petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

bienvenue sur mockingjay !
votre forum inspiré de the hunger games depuis 5 ans !
N'hésitez pas à nous rejoindre chou

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.


Essayez de privilégier les groupes et districts les moins représentés!
CAPITOLE 6 | DISTRICTS 7 | PACIFICATEURS 4 | REBELLES 8 | VAINQUEURS 11 | DISTRICT 13 6
CAPITOLE 6 | D1 3 | D2 1 | D3 1 | D4 5 | D5 1 | D6 1 | D7 2 | D8 1 | D9 4 | D10 0 | D11 2 | D12 4 | D13 6


Aidez le forum à accueillir de nouveaux joueurs en participant à sa promotion!
Vous pouvez voter sur des top-sites ici: top-site 1, top-site 2, top-site 3 & top-site 4.
Mais aussi poster dans nos publicités sur bazzart et pub rpg design!

Partagez | 
 

 NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.   Mer 1 Juin - 18:39


nolan zephyr keynes
featuring alex pettyfer © hunger host
NUMBER ONE .
Nolan, aussi nommé Nola par ses amis proches, fait partie de la catégorie que l'on pourrait surnommer 'les miraculés', et pour cause, du haut de ses dix-huit ans à peine, il fait parti des vainqueurs des Hunger Games. Il n'avait que quatorze ans lorsqu'on l'a enlevé à ses parents - tout deux médecins, travaillant à la clinique du district - pour l'envoyer dans cet enfer. Enfant unique, issue du neuvième district, il n'avait strictement rien pour y parvenir au premier abord. Un joli minois accompagné d'un air angélique n'ayant jamais était une arme réellement redoutable dans de telles circonstances et pourtant. Le jeune blond est quelqu'un de très éloquent, et s'il n'était pas un génie en cours, il sait manier les mots. Il pourrait convaincre un sourd-muet de s'acheter un téléphone s'il le voulait. Cette capacité lui a été très utile une fois dans l'arène pour s'allier aux carrières ainsi que s'attirer les faveurs des sponsors. Grâce à son styliste, il est immédiatement devenu populaire aux yeux des habitants du Capitole. Mais s'il s'en est sorti c'est davantage par sa grande capacité d'analyse. N'étant pas d'une nature violente, on le qualifierai plutôt de gentil, attentionné, calme et extrêmement généreux. Son truc, ce n'est pas de tuer, mais de soigner et d'ailleurs, c'est ce qu'il fait depuis tout petit avec les animaux du district, une sorte de petit vétérinaire, ce qui est peu fréquent à Panem. Sa seconde activité lui sortant par les yeux et lui retournant chaque année les tripes : mentor. Autrement dis, le dernier lien entre les concurrents et leur foyer, celui qui les voit mourir impuissant devant un écran a tenter de convaincre des investisseurs de donner à ses pauvres victimes du système. Il a perdu beaucoup depuis les Jeux : sa meilleure amie, des amis, le goût à de nombreuses choses... S'il n'a pas sombré dans une folie quelconque cela tient uniquement d'un miracle du nom de Glow et du trop grand respect qu'il porte à ses 'élèves' pour les laissé tomber. Par le passé, il aimait beaucoup lire et possédait d'ailleurs un véritable talent pour l'écriture et invention d'histoires, mais désormais chaque fois qu'il se pose face à une page blanche, la magie n'opèrent plus. Panem grouille d'admiratrices (et d'admirateurs) pour sa personne et pourtant, il n'a jamais embrassé que deux personnes dans son existence, n'acceptant rien de ces étrangers qu'il méprise. Il s'agit de son ancienne meilleure amie, celle pour qui il donnerait tout ce qu'il possède et même plus encore rien que pour un regard, Kathleen et Ourane, sa première tribut. Depuis presque un an, il vit reclus chez lui, ne sortant qu'à la nuit tombée. Depuis les derniers jeux, on préfére ne pas trop le montrer au Capitole, les raisons en sont floues : est-ce pour son acte désespéré qui aurait pu passer pour un acte de rébellion ou pour son profil gauche dénaturé? Lui-même en est incertain. Mais il est sûr d'une chose au moins : les prochains jeux seront une tournure décisive dans l'existence de Panem, ceux d'expiation. Cela fait trop longtemps que le peuple subit sans rien dire, son instinct lui souffle que le silence va bientôt laisser la place à une tempête, et elle sera dévastatrice... Mais pour qui?

NUMBER TWO .
TA MORT TU LA VOIS COMMENT ? ♣ "La mort n'est que la mort ; on ne signifie rien par sa mort mais on la subit."
Peu importe de quelle manière cela arrivera, l'assassin sera toujours le Capitole comme cela l'a toujours été. Il ne s'agit pas de savoir quand, dans deux minutes, dans dix ans. Le seul espoir qu'il lui reste serait d'avoir su réparer ses erreurs avant que celle-ci ne vienne le prendre. Dans un cadre idyllique, il aurait aimé mourir très vieux en ayant connu ses petits-enfants, lors d'un coucher de soleil - son moment préféré de la journée et dire une dernière fois 'je t'aime' à sa femme. Dans le monde ou il vit, il se demande simplement parfois si un jour, il ne va pas s'endormir et ne plus jamais se réveiller dans sa grande demeure vide du village des vainqueurs. La mort n'est que la mort. Une fois qu'on la subit, on n'est plus rien alors à quoi bon s'en soucier pour soi-même?
POUR QUOI OU POUR QUI POURRAIS-TU MOURIR? ♣ "Mourir en combattant, c'est la mort détruisant la mort. Mourir en tremblant, c'est payer servilement à la mort le tribut de sa vie."
Si mourir ne lui fait pas peur, il aimerait tout de même que celle-ci serve à quelque chose. Comme lors des jeux ou il n'était pas décidé à se laisser tuer sans réagir, il ne se laissera pas assassiner sans réagir. Dans un monde juste, il mourrait pour sa famille, ses parents qui lui ont tant donné, son meilleur ami, Glow grâce à qui il tient encore debout à ce jour, pour tous les tributs qu'il voit passer, il aimerait tellement les remplacer dans la mort et leur épargner cela. Il aurait tant aimé remplacer Jer, Ourane... Mais celle pour qui il ne réfléchirait même pas aux conséquences c'est certainement Kathleen, sa Kathleen.
JE VIENS D'UN MILIEU favorisé, AINSI, POUR MOI, LA NOURRITURE est abondante. DU COUP, MON NOM N'A plus aucune chance d'apparaître (ou presque). J'EXERCE LE MÉTIER DE véterinaire et de mentor ET POUR TOUT VOUS DIRE, J'aime le premier, mais sûrement pas le second. JE SUIS DANS LE neuviÈME DISTRICT. AYANT dix-huit ans J' aie déjà PARTICIPER AUX HUNGER GAMES ET j'appréhende pour les autres. ENFIN, J'ATTESTE QU'EN CRÉANT CE PERSONNAGE, J'ACCEPTE DE LE LIVRER À LA BARBARIE DES JEUX S'IL EST TIRÉ AU SORT.




Dernière édition par Nolan Z. Keynes le Ven 3 Juin - 14:47, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.   Mer 1 Juin - 18:39


CHAPITRE I ϟ
Une nouvelle journée de cours touchait à sa fin. Rangeant calmement ses affaires dans le brouhaha ambiant, Nolan quitta la salle de classe, perdue dans ses pensées sur l'amérique d'avant Panem. C'était le sujet qu'ils avaient abordés en Histoire aujourd'hui. Autour de lui, ses camarades discutaient joyeusement tout en sortant du bâtiment. Il allait les imiter lorsque deux mains vinrent se plaquer sur ses yeux. Un petit rire cristallin raisonna à ses oreilles et un sourire étira ses lèvres. Ce son, il l'aurait reconnu entre mille parce qu'il faisait parti d'un tout qui l'avait littéralement hypnotisé dès leur première rencontre : « Kate! » souffla-t-il. Aussitôt, il retrouva la vue et la jolie jeune fille de treize ans vint lui faire face. Il l'attrapa par les épaules et ils suivirent le chemin ainsi, bras dessus, bras dessous tout en discutant de tout et de rien, avant qu'elle ne demande : « On part à la chasse ce soir avec mon père, tu viens avec nous? » Il se mordit la lèvre inférieure comme toujours lorsqu'il se trouvait obligé de dire 'non' à quelqu'un avant de répondre : « Je suis désolé, j'ai promis à ma mère de passer à la pharmacie. Ils sont à court de bandages et c'est un peu à cause de moi... » Le jeune blondinet avait utilisé le dernier rouleau pour une blessure que c'était faite la chèvre de l'un de leurs camarades de classe... sans savoir que c'était le seul qu'il restait.

Ils se séparèrent à un croisement. Lui habitant dans la partie principale de la ville, la moins pauvre ou les gens mangeaient souvent à leur faim, tandis qu'elle habitait dans la partie inférieure. Leur différence sociale n'avait jamais été un obstacle à leur amitié, ni aux sentiments qu'il nourrissait secrètement pour la brunette. Quant à la chasse, elle n'était pas réellement l'un de ses passes-temps favoris, mais c'était ainsi que la famille de son amie gagnait le plus gros de son revenu, aussi s'y rendait-il de temps en temps pour participer et les aider à rapporter du gibier et des plantes tout en s'arrangeant toujours pour qu'ils acceptent sa part. Ce n'était pas grand chose, mais pour le moment, c'était tout ce qu'il pouvait lui offrir. Arrivé à la pharmacie, il rentra sûr de lui. Le sourire édenté de la vieille Madame Bishop l'accueillis : « Luciole, qu'as-tu encore oubli'... Oh Nolan! Quel bon vent t'ammenes? » S'appuyant d'un air non-chaland au comptoir, il désigna les boîtes de bandages et de sparadraps. « On manque de matériel à la clinique. » La petite femme se pencha pour attraper une grosse boîte et la lui tendis. Il paya et après un dernier échange de politesse, s'éclipsa.

A peine était-il rentré chez lui, que l'on vint frapper à la porte. Ses parents étant occupés à la clinique, il alla ouvrir... et failli finir sur les fesses! Une tornade brune venait de lui sauter dans les bras. Retrouvant son équilibre juste à temps, il plaqua un baiser sur la joue de Glimmer qui le lui rendis sans hésiter en rougissant. Ce n'était pas une grande nouvelle que la petite fille de six ans était totalement sous le charme du blond. Relevant les yeux du visage de poupon, il aperçu Glow, son meilleur ami et le grand-frère de la petite, dans l'encadrement de la porte, un sourire railleur aux lèvres. « Rentrez! Qu'est-ce qui vous ammènes? » Il reposa la brunette sur le sol et elle désigna les bras de son aîné : « Ampoule c'est fait mal à la patte! » Il remarqua alors seulement le chaton noir et blanc dans les bras de mon ami. Ampoule, vous parlez d'un nom pour un chat! Il pris délicatement l'animal dans ses bras et le posa sur la table avant de sortir sa trousse de soin personnel. Se hissant sur le bord du meuble, Glimmer demanda : « Tu vas le soigner? Hin Nolan? » Après un bref coup d'oeil, il ne constata qu'une légère coupure qui n'avait qu'à peine entaillé la chair. Aussi, adressa-t-il un large sourire à la petite avant de répondre avec certitude : « C'est comme si c'était fait, Glie! » Elle lui rendit son sourire puissance dix tandis que Glow levait les yeux au ciel devant le regard amusé du blond.




CHAPITRE II ϟ
Une nouvelle journée de désespoir pour les habitants des districts de Panem. Les Soixante et onzième Hunger Games étaient arrivés. Rapportant leurs lots de peur, de tristesse et d'angoisse. Dans certains endroits ou les enfants étaient préparés pour les Jeux, ceux qui ne voulait pas participer n'avait aucun soucis à se faire, ayant toujours un carrière en réserve pour prendre leur place, mais dans la majorité des cas, les innocents petits morceaux de papiers désignaient des victimes bien plus innocentes. Après une dernière pression réconfortante sur la main de Kathleen, Nolan s'éloigna pour rejoindre ses compagnons masculins dans leur espace réservé. Glow joua des coudes et le rejoignis en quelques enjambés. Ils échangèrent un bref regard avant que la voix de Clarisse Esvervelt ne se mette à résonner dans la grande place. Avec ses yeux turquoise et ses cheveux violets, elle semblait presque effrayante sous les projecteurs. Et elle le devint encore plus lorsqu'elle s'approcha de la première sphère pour en tirer un papier. La foule retenait son souffle. « Le tribut féminin du district neuf cette année sera... Lightine Meelak! » Il ne pu retenir un soupire de soulagement. Ce n'était pas Kate. Il en était encore à se réjouir de cette nouvelle lorsque le verdict tomba : « Nolan Keynes! » Son sang ne fit qu'un tour dans ses veines. Il se tourna vers Glow et compris à l'expression de ce dernier qu'il avait bien entendu. Il rejoignit la scène tel un automate. Son nom allait s'ajouter à ceux des autres victimes du Capitole.

Quelques minutes plus tard, on les entraîné, lui et Lightine vers l'hôtel de ville. Il n'y avait jamais mis les pieds mais l'endroit lui avait toujours paru lugubre, ce qui se confirma en ce jour. On l'enferma dans une pièce, ou était disposé un petit salon ainsi que quelques cookies et de l'eau. La gorge nouée, il ne put se résoudre à tenir assis et se mit à faire les cent pas sur la longueur de la petite salle. Il allait participer au Hunger Games. Etrangement, l'information bien que difficile à assimiler ne l'effrayait en elle-même pas plus que la peur qui lui tordait le ventre à l'idée que Kate ou Glow soit sélectionné. Peut-être n'avait-il aucun instinct de survie? Ou peut-être c'était-il fait à l'idée qu'il allait mourir depuis des années déjà... Il s'interrogeait toujours lorsque la porte s'ouvrit sur ni plus, ni moins que Glow et Glimmer. La petite fille en larme se jeta dans ses bras et se mit à sangloter de plus bel. Il du prendre sur lui pour ne pas l'imiter. Glow faisait de son mieux pour paraître calme mais ses yeux étaient rougis, preuve qu'il était certainement il y a quelques minutes dans le même état que sa soeur. Le blond s'assit et enlaçant la brunette, se mit à lui caresser doucement les cheveux pour la calmer.

Les deux jeunes garçons se regardaient en chien de faience. Aucun mot ne pourrait exprimer ce qu'ils ressentaient en cet instant. Bientôt, trop tôt, il fut temps pour eux de partir. Alors qu'il allait quitter la pièce, il vit le brun donner un objet à la petite qui revint en courant vers lui pour le lui tendre tout en s'exclamant d'un air féroce : « Tu as interet de gagner pour nous la rapporter! » Et elle parti. Il fixa un moment l'objet qu'elle venait de lui offrir : une chevalière magnifique faite d'argent et d'une pierre d'onyx frappé d'un éclair. Elle serait son souvenir, son symbole de district. Il l'enfila à son doigt. La porte s'ouvrit mais cette fois-ci sur ses parents. Il se jeta dans leur bras et restèrent ainsi durant tout le temps qui leur fut accordé. Il eut droit à une troisième visite. Cette fois-ci, il crut qu'il allait craquer et fondre en larmes, mais non. Il s'approcha pour la serrer dans ses bras. Kathleen. Sa Kathleen.



Dernière édition par Nolan Z. Keynes le Jeu 2 Juin - 14:11, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.   Mer 1 Juin - 18:40


CHAPITRE III ϟ
Son arrivée au Capitole avait eu tôt fait de le dégriser. Chaque jour, chaque nuit qu'il passait dans le centre d'entraînement était un pas de plus vers son funeste destin. Même la magie du baiser qu'il avait échangé avec Kathleen ne pouvait masquer la tension ambiante. Ses journées étaient rythmés par les entraînements et les repas, qu'il passait en compagnie de Lightine, une brunette d'un an sa cadette venant des quartiers les plus pauvres du district neuf, Enora, leur mentor à la longue chevelure blonde d'une trentaine d'années et Clarisse qui tentait - vainement - de leur faire suivre le planning. Il ne mangeait que modérément, n'ayant la majorité du temps que peu d'appétit. Ce soir serait celui de leur dernière sortie en public avant le début des jeux. Les interviews. Quittant la salle à manger, il prévoyait de se reclure dans sa chambre lorsqu'il fut aborder par Loup, sa styliste. Elle l'entraîna avec elle et il fut bientôt recouvert de fond de teint. « Mets ça sur tes yeux, joli coeur! » Surpris, il noua néanmoins le bandeau qu'elle lui tendait autour de sa tête. Aussitôt, on le débarrassa de son peignoir pour l'habiller, il reconnut la texture du cuir, relativement différente des tissus légers qu'il avait eu l'occasion de porter jusque là, mais décida rapidement qu'il n'avait rien à craindre. Loup, malgré qu'elle soit peinte en orange des pieds à la tête, était une excellente modeuse et lui avait permis de briller et s'attirer de nombreux applaudissements jusqu'ici. Il ne fut pas déçu.

Lightine sourit à la foule et remercia le présentateur avant de revenir s'asseoir près du blond. Sa robe en cuir blanc étincelant littéralement dans la lumière des projecteurs. Prenant son courage à deux mains, Nolan se leva et traversa la scène pour rejoindre l'homme en bleu. Son costume de cuir blanc aussi lumineux que celui de sa compagne de district, la chevalière de Glow à son doigt, il était une sorte de petit soleil à lui tout seul, en laissant plus d'un bouche bée. « Très cher Nolan, tu as obtenu un huit auprès du jury ce qui est un excellent score... » Le blond eut un large sourire éblouissant puis répondit : « J'ai fais de mon mieux, mais comme quoi, on peut venir du district producteur d'ampoules et d'électricité mais ne pas être une lumière... » L'homme lâcha un rire et s'exclama : « Mon garçon, tu es bien plus qu'une lumière, tu brilles littéralement tel un soleil! Le public t'adores, pas vrai? » Une exclamation tonitruante lui répondit. « Alors, quel est ton secret? » Poursuivit-il. Nolan se raidit légèrement. Enora l'avait prévenu, mais il n'y avait pas vraiment repensé. Il failli parler de ses sentiments pour Kathleen, puis se ravisa. C'était entre elle et lui. « Je ne suis un excellent danseur et vous? » Sur ce s'en suivis une scène 'tordante' durant laquelle ils se mirent à danser tous les deux. Finissant sur un moonwalk plutôt réussi, il retrouva son siège sous les applaudissements de la foule.

Le lendemain fut le Grand Jour. Les Hunger Games ont officiellement commencé. Le cadre dans lesquels ils furent déposés était... vert. Une minuscule prairie était entouré d'une forêt dense de toute part. Les arbres étaient si proche les uns des autres que s'enfuir allait se révéler bien plus difficile que prévu. Aussi, Enora leur avait dis de ne pas s'attarder pour éviter de participer au bain de sang, mais il lui serait impossible de survivre longtemps sans un minimum vital, telle qu'une arme. Quand la sonnerie retentit, il se précipita ayant repérer un sac à dos vert non-loin. Il venait de l'attraper lorsqu'un couteau lui frôla la joue droite. D'un bond il fut sur ses pieds et se précipita vers la forêt. Le blond trebucha à plusieurs reprises au début, puis trouvant ses marques sur le terrain, il accélera l'allure. Il n'entendit pas les premiers coups de canons, tout comme il n'avait pas la moindre idée d'ou pouvait se trouver Lightine.




CHAPITRE IV ϟ
Neuf jours. Cela faisait ni plus ni moins de neuf jours qu'il était dans l'arène. Sur les vingt-quatre tributs du départ, seuls trois étaient encore en vie : un carrière du district un, une fille du district quatre et lui-même. Déjà sept jours que Lightine était morte. Ses nerfs n'avaient pas tenus le choc et alors qu'ils venaient de se retrouver, elle avait été effrayé par un coup de canon. Paniqué, elle avait couru comme une folle pour tomber en plein entre les griffes des carrières. C'était à cet instant qu'il lui avait fallu choisir et décider de s'allier à eux. Il avait fait ses preuves en tuant de manière agile le garçon du district onze d'un lancer de couteau. Son habilité avec les mots avait fait le reste. Pendant quatre jours, ils avaient 'nettoyés' l'arène. Deux d'entre eux étaient morts durant la dernière journée. Puis voyant qu'il ne restait plus qu'eux, il s'était empressé de leur fosser compagnie. Idée plutôt moyenne car du coup, il avait désormais les deux à ses trousses. Après quelques heures de repos, il avait décidé qu'il était temps d'en finir aussi avait-il allumé un grand feu dans la petite prairie de la Corne d'Abondance pour convier ses compagnons à une rencontre.

Ils étaient venus. Mais c'était bien la seule chose de son plan qui s'était déroulé comme prévu à ce moment là. Drake avait surgis des bois en courant comme un dératé et un hurlement strident avait retentis dans son dos dans l'obscurité de la forêt. Quelques secondes plus tard, un coup de canon retentissait tandis que l'autre lui passé devant sans même lui jeter un regard. Corail n'était plus. Cependant, il n'eut pas le temps d'y penser davantage car ils sortirent soudain de l'ombre. Menaçants, animaux, mais pas tout à fait. « Des mutations génétiques. » murmura-t-il. Sans hésiter, il s'élança à la suite de l'autre tribut. Les bêtes le prirent en chasse. Arrivé au niveau de la Corne, il se mit à grimper lorsqu'une flèche vint s'enfoncer dans sa jambe droite. Retenant tant bien que mal un hurlement de douleur, il serra les dents. Apercevant l'autre au dessus de sa tête, il attrapa son couteau. Son dernier couteau. S'il loupait son coup, il était mort. Se fut le moment que choisie l'un des renards pour planter ses crocs dans son pied gauche. Il le secoua de toutes ses forces. Tournant la tête, il aperçu deux grands yeux chocolats qui le fixait avec rage. « Lightine. » Mais ce n'était pas réellement elle. Attrapant la flèche planté dans sa chaire, il l'arracha d'un coup sec et la planta entre les deux yeux de la bête qui retomba aussitôt. Avisant Drake qui tirait sur les créatures depuis le sommet, il enferma la douleur de sa jambe dans un coin de son cerveau et se hissa sur le haut de la queue de la Corne. Son couteau alla se planter dans la gorge de son adversaire tandis qu'une flèche vint se loger dans son épaule gauche. Le carriére tomba. Et le coup de canon retentis suivis quelques secondes plus tard de l'hymne des jeux. Etourdis, il glissa au sol en voyant les créatures s'éloigner dans les bois. Il avait gagné. Impossible..? Soudain son feu se revigora et embrassa la prairie...

Pendant une semaine environs on l'avait maintenu enfermé dans sa chambre au centre d'entraînement. Puis un matin, il s'était réveillé et la première chose qu'il avait vu, c'était les cheveux violets de Clarisse. Il y a un peu plus de deux semaines, il lui aurait certainement sauté au cou, mais il s'était contenté de se redresser et de hocher la tête lorsqu'elle l'avait invité à venir prendre son petit déjeuner dans la salle à manger. Enora y était assise mais contrairement à son habitude, elle s'était montré très discrète et réservé. Ils avaient mangés tous les trois, le silence uniquement troublé par le monologue de la jeune femme du Capitole. Tout ce qu'il retint, c'était que Lightine était morte, comme tous les autres. Puis Loup était arrivé et l'avait habillé pour l'émission qui clôturerait cette édition des jeux.





Dernière édition par Nolan Z. Keynes le Ven 3 Juin - 8:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.   Mer 1 Juin - 18:40


CHAPITRE V ϟ
Un an plus tard, Nolan prend une grande inspiration avant de suivre Enora et de monter sur l'estrade. Clarisse est là mais désormais, elle est teinte en doré de la tête aux pieds. Une nouvelle mode qu'elle arborait déjà lors de la tournée quelques mois plus tôt. Cette année, il ne serait pas dans l'arène. Mais plus le temps passé, plus il se disait qu'en réalité, les choses allaient être bien pire. La vie des tributs de son district allait être placé entre ses mains. Se tenant en retrait, il observa les jeunes en face de lui. Parmi les garçons, il n'eut aucun mal à retrouver Glow, puis son regard passa chez les filles. Dans la ligne des quinze ans, il repéra celle à qui il n'avait pas adressé un mot depuis un an désormais : Kathleen. Lorsqu'il était rentré chez lui, il était tombé dans une sorte de dépression, ne voulant pas entraîner la jeune fille avec lui, il avait refusé toute rencontre, jusqu'à ce qu'elle renonce. La voix de clarisse raisonna soudain à ses oreilles, le ramenant à la réalité : « Et cette année, notre tribut féminin sera... Ourane O'hara! » Il repère la jeune fille dans la même rangée que Kate. Blonde, des grands yeux verts. Elle ressemble à un ange dans sa robe blanche. Un ange que l'on envoi brûler en enfer!

Il frappa à la porte de la chambre mais n'eut aucune réponse. Prenant une grande respiration, il entra. Elle était là, assise sur son lit, le regard dans le vide. S'approchant doucement, Nolan s'assit à son côté et ils restèrent ainsi silencieux pendant de longues minutes. « Tu as déjà été amoureux? » Le blond papillonna des yeux pendant un instant. Il était aussi surpris par le fait qu'elle lui adresse la parole que par la nature de la question. Cependant, il s'obligea à répondre : « Oui. » Elle lâcha un soupire avant de tourner la tête dans sa direction. « De Kathleen. » Ce n'était pas une nouvelle interrogation mais bien une affirmation. Un peu perdu, il se souvint alors qu'Ourane était dans la même classe que lui à l'école. Discrète, il la voyait souvent aider les plus jeunes que ce soit à la cantine ou pour faire leurs devoirs le soir. Elle avait été la babysitter de Glimmer durant un temps. Pourquoi ces informations ne lui revenaient-elles que maintenant? La réponse fusa : parce qu'il ne voulait pas savoir. Il fut tiré de ses pensées par la jeune fille qui poursuivit : « Moi aussi... Mais je ne lui ai jamais dis... Je sais... Je sais qu'il ne m'aime pas. » Il resta interdit : « Comment le sais-tu? » Elle a un sourire désabusé puis fixe son regard vers dans celui du jeune vainqueur : « Parce que c'est toi. » Cette révélation lui fit l'effet d'une bombe. Elle n'avait pas le droit. Non, elle n'avait pas le droit de lui dire cela! En état de choc, il resta silencieux un long moment, retenant à grand peine les larmes qui lui montaient aux yeux. Il aurait préféré retourner dans l'arène dans l'instant plutôt que de devoir affronté cela. Finalement, elle lui releva le visage d'une main sur sa joue avant de déposer délicatement ses lèvres sur les siennes. Le baiser ne dura pas plus de quelques secondes, mais pour la première fois depuis sa sélection, il la voit sourire sincèrement, réellement. Elle est éblouissante.

Ce soir là, lors de l'interview, lorsque Caesar Flickerman l'appelle, elle est aussi brillante qu'une étoile dans sa robe parcourue de petit éclair. Loup a encore fait des merveilles. Plutôt que de discuter pendant son temps, elle demande l'autorisation de chanter une chanson, un peu étonné, le présentateur accepte néanmoins. Elle se place au centre de la scène, face au public et se lance : « Cette chanson est pour tous ceux à qui les jeux ont volés l'Amour. » Aïe. L'intonation de provocation était bien présente dans sa voix, mais la foule l'acclame, attendant la suite avec impatience : « I know there's something in the wake of your smile, I get a notion from the look in your eyes, yeah... » Cette fois-ci, il ne su retenir ses larmes. « ... but listen to your heart, before you tell him goodbye. » Un silence total suit les dernières notes. Puis c'est l'ovation. Ourane fut la dix-huitième sur les vingt-quatre à mourir, d'une épée en plein coeur en voulant protéger un petit garçon de douze ans venant du district cinq avec qui elle s'était alliée...




CHAPITRE VI ϟ
Trois ans s'était écoulé depuis que Nolan avait remporté les Hunger Games. Et pour la troisième fois, il allait retrouver son rôle de mentor tant détesté. Retrouver Clarisse et Enora fut cependant un plaisir. Il s'était beaucoup attaché aux deux femmes au fil du temps. Les embrassades terminées, la nouvelle sélection eut lieu. Comme les années précédentes, il ne pu retenir un soupire de soulagement discret quand le nom de la fille tiré ne fut pas celui de son ancienne meilleure amie. Mais les choses dérapèrent par la suite lorsque le prénom du garçon fut connu : « Jeremiah Harper ! » Il sursauta. Le jeune garçon s'avança courageusement jusqu'à l'estrade. Il voulut faire un pas vers lui mais Enora le retint. Lorsque Kathleen fit irruption sur la scène. Des pacificateurs vinrent la chercher. Elle se débatis bec et ongles. La voyant ainsi, son instinct reprit le dessus et contournant son amie, il se précipita... avant de se heurter à un mur d'agents en uniforme qui l'obligèrent à reculer. Les cris de la jeune fille allait le rendre fou. Et soudain, ce fut terminé. Il vit ses parents venir la ramasser alors qu'elle était inconsciente sur le sol pour l'emmener à la clinique, quant à lui, il fut 'invité' à suivre ses deux compagnes jusqu'à la gare ou les rejoindrai d'ici quelques minutes les tributs.

La terrasse du centre d'entraînement était l'un des lieux ou les tributs se rendaient régulièrement quand ils avaient besoin d'air. Aussi ne fut-il pas étonner d'y trouver Jeremiah. L'observant un moment, il eut un pincement au coeur en remarquant de nouveau la ressemblance entre lui et sa soeur. Il s'assis sur l'herbe à côté de lui en silence. « Pourquoi n'as-tu jamais reparlé à Kate? » L'agression soudaine et le ton de reproche le firent sursauter. A croire qu'il devenait cardiaque! Il ne s'attendait pas à une question aussi direct. Un temps passa avant qu'il ne répond : « Je... J'ai fais une dépression. » Le jeune garçon tourna un regard étonné dans sa direction. « Vraiment? Tu avais l'air en pleine forme lors de la tournée pourtant... » Il était septique, ce qui arracha un rire amer au blond. « Le Capitole ne montre que ce qu'il veut bien montrer, crois-moi... Ou alors, demande aux tributs du district quatre comment c'est passé la fin de mon passage chez eux... » Il avait fait une crise et s'était soudain replié sur lui-même, demandant pardon à qui voulait bien l'entendre sous les yeux de la population de bord de mer. « Et après? » Nolan eut un sourire désabusé. « Après, il était trop tard. Après, il était certain que je pouvais plus rien apporter de bon à ta soeur... La preuve, nous sommes ici, tous les deux. » Le brun se mordit la lèvre inférieure avant de s'exclamer avec aplomb : « Alors bouges-toi! Et fait en sorte que j'ai de bons sponsors et puisse revenir en vie chez nous! » Le jeune vainqueur de dix-sept ans le regarda étrangement. « Tu as le courage de Kate... D'accord. On va faire ça. On va te ramener à la maison à la fin de cet enfer. Après tout, avec une note de sept, c'est que tu as tes chances... » Ils échangèrent un bref sourire et le silence se fit tandis qu'ils regardaient le soleil se lever sur le Capitole.

Cela faisait désormais plusieurs jours que les tributs étaient dans l'arène. Il n'était plus que cinq et la fille de leur district faisait partie des victimes. Mais Jeremiah, lui, tenait bon. Sa capacité en camouflage lui avait permis de sauver sa peau à plusieurs reprises déjà. Mais désormais, il était la cible principale du groupe de carrières. Et alors que Nolan se rongeait les sangs devant les écrans, c'est arrivé. Le garçon du Deux lui est tombé dessus. Il était bien plus fort que lui. Le coup de canon à retentis tandis que Nolan quittait la salle en courant sous le regard désolé d'Enora et des autres mentors. Il courut dans les couloirs jusqu'à ce qu'il ne croise un petit comité. Parmi eux se trouvait le président du jury de cette année là. Il n'a pas réfléchi. Il s'est littéralement jeté sur lui. « ASSASSIN ! » Le blond heurta le champ de force de plein fouet et retomba inerte sur le sol de marbre...



Dernière édition par Nolan Z. Keynes le Ven 3 Juin - 13:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.   Mer 1 Juin - 18:40


CHAPITRE VII ϟ
Presque un an s'était écoulé depuis les derniers jeux et la mort de Jeremiah. Mais il n'avait pas eu tout de suite le temps d'y repenser. Suite au choc qu'il avait subis contre le champ de force éléctrique, il avait perdue connaissance... Pour se réveiller deux semaines plus tard dans la clinique de ses parents. Sa première réaction avait été agressive, ce qui ne lui ressemblait pas du tout. On l'avait endormis par le bié d'une injection et finalement, il s'était de nouveau éveillé le lendemain. Cette fois, il s'était contenté de fixer le plafond sans répondre à une aucune sollicitation de son entourage. Il acceptait de se nourrir, mais restait enfermé dans sa chambre. Il était comme coupé du monde, tel un autiste, il refusait toute forme de communication. Jusqu'au jour ou Glimmer lui avait rendue visite. La petite fille de dix ans désormais l'avait obligé à se lever de son lit avant d'ouvrir les volets de sa fenêtre... Et de pousser une exclamation de surprise, horrifié.

En se regardant un jour dans un miroir, il s'était rendu compte que son profil gauche était marbré de cicatrices. C'était ce qui l'avait poussé à changer de comportement, son apathie avait laissé la place à une colère sourde envers le Capitole, envers le Président Snow, envers l'injustice que vivaient les habitants de Panem. Il avait passé des jours à détruire minutieusement chaque centimètre carré de sa maison dans le quartier des vainqueurs avec - l'étrange - assistance d'Enora. Un jour, alors qu'ils venaient de terminer de massacrer une armoire, il s'est tourné vers elle. Etonné qu'il la remarque outre mesure, elle avait stoppé son geste pour attraper son balai et avait vu les yeux bleu-vert se remettre à briller avant qu'il ne fonde en larmes. « Ca va aller... Shuut... Ca va aller Joli Coeur... » Elle l'avait pris dans ses bras et à partir de ce moment là, Nolan était redevenu Nolan. Quant-il avait réussi à parler de nouveau, il murmura contre son épaule : « Qu'est-ce que je dois faire maintenant? » Il avait besoin d'aide, d'un modèle qui lui dise quoi faire. La blonde l'attrapa par les épaules et lui adressant un regard autoritaire : « Tu as la mémoire courte dis donc... Rester en vie, Joli Coeur. Rester en vie. » Elle sourit et il tenta de l'imiter mais ses lèvres ne formèrent qu'une sorte de grimace. « Ouais, bon, tu n'es pas près d'apparaître dans une des pubs pour dentifrice du Capitole mais c'est déjà mieux que ces dernières semaines! »

Cette année allait être l'année des jeux de l'expiation. Combien de tributs supplémentaires allaient trouver la mort? Ou quel autre chose tordu allait inventer le Capitole pour prouver une nouvelle fois aux districts sa supériorité? Il n'en avait pas la moindre idée mais l'idée de reprendre son rôle de mentor l'angoissait. Et si il redevenait dépressif, que deviendraient ses tributs? Glow et Kathleen était toujours éligible aux jeux et Glimmer le serait dans un an. Lui-même n'était plus réellement le bienvenue au Capitole même s'il avait toujours au tant de fans. Mais le gouvernement l'avait dans le collimateur. S'il ne tentait rien, il était persuadé que les choses allaient bientôt bouger. Il le sentait...



NUMBER FOUR .
HAAA ouais, number four, je l'ai vu ce film, d'ailleurs y'a Alex dedans! Enfin personnellement, j'ai surtout accroché sur Teresa Palmer mais techniquement c'est un peu normal quand on la voit... Hum bref, que je me présente! Moi c'est Florian soit Flo' - pas très original, je vous l'accorde! J'ai dix-neuf ans et je suis en terminale littéraire (pour la deuxième année, j'avais trop aimé la première, fallait absolument que je recommence!) en spé anglais, alors que je déteste cette matière... Faut pas chercher, je suis très contradictoire comme gars! J'habite en France. Je pratique l'endurance (à pieds) et l'équitation. J'ai une jument. Peut écouter AC/DC en boucle. Déteste titanic. Série préférée est Kaamelott. Pourrait avaler mon poids en nourriture méxicaine. Aimerai faire du bénévolat au guatemala. Visiter le Pérou. Surfer en Australie et j'en passe. Sinon, je suis ici grâce à Jared (Rosie). J'ai lu le premier tome de la saga et j'attaque tout juste le second. Cela faisait longtemps que je n'avais pas aimé un bouquin comme ça entre paranthéses! C'est un vrai bijou même si je dois avouer que Katniss me tappe parfois sur le système. Mon personnage préféré est Haymitch. J'aime bien Peeta et la p'tite Rue également. Gale me sort par les yeux! Ca fait six ans que je suis sûr des rpgs mais là, ça fait un moment que je n'ai plus joué. Je remercie Kate pour son superbe scénarii et félicité toute l'équipe pour ce magnifique forum! I love you




Spoiler:
 


Dernière édition par Nolan Z. Keynes le Ven 3 Juin - 14:46, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.   Mer 1 Juin - 18:49

    une fiche prometteuse dis donc
    Bienvenue (officiellement) et bonne chance pour cette longue fiche I love you n'hésite pas si tu as des questions Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.   Mer 1 Juin - 19:04

Alex !!!! I love you

Bienvenue parmi nous et bonne chance pour la fin de ta fiche que j'ai très hâte de lire
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.   Mer 1 Juin - 19:13

    Merci à vous deux belles demoiselles! chou
    Brunie, avec astrid je demande impérativement un lien de la mort qui tue sa mémé dans les orties!! J'écrirai sûrement la majeure partie de ma fiche demain! Bref, en esperant que cela plaira à Kate! x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.   Mer 1 Juin - 19:30

Waw, j'ai moi aussi hâte de lire cette fiche ! chou
Bienvenue !! I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 9
△ correspondances : 11511
△ points : 0
△ multicomptes : ◭ silver & asha
△ à Panem depuis le : 21/05/2011
△ humeur : ◭ lasse.
△ âge du personnage : ◭ vingt-quatre ans.


can you save me?
statut: hum
relationships:


MessageSujet: Re: NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.   Mer 1 Juin - 19:39

crac crac

Encore bienvenue et merci chou

Vu comment ta fiche démarre y a très peu de chance pour que ça ne me plaise pas chou

Bref, bonne fiche, et j'espère que tu te plairas avec le perso chou




they were kids that i once knew.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t9145-harper-congratulations-you-re-still-alive http://www.mockingjay-rpg.net/t9156-harper-we-knew-wed-die-before-we-lived
Invité



MessageSujet: Re: NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.   Mer 1 Juin - 20:35

    Merci beaucoup à vous deux! (:
    Waouh, va falloir que je me surpasse pour pas vous decevoir tous! *o*
    Bref, du coup je vous donne rendez-vous demain pour vos avis! (a)
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.   Mer 1 Juin - 21:07

Han tu fais du cheval, pour un mec c'est rare ^^"
Tu augmente dans mon estime =P
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.   Mer 1 Juin - 21:10

    MDR! Si tu savais le nombre de fois ou on m'a déjà dis ça! XD
    Je faisais des concours de saut avant, puis l'ambiance de club m'a lassé, je ne travaille plus que tout seul chez moi ou avec ma soeur et mes parents. Tu montes aussi? (:
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.   Mer 1 Juin - 21:24

ca dépend de quel club après (:
Oui j'en fais et là je vais en faire à l'année ^^ C'est une sorte de libération de passer mes journées là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.   Mer 1 Juin - 23:34

.... Waouh, ta fiche semble être prometteuse ... Si ton perso meurt dans les hunger Games je te plains x)' Surtout après une fiche qui me semble ne sera pas des plus courte :D ... non, mais je dis ça, je dis rien XXDD

Je t'aime ♥ (Si, si ... J'essaie de racheter ce que je dis xD)
Bref, Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche ♥.♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.   

Revenir en haut Aller en bas
 

NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Carte d'identité :: Identités Perdues-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.