petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 [D1] I know you, I trust you [PV Silayan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: [D1] I know you, I trust you [PV Silayan]   Ven 15 Juin - 23:35

Cela fait deux heures que je suis coincé ici, au Centre de Transformation. Mon équipe de préparation - trois personne affublé chacun de: une choucroute sur la tête immenses pour une, d’un autre avec des oreilles de chien rose vif et d’une queux de caniche de la même couleur et pour l’autre, une peau couleur or, avec des tatouages d’animaux partout – me fait les petits soins comme toujours. J’étais habitué à toutes ces séances de tortures, à force de venir ici lors des défilés. Mais là, c’était cent fois pire. Peut-être parce que je vais me retrouver nu sur le char. Pitié, pas ça ! Je me rappelle d’une année, où les tributs du 12 étaient nus et recouvert de poussière de charbons. C’était risible. Mais non, la magnificence du Capitole nous admire. Nous sommes le District 1. Le district des objets de luxe. Alors pour, nous, il fallait quelque chose qui rappelle d’opulence. Oui, plus il y en avait, mieux c’était. Je me demande pourquoi j’avais peur de me retrouver nue. Mais quand même. Ses hommes et femmes si moches traquaient le moindre petit poil qui trainait sur mon corps. Je déteste cette sensation. J’adore me faire belle mais pas à ce point-là ! Je remarque alors que je ne porte plus mon collier. Un collier qui signifie tant pour moi. Prise d’une peur panique, je m’exclame :

-Mon collier ! Où est- mon collier ? Est-ce que vous avez vu mon collier ?

-Du calme, du calme Glamoria, me dit Shime -celle qui a la choucroute-, du calme, c’est Silayan qui l’a.

Silayan. J’entends ce nom depuis tout à l’heure. C’est ma styliste. Je ne connais pas son nom de famille, et pourtant j’ai l’impression de l’avoir déjà entendu. Au district 1. Et dans d’assez bonne condition. Si c’est la personne à laquelle je pense, je ne dois absolument pas être paniquée comme je le suis. Pourtant, j’ai tellement peur de perdre ce monceau de Jewels qui me reste. Ma seule attache à mon chez moi. Mon seul point de repère. Je me remémore les derniers instants passé en sa compagnie. J’ai l’impression de sentir encore ses lèvres sur les miennes, son front sur le miens, son souffle caressant ma peau. Je l’ai traité comme un moins que rien pendant toutes ses année. Mais l’était-il vraiment à mes yeux. N’essayais-je juste de ne pas paraître risible face à toutes les rumeurs ? Je n’en sais rien.

Un hurlement me fait sortir de mes rêveries. Je crois que c’est moi qui viens de crier. J’en ai la confirmation en voyais un de mes préparateurs, celui avec les tatouages, avoir la pince à épiler couverte de sang. Il a tiré trop fort sur un de mes poils et maintenant, le sang coule à flots. Je retiens mes larmes. Il ne nous faudrait pas qu’Il me voit les yeux rougis sur le char. Et encore moins Titus. Je crois d’ailleurs que j’ai poussé le même hurlement hier, en voyant la rediffusion de la Moisson. Sauf que ce n’étais pas pour la même chose. J’avais peur hier, peur de ne pas respecter ma promesse. Je lui avais promis de revenir, mais avec mon deuxième pire cauchemar avec moi dans l’arène, je crois que l’on peut déjà creuser ma tombe et préparer mon cercueil. Au moins, j’espère qu’il aura compris le sens de mes paroles, quand je lui disais que je le croyais. Ma fierté m’empêchait de lui dire en face, mais peut-être trouverais-je le courage de le lui dire lorsque je serai en train de mourir. Je l’espère en tout cas.

-Et voilà, nous avons fini ! s’exclame la fille avec les oreilles de chien, Moïcia je crois.

Je me lève, et ils font le tour de ma personne pour les dernières finitions. Au final ils sortent, content de leur travaille. Moi en tout cas, j’encore mal à ma jambe, même si il y a un pansement dessus. A final, je vois la dénommer Silayan arriver. Mon cerveau associe tout de suite son visage à une petite de mon district qui m’admire à ce qu’il paraît. Ma styliste n’a même pas le temps d’ouvrir la bouche que je me mets à parler.

-Hey, mais je vous connais, vous êtes la mère de Harper Storm ! Je vous ai déjà vu au district 1. Votre fille est adorable.

Effectivement, c’est belle et bien la personne à laquelle je m’attendais. Je sais alors que je peux lui faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: [D1] I know you, I trust you [PV Silayan]   Mer 27 Juin - 16:53

Cher journal,
Aujourd'hui est le premier jour des jeux de la Faim. Cela fait bientôt dix ans que je travaille pour le Capitole, en tant que Styliste. Cette année sera ma dernière année sans doute. Les deux tributs que nous recevons cette année ont l'air tout aussi adorables que ceux des années précédents. Ces enfants ont toujours l'air adorables en réalité. Il est assez atroce de penser qu'ils ont grandi dans les mêmes villages que moi. Que nous avons connu - sans doute - les mêmes ratissants, et les mêmes plaisirs de jeunesse. Beaucoup ne reviennent pas. Depuis des années que je travaille pour ces jeunes, très peu me sont revenus. Aujourd'hui j'ai pris conscience que tout cela était peut-être injuste. Mais je ne peux pas simplement croire que le président fasse cela par pure sadisme. Il y a un besoin de violence à Panem. C'est peut être cela le plus atroce. Ces enfants ont beau mourir… Ils ne sont jamais innocents.


Silayan se trouvait dans l'immeuble de préparation des jeux, avec Owl-Inn et leur équipe. Elle attendait, assise sur une chaise un peu à l'égard, en écrivant quelques mots dans son journal. Elle portait avec elle les croquis et les tenus qu'elle avait prévu pour ses deux tributs. Owl-Inn et elle s'étaient mis d'accord. Elle irait s'occuper de la jeune Glamoria, dont la beauté lui était déjà apparu à travers l'écran du Capitole. Une jolie rousse qui n'avait pas semblé plus emballé que cela par son appel aux jeux. Soupirant, la belle styliste fut appeler par son collègue afin de reprendre une dernière fois les tenues de leurs tributs et de se mettre au point sur ce qu'ils auraient à faire. Ils donnèrent quelques directives à leurs assistants qui partirent vers les chambres des tributs qui devaient être arrivés depuis le temps. Owl-Inn et Silayan restèrent un instant dehors pour discuter des derniers détails pour le défilé. Il manquait encore quelques bijoux pour les tributs et ils devaient faire en sorte de les recevoir dans les heures qui allaient suivre. DE plus ils devaient encore se mettre d'accord sur les parures u'ils porteraient pour l'interview avec Caesar. En une heure tout fut réglé et Silayan se dirigea vers la chambre de Glamoria. Elle croisa ses assistants dans le couleur, dont une avec un air abattu. " Que se passe-t-il donc ?" Demanda-t-elle d'une voix douce et caressante. " Ce bon à rien à blessé ta tribut en l'épilant ! C'est une honte d'être aussi incompétent !!" Répondit une des trois demoiselles en frappant son amie derrière la tête. Silayan, sans demander son reste, s'engouffra dans la chambre pour voir l'étendu des dégâts.

Elle fut accueilli par une jeune fille à moitié nue, quelque peu effrayée, qui la regarda comme si elle avait soudainement eu une révélation. " Bonjour Glamoria, je suis Silayan Storm, ta styliste. Comment vas-tu ?" Elle fut accueilli par la jeune femme qui semblait la reconnaitre comment étant … "Hey, mais je vous connais, vous êtes la mère de Harper Storm ! Je vous ai déjà vu au district 1. Votre fille est adorable." la mère de Harper. La styliste resta immobile, presque choquée que la jeune tribut connaisse sa fille. Sa fille… elle l'avait enfin accepté et avait amené la jeune enfant avec elle au Capitole. Elle était arrivée dans la Capitale depuis un mois à peine. Elle s'habituait peu à peu aux moeurs du Capitole. La belle styliste allait pour répondre à la tribut lorsque deux coups furent donnés à la porte. Elle allait ouvrir, et se retrouva face à un de ses assistants, tenant une jeune demoiselle par la main. " Je suis désolé de te déranger Silayan, mais elle te réclame depuis ce matin. " La Styliste sourit. " Ce n'est pas un problème …, je vais la garder avec moi." Elle se mit à la hauteur de sa fille et essuya les traces de larmes qui marquaient les joues de la demoiselle. " Alors mademoiselle… Tout va bien Harper, tu peux rester avec Maman, mais tu reste tranquille chérie." Dit-elle en caressant les cheveux de sa fille avant d'embrasser sa joue, de remercier son collègue et de refermer la porte. Elle prit sa fille dans ses bras, et la fit s'asseoir sur le lit près de Glamoria. " Oui je suis la maman de cette demoiselle. Cela ne te dérange pas qu'elle reste avec nous ? " Demanda-t-elle à Glamoria avec un sourit presque gêné.

Elle se concentra ensuite sur son travaille. Faisant le tour de la jeune tribut, elle observa le travail de ses collègues et effectivement, elle remarqua la blessure causée par l'épilation de la jeune femme. Elle grimaça en voyant sa peau ainsi marquée, mais ce n'était pas si terrible que cela et elle pourrait facilement le cacher. Glamoria devait être parfaite. Puis elle se tourna vers ses cheveux. " Tes cheveux sont un peu ternes, nous allons les colorer un peu… mais pas en rose je te rassure. Peut être un roux plus flamboyant …. ou un bel argenté. " Elle continua de découvrir le corps de la jeune fille, ainsi que son visage. Un très beau visage. " Cela fait bien longtemps que je n'ai pas vu un visage aussi harmonieux. Tu es un très beau regard. Qu'en pense-tu Harper ? Ne trouve-tu pas que notre Glamoria est tout simplement exquise ?" Demanda-t-elle en se tournant vers sa fille. Elle se pencha vers l'enfant et embrassa sa petite joue. " Est-ce que tu veux boire quelque chose ? " Demanda-t-elle à l'enfant, souhaitant la soulager de sa peine d'avoir été séparée d'elle quelques heures.


HS : désolée pour l'attente, j'espère que cela te conviendra.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: [D1] I know you, I trust you [PV Silayan]   Jeu 28 Juin - 10:38

Je me mets à rêver d’une tenue comme celle que mon père dessine. Quelque chose de léger, mais en même temps, très complexe. Je veux briller de mille feux pour se défilé. Que les sponsors m’acclament encore plus que lors de mes défilés. Et j’ai confiance en Silayan pour ça. Alors, quand elle me demande comment je vais, je lui réponds en toute franchise :

« Plutôt bien. Je suis un peu stressé, mais je le suis tout le temps lorsque je fais des défilés ici, même si maintenant, ce n’est plus le même contexte. Je suis ici pour les jeux, pas pour faire la promotion des magnifiques vêtements de mon père. Mais j’ai confiance en vous pour me rendre encore plus belle. »

J’ai un petit rire gêner. Je ne sais pas si elle connait mon père. Il est plutôt connu, mais certain préfère éviter d’aller à ce genre de défilé, ils trouvent ça « pathétique ». Si seulement ils savaient à quel point ça demande de la préparation. Aussi bien physiquement que moralement. Comme les jeux, en soi.

Je suis interrompu dans ma rêverie par des coups contre la porte. Silayan va ouvrir est sur le seuil, apparait un de mes préparateurs apparait, tenant par la main la petite Harper, un adorable petit bout de chou de 4 ans, presque 5.

"Je suis désolé de te déranger Silayan, mais elle te réclame depuis ce matin."

Cette petite est adorable. Mais des larmes perlent sur ces joues, ce qui la rend encore plus mignonne. J’ai envie de la prendre dans mes bras et de la câliner, mais c’est Silayan sa mère, en tout cas, j’en suis sûre à 99,9%.

« Ce n'est pas un problème …, je vais la garder avec moi. »

Ma styliste essuie les larmes de la petite fille. Oui, je suis sûre que c’est sa fille, et les deux prochaines phrases me le confirment :

« Alors mademoiselle… Tout va bien Harper, tu peux rester avec Maman, mais tu restes tranquille chérie »

Silayan ferme la porte en congédiant un de mes préparateurs et prends la petit harper dans ses bras pour la faire assoir à coter de moi, sur mon lit.

« Oui, je suis la maman de cette demoiselle. Cela ne te gêne pas qu’elle reste avec nous ? »

Ah, j’avais raison ! Silayan a un petit sourire gêner. Non, ça ne me gêne pas. Certes, je suis nue, enfin presque, devant une adultes et sa fille mais j’ai connu bien pire. Je secoue la tête avec un sourire pour dire que ça m’est égal. Si ça avait été un garçon, oui, j’aurai eu du mal, mais une petite aussi adorable que harper ne me gêne pas.
Silayan fait alors le tour de me corps, me détaillant centimètres par centimètres. Je la voie se crisper lorsqu’elle voit la marque sur ma jambe. Puis elle continue, en jaugeant mes cheveux. Alors elle parle d’une voix douce :

« Tes cheveux sont un peu ternes, nous allons les colorer un peu … mais pas en rose, je te rassure. Peut-être un roux plus flamboyant…. Ou un bel argenté »

Je tique sur le « bel argenté ». Roux plus « rouge » je veux bien, mais des cheveux presque gris, hors de question. Je sais qu’il ne vaut mieux pas contredire les stylistes mais je demande quand même d’une petite voix :

« Euh, en argenté ? Ca ne serait pas bizarre ? Hum, désolé »

La styliste ne dit rien. Je préfère me taire pour le reste de la séance. Peut-être l’ai-je contrarié. Oh, je m’en veux maintenant. Peut-être qu’elle va vraiment mettre mes cheveux en argenté, pour la peine. Perdue dans mes pensées, je ne fais pas attention à ce qu’elle dit, en observant ma tête, je retiens juste qu’elle trouve mon visage harmonieux et que j’ai un jolie regard. Mes yeux bleu-gris font partit aussi de ma fierté, avec mes cheveux.

« Qu’en penses-tu Harper ? Ne trouve-tu pas que notre Glamoria est tout simplement exquise ? »

Je rougis malgré moi. Trop de compliments. Ma styliste s’approche de sa fille et lui donne un bisou sur la joue, en lui demandant si elle veut quelque chose un boire. Je n’entends pas sa réponse. Mais en regardant mon cou, je me rappelle de mon collier, que Silayan a. Alors, avec toute la politesse que j’arrive à réunir, je lui demande :

« Excusez-moi. Je suis désolé de vous déranger mais mes préparateurs m’ont dit que vous avez un collier qui m’appartient. Est-ce que je pourrai l’avoir, j’y tiens beaucoup vous savez. C’est mon objet personnel…… »

J’espère que c’était suffisamment poli. Je n’en pas l’habitude de parler ainsi. Mais ce collier est tellement important pour moi.



HS : non, ce n'est pas grave. je venais juste de rentrer chez moi de toute façon, je n'aurai pas pût te répondre avant
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: [D1] I know you, I trust you [PV Silayan]   Jeu 28 Juin - 19:38

Assise à même le sol, Harper fixait le mur. Elle boudait. « Tu veux faire quoi ? » La blondinette releva la tête en direction de l'homme qui lui faisait face. Avec son visage peints de toutes les couleurs et ses cheveux roses, il faisait presque peur. « T'es comme les poneys ! »Dans le District 1, il n'était pas rare que les petites fillettes jouent avec des sortes de poneys multicolores alors forcément, la comparaison était rapide. « Et ça pue, les poneys. » Une bonne chose de faite. Harper lui lança un regard dédaigneux comme elle savait si bien les faire avant de se lever et de se rasseoir à l'autre bout de la pièce. « J'veux voir Maman... » Elle avait passé des mois sans la voir mais depuis qu'elle était au Capitole avec elle, elle refusait qu'on les sépare. Du coin de l’œil, elle remarqua l'assistant de sa maman se prendre le visage dans les mains, visiblement peu content de devoir s'occuper de la petite.

« Mamaaaaan... Mamaaaan... » Elle espérait vraiment que sa mère finirait par l'entendre à travers les murs, avec un peu de chance. La petite blondinette venait tout juste de se réveiller, après une petite sieste. Ce matin, elle avait passé son temps à embêter le monde. Elle avait trouvé drôle de courir dans les couloirs en essayant de perdre son baby-sitter du jour. Mais maintenant, elle voulait juste sa maman. Et au bout de quelques minutes, elle était en train de pleurer à chaudes larmes, à moitié rassurée à l'idée de se trouver dans un lieu qu'elle ne connaissait pas encore parfaitement, loin de sa maman. Pourtant, dans le District 1, elle avait l'habitude de s'enfuir dans des endroits qu'elle ne connaissait pas et quand elle se perdait trop, elle pleurait. Mais finissait toujours par recommencer le lendemain. Cependant, Harper n'était pas encore habituée au Capitole qui se trouvait être assez différent de ce qu'elle connaissait. « Allez viens... » Il avait craqué, elle allait enfin retrouver sa maman après de longues heures de séparation. Ni une ni deux, elle attrapa la main de son baby-sitter, impatiente de retrouver sa maman.

« Je suis désolé de te déranger Silayan, mais elle te réclame depuis ce matin. » La petite Harper releva légèrement la tête, déjà réconfortée de se retrouver avec sa maman. Elle frotta ses yeux avec ses mains, encore toute juste réveillée et secouée par son brusque chagrin. « Ce n'est pas un problème …, je vais la garder avec moi » Un léger sourire vint étirer les lèvres de la petite fillette, heureuse à l'idée de rester là. Et puis, la connaissant, elle aurait très certainement râlé si l'inverse s'était produit. Du haut de ses 4 ans, elle avait du caractère, parfois un peu trop. « Alors mademoiselle… Tout va bien Harper, tu peux rester avec Maman, mais tu reste tranquille chérie. » Harper plongea son regard noisette dans celui de sa mère avant d'hocher vivement la tête, sûre d'elle « Promis j'parle pas ! » L'espoir fait vivre. Mais la petite blondinette pouvait être très différente selon les moments. Elle pouvait très bien se plonger dans un silence total, ailleurs comme elle pouvait sortir 10 mots à la seconde. « Oui je suis la maman de cette demoiselle. Cela ne te dérange pas qu'elle reste avec nous ? » Harper releva la tête, intriguée avant de se rendre compte de la présence d'une autre personne. Glamoria. Elle l'aurait reconnu parmi cent personnes ! Elle se rappelait encore de la Moisson, le jour où elle avait été sélectionné. La petite Harper l'avait toujours admiré et elle ne s'était jamais gênée pour lui parler quand elle avait pu la voir ! Bien décidée à rester là, elle fit son petit air de chien battu en direction de la tribut avant de laisser échapper un léger rire, encore un peu secouée par ses pleurs tout à l'heure. Discrète, elle resta assise sur le lit, curieuse et intriguée par tout ce qu'il se passait autour d'elle.

« Tes cheveux sont un peu ternes, nous allons les colorer un peu… mais pas en rose je te rassure. Peut être un roux plus flamboyant …. ou un bel argenté. » La bouche de la petite Harper s'arrondit, laissant échapper un léger ooh. Oui, elle avait presque eu envie de protester contre le rose. Elle refusait que sa Glamoria -parce que c'était la sienne !- ne ressemble à un poney. Décidément, elle avait encore un peu de mal avec les habitudes du Capitole. Posant sa main sur sa bouche, elle resta silencieuse mais bien concentrée sur ce qui se racontait. « Euh, en argenté ? Ca ne serait pas bizarre ? Hum, désolé » Harper hocha la tête avec un air grave avant de laisser une grimace se dessinait sur son visage. Elle ne semblait pas être la seule à trouver ça bizarre de se colorer les cheveux dans n'importe quelle couleur. « Cela fait bien longtemps que je n'ai pas vu un visage aussi harmonieux. Tu es un très beau regard. Qu'en pense-tu Harper ? Ne trouve-tu pas que notre Glamoria est tout simplement exquise ? » La blondinette pencha la tête avant de coller ses petits doigts sur les joues de la jeune tribut et d'étirer afin de faire apparaître une sorte de sourire. « L'est ex...quisse ! 'Fin, elle est belle ! Même t'as pas besoin de mettre du rose poney dans ses ch'veux. » Exquise, on ne pouvait pas inventer des mots encore plus compliqués ?! Et puis, pour le rose poney, les deux jeunes femmes allaient certainement se demander quoi. Enfin, elle eut le droit à son bisou, auquel elle répondit joyeusement en recollant ses petites lèvres sur la joue de sa mère. « Est-ce que tu veux boire quelque chose ? »Sans hésiter, Harper hocha vivement la tête en lançant joyeusement « D'la pomme ! » Pas chiante la gamine hein puis elle s'empressa d'ajouter « Teuplaiiiiit. » Grand sourire amusé aux lèvres, elle balança ses jambes dans le vide tout en prêtant attention à la pièce autour d'elle. « Excusez-moi. Je suis désolé de vous déranger mais mes préparateurs m’ont dit que vous avez un collier qui m’appartient. Est-ce que je pourrai l’avoir, j’y tiens beaucoup vous savez. C’est mon objet personnel…… » La petite blondinette se retourna vers Glamoria, l'observant discrètement avec ses grands yeux d'enfant pleins d'admiration et curieuse de voir le collier en question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: [D1] I know you, I trust you [PV Silayan]   Lun 2 Juil - 15:34

Silayan ne connaissait pas très bien la jeune Glamoria. Elle savait qu'elle était une mannequin du Capitole et que son père travaillait en tant que styliste. Elle portait les créations de son paternel, mais Silayan n'avait jamais vraiment fait attention à son travail. Loin d'être la preuve d'une immense prétentieux, cela relevait d'un manque de temps évident. Depuis quatre ans, Silayan devait faire tourner son commerce dans le centre ville, et elle se noyait de travail pour oublier ce qu'elle ratait : la vie de sa fille. Harper avait grandit durant quatre ans, bientôt cinq, loin de sa mère. Cela s'expliquait par le fait que la naissance de la jeune fille avait été une sorte de traumatisme pour Silayan. Aujourd'hui elle avait accepté son rôle de mère, mais elle ignorait encore où cela allait la mener. Elle devait apprendre à connaitre sa fille. Et au vue du regard pétillant de Harper vers Glamoria il semblait que l'enfant la connaissait. Cela n'étonnait pas vraiment Silayan, sa mère était une gagnante des jeux et à ce titre elle connaissait tout le monde ou presque dans le district un. Elle devait sans doute connaitre le père de Glamoria. Elle espérait que l'enfant se tienne tranquille tout de même, car avant tout elle avait un travail à mener ici ce jour-là.

Elle devait rendre Glamoria flamboyante, mais elle n'était pas de ces stylistes tortionnaires. Elle aimait à faire en sorte que les tributs se reconnaissent, qu'ils ne se sentent pas prisonniers d'une image. Elle décida tout d'abord de s'attaquer aux cheveux de Glamoria. Ils étaient d'un roux ternes, ce que la styliste trouvait dommage. Owl-Inn et elle avaient décidé de rester dans quelque chose de sobre cette année. DE brillant, mais de classe, et à ce titre elle n'avait pas beaucoup de choix de manoeuvres. Elle proposa de colorer ces cheveux en un roux plus rouges encore, ou alors en argentés. Mais ce n'était pas un argenté terne, un gris ancien dont il s'agissait, mais d'un argenté brillant qui donneraient presque l'impression de voir un miroir aux reflets colorés. Cependant, la jeune femme sembla sceptique. « Euh, en argenté ? Ca ne serait pas bizarre ? Hum, désolé » La styliste sourit simplement et continuer de parler, s'extasiant devant la beauté de sa jeune tribut, et demandant son avis à Harper qui se tenait sagement à ses côtés. « L'est ex...quisse ! 'Fin, elle est belle ! Même t'as pas besoin de mettre du rose poney dans ses ch'veux. » La styliste fronça les sourcils en regardant sa fille, avec un sourire amusé sur les lèvres. « Du rose poney ? Tiens donc, en voila une idée qu'elle ait bonne. Pourquoi ne pas faire de Glamoria une grande guimauve toute rose ? » Demanda la styliste en venant chatouiller la joue de sa fille avec une mèche de cheveux. « Ne vous en faites pas mesdemoiselles je ne compte pas vous enlaidir. Et si l'argenté ne te plait pas Glamoria, alors tes cheveux seront d'un rouge ... ardent. » Promit la jeune femme avant de proposant à sa fille de boire quelque chose.

« D'la pomme ! » Exigea l'enfant qui reçut un regard dépréciateur de sa mère. « Teuplaiiiiit. » Silayan sourit et allait pour demander un jus de pomme à l'extérieur à quelques assistants quand elle fut retenue par Glamoria. « Excusez-moi. Je suis désolé de vous déranger mais mes préparateurs m’ont dit que vous avez un collier qui m’appartient. Est-ce que je pourrai l’avoir, j’y tiens beaucoup vous savez. C’est mon objet personnel…… » Silayan resta un instant pensive avant de sourire et de sortir un instant. dans l'anti-chambre se trouvaient encore les préparateurs de la jeune femme. « Pouvez-vous aller me chercher du jus de pomme et un verre je vous pries ? » Demanda-t-elle avant de retourner dans la salle avant Harper et Glamoria. dans cette même pièce se trouvait plusieurs tables avec des outils et autres, et sur l'une d'entre elles une boite blanche que prit Silayan. « Je l'ai rangé le temps qu'ils s'occupent de toi. J'en ai pris soin ne t'en fais pas. » Elle ouvrit la boite et la présenta à la demoiselle. Son collier s'y trouvait, flamboyant toujours. Alors deux coups furent frapper à la porte et un assistant entra avec un plateau sur lequel était posé un jus de pomme, un verre et une paille colorée. La styliste servit un verre à sa fille et le lui tendit. « Bien. Comme tu le sais le district un est le district des objets de luxe. De la beauté dans son aspect le plus pur je dirais. Comme souvent nous allons jouer sur cette préciosité. Le jour du Défilé vous serez richement habillé de diamants... et de flanelles aussi. Des habits qui jouent avec la lumière et le vent. Je suis sure que tu seras splendide. » Elle sourit en regardant Glamoria. « C'est un instant spécial... Il s'agit pour toi de plaire. Pas uniquement aux sponsors ou au Président, mais aussi à toi même. Ainsi si tu as une envie particulière je suis prête à l'écouter. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: [D1] I know you, I trust you [PV Silayan]   Mar 17 Juil - 21:06

J’ai le rouge aux joues. La petite Harper a dit que j’étais jolie. Je n’ai pas l’habitude d’entendre des compliments. Par contre, ça remarque sur les cheveux roses poney m’a un peu fait tiqué. Mais Silayan m’a rassuré en me disant que mes cheveux seront rouge ardents. Je pousse à soupire de contentement. C’est des cheveux comme ça dont j’ai toujours rêvé ! Mais chez les Sparkles, le roux est terne. Papa m’a dit que en fait, c’est parce qu’il y a longtemps, les Sparkles étaient blond, comme Silayan, mais qu’un jour, un d’entre eux s’est teint les cheveux. Et toutes les générations d’après aussi. A force, le roux est devenu une gêne de notre famille, mais ce n’est pas un beau roux, un roux terne, comme l’a dit Silayan. J’aurai temps aimé avoir des cheveux rouge comme le feu, et là, Silayan me disait que je pourrais les avoir ainsi. J’étais sur un petit nuage, qui s’effondra malheureusement bien vite quand je me rendis compte que je n’avais toujours pas mon collier. Cependant, ma styliste sortie de la pièce, surement pour aller chercher la boisson pour sa fille, puis elle revint. Alors elle s’approcha d’une table avec divers outils et pris une boite que je n’avais pas aperçu jusque-là. Elle me dit alors :

« Je l'ai rangé le temps qu'ils s'occupent de toi. J'en ai pris soin ne t'en fais pas. »

Puis elle ouvrit la boite et me la tendis, en me présentant mon collier. Dieu, que je l’aime. Je saisi vite l’objet et l’attacha autour de mon cou. Je le fais rouler entre mes doigts et son contact m’apaise. Comme si j’étais de retour chez moi, au district 1. Comme si je ne m’étais pas porté volontaires, et que ce soir, je regarderais la parade. Comme si, ce n’étais pas moi, qui dans 5 jours seras lâché dans une arène avec 23 autre tributs près a tous pour gagner. Mais deux coups sur la porte me ramènent brusquement à la réalité, m’arrachant à ma douce rêverie. Silayan alla ouvrir. Un homme donna un verre contenant du jus de fruit avec une paille multicolore. Silayan le remercia et donna le verre à sa fille avant de s’approcher vers moi. Alors elle me dit d’une voix calme et posé.

« Bien. Comme tu le sais le district un est le district des objets de luxe. De la beauté dans son aspect le plus pur je dirais. Comme souvent nous allons jouer sur cette préciosité. Le jour du Défilé vous serez richement habillé de diamants... et de flanelles aussi. Des habits qui jouent avec la lumière et le vent. Je suis sure que tu seras splendide. »

Elle me sourit. J’aime tout ce qui brille. Mon propre prénom veut dire ‘éclat’. Et cette histoire de vent et de lumière me plait. Je lui souris en retour et elle continue.

« C'est un instant spécial... Il s'agit pour toi de plaire. Pas uniquement aux sponsors ou au Président, mais aussi à toi même. Ainsi si tu as une envie particulière je suis prête à l'écouter. »

Je souris avec toutes mes dents. Jamais je n’aurais imaginé tombé sur une styliste aussi gentille et aussi intelligente. Et puis, si peu ressemblante au étrange mode du capitole. Surement une des stylistes les plus ingénieuse de tous les Jeux. Même si elle me présentait dans une tenue de mineur, les même que celles du District 12, je pourrais lui trouver une excuse. Mais, je n’ai pas à faire de propositions. Si, peut-être une, mais je pourrais lui demander plus tard. Ou même deux ou trois. Alors je me lance à l’eau.

« Eh bien, disons que j’adore les paillettes. Pas étonnant, quand on connais la significations de mon nom de famille » Je rigole doucement « J’aimerais bien avoir des paillettes dans les cheveux en plus d’une teinte, si possible, mais après, c’est toi qui vois. Et puis, j’aimerais garder mon collier lors de la Parade. Si possible. Voilà, je crois que c’est tout. Merci quand même »

Je souris poliment. Puis je regarde la petite Harper siroter son jus de fruit. Elle est si mignonne. Puis je rapporte mon regard sur Silayan et lui pose une question qui me brûle les lèvres depuis un petit moment.

« Dis, est-ce toi qui a choisis quel District tu voulais faire ou on t’a obligé ? »

Je suis trop curieuse, je le sais. Mais il fallait que je lui demande. Un sourire timide se place sur mon visage et mes yeux lui posent à nouveau la question.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [D1] I know you, I trust you [PV Silayan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[D1] I know you, I trust you [PV Silayan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 2 :: 76th HG :: rps avant et pendant les jeux-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.