petites annonces à ne pas rater
✤ TOURNEE DU VAINQUEUR les jeux sont désormais terminés, place à la tournée du vainqueur qui met à l'honneur andro graham ! plus d'informations ici.
✤ INTRIGUES panem ne cesse de changer avec de nombreux événements inouïs. découvrez le volume 6.
✤ MISES À JOUR une nouvelle règle a été instaurée. merci de prendre connaissance de celle-ci ainsi que les autres nouveautés !
✤ MISSIONS ET QUÊTES toutes les missions ont été lancées ! rendez-vous dans ce sujet pour toutes les découvrir.
✤ SCENARIOS voici quelques scénarios qui n'attendent que vous:
rebelles. liam hemsworth
pacificateurs. boyd holbrook
district 13. cobie smulders & chris hemsworth
vainqueurs. gemma arterton & elle fanning
d'autres scénarios gagnants de la loterie à venir !

 

fermeture du forum
le forum ferme ses portes après six ans d'existence.
merci pour tout, on vous aime.

Partagez | 
 

 Why are you so ... strange? ... # feat Carter H. R.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: Why are you so ... strange? ... # feat Carter H. R.   Sam 3 Déc - 22:04


Carter & Hécatonchires
In order to keep a true perspective of ones importance, everyone should have a dog that will worship him and a cat that will ignore him.

Hécatonchires n’est pas du genre à avoir une opinion sur quoi que ce soit, elle ne déteste rien de la même façon qu’elle n’apprécie pas grand-chose, elle se contente de faire ce qu’on lui dit sans vraiment se poser de question. Cela étant dit, la belle n’avait jamais vraiment porté le District 4 dans son cœur, ou plutôt, elle ne s’était jamais sentit à l’aise dans ses lieux, presque nauséeuse à la vue des bateaux de pèche… Surement parce qu’elle ne sait pas nager et qu’elle a une peur bleu de l’eau… Oui, vous avez bien entendu, notre sociopathe préféré à peur de l’eau, elle déteste les grandes étendues aquatique et fait tout pour échapper au mission qui se passe prés de ce genre d'endroit. Bien sur, elle n’admet pas réellement cette phobie, parce qu’au fond, elle n’est pas sur de savoir interpréter ce qu’elle ressent , mais une chose est sur ; Le district 4 est un endroit qu’elle préférerait éviter en règle général. Malheureusement aujourd’hui, son père avait décidé d’avoir un rendez-vous « diplomatique » ici et sans surprise, elle fut choisit pour assurer sa protection. Masque de fer sur le visage, moulé dans une tenue de cuir et de tissu sombre, main sur le ventre comme pour s’empêcher de vomir, inspirant discrètement le parfum de ses longs cheveux (qu'elle avait lâché pour la première fois depuis longtemps) pour oublier l'odeur qui l'entourait, la jeune femme suivait son père dans tout ses déplacements, silencieusement, espérant ne pas devoir rester prés du port trop longtemps, tout en essayant de faire son boulot au mieux… Pas facile quand une odeur de poisson vient vous titiller les narines avec presque violence. Les heures passaient, les discussions sans intérêt s’enchainaient et Hécatonchires suivi avec une fausse détermination son supérieur jusqu’au moment où le pire arriva… Apparemment l’homme avec qui discutait son géniteur semblait vouloir faire un tour de bateau… Un tour de bateau… Sur l’eau… Logique, cependant totalement impensable pour la pauvre petite blonde qui se voyait déjà défaillir après seulement quelques minutes passés sur l’embarcation. Pire encore, elle ne pouvait ni fuir ni dire non… Subir, souffrir, c’est se qu’elle s’apprêtait à faire avant qu’un homme ne vienne murmurer quelques mots à l’oreille de Monsieur Stillson, ce dernier ordonna alors à son enfant de rejoindre des Pacificateurs à l’hôtel de ville, apparemment ils avaient besoin de ses talents d’interrogatrice. Il ne s'en rendait pas compte, mais papa mégalo venait de sauver sa fille pour la première fois de sa vie.

Sans attendre Hécatonchires attrapa une petite mallette, enfin, plus ou moins petite, avant de disparaitre , s’éloignant comme le vent de cet engin de mort en se répétant sans cesse que pour une fois, elle se sentait assez bien entre les murs de ce district. La belle ne mit qu’une vingtaine de minute à arriver sur les lieux « du crime », suivant un autre pacificateur jusqu’à une salle dans laquelle était enfermé un potentiel rebelle. Devant la porte se trouvait une personne qu’elle connaissait plus ou moins… Carter H. Russeltown , un lieutenant Pacificateur avec qui elle avait déjà travaillé et qui avait, ma foi, un comportement fort étrange… Il disait et faisait des choses incompréhensibles quand Hécat’ était là et la demoiselle ne comprenait strictement rien à tout ça… Enfin, peu importe, elle n’était pas là pour discuter avec lui. Le saluant avec respect et sans aucune autre forme d’intérêt la belle n’attendit pas une minute de plus, entrant dans la pièce avant de poser sa « valise » sur une table non loin du prévenue. Ce dernier semblait confiant, malgré quelques traces de luttes, il lança des phrases d’une banalité sans nom à la jeune Pacificateur, des phrases que les prisonniers lançaient toujours tel que « Je ne parlerais jamais » « Je n’ai rien à me reprocher » « j’ai des droits » ou même « je n’ai pas peur de la mort » , disant cela avec conviction, alors qu’au fond ils ne pouvaient pas vraiment savoir si ils craignaient ou non la mort, ce n’est pas comme si ils avaient déjà essayer. Ne jetant aucun regard à son futur « patient » Hécatonchires ouvrit sa mallette , déballant devant lui tout une panoplie d’objet divers… Des lames aiguisés, des espèces de pinces et autre objet à l’utilité douteuse , mais malgré leur propreté presque chirurgicale il ne faisait aucun doute qu’ils avaient jadis servit. Repositionnant chaque objet méticuleusement notre blondinette finit par poser sa mallette à côté de la table, laissant ses outils en évidence avant de quitter la salle, toujours silencieuse, se retrouvant alors devant ce Carter auquel elle daigna enfin prêter attention… professionnellement du moins. « Laissez le seul, personne ne rentre ou ne réponds à ses appelles… Je reviendrais dans vingt minutes… A moins que vous ayez besoin de moi pour autre chose? » Que de solennité … Mais il faut savoir se montrer professionnelle parfois et puis son père lui avait ordonner de ce montrer courtoise et soumise aux ordres des pacificateurs en chef du district 4 donc bon…



Revenir en haut Aller en bas
 

Why are you so ... strange? ... # feat Carter H. R.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MOCKINGAY - rpg inspiré de Hunger Games ::  :: Archives :: Volume 1 :: anciens rps-
© MOCKINGJAY-RPG.NET (2011-2017)
L'INTÉGRALITÉ DU FORUM APPARTIENT À SON ÉQUIPE ADMINISTRATIVE.
TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE DE SON CONTENU EST INTERDITE.