petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 (D12) please kill me now (iugo+frenchie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: (D12) please kill me now (iugo+frenchie)   Dim 8 Juil - 19:38

L'émission était terminée. Tous les tributs avaient vu leur noms et leur note. D'un geste nonchalant et presque inconscient, je m'étais levé pour éteindre le téléviseur. On aurait dit un zombie. J'étais toujours sous le choc du 11 que j'avais obtenu, et je le serais encore pour un bon bout de temps. Me retournant vers Georg, Jude et Iugo, je posais mes mains sur mes hanches et les regardais un par un. Je ne savais pas quoi dire. Ils semblaient … étonnés. Choqués. Tout comme moi. Le district 12 avait toujours été considéré comme un district faible, et cette année, j'avais décroché la meilleure note. Une première dans l'histoire des jeux. Une première a laquelle je ne m'y attendais pas.
Ca ne voulait dire qu'une chose : on voulait me voir morte. J'avais du déranger les juges avec ma prestation et résultat : ils m'avaient collés un 11 pour que tout le monde se jette sur moi dans l'arène. Je me sentais mal. Vraiment très mal. Un peu plus et je vomissais mon repas du midi. Jusqu'ici, je m'étais convainque que j'avais mes chances, mais maintenant, avec cet immense projecteur qui m'avait révélé aux yeux de tous, je n'étais plus si sûr. Avec un peu de chance des sponsors me sortiront d'affaires. Je l’espérais.

Toujours sonnée, j’adressais un dernier regard à l'assemblée avant de sourire et de rire. Mais un rire nerveux. Un rire absolument pas contrôlé. Un rire qui voulait tout dire. « Eh bah ca c'est la meilleur. » Et ca l'était en plus. Je soupirais avant de me taper le front avant de retourner m'effondrer sur le canapé. Affalée, je fixais un point dans l'horizon. « J'ai peur. » lâchais-je en toute innocence avant de oser mon regard sur Iugo. « T'as fais exprès ? » demandais-je, sans être agressive, le ton étrangement calme, en faisant référence à son passage et à sa note. Je savais qu'il n'était pas nul, et qu'il valait plus que 5, contrairement à moi, qui ne valait absolument pas ce 11 qu'on m'avait attribué. Je donnerais n'importe quoi pour voir la tête des autres tributs en ce moment même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: (D12) please kill me now (iugo+frenchie)   Dim 8 Juil - 20:26



please kill me now
feat FRENCHIE

Ça y est, les notes des juges viennent de tomber, et je me tape un malheureux petit cinq. Même pas la moyenne. Mais à vrai dire, j'ai autre chose en tête. Frenchie. Elle vient de décrocher la meilleure note tous tributs confondus. Il n'y a pas un son, pas un mot qui s'échappe d'une bouche. Et ma co-tribut se lève lentement pour aller éteindre la télévision.

Je suis à la fois surpris, même si je savais qu'elle avait plus de capacité qu'elle ne le pensait, je ne m'attendait pas à la voir dégommer les tributs de carrière, soulagé parce que les sponsors allaient affluer pour elle et donc par substitution un peu pour moi, et effrayé. Obtenir la meilleure note fait d'elle la cible numéro un des carrières. Ou alors, si elle a plus de "chance", ils tenteront de lui faire comprendre qu'elle a une place parmi eux, ce qui pourrait la sauver un certain temps. Malgré ça, nous sommes tous abasourdis et c'est elle qui brise le silence d'un magnifique « Eh bah ca c'est la meilleur. » qui résume bien la situation.

Elle revient ensuite s'installer près de moi en annonçant d'une voix étrangement sereine qu'elle a peur. Même si je sais qu'elle n'appréciera pas le geste, je passe mon bras au dessus de ses épaules. Pour la rassurer. Pour la féliciter. Pour lui dire de ne pas s'en faire, et qu'elle va s'en sortir. Je la serre doucement et détache mon emprise. « T'as fais exprès ? » Je comprends qu'elle parle de ma performance plutôt médiocre. Est-ce que j'ai fais exprès ? Je pense qu'elle croit que je vaut mieux qu'un cinq, mais moi je sais que non. Pour la rassurer je fais un petit oui de la tête. Pour la rassurer, je mens un peu.

Certes j'aurai pu faire mieux, je le sais, et le fait que je passe en dernier et juste après elle ne m'a probablement pas aidé, mais je n'ai eu que la note que je méritais. « Je n'ai pas tout montré, je veux en garder un peu pour l'arène ! » Je lui adresse un clin d’œil, pour lui faire comprendre qu'elle doit avoir confiance en notre alliance et en nous. « Quant à toi, tu t'es vraiment surpassée. Bravo je suis très fière de toi. Me voilà rassuré avec une telle alliée à mes côtés ! » Je tente tant bien que mal de détendre l'atmosphère. Je sais très bien que cette note n'enchante pas du tout Frenchie. Je voudrais la rassurer « Ne fais pas cette tête. Les sponsors vont te gâter, tu va très bien t'en sortir tu verra » Mais je crois qu'elle ne me croit pas.

Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: (D12) please kill me now (iugo+frenchie)   Lun 9 Juil - 0:00

Je suis tellement sous le choc que je ne réagis même pas quand Iugo passe son bras sur mes épaules et qui plus est, je me surprend à me blottir contre lui. Jude et Georg se regardaient et ne disaient rien, et je ne savais pas si c'était bon signe. S'il y a bien quelque chose que j'avais appris devant tous les jeux que j'ai regardé chaque années, c'était que plus la note était haute, plus c'était mauvais pour le propriétaire de cette note (sauf s'il s'agissait d'un carrière). J’appréhendais ce qui allait se passer. Je me faisais des films dans ma tête. J'imaginais tous les tributs se jeter sur moi dès la fin du compte à rebours, je m'imaginais courir, mais ils étaient tous contre moi et les jeux ne commenceraient pas vraiment avant que je sois tué. Cette note allait me faire faire des cauchemars.

« Je n'ai pas tout montré, je veux en garder un peu pour l'arène ! » Je le savais. Iugo était fort, plus fort que moi, c'était indéniable. Et même si je faisais tout mon possible pour ne pas me l'avouer, j'avais besoin de lui, plus que je ne voulais le faire croire. « Quant à toi, tu t'es vraiment surpassée. Bravo je suis très fière de toi. Me voilà rassuré avec une telle alliée à mes côtés ! » Je me sens encore plus mal. Le voilà qu'il compte sur moi alors que ce onze n'est qu'une mascarade. Je grimace avant de m'extirper de ses bras et de me tourner vers lui. « Arrête s'il te plaît. Tu as bien vu aux entraînements de quoi je suis capable, ca ne vaut pas un 11. » Je n'avais pas envie de lui dire ce que j'avais fais devant les juges, c'était pourquoi je feintais. « Ne fais pas cette tête. Les sponsors vont te gâter, tu va très bien t'en sortir tu verra » Je l’espérais réellement. C'était d'ailleurs un des point fort d'avoir une bonne note. Je pourrais compter sur le peuple Capitoliens pour m'aider en cas de problèmes. Pour m'aider, moi, Iugo, Katell et Maël, car je ne comptais pas les laisser tomber. Je soupirais en retomber près d'Iugo, ce n'était pas mon genre, mais j'avais vraiment besoin de tendresse là. « Tu sais que je ne vous laisserais pas tomber hein ? Si les sponsors me gâte comme tu dis, je ne vous laisserais pas tomber ... » Ma plus grande crainte : terminer seule, sans alliés, sans rien, complètement seule.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: (D12) please kill me now (iugo+frenchie)   Mar 10 Juil - 18:16



please kill me now
feat FRENCHIE

J'ai l'impression de lire un vrai soulagement dans le regard de Frenchie quand je lui annonce que j'ai pas fais mon maximum lors du passage devant les juges. J'ai peur de la décevoir une fois dans l'arène. J'ai peur de ne pas pouvoir la protéger. J'ai peur qu'on me l'enlève sans que j'ai pu rien faire pour la protéger. Comme avant, j'ai peur que ça se répète. Comme Siam.
Je baisse les yeux, mais je ne veux pas qu'elle lise en moi alors je fais mine de réfléchir.

Je crois qu'elle n'a pas apprécié que je lui dise qu'elle s'est surpassée. Mais c'est la vérité ! Elle n'a pas assez confiance en elle pour voir qu'elle a du potentiel, mais je sais qu'elle est maligne et déterminée. Elle a les moyens de ressortir vivante cette année, mais elle ne le voit pas et ça m'exaspère. Mais je ne peux pas lui en vouloir, après tout, hormis les carrières, aucun autre tribut n'est assez prétentieux pour penser s'en sortir...
Frenchie me tire de mon intense réflexion d'une phrase qui me rassure beaucoup « Tu sais que je ne vous laisserais pas tomber hein ? Si les sponsors me gâte comme tu dis, je ne vous laisserais pas tomber ... ».
Je n'ai jamais douté du fait qu'elle partagerai, mais je me demandais si elle allait réellement vouloir de moi comme allié dans l'arène. Je crois que ces mots me prouve que oui. Du moins je l'espère. « J'ai confiance en toi Frenchie... » dis-je en posant doucement ma main sur sa cuisse, « ... ne te pose pas autant de questions. Si tu as eu onze, c'est que tu le mérites. Ne te préoccupe pas des carrières, dans un premier temps ils auront bien trop peur de toi pour s'approcher. C'est ce que je pense en tous cas. » Je ne sais pas si ce que je dis la rassure, mais je veux lui faire comprendre que dans tous les cas, je pourrais donner ma vie pour la protéger. « Tu ne m'aimes pas beaucoup, mais tu dois savoir que dans l'arène, je me battrais autant pour toi que pour moi. Voire même plus. Alors n’aies craintes, si les carrières s'approchent de trop près, je serai là pour les accueillir. »

Je me montre le plus convainquant possible, tout en sachant que si cette situation venait à se produire, je ne tiendrai probablement pas deux minutes. Mais elle n'a pas besoin de savoir ça.
Je croise son regard. Il est étrange. J'ai l'impression qu'elle ne comprend pas pourquoi je suis près à me sacrifier pour elle...

Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: (D12) please kill me now (iugo+frenchie)   Mer 11 Juil - 2:28

Tout ceci était très dur à supporter. Trop dur. Beaucoup trop dur. Je sentais les secondes passer, et chacune d'elles nous rapprochaient un peu plus de notre entrée dans l'arène. Je n'étais pas du genre à me laisser abattre de cette façon, mais c'était trop dur à supporter. Honnêtement, je me surprenais moi même. Je me surprenais à être en réalité plus faible que je ne pensais l'être. Quand mon nom a retenti lors de la moisson, je pensais pouvoir réussir à gérer, mais en réalité, c'était tout le contraire. J'avais cette désagréable impression que tout me glissait entre les doigts, et que je faisais n'importe quoi. Alors la révélation de ce 11 avait été la goutte de trop. Avec tout ce que je devais endurer en ce moment, je n'avais vraiment pas besoin de me retrouver sous le feu des projecteurs. Mais il fallait que je tienne. Il ne fallait pas que je faiblisse. Il fallait que je soirs forte. Pour ma famille au 5, pour le district 12, pour ma vie. J'avais les larmes aux yeux, mais je refusais de les laisser couler. Il fallait que je garde la tête froide. J'aurais tout le temps de pleurer quand je serais morte.

« J'ai confiance en toi Frenchie... » Je me tourne vers lui et le regarde avec intention. Même si depuis que nos noms avaient été tirés, j'avais tout fait pour l'éviter, je devais bien avouer qu'il était d'un soutien appréciable. Ca faisait du bien, de parler. Même si je ne me sentais pas prête à tout lui déballer, je sentais que je pouvais lui faire confiance. « ... ne te pose pas autant de questions. Si tu as eu onze, c'est que tu le mérites. Ne te préoccupe pas des carrières, dans un premier temps ils auront bien trop peur de toi pour s'approcher. C'est ce que je pense en tous cas. » Je fronçais les sourcils. Je ne méritais pas ce onze, et je n'étais vraiment pas sûre que les carrière ait peur de moi. Au contraire. Savoir que j'ai obtenu plus qu'eux leur a sûrement mis l'eau à la bouche, et me tuer leur apportera une forte satisfaction. Je savais que Iugo tentait simplement de me rassurer et j'avais envie de le remercier, mais ses paroles sonnaient fausses à mes oreilles. Néanmoins, je ne répondis pas, me contentant de lui sourire et j’acquiesçais. Je voulais y croire, ne serais-ce que quelques secondes.

« Tu ne m'aimes pas beaucoup, mais tu dois savoir que dans l'arène, je me battrais autant pour toi que pour moi. Voire même plus. Alors n’aies craintes, si les carrières s'approchent de trop près, je serai là pour les accueillir. » Je me redresse et le regarde avec stupeur. Les sourcils froncés, la bouche entre-ouverte, je plonge mes yeux dans les siens, cherchant à savoir si il pensait réellement ce qu'il disait. « Iugo … pourquoi ? » demandais-je simplement en agitant la tête. Je ne comprenais pas. Il était là pour gagner oui ou non ? Alors pourquoi serait-il prêt à donner sa vie pour moi ? « Je ne veux pas que tu te batte pour moi. Je veux que tu te batte pour toi ! » poursuivis-je en me levant, en accentuant mes paroles de quelques regards interrogatifs. Je ne supporterais qu'il meurt pour moi. Non, je ne le supporterais pas. De plus, il me faisait me sentir affreusement mal. Je savais parfaitement que je ne saurais pas capable de faire de même pour lui. Bien évidemment, je tenterais de le protéger et de l'aider, mais jamais je ne pourrais mourir pour lui. Étais-je une terrible personne ? Je ne comprenais pas. C'était absurde. « Écoute Iugo. Quand on sera dans l'arène, je refuse que tu te sacrifie pour moi tu m'entends ? Je ne veux pas avoir ta mort sur la conscience, je ne pourrais pas le supporter. » Je partais peut-être vite en besogne, mais je savais lire entre les lignes, je n'étais pas stupide, et je préférais mettre les choses au claires toute de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: (D12) please kill me now (iugo+frenchie)   Lun 23 Juil - 20:10



please kill me now
feat FRENCHIE

Malgré mes paroles, ma co-tribut ne semble pas vraiment rassurée. Je comprends tout à fait que sa note soit difficile à digérer étant donné que les Carrières sont de très mauvais perdant. Si un tribut à une meilleure note, c'est que quelque part ils ont échoué, et ça ça leur est inconcevable. Du coup, il est normal que Frenchie ne puisse totalement apprécier la nouvelle. Je ne dis rien de nouveau, mais je reste persuadé qu'elle aura des ressources non négligeables dans l'arène. Bref.

Quoi qu'il en soit, les paroles que je prononce ensuite ont l'air de capter son attention plus que tout ce que j'ai pu dire avant. Je ne sais pas si elle est étonné, mais elle me regarde comme si j'étais un martien. Comme si le fait de vouloir la protégé au risque de ma vie n'était pas normal. Comme si je ne devrai pas dire ce genre de choses. Malgré ça, elle attend que je termine avant de me répondre. « Iugo … pourquoi ? ... Je ne veux pas que tu te batte pour moi. Je veux que tu te batte pour toi ! » elle semble hésité avant de se lever pour poursuivre, « Écoute Iugo. Quand on sera dans l'arène, je refuse que tu te sacrifie pour moi tu m'entends ? Je ne veux pas avoir ta mort sur la conscience, je ne pourrais pas le supporter. » Je m'attendais à cette réponse. Je ne sais pas pourquoi mais Frenchie refuse toute aide venant de moi. Depuis que le sort nous à lier, elle fait tout pour se tenir loin de moi et ce que je viens de lui dire semble la perturber au plus haut point. Pourtant moi, ça me semble d'une normalité révoltante. Je n'sais pas, elle est plus fragile, plus... je ne sais pas pourquoi, mais c'est comme ça.

Pendant quelques instant un silence pesant tombe sur la pièce. C'est seulement à cet instant que je remarque que toutes les personnes présentent dans la pièce au moment des scores sont sortis. Il ne reste que Frenchie et moi, ce qui nous permet de parler en étant sur qu'aucune informations ne filtrera. On n'est jamais trop prudent.
Je ne sais que répondre à vrai dire. Mais je tente quand même de lui expliquer. « Je pense qu'une des raisons principales, est que tu me fais énormément pensé à ma sœur. Je n'ai pas su la protégé au moment où elle en avait besoin, alors hors de question de t'abandonner à ton propre sort dans l'arène. » Je n'avais jamais vu les choses comme ça, mais instinctivement c'est la seule explication qui est sorti de ma tête. C'est vrai qu'en regardant de plus près, Frenchie avait des airs de Siam. Comme elle c'était une fille forte et déterminée. Comme elle elle osait dire ce qu'elle pensait et préférait la vérité qui blesse aux mensonges qui fait du bien. Et puis aussi dans la manière d'être, sa manière de marcher, de sourire, de parler... Je ne sais pas si c'est mon esprits qui me joue des tours, mais plus j'y pense plus je retrouve Siam en Frenchie. Après, je pense que la situation aide et m'influence beaucoup dans ma comparaison. Quoi qu'il en soit, aussi longtemps que je respirerai, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour l'aider. C'est certain.

Je réalise ensuite quelque chose à laquelle je n'avais pas encore pensé. « A aucun moment je ne t'ai demandé ou j'ai espéré que tu fasses la même chose pour moi tu sais. Tu ne m'es pas redevable parce que j'ai fais le choix de te protéger. C'est mon caractère, c'est moi, c'est mon choix. Jamais, jamais je ne t'obligerai à choisir entre ma vie et la tienne. Car si cela venait à arriver, je ferai le choix pour toi et ça sera ta vie. Ne t'inquiètes pas, tu ne t'engage à rien, en me laissant t'aider. » Je suis extrêmement sincère et j'espère qu'elle s'en rend compte. Il est hors de question qu'elle se sente mal à l'aise avec mon choix uniquement parce qu'elle pense me devoir quelque chose en retour. « Nous avons chacun nos souhaits et nos espoirs, surtout dans cette arène, mais vis tes jeux, et vis les sans te poser de questions. Tu es comme tu es, je ne demanderai pas de changer pour moi. » Je ne pense pas une seconde que Frenchie soit égoïste, je pense qu'elle est simplement bien plus réaliste que moi. Elle a compris qu'il n'y a pas vraiment de place pour l'amitié dans cette arène. Un jour où l'autre, il ne faudra plus qu'un seul tribut pour gagner ces jeux...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (D12) please kill me now (iugo+frenchie)   

Revenir en haut Aller en bas
 

(D12) please kill me now (iugo+frenchie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 2 :: 76th HG :: rps avant et pendant les jeux-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.