sa cible ; j’en veux au président qui nous a mis dans cette arène de fous ; j’en veux à mon hôtesse qui a eu le malheur de piocher mon nom ; j’en veux à Icare d’être mort pour moi ; j’en veux à Maël de n’avoir pas fait attention ; à Titus de l’avoir tué comme s’il s’agissait d’une poule qu’on décapite avant de la déplumer ; à Gemma pour son ingratitude qui m’a fait perdre du temps. Je m’en veux, d’être aussi gentille, aussi maniable. Je fais exactement ce que les juges attendent de moi et, ça, ce n’est pas moi. Ils utilisent certainement ma gentillesse et ma naïveté. Je dois être plus maligne que ça…

Dans ma course, je croise une autre petite boule blanche. Petite… pas tant que ça. Un autre renard mais, pas le temps de chasser quoi que ce soit. Je jette un coup d’œil derrière moi pour vérifier que Lucas me suit toujours et, je constate que la boule de poils nous suit aussi en courant, surement attirée par notre frénésie. Mon souffle se fait plus court, mon cœur me fait mal, mon ventre aussi. J’ai faim, terriblement faim. Le camp n’est plus très loin mais, un cri retenti mon attention. Iugo ? Frenchie ? Je m’arrête net avant de me souvenir que Lucas n’était qu’à quelques mètres de moi. Sans réfléchir, je change de direction. Je saccade ma respiration pour l’économiser, comme Elliot me l’a appris. Miraculeusement, cela m’aide un peu donc, j’accélère légèrement le rythme de ma course. Je zigzag parmi les arbres et les arbustes enneigés et me planque derrière un groupe de gros rochets. Mes yeux cherchent de quoi me défendre et, dans la blancheur de la neige, une de mes branches à pièges me fait de l’œil. Tiens… j’étais déjà passé par là. Je remercie je-ne-sais-qui et la plaque contre moi, espérant plus que tout que Lucas n’ait pas réussi à me suivre. Lorsque le silence se fait pesant, j’ose un coup d’œil par-dessus l’un des rochets. Personne. Je me redresse doucement et regarde les environs. Vraiment personne ? Un dernier regard derrière moi et, je cours ! Je cours en direction du camp pour rejoindre les miens parce que, oui, Iugo et Frenchie sont désormais tout ce qui me reste…

Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: J2 √ the snow dances as they fall (katell, lucas & lily)   Dim 19 Aoû - 19:30


« the snow dances as they fall. »




Lily ne savait plus quels actes elle devait cautionner. Elle venait de pousser Lucas à achever la jeune femme, ne sachant pas vraiment si elle souhaitait ou non un tel dénouement. C’était le bordel dans sa tête. Elle avait choisit de mettre sa moral et sa pitié de côté du moment où son nom avait été tiré. Mais « vouloir » n’insinuait pas « pouvoir ». Elle s’en rendait compte tandis qu’elle faisait face à Lucas et Katell. Elle se retenait. Elle ne pouvait pas tout arrêter après ce qu’elle venait de décider. C’était être faible. Faible et inconsciente. Elle ne voulait pas répéter l’erreur qu’elle avait faite avec Blue. Surtout quand elle avait l’avantage. Ses mains tremblèrent quelques secondes, le temps qu’elle se reprenne. Lucas avait sorti le renard polaire de son sac, bien en évidence sous les yeux de Katell. Lily cru presque qu’il se calmait, mais la phrase qui suivit la persuada du contraire. Lucas hurla, pointant du doigts le fait que la tribut du dix avait essayé de l’assassiner. Lily se mordit les lèvres. Pourquoi tant de loyauté ? Elle ne comprenait toujours pas la rage qui habitait Lucas. Son envie de la protéger.. Dans les Jeux, ne primait t-on pas sa seule survie ? Lucas semblait être l’exception qui confirmait la règle. C’était injuste à dire, mais malgré la confiance et la reconnaissance que la jeune fille avait en lui, elle ne s’imaginait pas risquer sa vie pour le protéger. Qu’elle en soit capable ou non. Elle se trouvait monstrueuse à penser une telle chose, mais cela n’en demeurait pas moins être la vérité. Et Lucas qui continuait son discours…

« A-attend. » La voix de Lily sonna comme un faible couinement. Elle n’avait pas pu retenir ces mots, bien que personne n’ait du l’entendre. Elle ne pouvait pas faire ça. Surtout pas en se servant de Lucas. L’épargner ? Elle n’osa pas le demander et n’en eut pas le besoin puisque la demoiselle du dix leur fila entre les doigts avant qu’ils n’aient le temps de dire « ouf » C’est à ce moment là que Lily reprit conscience de la gravité de la situation. Maintenant que Lucas et elle l’avaient menacés, ils étaient des ennemis. Et Katell avait des alliés. Des alliés bien plus forts qu’eux deux réunis. Si elle réussissait à les trouver…

« Elle s’échappe ! » Hurla soudain Lily en se lançant à sa poursuite. « Il ne faut pas qu’elle ramène du renfort ! On a pas de quoi se défendre ! » Continua t-elle entre deux souffles, suivant difficilement la trace de la tribut qui filait comme le vent.

Et soudain, un craquement arrête la tribut du huit dans sa course. Elle se retourna de stupeur pour découvrir… un flanc de montagne vide, légèrement craquelé. Lucas avait disparu, Katell aussi. « Lucas ? » Elle appela son nom de manière désespérée, de peur qu’il lui soit arrivé malheur. « Répond moi… »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: J2 √ the snow dances as they fall (katell, lucas & lily)   Ven 24 Aoû - 0:37

Tout se passa très vite. Après un bref échange de regard hésitants, personne n'osant faire le premier pas, c'est Katell qui ouvrit le bal, se lançant dans une fuite à toute vitesse, leur tournant le dos sans demander son reste. Lucas en était resté cloué sur place, surprit par une disparition aussi furtive, mais Lily qui semblait un peu perplexe et dépassée par les évènements jusque là - elle venait de se faire étrangler en même temps -, hurla en ramenant Lucas sur terre. D'après elle, il fallait absolument l'empêcher de retrouver ses alliés, sous peine de les avoir sur le dos. Ce n'était pas bête comme raisonnement. Même s'ils les auraient probablement sur le dos sans s'en prendre à Katell, si la jeune tribut avait bel et bien des alliés comme le prétendait Lily, alors le risque de se faire traquer augmentait. Lucas ne pouvait pas permettre qu'un danger supplémentaire ne s'abatte sur eux maintenant. Aussi, une fois le cri d'alerte lancé, il détala à son tour sur les traces de leur fugitive. La fourbe courrait vite, mais heureusement, lui aussi avait appris à fuir et à zigzaguer entre les obstacles au district 8.

Sans se préoccuper de quoi que ce soit d'autre que de la chevelure claire qui volait dans le vent devant lui, Lucas ne prêta pas attention au renard qui courrait avec eux, ni à Lily qui courrait à ses côtés, et encore moins au terrain biscornu que la jeune tribut empruntait dans sa fuite. Pendant un instant, elle sembla faiblir et Lucas resserra sa prise sur son couteau. Ils la tenaient presque. Mais la jeune fille semblait connaître les environs, et en une accélération, elle emprunta un chemin encore plus sinueux entre les différents obstacles, arbres ou rochers. Tout laissait penser que plus la course durerait, plus le danger de la proximité du possible campement de Katell augmentait. La possibilité de perdre leur avantage numérique et de faire face à des tributs armés poussa Lucas à accélérer encore. S'ils étaient pris en chasse, Lily pourrait bien être blessée, ou pire, y rester. Tout ça à cause de cette fille qui courrait drôlement vite et qui avait le sang chaud quand on attrapait le gibier qu'elle avait visé la première. Hors de question que quelque chose n'arrive à Lily ce soir.

Aussi, alors que Katell empruntait un nouveau chemin tortueux, Lucas coupa par une ascension plus abrupte qui lui sembla être un raccourci. Mais à peine avait-il fait quelques pas que le sol céda sous ses pieds. Il se sentit perdre l'équilibre et tomber en arrière pour glisser rapidement vers le bas. Il chutait. par réflexe, il tenta de se rattraper à quelque chose, mais seule la neige l'entourait et rapidement, la chute fut inévitable. Une crevasse venait de s'ouvrir juste en-dessous de lui. Katell n'était probablement pas passé par là pour une bonne raison. Trop tard pour s'en douter car sans avoir le temps de dire ouf, Lucas heurta violemment une première plateforme de glace, sans parvenir à s'y accrocher, et rebondit sur une seconde contre laquelle il se cogna moins violemment, mais déjà sonné par le premier choc, il n'eut pas le réflexe de s'y agripper, et s'étala donc finalement tout au fond de la crevasse dans un choc qui raisonna dans le piège de la nature.

Assommé par une chute violente qu'il n'avait pas vu venir, Lucas ne bougea pas pendant un petit instant, trop sonné pour comprendre ce qui venait de se passer, il sentait juste une atroce douleur lui engourdir tout le corps. C'est en entendant la voix paniquée de Lily au-dessus de lui que Lucas trouva la force d'émettre une sorte de râle douloureux signifiant qu'il était toujours en vie. Face contre la glace, il attendit un instant de reprendre ses esprits avant de se retourner doucement sur le dos dans une grimace douloureuse. Il avait eu de la chance dans son malheur. Les deux plateformes qu'il avait heurté avaient ralentit sa chute, et il ne s'était apparemment rien cassé. Après avoir fait l'inventaire de tous ses membres, il fut heureux de constater qu'il était encore en un seul morceau. A cet instant seulement il se décida à se relever. "Ça va, tout va bien Lily !" Marmonna t-il en attendant que les petites étoiles qui lui tournaient autour le laissent tranquille. Ce n'était qu'un semi-mensonge après tout. Disons plutôt que tout n'allait pas mal. Après un petit instant à reprendre ses esprits et à faire l'état des lieux, il se décida finalement à se relever. "Ouarf.. Quelle chute... !" Pesta t-il en se frottant le dos et en jetant un regard vers Lily, perchée en haut. "Soit prudente en haut ! Ils pourraient revenir.. !" Prévint-il, inquiet d'être piégé en bas sans pouvoir porter secours à la jeune fille en cas de pépin. Aussi entreprit-il de remonter sans s'attarder, malgré ses muscles endoloris. "Je vais essayer de remontrer. Attend un peu." Prévint-il alors en laissant échapper un grognement qui étouffait un juron. C'était plus facile à dire qu'à faire. La pente la moins abrupte était la plus glissante, et Lucas dû s'y reprendre une bonne vingtaine de fois en se ramassant à chaque fois de la plus belle des façons qui soit avant d'atteindre la main de Lily. Il s'aida de son couteau et de celui de Lily qu'elle lui avait envoyé pour l'occasion afin de s'en servir pour les planter dans la neige dure comme des crampons.

Lorsqu'il s'extirpa enfin de son piège, il se laissa tomber au sol en laissant échapper un nouveau râle douloureux, comme à bout de force. "Et bien, ça ne fait pas du bien..." Constata t-il d'abord en jetant un coup d'oeil à la petite crevasse dans laquelle il avait chuté. "Plus de traces de notre fugitive, je suppose.." Murmura ensuite le jeune garçon en tendant le couteau de la jeune fille à sa propriétaire. "On ferait mieux de ne pas traîner alors." Ajouta t-il pour conclure en se relevant dans une grimace de douleur. C'était vraiment pas de bol, mais au moins, ils allaient pouvoir se consoler avec un bon petit repas fait de viande. Cette idée remonta le moral du jeune tribut qui trouva alors miraculeusement la force de marcher jusqu'à un coin plus sûr de la montagne, avec l'aide de sa co-tribut. "On dirait que j'ai bel et bien la poisse hein ?" Conclut-il finalement en rigolant, même si cela lui valu une nouvelle douleur aux côtes. La jeune fille n'avait probablement pas su toute la vérité qu'il y avait dans ses propos la première fois qu'elle avait fait cette conclusion après leur première aventure. Et tout ceci était loin d'être fini...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: J2 √ the snow dances as they fall (katell, lucas & lily)   

Revenir en haut Aller en bas
 

J2 √ the snow dances as they fall (katell, lucas & lily)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 2 :: 76th HG :: rps avant et pendant les jeux-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.