petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 Rencontre inopinée avec un garçon étrange - jérémy&lily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: Rencontre inopinée avec un garçon étrange - jérémy&lily   Mar 27 Mar - 21:07

"Je rentre, je dis bonjour, je souris, je paie, je prends mon pain, je sors. Je rentre, je dis bonjour, je souris, je paie, je prends mon pain, je sors. Je rentre,..."
Lily inspira un bon coup d'air frais, cessant enfin de se répéter ces instructions à voix basse, et accéléra un peu le pas. Elle ne voulait surtout pas être en retard pour le retour de son père à la maison. Elle avait eu cette idée quelques semaines plus tôt: accueillir son père avec un beau morceau de pain, bien chaud, un de ces morceaux qu'il n'avait plus les moyens d'acheter depuis longtemps. Et elle, la petite Lily, elle avait réussi! Elle marchait rapidement vers la boulangerie et serrait entre ses mains le fruit de son travail, de simples petites pièces qu'elle avait eu beaucoup de mal à réunir. Pour les gagner, elle s'était glissée hors de chez elle tous les matins après que son père soit parti vers la fôret, et était allé faire le ménage chez son professeur particulier. Elle récitait ainsi ses leçons, le chiffon dans une main et le balai dans l'autre. La maison était plutôt petite, mais la saleté y était omniprésente. Lily n'était pas très douée en ménage, et lui la payait mal, mais elle avait tout de même fini par atteindre son but. Qu'est ce qu'elle était fière, vêtue de sa jolie robe bleutée et de son épaisse veste en cuir vieillie par le temps, les cheveux noués en chignon, et ses petites pièces entre les doigts!
Lorsqu'elle entra dans la boulangerie, elle se tenait bien droite, la tête haute, contrairement à toutes ces autres fois où elle s'était faufilé à l'intérieur, sans le sous, pour quémander un quignon de pain; lorsqu'elle sortit quelques minutes plus tard, elle affichait un large sourire en humant le parfum de son morceau qui sortait tout juste du four. Elle reprit alors le chemin vers sa maison, trottinant joyeusement en longeant les délimitations du district, laissant son regard se perde vers l'horizon. Une grande fôret s'étendait juste derrière les barrières. La jeune fille se surprenait souvent à rêver de cette étendue infinie, elle s'imaginait marcher entre les arbres, courir après les écureuils, cueillir assez de fleurs pour ramener un beau bouquet à son père. Ce n'était rien de plus qu'un rêve d'enfant, et Lily sourit doucement en y repensant.
Dans son champ de vision, un pacificateur faisait sa ronde, fixant la petite avec attention. Lily se fichait éperdument de cette pseudo-surveillance, elle n'avait jamais rien eu à se repprocher. Mais sa présence la dérangea soudain, lorsqu'elle aperçut un mouvement derrière les hautes barrières électrifiés, à quelques pas du pacificateur. C'était un garçon, elle en était sûre à au moins soixante pour cent. Un garçon du mauvais côté de la barrière.
Lily réfléchit très vite. Elle n'avait jamais eu une âme de rebelle, elle ne s'était à vrai dire jamais mêlé de rien. Mais elle n'allait tout de même pas laisser ce garçon risquer sa vie. Si? Le pivotement du pacificateur vers le paysage l'aida à se décider. "Eh!" cria-t-elle en se rapprochant bien vite de lui. Ce dernier reposa son regard sur l'enfant, un regard froid et peu engageant. Lily ne se déconcentra pas pour autant. "Tu veux du pain?" lui demanda-t-elle innocemment, en coupant un morceau de sa nourriture pour lui tendre avec un air de petite fille adorable. Cela ne sembla pas émouvoir l'homme lui faisant face. Un sourire ironique s'installa sur le visage du pacificateur et il s'empara du pain entier, laissant seulement le petit morceau que la jeune fille venait de couper entre ses mains. Lily l'observa croquer dedans avec avidité, les yeux écarquillés, mais sans oser protester. Son pain, si durement gagner... Ce garçon avait vraiment intérêt à en valoir la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre inopinée avec un garçon étrange - jérémy&lily   Mar 27 Mar - 22:16

Mes pas ne m'avaient jamais mené bien loin de mon district mais aujourd'hui avait été une série de mésaventures. Après avoir aidé ma mère à préparer quelques vêtements, je lui avait dit que je sortais faire un tour. Mais en fait je lui mentais. Voilà des jours que je lui disais cela mais en fait je cherchais un Pacificateur isolé afin de tester mes compétences.

Ce que je ne lui avait pas dit aussi c'était que très bientôt j'allais partir. Partir pour un voyage dont je ne reviendrais peut-être pas. Le voyage de ma vie. Celui qui fera basculer toute mon existence vers mon but ultime ou ma mort. J'allais me porter volontaire aux Hunger Games. Mais comment annoncer cela à la personne qui compte le plus sur vous ? Qui a besoin de vous ? Et surtout comment le faire comprendre à ma petite sœur et à mon petit frère. Tous deux seraient perdus. Désorientés. Jamais ils n'avaient vécu sans moi. Et avec un beau père absent les trois-quart de l'année, on pouvait dire que j'étais l'homme de la maison.

Alors oui comment voulez-vous que je l'annonce comme cela ? Je me demandais même si le plus simple ne serait pas de leur laisser découvrir le jour J. Mais j'avais peur que ma mère s'effondre. Hors il ne le fallait pas. Pour Rose et Thomas. Moi aussi il fallait que je tienne le coup. Que je sois fort. Mais pour cela je savais aussi qu'il fallait que je test mes compétences. Que je sache si je pouvais ou non faire face à des individus plus forts que moi physiquement. Que je sache surtout si je pouvais tuer de sang froid. Et là je savais déjà qui était ma cible. Un pacificateur.

Donc comme je le disais, ma journée a été une longue suite de mésaventure. Après avoir aidé ma mère, j'avais du faire face à un léger problème avec mon frère. Ce dernier c'était battu avec un jeune du village. Mais un jeune de trois ans plus vieux. Enfin disons que ce jeune l'avait racketté. Je me suis donc présentais à ce garçon demandant déjà poliment de rendre ce qu'il avait prit à mon frère. Mais apparemment il se prenais pour le caïd. Il avait donc prit une bonne trempe mais les pacificateurs nous avaient séparés violemment.

Je partais donc à la recherche d'un gars isolé couvert de bleus et quelques coupures. Mais bon rien de grave. Par contre ils m'avaient énervé. Pas une bonne chose pour eux ça. Je me dirigeais donc vers les limites du district espérant trouver un garde esseulé. Mais une idée me vint. Si j'en tué un ici le rapprochement serait vite fait. Et puis ça ne pouvait être qu'un de nous vu que nous ne pouvons pas sortir du district. Il me fallait donc trouver une autre solution.

Je sortais discrètement de nos limites et me dirigeais vers la forêt. Peut-être que là il y en aurait un pour surveiller la zone et voir que personne ne fasse de chose interdite. Mais manque de peau pour moi c'est sur une meute de trois Pacificateur que je tombais. Je me cachais derrière un arbre mais apparemment l'un d'eux m'avais vu. Je partais en courant serpentant entre les arbres de façon à ne pas me faire voir et bientôt j'en entendit un rappeler ses copains disant qu'il avait trouvé des traces d'animaux. Au moins je les avait semé. Mais j'avais couru un moment.

Je regardais autour de moi et me demandais bien ou j'étais. Je ne connaissais pas trop ce coin. Mais je savais aussi que plus haut il y avait un sentier. Néanmoins je ne le prendrais pas maintenant. Il fallait que j'attende. Je marchais donc un peu plus et tombais bientôt dans une clairière. Au bout de cette dernière quelques fourrées avec des arbres et un peu plus loin un grillage. Là mon coeur fît un bond. Si ma vue ne me trahissait pas un homme en blanc faisait sa ronde derrières la couche de ferraille censée dissuader toute approche.

Je m'approchais subrepticement mais soudain le pacificateur tourna la tête vers moi. Je me jetais à terre derrière un arbre espérant ne pas m'être fait voir. Mais il fit un pas dans ma direction quand soudain une voix le détourna de ma planque. Je regardais la scène de loin et voyant la jeune fille lui donner un morceau de sa pitance je m'en voulus. M'avait-elle aussi vu ? Je pense que oui car elle s'était arrêté pour observer avant que le garde ne tourne la tête vers moi.

C'était l'occasion rêvée. Je sortais de ma planque doucement et parcourut les cinq mètres me séparant du grillage. Je regardais la jeune fille posant un doigt sur mes lèvres. Mon coeur battais à tout rompre alors que je sortais de sa bauge un petit couteau. Et de la bauge jumelle, sur mon autre hanche, un autre petit couteau. Je passais le grillage en silence. Seulement, mon habit se coinça dedans et ce dernier émit un son aigu. Le pacificateur se retourna et Mis la main à son pistolet me voyant ainsi armé.

D'instinct je lançais un couteau qui atterrie dans sa main. Ce dernier cria mais s'enleva le couteau et me donna un tel coup que je crus avoir la mâchoire déboitée. Je tombais face contre le sol. Il me releva et me poussa dans le dos tenant une de mes mains en clef :

"Avance."

Mon autre main se glissa dans ma poche. Je me retournais alors entendant mon épaule gémir quand je me contorsionna pour le faire lâcher. Puis ma main se glissa juste sous sa gorge alors que je faisais un mouvement de gauche à droite avec mon couteau. Son casque se remplit de sang en une fraction de seconde alors qu'il s’effondrait sur la sol. Je me glissais rapidement vers la jeune fille et plaçais ma main valide sur sa bouche :

"Si tu cris je te fais pareil. Suis moi."

Je l'avais fait. J'avais tué un homme de sang-froid. Je ne me sentais pas bien. Je tirais le Pacificateur hors du district avec la jeune fille. Je me mettais à l'abri des arbres et la regardais :

"Je te ferais pas de mal si tu reste calme."

Cela aurait été absurde. Je faisais tourner mon épaule encore endolorie par la prise du garde. Mais je me rendais bien vite compte qu'en fait elle était démise. Je regardais la fille :

"Calme toi s'il te plais. Je vais rien te faire. J'ai besoin de toi. Tu peux m'aider ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre inopinée avec un garçon étrange - jérémy&lily   Mer 28 Mar - 17:56

Lily était resté debout, fixant les miettes de pain qui s'échouaient une à une sur le sol. Elle avait travaillé, pour la première fois de sa vie. Ce pain représentait sa seule fortune, plus encore puisqu'elle le destinait à son père, et elle le voyait disparaitre, morceau par morceau, sans rien pouvoir y faire. Aucune colère ne monta en elle, elle se sentait simplement vidée. Mais de toute façon, qu'aurait-elle pu y faire? C'était trop tard maintenant. Les pacificateurs avaient toujours eu tous les droits.
Son attention se reposa finalement sur le jeune garçon. Qu'est ce qu'il fichait? Elle le vit s'approcher et poser un doigt sur ses lèvres, lui intimant lui silence. Lily ne put s'empêcher de froncer les sourcils mais le pacificateur était trop occupé avec son petit festin pour le remarquer. Elle aperçut à peine l'inconnu sortir ses petits couteaux. Elle l'observa se faufiler entre le grillage, et un masque de stupeur s'installa sur son visage. Avait-elle sacrifié son pain pour un pauvre fou? Ce qui suivi fut trop rapide pour la jeune fille. Un son aigu finit par attirer l'attention du pacificateur, qui se retourna d'un geste brusque. Dans sa précipitation, il avait lâché son pain, et Lily s'agenouilla aussitôt pour le reprendre entre ses bras, comme elle aurait pu le faire avec une peluche. Elle le serrait fort, l'essuyant des saletés qui s'était déposé dessus après sa chute. Elle se fichait totalement du méchant pacificateur, de ce garçon fou qu'elle avait voulu aider, de tout le reste qui n'était pas son pain. Elle entendit à peine le cri de douleur de garde, elle vit à peine le petit couteau ensanglanté tombé au sol. Elle ne pensait qu'à ce qu'il allait se passer ensuite. Elle allait se lever, rentrer à la maison. Son père y serait déjà et elle se fera gronder, mais il cessera vite de l'embêter, d'abord parce qu'il l'aimait trop, et ensuite parce que le joli morceau de pain lui rendra le sourire. Et aussi parce qu'il serait plus préoccupé par sa joue tâché de sang.
Sa joue tâché de sang? Lily observa le corps du pacificateur s'écrouler au ralenti devant elle. Ses yeux s'écarquillèrent de frayeur et elle ouvrit la bouche pour hurler, mais la main du jeune garçon vint aussitôt se plaquer contre ses lèvres. Son cri se retrouva totalement étouffé et sa vue fut rapidement brouillé par les larmes. Elle cédait à la panique, sans aucun moyen de la contrôler. Et les paroles du meurtrier ne l'aida pas à se relaxer "Si tu cris je te fais pareil" avait-il dit, avant de lui ordonner de le suivre. La petite s'était alors relevé sans pour autant lâcher son pain, des larmes roulant le long de ses joues, et l'avait suivi hors du district. Hors du district. Pour elle, c'était comme sortir d'un paradis pour arriver en enfer. Certes, elle en rêvait lorsqu'elle était encore enfermée à l'intérieur, mais comme un enfant rêve de faire le tour du monde. Une fois qu'on le lâche dans la nature, il ne souhaite qu'une chose: retrouver les jupes de sa maman. Le père de Lily n'avait pas de jupes, mais la situation restait la même. La petite continuait de pleurer en silence. Son corps tremblait au fur et à mesure qu'elle se rendait compte de ce qu'il venait d'arriver. Elle venait de voir un homme mourir. C'était la toute première fois, et elle n'avait rien pu faire, elle avait même aider le tueur, d'une certaine façon.
Le garçon finit par s'arrêter, une fois à l'abri des arbres, et Lily s'écroula près de lui. Elle n'arrivait pas à quitter des yeux le corps inerte du pacificateur, ses beaux vêtements blancs souillés de sang. Peut-être était-il encore en vie? Elle aurait voulu se pencher sur lui et écouter son coeur, entendre un battement et l'aider à se relever, le garçon aurait disparu, il n'aurait même jamais existé, et ils seraient rentrés main dans la main dans le district. Mais les nouvelles menaces de l'inconnu la rappela à la réalité. Il était bien là, tout proche, bougeant son bras, et Lily devina qu'il était blessé. Elle prit une petite inspiration et frotta ses joues du revers de ses mains, voulant cesser de pleurer. Elle paniqua d'autant plus en apercevant le sang encore frais sur ses mains et se dépêcha de les frotter sur ses vêtements, tachant sa jolie robe. Une nouvelle crise de larmes s'empara d'elle. Qu'est ce que son père allait lui dire? C'était sa robe préférée, celle qu'elle portait pour lui faire plaisir. Elle y faisait très attention depuis toujours, et voilà qu'elle se retrouvait tâché du sang encore chaud d'un pacificateur.
"Calme toi s'il te plait. Je vais rien te faire. J'ai besoin de toi. Tu peux m'aider?" A nouveau, la voix du garçon l'avait obligé à se concentrer sur ce qu'il se passait autour d'elle. Il lui faisait face, une petite grimace sur le visage. Lily se sentit un peu rassuré: plus de menaces... La petite hocha doucement la tête. Avait-elle vraiment le choix? Elle voulut parler mais le son qui s'échappa de sa bouche ne fut qu'un murmure tremblotant. "Pourquoi tu l'as..." avait-elle simplement réussi à dire, le dernier mot, "tué", s'étant bloqué dans sa gorge. Elle frotta ses yeux pour essuyer ses larmes, avant de reposer son regard sur le garçon. Elle lui montra d'un signe de tête son épaule. "Tu es blessé." dit-elle simplement, d'une petite voix timide, encore un peu effrayée. Ce n'était pas grand-chose, mais elle avait au moins dépassé le stade de la panique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre inopinée avec un garçon étrange - jérémy&lily   Jeu 29 Mar - 20:25

J'avais un mal de chien à mon épaule. Heureusement la jeune fille me suivit sans broncher. Je tirais donc le corps jusqu'à l'orée du bois et le cachais. Il ne fallait pas que quiconque le retrouve. Du coup je l'emmenerais plus profondément, pour que les bêtes s'en chargent, en repartant. Mais la de suite je ne me sentais pas franchement bien.

J'avais la tête qui tournait et mon bras refusait de bouger de trop. Même si je n'avais prit que deux coups il n'y étais pas aller de main morte. Je m'appuyais contre l'arbre et fermais les yeux. Il n'y a que comme cela que la terre cessa de bouger toute seule tout autour de moi. quand je me décidais à les rouvrir, la jeune fille avait étaler le sang sur son visage, ses mains et sa robe. Elle sembalit totalement paniquée.

Je la regardais et lui parlais. Au son de ma voix, elle tourna ses magnifiques yeux vers moi. Je tâchais de lui sourire espérant ne pas plutôt montrer ma douleur. Car pour le moment mon épaule me faisait de plus en plus mal. Je serais les dents et la regardais s'essuyer les yeux. Elle s'approcha de moi et me demanda si j'étais blessé. Ayant peur d'hurler vu la douleur qui me gagnait, j'hochais simplement la tête. Des larmes embuèrent ma vue. Je fermais les yeux pour ne pas les lui montrer mais je pense qu'il était trop tard.

Je respirais un bon coup et lui lançais :

"Écoute il faut que quand je vais te le dire tu soulève mon épaule et la tire séchement vers toi d'accord ?"

Je lui prenais alors délicatement la main et lui mettais sur mon épaule et lui demandais de tirer sur mon bras en même temps. Moi je me me concentrais pour ne pas crier. Mais rien n'y fît tellement la douleur était grande. A peine lui avais-je dit de tirer que je sentais une atroce douleur me traverser le bras. Puis peu à peu cela redevint supportable signe que l'épaule était remise.

Je me tournais alors vers le grillage mais personne ne semblait m'avoir entendu. Je regardais alors la jeune fille en me levant. J'enlevais d'abord ma chemise avec mon bras valide puis mon tee-shirt que je lui tendais :

"Écoute il faut que tu noue cela autour de mon cou pour que je puisse y mettre mon bras s'il te plais. Et puis tient pour te racheter du pain."

Je sortais de mon autre main quelques pièces de ma poches et les lui tendais.

"Et surtout ne ment pas sur la provenance du sang sur tes vêtements. Si ont te questionne dit la vérité."

Puis je me taisais et la laissé faire. Néanmoins j'étais un peu gêné de me montrer ainsi à une jeune fille. je détournais donc le regard pour pas qu'elle me voit rougir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre inopinée avec un garçon étrange - jérémy&lily   Sam 31 Mar - 15:36

Lily avait décidé d'obéir sans broncher. C'était d'abord pour ne pas s'attirer des ennuis, mais aussi parce que, au fond d'elle, elle sentait que le garçon ne lui ferait pas de mal. Il souffrait, et sans son aide, son état ne pouvait qu'empirer: tuer la jeune fille serait une idiotie de sa part. De plus, il avait l'air si faible avec ses yeux embués de larmes. Même sa voix semblait tremblante, peut-être tout autant que celle de Lily. "Ecoute, il faut que quand je vais te le dire tu soulèves mon épaule et la tire séchement vers toi d'accord?" avait-il demandé, avant de prendre sans attendre la main de la jeune fille pour la poser sur son épaule.
Lily se laissa faire. Elle n'y connaissait peut-être rien en médecine mais elle se doutait pourtant que ça lui ferait mal. Toutefois, elle tira d'un coup sec lorsque le garçon lui en donna l'ordre. Un long cri de douleur échappa à l'inconnu et Lily pinça ses lèvres alors qu'elle retirait rapidement sa main. "Excuse-moi" murmura-t-elle honteuse, même si elle était plus ou moins consciente que ce n'était pas tout à fait de sa faute. Elle ne pensa même pas à s'inquiéter que qui que ce soit ait pu l'entendre. Elle resta simplement près du garçon le temps qu'il se calme, jouant nerveusement avec ses doigts, évitant de le regarder.
Il finit par bouger, et Lily se leva en même temps que lui sans vraiment savoir pourquoi. Par un petit réflexe stupide, elle tira un peu sur sa robe, la remettant correctement et effaçant quelques plis disgracieux. Cela ne comptait pas vraiment ici, en pleine fôret, mais c'était une habitude qu'elle avait prise. Elle voulait juste être jolie. Ce que fit ensuite le garçon la déstabilisa totalement. Il se déshabillait? Lily fronça un peu les sourcils: elle n'avait jamais été confronté à ça. Son regard resta fixé sur le torse nu de l'inconnu. Elle en observait chaque détail, comme elle l'aurait fait en découvrant une nouvelle fleur ou un petit animal. La pudeur était un nom qui lui semblait inconnu, du moins lorsqu'il s'agissait du corps des autres.
La jeune fille resta un long moment ainsi, en entendant à peine les paroles du garçon. Elle réagit seulement en le voyant tendre les mains vers elle. Elle fit une petite moue en observant les pièces avant de faire non de la tête. "Je n'en veux pas, dit-elle, je peux très bien me débrouiller toute seule." C'était de la fierté à l'état pur. Elle ne savait même pas pourquoi ces mots lui avaient échappés. Elle n'était pas capable de se débrouiller toute seule... Lily mordilla sa lèvre et finit par prendre les pièces entre ses doigts avant de les ranger dans sa poche. Elle n'osait plus regarder le garçon en face à présent, tant elle se sentait honteuse. Elle ne fit d'ailleurs aucune remarque en l'entendant parler des tâches de sang. Repenser à ce pauvre pacificateur lui donnait à présent la nausée.
Lily prit finalement le tee-shirt du jeune homme et le noua autour de son cou, se concentrant sur ses gestes pour oublier sa honte. La petite prit ensuite le bras du garçon entre ses mains, le plus délicatement possible, et l'installa correctement dans l'écharpe. Elle tourna la tête et observa les alentours puis s'éloigna sans un mot. Lorsqu'elle revint près du garçon, la jeune fille rapportait de grosses feuilles. Elle récupéra la chemise et le noua autour de son épaule blessée puis installa les feuilles entre le tissu et la peau, faisant bien attention à ne pas lui faire mal. Après avoir terminé, elle s'autorisa un petit sourire en observant son oeuvre. "Voilà... ça devrait soulager la douleur si tu remues trop... ou alors je me suis trompée de plante." Elle releva finalement son regard vers celui de l'inconnu. Quelque chose commençait à la tracasser. "Si je dis d'où viens le sang, ils te chercheront. Et s'ils te trouvent, tu seras puni." déclara-t-elle. Elle passa rapidement une main dans ses cheveux avant de la tendre poliment vers le jeune homme, alors qu'elle mordillait doucement sa lèvre. "Je m'appelle Lily" fit-elle, en espérant qu'il se présenterait également.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre inopinée avec un garçon étrange - jérémy&lily   Mer 4 Avr - 19:43

Dans un premier temps elle refusa mes pièces puis se décida à les prendre. C'est la moindre chose que je pouvais faire pour elle. Je l'avais embarqué dans un truc ultra dangereux. Ça pouvait même lui couter bien plus que du pain. C'est aussi pour cela que je lui avait dit de ne surtout pas mentir si elle était découverte ainsi. Pleine de sang. Elle n'aurait qu'à prétendre avoir vu l'assassinat de loin. En remontant elle n'aurait qu'à hurler, appeler à l'aide. Prétendre avoir vu quelque chose d'étrange et avoir trébuchet sur le corps. Cela expliquerait le sang et tous le reste. Après elle n'aurait qu'à dire ne pas avoir vu l'agresseur.

J'allais lui en faire par quand elle s'éloigna de moi. Je posais ma tête contre le tronc de l'arbre derrière moi. Je fermais les yeux et me concentrais pour combattre la douleur. Je l'entendis revenir quelques minutes plus tard. Elle avait des feuilles entre les mains. Elle se plaça devant moi et commença à les mettre sous le tissus du bandage de fortune. Puis elle se releva et me dis que celles-ci allaient estomper la douleur à moins qu'elle ne se soit trompée. Je rigolais doucement. Ce n'était pas dans le but de me moquer d'elle bien sur. Mais elle disait ça d'une voix douce et timide, comme si je l'inquiétais encore.

Puis elle me signifia qu'elle ne pouvait rien dire à moins de lancer une course poursuite contre moi. Je me rappelais alors qu'il fallait que je lui dise quelque chose. Mais elle enchaîna immédiatement en se présentant. Je lui souriais :

"Bonjour et merci de ton aide Lily. Je suis Jérémy. Et ne t'en fait pas. Hésite pas à dire ça. Tu précise juste que tu as vu l'agression de loin et que tu as voulut aider le mec mais qu'il était trop tard. Que t'as pas vu son agresseur. Ils traqueront mes traces mais je vais les paumer en rentrant en traversant la rivière. Ils pourront pas me suivre après."

Je voulais la rassurer et lui montrer que je ne lui ferais pas de mal. Je prenais donc mon aise et m’étendais sur le sol exténué. Je ne sais pas combien de temps j'avais courut pour arriver là mais il devait bien être le milieu de l'après-midi. Heureusement le soleil se couche tard ces temps-ci et en général personne ne se demande où je suis passé avant que la nuit ne tombe. Mais il ne me fraudais pas tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre inopinée avec un garçon étrange - jérémy&lily   Ven 6 Avr - 22:00

Il avait l'air encore confiant, malgré sa blessure. Lily le comprit en l'entendant parler, et elle hocha doucement la tête. Elle ferait tout ce qu'il avait dit, en y réfléchissant un peu c'était peut-être le seul moyen de ne rien risquer. Ce qui l'inquiétait le plus, c'est qu'on puisse s'en prendre à son père. Dans le fond, qu'un meurtrier soit attrapé ou non, ce n'était pas ses affaires. Même un meurtrier qui a l'air gentil... Mais ce Jérémy devait bien avoir de bonnes raisons d'être aussi sur de lui, non? C'est ce qu'elle lui souhaitait en tout cas, parce qu'il lui faudrait bien quelques qualités pour échapper aux pacificateurs. Ils n'étaient déjà pas commodes en temps normal, alors lorsqu'il s'agissait de venger un de leurs camarades... Lily n'osait même pas imaginer ce qu'ils pourraient être capable de faire.

Elle se rassit près du garçon lorsqu'il s'allongea. Il semblait bien fatigué, et elle se demanda s'il pourrait vraiment semer les pacificateurs. Elle en doutait. Mais elle ne dit rien à ce sujet, se contentant d'observer le garçon. La curiosité montait peu à peu en elle. "D'où viens-tu?" demanda-t-elle finalement, après un petit moment de silence. "Est-ce que tu vis toujours en dehors des Districts? C'est possible, de faire ça?" Lily mordilla sa lèvre pour se faire taire. Elle posait trop de questions, et elle pensa subitement que les meurtriers n'avait pas pour habitude d'apprécier les gens curieux. Elle se tut donc, arrachant nerveusement des touffes d'herbes et fixant le sol.

Une autre idée lui vint alors à l'esprit. Dans les histoires que son père lui racontait, il y avait parfois des méchants qui n'osaient plus faire de mal lorsqu'il connaissait bien leur possible victime. Naïvement, Lily voulut que cela se passe comme ça: peut-être qu'il oublierait sa curiosité? "Lily, c'était le nom de ma maman." déclara-t-elle tout doucement. "Elle est morte, je vis avec mon papa. J'aime bien les dessins.. Tu aimes les dessins? Je suis plutôt douée, moi. Et les plantes aussi, ça me plait. Les fleurs c'est joli, ça sent bon. Il y a des jolies fleurs, là d'où tu viens?" Elle reposa son regard sur Jérémy. Ca faisait une nouvelle question, oui, mais ce n'était plus en rapport direct avec lui. L'important, c'était qu'elle "noie le poisson", comme le disait ceux du District Quatre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre inopinée avec un garçon étrange - jérémy&lily   Mer 18 Avr - 20:04

La jeune fille semblait encore gênée par ma présence. Elle n'arrêtait pas de parler et de me poser des questions. Je trouvais cela mignon. Mais aussi très naïf. Mais en aucun cas cette proximité ne me dérangeais. Au contraire je trouvais cela apaisant. Quand elle s'assit à mes cotés, je posais ma tête sur son épaule. Je lui souriais :

"Tu sais tu peux te détendre. Je ne te ferais pas de mal. Tu veux savoir qui je suis ? Et bien je vais te le dire. Donc je m’appelle Jérémy. Je viens du district huit. Je vis avec ma mère, mon frère et ma sœur. Il sont plus jeunes que moi. Je les aime par dessus tout. Ils sont ma raison de vivre. Mais aussi la raison pour laquelle je me dois de garder les Hunger Games. Je dois revenir. Pour eux."

Je marquais une pause. Je la laissais penser à tous cela. Tout autant que j'y pensais. Je ne voulais pas que ma famille me vois mourir dans cette arène. Ma mère s’effondrerait. Mon frère et ma sœur aussi mais en plus ils seraient seuls. Je l'avait été quand le dernier membre de ma famille était mort. Ma mère n'avait refait jour que quelques mois plus tard. Je ne voulais plus qu'elle vive cela. Puis je continuais :

"Oui j'aime les fleurs. A mon district il y en a des violettes qui sont vraiment splendides. Elles s'épanouissent quand il pleut et se replient quand il fait chaud. Je les adore parce qu'elles brillent. Elles sont en plus extrêmement résistantes. Il y en a d'autres mais celles-ci sont vraiment les plus belles."

Je faisais une nouvelle pause. Je regardais la jeune fille. Elle semblait plus calme maintenant. Je continuais alors mon histoire :

"Et pour ce qui est des dessins, je suis nul pour dessiner. Cependant j'aime cela. Quand c'est beau. J'aime particulièrement ceux représentant la nature. Je trouve ces derniers apaisants. C'est en général d'une beauté inouïe. Et toi alors tu as quoi à me dire ?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rencontre inopinée avec un garçon étrange - jérémy&lily   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre inopinée avec un garçon étrange - jérémy&lily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 1 :: anciens rps-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.