petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 Adonis Nightsprings - " Come on, baby, and show me what you're got. ". [ Finie ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
DISTRICT 8
△ correspondances : 2406
△ points : 12
△ multicomptes : Robin D. Bates / F. J. Kennedy
△ à Panem depuis le : 01/04/2012
△ humeur : Blasé.
△ âge du personnage : 35 ans
△ occupation : [i]Chef[/i] Pacificateur du D08


can you save me?
statut: Single.
relationships:


MessageSujet: Adonis Nightsprings - " Come on, baby, and show me what you're got. ". [ Finie ]   Dim 1 Avr - 17:25


Adonis Tyr Nightsprings
❝ Violence is so friendly yeah ! ❞

Je me rappelle le jour où ma mère m'a raconté comment elle en est venue à m'appeler Adonis Tyr. Je ne devais pas avoir six ans, je ne connaissais rien de l'histoire de notre nation ou même de l'Histoire de l'humanité en générale. Elle m'a juste dit " Il y a fort longtemps, les Hommes croyaient en des Dieux, des divinités ou des hommes capables d'égaler les Dieux. Adonis avait conquit les Déesses par sa beauté qui égalait celle d'Apollon. Tu seras beau, mon fils. Et tu pourras avoir l'épouse que tu désires. ". Je l'avais regardée avec dégout. Oui, à cet âge-là, pour tous les petits garçons, les filles sont synonymes de choses dégueulasses et obsolètes. Et elle ajouta " Quant à Tyr, il était Dieu de la Guerre et des Stratégies. Mon fils, si tu pars aux Hunger Games, je veux que tu sois cruel et sans pitié. Je veux que tu puisses t'en sortir avec ta ruse et tes stratagèmes, ta force et ton courage. ". J'avais acquiescé d'un hochement de tête et étais reparti jouer dans ma chambre. Je ne savais même pas de quoi elle parlait, mais c'était resté encré dans ma mémoire à tout jamais.
Aujourd'hui, j'ai 31 ans et mon nom prend tout son sens. Sauf pour la beauté. Je suis plutôt banal. Je suis dans la moyenne, autant pour ma taille, pour mon poids que pour mon physique en général. On dit que les filles aiment les bruns ténébreux aux yeux clairs. Dans mon cas, c'est encore à vérifier... Mes cheveux noirs et mes yeux oscillant entre le vert et le bleu n'ont encore charmé personne. Je peux remercier mon statut de Pacificateur pour débusquer mes conquêtes. Avant je vivais dans le District 2. Mais c'était avant. Je n'ai jamais été prit pour les Hunger Games. On peut presque dire que c'était une honte de ne pas y avoir participé. Et impossible de me porter volontaire, vu le nombre incalculable de garçons qui se ruaient sur le podium pour entrer dans les Jeux. Pour essayer un peu de remonter dans l'estime de mes parents, j'ai choisi la voie de Pacificateur. A croire que ça ne les a pas enchantés plus que ça. Tant pis, j'ai tiré un trait sur eux très vite. Ouais, j'oublie vite. Très vite. Surtout les choses qui me ralentissent. On me qualifierait presque de gros connard de base. Je ne m'attache à personne, je ne m'occupe de personne à part de moi-même ou à ce qu'on ne déroge pas aux règles, je suis presque un gros sadique qui aime torturer les pauvres membres du District dans lequel je suis affecté lorsqu'ils ont fait " quelque chose de mal ". Le mieux je crois, c'est quand ils supplient.
A mon humble avis, si j'avais été dans les Hunger Games, j'aurais gagné. Parce qu'il n'y a que les animaux qui peuvent gagner. Et je me rapproche plus de cette race-là que des humains médiocres que je croise chaque jour.


about games and relative.
(merci de répondre aux questions en suivant les indications de lignes. certaines questions sont seulement pour certains personnages, merci de supprimer celle(s) qui ne correspondraient pas au vôtre.)


La Mort ? Pour vous, la Mort, c'est quoi ? C'est sensé être quoi ? Ça fait parti de la vie, c'est le début de la fin ? Sérieusement, la Mort, c'est quoi ? L'arrêt de nos fonctions vitales. L'arrêt total de l'organisme. On peut être philosophe, poète, théoricien... La Mort, qu'il y ait ou non un Paradis, un Enfer, un Purgatoire, le Néant, c'est terminé. Il n'y a plus de " nous ". On est mort, c'est tout. C'est tout. La mort, c'est pas fait pour être beau ou agréable. La mort, c'est brutal. Elle nous prend quand elle veut. En ce qui me concerne, la Mort, c'est la vie de tous les jours. Sérieusement, regardez autour de vous ; on crève tous de froid, de faim, la maladie ou la vieillesse - si on est chanceux - nous emporte à un moment ou un autre. Il n'y a pas d'âge pour crever. Qu'on soit bon ou mauvais. Jeune ou vieux. Je peux me fracasser la tête en tombant dans l'escalier. Je peux me faire agresser à coup de couteaux dans une ruelle. Je peux avoir une crise cardiaque en baisant ce soir. Peu importe quand et comment la Mort viendra me prendre, je l'attends à bras ouverts. Car elle et moi, on a l'habitude de se côtoyer.
Et je crois qu'elle m'aime trop pour me voir crever si tôt.
Boarf... De toute façon, je suis plus du genre à tuer qu'à être tué. Mais si je dois mourir, peu importe la manière, j'espère que la grande Faucheuse aura une petite culotte en dentelle sous sa grande cape noire.
Je suis de ceux qui croient en Panem et au Capitole. Je suis fidèle à mes convictions et à ce que cela peut m'apporter. En bon patriote, je pourrais mourir pour ma nation et pour ce que je crois être bon pour elle. Je n'ai personne pour qui mourir, à part Panem ou moi-même. Ouais, je suis un gros égoïste, égocentrique, nombriliste... Mais la notion de famille ou d'amour, je l'ai perdu il y a bien trop longtemps pour y penser aujourd'hui. Alors, j'emmerde tout ça pour me consacrer entièrement, corps et âme, à mon job.
Il se pourrait que je puisse mourir pour l'un de mes frères d'armes, mais uniquement si cela en vaut la peine. Pourquoi je me sacrifierais pour un mec resté derrière ? Un invalide ? Quelqu'un qui ne serait plus apte à servir notre cause ?
Je sais manipuler toutes sortes d'armes, comme la lance, le glaive, l'épée, les cimeterres, la dague ou encore le fusil, le baretta, le MP5, le AK47 et le sniper. J'ai été entrainé quoi. D'abord, en vue d'une éventuelle Moisson et ensuite pour entrer chez les Pacificateurs. Les armes n'ont pas vraiment de secret pour moi. Je sais monter, démonter mes armes à feu, je sais me créer une lance d'infortune en terrain hostile, mais il y a une chose que je n'ai jamais compris chez moi : je peux tirer avec un flingue à une distance incroyable sans rater ma cible, mais je n'ai jamais su tirer à l'arc ni lancer des fléchettes... Allez savoir pourquoi.
Je ne courre pas très vite, enfin, si, mais sur une petite distance. Je crois que je me qualifierais dans ce cas de guépard ; sur une petite distance, je suis imbattable, mais sur une longue durée, vas-y que je peux me faire rattraper !
Je suis discret et je sais pister ou traquer. Néanmoins, je laisse la chasse aux chasseurs. Tout simplement parce que je n'ai pas eu la chance de trouver le bon gibier.
Tout comme les armes, les mots n'ont pas vraiment de secret pour moi. Il m'est facile d'embobiner les gens. Même si je préfère la torture physique à la persuasion morale.
Je viens du District 2. Je me suis toujours entrainé pour partir aux Hunger Games. J'ai vu des jeunes partir, certains revenir, d'autres non. Ce n'était pas mes amis. Ce n'était pas ma famille. Dans le cas contraire, ça aurait été sûrement la même chose ; ça ne m'aurait pas affecté plus que ça. Une fois arrivé au District 8, j'ai encore vu des jeunes partir. Et là... Y en avait déjà beaucoup moins qui revenaient. J'ai trouvé ça étrange, au début. Dans mon District, la plupart des gosses revenaient. Garçons ou filles. Là bah... C'était pas très courant de revoir un du 8 revenir. Aussi, faut voir comme ils sont foutus... Tu m'étonnes qu'ils reviennent pas... On va dire que ça m'a fait bizarre, toujours sans m'affecter plus que ça. Ça me donne envie de m'allumer une clope tout ça.
J'ai éclaté de rire en voyant ça. Tout le monde s'était retourné vers moi. Mais je m'en foutais royalement. Sérieusement, le District 13 était toujours debout, okay. Et alors ? Je veux dire, les pauv' gars sont cloîtrés dans des souterrains depuis des années et des années. J'ai jamais eu peur des taupes ou des fourmis. Ce genre d'insectes, ça s'écrase. Ça s'écrase et ça se réduit à l'état de poussière. Je ne crois pas en un soulèvement. Pas dans mon District en tout cas. Pas tant que je serais là. Que ceux qui essayent de rejoindre cette pseudo-révolte se manifestent ; je me ferais un plaisir de les torturer sur la place publique en l'honneur de Panem et de sa magnificence.


JE VIENS D'UN MILIEU plutôt favorisé favorisé, AINSI, POUR MOI, LA NOURRITURE a toujours été abondante. DU COUP, MON NOM AVAIT plus ou moins de chance d'être tiré au sort mais ne l'a jamais été, même lorsque je désirais être volontaire, j'ai toujours été recalé . J'EXERCE LE MÉTIER DE Pacificateur ET POUR TOUT VOUS DIRE, J'adore mon job plus que tout au monde. JE SUIS DANS LE 8ÈME DISTRICT. AYANT 31 ans JE ne peux plus PARTICIPER AUX HUNGER GAMES ET je m'étais tout de même entrainé pour ce jour qui n'est jamais venu. ENFIN, J'ATTESTE QU'EN CRÉANT CE PERSONNAGE, J'ACCEPTE DE LE LIVRER À LA BARBARIE DES JEUX S'IL EST TIRÉ AU SORT. [/size]

tell us your story.

Mes dix huit ans. Je tenais le bas de ma chemise entre mes mains, le frictionnant, impatient. J'avais envie de pisser en plus. Je me mordais la lèvre inférieure, gercée, déchirée par mes dents depuis plus de trois jours. Je n'en avais pas dormi non plus. J'avais des cernes grandes d'au moins deux mètres. Mon impatience grandissait en même temps que celle de mes compagnons autour de moi. Nous étions tous prêts à ce que notre nom soit tiré au sort. A nous porter volontaire dans le cas contraire. C'était ma dernière année. Ma dernière chance. Je priais la chance, les Dieux, je priais le président de me donner cette putain de chance d'y participer. Lorsque la pétasse qui choisissait les noms passa aux garçons et enfourna sa main dans le bocal comme s'il s'agissait d'un biscuit, je retins mon souffle. Je sentais les larmes couler toutes seules, avant même qu'elle ne prononce le nom de celui qui avait été choisi. Pou... Pourquoi je pleurais déjà ? Pourquoi ? Alors qu'elle n'avait encore désigné personne. Je crois aujourd'hui que c'est parce que je savais. Je savais que je ne serais pas choisi. Je me rappelle avoir fondu en larmes alors que trois garçons me poussaient en levant la main pour être volontaires. Je me rappelle ensuite être tombé à genoux en hurlant mon désespoir.
Certains parents pensaient que j'étais fou. Eux, ils se réjouissaient que leurs fils ou filles n'aient pas été choisis, qu'ils avaient passé ce funeste cap, qu'ils pourraient continuer leur petite vie tranquille. Ce n'était pas ce que je voulais. Ce n'était pas ce que j'avais prévu. Mes parents non plus. Ils voulaient que je revienne, couvert de gloire et d'argent. Je le voulais aussi plus que tout.
Pas longtemps après le début des Jeux, j'ai tenté de me pendre. Putain, que j'étais con. Tout ce que j'ai gagné à ce moment-là, c'est quelques vertèbres déplacées, un bleu énorme autour du cou et une bonne grosse marque de doigts sur la joue gauche. Oui, mon père était droitier. Sur le coup, j'ai eu envie de tuer mes parents pour les Hunger Games auxquelles je n'avais pas eu l'honneur de participer. Mais finalement, je me suis calmé. J'ai très peu mangé et dormi durant ces Jeux-là, suivant le souffle court chaque diffusion. Je ne me rappelle pas de celui ou celle qui a gagné cette année-là. Je me rappelle juste des différents massacres, des morts. Pas des visages, des noms ou des districts. Juste... Le sang. J'avais éteint la télévision et ma petite sœur avait pestiféré quelque chose que je n'avais pas relevé. Je m'étais juste levé et couché durant deux jours. Il fallait que je me ressaisisse. Mais c'était trop dur. J'avais perdu l'occasion d'être un vainqueur. D'être le meilleur. Et je faisais encore plus tapette et mauviette à chialer sur mon lit, à donner des coups de poings dans le matelas et à hurler dans mon oreiller. Je n'arrivais toujours pas à réaliser. Mes parents me répétaient que ce n'était pas grave, que j'avais d'autres moyens de les rendre fiers et d’honorer mon nom. Ma petite sœur me souffla alors que je n'avais qu'à passer les tests pour devenir Pacificateurs car, si j'étais digne de gagner les Hunger Games, je le serais aussi pour entrer dans les rangs. Elle avait dit ça sur un ton qui ne m'avait guère plu avec une grimace ignoble qui avait déformé son joli visage. Malgré tout, elle n'avait pas tord. Alors que j'entamais mon service pour devenir Pacificateur, elle sautillait dans tous les sens en s'exerçant chaque jour pour essayer d'entrer dans les Jeux. A croire que nous étions une famille maudite ; aucun des enfants Nightsprings n'eut la chance de fouler l'arène. Tout comme moi, elle s'était mise à chialer en hurlant que c'était injuste.
C'est comme ça, les enfants " carrières ", comme on nous appelle : on rêve d'entrer aux Hunger Games. Le rêve de tous les bourreaux.
J'ai réussi mon service militaire, j'ai fait mon entrée remarquée chez les Pacificateurs. Ouais. Elle est belle ma vie.
Peu de temps après, j'ai été transféré du District 2 au 8. Mes parents n'ont absolument rien ressenti. Que ce soit de la peine, de la joie, de la fierté. Rien. Rien du tout. Quant à ma sœur, Karunta, elle me félicita en me serrant la main avant mon départ. J'appris plus tard qu'elle s'était défenestrée. Je ne l'ai pas pleurée. Elle ne l'aurait pas fait pour moi. Elle s'était même moquée de moi quand j'avais essayé de me suicider. Tant pis pour elle. Tant pis.
Aujourd'hui, je regarde les gosses du 8 qui s'en vont chaque année vers une mort certaine. Je plissai le nez et secouai la tête en les voyant. Sincèrement, aucun d'entre eux n'avait le potentiel physiquement ou mental pour survivre. Ils étaient faibles. Je n'en ai pas vu revenir d'ailleurs.
Je passe le temps à traverser et à marcher dans ce District moisi à la recherche d'un peu d'amusement. C'est toujours cool de voir quelqu'un essayer de se rebeller ou d'entraver la loi. Ça me réchauffe un peu le cœur. Je peux le ou les punir. Je peux faire ce que je n'ai jamais pu faire dans l'arène : torturer et/ou tuer. Disposer de la vie de quelqu'un est un sentiment plus qu'agréable, c'en est jouissif. On a l'impression d'être un Dieu. Peut-être que j'en suis un, après tout.

reality is here.


Bonjour à toutes et à tous ! Je suis une fille du District des Bouches du Rhône, on me surnomme Alan et j'ai 19 balais à mon compteur ! J'ai lu la trilogie de Hunger Games et j'ai vu le film, et bien sur j'ai trop kiffey ma race wesh sinan je serais pas sur un fofo HG 8D *fuit*. Je ne suis pas du genre à m'inscrire dans un forum avec énormément de monde ( agoraphobe même en Online ? Moi ? Naaaaaan ! ) mais il a l'air vraiment pas mal alors bah.. Me voilààà... En ce moment, le monde du RPG est un peu en baisse, je blâme l'école, les études, l'Education Nationale... ALLEZ SUR LE FORUMS AU LIEU D’ÉTUDIER BANDE DE GEEKS DES ÉTUDES ! *fuit très très très loin*.
Anyway, j'ai hâte de voir ce que ça pourra donner ici \o/ ! Merci d'avance de lire ma fiche Ô combien ennuyeuse !

FEATURING Kris Lemche 4eva © COPYRIGHT Aisen





Dernière édition par Adonis Nightsprings le Dim 29 Avr - 16:54, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Adonis Nightsprings - " Come on, baby, and show me what you're got. ". [ Finie ]   Dim 1 Avr - 17:33

La mode c'Est le nom des dieux What a Face
Rhônes, zolie région, j'ai bien aimé la visitée l'été dernier ^^
Bref bienvenue sur MJ et bonne chance pour la suite de ta fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 8
△ correspondances : 2406
△ points : 12
△ multicomptes : Robin D. Bates / F. J. Kennedy
△ à Panem depuis le : 01/04/2012
△ humeur : Blasé.
△ âge du personnage : 35 ans
△ occupation : [i]Chef[/i] Pacificateur du D08


can you save me?
statut: Single.
relationships:


MessageSujet: Re: Adonis Nightsprings - " Come on, baby, and show me what you're got. ". [ Finie ]   Dim 1 Avr - 17:41

Aaah désolée je savais pas quoi prendre en pseudo ;_; ... Mais j'aime bien les mythes qui se rapportent à Adonis et Tyr ( qui sont relativement très très différents... ).

Merci beaucoup pour cet accueil ! J'espère finir ma fiche dans l'heure qui suit xD !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Adonis Nightsprings - " Come on, baby, and show me what you're got. ". [ Finie ]   Dim 1 Avr - 17:45

Mais non, t'excuse pas, j'ai juste remarquée ça, c'est très bien même ^^
Adonis, le dieu du soleil non ? Je me perds dans mes cours ...
Bon le flood est interdit, je m'auto-fouette
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Adonis Nightsprings - " Come on, baby, and show me what you're got. ". [ Finie ]   Dim 1 Avr - 17:47

Bienvenu parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Adonis Nightsprings - " Come on, baby, and show me what you're got. ". [ Finie ]   Dim 1 Avr - 17:58

Citation :
je blâme l'école, les études, l'Education Nationale...

Je t'aime

Bienvenue sur MJ
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 8
△ correspondances : 2406
△ points : 12
△ multicomptes : Robin D. Bates / F. J. Kennedy
△ à Panem depuis le : 01/04/2012
△ humeur : Blasé.
△ âge du personnage : 35 ans
△ occupation : [i]Chef[/i] Pacificateur du D08


can you save me?
statut: Single.
relationships:


MessageSujet: Re: Adonis Nightsprings - " Come on, baby, and show me what you're got. ". [ Finie ]   Dim 1 Avr - 18:09

Merci à vous tous *_* !!!


PS : Adonis n'est pas un Dieu, mais apparemment concidéré comme une divinité Smile pour le culte qu'on lui a voué Smile ! ♥️♥️♥️

Owi un culte rien qu'à moi ! Cultez-moi cultez-moi \o/ *sort*.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Adonis Nightsprings - " Come on, baby, and show me what you're got. ". [ Finie ]   Dim 1 Avr - 18:25

Bienvenue. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Adonis Nightsprings - " Come on, baby, and show me what you're got. ". [ Finie ]   Dim 1 Avr - 18:44

bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Adonis Nightsprings - " Come on, baby, and show me what you're got. ". [ Finie ]   Dim 1 Avr - 19:48

Welcome bonhomme !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 8
△ correspondances : 2406
△ points : 12
△ multicomptes : Robin D. Bates / F. J. Kennedy
△ à Panem depuis le : 01/04/2012
△ humeur : Blasé.
△ âge du personnage : 35 ans
△ occupation : [i]Chef[/i] Pacificateur du D08


can you save me?
statut: Single.
relationships:


MessageSujet: Re: Adonis Nightsprings - " Come on, baby, and show me what you're got. ". [ Finie ]   Dim 1 Avr - 19:50

Merci beaucoup à vous tous *_* !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
DISTRICT 5
△ correspondances : 8987
△ points : 28
△ multicomptes : raven, gwendal, eurydice (denahi)
△ à Panem depuis le : 22/12/2011
△ humeur : désabusé
△ âge du personnage : trente quatre ans
△ occupation : médecin de campagne ~ bras droit du chef des rebelles


can you save me?
statut: the one that got away
relationships:


MessageSujet: Re: Adonis Nightsprings - " Come on, baby, and show me what you're got. ". [ Finie ]   Dim 1 Avr - 20:21

Bienvenue sur MJ chou
J'aime trop ton choix de pseudo **



⊹ we all want love, we all want honor
but nobody wants to pay the asking price
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mockingjay-rpg.net/t1349-thybalt-strawberry-fields-forever http://madebyumita.tumblr.com
avatar
DISTRICT 8
△ correspondances : 2406
△ points : 12
△ multicomptes : Robin D. Bates / F. J. Kennedy
△ à Panem depuis le : 01/04/2012
△ humeur : Blasé.
△ âge du personnage : 35 ans
△ occupation : [i]Chef[/i] Pacificateur du D08


can you save me?
statut: Single.
relationships:


MessageSujet: Re: Adonis Nightsprings - " Come on, baby, and show me what you're got. ". [ Finie ]   Dim 1 Avr - 20:40

Merci merci *_* ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Adonis Nightsprings - " Come on, baby, and show me what you're got. ". [ Finie ]   Dim 1 Avr - 23:09

Bienvenue, bel adonis What a Face (le jeu de mot pourri Arrow)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
DISTRICT 8
△ correspondances : 2406
△ points : 12
△ multicomptes : Robin D. Bates / F. J. Kennedy
△ à Panem depuis le : 01/04/2012
△ humeur : Blasé.
△ âge du personnage : 35 ans
△ occupation : [i]Chef[/i] Pacificateur du D08


can you save me?
statut: Single.
relationships:


MessageSujet: Re: Adonis Nightsprings - " Come on, baby, and show me what you're got. ". [ Finie ]   Dim 1 Avr - 23:15

AAAH OUI LE MAUVAIS JEU DE MOTS :/ ! *sort*

Merci pitit Julian chou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Adonis Nightsprings - " Come on, baby, and show me what you're got. ". [ Finie ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Adonis Nightsprings - " Come on, baby, and show me what you're got. ". [ Finie ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Carte d'identité :: Bienvenue à Panem-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.