petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 FREYA&GEORGIA → that's your funeral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: FREYA&GEORGIA → that's your funeral   Mer 21 Déc - 23:58

J'avais confronté Logan, j'avais confronté Graham. Il me restait une personne à confronter, non ? Logique. Cette fille qui ne cessait de revenir à mon esprit, et pas d'une façon positive. Est-ce que j'étais jalouse ? Surement pas. Pourquoi le serais-je .. Après tout, j'avais Logan. Mais je tenais à Graham et il fallait que je m'assure qu'elle était bien pour lui, qu'elle ne le fasse pas souffrir, toutes ces choses là. J'étais une sorte d'ange gardien, quand on y pensait. Il valait mieux penser de manière positive , pour éviter de culpabiliser sur toutes les sortes de mauvaises pensées que je pouvais avoir vis à vis d'elle. J'avais une manière très saine d'expulser toutes mes émotions parasites : l'entrainement. Pas quelque chose de gentillet, non, je me défoulais contre des mannequins et maniais des armes qui m'épuisaient. Je me poussais jusqu'à ne plus pouvoir bouger, jusqu'à ce que tous mes membres souffrent, et c'était bon. C'était exactement ce que j'avais fait cette matinée. Prenant le conseil de Graham au mot, je m'étais entrainée depuis notre rencontre avec un glaive qui me correspondait parfaitement. Son manche était habilement gravé et j'avais réellement l'impression que l'arme avait été faite pour moi. Je doutais par contre l'utiliser vraiment un jour, car au combat, les armes à feu étaient beaucoup plus pratiques. Si on se retrouvait au corps à corps .. Ce n'était pas bon, pas bon du tout.

A la fin de ma séance, mon corps était endolori, et j'étais en sueur. Mes muscles brûlaient et je reposais l'arme, contrite, obligée à retourner dans mes quartiers pour me préparer à manger. Il me fallut du temps pour revenir à ma chambre, car moi qui pensait que ma cheville n'avait rien et ne me ferait plus mal en quelques minutes .. Ce ne fut pas le cas. N'ayant aucune envie de retourner dans l'hôpital du district pour plus de soins, j'essayais de marcher le plus normalement possible. Pas tellement facile, mais j'y arrivais. A mon point de destination, je me déshabillais rapidement et passais à la douche avant de revêtir mon « uniforme » de rebelle du district treize. Je ne m'étais jamais préoccupée de ma tenue ou de mon allure, et étais plutôt contente que son aspect brut cache ma maigreur apparente. Depuis que l'hôpital m'avait relâchée, je n'avais pris que quelques centaines de grammes. La nourriture était calculée de manière à ce qu'il n'y en ait que juste assez, et donc pas assez pour que je prenne du poids. Cela ne me dérangeait pas, après tout, j'étais loin d'avoir envie de plaire.

Je pris la décision de passer par la chambre de Logan pour me rendre à la salle à manger, mais n'obtenis aucune réponse en tapant à la porte. Elle était même fermée, alors, je n'insistais pas trop, il devait être en entrainement ou .. dieu seul savait. J'arrivais rapidement à la salle à manger pour la trouver moyennement remplie .. J'avais quelques minutes d'avance sur mon programme. Alors que mes yeux parcouraient la salle, je remarquais une petite tête blonde très familière. Pas de brun pour l'accompagner, c'était donc un des rares moments où elle était totalement seule, à une table. Je profitais de l'occasion pour prendre mon plateau et m'installer en face d'elle. Je ne doutais que Graham arrive bien vite, alors, il fallait que je me dépêche.

« Georgia ? »

Bien sûr que c'était elle. A vrai dire, nous nous étions déjà parlées, quand j'étais un peu comateuse à l'hôpital. Pire, nous nous étions bien entendues. Quand j'avais appris qu'elle était la Georgia de Graham, nous ne nous étions plus parlés. Je doutais même qu'elle sache que j'avais une certaine histoire avec le jeune homme. Un sourire faux prit place sur mon visage alors que je commençais à parler.

« Je te vois souvent avec un beau brun. Graham. Vous êtes, comme .. ensemble ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: FREYA&GEORGIA → that's your funeral   Sam 24 Déc - 0:11

Et hop encore un nouveau blessé à soigner. Décidément, Georgia n'avait jamais de repos. Elle ne se plaignait jamais - vu qu'elle était une dure à cuire - mais une sieste serait la bienvenue. Ses nerfs étaient mis à dure épreuve entre les blessés qui gémissaient pour un rien et ceux dans un état critique pour lesquels elle ne pouvait pas grand chose. Bref, sa frustration était à son comble mais elle devait faire avec. Georgia avait choisi cette nouvelle vie, renoncer à participer aux Jeux et suivre son meilleur ami dans cette folle aventure. D'ailleurs, tout le monde était occupé donc pas de Graham ou Ezeckiel dans les parages. Une bonne chose? Oui et non. Georgia aurait eu l'occasion de réfléchir sur ce qu'elle vivait actuellement mais la situation ne se présentait pas. Elle était entièrement concentrée sur sa mission et tentait de le faire avec le plus grand sérieux. Il n'était pas question de se laisser aller et de faire n'importe quoi. Manquerait plus qu'elle subisse les conséquences d'éventuelles étourderies... Sa tâche était d'autant plus difficile avec le manque de luminosité. Les éclairages artificiels de fortune n'aidaient pas vraiment à faciliter les choses mais n'importe quel habitant du district treize finissait bien par s'y habituer.

Son salut arriva enfin puisqu'une de ses collègues - quelqu'un connaissant également quelques rudiments de la médecine - se proposa de la remplacer. O miracle! La réponse de Georgia ne se fit pas attendre. Un grand sourire aux lèvres, elle fila au pas de course à la salle de restauration. Moyennement remplie à cette heure de la journée, la jeune femme s'installa tranquillement à une table et commença son repas. Les conversations allaient bon train et la blonde tendait une oreille distraite. Encore et toujours des ragots, des rumeurs farfelus, des projets exubérants... Bref le quotidien. Georgia commençait seulement à se détendre et apprécier ce moment jusqu'à l'arrivée de Freya. Comme d'ordinaire, elle n'était pas vraiment discrète. La blonde remarqua tout de suite le faux sourire qu'elle affichait tandis qu'elle posait son plateau. Elle veut quoi encore? Décidément, impossible d'avoir un moment de paix aujourd'hui... Georgia décida d'entrer dans le jeu et afficha un sourire hypocrite à souhait. Cette dernière se doutait bien de quoi voulait parler Freya. Elle avait appris récemment qu'elle était particulièrement proche de Graham. Bref, la brune devait avoir un souci de possessivité ou un syndrome du genre. Elle ne perdit pas une seconde pour entrer dans le vif du sujet. Freya voulait du cash, et bien elle serait servie. « oui je traîne souvent avec lui. pourquoi où est le souci? ne t'inquiètes pas, je ne vais pas le manger et à ce que je sache, il n'est pas marqué au fer rouge comme étant ta propriété. » Georgia rit légèrement. Décidément, elle se comportait comme la crème de la superficialité mais peut importe. Freya était venue la chercher et elle la trouvait... D'ordinaire, elle tentait de réfléchir avant d'agir mais quand il s'agissait de broutilles comme à cet instant, Georgia ne pouvait pas s'empêcher de réagir comme une gamine.


Dernière édition par F. Georgia Kingcrown le Lun 26 Déc - 0:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: FREYA&GEORGIA → that's your funeral   Sam 24 Déc - 1:22

Georgia me servit le plus beau sourire qu'il m'eut été donné de voir depuis un moment. Hypocrite, bien entendu, mais n'était-ce pas là le jeu auquel nous jouions de toute façon ? Elle ne m'aimait pas, je ne l'aimais pas. Par contre, je ne pensais pas que nous nous le dirions aussi franchement. Je me sentais bête de ressentir de l'animosité envers elle à cause d'une possible relation qu'elle entretenait avec Graham, alors que j'étais censée ne pas m'occuper de lui. Je voulais juste savoir .. découvrir ce qu'il pouvait bien trouver en elle (qu'il n'y avait pas en moi ? Cette question ne venait pas à mon esprit). Elle me renvoya une phrase qui me fit soupirer et garder un silence pendant quelques secondes. Que répondre à ça ? Je n'avais rien pour justifier mon intérêt à l'écart de Graham. J'étais celle qui l'avait repoussé et au final, j'avais bien des raisons. Le problème, c'était que je ne voulais pas qu'il m'oublie pour aller appartenir à une fille encore pire que moi. Il fallait absolument que je m'assure de la valeur de cette .. blondinette. Je pris une fourchette et mâchais lentement en examinant mon plan d'attaque. Être gentille ou mettre les pieds dans le plat ? En tout cas, Georgia n'avait pas eu l'intention d'utiliser la première tactique alors je ne voyais pas pourquoi je le ferais. Elle avait l'air d'avoir compris que je n'avais pas de bons aprioris sur elle, même si je n'avais .. pas vraiment d'arguments pour justifier mon avis.

Je pris une autre bouchée et attendis de déglutir complètement avant de rouvrir la bouche. « En effet, tu as tout à fait raison. Graham n'est pas ma propriété, et je n'ai aucuns droits sur lui ou sur qui il fréquente. Mais je m'inquiète quand même pour lui, d'accord ? Je ne souhaiterais pas qu'il se fasse briser le cœur .. encore une fois par une petite idiote dans ton genre. Dis le tout de suite, tu cherches un nouveau joujou ? Tu viens de quel district, dis moi ? Tu n'as pas l'air de quelqu'un qui a travaillé dur toute sa vie .. Comme moi et lui. » Je plissais les yeux en attendant sa réponse. Je ne jugeais pas si rapidement d'habitude (n'étais-je pas avec un carrière ?) mais il y avait quelque chose à propos d'elle que je n'arrivais pas à supporter. « Tu sais te battre, dis moi ? » J'observais ses bras un instant mais je ne pouvais pas voir grand chose. Elle était plutôt frêle et je ne parierais pas sur sa victoire pour un combat entre elle et moi. « Je peux te demander quelque chose ? » Je n'attendis pas sa réponse pour ouvrir à nouveau la bouche. « Pourquoi est-ce que tu restes avec lui ? Qu'est-ce que ça t'apporte ? » Il fallait absolument la démoniser. Si je me rendais compte qu'elle n'était qu'une gentille petite fille qui voulait faire ami ami avec Graham, je souffrirais surement. Je serais l'idiote dans l'histoire, et j'adorais avoir raison. A vrai dire, dans mon esprit, j'avais toujours raison. Et ça n'allait pas changer aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: FREYA&GEORGIA → that's your funeral   Lun 26 Déc - 0:46

Georgia se laissait complètement aller et ne réfléchissait pas du tout à ses paroles. Bref, elle laissait transparaître son côté enfantin en se montrant particulièrement franche et un brin insolente. Et oui, la belle ne prenait pas de gants pour dire ce qu'elle pensait et le fait d'être à bout physiquement n'aidait pas franchement les choses... Si Graham avait été à ses côtés, elle se serait très certainement assagie. L'une des nombreuses raisons qui prouvait la complémentarité entre eux. Il lui permettait de penser à réfléchir avant d'ouvrir sa bouche ou de faire quelque chose. La maturité n'était pas le fort de Georgia puisqu'elle avait un naturel impulsif et déterminée. La jeune femme continua à manger face au silence court de Freya. Cette dernière semblait réfléchir. Pour Georgia, tout était pourtant clair. La blonde et la brune ne faisaient pas bon ménage. La cause? Le seul et l'unique Graham. Elle ne comprenait pas particulièrement l'hostilité de Freya à son égard. Il ne venait pas à l'esprit de Georgia qu'il puisse y avoir davantage que de l'amitié entre eux. Si cela devait se produire, ce serait une amourette de vacances et rien de plus. De une, elle n'était pas du tout prête. De deux, elle n'avait pas besoin de s'attirer inutilement des ennuis. Ce que Georgia ne voulait pas s'avouer était le fait que ressentir des sentiments pour un autre était de prendre le risque de souffrir. Ne plus jamais être le même après une déchirure dans le coeur... Bref, elle se berçait d'illusions en pensant qu'elle était plus forte que l'amour et ses conséquences.

Elle fut légèrement surprise lorsque Freya aborda son inquiétude pour Graham. Une tactique? Peut-être. Dans tous les cas, la blonde ne put s'empêcher de rire légèrement. Elle continua à manger sous le regard inquisiteur de son interlocutrice puis releva la tête pour afficher un air ironique. « tu ne penses pas que graham est assez grand pour savoir ce qui est bien ou mal pour lui? il ne serait certainement pas ravi d'apprendre que quelqu'un s'occupe de ses oignons... » Georgia fut un peu blessée dans son orgueil lorsque Freya lui avoua qu'elle n'avait pas l'air de quelqu'un qui a travaillé toute sa vie. Elle leva les yeux au ciel. « tu poses la question à une fille qui a été préparée pour gagner si tu vois ce dont je veux parler. les jeux, c'était le but de ma vie. alors me battre et survivre, j'ai été préparé pour. » Georgia la regarda un instant puis finit par ajouter. « contrairement à toi, j'ai choisi de venir ici. » Une pique qui pouvait faire mal mais peut importe. Dans cette guerre au mots, elle n'était pas décidée à se faire avoir. Freya voulait saisir qui elle était vraiment alors la blonde lui dévoilait sa véritable personnalité. Cette apparence svelte cachait des ressources insoupçonnées. Elle n'était pas prête à lâcher le morceau ce qui ne faisait qu'accroître la détermination de Georgia à avoir le dernier mot. En venant au district treize, elle n'aurait jamais pensé se retrouver dans une telle situation. Un crêpage de chignons à propos d'un jeune homme. Une autre façon d'appréhender les difficultés de l'existence. « je pourrais te poser la même question. pourquoi restes-tu avec lui? tu as peur qu'il me préfère? que je l'éloigne de toi? » Georgia rit à nouveau. Décidément, que la situation était ironique et elle s'en amusait. « je lui apporte un peu d'insouciance dans ce monde de brutes et il me permet de me montrer un peu plus mâture. ce n'est pas mon fort... et pas le tien non plus. » La blonde réfléchit un instant et lui avoua, pensive. « je me demande vraiment comment on a fait pour s'entendre au début... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: FREYA&GEORGIA → that's your funeral   Lun 26 Déc - 1:28

A chaque fois que Georgia ouvrait la bouche, la rage à l'intérieur de mon être grandissait. J'avais juste envie de lui lancer mon plateau à la figure et de me jeter sur elle pour la frapper, mais bon, je me ferais surement enfermer si j'étais aussi violente face à quelqu'un. Ce n'était plus sa relation avec Graham qui m'embêtait, mais juste .. tout son être. Sa façon de parler, de répliquer, ses paroles. Je savais qu'elle avait raison sur certains points, mais l'avouer ? Jamais. Mon attitude était digne d'un enfant en bas âge et je le détestais. Je me sentais obligée de lui poser ces questions, obligée de m'assurer qu'il .. qu'il était entre de bonnes mains. Et pour l'instant, c'était encore pire que ce que j'avais pu imaginer ! Cette fille était odieuse, comment pouvait-il un instant la supporter ? Lui qui était si .. si .. Je n'arrivais pas à trouver les mots, mais la plupart des qualités lui correspondaient. Non, ils n'allaient pas ensemble, même en tant que simples amis. Cela ne durerait pas longtemps. Surement pas. Ou en tout cas, je l'espérais. Elle m'apprit qu'elle avait été éduquée comme une carrière, ou en tout cas c'était ce que j'en déduisais, et elle m'envoya une pique qui me fit rager intérieurement. Comment ça, je n'avais pas choisi de venir ici ? Est-ce que Graham lui avait raconté mon « histoire » ? Est-ce qu'il avait menti en disant qu'il m'avait trainé dans la forêt ou une idiotie de ce genre ? Elle termina par me poser des questions sur Graham et lancer une pensée qui me fit me questionner. La réponse n'était pas bien loin, pourtant.

« A l'hôpital, inutile de dire que j'étais sous l'emprise de différentes drogues anesthésiantes .. Je ne me souviens pratiquement pas de mon temps là bas. J'aurais pu être gentille avec n'importe qui. » Mon ton était particulièrement dédaigneux. Je ne me sentais pas désolée, du tout. Je me mis à faire des dessins avec mes couverts dans ma nourriture, comme j'avais souvent l'habitude de le faire sur le sol lorsque nous étions dans la forêt. Surement que le district treize n'aimait pas que l'on « joue » avec ce qui se mangeait, mais de toute façon, j'allais l'avaler. A la fin de cette conversation, au calme. Je n'avais pas spécialement faim en cet instant présent. « Pour ton information, je suis celle qui ait repoussé Graham alors sur le sujet de qui il préférerait, s'il avait vraiment le choix .. Inutile de dire que ce ne serait pas toi. Nous avons une certaine histoire en commun qui ne peut pas être oubliée. » Je ne me rappelais que trop bien que il était l'homme qui ne cessait de chercher ma main, ma joue, mes lèvres. Je ne pensais pas à mon côté et à ce que je pouvais ressentir à propos de ça, ce n'était pas la question. Tout ce qui importait, c'était .. elle. Je me demandais s'il se comportait de la même façon qu'il se comportait avec moi auparavant. J'en doutais. Il devait avoir peur de se faire « briser le cœur à nouveau », le connaissant. Tellement cliché ! « Tu sais quoi ? Je pense qu'au contraire, il serait vraiment ravi de savoir que je m'intéresse un tant soi peu à lui. N'était-ce pas tout ce qu'il voulait, avant qu'il ne te rencontre ? Et je suis sure que cela n'a pas changé. Je claquerais des doigts qu'il viendrait à mes pieds et qu'il ne repenserait pas une seule fois à toi. Je ne dis pas qu'il est mon petit chien, juste qu'il aura toujours des sentiments pour moi, il me l'a dit et je le sais. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: FREYA&GEORGIA → that's your funeral   Mar 27 Déc - 0:42

Georgia ne parvenait pas à comprendre la jalousie qui émanait de Freya. D'accord, elle avait vécu une forte histoire avec Graham mais elle ne pouvait pas s'en détacher un peu? Tourner la page pour mieux recommencer? Que de questions qui n'étaient pas à l'esprit de la brune trop occupé à titiller les nerfs de la blonde. Georgia se montrait aussi gamine que l'était Freya. D'ailleurs, elle rêvait de lui balancer son maigre repas à sa figure et imaginait le plaisir sadique qu'elle éprouverait à voir la tête de son ennemie barbouillée. Cependant, ce fantasme resterait dans le domaine du rêve... Elle mangeait quelques petites bouchées pour s'occuper et éviter de toujours fixer Freya. Plus elle la regardait, plus l'envie de la cogner la démangeait... Une conséquence de cette éducation à la dure que Georgia avait reçu au un. On ne résout pas la violence par la violence. Une belle idiotie à laquelle elle ne croyait pas une seule seconde à cet instant. Il viendrait un moment où les mots ne suffiraient plus. A ce moment-là, Georgia espérait avoir assez de maîtrise d'elle-même pour éviter un combat de coqs qui finirait sûrement dans une pseudo cellule de dégrisement afin de lui remettre les idées en place.

Que cette conversation était agaçante pour quels enjeux? Georgia ne le savait pas et était convaincue d'une seule chose. Elle voulait avoir le dernier mot. « une histoire qui lui a brisé le coeur, me semble-t-il. finalement, tu dois bien admettre que je suis pas la grande méchante qui accapare un peu trop ton graham que tu ne veux pas partager. » Georgia se fichait comme d'une gigue de la relation révolue entre Freya et Graham avant son arrivée. Elle n'était pas mêlée à leur passé commun et ne le serait jamais. De ce fait, elle ne supportait pas le fait qu'on l'accuse pour des choses qu'elle n'avait pas commises comme l'éloigner, éventuellement blesser moralement Graham et j'en passe... Freya cherchait un coupable et pensait avoir trouvé en Georgia la victime idéale. Cette dernière soupira d'exaspération. Elle fut outragée lorsqu'elle entendit les dernières paroles de son interlocutrice. Décidément, elle dépassait les bornes. En plus de le prendre comme une roue de secours, elle se permettait de le traiter de petit chien. « non mais tu te rends compte de ce que tu dis? j'hallucine! t'es vraiment prête à le faire souffrir à nouveau juste pour prouver qu'il a encore des sentiments pour toi. et ne me sors pas que je suis arrivée au mauvais moment... d'ailleurs, je n'aurais jamais pensé atterrir dans un truc aussi tordu. » Georgia roula des yeux puis reprit quelques instant plus tard, d'un ton faussement résigné. « finalement, tes drogues anesthésiantes t'ont peut-être grillé le cerveau... » Georgia ne put s'empêcher de rire bêtement en y pensant. Elle n'aurait pas imaginé pas que Freya soit si mesquine et superficielle. La blonde devait bien admettre que la brune faisait plus fort qu'elle à ce petit jeu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: FREYA&GEORGIA → that's your funeral   Mar 27 Déc - 18:53

Je ne me reconnaissais plus, sérieusement. Est-ce que je pensais tout ce que je disais ? Surement que non. Mon état était hallucinant, puisque je sortais stupidités après stupidités, moi qui était tellement loin de tout cela d'habitude. Je refusais strictement de m'avouer « jalouse » puisque je n'avais jamais pensé être capable de ressentir ce genre de choses. A la place, je ne pensais pas. Je sortais ce qui me venait sans réfléchir et cela n'avait pratiquement ni queue ni tête : même Georgia relevait l'absurdité de mes paroles. Lui avais-je vraiment brisé le cœur ? Il n'avait pas l'air si secoué que ça, à vrai dire. Il avait fait tout son possible pour me faire penser que cela ne lui avait rien fait, au final. Alors je l'avais cru, partiellement. La grande méchante (et idiote) n'était pas Georgia dans cette situation .. Elle n'était pas celle qui avait agressé l'autre verbalement, qui avait abordé l'autre. Je me sentis bien bête, tout d'un coup, restant silencieuse à écouter Georgia parler. Finalement, la fureur qui m'habitait quitta mon corps petit à petit et je fis de mon mieux pour adopter ma face « neutre », celle que je revêtais si bien d'habitude. Rien ne transparaissait, comme si j'étais dépourvue de toute capacité de ressentir. Finalement, cette position était toujours la plus facile.

« Surement, oui. Je ne sais pas ce qu'ils m'ont donné mais je n'arrive plus à fonctionner correctement. » Mon visage restait impassible. On aurait dit un zombie et franchement, je m'en fichais. Mon ton était calme et posé comme si rien de ce qui s'était dit auparavant n'était arrivé. Lentement, je recommençais à avaler mon repas sans rien dire. Georgia ne trouva rien à ajouter puisqu'elle n'ouvrit pas la bouche .. ou je n'avais tout simplement pas remarqué. Je me haïssais pour avoir été aussi puérile et mesquine et voulais juste que ce moment s'arrête et s'efface de ma mémoire. Une fois mon plateau fini, je pris quand même le temps de rouvrir la bouche. « Georgia, oublie tout ce que j'ai dit, d'accord ? Je ne le pensais pas et .. oui, ce n'était que pour voir ta réaction. Je suis sure que tu apporteras l'insouciance qu'il manque à Graham et j'espère que vous passerez beaucoup de bons moments ensemble. Il le mérite. » Sans attendre une quelconque réponse, je pris mon plateau et le déposais pour sortir de la pièce. Mon visage était toujours éteint, mais ce n'était pas forcé, au contraire.

(terminé ?)
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: FREYA&GEORGIA → that's your funeral   Mer 28 Déc - 1:38

TOPIC TERMINÉ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: FREYA&GEORGIA → that's your funeral   

Revenir en haut Aller en bas
 

FREYA&GEORGIA → that's your funeral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 1 :: anciens rps-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.