petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 THE TRIO → what's this I find ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: THE TRIO → what's this I find ?   Mer 7 Déc - 20:18

Nous n'avions pas tellement avancé depuis que Graham m'avait sauvagement attaquée. Mes bras ne cicatrisaient pas vite, et la douleur était plutôt insupportable. Dès que j'avais retrouvé les sensations dans mes membres, j'avais souffert horriblement mais sans me plaindre. Ce n'était pas mon genre. Nous avions commencé à avancer mais pas très rapidement, nous n'étions ni l'un ni l'autre très fringuant. Les discussions avaient été rares mais cela ne voulait pas dire que nous étions en froid, au contraire. J'étais contente que nos relations soient plus ou moins restaurées, même si son attaque soudaine avait jeté une sorte de froid. Je ne lui en voulais pas et restais plutôt affectueuse à son égard .. Affectueuse comme une Freya. Je lui tenais la main parfois mais cela s'arrêtait là. Tout ce que j'avais pu faire ou dire ne voulait pas dire que je voulais être en couple, bien au contraire. Mais il était la seule personne qu'il me restait à présent. Cela faisait plusieurs jours que nous étions dans la forêt, je ne savais pas exactement combien, mais j'espérais vraiment arriver au district 8 bientôt. L'énergie des premiers jours nous manquait horriblement, et je ne pouvais pas forcément dire que cela nous avantageait. La seule bonne chose de ces derniers jours, c'était la chasse. Nous avions enfin, avec les nouvelles armes récupérées sur les pacificateurs, des moyens plus pratiques pour avoir de la viande. On ne pouvait pas dire que les protéines étaient dispensables dans ce genre de voyage !

Aux alentours de quatre heures de l'après midi, j'avais décidé d'un commun accord avec Graham d'établir un camp pour la nuit. Nous n'arrivions plus à avancer et il était idiot de repousser nos limites jusqu'à ce que nos jambes nous lâchent. J'avais laissé le jeune homme allumer un feu alors que je faisais la cueillette dans les alentours. Après avoir ramassé plusieurs sortes de baies que Graham pourrait, je l'espérais, identifier, je revenais au camp me réchauffer auprès du feu. Le soleil était encore haut, mais il ne tarderait pas à décliner. Pour passer le temps, je m'entrainer à tirer à l'arc, visant des points plus ou moins éloignés sur des troncs.

Sans m'en rendre compte, je commençais à m'éloigner du feu et à m'enfoncer dans la forêt. Pas trop loin, pour pouvoir retrouver mon chemin, mais assez loin pour ne plus avoir confirmation visuelle de la position de notre camp. Cela ne me dérangeait pas, j'avais un plutôt bon sens de l'orientation. Des bruits un peu plus loin attirèrent mon attention et je me dis que ce serait l'occasion de tester mes performances avec l'arc. Je commençais à courir le plus silencieusement possible vers la source de ces bruits, mais perdais vite la trace.

Un soupir s'échappa de ma bouche et je me décidais à chercher un autre gibier. Après tout, je ne pouvais pas rentrer les mains vides. Pendant quelques minutes, je marchais au hasard quand des bruits de pas me firent m'immobiliser. Des Pacificateurs, encore ? Je levais mon arc, prête à tirer si quelque chose m'y poussait. Les pas étaient définitivement ceux d'une créature à deux pattes. Seulement, les feuillages autour de moi étaient si épais que je ne voyais pas grand chose. Pendant quelques dizaines de secondes, je tournais sur moi même à viser un peu n'importe où, quand une silhouette humaine se détacha. Pas d'uniforme de Pacificateur.

« Ne bouge pas ! »

Mon arc tendu, une flèche prête à partir. L'homme -car c'en était résolument un-, ne pouvait pas me désobéir, à moins qu'il ne veuille vraiment se faire tuer. Je le dévisageais. Pas de conclusion hâtive.

« Qui es-tu et que fais-tu au fin fond des bois ? »

Je le fixais dans les yeux. Ne jamais baisser le regard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: THE TRIO → what's this I find ?   Sam 10 Déc - 12:30

    Freya ~ Graham ~ Logan



CRÉDIT - CSS FanPop & Bazzart


Logan avait quitté son district depuis une heure ou deux, grâce aux entraînements intensifs qu'il avait reçu il avait eu assez d'endurance pour courir tout ce temps là. Dans cette nuit sans lune, il avait tenté de s'éloigner le plus possible de l'endroit avant que le jour se lève, lorsqu'on s’apercevrait de sa disparition, il lui faudrait être bien loin, il le savait. Car on le chercherait. Il espérait qu'Elly n'aurait pas de problèmes par sa faute, même si, dans un coin de sa tête, une voix lui criait le contraire... « Bien sûr qu'elle en aura, elle est la dernière personne à t'avoir vu, et vous étiez proches, ne te fais pas d'illusions ».

Lorsque la fatigue commença à s'insinuer en lui, il décida de s'arrêter, quelques instants, histoire de reprendre des forces. Il ne devait pas rester trop longtemps ici. Ainsi, le jeune homme se força à ne fermer les yeux qu'un court moment. Une dizaine de minutes plus tard, il était debout, occupé à mâchouiller un morceau de viande sèche au goût âcre. Il se remit à marcher. Son sac sur le dos. Et il marcha longtemps, sans notion du temps, se couchant lorsque l'épuisement venait à bout de son corps, mangeant seulement quand son estomac criait famine, se forçant à ne boire qu'une petite gorgé d'eau par heure afin d'en économiser le plus possible. Il ne croisait personne. Passait ses journées à compter le nombre de cris d'oiseau, de fleurs, s'obligeant à ne pas penser à ceux qu'il avait laissé.

Aux chaudes journées automnales se succédaient des nuits glaciales, mais Logan ne pouvait pas s'arrêter, il devait continuer, toujours, toujours toujours. En passant devant certains districts, il s'arrêtait, en profitant pour se rationner. Il devait toujours veiller à maintenir son niveau d'eau, on peut vivre plusieurs jours sans nourriture, mais sans eau, c'est impossible.
Quelques fois, il regrettait, quelques nuits, les doutes l'assaillaient, mais revenir en arrière ne faisait pas partie de ses options, il ne pouvait décemment pas se pointer dans le 2 après plusieurs... jours, semaines ? Non, il se ferait arrêter, tuer peut être, non ? Et Elly... Elle lui manquait.

Plusieurs journées s'étaient écoulées, de longues et harassantes journées, Logan avait dépassé plusieurs districts et se trouvait dans une sorte de forêt. Les arbres étaient immenses et leurs feuillages dissimulaient une grande partie des rayons lumineux émanent du soleil. Le jeune homme se faufilait entre les branches. Il avait croisé des Pacificateurs en arrivant et se savait en danger. D'après ses souvenirs géographique et son sens de l'orientation plus ou moins bon, si il continuait dans cette direction, il dépasserait le District 8 et il n'aurait plus qu'à marcher tout droit pour atteindre son but. Cette pensée le remplissait d'espoir, et l'espoir, il en avait besoin. Il avait en effet hérité de plusieurs blessures durant son périple. Ses pieds étaient gonflés, ses jambes et ses bras parsemés de griffures, et quelques piqûres ornaient son cou. La déshydratation le guettait et maintenant, il avait faim. Alors oui, pour avancer, il en avait besoin.

Évoluant parmi la végétation, il entendit soudain un bruit. S'immobilisant, il vit apparaître à quelques mètres de lui une jeune femme. Elle pointait vers lui la flèche d'un arc.

« Ne bouge pas !  Qui es-tu et que fais-tu au fin fond des bois ? »

« Merde » pensa t-il. Il resta immobile, et la soutenu son regard.

«  Je m'appelles Logan, je viens du District 2. »

Il hésitait à lui révéler son intention d'atteindre le District de la Révolte. On ne sait jamais, elle pourrait très bien être Pro-Capitole et décider de lui planter sa flèche entre les deux yeux. Et dans ce cas, toutes ses journées auraient été veines.

«  Je ne suis pas armé. »

Cette phrases n'avait aucun sens, la jeune femme devait savoir que même sans armes, un homme de sa taille et de son gabarit restait dangereux. Venant du District des carrières encore plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: THE TRIO → what's this I find ?   Sam 10 Déc - 14:44

Il ne baissa pas le regard. Cela me déstabilisa quelque peu, mais je ne fis rien apparaître. Qui était-il ? J'attendais impatiemment des réponses, sans mensonge, j'espère. J'avais un don pour savoir quand une personne disait la vérité, ou non. Une erreur et je pourrais très bien utiliser mon arc. Après le meurtre des pacificateurs que j'avais effectué quelques jours auparavant, presque froidement, je me sentais capable de faire n'importe quoi. Il se présenta comme étant Logan et .. du district deux ? Les toutous du Capitole, comme on les surnommait. Des fervents supporteurs de ce système social que je considérais archaïque. Mais que faisait-il en pleine forêt, et seul ? Je gardais la prise sur mon arc et attendis qu'il en dise un peu plus. Était-il rebelle ? Pro-Capitole ? Mais si cette dernière supposition était vraie, pourquoi était-il aussi loin de son district ? Aucune raison de se rendre au huit sauf pour .. aller vers le treize.

Il se dit non armé, et je baissais mon regard rapidement pour vérifier cela. Il pouvait très bien avoir des couteaux cachés sur son corps, mais il ne pouvait pas porter une arme à feu. Il me suffisait de ne pas trop me rapprocher de lui. Il ne répondit pas à ma question, celle qui concernait la raison de sa présence ici. Celle qui m'intéressait le plus, bien entendu. Sans avancer, ni reculer, je décidais d'en savoir un peu plus.

« Tu viens de loin, tout de même. Tout ce trajet pour ramasser des champignons en forêt ? »

Mon ton était ironique. Bien sûr que je voulais simplement qu'il me dise, clairement, ce qu'il faisait ici. Finalement, j'en vins à me demander s'il était vraiment seul. Et s'il n'était là que pour m'occuper tandis que ses petits amis s'en prenaient à Graham ? Bien sûr, ce dernier avait la majorité des armes et pourrait s'en occuper, mais s'ils le prenaient par surprise .. J'agitais la tête légèrement, pas besoin de devenir paranoïaque non plus. S'ils étaient plusieurs, ils n'auraient pas laissé leur petit copain sans arme comme ça. S'il venait du district trois, j'aurais pu imaginer qu'il avait des engins révolutionnaires cachés sur son corps, mais le district deux .. Non.

En l'observant plus précisément, cela se voyait bien qu'il avait fait un long voyage. De plus, il n'avait pas l'air d'avoir beaucoup de provisions ou quoi que ce soit d'ailleurs, sur lui. Avait-il faim ? Pendant un instant, je pensais lui proposer à manger mais me rappelais que je n'étais pas sure qu'il soit l'un des « nôtres ». Un rebelle. Et pas quelqu'un qui fasse le gentil pour que les soupçons s'envolent .. afin de nous planter un couteau dans le dos juste après. Surtout que s'il blessait Graham, je m'en voudrais trop. J'avais fait ma mission de le protéger et je le ferais à tout prix. C'est surtout à cause de lui que je prenais autant de précautions.

« Bon, soyons directs et francs, d'accord ? Dis moi tout de suite, pro-capitole ou rebelle. Fais attention à ta réponse, et ne mens pas, cela ne servirait à rien. »

Je resserrais ma prise sur l'arc.

« Et tant qu'à faire, dis moi si tu as des petits amis aux alentours, je détesterais avoir une mauvaise surprise. »

Mon ton était froid et agressif. Loin de mon calme constant, de retour au district. Je ne me souciais plus tellement de mon attitude, et je voulais lui faire comprendre que je n'étais pas quelqu'un qu'il fallait énerver. Graham en avait fait les frais il y a quelques temps, et avait toujours des traces sur le visage pour le prouver. Mes bras étaient dans un sale état, eux aussi, les griffures profondes encore bien visibles. Mon corps n'était pas très sale, nous nous étions lavés il y a peu, mais les différentes blessures accumulées lors du voyage étaient évidentes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: THE TRIO → what's this I find ?   Sam 10 Déc - 16:19

    Freya ~ Graham ~ Logan



CRÉDIT - CSS FanPop & Bazzart


Logan faisait un effort surhumain pour ne pas bouger. La fatigue, combinée avec la peur - oui, une femme armé prête à tirer, généralement, c'est plutôt perturbant - et l'impuissance le rendait fou. Il se força à ne pas laisser paraître sa panique. Habitait-elle dans le District 8 ? A force de vivre dans le 2, le jeune homme avait presque oublié qu'ailleurs, les gens n'étaient pas forcément Pro-Capitole. Et si c'était une rebelle ? Une personne qui, comme lui, serait en route pour le District 13 ? Cette question tourbillonnait dans sa tête, lui donnant le tournis. Il se sentait faible. Prit par surprise.


« Tu viens de loin, tout de même. Tout ce trajet pour ramasser des champignons en forêt ? »

Il rit. Effectivement, bien qu'en ce moment il aurait tout donné pour un bon plat de champignons comme il en mangeait souvent chez lui, ce n'était pas exactement la raison de son voyage. Il ferma les yeux un instant, passa la langue sur ses lèvres sèches et attendit. Devant lui, la brune l'observait, le détaillant de la tête aux pieds, sûrement pour s'assurer de sa supériorité au cas où, dans un éclair de folie il essayait de se défendre. Heureusement pour elle, le jeune homme n'était pas en état de se battre, et la volonté n'y était pas.

« Bon, soyons directs et francs, d'accord ? Dis moi tout de suite, pro-capitole ou rebelle. Fais attention à ta réponse, et ne mens pas, cela ne servirait à rien. »

Elle semblait perdre patience.

« Et tant qu'à faire, dis moi si tu as des petits amis aux alentours, je détesterais avoir une mauvaise surprise. »

Elle avait prononcé ces mots avec une agressivité non dissimulée. Elle était méfiante, et il le comprenait parfaitement. Autour de lui, le monde commençait à tourner, manque d'eau ? Fatigue ? Faim ? Un peu des trois sûrement. Il se laissa tomber au sol, s'appuyant contre le tronc d'un arbre. Il se sentait mal.

«  Tu n'aurais pas de l'eau ? »

Il marqua une pause. Pour sa sécurité, il devrait lui répondre que oui, plusieurs de ses amis rodent dans la forêt, prêt l'aider en cas de besoin, mais quelque part dans sa tête, une voix le priait de dire la vérité. Il cligna des yeux plusieurs fois, la fixa une nouvelle fois et ouvrit enfin la bouche :

«  Seul. Rebelle ? »

Et elle, était-elle seule ? Il commença à la détailler à son tour et fût surprit de découvrir la quantité d’égratignures couvrant les parties découvertes de son corps. Ce genre de détails ne faisait pas d'elle une rebelle, mais l'en rapprochait, et ça, c'était plutôt rassurant.

Depuis que la jeune femme était arrivée, Logan avait sentit l'épuisement s'abattre sur lui, le découragement, et tout les autres maux qu'il tentait de refouler, tout semblait lui tomber dessus. Il se sentait trop faible, et c'était la première fois de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: THE TRIO → what's this I find ?   Sam 10 Déc - 19:12

Soit Logan jouait particulièrement bien la comédie, soit il était vraiment mal en point. Je me retins de me précipiter vers lui pour l'aider. Il était encore conscient, alors ça ne devait être que de la fatigue, pas bien grave. S'il venait du deux, seul, il devait avoir eu du mal. Je ne savais pas en combien de temps il était arrivé jusqu'ici mais surement avait-il avancé à une allure plus rapide que celle de Graham et moi. Pour tout dire, nous avions un peu trainé et nous étions arrêtés tant de fois ! Quand à nos discussions, nos réconciliations et nos disputes .. Nous aurions fait un tabac à la télévision du Capitole. Le genre de drames qu'ils adorent.

«  Tu n'aurais pas de l'eau ? » 

Je posais ma main contre la gourde que je transportais, elle était à moitié pleine. Cependant, je décidais d'attendre un peu, voir la réponse à .. ma question. Surement que je lui en donnerais, je serais vraiment cruelle de le laisser mourir de fatigue ou de soif ici. Mais une trentaine de secondes de plus, ou de moins, n'allaient surement pas le tuer. Il semblait avoir vraiment du mal, ou alors il surjouait. Il me fit de la peine. Au moins, j'étais avec Graham, et nous nous entraidions comme on pouvait. S'il venait du district deux, tout seul .. La vie avait dû être bien dure.

«  Seul. Rebelle ? »

Je le jaugeais du regard. Il y aurait plus d'intérêt pour lui, s'il avait peur de moi, de dire qu'il n'était pas seul. N'ayant pas l'air de mentir, je m'approchais de lui lentement et lui tendis la gourde que je transportais. La quantité d'eau qu'il restait à l'intérieur de lui suffirait surement pas, mais c'était mieux que rien. Nous avions eu du mal à trouver une source d'eau les premiers jours, mais après, nous avions plus ou moins suivi le même cours d'eau. Il n'avait pas dû être aussi chanceux.

Mon arc était baissé, à présent. Surement qu'il pourrait m'attaquer et me tuer rapidement dans ma position, mais j'espérais simplement qu'il n'en fasse rien. La manière dont il s'était exprimé et comporté me portait à croire qu'il ne me voulait pas de mal, même si j'accordais bien trop de confiance.

« Des morts en chemin ? »

Après tout, c'était une possibilité assez plausible. Qu'ils soient partis en groupe, et que les autres aient été malchanceux. Graham et moi étions avec une autre personne, au début, et je me surpris à y penser avec un grand détachement. Mon petit frère. J'étais surement insensible pour y penser aussi peu, ou alors dotée d'une grande capacité qui me serait surement très utile si j'étais amenée à batailler parmi les rebelles.

« Si tu veux manger, je pourrais t'aider, mais fais quand même attention à toi. »

J'étais alors accroupie à côté de lui. Finalement, je me relevais en soupirant. Je n'avais aucune idée d'où était mon camp à présent, mais je ne m'inquiétais pas vraiment. J'arriverais à le retrouver, en suivant mes pas ou autre.

« Tu peux marcher ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: THE TRIO → what's this I find ?   Dim 11 Déc - 11:32

    Freya ~ Graham ~ Logan



CRÉDIT - CSS FanPop & Bazzart


Elle avait attendu quelques minutes avant de lui tendre une gourde à demie-pleine. Logan l'avait remercié en hochant la tête et avait commencé à boire. Quelques filets d'eau s'échappaient de ses lèvres, ses yeux étaient clos et il appréciaient le contact frais du liquide sur sa peau. Une gorgé, puis deux, trois, il se forçait à ne pas boire trop vite, n'avalant que de petites gorgés. Petit à petit, il se sentait redevenir à la normale, les vertiges se dissipaient, ses idées devenaient plus claires. Les doigts crispés sur son nouveau « précieux », il remercia les Cieux pour avoir rencontré la jeune femme.
Il n'avait pas fini la gourde, laissant encore deux bonnes grosses gorgés à l'intérieur et lorsqu'il s'arrêta de boire, il la lui rendit.

«  Merci. »

A son soulagement, elle avait baissé son arc et s'était accroupie non loin de lui. Elle le croyait. Le jeune homme laissa sa tête reposer contre l'arbre. Il passa sa langue sur les lèvres, l'eau les avaient momentanément assouplies et il sentait la peau tiraillée se détacher. Un petit goût salé lui indiqua qu'il saignait. D'un revers de main, il s’essuya la bouche. Une légère traînée rougeâtre sur sa manche confirma son idée. Misère. Il détestait ça. Petit, sa mère lui crémait les lèvres avec une mixture à base de beurre végétal, c'était terriblement efficace et il regretta de ne point s'en être pourvu avant son départ.

«  Des morts en chemin ? »

Il secoua la tête. Pas de morts, il était parti seul, n'avait tué personne.

« Si tu veux manger, je pourrais t'aider, mais fais quand même attention à toi. »

Logan jeta un coup d'oeil à son sac, il y restait quelques tranches de viande dure et sèche au goût âcre et salé ainsi que quelques baies et un bout de pain volé et rassis.

«  Il me reste quelques provisions, mais pas de toute dernière fraîcheur... Il marqua une pause, tu es seule ? »

Il la regarda se lever et l'imita. Il se sentait mieux, boire lui avait fait un bien fou. Il ramassa son sac en tira une poignée de baies. Il en fourra quelques unes dans sa bouche. Il ne savait pas trop s'il devait lui en proposer ou non. Dans le doute, il tendit la main et lui jeta un regard interrogatif.

« Tu peux marcher ? »

Il acquiesça. Où avait-elle fait son camp ? Etait-il en sécurité en sa compagnie ? Quelque chose chez elle l'incitait à lui faire confiance. Et puis de toute façon, il n'avait pas vraiment le choix.

« C'est loin ? »

Il la regarda un instant et ébouriffa ses propres cheveux avec sa main. Elle avait certes l'air plus propre que lui, mais à par ça, elle semblait dans le même état que lui. Il se demanda de quel district elle venait, de loin ? Il laissa cette question de côté et se posta à côté d'elle, prêt à la suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: THE TRIO → what's this I find ?   Dim 11 Déc - 14:07

Il n'avait pas pris la perche tendue pour m'attaquer, et cela me conforta dans l'idée qu'il ne me voulait pas de mal. Il sembla se forcer à prendre son temps pour boire l'eau que je lui avais tendue, et je sentis lorsqu'il me rendit la gourde qu'il s'était retenu de ne pas tout finir. Je ne lui proposais pas de vider toute l'eau, je me sentais quelque peu assoiffée à mon tour et portais la gourde à ma bouche pour la finir. Si nous ne retrouvions jamais le camp, nous étions foutus. Il m'informa qu'il était parti seul, et je me dis qu'il devait avoir été sacrément courageux. Je n'aurais jamais pu le faire moi même, et pourtant, je n'étais pas ce que l'on pouvait appeler lâche. Il semblait avoir, par contre, quelques provisions qui pourraient nous aider à rester en vie si jamais nous nous perdions en forêt. Toujours imaginer le pire, c'était mon motto. Il me posa une question que je laissais de côté intentionnellement. Nous aurions tout le temps de parler plus tard, s'il ne décidait pas de retourner sa veste.

Il se leva et je le sentais déjà plus en forme que tout à l'heure. Il mangea quelques baies, que j'espérais ne pas être empoisonnées .. Un mort de plus sur les bras, cela ne m'arrangerait pas tellement. IL ne sembla pas tomber en convulsant et m'en tendit quelques unes, que j'acceptais sans trop me poser de questions. Avec Graham, nous ne prenions pas trop de baies, avec nos maigres connaissances sur les plantes à manger ou pas dans la forêt. Celles là avaient l'air sans aucun danger, alors je les fourrais dans ma bouche. J'appréciais le côté sucré et acide, mais regrettais d'avoir fini ma gourde. Le goût me resta dans la gorge. Il m'indiqua qu'il pouvait marcher, alors je commençais à avancer. Sa question me laissa réfléchir, après tout, je ne savais pas vraiment. Je n'avais rien pour mesurer le temps et j'en avais perdu l 'habitude.

« ça dépend ce que tu veux entendre par loin. Je dirais moins d'une heure de marche ... »

Elle essaya de ralentir sa cadence de marche pour le laisser suivre, car même avec l'eau qu'elle lui avait donné, il n'était pas très fringuant. Après quelques dizaines de minutes de marche, Freya reconnut le chemin par lequel elle était passée. Ils n'étaient donc pas perdus, c'était déjà ça. Logan n'ayant pas essayé de l'attaquer ou quoi que ce soit, elle décida qu'elle pourrait répondre à sa question.

« Je ne suis pas seule, je ne crois pas que j'aurais survécu par moi même. Je suis avec un garçon, Graham, tu vas le voir. »

Je ne doutais pas que Graham devienne immédiatement grand ami avec Logan, vu son caractère. Et qu'ils me laissent toute seule la majorité du temps .. Je serrais les dents. De toute façon, il n'était pas vraiment question de le laisser entrer dans notre groupe, et je ne savais même pas s'il le voulait. Encore quelques dizaines de minutes et nous arrivions au camp. La lumière du feu se voyait de loin, alors il n'y avait pas vraiment de problèmes pour se repérer. Bientôt, nous pénétrions dans l'espace dénué d'arbres où nous nous étions établis.

« Graham ? »

Il ne semblait pas nous avoir remarqué arriver.

« Graham, Logan, Logan, Graham .. Apparemment il serait un rebelle ? Un rebelle mal en point. Tu as quelque chose de chaud à manger ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: THE TRIO → what's this I find ?   Dim 11 Déc - 15:16

Je n'aimais pas quand Freya partait seule pour chasser. J'avais toujours peur qu'elle ne revienne jamais, ou que quelque chose ne lui arrive, et j'envisageais toujours le pire. Nos rapports s'étaient un peu détériorés après ma violente attaque envers elle, ou du moins, c'était l'impression que j'avais. Je me sentais terriblement mal et j'avais honte de moi-même. Nous avions fini par établir un petit campement et pendant que Freya était partie à la chasse, je m'activais à garder le feu et à le nourrir tout en inspectant les alentours, à la recherche de nouvelles plantes médicinales. Il n'y avait bien évidemment rien de très intéressant, et au bout d'une bonne demie-heure, je commençais à m'ennuyer ferme. Je devais rester sur place, pas trop loin du campement, et je ne pouvais même pas aller jusqu'à la rivière, un peu trop à l'écart du feu et de nos affaires. Assis en face des flammes et adossé à un tronc d'arbre, je me suis mis à attendre impatiemment que Freya revienne. Au moins, à deux, j'avais l'impression que le temps passait plus vite. L'ennui et la fatigue aidant, je suis rapidement tombé dans les bras de Morphée. Mais cela ne dura pas longtemps. Une vingtaine de minutes après - tout au plus - la voix de Freya me réveilla. Et alors que je m'attendais à la voir seule, je la vis accompagnée d'un jeune homme.

Je me levai rapidement, prêt à agripper un fusil et à lui tirer dessus, mais elle semblait faire confiance audit jeune homme. Freya fit les présentations - il s'appelait Logan - et je me sentis immédiatement bien plus serein. Je lui fis un sourire, lui serrant la main. Il avait vraiment l'air mal en point, et il en va sans dire que cela m'étonnait qu'il ait réussi à survivre seul. Je n'étais pas d'un naturel particulièrement méfiant, et puis, vu que Freya semblait lui faire confiance... « Enchanté. » je lançai. Lui aussi était donc un rebelle... « Il nous reste encore un peu de viande fraîche je crois. » Je n'étais pas partageur, mais puisque qu'on me le demandait.. J'enfourchai un morceau de chevreuil sur un bout de bois et le plaçai au dessus du feu. « Donc toi aussi t'es un rebelle. » je dis en faisant signe à lui et à Freya de s'asseoir. « District onze, douze, huit ou dix ? » Ces districts étaient les plus pauvres, et j'avais dans l'idée que tous les opposants venaient de là-bas. Cependant, malgré le mauvais état dû à sa fuite, il ne semblait pas mal nourri, au contraire. Je laissai tomber cette idée et me rapprochai de Freya. Je ne savais pas pourquoi, mais j'éprouvais ce besoin irrépressible de montrer à Logan que Freya était à moi. Depuis deux semaines, je n'avais parlé à personne d'autre qu'elle, alors forcément, puisque nous avions rencontré quelqu'un d'autre, je me sentais obligé de bien mettre les points sur les I. De plus, ça ne m'aurait pas étonné que Logan se mette à penser à des choses parce que ma -trop- gentille Freya l'a épargné.

« Nous, on vient du onze. Agriculture. » je précisai en lui tendant la viande embrochée sur le pic de bois. « Bon appétit. » je dis avec un sourire. Il avait vraiment eu de la chance de tomber sur nous. J'attendis que Logan termine sa viande - ce qu'il ne tarda pas à faire, il devait vraiment être affamé - et je me levai. « Je peux te parler une seconde, Logan ? » je lui demandai en lui faisant signe de me rejoindre un peu plus à l'écart de notre campement. « Désolé si tu as l'impression que je suis un peu.. rapide, mais j'ai besoin de te poser une question. » Je pris une grande inspiration et me jetais à l'eau. « Tu veux rejoindre le district treize, non? ..Je pense que tu devrais venir avec nous. On a des armes, des provisions, et on a vraiment besoin d'une troisième personne avec nous. Pour les tours de garde la nuit, et tout le reste.. » En fait, ce n'était pas réellement pour cela que je lui demandais ceci. J'espérais uniquement qu'il ait un quelconque talent qui puisse nous être utile. Et à vrai dire, qu'il puisse également comblé le silence qui me laissait parfois un goût amer. Et un peu de compagnie n'a jamais tué personne. Je n'en avais pas parlé à Freya, mais je pensais bien qu'elle ne pourrait qu'approuver ma proposition.. ou du moins je tentais de m'en convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: THE TRIO → what's this I find ?   Dim 11 Déc - 16:57

    Freya ~ Graham ~ Logan



CRÉDIT - CSS FanPop & Bazzart



Logan et la jeune femme avaient commencé à marcher. D'après elle, le campement se trouvaient à moins d'une heure, ce qui était plutôt rassurant. Ils marchaient lentement, sûrement à cause de lui, parlaient peu.

« Je m'appelle Logan, au fait. »

Une dizaine de minutes plus tard, elle lui lança, répondant à une question qu'il lui avait posé précédemment :

« Je ne suis pas seule, je ne crois pas que j'aurais survécu par moi même. Je suis avec un garçon, Graham, tu vas le voir. »


Il fût touché par sa réponse. Il avait beau venir d'un district de carrières, elle ne le méprisait pas comme il l'avait craint au début. Seule avec un garçon ? Cela paraissait logique et il se mordit la langue de ne pas y avoir pensé avant. Il ne répondit pas, et ils continuèrent de marcher. Plusieurs longues minutes plus tard, il vit la lumière d'un feu briller. Ils étaient arrivés. Logan était soulagé, ses jambes le faisaient souffrir et la faim lui donnait mal au ventre. Il découvrit « Graham ». En les voyant, il s'était levé, prêt à se défendre. Logan eut un mouvement de recul.

« Graham, Logan, Logan, Graham .. Apparemment il serait un rebelle ? Un rebelle mal en point. Tu as quelque chose de chaud à manger ? »

Sûrement rassuré que Freya lui fasse confiance, il sourit et lança :

« Enchanté.  Il nous reste encore un peu de viande fraîche je crois. »

Logan le regarda mettre une morceau sur une branche avant de le placer au dessus du feu. Il salivait d'avance... Depuis quand n'en avait-il pas mangé ? En fait, depuis quand s'était-il nourrit de quoique ce soit d'autre que de la salaison dure comme du bois et de petites récoles de baies ?

« Donc toi aussi t'es un rebelle. District onze, douze, huit ou dix ? »

Graham leur avait fait signe de s'asseoir, Logan s’exécuta, de toute façon trop fatigué pour rester debout. Il lui avait demandé d'où il venait. «  Je suis un rebelle du 2 ! » Pitoyable. Pour beaucoup, ce district n’abrite que des carrières et des fous du Capitole. Il répondit tout de même :

«  Je viens du District 2. »

Il regarda l'autre se rapprocher de Fleya et eut un pincement au cœur, il ne lui faisait pas encore confiance. Et cette scène lui rappelait Elly. Il regrettait de ne pas l'avoir emmené avec lui. Elle était comme sa sœur, et il l'avait laissée. A cause de lui elle pouvait être la cible des Jeux comme des Pacificateurs.

« Nous, on vient du onze. Agriculture. »

Graham tendit la brochette à Logan avant de reprendre en souriant :

« Bon appétit. »

Il le remercia d'un sourire et dévora la viande. Le sang goûtait de la chair, mais le garçon se fichait que le liquide rougeâtre dégouline sur sa bouche, pour le moment, rien ne comptait plus le goût délicieux du chevreuil, car s'en était à n'en pas douter, sur le coup, ça semblait être le meilleur repas de sa vie. Lorsqu'il eut terminé, Graham ouvrit la bouche et dit en se levant :

« Je peux te parler une seconde, Logan ? »

Il lui fit signe, et Logan le suivit.

« Désolé si tu as l'impression que je suis un peu.. rapide, mais j'ai besoin de te poser une question. Il marqua une pause, tu veux rejoindre le district treize, non? ..Je pense que tu devrais venir avec nous. On a des armes, des provisions, et on a vraiment besoin d'une troisième personne avec nous. Pour les tours de garde la nuit, et tout le reste.. »

Logan ne répondit pas tout de suite. Il était heureux d'avoir trouvé d'autres Rebelles, soulagé de ne plus avoir à marcher seul.

« Merci. Si ça ne vous dérange pas, j'aimerai vraiment continuer avec vous. »

Il se gratta la nuque, et continua :

« Je ne suis pas vraiment en point pour le moment, mais je sais me battre, j'ai été élevé comme un carrière, et j'ai quelques connaissances en plantes. Je ne sais pas si je pourrai vraiment vous être utile... »


Il soupira, gêné, et regarda Graham. Il n'était plus seul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: THE TRIO → what's this I find ?   Dim 11 Déc - 18:22

Alors que Graham nous aperçut, je le vis se raidir et se préparer à se défendre. Pas très réactif le chou, il aurait dû remarquer que je n'étais pas prise en otage ou en difficulté du tout. Il lui fallut quelques secondes pour le réaliser et s'approcher de nous. Il lui proposa à manger et j'eus un petit sourire face à l'amabilité du jeune homme. Malheureusement, j'avais le pressentiment que cela ne durerait pas longtemps. Il lui demanda son district et bien entendu, Logan lui répondit le deux. Le district des carrières, des .. toutous du Capitole. Je respirais difficilement et essayais de rester calme. Il était tout à fait plausible que quelques uns se soient retournés contre leur « dieu », et j'aimais à croire que c'était le cas de Logan. Qu'il ne nous mentait pas. Le contraire restait néanmoins dans un coin de ma tête. Je laissais Graham parler et dire d'où on venait et ils s'éloignèrent tous les deux, en me laissant véritablement en plan. Pendant quelques secondes, je restais coïte, un peu étonnée de ce qui venait de se passer, avant de m'approcher du feu et de réfléchir tranquillement, les laissant à part. Je n'avais aucune idée de ce que Graham voulait bien lui dire, SANS moi. Pour qui se prenait-il, au juste ? Alors c'était ça maintenant, le groupe des garçons solidaires qui laissent le membre féminin de l'équipe près du feu à faire la cuisine ? Je serrais les dents, cela ne se passerait pas comme ça.

Finalement, je me rapprochais du petit duo avec un grand sourire.

« Alors les garçons, de quoi vous discutez au juste ? Sans moi ? »

Je battais des cils pour jouer à fond la carte de la fille innocente qui va vous trancher la gorge froidement dans une seconde. Finalement, je me plaçais à côté de Logan, en face de Graham.

« Laisse moi deviner, il a accepté de venir dans notre groupe ? Là c'est le moment où tu es censé lui dire combien je suis détestable et énervante et où tu décideras de rester avec lui tandis que je marcherai derrière ? »

Je lançais un regard noir à Graham, en gardant mon sourire de psychopathe. Finalement, je posais les mains sur mes hanches. Pour paraître folle et étrange, j'étais forte. Disons que je n'appréciais pas vraiment ce nouveau tournant de situation qui me garantissait la dernière place sur le podium. Je posais alors ma main sur l'épaule de Logan en le regardant dans les yeux.

« Bienvenue parmi nous, en espérant que tu ne te fasses pas tuer en route. Graham a le don pour laisser ça arriver. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: THE TRIO → what's this I find ?   Dim 11 Déc - 19:47

Logan avait beau venir d'un district riche, cela ne me mettait pas réellement aussi mal à l'aise que ce que je n'aurais pu le croire. Au contraire. Ca me rassurait un peu de voir que quelques personnes des districts-là se rendent compte des problèmes de Panem. Logan accepta ma proposition et je ne pus m'empêcher de sourire niaisement: oui, avoir quelqu'un d'autre à qui parler - d'autant plus que c'est un garçon - cela me rendait heureux. Les journées allaient passer plus vite, et on pourrait un peu mieux se distraire. Les disputes et les retournements de situation entre Freya et moi, ça allait pendant un moment, mais à vrai dire, je ne me sentais pas capable de tenir si l'on venait à avoir un nouveau différent. De plus, Logan avait quelques connaissances en matière de plantes, ce qui nous permettrait de manger autre chose que de la viande à chaque repas. Je lui mis la main sur l'épaule chaleureusement, bien content qu'il ait fait ce choix. Si il avait refusé, je l'aurais réellement mal pris. Au moment où je m'apprêtais à reprendre la parole et lui demander si dans son district il avait un peu plus d'informations que nous sur le treize, Freya déboula dans la conversation. Je me sentis mal à l'aise lorsqu'elle commença à parler - pas qu'elle me dérangeait ou quoi que ce soit, ça ne lui ressemblait juste pas...

« Je ne pense pas que ni moi ni Logan on serait du genre à te laisser à l'arrière, Freya... » je lançai en soupirant.

Elle me jeta un regard noir, et je ne pus m'empêcher de penser que sa détermination était justement une des raisons pour laquelle que je l'aimais. Elle posa sa main sur l'épaule de Logan - je sentis mon corps tout entier se tendre, peut-être de jalousie ? - et le félicita pour son choix. Je roulais des yeux lorsque j'entendis sa réplique et je croisai les bras sur mon torse, dans une posture défensive. Je croyais qu'elle avait compris que ce n'était pas de ma faute si Dean était mort. J'étais arrivé dans l'eau trop tard, et si elle n'avait pas plongé avant moi, j'aurais été capable de le sauver... Je soupirai, la gorge serrée. « Bref. » Je marquai une pause, hypnotisé par la main de ma Freya sur l'épaule de Logan. Comment est-ce qu'elle pouvait oser faire ça - de plus devant moi ? Je tentais de me convaincre que ce n'était qu'un geste, en vain. Je ne me cataloguais pas comme quelqu'un de jaloux ou de possessif, mais là, c'était un peu trop. J'étirai pourtant mes lèvres en un sourire.

« Heureux de t'avoir avec nous, Logan. »

J'espérais que ma voix ne trahissait pas mon pic de jalousie. Je retournai vers le feu et l'attisai. Je n'avais plus aucune envie de parler, et je me demandais bien pourquoi Freya l'avait ramené au camp. Moi qui n'avait rien contre lui quelques minutes auparavant, j'étais à présent un peu hostile à sa présence. Je ne pouvais pas à me résoudre à partager Freya avec lui. Me rendant compte de ma réaction un peu excessive, je me décontractai lentement.

J'attendis qu'ils me rejoignent autour du feu et fis rapidement l'inventaire de ce que nous avions, comme armes. Je n'avais pas vu quoi que ce soit sur Logan, pas même un poignard. Dommage. Je gardai en mémoire l'idée de lui prêter un couteau, ou un fusil. Mais uniquement si il en avait réellement besoin. Je n'avais pas encore pleinement confiance en lui et je préférais prévenir que guérir. Je repensai à ce que Freya avait dit mon incapacité à garder les gens en vie. Est-ce qu'elle me tenait encore rigueur de l'avoir sauvée ? Et puis après tout, j'avais bien réussi à la maintenir elle en vie, malgré tout ce qui c'était produit. C'était lâche de sa part de me remettre en mémoire tous les évènements survenus pendant notre fuite. « Vous voulez repartir maintenant ? Il fait encore assez jour pour marcher une heure ou deux, et mieux vaut éviter de rester dans un endroit si facile d'accès pour les hélicoptères. » J'espérai de tout coeur qu'ils acceptent. A trop rester au même endroit, je devenais paranoïaque, et je voulais réellement avancer un maximum. J'avais dans l'idée que nous étions près ou dans le district 8, et qu'il fallait se dépêcher de reprendre la marche et de gagner du terrain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: THE TRIO → what's this I find ?   Lun 12 Déc - 15:41

    Freya ~ Graham ~ Logan



CRÉDIT - CSS FanPop & Bazzart



A peine Logan eut il accepté qu'un sentiment de soulagement l'emplie. C'était sûrement une des meilleures décisions de sa vie. Grâce à eux, il pourrait enfin dormir sans ouvrir l'œil toutes les heures pour s'assurer de sa survie, grâce à eux, il pourrait manger, boire, en fait, il ne pouvait de croire que grâce à eux, il pourrai atteindre le District 13. Et cette pensée lui réchauffait le cœur. Graham avait lui aussi l'air satisfait de cette « alliance », il lui sourit et posa une main chaleureuse sur son épaule. Logan sentit qu'il allait dire quelque chose, mais Freya apparue et prit la parole, tout sourire, papillonnant des yeux :

« Alors les garçons, de quoi vous discutez au juste ? Sans moi ? »

Elle s'était placée aux côté de Logan et le garçon ne pu s'empêcher de sourire. Elle était très jolie.

« Laisse moi deviner, il a accepté de venir dans notre groupe ? Là c'est le moment où tu es censé lui dire combien je suis détestable et énervante et où tu décideras de rester avec lui tandis que je marcherai derrière ? »

Graham lui répondit en soupirant.

« Je ne pense pas que ni moi ni Logan on serait du genre à te laisser à l'arrière, Freya... »

La jeune femme lui lança un regard noir, et posa la main sur l'épaule de son voisin, avant de le féliciter pour sa venue et d'adresser une pique à son ami. Celui-ci paru mal le prendre, en l'entendant, il s'était tendu, inutile d'avoir un sens aiguë de l'observation pour comprendre que la brune avait joué sur la corde sensible. Logan le regarda croiser les bras, sourire puis lui dire :

«  Heureux de t'avoir avec nous, Logan. »

Après quoi, ils se regroupèrent autour du feu et firent l'inventaire des armes. Logan n'était pas pourvu de tout un arsenal comme on pourrai s'y attendre d'un carrière. Il n'était parti qu'avec quelques couteaux plus ou moins grands, se sentant plus à l'aise au combat au corps à corps. Il les sortis de sa besace et les étala. Il y en avait six. Classé par ordre de grandeur, leur lames brillaient, reflétant les flammes écarlates du feu. Chacun de ces couteaux avaient une histoire, son père les lui avait donné. Un par an, le jour de la Moisson. Le taille était croissante, à ses douze ans, il en avait reçu dont la larme était longue comme son doigt. C'était son préféré, le manche était de bois clair, très simple et banal, mais Logan y avait gravé son nom.
Le jeune homme était perdu dans la contemplation des lames lorsque Graham le tira de ses rêveries :

« Vous voulez repartir maintenant ? Il fait encore assez jour pour marcher une heure ou deux, et mieux vaut éviter de rester dans un endroit si facile d'accès pour les hélicoptères. »

Il leva les yeux vers lui. Bien qu'il soit épuisé, Logan savait qu'il avait raison. Ils devaient se mettre à l'abri avant la nuit où ils seraient vulnérables. Le garçon se leva donc, tendit la main à Freya pour l'aider à se mettre debout et s'adressa à Graham :

«  Oui, tu as raison, plus nous resteront ici, plus nous seront vulnérables face aux Pacificateurs. Il marqua une pause. Je me sent beaucoup mieux, merci... Pour tout. »


Il essaya de sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: THE TRIO → what's this I find ?   Lun 12 Déc - 17:32

Je m'étais découvert un talent assez agréable pour la comédie, depuis que Graham et moi nous étions rencontrés. Que ce soit forcé ou non, j'arrivais en général à faire passer mes idées et opinions par un petit jeu d'actrice. C'était le cas en ce moment, je n'appréciais pas du tout d'être mise à part de cette façon. J'étais sure, en plus de cela, que si je demandais à Graham la raison de cette décision, il ne pourrait pas me répondre. Rapidement, je vis le jeune homme se tendre et sentis une petite joie par rapport à la réussite de ma mission. Peut-être que c'était sadique, en quelque sorte, mais pour moi, ce n'était que de la vengeance bien placée. Il sembla ne pas vraiment apprécier mon geste vers Logan et tant mieux, je comptais jouer sur ce point là jusqu'à le pousser dans ses retranchements. Il n'avait qu'à pas commencer, après tout. Il aurait ce qu'il mérite. Graham se força pourtant à paraître gentil et sympathique, chose que j'appréciais parfois chez lui. Cela ne rendait ma victoire que plus cuisante. Je gardais mon sourire et mon attitude de bécasse psychopathe tandis qu'ils se dirigeaient tous vers le feu. Je les rejoignis et m'assis assez près de la source de chaleur. Je savais que nous allions repartir marcher, et pourtant, je n'étais pas encore remise de ma petite balade/course en forêt. La rencontre de Logan me redonnait un peu d'énergie pourtant, sans que je sache pourquoi. Cela me ferait du bien de parler à quelqu'un d'autre que Graham qui avait tendance à tourner trop facilement dans les dialogues de comédies romantiques rapidement oubliées. Logan montra ses couteaux dont la lame luisait, et je regardais leur reflet avec une sorte de fascination étrange. J'avais tellement envie de les utiliser, les essayer ! Mais je ne connaissais pas encore le garçon, ce n'était pas le temps de lui emprunter des affaires. Plus tard, peut-être. Mon cher Graham proposa que l'on reparte, et je me tournais vers Logan pour avoir son avis. A présent, il faisait partie du trio, et j'avais l'intention de faire compter son avis autant que celui des autres. Même si je préférais avoir le choix exclusif de toute décision importante, je comprenais que cela ne marcherait pas longtemps avec ce système. Le nouveau venu m'aida à me relever et je le gratifiais d'un sourire de remerciement. Au moins, il était galant, pas comme certains. Même si d'habitude, je n'aimais pas ce genre de comportement, je ne le relevais même pas à cet instant là. Logan nous remercia et je lui tapotais l'épaule comme pour lui dire que ce n'était rien.

Nous nous mirent en marche. L'allure était convenable, bien que trop peu rapide par rapport à celle que j'adoptais naturellement. Mes muscles étaient fatigués et je ne pouvais guère aller plus vite, à ce moment précis. Une douleur m'arrachait une grimace de temps à autre, à mon talon, et je devinais être en sang. Pas la peine d'arrêter tout le groupe pour vérifier de toute façon, nous n'avions pratiquement rien pour guérir une telle blessure. Je me demandais si nous passerions par un village ou si nous resterions dans la forêt jusqu'au district treize. Des denrées de quelque sorte que ce soit seraient utiles, à ce moment précis. On ne peut pas tout avoir dans la forêt, naturellement .. Bien au contraire. Le silence pesait et je faisais de mon mieux pour ne pas le briser. Avec la présence de Logan, j'avais l'impression que l'ambiance était alourdie. Pas que ce soit de sa faute, non .. Je la rejetais plutôt sur Graham, qui ne semblait pas bien envisager la possibilité d'une relation entre le dernier venu et moi même. Je serais bien tentée de pousser les choses avec Logan si nous n'étions pas aussi concentrés sur notre but, à présent. A croire que je prenais un malin plaisir à faire bouillir Graham de rage. Et si c'était vrai ? Soit. J'étais une diablesse, et cela ne me dérangeait pas plus que ça. J'avais récupéré l'arc, qui semblait être mon arme de prédilection à présent, et observais les alentours, voir s'il n'y avait pas quelque chose qui nous servirait. J'avais presque oublié la possibilité que des Pacificateurs s'approchent de notre location, maintenant que nous étions proches du district huit .. Ou tout du moins, c'était ce que je supposais. Il se passa une heure et demi avant que le soleil ne commence à se coucher, et je commençais à peiner. Je me comportais vraiment comme la fille de la malchance sur les bateaux de pirate. J'allais ralentir le groupe ! Cette pensée me fit serrer les dents.

« Est-ce qu'on peut s'arrêter pour la nuit ? » Je joignais à ma parole mon mouvement vers un arbre pour m'appuyer. Ma respiration était un peu rapide et je prenais des grandes bouffées d'air. Mon talon me faisait un mal de chien.« Je suis désolée, mais je ne pense pas qu'on puisse avancer de beaucoup encore aujourd'hui. Nous devrions nous poser. » Je me fis glisser le long d'un tronc pour atterrir assise, au sol. Je détestais être le poids mort mais je ne pouvais pas me forcer plus longtemps. Au dessus de tout, mes griffures aux bras commençaient à me démanger et je ne pus m'empêcher de me gratter. Rapidement, nous établîmes une sorte de camp improvisé, protégés du ciel par les arbres. Je n'avais pas assez de courage pour aller chasser, et de toute façon, avec cette luminosité, je doutais pouvoir être capable d'attraper quoi que ce soit. Je m'aperçus que Logan était toujours debout à s'affairer. « Logan ? » Je tapotais le sol à côté de moi pour qu'il vienne s'asseoir à mes côtés. Inutile de dire que je ne proposais pas la même chose à Graham. Une fois qu'il m'eut rejoint, je tournais la tête vers lui et décidais d'en apprendre plus sur sa personne. « Qu'est-ce qui t'as poussé à devenir rebelle, dis ? » Avec un sourire ironique, je tournais la tête vers Graham qui n'était pas loin. « Inutile de dire que sans moi, celui là ne serait jamais venu. Il ne croyait même pas au district treize. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: THE TRIO → what's this I find ?   Lun 12 Déc - 20:26

Je n'avais qu'une idée en tête. Que Freya arrête de faire l'imbécile et que Logan se casse une jambe. C'était méchant, je le savais bien, mais je ne pouvais pas m'en empêcher. Logan n'était même pas une concurrence - comme si elle pouvait être attirée par lui ? Un petit richard qui n'a jamais dû se rendre compte de l'horreur du onze - et je savais pertinemment que Freya m'aimait. Pas la peine de se mettre dans de tels états. Mais j'avais beau détourner le regard, tout ce que je voyais, c'était la manière obscène dont Logan la regardait. Heureusement que nous avions rapidement repris la route, après que j'ai éteint le feu et que nous ayons ramassé nos affaires. Au moins, la marche m'anesthésiait et j'arrivais à penser à autre chose qu'à notre nouvel arrivant. Je laissai mon esprit vagabonder, tout en serrant bien fort mon fusil à pompe dans mon poing. Mes idées allaient et venaient entre le district treize et mes parents. Cela faisait un bon bout de temps que nous étions partis et je me demandais bien ce qui avait pu leur arriver. La surveillance du district par les Pacificateurs était importante là-bas, et on avait sûrement dû les mettre en prison, leur faire subir un interrogatoire.. ou les abattre. Les exécutions étaient monnaie courante et notre fuite n'avait pu que faire empirer leur sentence. Je changeai rapidement d'idées. Mon père me manquait, et la chaleur réconfortante du onze également, mais j'avais fait mon choix et je ne pouvais m'en prendre qu'à moi-même.

Nous avons marché pendant deux bonnes heures, je dirais. Le soleil commençait à peine à décliner lorsque Freya réclama un arrêt, chose qui ne lui ressemblait pas. J'obtempérai cependant en haussant les épaules - je me sentais prêt à faire encore quelques kilomètres avant de nous arrêter - et j'allumai un petit feu frêle. A force d'allumer des flammes, mes mains étaient partiellement brûlées et mes doigts étaient couverts de petites coupures. Ca me rappelait les conditions de ma première conversation avec Freya après que je me sois coupé la main dans les champs, et cela me rendit à la fois heureux et un peu triste. Heureux, parce que la situation a évolué depuis et triste parce que je ne savais pas encore ce qui allait m'arriver. Les yeux dans le vide, fixant les flammes écarlates qui grandissaient à vue d'oeil, je ne remarquais même pas la dangereuse proximité de Freya avec Logan. Ce ne fut que lorsque j'entendis mon nom que je relevai la tête, tout penaud. Je n'avais rien fait.. et pourtant, je me prenais un poignard dans le dos. Je fronçais les sourcils tout en croisant les bras sur mon torse, prostré contre un rocher. Si Freya voulait m'attaquer, autant le faire pour des raisons valables. Après un long instant d'hésitation où je me sentis idiot, j'adressais à Freya un sourire à la fois hypocrite et un peu blessé et reportais mon regard vers Logan. Les mots se placèrent rapidement dans ma tête, et mes lèvres prononcèrent des mots avant même que mon cerveau ne puisse les en empêcher.

« Oui, en effet, je ne croyais pas au district treize. » Je marquais une pause, mais reprenais rapidement. « Heureusement que les talents de manipulatrice de Freya m'ont remis dans le droit chemin, n'est-ce pas ? » je lançais en jetant un regard à la concernée. Je n'avais aucune envie de m'énerver, mais ma voix devait sûrement trahir toute la rage contenue que je commençais à peine à distiller. « Freya est une excellente oratrice, et elle sait jouer de ses charmes. » j'ajoutais en offrant mon plus beau sourire à Logan, un sourire qui me fit terriblement mal aux joues. « Elle a une superbe technique. Elle joue d'abord ton ennemie, puis se rapproche de toi tout en te mentant sur ses intentions de sorte que tu ne puisses plus te passer d'elle, et lorsqu'elle te sent assez proche d'elle, CLAC! » Je m'arrêtais une seconde, avant de reprendre d'une voix douce. « Et clac. Elle te met dans la tête des idées que tu n'aurais jamais voulu croire par toi-même, des idées complètement contraires à tes croyances. Elle est incroyable de ce côté-là. Et bien évidemment, elle ne ressent pas une seule chose pour toi, et elle n'a jamais rien dit de tel, mais tu fais l'amalgame dans ta tête. Elle est très douée, ma petite Brisbane. » Je serrais mes poings bien fort, tentant de me calmer, en vain. « Et éventuellement, elle pourra peut-être coucher avec toi pour mieux te jeter après ? Je me demande bien pourquoi elle ne t'a pas encore sauter dessus. Tu devrais peut-être lui faire des avances. » je dis à Logan d'un ton confidentiel. Je repris ma respiration, prenant à peine de conscience de ce que je venas de dire. J'attendis une seconde, puis deux, et me levai. « Je vais chercher du bois. Profitez-en pour faire.. plus amples connaissances ? » je souriais à nouveau de toutes mes dents avant de rezipper ma veste jusqu'à au cou et de m'enfoncer dans la forêt, en colère contre Logan, Freya, et la Terre entière. La nuit devenait de plus en plus noire et plus je m'avançais, plus la lumière du feu se réduisait à un petit point lumineux dans l'obscurité, et plus je me sentais en sécurité. Je songeais un instant à repartir seul, mais je savais que je le regretterais rapidement. A la place, je laissais mon regard vagabonder entre les arbres - qui ne ressemblaient maintenant plus qu'à de vagues taches dans la nuit. Je me demandais bien pourquoi Freya agissait comme ça. Peut-être parce qu'elle a eu une espèce de coup de foudre pour Logan ? Ca ne lui ressemblait pas. Je n'arrivais pas à lui trouver d'excuses. Peut-être juste qu'elle était folle. En tout cas, peu importe la raison, c'était moi qui payait les pots cassés. Le coeur lourd, je me posai sur une grosse pierre et soupirai bruyamment. J'avais hâte d'arriver au district treize. Au moins, là bas, Logan partirait sûrement de son côté et Freya arrêterait probablement de jouer à son petit jeu puéril.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: THE TRIO → what's this I find ?   Mar 13 Déc - 22:11

    Freya ~ Graham ~ Logan



CRÉDIT - CSS FanPop & Bazzart


Ils avaient recommencé à marcher. La lumière semblait décliner et Logan serrait les dents. Il avait mal, et cette douleur l’obnubilait. Il n'arrivait plus à penser à autre choses que les ampoules sur ses pieds, à ses muscles tendus et courbatus. Il sentait son dos le tirer. Chaque pas lui arrachaient une grimace de douleur. Ses chaussures, pourtant si confortables au départ, n'arrangeaient pas les choses : les semelles peu épaisses et glissantes ne lui apportait aucune adhésion au sol et chaque gravillon lui faisait maudire tout les dieux du monde. Les frottements de ses vêtements contre sa peau étaient désagréables, provoquant l’éruption de plaques rougeâtres et d'ampoules.

Ils ne parlaient pas. Tous semblaient plongés dans un profond mutisme, se concentrant sur leurs pensées propres. Logan n'osait pas prendre la parole. Après toutes ses journées à ne parler qu'à lui même, il s'était habitué au silence, mais à ce moment précis, il aurait tout donné pour que l'un deux prononces un mot. Il se sentait exclus. Quelques fois, il jetait un regard à Freya, la détaillant des yeux. Il regardait ses yeux, les traits de son visage. Elle paraissait souffrir, elle aussi.

Ils en étaient à deux heures de marches lorsqu'elle craqua, demandant l'arrêt que le jeune homme attendait, trop inquiet de passer pour un poids aux yeux des deux autres pour le demander. Il était du 2, il avait toujours été nourrit à sa faim, et à cause de ça, il ne pouvait pas se permettre de demander quoi que ce soit. Il cessa de marcher et inspecta l'endroit. Le soleil avait commencé à se coucher et la visibilité était mauvaise, malgré tout, il lui sembla qu'ils étaient en « sécurité ». Reprenant petit à petit un rythme de respiration régulière, fermant les yeux à chaque inspirations. Il voulu aider Graham, qui s'occuper du feu, mais, il se rendit rapidement compte qu'il n'en était pas capable.
Logan avait apprit à se battre dès l'âge de cinq ans, à manier et lancer des couteaux à neuf et à courir une heure sans s'arrêter à dix. Et Logan n'était pas capable de faire un feu. Il entreprit donc de rassembler les sacs légèrement en hauteur entre les branches basses d'un arbre. Lorsqu'il eut finit, il vit Freya. Elle lui fit signe de venir s'asseoir à ses côtés. Il jeta un coup d'oeil à Graham, et s’exécuta. Il laissa sa tête reposer contre l'arbre, la tournant légèrement vers la jeune femme. Son regard se portait sur les flammes de l'âtre.

« Qu'est-ce qui t'as poussé à devenir rebelle, dis ?  Elle se tourna vers Graham avec un sourire rempli d'ironie. Inutile de dire que sans moi, celui là ne serait jamais venu. Il ne croyait même pas au district treize. »

Logan se tourna lui même vers le garçon. Ces piques qu'ils s'envoyaient mutuellement le mettaient mal à l'aise. Il n'arrivait pas à savoir si c'était sa venue qui les avait déclenchés. Graham avait planté son regard dans le sien, un sourire bizarre plaqué sur les lèvres. Freya l'avait blessé, Logan en était certain.

« Oui, en effet, je ne croyais pas au district treize. Heureusement que les talents de manipulatrice de Freya m'ont remis dans le droit chemin, n'est-ce pas ? »

Sa voix changea, et l'ancien carrière regarda la scène se passer sans comprendre. Graham s'adressait à Freya, c'était évident.

« Freya est une excellente oratrice, et elle sait jouer de ses charmes. Elle a une superbe technique. Elle joue d'abord ton ennemie, puis se rapproche de toi tout en te mentant sur ses intentions de sorte que tu ne puisses plus te passer d'elle, et lorsqu'elle te sent assez proche d'elle, CLAC! Et clac. Elle te met dans la tête des idées que tu n'aurais jamais voulu croire par toi-même, des idées complètement contraires à tes croyances. Elle est incroyable de ce côté-là. Et bien évidemment, elle ne ressent pas une seule chose pour toi, et elle n'a jamais rien dit de tel, mais tu fais l'amalgame dans ta tête. Elle est très douée, ma petite Brisbane. »

Le regard de Logan alternait entre Freya et Graham. Celui-ci semblait se retenir de hurler.

« Et éventuellement, elle pourra peut-être coucher avec toi pour mieux te jeter après ? Je me demande bien pourquoi elle ne t'a pas encore sauter dessus. Tu devrais peut-être lui faire des avances. »

Il lui avait adressé ces derniers mots sur un ton de confidence et Logan se mordit les lèvres. Se pourrait-il que Graham soit jaloux ? Se pourrait-il qu'il soit amoureux d'elle et que sa venue lui déplaise ? Le garçon n'en était pas sûr, mais il avait la forte impression que Graham l'avait élevé au rang de rival.

« Je vais chercher du bois. Profitez-en pour faire.. plus amples connaissances ? »

Tandis que le jeune homme s'éloignait en silence, Logan se tourna vers Freya, décidé à ignorer la scène qui venait de se dérouler devant ses yeux. Il la regarda dans les yeux, puis changea de position, ramenant ses genoux à quelques centimètres de son torse, et posant ses bras de manière à avoir ses coudes respectivement posés sur les genoux. Ses deux mains croisées, il joua avec un des anneaux à son pouce.

« Je n'ai jamais comprit l'attraction des Jeux. Il porta son regard au loin. Mes parents m'ont toujours entraînés dans le but que je participe et remporte les Hunger Games. A l'époque j'avais un groupe d'amis, pour la Révolte eux aussi, même si à ce moment là, nous ne savions même pas que c'était possible, réalisable. Il marqua une courte pause. Et puis un jour, une de mes amies a été tirée au sort, et elle en est morte, mais personne ne semblait chagriné de son décès. Encore un pause, mais plus longue cette fois. J'étais déjà contre le Capitole, mais cet événement... Je crois qu'il m'a un peu... traumatisé? »

Il tourna la tête vers Freya, et sourit légèrement :

«  Et puis un jour, on a capté des signaux, on a apprit l'existence du 13. Et je me suis lancé. »

Il passa sous silence les entraînements si durs qu'il en pleurait, sa famille, la pression sur ses épaules et la déception chaque années qu'il vive. Il y passa ses amis, ces gens qui ne connaissaient rien mais qui pensaient tout savoir, ces moutons qui acclamaient le Capitole et ses maudits Jeux. Il y passa la compétition, les regards tendus le jour de la Moisson. Il ne raconta rien de ces longues années de stress, d'angoisses qui lui fichaient mal au ventre et le rendait malade. Il ne dit rien de tout ça.

« Et toi ? Enfin, vous. »

En disant ça, il avait suivit du regard l'endroit où quelques minutes auparavant se tenait Graham.


HJ : J'essaie de corriger mes fautes demain si il y en a, ce soir je crois que c'est mouru, sinon je vais en laisser plein
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: THE TRIO → what's this I find ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

THE TRIO → what's this I find ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 1 :: anciens rps-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.