petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 D6 ✖ Dîner aux chandelles (Fenurichmaper)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: D6 ✖ Dîner aux chandelles (Fenurichmaper)   Mer 13 Juin - 18:21

Merde. Bordel de merde. Putain de bordel de merde. Fuck. FUCK FUCK FUCK. Fuck le Capitole et tous ses clowns peinturlurés qui s’émerveillent devant un combat à mort comme des gamins devant un lion qui saute dans un cerceau. Oui, beaucoup de gros mots mais pour une fois j’ai envie de dire : lâche-toi. Ils le méritent. Tu les hais, tu hais cet endroit, tu hais les tributs, tu hais les Jeux. Cette année te fera peut-être moins mal que les autres vu les deux petits pro-capitoliens que tu as à ta charge. Tu vas supplier Pepper de prendre le mec, il ne semble pas être aussi dégoûté d’elle que de toi. Et puis de toute façon tu peux encore moins le supporter que la petite Gemma. Elle a un petit côté brisé, ce qui est normal vu ce qui vient de lui arriver. Un côté faible. Incapable de tenir l’alcool, qui parle de danser quand tu lui demandes ses talents... Elle ne t’es pas aussi désagréable que l’autre, peut-être parce qu’elle s’est en quelque sorte révélée dans le train. Ce qui ne veut pas dire que tu joueras le mentor attentionné qui fait toujours tout pour sauver son protégé, non, tu resteras cette espèce de zombie impassible devant le nez duquel on pourrait fusiller une petite vieille sans l’émouvoir.

Tu déambules dans le luxueux appartement dont tu connais chaque recoin par coeur après toutes ces années. Tu as abandonné le pantalon de pyjama à fraises pour mettre des vêtements identiques à ceux que tu portais à la moisson : jean déchiré et froissé et T-Shirt. Tu ne vas quand même pas t’habiller bien pour le Capitole non plus ! Tu fumes, tu te fous de ce qu’ils peuvent bien en penser. Tu as changé l’écran qui sert de fenêtre à ta chambre, affichant une mer infinie dans laquelle ton regard peut te perdre. Soudain une petit cloche fait retentir son tintement cristallin dans tout l’étage. Le dîner est prêt. Tu n’as pas faim mais tu n’as pas l’intention de finir toutes tes cigarettes - car c’est ce que tu feras si tu restes dans ta chambre. Aussi tu te diriges d’un pas traînant vers la salle à manger.

En fait de dîner c’est plutôt un festin qui s’étale sur la table, réparti entre des fruits brillants, des poissons à la chair rosée, des viandes baignant dans leur jus... Le meuble croule tant de plats qu’un instant - comme chaque année - tu te demandes comment ses pieds font pour ne pas casser. En plus de l’opulent lustre qui frôle presque les mets, deux lourds chandeliers grossièrement dorés à la feuille éclairent la pièce. Seule Pepper-Swan est déjà à table, sans compter bien sûr l’hôtesse qui est en train d’assourdir la brune de ses discours inutiles et ennuyeux. Tu tires une chaise et te laisses tomber dessus. D’un ton neutre mais sans appel tu lances à l’hôtesse :

« Fermez-la Reah on se sent mieux quand vous vous taisez. »

Tu regardes ton ancienne élève avec ce regard qui veut dire : ‘‘sauve-moi’’. Tu lui as lancé beaucoup de fois depuis qu’elle est à tes côtés...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 6
△ correspondances : 569
△ points : 25
△ multicomptes : alexiane, hunter (leevy)
△ à Panem depuis le : 03/10/2011
△ humeur : go fuck yourself
△ âge du personnage : trente ans
△ occupation : ancienne mentor, reconvertie en fugitive


can you save me?
statut: célibataire
relationships:


MessageSujet: Re: D6 ✖ Dîner aux chandelles (Fenurichmaper)   Ven 15 Juin - 19:30

Depuis notre départ après la moisson, je n’avais pas encore eu l’occasion de rencontrer les deux jeunes tributs qui représentaient le district six. Et, honnêtement, cela ne me dérangeait pas plus que ça. J’étais consciente qu’ils n’allaient pas revenir. Gemma avait une micro chance, mais pour Fenugreek, son cercueil était déjà prêt. Il était inutile de les conseiller trop tôt, cela ne changerait rien à leur situation. Je ne savais pas si Richard était dans la même situation que moi, ou s’il avait pu déjà conseiller le bétail. Quoi qu’il en soit, un dîner n’allait pas tarder, et nous pourrions enfin échanger avec Gemma et Fenugreek. J’espérais sincèrement ne pas me retrouver avec ce dernier comme tribut. Il était évident que je finirais par perdre mon sang froid et lui foutre des claques. Il n’avait aucun talent, on pouvait presque le jeter dans l’arène sans lui donner conseil, cela ne changerait rien. Quant à Gemma, elle supportait le Capitole et n’avait clairement aucune force. Mais on pouvait peut-être en faire quelque chose. En attendant le repas, je décidais de prendre une douche pour me changer les idées.

En sortant de la douche, j'avais enfilé une robe blanche des plus sophistiquées, qui collait avec l'esprit du Capitole. Les soupçons concernant mon changement de camp - ce qui était avéré puisque je défendais la cause des rebelles - étaient de plus en plus présents. Je me devais donc de montrer l'image de la jeune femme à fond derrière ses dirigeants, bien que je détestais le Capitole, ses citoyens et ses foutus Jeux plus que tout. Oui, ça m'embêterait de me faire tuer, alors autant jouer le jeu deux semaines par an, peut-être moins, suivant le parcours des deux jeunes tributs. La seule simplicité que je m'offrais était de déambuler pieds-nus, ne supportant plus les chaussures à talons. Je me rendais dans la pièce où aurait lieu le repas avec un peu d'avance. Comme je m'y attendais, la table était chargée en nourriture en tout genre. J'aperçus l'hôtesse, et me jetais sur le buffet d'alcool pour me remplir un verre. Tant que personne ne nous rejoindrait, elle n'allait pas me laisser tranquille, alors autant avoir de quoi supporter son charabia peu intéressant. Malgré tout, j'affichais un sourire à son intention, faisant mine de suivre la conversation. Heureusement, Richard ne tarda pas à faire son entrée dans la pièce. « Fermez-la Reah on se sent mieux quand vous vous taisez. » J'étouffai un léger rire avant de regarder l'extravagante hôtesse. « Ma chérie, ces vêtements te grossissent. Si j'étais toi, j'irais me changer avant que tout le monde arrive ! » Je lui adressais un sourire bienveillant, et, en quelques secondes, elle détournait les talons pour quitter la pièce précipitamment. Au moins, le temps qu'elle trouve une nouvelle tenue, nous aurions largement le temps de manger et de conseiller nos tributs. « Bon, tu prends lequel ? » demandai-je, sourire aux lèvres, profitant de l'absence de nos deux protégés, bien qu'ils n'allaient pas tarder.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t8971-psh-sick-of-all-these-people-talking-sick-of-all-this-noise
Invité



MessageSujet: Re: D6 ✖ Dîner aux chandelles (Fenurichmaper)   Ven 15 Juin - 23:47

Je fais souvent ce rêve étrange. Je suis dans un endroit qui ressemble fortement au Capitol, les lumières sont éblouissantes, la chaleur est étouffante. J’entends des gens tout autour de moi, des voix d’outres tombes qui murmurent « les cheveuuuuuux », comme une incantation. Et lorsque j’essaye de passer la main dans ma chevelure…, je me rends compte que je suis CHAUVE, totalement CHAUVE comme un caillou… ou comme Richard. C’est horrible, j’en ai encore des sueurs froides en repensant à ce rêve. Je ne sais pas vraiment pourquoi j’y pense à cet instant, mes cheveux sont encore là, toujours aussi soyeux et toujours aussi éblouissants. Peut-être que c’est une métaphore de… je ne sais pas quoi, mais je suis sûr que c’est profond, aussi profond que mes yeux chatoyants.

J’ai passé tout le voyage en train dans ma chambre. Si on vous dit que j’étais caché dans un placard, c’est faux. J’étais simplement en train de chercher quelque chose au fond du dit placard et je n’ai pas vu le temps passé. Ça n’est PAS DU TOUT parce que j’étais terrifié. Je suis Fenugreek Forgrass quand même, courageux de père en fils, fils de directeur d’usine.

Je sais qu’il va bien falloir que j’aille manger à un moment ou à un autre, je ne peux pas répéter l’exploit du train. Déjà parce que je vais mourir de faim… et secundo parce que c’est tout de même malpoli. Je vais donc les honorer de ma présence. Mais la perspective de m’assoir à la même table que mes mentors, ma co-tribut et l’hôtesse ne m’enchante guère. Déjà parce que ça leur donnerait l’impression que j’accepte d’être mis dans la même catégorie qu’eux et puis parce qu’il faut bien l’avouer… Ils me font un peu peur. Oui Fenugreek Forgrass a peur parfois, Fenugreek Forgrass est un être humain. Leave Fenugreek Forgrass Alone. Les quelques minutes que j’ai passé en leur compagnie entre la gare et ici m'ont fait perdre espoir en la race humaine. Je sais bien qu’ils ne m’apprécient pas. C’est réciproque, mais je n’en ai cure. Et puis je sur qu’il y a une loi qui interdit de tuer les tributs avant les jeux… presque sûr. 79,99% sûr.

Je prends une grande inspiration et essuie mes yeux rouges. C’est la faute de l’air conditionné et pas une quelconque tristesse parce que mes parents ou ma maison me manquent. J’essaie de chasser de mon esprit les images de mes parents en pleurs lors des adieux. Je regrette de ne pas leurs avoir dit que les aimes quand j’en ai eu l’occasion. J’espère qu’ils le savent.

Je me dirige vers la salle à manger en me répétant mon leitmotiv depuis mes 8 ans « Tu es le meilleur Fenugreek, tu seras un grand homme un jour, ne laisse pas les autres t’entrainer dans leur médiocrité. » Si je gagne les jeux, je serais un grand homme, quelqu’un de respecter. Oui, si je gagne les jeux.

Miss Capitol et tête de zombie sont en train de discuter. C’est mal poli d’interrompre une discussion, on n’est pas des animaux tout de même. Je ne dis rien et vais m’assoir au côté de l’hôtesse. Elle est toujours aussi peu aider par la nature, la pauvre. Les grands hommes ont pitiés de leurs inférieurs. Je lui souris en espérant qu’elle ne fasse pas de même. Il y a des choses que même un grand homme ne peut pas supporter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 6
△ correspondances : 4141
△ points : 0
△ multicomptes : Ø
△ à Panem depuis le : 16/04/2012
△ humeur : Floue.
△ âge du personnage : Vingt-et-un
△ occupation : Danseuse.


can you save me?
statut: as free as the wind
relationships:


MessageSujet: Re: D6 ✖ Dîner aux chandelles (Fenurichmaper)   Sam 16 Juin - 18:09



Elle effleurait du doigt les tenues accrochées dans son dressing, toutes plus éclatantes les unes que les autres. Tant de couleurs, de formes diverses, de tissus et d'accessoires... Elle ne savait plus où donner de la tête tant chaque robe se distinguait de ses voisines.
Jamais encore Gemma n'avait côtoyé une richesse pareille. Sa famille ne comptait pas parmi les plus misérables du district six, certes, mais rien de ce qu'elle avait vu ou imaginé ne pouvait concurrencer la majesté du Capitole.

En se réveillant ce matin, elle n'avait pas eu le temps de prendre une bonne douche comme elle l'aurait souhaité, et elle s'était contenté de fouiner rapidement dans sa commode à la recherche de la première tenue potable. Alors qu'ils sortaient sur les quais de la gare et qu'une foule se formait autour d'eux, on leur avait offert la possibilité de se rendre dans leurs appartements avant de partir pour le centre de préparation. Cette proposition l'avait enchantée, elle pourrait enfin prendre soin d'elle et paraître à son avantage quand il serait temps de confronter sa styliste.

Ainsi, elle sortait d'une longue douche qui, si elle n'avait su faire disparaître le nœud d'angoisse présent depuis la Moisson, lui avait au moins éclairci les idées. Dans l'immédiat, elle ne risquait rien. Personne n'avait tenté de l'éliminer dans le train, pourquoi s'embarrasser de le faire maintenant ? Cela n'avait aucun sens.
Parmi les sublimes étoffes qui s'étalaient devant elle, Gemma ne savait toujours pas laquelle choisir. Les autres devaient déjà s'être réunis, mais elle n'arrivait pas à se décider. Valait-il mieux opter pour une tenue extravagante, qui partait dans tous les sens, pour signifier qu'elle n'avait pas froid aux yeux ; ou alors se laisser aller à quelque chose de moins tape à l’œil, de subtil, qui mettrait en avant sa silhouette et son potentiel ? Elle en était là de ses réflexions après un énième aller-retour quand son regard fut soudain attiré vers l'angle de la pièce. A cet endroit était accrochée une robe éblouissante. Enfin, pas autant que certaines, lesquelles tenaient davantage de l'ovni que de la tenue, mais elle incarnait l'équilibre parfait entre folie vestimentaire et raffinement.

Gemma s'en approcha les mains sur la bouche, lentement, sans vraiment croire à ce qu'elle avait sous les yeux. Une fois à quelques centimètres, elle leva le bras et retira brusquement la robe de son cintre. Avant de se précipiter dans la chambre pour l'enfiler, elle se munit de la paire de talons assortis.

Wahou... murmura-t-elle pour elle-même une fois qu'elle l'eut enfilée. Le haut se composait d'un bustier jaune canari resserré au niveau des côtes par une large ceinture noire à la boucle incrustée de diamants noirs. Le bas de la robe rappelait celui d'un tutu, tout en voiles et mousseline qui partaient horizontalement à hauteur de sa taille et formaient une sorte de demi-sphère jusqu'à ses genoux. Une couche de jaune succédait à une couche de noir, évoquant une abeille. Les chaussures n'étaient que de simples sandales du même jaune que le bustier, dont le talon compensé était lui coloré en noir.

Elle était proprement époustouflante. On aurait dit une capitolienne. Non, il manquait encore un détail.
Se rendant une nouvelle fois dans la salle de bain, Gemma entreprit de vider les tiroirs de sa coiffeuse jusqu'à ce qu'elle trouve enfin l'objet de ses désirs. Un bandeau jaune. Un large sourire se forma sur son visage quand elle le mit. Ses yeux ressortaient nettement une fois ses cheveux tirés vers l'arrière. Elle se pencha pour saisir son mascara et accentuer cet effet lorsqu'elle remarqua un changement dans la glace. Le bandeau... clignotait. Il passait de sa couleur jaune à un noir profond, puis revenait au jaune, et ainsi de suite. Gemma ouvrit grand la bouche de surprise mais ne fit rien pour l'ôter. Ces capitoliens alors... de vrais génies.

Elle jeta enfin un coup d’œil vers la pendule accrochée au mur. Prenant conscience de l'heure tardive, elle se rua dans sa chambre, puis dans le couloir et manqua trébucher sur le seuil du séjour. Tout le monde se trouvait là. Tout le monde sauf leur hôtesse – dont le nom ne lui revenait pas – et qui partait d'une démarche crispée dans la direction opposée.
Gemma resta quelques instants immobile à observer tout ce petit monde, avant d'enfin se décider à s'avancer. La table était recouverte de... merveilles. Elle ne pouvait nommer aucun des plats qui s'y trouvaient. Quelque chose en elle la poussait à se méfier – qui savait si cette nourriture n'était pas empoissonnée ? – mais la curiosité et l'émerveillement étaient plus forts. Ainsi, elle se laissa tomber sur la première chaise libre, à côté de Richard, et tendit la main vers une petite assiette posée sur le côté ; avant de s'arrêter en pleine course. Tournant la tête vers ses mentors, elle demanda d'une voix douce : « Vous ne vous servez pas ? »




Spoiler:
 




Gemma ❖ You can't forget but you can move on
 


To know more about my life...*

Spoiler:
 




Dernière édition par Gemma K. Mubstin le Dim 17 Juin - 19:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: D6 ✖ Dîner aux chandelles (Fenurichmaper)   Sam 16 Juin - 19:04

Au moment où Pepper-Swann rembarre l’hôtesse, tu réprimes un rire. Au moins elle se taira pour de bon cette Reah. En plus elle a presque le même prénom que Rhea, elle ne le mérite pas. Rhea était une pauvre gamine qui n’avait rien demandé à personne, qui n’avait pas demandé à être sélectionnée et à mourir pour un spectacle. Et pourtant elle était une des plus dignes créatures que ce monde ait jamais porté. A sa pensée tu retrouves immédiatement ton sérieux. Le claquement des talons de l’hôtesse est assourdissant, elle est sur des échasses cette bécasse ou quoi ? Ton ancienne élève se penche sur la table pour te questionner : « Bon, tu prends lequel ? » Mais alors que tu t’apprêtes à répondre, quelqu’un fait son entrée dans la pièce. C’est Founégrique... Tu lances un autre regard plein de détresse à ta co-mentor et articules silencieusement mais de façon compréhensible : « Gemma. » Hors de question que tu te coltines le pot de gel, autant le tuer tout de suite. Il est allé s’asseoir entre Pepper et la place qu’occupait l’hôtesse, lui adressant un sourire étincelant alors qu’elle s’éloigne. Il reste assis sans bouger comme s’il attendait que vous lui adressiez la parole. Bon, où est la gamine ? Elle s’est noyée dans ses toilettes ou quoi ?

Tout à coup elle fait son entrée dans la pièce, vêtue d’une tenue qu’elle a dû trouver dans une armoire. Elle est très belle, on dirait une abeille. Mais elle était mieux au naturel selon toi. Il faut dire que tu as le Capitole en telle horreur que la voir ainsi ne te plaît pas vraiment. Enfin bon, elle s’habille comme elle veut tu n’es pas là pour la réprimander sur ce genre de choses, au contraire plus elle mettra ce genre de tenues plus le public l’aimera et plus tu pourras trouver de sponsors, inutile de cracher là-dessus. Elle s’assied à côté de toi et commence à se servir. Elle s'interrompt d’un coup en vous regardant : « Vous ne vous servez pas ? » Sa voix est toute douce, comme celle de Théti enfant quand elle posait des questions. Tu lui réponds sans aucune méchanceté : « Nous n’attendions que toi Gemma. » Ce n’est pas totalement vrai. Pour ta part tu n’as pas vraiment faim mais pour montrer une espèce d’exemple tu te saisis d’une pomme rouge. « Peps je crois que tu as sérieusement vexé notre hôte. » Ton ton est neutre mais tu sais qu’elle saura y déceler le compliment. Chaque année vous en faites votre petit jeu, c’est une de vos seules consolations dérisoires de pouvoir vous venger sur la dinde fardée. Après tout, il faut bien se défouler si l’on ne veut pas devenir totalement fou. Tu regardes Pepper-Swann sourire. Elle a un joli sourire. A chaque fois que tu le vois tu te dis que l’Arène a failli t’empêcher à jamais de le revoir. Et encore, que tu le revoie toi ce n’est pas le plus important. Ce qui importe c’est qu’elle n’ait pas été irrémédiablement privée de la possibilité de joie. C’eût été un véritable gâchis.

Tu mords dans la pomme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 6
△ correspondances : 569
△ points : 25
△ multicomptes : alexiane, hunter (leevy)
△ à Panem depuis le : 03/10/2011
△ humeur : go fuck yourself
△ âge du personnage : trente ans
△ occupation : ancienne mentor, reconvertie en fugitive


can you save me?
statut: célibataire
relationships:


MessageSujet: Re: D6 ✖ Dîner aux chandelles (Fenurichmaper)   Dim 17 Juin - 18:42

Il était clair que Richard et moi n'allions probablement pas nous battre pour s'occuper de Fenugreek. C'était bien dommage qu'il n'ait pas de troisième mentor pour le lui renfiler. Quoi qu'il en soit, j'étais consciente que je devais une fière chandelle à Richard pour avoir été un mentor exceptionnel, et ma reconnaissance passait par des petits gestes comme ceux-ci. Ce n'était pas grand-chose par rapport au fait qu'il m'avait ramené en vie, mais c'était toujours bon à prendre. Un bruit attira mon attention, je détournais la tête pour constater que Fenugreek venait de faire son entrée dans la pièce. « Bonsoir à toi aussi, Fenugreek. » dis-je en levant légèrement les yeux au ciel avant de reporter mon attention sur Richard. « Gemma. » murmure-t-il. Je m'y attendais. J'eus un léger soupir, comme pour lui faire comprendre qu'il avait de la chance. Gemma fit à son tour son entrée, dans une merveilleuse tenue. Elle était à couper le souffle. Cela me prouvait qu'elle pouvait séduire les sponsors, sans aucun doute. Je jetai un coup d'oeil à Fenugreek. Mouais, les stylistes auraient du boulot. Malgré tout, je ne devais pas oublier que c'était mon devoir que de lui offrir un maximum de chance de survie. « Vous ne vous servez pas ? » La voix de Gemma me ramène sur terre, et je quitte du regard mon tribut. « Nous n'attendions que toi Gemma. » Je remplis mon assiette de nourriture, même malgré mes idées politiques, je ne crache jamais sur une belle tenue ou un beau repas. Que voulez-vous, souvenir de mon passage au Capitole. « Peps je crois que tu as sérieusement vexé notre hôte. » Je laissais échapper un sourire. La pauvre Rhea, elle s'en prend plein la figure avec nous. Mais ... c'est assez distrayant comme activité que de la pousser à bout. « Elle s'en remettra. Du moins, jusqu'à la prochaine fois. » Je lançais un regard de défi à Richard. Oui, elle s'en remettra, comme elle le fait toujours. « Passons aux choses sérieuses, voulez-vous. Gemma, Richard s'occupera de toi. » Je me retournais vers Fenugreek. « Tu l'as donc compris, c'est moi qui m'occuperait de toi. » On ne sait jamais. Peut-être que ce paquet de cheveux empêche les neurones de se développer correctement. « Quelque chose à ajouter ? » demandai-je, autant pour mon co-mentor que nos tributs. En attendant une quelconque réponse, je commençais à entamer mon repas.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t8971-psh-sick-of-all-these-people-talking-sick-of-all-this-noise
Invité



MessageSujet: Re: D6 ✖ Dîner aux chandelles (Fenurichmaper)   Dim 17 Juin - 23:54


Les cailles sont elles de petits poulets ? C’est une question que je me suis toujours posé. C’est vrai quoi, elles ont la même morphologie avec leurs petites cuisses et leurs peaux croustillantes. Les cailles ne seraient-elles donc que des poulets miniatures ? C’est tout de même assez réducteur pour elles. Je suis sûre que si elles pouvaient parler elles se baladeraient partout en levant leurs petites ailes et en criant « JE NE SUIS PAS QU’UN MINI POULET ! JE SUIS UNE ESPÈCE À PART ENTIERE ! » On peut étendre ce raisonnement à bon nombre de choses, les petits pois sont ils vraiment de « petits » pois ? Mais dans ce cas là, dans quelle catégorie doit-on placer les pois cassés ? C’est sur cette question hautement philosophique que j’essaye de me concentrer en me servant des pommes de terre.

Je relève la tête lorsque Pepper me signale qu’elle s’occupera de moi. Ça aurait pu être pire… j’aurais pu tomber avec Richard. Au moins, je n’aurais pas peur qu’il essaye de me bouffer un bras quand je regarderai ailleurs. On est jamais trop prudent… J’acquiesce lentement et commence à manger. Je crois que je n’ai jamais autant vu de nourritures différentes. Bien sûr, je n’ai jamais manqué de rien, mais les buffets du Capitol c’est autre chose. Je tends la main vers les cailles, mais me décide finalement pour du rôti. Cette histoire de poulet me travaille encore.

Et si j’étais comme ces cailles ? Incompris parmi une foule de poulets ? Faut-il que je joue le poulet pour me faire aimer ? Je sais au fond de mon petit cœur de caille que je vaux beaucoup mieux que cela, que je fais partie d’une espèce bien supérieure, mais il faut bien avouer que je fais tache au milieu du poulailler. Le temps de tester mes capacités d’adaptations surhumaines est-il venu ? Dois-je tenter de me fondre dans cette masse qui m’entoure ? Je ne compte pas Rhea dans la masse, je pense qu’elle fait partie d’une race de mutant avec une tête pareille.

« Vous avez des consignes particulières pour le défilé ? »

Je place une confiance limitée dans leurs avis, mais il ne coûte rien de les écouter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 6
△ correspondances : 4141
△ points : 0
△ multicomptes : Ø
△ à Panem depuis le : 16/04/2012
△ humeur : Floue.
△ âge du personnage : Vingt-et-un
△ occupation : Danseuse.


can you save me?
statut: as free as the wind
relationships:


MessageSujet: Re: D6 ✖ Dîner aux chandelles (Fenurichmaper)   Lun 18 Juin - 5:52



« Nous n'attendions que toi Gemma. » Elle ne savait pas bien comment réagir à ces mots ; après ce qu'il s'était passé dans le train, le cas Richard lui paraissait plus nébuleux que jamais. Alors elle se contenta d'esquisser un petit sourire histoire de ne pas passer pour une idiote stoïque, et commença à se servir dans le premier plat à sa disposition. Au départ, elle avait cru qu'il s'agissait de simples pâtes multicolores comme son père lui en achetait parfois quand elle était plus petite, mais à y regarder de plus près, les "tubes" semblaient trop rigides. D'un coup de fourchette, ses doutes se virent confirmer. Ce n'étaient pas des pâtes. Plutôt des sortes de légumes. Lentement, elle en leva un à hauteur de sa bouche, puis le goba d'un seul coup. Carotte, sut-elle identifier. Des carottes multicolores et plus sucrées que celles dont elle avait l'habitude. Elle se passa la langue sur les lèvres en fermant les yeux puis se jeta à l'assaut du reste de son assiette.

Elle avait cessé d'écouter pendant que Richard et... l'autre – Piper ? Pepper ? – ressassaient ce qu'elle devinait être une vieille plaisanterie mais le ton plus sérieux de la mentor capta de nouveau son attention. « Passons aux choses sérieuses, voulez-vous. Gemma, Richard s'occupera de toi. » Ah. Là aussi, elle hésitait sur l'attitude à adopter et hocha simplement la tête pour montrer qu'elle avait compris. Richard s'occuperait d'elle. Certes, il l'avait malmenée dans le train, et ses tatouages restaient la pire chose qu'elle ait jamais vue, mais au final il avait plus ou moins accepté de la conseiller. C'était là l'essentiel, non ? « Tu l'as donc compris, c'est moi qui m'occuperait de toi. » Cependant, elle ne pouvait s'empêcher de se questionner sur... sur 'Per. Elle aussi s'était bien habillée pour ce repas, avec une robe au style typiquement capitolien. Par rapport à Richard, elle possédait une certaine normalité, en plus d'être indubitablement plus jolie et jeune. Ce devait être une bonne mentor, efficace ; l'absence de chair putréfiée tatouée sur son corps suffisait à le démontrer. Comment Richard faisait-il pour attirer les sponsors ? Certes, l'originalité était plutôt bien vue par ici, mais ses tatouages étaient si... Elle ne put aller au bout de sa pensée et réprima un frisson de dégoût. « Quelque chose à ajouter ? » De toute manière, rien ne servait de réfléchir à ce qui aurait pu être, elle était avec Richard, point. Elle ne répondit donc rien. « Vous avez des consignes particulières pour le défilé ? » Gemma faillit sursauter en entendant le son de cette voix. Elle l'avait presque oublié, ce Fenugreek. Pourtant, ce n'était pas avec une coupe de cheveux pareille qu'on pouvait espérer passer inaperçu...
Elle pouvait bien se moquer de lui autant qu'elle ne voudrait, il n'empêchait que sa question n'était pas stupide. Au contraire. Leurs mentors voudraient peut-être les voir adopter une certaine attitude à l'avenir, et pour ce genre de choses, mieux valait commencer le plus tôt possible pour paraître crédible.
Elle releva donc la tête, l'air intéressé, et laissa son regard glisser de visage en visage, attendant une réponse.



Spoiler:
 



Gemma ❖ You can't forget but you can move on
 


To know more about my life...*

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: D6 ✖ Dîner aux chandelles (Fenurichmaper)   Lun 18 Juin - 19:52

« Elle s'en remettra. Du moins, jusqu'à la prochaine fois. » Oui. En attendant pour cette fois c’est Pepper-Swann qui l’avait fait partir. Ce qui lui donne un point d’avance sur toi, bien que tu aies engagé les hostilités. Il faut absolument rattraper ce retard inexcusable. Sinon tu vas perdre. Ce serait inacceptable. Bah quoi ? Faut pas qu’on te pointe du doigt, il faut bien dédramatiser la situation avec des petites habitudes après tout hein ! Quoi de mieux pour cela qu’un bouc émissaire susceptible ? Pas grand chose.

« Passons aux choses sérieuses, voulez-vous. Gemma, Richard s'occupera de toi. » Oh oui. Ouh my God YES ! Elle a accepté. Tu lui lances un regard reconnaissant avec d’observer à la dérobée la réaction de ta tribut. Elle ne doit visiblement pas trop savoir quoi dire puisqu’elle acquiesce silencieusement. Tu lui fais peur peut-être ? Ce ne serait pas étonnant, même au vu de ce qui s’est passé dans le train. Surtout peut-être même en fait... Bah peut importe au fond ce qu’elle pense de toi, ce qu’il faut retenir c’est que tu n’auras pas à te coltiner le tube de dentifrice ce qui est une sacrée amélioration. En plus il paraît qu’il a passé le voyage en train dans son placard à sangloter et à trembler. Celui-là, autant le mettre directement dans la Corne d’Abondance avec un papier cadeau : une place de gagnée dans le classement pour les autres tributs. Personne ne cracherait dessus, personne. Il est évident que le gamin ne serait pas d’accord mais il suffit de le menacer de lui couper les cheveux, il devrait accepter à priori. Inquiétée pour sa santé mentale, ta co-mentor s’assure qu’il a bien compris qu’elle se chargera de sa survie, même si son travail ne durera certainement pas très longtemps. Non, ça elle ne l’a pas dit, c’est une réflexion personnelle qui me semble justifiée. Puis la douce Heavensbee leur demande s’ils ont des questions. C’est là que la poupée Ken prend la parole :

« Vous avez des consignes particulières pour le défilé ? » Mon Dieu. Il... Il a dit quelque chose de sensé et relativement intelligent ? J’en suis sur le... Sur les... Ouais, sur ma paire de miches imaginaire. Devrions-nous marquer ce jour d’une pierre blanche ou ne serait-ce qu’un pur gâchis de galet ? Deuxième solution je m’en doutais. Il n’empêche que sa question - sûrement motivée par son narcissisme - a du fond. Croquant à nouveau dans la pomme, tu regardes les deux gamins qui attendent une réponse de votre part. « Eh bien ça c’est du ressort de votre styliste. Ils devraient bien arriver à faire quelque chose de vous. » Tu jauges Fenugreek du regard en te disant que pour lui c’est peine perdue. Mais pour Gemma il y a peut-être encore un espoir, qui sait ? Tu reprends après réflexion. « Ceci dit... Souriez. Soyez sympathiques. Le Capitole n’aime pas les faces de carême comme vous avez dû le voir. » Tu peux parler, toi qui en es une belle de face de carême. Enfin tu as tout de même le mérite d’être original dans ton genre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: D6 ✖ Dîner aux chandelles (Fenurichmaper)   Mar 26 Juin - 19:21

« Ceci dit... Souriez. Soyez sympathiques. Le Capitole n’aime pas les faces de carême comme vous avez dû le voir. »

Thank You, Captain Obvious ! Avec ce conseil extrêmement utile, nous allons gagner les jeux et entrer dans l’histoire. Je me retiens de lever les yeux au ciel en soupirant. Ça, ce n’est pas le genre de chose que font les gens sympathiques. Agréable, je peux faire. Enfin, je peux essayer. J’ai gagné le concours de Mister Politesse 4 ans d’affilés à l’école après tout. Alors, je me contente d’acquiescer en me servant un verre d’eau. L’hydratation c’est la chose la plus importante pour garder ma peau lumineuse et douce comme les fesses d’un nouveau-né. Au moins, je sais que les préparateurs n’auront pas beaucoup de travail avec moi. Je suis née près à éblouir le monde, ça n’est pas donné à tout le monde si voyez ce que je veux dire. Que voulez-vous j’ai de la chance, sur ce point je peux l’admettre. Bien sûr, une beauté telle que la mienne demande un certain entretien, mais dame nature m’a gâtée, il m’est impossible de le nier. Je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée compatissante pour ceux qui dans cette pièce n’ont pas reçu ce don. C'est-à-dire tous sauf moi. Pauvres êtres infortunés frappés par la malédiction de la laideur. Je compatis à votre douleur.
Il m’arrive parfois de souhaiter avoir un physique un petit moins avantageux. Si vous saviez à quel point il est dur d’être sans cesse jugé par rapport à mes abdos en béton, mon sourire ravageur et mes cheveux soyeux. Oui, parfois je souffre de n’être considéré par mes paires que comme une bombe sexuelle, un objet d’envie et de désir, alors que sous ma poitrine parfaitement bronzée bat un cœur. Un cœur qui se brise à chaque fois que quelqu’un oublie que je ne suis qu’un être humain. Un être humain certes au-dessus des autres, mais un être humain tout de même, avec des sentiments et des rêves.

Je me demande si le styliste va prendre en compte ma sensibilité. Bien sûr, je comprendrais qu’il choisisse d’exploiter mon corps d’apollon et me fasse défiler nu. Je doute cependant qu’il prenne cette voie… après tout mon Co tribute est sensé être en harmonie avec moi. L’inégalité entre nos physiques serait trop flagrante. J’essaye d’imaginer ce que le styliste va imaginer pour nous. J’espère simplement que ce n’est pas la même personne qui a créé les vêtements de Reah.

Je me rends compte que je suis presque chanceux d'être là. Si l'on oublie bien sûr la possibilité de ma mort dans d’atroces souffrances, j’aurai au moins eu la chance de voir cet endroit. J’ai entendu tellement de choses à propos de notre capitale que le peu que j'en ai vu pour le moment m'a laissé sur ma faim.

« C’est comment le Capitol, je veux dire en dehors de tout çà ? »


La question enfantine a quitté mes lèvres avant que j’ai eu le temps de la retenir. J’essaye de ne pas rougir et de garder un peu de contenance en portant rapidement un bout de pain à ma bouche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 6
△ correspondances : 4141
△ points : 0
△ multicomptes : Ø
△ à Panem depuis le : 16/04/2012
△ humeur : Floue.
△ âge du personnage : Vingt-et-un
△ occupation : Danseuse.


can you save me?
statut: as free as the wind
relationships:


MessageSujet: Re: D6 ✖ Dîner aux chandelles (Fenurichmaper)   Ven 29 Juin - 14:37



Elle hocha une nouvelle fois la tête aux instructions de Richard. Non pas qu'elles soient particulièrement utiles, au contraire, ce n'était pas le genre d'indications qui illuminaient votre vie et révolutionnaient votre perception de l'existence, mais au moins posaient-elles les bases de leur survie. Des bases très très basiques, certes, mais quand même. Désormais, Gemma savait qu'elle ne devrait en aucun cas se mettre à danser sur son char. C'était toujours ça de gagné.
Tout dépendait du styliste, en fait. Elle ne pouvait se préparer avant de l'avoir vue. Quelle genre de tenue lui avait-il ou elle préparé ? Quelque chose de beau, elle espérait. Les costumes du Défilé tenaient parfois plus du déchet qu'autre chose. C'était à se demander comment ces stylistes avaient obtenu leurs postes. Ils devaient être excellents par ailleurs...

Elle était en train d'imaginer toutes sortes de tenues qu'on pouvait lui faire porter lorsque Fenugreek relança la conversation : « C’est comment le Capitol, je veux dire en dehors de tout çà ? » Gemma faillit s'étouffer en avalant sa carotte. Le Capitole... C'est quelque chose qui ne s'explique pas. Il est là, au cœur du système, le centre du pouvoir. A diriger les districts pour assurer prospérité et équilibre au pays. Un repère de génies.
On ne pouvait pas se permettre une telle question, là, entre deux bouchés de viande. Le Capitole brillait par son statut de capitale mais également par ses spécificités culturelles. Seulement, on ne pouvait dissocier l'un de l'autre. La question pouvait paraître innocente comme ça, mais elle touchait à tellement d'aspects... Personne ne pouvait y répondre à la fois simplement et efficacement sans en ignorer certains. Surtout qu'au vu de ce que Richard lui avait dit dans le train, « … je doute que Heavensbee tombe sous ton charme de pro-Capitolienne bornée et arrogante. », ces deux-là ne semblaient pas les mieux placés pour faire ressortir la magnificence de ce lieu. Ici, malgré le fait qu'elle ne soit jamais venue, elle serait surement la plus à même de le faire. Cependant, Fenugreek devait attendre des renseignements précis sur le fonctionnement du Capitole, renseignements qu'elle était bien incapable de fournir. Alors elle se contenta de soupirer en murmurant pour elle-même : « Une merveille... »
Qu'on l'ait entendue ou non, elle ne s'en préoccupait pas. L'un des rares avantages à sa condition de tribut était sa nouvelle liberté d'expression. Chez elle, quand on ne lui jetait pas des regards noirs, les gens l'ignoraient proprement. Cela ne l'empêchait pas de s'exprimer, loin de là, mais bon. Ici au Capitole, les choses seraient complètement différentes. Son opinion, autrefois source de mépris, devenait une force.


Gemma ❖ You can't forget but you can move on
 


To know more about my life...*

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: D6 ✖ Dîner aux chandelles (Fenurichmaper)   Mar 3 Juil - 10:41

Mouais. On ne peut pas dire que le conseil que tu leur a prodigué soit d'une utilité flagrante. Gemma le savait déjà puisque tu le lui avais dit dans le train et qu'elle semble de toute façon posséder un cerveau. Quant à Fenugreek... Par je ne sais quel miracle il semblait déjà posséder cette connaissance. Fenugreek. Des connaissances. Tu ne dis rien mais personnellement j'en suis abasourdie au plus haut point. Les stylistes auront du travail avec cette espèce de mèche affreuse qu'il leur faudra dompter... Déjà tu ressens une once de compassion envers Thalia, elle va devoir se démerder comme elle pourra avec lui. Ce sera plus facile avec Gemma, elle a déjà la dégaine made in Capitole en un peu moins moche. 

« C’est comment le Capitole, je veux dire en dehors de tout çà ? » Mon Dieu mais... Il en pose des questions ce soir ! Sau... Saurait-il finalement utiliser son petit pois ? Cela semble inconcevable mais après tout on se sait jamais ! Apparemment gêne par ses propres sautes d'intelligence, il mord dans un bout de pain au hasard pour que l'on se désintéresse de lui. À tes côtés, Gemma répond par un murmure à sa question : « Merveilleux... » Tu fixes la petite pro-capitolienne de tes orbites noires, silencieux. Bon Dieu mais qu'est-ce que vous avez récolté cette année ? Entre le pot de gel et cette fille qui voue un culte au Capitole... C'est pas la joie. Tu soupires et te prend la tête entre tes mains, exaspéré. 

« Je ne suis pas aussi familier avec le Capitole que Pepper-Swann... » Il faut dire qu'elle est une des gagnantes préférées des pots de peinture, ce qui n'est pas ton cas. Et elle a vécu tant de choses à cause du Capitole, toutes ces horreurs juste pour s'assurer qu'elle vienne bien aux réceptions... Alors que toi tu ne connais du Capitole que deux ou trois salles de banquet et une boutique. La boutique du tatoueur où tu as passé des heures et des heures. Bref, les merveilles du Capitole c'est pas ton truc.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: D6 ✖ Dîner aux chandelles (Fenurichmaper)   

Revenir en haut Aller en bas
 

D6 ✖ Dîner aux chandelles (Fenurichmaper)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 2 :: 76th HG :: rps avant et pendant les jeux-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.