petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 J1 ⊱ didn't expect you there . lily ann and blue (end)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: J1 ⊱ didn't expect you there . lily ann and blue (end)   Lun 16 Juil - 17:07


Do you know what it's like To wanna surrender ? I don't wanna feel like this tomorrow
LILY ANN & BLUE

Je commençais enfin à m'éloigner de la Corne d'abondance et j'aurais pu courir comme ça encore pour un bon moment, l'endurance était la seule capacité que je pourrais exploiter ici. La vitesse n'était pas permise à cause de nos énormes manteaux, pantalons ou bottes encore. J'étais toute emmitouflée et incapable de dépasser la limite de vitesse autorisée cette fois. Il faisait sombre, le ciel était noir. Et plus on s'éloignait de la corne, pire c'était. À tous les coups, on va rester dans le noir pendant toute l'aventure. Mon aptitude à reconnaître les plantes n'allait sûrement pas très efficace ici, je soupçonnais la flore d'être quasiment inexistante. Sans lunettes de vision nocturne, je ne serais pas non plus très efficace : en gros, je m'aperçus peu à peu que mes chances étaient bien plus proches de zéro que de dix. Soudain, je me retrouvai parterre, sonnée. Mes jambes m'avaient lâchée, comme ça, sans prévenir. Je commençai alors à souffler, comme de légers sanglots que je n'arrivais pas à ravaler. Je ne pleurai pas, et même si j'aurais versé quelques larmes, le froid les aurait gelées sur le coup. Je me mis à ramper donc, jugeant tout de même que rester en plein milieu de la neige, avec une combinaison grise - même en pleine nuit - n'était pas très raisonnable. Je m'adossais à un bloc de glace qui se trouvait derrière moi. Mon plus gros avantage fit son apparition dans ma tête : ma résistance au froid. C'est vrai qu'on a affaire à des hivers glaciaux dans notre district, et c'est bien ça la seule chose qui pourrait m'avantager aujourd'hui. Je pouvais voir d'où j'étais la Corne et les corps qui se dessinaient dans la lumière. Des corps qui s'entretuaient, là, sous les yeux de milliers de téléspectateurs qui se régalaient sur leur canapé en or. Ces cris, ce sang, tout me donnait la nausée. Je n'avais jamais vu de plus grandes blessures que celle de ma soeur, qui se résumaient à un bras cassé. Et encore, je n'en avais vu que le plâtre. Dans le Trois, on est plutôt calmes, des intellectuels, je pense : c'est pas les bagarres qui font notre réputation.

Je me rappelais alors des objets que j'avais réussi à attraper à la va-vite près de la Corne, mais que je n'avais pas encore occultés. Un poignard et une gourde vide. Dans les précédentes éditions, j'avais vu des tributs ajouter une pastille à leur eau pour la purifier, ou quelque chose dans le genre. Visiblement, je n'en avais pas reçu, en tout cas, je ne sentais rien de tel ; j'avais enlevé mon gant droit pour tâter mon butin, mes yeux n'étant pas d'une très grande utilité. Je renfilais ce gant avant de m'imaginer entrain de l'amputer déjà. Je me trouvais sur le lac semi-gelé, alors l'eau se trouvait par endroits, mais se trouvait. Comment est-ce que j'allais bien pouvoir boire une eau aussi froide ? Ma gorge me brûlera bien avant d'avoir pu engloutir deux gorgées. Je plonge ma gourde dans un trou déjà présent, la remonte et la ferme. Je me dis que ça pourra toujours servir, même si j'ai à lancer ça dans le visage de mon adversaire. J'en profite pour vomir une deuxième fois, pensant ne vraiment pas tolérer cette vue de sang et de chair. C'est l'enfer, que je me dis. Je vais y passer, autant le faire rapidement. Je tourne la tête vers ce trou dans la glace, celui dont j'avais purgé mon eau. Celui dans lequel je pourrai me jeter et me noyer.

Je souffle et me lève, me trouvant pathétique. Je sais que Yellow me regarde - enfin, là, ils doivent sûrement ne montrer que ce qui se passe à la Corne et tant mieux. Mais elle verra les rediffusion, elle pourrait voir cette mort lâche à laquelle j'aurais cédé. Alors je me reprends, commence à courir de nouveau. Quelle discrétion ... Spof, spof, spof. Mes bottes claquent sur la glace et mon pantalon offre un frottement singulier. Ils n'auraient pas pu faire cette édition sur une île déserte, en plein été ? Finalement, je me dis que la glace n'était pas plus mal. Je préférais mourir de froid que de soif. Je cours, je cours, je cours. Alors que j'ai accroché ma gourde à ma ceinture, mon poignard reste dans ma main. Je le serre fort, de peur de le laisser tomber dû à une préhension quasi-nulle. Cause première : ces gants double-épaisseur. On devait avoir l'air de bonhommes en mousse dans ces combinaisons.

J'avance à l'aveuglette, ralentis, marche deux pas puis repars au pas de course. Jusqu'à ce que je rentre dans quelque chose, ou dans quelqu'un. De surprise, j'ai dû lâcher mon poignard. Imaginez qu'il soit tombé dans l'eau ?! Ou pire, entre les main d'un autre tribut ! Je me mets à quatre pattes et tâtonne le sol. Je le retrouve et me relève à tout vitesse, paniquée. Les bruits que j'entends traduisent la présence d'un autre concurrent. Ou bien, est-ce que c'est un animal ?


Dernière édition par K. Blue Daell le Ven 20 Juil - 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: J1 ⊱ didn't expect you there . lily ann and blue (end)   Lun 16 Juil - 22:01




« I didn’t expect you here. »



« 3… 2… 1… » puis le signal.

Lily bondit de son plot et rasa la Corne en contournant les tributs qui s’élançaient de tous les côtés. Le sol. Seulement le sol et non le sang. Tout en luttant contre une violente nausée causée par l’odeur métallique qui lui montait déjà au nez, elle attrapa un sac au vol. Elle le laissa pendre à son coude, limitée dans son temps et dans ses mouvements. Un couteau et une couverture trainaient non loin de là, il était donc hors de question de faire la difficile - surtout quand il n’y avait pas d’autres tributs autour. Elle misa sur la chance et entreprit de les saisir avec la vitesse (tout de même conséquente) qu’elle avait prise et y parvint avec surprise. Étrangement soulagée, elle fourra le couteau dans sa poche et garda la couverture en main. Elle brillait et se froissait dans l’air, envoyant un signal plus qu’évident. Un drapeau étincelant. Mais la jeune fille ne pouvait décemment pas se permettre de remballer son pactole maintenant. Ces objets amassés, elle dérapa brusquement sur la glace qui sembla craquer sous ses pieds. Il fallait courir au plus vite et au plus loin de la Corne, là où elle était susceptible de croiser le moins de tributs possible. Elle y avait déjà réfléchit pendant le décompte et avait choisit la direction la moins attirante, quitte à en être pénalisée par la suite. Pour le moment, elle considérait son choix comme étant le meilleur puisqu’elle ne remarquait aucun tribut autour d’elle. Où était Lucas ? Elle avait conscience qu’y penser dans de telles conditions était stupide mais elle s’inquiétait pour lui. Dans le feu de l’action, elle l’avait oublié. Quelle direction avait t-il prise ? Avait t-il tenté la Corne ? Etait t-il encore en vie ? Des questions angoissante auxquelles elle n’était pas sure de pouvoir répondre avant sa mort.

Elle avait du mal à trouver son souffle. La tenue des tributs était certes très efficace contre le froid mais clairement pas adaptée à la course. Lily ne l’aurait pas cru possible si elle l’avait entendu au préalable, mais elle mourrait de chaud. La chaleur de son corps semblait s’emprisonner dans le tissu et se diffuser tout le long de sa peau. Elle détestait ça. Avoir le visage brûlant, suer comme un bœuf et ressembler à un un saucisson emmitouflé dans son poids en vêtements... Le rendu à la télé ne devait pas être fameux, mais c’était toujours mieux qu’un cadavre étendu dans la neige. Néanmoins, elle continua de courir en prenant sur elle. La chaleur n’était qu’une passade, elle le savait. Bientôt, elle la regretterait même. Le regard sur l’horizon, elle s’empêchait de tourner la tête vers le massacre qu’elle percevait encore à l’ouïe. Elle se demandait si il n’était pas pire d’entendre les corps se déchirer et les armes s’enfoncer dans la chair plutôt que d’assister directement au spectacle. Imagination ou réel : lequel était le meilleur ? Quelle que put être la réponse, il était du devoir de Lily de ne pas se retourner. Tracer. Foncer. C’était ce à quoi il fallait uniquement songer. Même loin de la Corne, un potentiel adversaire pouvait toujours surgir de nulle part et la saigner comme un vulgaire gibier.

« Allez Lily… Allez… » Se parler à soi même pour se donner du courage. Idée stupide ET distrayante. Trop distrayante. Au moment où Lily tenta de se rassurer d’elle-même, ses yeux se fermèrent un court instant. Une ou deux secondes tout au plus. Malgré tout, ce laps de temps suffit à créer la surprise. Car quand Lily reprit le contrôle de son esprit, elle tomba nez-à-nez avec un autre tribut, présentement à quatre pattes sur la glace. La jeune femme du huit s’arrêta brusquement. Elle manqua presque de tomber en glissant mais se rattrapa au dernier moment. Que devait t-elle faire à présent ? La décision de s’enfuir ou non ne tenait qu’à l’attitude de l’adversaire qui se relevait lentement. Lily tremblait comme une feuille, écrasée par un sentiment d’impuissance qui grandissait en elle à mesure que les secondes s’écoulaient. Le temps passait et elle n’arrivait pas à se décider. Pourtant elle devait le faire avant qu’il ne soit trop tard. Bientôt, le tribut adverse se retourna d’un coup, visiblement alerté par le bruit. Lily le (ou "la" en l’occurrence) reconnu immédiatement. Blue Daell, dix-sept ans, district trois, un score de six. Une jeune femme d'apparence fragile, mais juste un tribut en les circonstances. Lily ne pouvait pas vraiment se fier à ce qu’elle dégageait. Peut-être était t-elle inoffensive, mais rien ne l’assurait. À tout moment, elle pouvait se jeter sur elle et la découper en morceaux. À tout moment… Le poids du temps revint brutalement peser sur Lily Ann. Il ne fallait pas rester là à la regarder bêtement. Pas avec le peu de moyens dont elle disposait pour se défendre. C’était à peine si le petit couteau qu’elle avait ramassé pouvait entailler un morceau de viande cuite. Attaquer, c’était tenter le diable. « 1… 2… 3. » Tout en décomptant dans sa tête, Lily arrangea sa position afin de s’assurer un meilleur départ. Elle roula sa couverture de survie en boule, la fourra dans son sac, fixa solidement son bagage dans son dos, empoigna fermement son couteau puis, sans crier gare, se mit à courir aussi vite qu’elle le pouvait, au plus loin de Blue mais sans pour autant revenir en arrière. Essayer de la contourner était le seul moyen valable de s’en sortir. Chance et rapidité étaient de mise. Les Jeux avaient définitivement commencés.



Dernière édition par Lily Ann Ayling le Lun 6 Aoû - 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: J1 ⊱ didn't expect you there . lily ann and blue (end)   Mar 17 Juil - 0:10

Je n'avais pas l'âme d'un vainqueur et encore moins l'apparence. Je ne possédais aucune des qualités requises pour être considérée comme un tribut ayant des possibles chances de gagner. Je n'avais pas les armes ni les vivres nécessaires pour prétendre au titre de super-survivor de l'année. Je n'avais aucunes de ces choses et pourtant je n'arrêtais pas de me dire qu'il fallait que je le fasse. Quoi ? Allez savoir. Mais en tout cas, ça avait avoir avec cette fille. Décidément, je n'avais vraiment pas les yeux adaptés à la nuit. Ce que j'aimais, c'était l'ombre des grands arbres du Trois, mais pas vivre une fois le soleil couché. Alors je tentais de me la décrire, du mieux que je pouvais. Elle n'était pas blonde, ni très grande, ça c'est sûr. Je n'arrivais qu'à deviner un petit gabarit sous cette masse d'habits de neige, mais pas grand chose de plus. Je commençais à me demander ce que je pouvais bien faire avec elle. Devais-je lui parler ? Devais-je lui sauter dessus ? Je n'étais même pas sure qu'elle ait pu attraper quelque chose de la Corne, alors était-il vraiment nécessaire de risquer ma vie sur un coup de poker ? Je n'avais plus le temps de penser car on était là, l'une en face de l'autre. On était là, dans cette arène glacée. On était là, devant tout ce monde qui n'attendait que la mort d'un ou d'une autre concurrente. Et mes neurones ne faisaient que s'emmêler : rien de bien concluant.

Puis elle commença à bouger, elle qui était rester immobile si longtemps. Je pus distinguer néanmoins quelque chose qui brillait, quelque chose qui faisait du bruit ... comme une couverture de survie. J'en avais repérée une pendant le décompte, mais avait jugé sa position trop éloignée de la mienne pour daigner l'approcher. Certes, le froid ne me faisait pas aussi peur qu'à d'autres tributs pas vraiment habitués au froid, mais posséder un tel objet n'était sûrement pas une colle. Un très gros avantage au contraire. Ça fit tilt dans ma tête. Avec un peu de volonté, je pourrais peut-être m'en emparer puis détaler avec. Je ne voulais pas tuer ni même blesser cette fille, même si je savais pertinemment qu'au bout d'un moment, j'en serais certainement obligée ; mais je n'allais pas cracher sur une telle opportunité dès le début du jeu. Je la vis glisser cette couverture dans un sac, ce qui devenait plus intéressant encore. Si je choppais le sac tout entier ? À manger ! J'avais complètement oublié ce détail. Détail, oui. Détail.

L'instant d'après, je me retrouvai seule. Quoi ? J'avais l'impression d'avoir des hallucinations. Est-ce que je ne voyais vraiment rien, ou c'était vraiment qu'elle était partie ? Ses bruits de pas lourds et rapides confirmèrent mes doutes : elle venait de s'enfuir. « HEY ! » Sans savoir pourquoi, je me mis à lui courir après, le poignard à la main, la lame vers le bas. Sur le moment, je n'avais même pas pensé à l'effet que ça aurait pu produire au téléspectateurs : on se croirait presque dans un vieux film d'horreur, et mal fait de surcroît. Mais je n'avais pas envie de perdre sa trace. Dans un élan, après l'avoir rattrapée avec efforts, je me jetai sur elle. Attendez, je venais de la plaquer là. Encore sous le choc de la chute - même si elle avait été amortie par cette pauvre fille - je ne bougeai pas, le temps de quelques secondes. Elle n'allait pas tarder à réagir, à se débattre comme une anguille ou que sais-je encore, je devais agir vite comme disait Kieran.

Puis je réalisai ce que je venais de faire. Ce qui allait probablement causer ma mort. Ce qui allait forcément me procurer des ennuis. Oh mon dieu. Je n'avais plus l'impression de me connaître, et la suite ne serait certainement pas meilleure. « Ton sac, » commençai-je, d'une voix claire et anormalement grave. Mon poids parviendrait à la retenir pour un petit moment, mais je ne devais pas m'attarder. Mais reculer ne reviendrait qu'à une perte de temps, autant faire fructifier ses efforts et récupérer un truc ou deux. À quoi je joue, franchement ? « Y a quoi dedans ? Donne-le moi, vite ! » Quand on dit que la peur peut changer les gens, personne ne dit le contraire. Et je venais tout juste d'en devenir le symbole.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: J1 ⊱ didn't expect you there . lily ann and blue (end)   Mar 17 Juil - 10:10




« I didn’t expect you here. »



« HEY ! » Elle aurait du s’en douter, de l’effet que sa fuite allait produire. Lily avait – vainement – espéré que l’autre fille ne s'entête pas à la poursuivre, mais les Jeux voulaient que les gens aillent au bout d’eux-mêmes. Courir. Courir. Sans glisser si possible. Un challenge. En sentant Blue de plus en plus proche, Lily tenta tant bien que mal d’accélérer. Mais les conditions ne lui permirent pas de gagner beaucoup de vitesse, et la tribut du trois la rattrapa après quelques minutes de course-poursuite pendant lesquelles Lily n’avait pas osé se retourner.

Plaquée au sol par la tribut adverse, elle daigna enfin remarquer que celle-ci détenait un poignard. Un instant, elle pensa à sa fin. Elle avait juste à le lui planter dans le crâne pour en finir. Juste- « Ton sac. » Lily, qui demeurait immobile jusqu'à présent, sursauta légèrement. Blue compléta. « Y a quoi dedans ? Donne-le-moi, vite ! » Elle avait une arme suffisamment tranchante pour la tuer d'un coup bien placé. Lily ne bougeait pas. Surtout, elle n'avait pas de quoi se défendre. En bref, elle était à sa merci… Et, là maintenant, elle voulait juste son SAC ? Alors qu’elle aurait pu le lui voler en profitant de la faiblesse qu’elle avait affichée ? Lily ne répondit pas et l’observa les yeux grands ouverts. « Pourquoi ? », c’est la question qu’elle se posa sans trouver de réponse. Cela lui faisait peur d’y penser, mais lorsqu’elle s’imaginait à sa place, elle se voyait clairement lui planter ce fichu poignard entre les deux yeux pour survivre. Même si à présent, elle n'était pas plus courageuse que son adversaire. Éberluée, elle ne bougeait toujours pas. Alors que l’occasion d’échapper à son adversaire se présentait en gros et en gras. Rien. Il fallait jouer. Maintenant. « Non. » Fit t-elle soudainement en tentant de renverser Blue. Essai manqué. Son sac, coincé entre son dos et la glace, l’handicapait cruellement. Il limitait ses mouvements et la faisait glisser à chaque fois qu’elle tentait de se redresser. C’est donc seulement après quelques longues secondes passées à se débattre qu’elle parvint à passer sous le nez de son adversaire en se servant de son désavantage pour déraper plus facilement sur le côté. Blue voulait son sac, mais elle n’avait aucunement l'intention de le lui céder. Si elle était tenace, elle la poursuivrait encore. Inutile de tenter de s'enfuir à nouveau.

Elle se remit sur ses pieds, un instant instable à cause de tout ce poids sur ses épaules. Elle n’était qu’à quelques mètres de Blue. Elle lui fit face, prenant bien appui sur la glace qui craquait de nouveau. Qu’espérait t-elle ? Elle n’avait en main qu’un ridicule petit couteau. Fallait t-il tenter ou non l’impossible ? À l’heure qu’il était, elle doutait encore de sa capacité à tuer, et ce même si elle se l’était clairement imaginé quelques minutes auparavant... Et assurément, elle préférait tenter de survivre. Dans un excès de faiblesse, elle se contorsionna quelque peu et passa sa main libre dans son dos. Un cliquetis retentit faiblement. Elle avait ouvert son sac pour y récupérer la couverture de survie qu’elle venait d’y ranger. En tremblant comme une feuille, elle la tendit droit devant elle. « Je te propose un marché. Je te donne ça et- » Alors qu’elle faisait la preuve de sa faiblesse devant la tribut du trois, mais aussi le Capitole et les douze districts de Panem, elle sentit la glace trembler. Rien d'anormal ? Non. Cette fois, ce n’était pas sous son poids ou sous celui de Blue. Elle semblait vibrer de l’intérieur. Intensément et menaçant de se briser à chaque instant. Alertée par ce bruit qui n’avait rien de normal, Lily quitta son adversaire des yeux. La peur lui fit lâcher prise. La couverture s'envola du côté de Blue et son couteau rebondit sur le lac gelé. Quelque chose de bien plus dangereux arrivait sur elles, elle en était sûre.



Dernière édition par Lily Ann Ayling le Lun 6 Aoû - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: J1 ⊱ didn't expect you there . lily ann and blue (end)   Mar 17 Juil - 14:54

Je la sentais se mouvoir, juste en dessous de moi. J'avais l'impression d'être une cruche, d'attendre comme un bébé hippocampe sur une crevette pas plus épaisse que lui que ce dernier rende l'âme sans que l'hippocampe n'ait quoi que ce soit à faire. Bonjour, le pays des Bisounours. Si tu comptais gagner les Jeux et accessoirement t'en sortir vivante, ce n'était sûrement pas l'attitude à avoir, oh ça non. Alors bouge-toi, fais quelque chose bon Dieu ! Honnêtement, je ne savais pas si j'avais adressé ces paroles à la tribut qui se tenait devant moi, ou bien à moi-même. Attendez, devant moi ?! Perdue dans mes pensées, je n'avais même pas réalisé l'affront qu'elle me faisait, ni même la façon dont elle avait pu s'extirper de mon emprise. Mais elle l'avait fait. Je m'étais relevé aussi rapidement que possible, essayant de ne pas lui montrer que j'étais perdue ou déboussolée. La fille commença à bouger, tout en restant sur place. Mais que pouvait-elle bien être entrain de faire ? Je maudissais réellement ces Juges qui avaient choisi de telles circonstances pour les Jeux de cette année ...

Un frisson me parcourut le corps. Comme des pas de géants. Cela me faisait vibrer toute entière. Puis la fille se mit à parler, ce qui me détachait de cette impression lugubre : « Je te propose un marché. Je te donne ça et- » Elle m'avait tendu sa couverture et me proposait un échange. C'était totalement parfait ! Je ne l'aurais pas agressée pour rien au final, c'était une bonne initiative ! J'avais enfin compris un truc dans cette arène : ça paie. Ou pas. Le sol tremblait et, pour ne pas avoir pu utiliser aucun de mes sens à part le toucher, j'en étais certaine. Quelque chose arrivait. Et ça fonçait droit dur nous. Le cliquetis d'un couteau sur la glace me parvint mais n'arriva pas à capter mon attention, bien trop préoccupée par ce qui était entrain de se passer. Serait-ce un requin ? Non, ça faisait beaucoup plus de bruit que ça. C'était quelque chose de profond, comme ... comme un cri de baleine ! Mais, ces animaux ne survivraient sans doute pas avec un tel climat. BOUM. Ça tapait, comme un abruti à la porte. BOUM. La couverture que m'avait tendu la fille était parterre, je pouvais reconnaître son aspect brillant et presque métallique. Je fis un pas calme. Puis un deuxième, essayant de faire le moins de bruit possible ; discrétion qui n'était vraiment à l'ordre du jour avec ces combinaisons. Je levai la tête en direction de la tribut qui ne semblait pas bouger, pas de risque qu'elle m'attaque par surprise, enfin je crois. Elle aussi sentait cette chose.

Cette couverture n'était qu'à un pauvre petit mètre de moi et pourtant, j'avais l'impression qu'il se trouvait à des kilomètres. Jusqu'à ce que je l’attrape. Forcément, n'importe qui se serait retourné et aurait couru jusqu'à en perdre haleine. Et c'est ce que j'aurais fait si je n'avais pas été aussi surprise. Je fus projetée en arrière à cause du choc qui venait de se produire : c'était comme un énorme poisson, aussi gros qu'un mammouth marin ... un narval ? C'était un narval. Je pense que je serais tombée dans les pommes si jamais je ne m'étais pas reçu une éclaboussure d'eau glacée au visage : au moins, ça m'aura réveillé.

Je me mis à courir dans le sens inverse, ne pensant même pas à regarde si l'autre fille allait bien. Le seul truc qui put sortir sur le moment a été : « COURS ! » En espérant que l'autre fille n'ait pas attendu pour s'enfuir aussi ... Il fallait à tout prix que je rejoigne un autre terrain pour échapper à ce monstre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: J1 ⊱ didn't expect you there . lily ann and blue (end)   Mar 17 Juil - 16:52




« I didn’t expect you here. »



Un cri de bestiole, qui s’apparentait à un chant. Pas un chant mélodieux ni quoi que ce soit du même genre. Plutôt un chant effrayant, s'apparentant à un ultrason diffusé et adouci par l'eau. Lily avait déjà entendu un tel bruit à la télévision. Elle ne se souvenait plus du nom de la bête, mais elle avait en tête l’image d’un gros poisson. D’un très gros poisson même. Inoffensif dans la vie, mais surement pas dans les Jeux. Elle ne se souvenait plus du nom et ne tentait pas de le faire. Il y avait bien plus important à penser à l'heure qu'il était. La glace continuait de trembler de plus en plus violemment. Ce truc tentait de la briser et il y parviendrait très certainement sous peu. Lily, bien que presque paralysée par la peur, s'efforça de récupérer son couteau sur le sol tremblant. Plus loin, elle pouvait distinguer grossièrement cette chose avancer dans le lac. Elle était rapide. Moins grosse qu’elle ne l’avait imaginé, mais bien plus vive aussi. Quelque chose s’allongeait au bout de ce qui semblait être sa tête. Une sorte de prolongement de son crâne, comme un os aussi long que pointu. Une corne, probablement. Ce n’était décidément pas ce qu’elle avait imaginé. C’était bien pire que ça. Boum. Boum. Le poisson concentrait des coups de tête à l'endroit où la glace semblait être la plus fine. Visiblement, il avait l'intention de faire des deux tributs son quatre heure.

Une brèche se forma soudainement sous les pieds de Lily et Blue, les faisant perdre leur stabilité. La fille du trois attrapa la couverture que Lily venait de lâcher et se mit à courir à en perdre haleine. Elles avaient encore le temps de s'en sortir vivantes, car la bête ne disposait pas d'assez d'espace pour pouvoir sortir de l'eau. Il fallait s'enfuir avant qu'elle ne s'en donne les moyens, ce qui, au vu de la glace qui se craquelait de toutes parts, n'allait probablement pas tarder. « COURS ! » La tribut du trois prévint Lily pour on ne sait quelle raison, bien que cette dernière ait déjà commencé à se carapater à ce moment là. L’eau glacée les avait éclaboussées toutes les deux, produisant une sorte d'électrochoc. La glace tanguait sous leurs courses opposées, ajoutant le risque de tomber dans l’eau à celui de se faire dévorer. Lily glissa plusieurs fois mais réussi par miracle à rejoindre le bord du lac en un seul morceau, vers le bras de banquise qui séparait le lac de la forêt. Elle s’éloigna assez de la rive pour être hors de portée du monstre qui, de rage, réduisait (ce qu'il restait de) la glace en miette. Elle le regarda avec effroi, les fesses et les mains fourrées dans la neige. Le sol. C’était tellement bon de le sentir sous soi après une telle mésaventure.

Après quelques sauts hors de l’eau, la mutation s’enfonça dans les profondeurs du lac et disparut plus loin. Lily chercha longuement son souffle. Son cœur battait à cent à l’heure. Une fois de plus, elle avait échappé à la mort. Elle était désormais saine et sauve. Pour le moment du moins. Qu’en était t-il de la tribut du trois ? Elle jeta un coup d’œil sur les bords du lac pour s'en rendre compte. Blue aussi s'en était sortie. Elle la discernait très bien sur la rive opposée. Honnêtement, Lily remerciait tout les dieux de n'avoir du payer sa vie que d'une misérable couverture. Rapidement, elle quitta Blue des yeux et fit face à la forêt. Devait t-elle s'y réfugier ou rebrousser chemin ? Bon nombre de tributs devaient déjà s’y être dirigés. De plus, il fallait traverser un bon kilomètre de banquise pour y parvenir. Un bon kilomètre où elle serait des plus vulnérables. Une cible facile pour ceux qui étaient bon au lancer. Comme elle l’aurait été partout ailleurs, en fait. Elle remonta son sac à dos afin de s’alléger un peu. Chaque zone de l’arène comportait ses risques après tout, et la forêt était le meilleur endroit pour se cacher. Elle devait aller là-bas, quoi qu'il en coûte.

Décidée, elle jeta un dernier regard sur l’autre rive avant de démarrer sa course. Blue avait déjà disparu.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: J1 ⊱ didn't expect you there . lily ann and blue (end)   

Revenir en haut Aller en bas
 

J1 ⊱ didn't expect you there . lily ann and blue (end)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 2 :: 76th HG :: rps avant et pendant les jeux-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.