petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 Catalina & Logan ♣ Thank you, I feel better.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: Catalina & Logan ♣ Thank you, I feel better.    Dim 18 Déc - 22:24


Catalina & Logan
Skinny.lOve © So Art & Spirit

Coupures, griffures, brûlures, plaques rougeâtres, diverses ampoules de tailles variées, déshydratation et manque de sommeil. Logan n'était décidément pas en bon état. Il était arrivé au district éreinté, au bord de l'évanouissement. Lorsqu'il s'était réveillé, il n'avait pas trop comprit où il était, ni depuis combien de temps il s'y trouvait. Des brides de souvenirs lui parvenaient, confus, flous, il revoyait des salles, des lumières, se souvenait d'avoir souffert lorsqu'on avait désinfecté ses plaies, recousu ses blessures.
Groggy, il fixa ses bras d'un air absent, regarda autour de lui. Son rythme cardiaque s'accélérait, il commençait à paniquer. Puis, il se souvint de tout. De la fuite de son district, de sa rencontre avec Freya, de son arrivée ici. La suite restait un mystère. Freya. Son cœur se serra douloureusement en pensant à elle. Où était-elle, allait-elle bien ? Etait-elle... vivante ? Jamais il ne se le pardonnerai si ce n'était pas le cas. Freya. Dans son esprit embrumé se superposaient des images. Freya blessée, Freya au bord de la mort, Freya qui l'embrasse, lui serre fort la main. Il effleura ses lèvres d'un doigt. Elles n'étaient plus aussi gercées qu'à l'époque mais il sentit du bout de son index une large éraflure le long de sa lèvre inférieure. Il suivit le contour de la plaie, sûrement cicatrisée. Il cligna longuement des paupières. Il ne savait pas où il se trouvait, et s'était frustrant. Où se trouvait-elle ? Il la chercha des yeux sans la trouver. Il appréhendait que quelqu'un vienne le voir, lui déclarant qu'ils n'avaient rien pu faire, qu'elle soit morte sans qu'on ait pu l'aider.
Son regard se baissa, il tira sur le draps pour voir l'état de ses membres. Il n'était vêtu que d'une sorte de short blanchâtre et d'un T-shirt de la même couleur. Cette même couleur qui se confondait avec la pâleur de sa peau. Il pu observer la multitude de bleus couvrant ses jambes, on l'avait recousu à certains endroits, et c'était laid. Il se mit à penser au Capitole où les stylistes s'attelaient à rendre chaque tribut magnifique, gommant chaque imperfection de leurs corps. L'esthétique n'était apparemment pas le plus important, ici, et d'un côté, il en fut rassuré. Il regarda sa main, fit craquer ses articulations et d’aperçu que sa brûlure avait disparu. D'un coup d'oeil, il essaya de faire le point sur son état. Il se sentait globalement plutôt bien, moins fatigué, ses blessures semblaient avoir été prises en charges. Il s'aperçut en touchant ses côtes saillantes qu'il avait perdu plusieurs kilos. Il était sec, ses muscles n'avaient pas fondu pendant le voyage, au contraire.

A côté de lui, il trouva une tasse remplie d'eau qu'il vida en quelques secondes. Elle était fraîche. C'est à ce moment qu'elle entra dans la pièce. Il ne se souvenait pas d'elle, en fait, il ne la connaissait pas. Il la fixa un instant.

« Qui êtes vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Catalina & Logan ♣ Thank you, I feel better.    Dim 18 Déc - 23:49


Holding On by Simple Plan on Grooveshark
❝ thank you, i feel better ❞


Quel jour on est ? Mardi, je crois bien qu'on est mardi. Jusque là c'est facile. C'est proche, c'est concret. On est mardi, j'arrive à suivre les jours. J'y arrive. Où suis-je ? Il me faut un peu plus de temps. Au district 13, je suis au district 13. Quel mois sommes nous ? Je réfléchis. On est en novembre, oui c'est ça. Les jeux sont terminés. La tournée du vainqueur commence en novembre Je suis ici depuis trois mois. Trois mois. Je suis morte il y a trois moi, ça je m'en souviens très bien. Le sang, le couteau, je me souviens de chaque détail. Qui suis-je ? Cette question est toujours la plus difficile. Les autres sont de plus en plus faciles, avec le temps, je commence à savoir y répondre. Celle là non. Il me faut du temps, toujours du temps. Je ferme les yeux. Je les rouvre, fixe le plafond de ma petite chambre. Ma petite chambre, ils m'en ont proposé une autre, mais je ne veux pas changer. Pourquoi ? Non ce n'est pas ça la question.

Qui suis-je ? Je joue nerveusement avec mes cheveux. La réponse je la connais, je suis sure que je la connais. Catalina, mon prénom c'est Catalina. District 6. Je suis la fille du maire, j'ai été tirée au sors pour les Hunger Games, sans jamais avoir pris une seule tesserae de ma vie. Je suis partie au jeux. Finley, je me souviens d'un prénom. J'ai mal rien que d'y penser. Je sais qui est Finley, je n'ai rien oublié, je ne suis pas amnésique. Je dois juste apprendre à me connaître, à accepter la nouvelle moi. Mais je ne l'aime pas. Je suis morte dans les jeux. Qui suis-je ? J'ai 17 ans, j'ai tué à trois reprises, tenté de prendre la vie à bien plus, et tant souhaité la mort que je ne peux plus le compter. Suis-je un monstre ? Cette question est récurrente. C'est à celle là que la psy veut que je réponde. Mais la vérité c'est que je ne sais pas. Je ne sais pas qui je suis.

Je me lève de mon lit. Ma main se colle contre la machine qui me tamponne mon emploi du temps. Indélébile. Jusqu'à la douche de ce soir, où il sera programmé pour s'effacer. En temps normal j'aurais été fasciné par ce petit tatouage, j'aurais voulu comprendre comment cela marchait. Maintenant je m'en fiche. Comme je me fiche de ce mentalement instable, tatoué juste en bas de mon emploi du temps. Comme je me fiche du bracelet électronique qui leur permet de me localiser depuis trois mois. Ils ont peur que je devienne folle, que je fasse des choses graves. Mais je m'en fiche, ce qu'ils pensent je m'en fiche. Personne ne compte. Personne à part Liyam et Kathleen. Ils sont les deux seuls qui comptent ici, mes deux seuls amis. Les deux seuls qui ne me voient pas que comme une tribut folle. Les autres ne comptent pas. Je n'ai plus peur des gens d'ici, mais je ne les aime toujours pas. Je crois mon regard dans la glace, et j'enlève mon tee shirt de nuit pour pouvoir m'examiner. Je suis maigre, plus qu'avant. J'ai toujours eu un métabolisme comme ça, j'ai toujours été une brindille, mais maintenant je suis maigre. J'ai du mal à reprendre les forces et le poids que j'ai perdu dans l'arène, et ici, pendant le premier mois ou j'allais mal, très mal. Mon visage s'est remplumé lui, j'ai bien meilleure mine. Physiquement je commence à aller mieux. Mais la psy elle, dit que j'ai encore beaucoup de travail à faire.

Je ne jette pas un seul regard à mon bracelet, je sais ce que je dois faire. Je me dirige vers le centre de soin, l'infirmerie, l'hôpital, ou quoi que ce soit. Des jeunes sont arrivés il y a quelques jours. Et un autre quelques jours encore avant. Ils sont trois. Je n'ai pas vu les deux autres, juste celui là. Juste celui qui est dans la chambre dans laquelle je me trouve. L'un des autre allait bien, et la fille, on m'a dit que c'était une fille, allait bien trop mal pour qu'on me laisse me charger d'elle. On m'a demandé de me charger de celui là parce que je suis du six, même si il ne savent pas que je n'ai que peu de capacité médicinales. J'ai accepté parce que j'ai besoin de faire quelque chose. J'ai accepté parce que... Je ne sais pas pourquoi j'ai accepté. Pourquoi ? J'ai besoin de faire quelque chose. Kathleen s'entraine, elle s'entraine tous les jours. Je ne peux pas. Je ne veux pas. Je ne suis pas une soldate. J'ai été obligée de partir au jeux. J'ai survécu parce que j'ai eu de la chance, et aucune difficulté à me transformer en monstre. Je n'ai ni la force mentale et encore moins physique d'une soldate. Et je ne veux plus me battre, plus serrer de couteau dans mes doigts. Non jamais.

Aujourd'hui, c'est la première fois qu'il se réveille. Il est réveillé quand j'entre dans la pièce. Je ne sers pas à grand chose. Soigner des contusions, griffures, brulures superficielles. Je ne resterai pas ici longtemps. Etre médecin ne m'intéresse pas. Qu'est ce que va devenir ma vie ? C'est encore très flou je dois dire... « Qui êtes vous ? » Comment pouvait-il ignorer qui j'étais. J'étais morte aux Hunger Games, j'étais la fille qui joué la carte de l'amour pendant les Hunger Games, véritables sentiments qui avaient été vus comme une stratégie grotesque, j'étais morte alors que nous n'étions plus que quatre. Les gens m'avaient déjà oublié ? Trois mois et on ne se souvient plus que du vainqueur. Je réfléchis un instant. « Je suis Catalina Meery, tribut du district 6. » Qui je suis ? Un tribut. Voilà ce que je suis. Voilà ce que nous sommes, tous, arrachés de l'arène. Avant il n'y avait que les morts et les rares vainqueurs. Mais grâce au 13, nous autre resterons des tributs toute notre vie. Parce que cela ne s'efface pas. Jamais. J'attrape son verre, pour le remplir à nouveau avec l'eau courante du robinet. Je m'assois sur le rebord du lit, comme je l'ai fait depuis plusieurs jours, pou m'occuper de lui. « La question c'est plutôt toi, qui es tu ? Et qu'est ce que tu fais ici ? » Qu'est ce qui peut pousser les gens à risquer leur vie pour venir ici. Alors que je n'ai qu'une seule envie, rentrer chez moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Catalina & Logan ♣ Thank you, I feel better.    Lun 19 Déc - 10:41


Catalina & Logan
Skinny.lOve © So Art & Spirit

Elle entra dans la pièce. Ces cheveux bruns presque noirs, ces yeux, ce visage... Logan ne put s'empêcher de penser qu'il l'avait vu quelque part, croisée. Il connaissait ce visage. Cherchant dans sa mémoire où il aurait pu la voir, remontant petit à petit dans le temps, à son district, à sa fuite, aux districts où il était passé. Mais rien ne vient. Pourtant, il en est sûr, certain.

« Je suis Catalina Meery, tribut du district 6. »

Ses yeux s'agrandirent, il recula, se collant au dossier du lit. Il ne comprenait pas. Le nom lui disait quelque chose, bien sûr. Il n'avait pas suivit les Jeux, mais il avait assisté à la retransmission des interviews et à leur présentation. Il l'avait vu, il se souvenait de son costume d'une beauté extraordinaire. En la regardant encore, il se revit, bouche bée devant les ailes, tellement réelles dans son dos. Cette année, les stylistes ne s'étaient pas moqués d'eux et avaient offert à tous un spectacle magnifique. Bien qu'il n'appréciait pas les Jeux, Logan ne pouvait s'empêcher de s'émerveiller devant les présentations des tributs.

Le garçon se posait des questions, il n'arrivait plus à comprendre la situation, et pour la première fois, regrettait de n'avoir pas suivit l'édition des Jeux. S'il l'avait fait, il aurait sûrement comprit, non ? Il se demandait si tout ça était réel ou simplement une hallucination causée par la douleur et les médicaments . Les tribus sont sensés mourir aux Jeux... Comment se faisait-il qu'elle soit ici ? D'autres tributs ont-ils été rapatriés dans le Treize ?

La jeune femme attrapa le verre vide et alla le remplir avant de le lui redonner. Elle s'est assise au bord du lit. Logan ne bougea pas, puis se remit à boire. Sa soif étanchée, il se détendit un peu. Qui qu'elle soit, tribut, jeune fille ou n'importe quoi d'autre, elle ne semblait pas lui vouloir du mal. Peut être même était-elle la personne à qui il devait la vie...

« La question c'est plutôt toi, qui es tu ? Et qu'est ce que tu fais ici ? »

La mine pensive, il lui jeta un regard, puis se laissa glisser en position allongée. Qui était-il. Julhyan Logan Lightman, ancien habitant du District Deux, déserteur de son lieu de naissance, speudo-rebelle... Il cherchait des mots, une phrase pour se définir, mais rien ne lui venait. Peut être devrait-il laisser le passé derrière lui, prendre sa rencontre avec Freya comme point de départ à son histoire ? Oublier sa famille, ses amis, les gens là bas ? Cette éventualité, de marquer une rupture avec sa vie d'avant, le fit frémir. Quelque part en lui, il refusait de tout oublier, de tirer un trait sur le passé.

« Je m'appelle Logan Lightman, j'ai quitté le District Deux pour rejoindre la Révolte. »

Il ne savait pas s'il devait en dire plus, il ne savait si ce qu'il venait de dire l'éclairait tellement sur sa personne, mais il n'y avait rien d'autre à répondre.

« Depuis quand suis-je là ? Est-ce que Freya... enfin, la jeune femme qui était avec moi est, il marqua une pause et inspira profondément, vivante ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Catalina & Logan ♣ Thank you, I feel better.    Lun 26 Déc - 13:03

Ses yeux s'étaient agrandis quand j'avais décliné mon identité. Il ne savait donc pas ? Il me semblait pourtant que le 13 avait réussit à faire passer un message pirate dans les districts non ? Depuis combien de temps était-il ici ? Depuis combien de temps n'avait-il pas eu de contact avec le monde extérieur ? Les gens devaient tous n'avoir que ça à la bouche non ? C'était assez exceptionnel non comme situation ? Tout le monde devait bien être au courant, même ceux qui n'étaient pas devant leur poste ? Si on m'avait annoncé que certains tributs avaient survécu j'aurais... Je ne sais pas, mais je ne l'aurais pas oublié. Depuis quand avait-il quitté sa maison ? A part la fille arrivée avec lui, il n'avait croisé personne depuis combien de temps ? Je me posais tout un tas de question, ce type m'intriguait pour une raison qui m'échappait. Pas seulement parce que je ne le comprenais pas, parce que je ne comprenais pas pourquoi il avait quitté son district pour venir ici. Ici rien n'attendait personne. Pas de famille, pas d'amis... Juste... Les souterrains du 13.

Il s'éloigna de moi. Quoi, il avait peur ? Je fronçai les sourcils. Il avait peur ? Cela voulait-il dire qu'il avait suivit les jeux ? Il avait vu comment je m'étais transformée en monstre, comment j'avais tué tout ces gens ? J'espérais me tromper. Je ne voulais pas. Je ne voulais pas que les gens voient la part d'ombre que j'avais en moi, que j'aurais jusqu'à la fin de ma vie. Qui était née pendant les jeux. Qui ne me quitterai plus jamais. Je pouvais l'enfouir au plus profond de moi. La cacher aux yeux des autres, mais moi je ne pouvais pas l'ignorer. Je ne pouvais que me battre pour qu'elle ne gagne pas, pour qu'elle ne domine pas, qu'elle n'écrase pas l'ancienne Catalina. J'avais cru l'avoir perdue. Durant les jeux j'étais persuadée qu'elle était morte, qu'elle ne reviendrai pas. Jamais. Mais elle été revenue. Pas d'un coup, pas comme elle était partie. Pas brusquement et sans crier gare. D'abord grâce à Kathleen, qui lui avait redonné sa place, en me disant qu'elle existait toujours. Puis grâce à Liyam, qui l'avait rappelée pour de bon à la vie. Il n'avait connu que l'ancienne Catalina lui, c'était elle qui voulait être avec lui, pas l'autre. Elle avait grandit, jusqu'à retrouver une place prédominante, bien plus importante que ma part d'ombre.

Mais elle était la, elle était toujours là. J'avais changé. En profondeur. Je n'étais plus naïve si j'avais pu l'être, j'étais désabusée. J'avais souffert, trop souffert, j'avais grandit par la même occasion. J'avais l'impression d'être une trentenaire, une octogénaire, d'avoir trop vécu. Le goût de la vie je ne l'avais retrouvé. Pas encore, c'était trop tôt. Peut être qu'un jour cela changerait. Mais pas tout de suite. La blessure causée par la mort de Finley était trop présente... Je pensais à lui tous les jours.

Finalement il releva les yeux vers moi. Il ne semblait pas avoir peur. Peut être était-ce juste de la surprise. J'étais rassurée. Il se rallongea, prenant son temps pour me répondre. « Je m'appelle Logan Lightman, j'ai quitté le District Deux pour rejoindre la Révolte. » Je fronçai encore une fois les sourcils. Je ne comprenais pas. « Pourquoi ? » Pourquoi quelqu'un aurait-il envie d'être ici de rejoindre la révolte ? Surtout venant de l'un des district les plus riches de Panem. J'aurais voulu rester chez moi. J'aurais tout fait pour rester chez moi. Avec Allen, avec ma mère et mon père...

« Depuis quand suis-je là ? Est-ce que Freya... enfin, la jeune femme qui était avec moi est, il marqua une pause et inspira profondément, vivante ? » Il était donc partit pour une fille ? Venait-elle du même district qu'elle ? Qu'est ce qui les avait poussé à partir. Je ne comprenais pas. Tellement pas. « Je crois qu'elle va bien. Mais je ne sais pas réellement. C'est déjà un miracle que j'ai eu le droit de te cotoyer. » C'était vrai. Je n'étais pas considérée comme mentalement instable pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: Catalina & Logan ♣ Thank you, I feel better.    Jeu 12 Jan - 22:00


Catalina & Logan
Skinny.lOve © So Art & Spirit

Depuis qu'il avait commencé à parler de Freya, un violent mal de tête lui donnait l'impression qu'une extra-fanfare jouait à plein volume à l'intérieur de son crâne. Ses oreilles bourdonnaient. Il ferma les yeux sous la douleur. Il se sentait plutôt bien pourtant, en se réveillant, mais là, c'était comme si tout son corps passait au rouleau compresseur, et il ne comprenait pas pourquoi. Des douleurs fantômes songea t-il, comme l'apprend leur nom, difficile et à la limite impossible de voir d'où elles viennent.
Il détailla une nouvelle fois la jeune femme, Catalina, du regard. Ses sourcils froncés, une lueur d'incertitude, d'incompréhension et peut être même de curiosité dans les yeux. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle comprenne sa décision, qui le pourrait de toute façon ? Vu son district d'origine, il savait parfaitement que peu de rebelles le prendrait au sérieux, et c'était normal, d'une certaine manière. Ce point de sa vie l’obsédait, il avait peur de ne pas être accepté à sa juste valeur à cause de ses origines, que certains se permettent de le juger, ou quelque chose du genre. Comme il l'avait prévu, elle lui demanda pourquoi. Il se tourna de manière à être de dos, qu'elle ne puisse plus voir son visage, et il ferma les yeux, longuement. Il aurait pu lui raconter, lui expliquer tout ce qui l'avait poussé à partir. Il aurait aimé lui parler de son district, de ce qu'il ressentait à chaque Moisson, de la pression, de tout. L'endoctrinement du Capitole, tout ça, les gens ont beau penser ce qu'ils veulent il n'y a pas que des moutons dans les districts carrières, on trouve aussi des gens comme Freya, comme Graham, des gens qui souffrent, des gens qui aspirent à mieux, à plus grand, plus juste.

"La vie n'est pas aussi idéal qu'il prétend dans le district d'où je viens."

C'était faible. Mais vrai. Trop vrai.

Elle lui répondit pour Freya, et dans ses mots il surprit la douleur. Un truc caché, profondément enfoui en elle. Les yeux clos, la tête toujours sujette au mal de crâne. Il hésitait à se tourner vers elle, pour la regarder dans les yeux. Ce sont les fenêtres de l'âme dit-on souvent.

"Comment ça ?"

Elle l'intriguait, subitement, ses derniers mots, particulièrement. Il avait du mal à comprendre.


HJ : Désolé, c'est court
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Catalina & Logan ♣ Thank you, I feel better.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Catalina & Logan ♣ Thank you, I feel better.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 1 :: anciens rps-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.